Welcome to the New Age


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ecoute le vent... Sais-tu le déchiffrer? [Feat. Nuage Enchanté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Séquelles du Passé
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 252
Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2018


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Ecoute le vent... Sais-tu le déchiffrer? [Feat. Nuage Enchanté]   Sam 3 Nov - 12:15

Séquelles du Passé

Il m'arrive bien souvent de subir une patte engourdie au réveil. Alors, ce matin-là, je me lève et comme à chaque fois lorsque je ressens quelques douleurs, j'échauffe ma patte meurtrie avant de la poser délicatement au sol. A vrai dire, je ne me suis pas encore totalement habituée au fait qu'elle me paraisse si raide. Je préfère donc prendre mon temps, la bouger un peu dans tous les sens de sorte à ce que je la prépare pour d'éventuels faux mouvements. Risquer de se blesser en ignorant les contraintes induites par un corps déjà disloqué serait complètement idiot. Il ne manquerait plus que je trébuche et que je finisse de la casser… Non, arrête de penser à cela. Remercie plutôt le Clan des Étoiles pour t'avoir sauvegardé de la mort. Finissant finalement mes étirements matinaux, je quitte mon nid à pas de loup pour me diriger en direction de la pile de gibier.

De bon matin, celle-ci semble vide. Je m'inquiète. La saison froide ne tardera plus à venir et si nous n'étions pas en mesure de recueillir assez viande d'ici-là, le Clan risquerait de se retrouver en mauvaise posture. Je vois alors en cette pile dégarnie l'occasion d'entraîner ma chère apprentie hors du camp pour une leçon de chasse. J'espère que je parviendrai à lui enseigner correctement ce que j'ai prévu pour elle aujourd'hui. L'optique de ne pas me faire comprendre m'effraie toujours autant, et encore plus dans ces circonstances, lorsque l'avenir du Clan que représente la jeune génération entre en compte. Loin de moi l'idée de foutre en l'air l'entraînement de cette petite, je ne souhaite pour elle que son bonheur, qu'elle puisse devenir une guerrière dont sa tribu pourra être fier.

D'un œil observateur, je remarque rapidement la jeunette s'éveiller doucement. Je m'approche alors d'elle, dans son dos. Une fois suffisamment rapprochée d'elle, je me mets à traîner des pattes de manières à ce que les frottements sur l'herbe grasse produisent quelques bruits audibles. Si je ne peux pas la prévenir de ma venue en lui adressant mes salutations de manière formelle, je tiens tout de même à ne pas la surprendre. Une frayeur le matin n'est jamais la bienvenue. J'attends alors quelques secondes que l'apprentie me remarque pour incliner mes oreilles vers le bas, en guise de bonjour. Je lui souris ensuite puis lui désigne la sortie du camp du bout de la queue avant d'élever une patte à son niveau et de sortir les griffes. Espérons que mon message ne sera pas mal interprété...

_________________
Ombre Fantôme s'adresse à vous en White.

Nuage Vagabