Welcome to the New Age


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ○ Broken Wings. | Assemblée du clan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile des Chouettes
Connaisseur-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 20
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: ○ Broken Wings. | Assemblée du clan.   Ven 31 Aoû - 20:15


ft. Cœur de Chouette & le clan de l'Ombre.


Broken Wings.

«I'm ready for everything that I believed in to drift away... »



Le promontoire ne paraît pas si haut, vu d'en bas. Cœur de Chouette en a presque le tournis mais elle se force à regarder le sol pour s'habituer à la sensation vertigineuse qui l'oppresse. Ce sera son perchoir pour de nombreuses lunes à venir. Elle savait qu'en devenant lieutenante, c'est un endroit où elle serait amenée à se positionner, mais elle n'en ressent pas la joie qui aurait dû l'envelopper. C'est trop tôt, trop vite, trop malheureux. Elle se sent comme un imposteur, occupant une place qu'elle ne mérite pas. Pourtant elle a bien en tête sa conversation avec Étoile Ailée et dans la logique des choses, tout cela lui revient de droit. Cœur de Chouette l'a mérité, elle a été choisie par la meneuse du clan, alors pourquoi ne parvient-elle pas à se débarrasser du poids qui comprime sa poitrine ? Ses pattes tremblement légèrement, et si elle se met à parler elle sait qu'elle ne pourra pas contenir les larmes qui menacent de couler depuis cinq longues journées. Mais il le faut : pour son clan, pour sa famille. Pour sa chef qui se bat pour sauver sa vie dans l'antre de la guérisseuse. Alors elle réunit ses dernières forces pour empêcher sa voix de se briser.

« Que tous les chats... que tous les chats en âge de chasser s'approchent du promontoire pour une assemblée du clan. »

Elle affronte sans fléchir le regard de ses camarades. Ceux qui posent des questions, mais aussi ceux qui lancent des éclairs, mécontents certainement de la voir elle perchée là-haut, et non pas leur véritable meneuse. La féline trouve un instant réconfort dans les yeux de son fils et de son frère Vertige de l'Oiseau ; elle suppose que Poésie des Ours et Éclair Ambré rejoindront les rangs au dernier moment pour ne pas laisser Étoile Ailée seule trop longtemps. Tous ici connaissent plus ou moins la tragédie qui a frappé le clan de l'Ombre, par des rumeurs et à cause des tensions qui ont émergé au sein du clan. Cinq jours plus tôt, Étoile Ailée disparaissait dans la forêt suite à une expédition en solitaire : elle ne fut retrouvée qu'au matin du cinquième jour au fond d'un trou bien caché, huit vies en moins et deux pattes cassées. Comment expliquer à toute une troupe de félins que leur meneuse ne veut plus et ne peut plus remplir ce rôle ? Étoile Ailée est le symbole même du renouveau, de l'arrivée des chats à Valeemar. Sa nomination avait été accueillie par tous et c'était une chef aimée, respectée. Qui voudrait de Cœur de Chouette à sa place, l'ancienne apprentie rebelle et susceptible, la guerrière renfermée et la lieutenante fraîchement nommée ? Si elle s'est démenée pour gérer le clan pendant cinq jours, à n'en plus dormir, à prendre soin de tout le monde, la féline sait qu'elle n'a pas encore fait ses preuves auprès de tous. Et la voilà perchée sur sa montagne de cailloux, sa détresse certainement aisément perceptible, son angoisse oppressante. Et puis malgré tout cette question qui lui retourne le cerveau : et si les Étoiles ne m'acceptent pas ?

« Vous avez tous entendu parler de ce qui est arrivé à Étoile Ailée. Vous avez tous ardemment participé à sa recherche et avant tout je souhaite vous remercier, car si on enlevait chacun de vous au clan, notre chef ne serait peut-être plus de ce monde à l'heure qu'il est. » Elle fait une pause, gratifie d'un regard chacun de ses camarades. « Mais voilà, le bilan est tombé. Hymne des Ombres a fait un travail remarquable, mais Étoile Ailée ne pourra plus jamais remarcher. Cinq jours sans manger l'ont terriblement affaiblie, et elle s'accroche autant qu'elle le peut à sa dernière vie. J'ai longtemps discuté avec elle, et c'est avec une immense tristesse que je vous annonce sa démission. Si elle survit - elle va survivre -, elle refuse d'être une meneuse qui ne peut plus accompagner ses guerriers, et elle désire profiter de sa dernière vie paisiblement. Après ce qu'elle a traversé... elle le mérite et je compte sur vous pour l'aider le plus possible, tous les jours. »

Le silence qui suit est pesant, mais nécessaire. Cœur de Chouette ne veut pas brusquer ses guerriers et elle leur laisse le temps suffisant pour s'imprégner de ces bien triste nouvelles. Elle-même est soulagée d'avoir un temps pour reprendre sa respiration et calmer les battements de son cœur. Étoile Ailée et Étoile de Mystère faisaient leurs annonces avec une telle facilité, la lieutenante ne s'imaginait pas que ce serait si difficile de prendre la parole devant tout le clan. Mais après tout, ce n'est pas une annonce ordinaire qu'elle fait là : elle sait déjà que c'est la pire de toute sa vie.

« Il est ainsi de mon devoir de prendre sa place. Je vous avoue que je comptais pas devenir une Étoile avant bien longtemps, mais je sais que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour veiller sur vous et sur le clan. J'ai eu comme mentor dans ma vie le valeureux guerrier Poésie des Ours, et Étoile Ailée et Étoile de Mystère sont parvenues à me transmettre des valeurs dignes du clan de l'Ombre que je compte honorer du mieux que possible. »

Une pause, encore. Cœur de Chouette espère avoir mis suffisamment d'assurance dans ses mots pour convaincre les derniers guerriers sceptiques, mais son esprit déjà est occupé à imaginer des dizaines de nouvelles choses à mettre en place une fois revenue de son périple aux Cristaux de Lune. Elle veut faire ses preuves plus que tout, car ce n'est pas en tyran qu'elle veut régner mais en reine juste, proche de ses camarades, à l'écoute. Elle-même sait qu'elle devra faire de nombreux efforts, à commencer par ses relations avec les autres clans. Ce n'est plus une lieutenante qui peut se permettre de les éviter, désormais sa diplomatie devra passer avant tout.

« Je me rendrai aux Cristaux de Lune dès demain matin, en compagnie seulement de Poésie des Ours. En attendant je vous conseille à tous de prendre le temps de vous reposer, de vous nourrir et de chérir vos proches. On ne sait jamais ce que la vie nous réserve et c'est une leçon que nous venons de brutalement apprendre. En attendant, je confis le clan à Perle de Jais car c'est elle que je choisis pour me seconder, comme le veut la tradition. Tu es une guerrière à l'écoute, douce, loyale et tes conseils me seront précieux. »

Elle ose un petit sourire, félicitant d'un signe de queue l'intéressée. De nombreux candidats auraient pu remplir le rôle à la perfection, mais la connaissant personnellement, Cœur de Chouette sait que cette nomination lui permettra de s'ouvrir aux autres et d'avoir une meilleure estime d'elle-même. A son grand étonnement, le silence total qui régnait depuis son appel au clan est brisé pendant quelques secondes par des guerriers qui scandent le nom de la nouvelle lieutenante. Cœur de Chouette les laisse parler un peu ensuite, souhaitant plus que tout retrouver un peu de légèreté au sein du clan.

« Nous discuterons de l'avenir du clan et des futurs projets quand je serai revenue. Mais je souhaite terminer ce bien long discours par deux simples mots. Vous les connaissez tous : acclamons une dernière fois celle qui a été une grande meneuse et qui se repose dans l'antre de notre guérisseuse. Étoile Ailée ! Étoile Ailée ! »


_________________


Chou by Desty:
 


© Asyx, © Desty, © Ambrou / Nedran, © Cataries, & © Lyx. ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cendres de Rosée
Admin Desty
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4518
Age : 21
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: ○ Broken Wings. | Assemblée du clan.   Sam 1 Sep - 18:00

Broken Wings
Poésie des Ours & Clan de l'Ombre








Cœur de Chouette n'est pas la seule à manquer de sommeil. Voilà cinq jours que Poésie des Ours ne dort plus, ce qui ne l'empêche pas d'être plongé dans un cauchemar et d'attendre désespérément qu'on le réveille. Il ne peut pas croire que la réalité qui l'entoure est la bonne, que sa sœur est réellement couchée là, entre la vie et la mort. Cinq jours à la chercher jour et nuit, cinq jours passés dans l'angoisse de ne pas la retrouver. De la perdre une nouvelle fois. C'est durant cette attente interminable que le guerrier s'est surpris à prier pour la première fois – mais il ne s'est pas adressé au Clan des Étoiles, oh non... Seul le nom de Nuage Légendaire a traversé ses lèvres. Il a espéré de tout son cœur qu’Étoile Ailée n'ait pas rejoint sa jumelle.

Et son vœu a été exaucé, d'une certaine manière, mais à quel prix ? La jeune meneuse ne pourra jamais plus courir, elle qui aimait tant voler. La voilà brutalement ramenée au sol. Et l'Ours pour la garder, les yeux humides, surtout, ne jamais les détourner de son flanc qui s'élève et s'abaisse doucement, avec la fragile régularité de minuscules gouttes de pluie. Elle respire. Elle vit. Il s'accroche à cette idée, tente de se convaincre que tout finit bien, comme dans les histoires, qu'il devrait être soulagé et reconnaissant... Mais quelque part en lui la colère gronde. C'est trop injuste, comment peut-on laisser faire ça ? Qu'a-t-il donc fait pour que le sort s'acharne ainsi sur ses sœurs ?
Et puis, il a peur.

Sa peur redouble lorsqu'il entend l'appel. Il ferme les yeux alors que les paroles rituelles et fatidiques parviennent jusqu'à lui. Il n'a pas envie, ne veut pas quitter Étoile Ailée. S'il ne regarde plus ses flancs, continueront-ils leur mouvement si précieux ? Le risque est trop grand. Et pourtant... il sait qu'elle aussi a besoin de lui. Pauvre Nuage de Chouettes, effrayée sur son rocher. Lorsqu'il se lève enfin et la voit sur le promontoire, il a peine à croire qu'elle ait réussi à se hisser là-haut toute seule – et puis il se rappelle que ce n'est plus une apprentie, que ces temps sont bel et bien finis et ne reviendront plus. Il lit déjà dans ses yeux le devoir qui lui incombe si douloureusement. Elle non plus ne peut ignorer l'appel.

Poésie des Ours laisse les paroles de la lieutenante couler autour de lui telle une rivière de mots au cours glacé. Il sait déjà tout cela. Ce n'est qu'au son de son nom qu'il semble s'éveiller un peu, dardant son regard sur celui de Cœur de Chouette. A cet instant, il se demande bien de qui elle peut parler, car lui-même est tout sauf valeureux. La preuve, il n'a même pas le courage de la contredire, face aux visages qui se tournent vers lui avec curiosité. On le savait proche des deux dirigeantes du clan, mais il est jusqu'ici toujours resté dans leur ombre, à l'écart de toute reconnaissance. Il n'a jamais été un héros, ne le sera jamais. Il espère qu'elle le sait. Il espère qu'il n'aura pas à la décevoir.

Le court silence qui suit est pour lui un supplice. La lieutenante le choisit pour l'accompagner aux Cristaux de Lune et il lui en veut presque de l'arracher à sa sœur pendant une journée et une nuit entières alors qu'elle est encore si vulnérable – puis il se ravise, en songeant qu'il ne l'aurait de toute façon pas laissée partir sans lui. Pour un tel voyage, il veut être à ses côtés. N'est-ce pas l'accomplissement final de son apprentissage ? Elle ira là où il ne pourra la suivre. L'élève a dépassé le maître depuis bien longtemps.

L'annonce restée en suspens tombe finalement et libère enfin le guerrier de ses dernières craintes. C'est Perle de Jais que la féline a choisie pour la seconder – et pas lui. Il ne peut retenir un soupir de soulagement alors que la tension dans ses épaules se dissipe soudainement. Et se sent aussitôt coupable de sa lâcheté. Mais Cœur de Chouette doit le savoir, que son souhait n'a jamais été d'être lieutenant, que ce n'est pas un rôle pour lui. Il a redouté cependant que la confiance qu'elle place en lui et la complicité qui les lie ne l'amènent à faire ce choix. C'est donc avec le cœur un peu plus léger qu'il peut s'approcher de Perle de Jais pour la féliciter. En la voyant, il parvient même à mettre un peu de chaleur dans sa voix, même si son sourire reste coincé dans sa gorge. Il est encore trop tôt.

Bien vite cependant, le guerrier se faufile à nouveau entre les rangées de félins pour s'éclipser avant la fin de l'assemblée. Il se tient sur le seuil de la tanière de la guérisseuse lorsque résonnent avec force les acclamations en l'honneur d’Étoile Ailée – et alors qu'il lance un coup d’œil dans sa direction, il pourrait jurer que cette clameur a fait naître l'ombre d'un sourire sur ses lèvres.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme de Jais
Modo Yin Yang
avatar

Féminin
Nombre de messages : 307
Age : 13
Date d'inscription : 17/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: ○ Broken Wings. | Assemblée du clan.   Dim 2 Sep - 15:56

Broken Wings
Perle de Jais & Le clan de l'Ombre


Perdue, voilà ce qu'elle était. La guerrière qu'elle était devenue, était ce vraiment elle ? Perle de Jais ? En se renfermant, elle s'était crue indestructible, aucune douleur ni moquerie ne pouvait l'atteindre. C'était ce qu'elle croyait, mais elle souffrait, encore plus qu'avant. Avant cette bataille maudite contre les Etoiles Noires, la manque de sa soeur bien que douloureux n'empêchait pas la féline de vivre. A présent le manque était devenue une présence, une présence qui rappelait chaque jour à Perle de Jais les mensonges qui étaient au fond d'elle. Elle avait cru faire le bon choix lorsqu'elle s'était peu à peu retirée du camp et de la vie commune mais elle n'était plus si sure de ça.

Pourquoi la douleur, la tension, la tristesse qui régnaient dans le camp serraient-ils sa gorge, pourquoi le fait de voir sa meneuse les pattes brisées, souffrir dans l'antre du guérisseur faisait-il naître des larmes au coin de ses yeux. Toute la vérité, toute sa vérité venait de lui être jeté au visage, elle n'avait jamais changé, elle avait refusé sa propre nature, son propre caractère. Elle ne s'était jamais acceptée. La guerrière avait toujours été en dessous de ces camarades physiquement, toujours plus émotive et sensible, c'était la vérité. Mais la vérité était aussi qu'elle avait toujours eu plus de patience et d'écoute avec les autres. Toutes ces qualités qu'elle s'était refusée pendant longtemps ressurgissaient soudainement. Elle avait voulu vouloir les mêmes choses que les autres, être le ou la meilleure guerrière de la forêt, mais elle n'y avait jamais mis la même foi que les autres car elle savait que ce n'était pas ce qu'elle voulait.

Elle voulait, oui, être un bon élément et peut-être , être choisie pour un poste important, mais pas pour ce qu'elle était capable de faire, pour ce qu'elle était réellement. Elle aurait pu réussir, oui, mais elle avait tout gâché en s'inventant un mauvais caractère et en se retirant de l'amour de ses proches. Elle ne pouvait vivre sans eux, depuis son enfance Perle de Jais avait toujours eu besoin de l'aide de ceux qui l'aimaient et inversement. Mais maintenant qui lui restait-il ? Ses proches avaient presque tous rejoints le clan des Etoiles et ceux qui demeuraient encore dans la forêt n'étaient plus en contact avec la guerrière car elle s'était retirée de la vie du clan.

La féline soupira, pourquoi avait-elle fait cela, pourquoi s'était-elle fait autant de mal, croyait-elle que cette douleur allait lui faire oublier celle d'avoir perdu sa soeur ? Elle ne savait plus. La guerrière renfermée ce n'était pas elle, il en restait une, la guerrière qui aimait. Elle regrettait amèrement tout ce qu'elle avait fait. Elle sentait qu'une larme allait s'échapper de son oeil, et pour la première fois, elle l'a retenue et ne l'a laissa pas tomber, pas après ce qu'elle savait. Elle savait enfin qui elle était, qui elle avait toujours été. La guerrière releva la tête, dans ses yeux brillaient une flamme nouvelle. 

Elle entendit l'appel venant du promontoire, elle l'avait attendue depuis son réveil car elle savait qu'il allait arriver. Quelques jours auparavant, Perle de Jais ne serait pas venue, ne voulant pas affronter le regard des autres mais aujourd'hui, elle allait y aller, elle n'avait plus peur, elle ne voulait plus que s’excuser pour ce qu'elle avait fait. Leur jeune nouvelle meneuse commença à parler, Perle de Jais sentait la douleur que ses mots provoquait à Cœur de Chouette pour qu'ils puissent s'échapper de son esprit et qu'ils puissent atteindre celui du clan rassemblé autour d'elle. On pouvait sentir dans ses paroles l'hommage qu'elle faisait à Étoile Ailée, leur valeureuse meneuse devait se sentir bien seule auprès du guerisseur...

Poésie des Ours accompagnera donc la future meneuse pour qu'elle puisse recevoir ses vies. En entendant le nom du guerrier prononcé un frisson parcouru l'échine de la guerrière. Il l'avait vu souffrir et elle le voyait à présent souffrir. Sa douleur était si clair aux yeux de Perle de Jais, il avait perdu sa soeur et risquait de perdre sa jumelle à présent. La féline savait ce qu'il ressentait, elle aurait voulu le réconforter mais ne pouvait pas, elle ne savait pas comment s'y prendre.
Elle redirigea son regard sur Cœur de Chouette au sommet du promontoire et elle s'aperçut qu'elle la regardait aussi, et elle l'entendit prononcer son nom, Perle de Jais.

Tout semblait être au ralenti, elle était la nouvelle lieutenante du clan de l'Ombre, elle avait été choisie. Tant de guerriers auraient pu accomplir ce rôle au sein du clan et ça avait été elle qui était choisie. Tout était donc faux, Cœur de Chouette ne l'avait donc jamais jugé, elle ne l'avait jamais vu comme une guerrière faible, elle avait vu qui elle était et ne lui en avait jamais voulu de s'être exilée.
Les acclamations des guerriers autour d'elle lui semblaient lointaines, eux aussi ? S'était-elle trompée sur tout ? Personne ne l'avait jugé, depuis le début elle avait toujours eu tout faux.
D'un léger mouvement de tête elle exprima sa gratitude auprès de Cœur de Chouette et remercia les guerriers. Lieutenante, elle était devenue la lieutenante et était destinée à devenir chef. C'était merveilleux. Heureuse, elle acclama Étoile Ailée tout comme les autres félins autour d'elle.

Étoile Ailée, Étoile Ailée !  

_________________

Colombe, Petite Fierté, Belle de Cristal, Flamme de Jais
Merci beaucoup à Nimby







Merci beaucoup à Vox pour ce code et à Feufo qui a accepté de le partager avec moi


Cristal grogne en #000066 Jais pleure en #993366 Fierté se vante en #006666 Colombe aime en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie des Étoiles
Modo Mélimélo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 964
Age : 16
Date d'inscription : 22/11/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: ○ Broken Wings. | Assemblée du clan.   Dim 2 Sep - 18:57

Broken Wings
Ardeur des Nuages, Nuala & le Clan de l'Ombre



Nothing goes as planned
Everything will break
 ❞

Pour une fois, elle se tait. Le silence qui règne dans le camp s’est faufilé jusque dans son esprit, jusque dans son âme. Tous ses cris, ses colères, ses passions qui battaient en elle sans jamais s’arrêter furent balayés d’un coup de vent, refoulés dans un coin, frémissants et blessés. Ardeur des Nuages reste prostrée dans la poussière de la clairière, abattue par l’ambiance mortuaire de cette matinée. Comme tous les autres, elle attend l’appel, celui qui leur certifiera que tout n’est pas perdu, que l’on se remettra des blessures. Mais peut-on vraiment se remettre de cela ? Pour l’apprentie âgée de seulement quelques lunes, il n’y avait pas eu d’autre chef qu’Étoile Ailée. Conte Mystique n’était qu’un souvenir nébuleux du temps du voyage et de son arrivée parmi les clans. Elle était devenue pour Ardeur des Nuages une ancienne comme les autres, parfois cool pour raconter les histoires mais aussi très agaçants, elle en avait marre de devoir leur ramasser de la mousse à tous bout de champ. Enfin bref, tout ça pour dire qu’Ardeur des Nuages n’aurait pas imaginé se réveiller un jour et apprendre que la cheffe avait disparu.

Des pas retentissent derrière elle, et un parfum familier parvient au museau d’Ardeur. Nuala se glisse derrière elle, passe la langue sur ses oreilles. Si ce jour était un jour comme les autres, elle aurait sûrement été repoussée. Mais pas aujourd’hui, et Ardeur des Nuages ne bouge pas. Elle profite du câlin, de cette douce accalmie dans la violence de la tristesse dans laquelle s’englue le clan de l’ombre.

Enfin l’appel retentit, presque hésitant. Ardeur n’est même pas tentée de se moquer. La mère et la fille s’approche, et l’apprentie sait qu’aujourd’hui elle n’est pas la plus en peine. Elle a toujours ressenti cet instinct d’indépendance au fond d’elle. Elle est à chaque instant partagée entre la vie du clan et ce mépris des autres. Elle déteste qu’on s’occupe d’elle et déteste encore plus prendre soin des autres, mais elle a besoin de compagnie. Elle veut être solitaire sans être seule. Nuala… Nuala était seule et perdue, et le clan de l’ombre est arrivé comme un miracle, un sauveur. Elle l’a accepté tout entier, avec sa hiérarchie, ses coutumes et sa religion, sans même se poser de questions, comme un naufragé s’accroche avec désespoir à sa bouée. La seule chose qui lui reste de son ancienne vie, c’est son nom. Des eux, c’est elle qui a le plus souffert de la disparition d’Étoile Ailée, et c’est elle qui redoute le plus le verdict qui va devoir tomber. Ardeur des Nuages la sent trembler tandis qu’elle l’accompagne au pied du promontoire.

Comme on pouvait s’y attendre, c’est la lieutenante qui se trouve perchée sur la saillie rocheuse. Elle explique la situation et l’état de santé d’Étoile Ailée. Chacun sait ce que cela veut dire. Ardeur sent bien que Nuala se tend et peut deviner sans mal les pensées de sa mère, c’est quelque chose qui ne lui a jamais posé un problème. Le lien qui les lie a beau être effiloché en apparence, il est bien plus profond qu’on ne pourrait le penser. Elle aussi se demande si Cœur de Chouette est véritablement capable d’assumer ce rôle de cheffe, si elle sera capable de guider l’ombre. Mais elle se retient de porter un jugement trop hâtif. Elle ne s’est jamais intéressée plus que ça à la lieutenante qui lui avait l’air très ennuyeuse, comme tous les guerriers du clan, et à cause de ça elle est bien incapable de dire si elle mérite sa place en haut du rocher. Elle se tait, pose le bout de sa queue sur l’épaule de sa mère. Son esprit est plus ou moins ailleurs, tout étonné. Elle remet en question ses croyances. Ainsi donc, l’histoire des neuf vies était réelle ? Elle avait toujours pensé que c’était une légende destinée à impressionner les chatons. Mais il se pourrait bien que même le clan des étoiles ne soit pas qu’une illusion inventée par un vieux fou ayant un peu trop usé des champignons hallucinogènes… Tout cela la fait quelque peu vaciller, puis elle se reprend. Non, non, n’importe quoi. Rien n’est prouvé, c’est juste quelque chose que les chefs font croire pour asseoir leur autorité. Étoile Ailée n’avait qu’une seule vie, elle a eu de la chance et n’est pas morte, c’est tout. Calmée, elle se reconcentra sur les paroles de la presque nouvelle meneuse, se moquant intérieurement de l’inutilité de ce voyage aux « Cristaux de Lune ». Elle fait à peine entendre sa voix quand Perle de Jais est acclamée par le clan en tant que nouvelle lieutenante, fâchée par l’ignorance de tous les félins de ce clan et par leurs coutumes absurdes. Oui, une véritable colère naissait en elle en fil des jours, au fil de cette solitude qui l’isole un peu plus à chaque instant. Mais elle se rappelle malgré tout qu’aujourd’hui, elle n’est pas le centre du monde. Le centre du monde est Étoile Ailée, alors elle mêle sa voix à celle des autres, et scande son nom comme elle chanterait un refrain.

_________________

*Mélodie des Étoiles

Spoiler:
 


Lumy sourit en #cc6600. ~ Minuit songe en #009900. ~ Loup hurle en #006699. ~ Ardeur se moque en #cc0066. ~ Vestale danse en #9999cc. ~ Royaume chantonne en #99cc00

Un grand merci à Cataries & Naru ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Nuit
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2219
Age : 24
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: ○ Broken Wings. | Assemblée du clan.   Lun 3 Sep - 0:31


Patte de Rose.
Broken Wings.


Ca avait été un peu comme un grand coup sur le coin du crâne, pour la petite Rose. A bien des égards. D'abord, sa grand-tante par adoption, si on pouvait le dire ainsi, avait subitement disparu de la vie du Clan, un beau jour sans crier gare. L'Ombre toute entière s'était alors ébranlée à sa recherche, marée de félins inquiets cherchant après leur meneuse sans relâche. Sa mère elle-même s'y était mise, ne rentrant à son Antre où l'attendait la petite femelle que bien tard chaque jour, & se levant fort tôt pour effectuer sa tournée habituelle auprès des Reines & leurs petits, des Anciens, & des éventuels blessés ; avant de repartir participer aux recherches aussitôt. Sa maman, elle avait été apprentie Guerrière avant d'être Guérisseuse, & une part de ses réflexes acquis à cette époque ne s'estomperaient jamais. Ca avait été son arguments principal, quand certains avaient voulu la remiser à sa tanière. D'un côté, l'enfant inquiète aurait voulu la voir les écouter ; mais elle ne s'était fait aucune illusion. Sa mère était telle qu'elle était. Un esprit libre, indomptable, indépendant. Son rôle au sein du Clan lui convenait à merveille pour cela : elle n'avait, ainsi, de comptes à rendre à personne. Alors, consciente que rien ne l'empêcherait de partir, la féline avait tenté de supplier la soigneuse de la laisser venir, matin après matin. Récoltant toujours le même refus, affectueux mais ferme, de celle qui l'avait élevée en lieu & place de sa véritable génitrice. Malgré ses six lunes fraichement acquises, elle était trop jeune. Tant qu'elle n'aurait pas de nouveau statut, le droit de sortir du Camp ne lui serait pas donné. Mais qui pourrait lui donner ce nouveau nom, en l'absence de la meneuse? Personne, bien entendu. Hymne des Ombres avait ainsi, chaque fois, le dernier mot. & Patte de Rose, bien que frustrée & inquiète, avait obéit, & attendu son retour avec anxiété chaque jour.

Ce n'est qu'au petit matin de la cinquième journée de recherches, qu'enfin la trace de la disparue fut retrouvée. Un félin rentra en trombe dans le Camp, quêtant après sa mère ; & l'enfant avait répondu aussitôt qu'elle était partie à la recherche d'Etoile Ailée elle aussi, comme chaque jour depuis le premier. Le chat était alors aussitôt parti en sens inverse, sans lui expliquer. Qui aurait expliqué quoique ce soit à une chatonne, après tout? Amère & angoissée, la jeune femelle avait attendu longuement. Il avait fallu bien du temps aux chercheurs, accompagnés par sa mère les rabrouant au moindre geste ne lui convenant pas suffisamment, pour ramener la meneuse brisée. & dans quel état.. L'enfant avait été horrifiée, indéniablement. La Reine belle & fière qui les guidait encore la semaine passée, était subitement amaigrie & cassée ; littéralement. Plusieurs heures durant, elle avait été remisée hors de l'Antre de sa maman, trop occupée à se démener pour l'ultime vie, tous l'avaient bien compris, de leur Chef. Les autres, les adultes, lui interdisaient l'accès ; certains avaient même été jusqu'à siffler, peu avenant, qu'elle retourne à la Pouponnière.. Mais sa place n'y était plus depuis des lunes, désormais. Elle vivait avec sa mère d'adoption. Alors, elle avait attendu, sagement. C'était Hymne des Ombres elle-même qui était venue la trouver, après que la journée entière se soit écoulée dans une attente terriblement anxieuse.

Visiblement bouleversée, la Guérisseuse s'était enroulée autour d'elle, & l'enfant s'était blottie contre son poitrail, autant en quête de soutien que décidée à en offrir de son mieux. Consciente d'être l'une des premiers à savoir, hormis les félins les plus proches d'Etoile Ailée -comprendre, sans doute, son frère, son compagnon & sa Lieutenante-, elle avait écouté religieusement les confidences murmurées de l'adulte. Edulcorées, très probablement, mais elle ne s'en offusqua pas. Il s'agissait, pour sa mère, d'une tante qu'elle appréciait & respectait beaucoup. & cette tante était grièvement blessée, après être restée cinq journées complètes, sans soins ni même nourriture, au fond d'un trou où elle était malencontreusement tombée lors de sa sortie solitaire. La Soigneuse ignorait totalement si elle pourrait s'en sortir, & elle s'autorisa quelques uniques larmes, le visage dissimulé dans la fourrure de sa fille. Patte de Rose ne sut précisément combien de temps elle resta là avec sa mère, la boule au ventre. Inquiète & triste, tout comme elle. Au bout d'un moment, Coeur de Chouette émergea de la tanière de sa mère ; elle la sentit plus qu'elle ne la vit, blottie dans l'étreinte dont sa mère semblait avoir tant besoin. & pourtant, Hymne des Ombres s'obligea à se relever, digne, lorsque sa soeur lança l'appel. Alors, l'enfant fit de même, s'asseyant près de sa mère. Droite comme un chêne, sa queue enroulée autour de celle de l'adulte qui s'efforçait de se montrer aussi inébranlable qu'à l'accoutumée ; malgré le tremblement de ses pattes qui trahissait sa fatigue, & l'ombre dans ses yeux révélant ses angoisses. Elle s'efforçait de ne pas s'effondrer, & son enfant ne pouvait donc que la soutenir de son mieux. Tant pis, elle repousserait sa cérémonie d'Apprentie aussi longtemps que nécessaire. Elle ne pouvait clairement pas quitter l'Antre de sa mère, & la laisser affronter une telle épreuve seule.

Sans mot dire, la gorge nouée, elle écouta les paroles de Cœur de Chouette. Faisant mine de ne pas remarquer la tension de sa mère, qu'elle savait causée plutôt par le chagrin que par une quelconque désapprobation. Patte de Rose la devinait plutôt fière de sa sœur adoptive en réalité, mais incapable de s'en réjouir vraiment dans les circonstances actuelles. Pourtant, c'était nécessaire, n'est-ce pas? Il fallait avancer, toujours avancer & se relever ; & puis, c'était la décision d'Etoile Ailée elle-même que de laisser sa place à son Lieutenant plutôt que d'être un Chef incapable de marcher au devant des siens. Ca, l'enfant le respectait infiniment. Une admiration intense naquit en son petit cœur, le réchauffant quelques peu, à l'égard de cette grand-tante brisée & pourtant si forte, qui avait si vite & rapidement fait le choix de laisser son Clan être fort sans elle à sa tête. Elle n'en écouta pas réellement la totalité du discours, enregistrant juste vaguement le nom du futur nouveau Lieutenant sans trouver l'envie de s'en réjouir. Même si certains trouvèrent la capacité de féliciter Perle de Jais, l'enfant en fut incapable ; & préféra demeurer immobile au côté de sa mère, dont le regard terne & ombragé restait fixé sur le promontoire. Les réjouissances, pour elles deux, ne pourraient venir que plus tard, hélas. Lorsqu'on serait vraiment fixé sur le sort de l'ancienne meneuse, lorsque la vie semblant soudain entre parenthèses pour quelques heures aurait repris. Sans doute pas avant le voyage des Neuf Vies de leur nouvelle guide.

Patte de Rose s'attendit presque à entendre des sanglots dans la voix de celle qui l'avait élevée, lorsque Coeur de Chouette demanda à acclamer une dernière fois la meneuse sortante & qu'elle fut parmi les premiers à s'exécuter. Pourtant, son ton était clair, digne. Elle tenait vraiment à cet hommage, comprit rapidement l'enfant, avant de joindre son timbre à ceux des autres membres du Clan, elle aussi. Evidemment. C'était un instant crucial pour elle. Pas en tant que la Guérisseuse ne pouvant leur garantir sa survie. Mais en tant que la nièce, touchée par l'hommage & tenant à le rendre aussi. Ce n'était que pour cet instant qu'elle était restée jusqu'au bout, devina instinctivement sa fille en voyant seulement le frêle & bref sourire en coin qui étira les babines de la soigneuse avant que celle-ci ne se relève finalement. Elle avait clamé le nom de sa tante quelques fois ; désormais le devoir l'appelait.

Résignée à la voir repartir, & à la laisser à ses soins aussi longtemps que nécessaire, l'enfant baissa la tête un instant.. Jusqu'à ce que le bout de la queue touffue d'Hymne des Ombres n'effleure son menton, la poussa à relever le museau pour croiser les deux perles bleu-nuit, où luisait une étincelle un peu hésitante. Comprenant aussitôt l'invitation, c'est sans tergiverser qu'elle se leva pour partir à la suite de la Guérisseuse, ignorant les regards réprobateurs qui pourraient se poser sur elle au passage. N'en déplaise à certains, l'Antre de sa mère était aussi la sienne, jusqu'à son baptême futur de novice. & elle y resterait, l'y soutiendrait de son mieux jusqu'à ce que cette épreuve s'atténue ; car si forte qu'elle soit, sa maman avait clairement besoin d'elle en cet instant. Elle ne lui aurait pas demandé sa présence face à un mal si terrible, sinon. Alors l'enfant ferait face, avec elle, jusqu'au bout. & ce, quelle qu'en soit l'issue.

fiche by Nighty Jaegan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Épopée des Lucioles
Patate Affectueuse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2147
Age : 25
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: ○ Broken Wings. | Assemblée du clan.   Mar 4 Sep - 23:51


Vertige de L'Oiseau




Broken Wings
feat. le Clan de l'Ombre

L’Oiseau, pourtant jeune, s’épuise. Ses traits se creusent, formant sillons et rides. Combien de nuits sans trouver repos? Vieillard, c’est non pas son âge qui le trahit mais les nuances de gris d’une vie ponctuée de tragédies. Il s’essouffle. Se demande quand elles prendront fin. Il a cru, bien naïvement, que Valeemar le protégerait des souffrances. Qu’en posant les pattes au cœur de cet éden, qu’il trouverait la paix à laquelle il aspire depuis longtemps. Sauf qu’il a eu tort.

Ce n’est pas sa faute. Toujours l’espoir le contamine. Alors il se permet de rêver. Il tombe de haut, à nouveau. Cette fois au moins il se sent plus brave, il n’est plus le gamin sans histoire ayant dû affronter le décès d’un frère. Sauf que l’horreur l’atteint, ce petit cœur émotif. Il s’est imaginé le pire à la disparition de sa tante, parfois il se dit qu’il manquait d’imagination. Vertige de l’Oiseau a prié les Étoiles pour lui éviter les souffrances, peu importe leur décision à son sujet. Il sait que de toute manière, les plus souffrants entourent la pauvre victime. Son père, devant revivre l’angoisse de perdre une sœur. Son frère, pleurant sa belle. Sa sœur jumelle, à qui incombe la lourde tâche de la ramener à eux. À quel prix? Cette question obsède le matou au pelage blanc, contemplatif tandis que sa sœur aînée prend place sur ce tas de cailloux qui doit aujourd’hui l’enchaîner.

Il frissonne de se dire que cette issue, pourtant attendue, il ne l’a jamais envisagée. Ce titre devait, à ses yeux, ne servir qu’à titre honorifique. Il n’a jamais pensé qu’elle pourrait un jour succéder à Étoile Ailée en tant que meneuse. Il s’approche du promontoire à son tour, soutenant son regard tandis qu’elle cherche le sien. Chouettes… Vertige de l’Oiseau connaît son cœur, celui encore voltigeur, celui encore tempétueux, celui encore si jeune. Cette position, sa sœur n’en a jamais voulu, et encore moins en de telles circonstances. Le guerrier doute. Non pas d’elle… Il ne douterait jamais de son aînée. Sauf qu’il a peur, fidèle à ses vieilles habitudes. Il craint de la voir consumée trop rapidement par ce titre, par les responsabilités qui l’incomberont. Il connaît les histoires racontées par les Anciens, leurs sourires tordus. Il sait que peu de leaders survivent à leurs années de gloire. Malgré tout, il ne flanche pas devant l’émotivité de Cœur de Chouettes. Il n’est plus son petit frère, mais un égal. Un soutien immuable, constant, éternel.

Cœur ou Étoile, je te suivrai toujours. Je serai toujours là.


Malgré ce cœur lourd dans sa poitrine, l’émeraude humide de ses prunelles. Tandis qu’elle entame son discours, il cherche dans la foule source de réconfort. Parmi les chats réunis, il trouve le fantôme qui hante ses esprits. Il a tant envie de se glisser à elle, de l’entendre dire que tout ira bien. Sauf que ses pas le mènent plutôt jusqu’à Hymne des Ombres, dont il effleure prudemment le flanc. Des jumeaux, fusionnels, capables de se noyer mutuellement de leurs peines. Il veut juste lui dire, même de loin, qu’il est là pour elle aussi. Pour le moment, il se tient à quelques pas. Il ne veut pas aggraver sa souffrance, la contaminer de la sienne.

Un nom surgit, aussitôt approuvé par le jeune guerrier. Perle de Jais possède de nombreuses qualités essentielles au rôle de lieutenante, en plus d’être une vétérane respectée au sein du Clan. Quelque part, Vertige de l’Oiseau se fait égoïste, satisfait de ne pas avoir été nommé à sa place. Le pouvoir l’aurait rendu malheureux. Il sait qu’avec Perle de Jais, sa sœur sera bien secondée. Le guerrier au pelage blanc fait taire ses craintes le temps de scander un nom qui reste pris dans sa gorge.

L’Étoile aux Ailes Brisées
(c)Golden

_________________

Vertige de l'Oiseau:
 

Les anciens:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarabée Noir
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1872
Age : 22
Date d'inscription : 28/02/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: ○ Broken Wings. | Assemblée du clan.   Ven 7 Sep - 15:14

https://www.youtube.com/watch?v=SU6KFnGF9M8


Broken Wings
Feat. Présage des Rats & Clan de l'Ombre.
Étoile Ailée !



« Il paraît que le Rat ne ressent jamais rien».


Présage des Rats ne savait pas trop quoi faire. Il pensait déjà au passé, dans sa tête son horrible voix résonnait en souvenir et en regrets. Il lui semblait, soudain, que le temps mourait à toute vitesse devant ses grands yeux ébahis, ceux qu'il avait toujours tenus bien ouverts, bien attentifs au monde et au savoir. Pourtant ils étaient dépassés, il était incapable de regarder l'univers en face et il avait le tournis. C'était lui qui aurait dû se trouver là, dans cette tanière qu'il observait en silence, presque gêné de contempler son ancienne maison tandis que ses nouveaux occupants y faisaient leur vie, se tenant au chevet de mourants.


Leur meneuse était bien en train de mourir, et même si elle n'y laissait pas l'esprit elle y laisserait le corps, une guerrière, sans pattes était vouée à l'attente éternelle et à la douleur de voir, chaque matin, ses camarades défiler, sourire aux lèvres, dans le camp, fourbus de leur chasse mais heureux d'avoir pu la partager ensemble, dans la nature. On ne pourrait rien pour elle, on ne pourrait que la laver, la nourrir, lui raconter les nouvelles des autres, des petits qui couraient comme des fous alors qu'on lui avait coupé ses ailes. On allait se relayer, doucement avec une pitié effroyable et des pensées du genre « je préférerais mourir si j'étais elle », dans sa tanière froide et vide, on écouterait son souffle qui ne serait plus jamais court et on s'étendrait auprès d'elle en tâchant de ne pas lui montrer à quel point son sort était terrible et irrémédiable. Et ses amis, qui étaient déjà tous dans la clairière de mousse, pleureraient indéfiniment sur son épaule, lui assurant leur fidélité indéfectible, et ils iraient faire leur vie et s'élancer dans les bois sans y penser et ils s'en voudraient pour cela. Le cercle vicieux de la vie qui continue, malgré l'horreur et la culpabilité. Pourquoi ne l'avait-on pas trouvée avant ? Mais pourquoi était-elle allée se perdre seule ? Elle aimait sortir, comme ça, sans prévenir, mais elle était chef, plus une enfant rebelle, elle avait était inconsciente et Le Rat dans son infini pragmatisme mal placé y voyait une influence de ses gènes domestiques. Heureusement on ne lisait pas dans ses pensées, on l'aurait traité de monstre, encore une fois.


Le Rat regardait la tanière d'Hymne des Ombres avec une moue étrange, mélange de jalousie de nostalgie et de pitié, un peu d'admiration aussi. Il aurait dû s'y trouver, tout tenter pour aider L’Étoile Brisée et tout tenter pour la convaincre que cette vite n'était pas faite pour elle, qu'il fallait renoncer. Pas par cruauté ni par cynisme, simplement parce qu'il ne croyait pas à une existence immobile et contemplative, comme lui maintenant. Il n'était plus guérisseur et pourtant il lui semblait que les étoiles lui avaient parlé, mais dans son fiel, dans sa rancœur contre la vieillesse, il n'avait pas vu, n'avait pas su comprendre. Il était tombé dans un trou lui aussi, sans raison, et Ombre Fantôme était venue le secourir. Il aurait dû en être de même pour leur meneuse, il aurait dû le deviner. Mais voilà son rang ne lui appartenait plus alors il avait conclu que les étoiles seraient sourdes à ses appels, muettes, hermétiques.


Mais refaire le monde avec des si n'était plus d'actualité. Il savait que la nouvelle guérisseuse s'en sortait très bien et il n'était pas sûr qu'il eût été bien accueilli, eût-il tenté quoique se fût pour l'aider. Non elle était forte, et de toute manière le cas était désespéré, on n'avait pas besoin de lui. Il était au rebut, pour de bon. Il regarda le Clan de l'Ombre, ou ce qu'il en restait après la bataille, le voyage et le reste, s'amasser autour du Promontoire. Il était des choses qui ne changeaient pas et il pu, comme les autres, distinguer l'émotion sur le visage de Cœur de Chouette. Cette émotion qui vous prenait en montant là-haut pour la première fois, sachant que maintenant vous étiez en charge de tout ce petit monde, qu'on comptait vraiment sur vous, et surtout, que quelqu'un venait de mourir, ou de tout perdre.


Le Clan mis quelques temps à se réunir, engourdi qu'il était par les sombres nouvelles qui les accablaient. Et c'était comme si leur chef ne laissait rien derrière elle, pas d'enfants, pas d'ordres, rien qu'un amour en deuil et des amis traumatisés. Drôle de destin. Le Rat finit par déplacer son vieux corps vers eux, lui aussi, et resta à une distance respectueuse, comme l'ancien qu'il était. Et même s'il n'avait pas porté leur meneuse dans son cœur, lui aussi se sentait comme privé d'un membre, il sentait ton Clan en détresse et il n'aimait pas ça. Son visage était un masque de doute et de circonspection.


A la dérobée, il osait jeter un œil à ses camarades, à leurs visages bouffis par les larmes. Certains doutaient de la place de Cœur de Chouette sur le rocher, il n'était pas de ceux-là, il savait qu'elle pouvait faire de grandes choses, et elle avait le sang pur et un jour son esprit serait clair à nouveau. Il y avait Vertige de l'Oiseau qui ne semblait plus si peureux, qui paraissait même déterminé, Poésie des Ours sur qui le sort semblait s'acharner, Perle de Jais qui sembla ne pas comprendre ce qui se passait en apprenant que sa vie ne serait plus jamais la même, et Le Rat l'acclama bien haut. Il y avait aussi ce gamin taiseux, Petit Renard, le fils adoptif et Cœur de Chouette, qui regardait la scène, bouche ouverte, l'air effaré. Le gamin devait se dire que sa mère ne serait plus jamais là pour lui, qu'elle devenait une de ces étoiles qu'il ne comprenait pas et qui passaient leur temps à donner des ordres. Il devait comprendre qu'il serait bientôt apprenti, que s'en était fini des câlins à la nuit tombée et des paroles encourageantes lorsqu'un autre enfant lui cherchait des noises.


Présage des Rats, après avoir crié le nom d’Étoile Ailée aussi fort que les autres, fit quelques pas vers Cœur de Chouette, lorsqu'elle fut descendue du promontoire et lui assura son soutient. Mais il savait bien que s'il voulait gagner sa confiance il lui faudrait s'y reprendre à plusieurs fois, aujourd'hui elle se cristallisait dans sa douleur. Pourtant il leur faudrait penser à l'avenir.


Ce jour-là, le Clan de l'Ombre au complet semblait perdre son innocence tandis que le destin se riait d'eux et de leurs larmes.



_________________

La perfection Naru.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosée du Matin
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 754
Age : 21
Date d'inscription : 26/04/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: ○ Broken Wings. | Assemblée du clan.   Dim 9 Sep - 23:37

Personnage Incarné :
~ Vague des Mers ~



Cela faisait déjà presque une semaine que la meneuse était piégée dans l'antre du guérisseur suite à son accident. Le clan était bouleversé, perturbé et moins organisé qu'à l'accoutumé. Il fallait que la lieutenante rassure le clan au plus vite.. Avant qu'il décline. Ma prière s'était faite entendre quand je voyais Coeur de Chouette sur le promontoire. Avant même qu'elle fasse l'appel au clan, je m'étais approchée bien vite suivi par d'autres. Après avoir parcouru l'assistance du regard, elle reprenait son discours. La lieutenante commençait par remercier les membres du clan d'avoir participé à la recherche d'Etoile Ailée avant de reprendre d'un air plus grave sur l'était de santé précaire de la meneuse. Le verdict était sans appel. La meneuse ne pourrait plus jamais marché, ne pouvant plus exercer son rôle à sa guise, la meneuse avait démissionné. Après cette annonce assez crû et dur à digérer, le silence s'en suivait.

Le clan de l'Ombre était maintenant sur le point d'effectuer une nouvelle naissance, un nouveau meneur allait prendre la place d'Etoile Ailée. Il le fallait bien. J'étais attristé par la démission de la précédente meneuse mais il fallait bien vivre avec son temps. C'était maintenant l'heure de Coeur des Chouettes de s'élevait en tant qu'Etoile. Après une nouvelle pause, elle annonçait son départ prochain pour le Cristal de Lune. Assignant ensuite Perle de Jais, la prochaine lieutenante, pour s'occuper du clan pensant son absence. Entraîné par plusieurs guerriers clamant Perle de Jais, je me joignais à eux pour couper le silence pesant qui parcourait l'assistance depuis le début de cette assemblée. Une fois la ferveur redescendu, la meneuse à en devenir faisait un dernier hommage à sa prédécesseur nous encourageant à l'acclamer également. Ce que je faisais comme l'ensemble du clan.

_________________
!! Activité variée ~ Rp la semaine le plus souvent / indisponible le Week-end ~ !!

SIGNATURE EN COURS DE MODIFICATION
Personnages:
 

Âge & Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ○ Broken Wings. | Assemblée du clan.   

Revenir en haut Aller en bas
 
○ Broken Wings. | Assemblée du clan.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adim-Suroit..assemblée générale
» 6e Assemblée des jeux et sports traditionnels Normands.
» L'Assemblèye eud Normandie (Fontaine-le-Bourg, 76)
» ASSEMBLÉE GÉNÉRAL ADIM QUÉBEC RIVE-SUD RIVE-NORD LE 23 MAI
» Vous voulez écouter ce qui se dit à l 'Assemblée nationale?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the New Age :: VALEEMAR. :: Clan de l'Ombre :: Camp :: Promontoire-
Sauter vers: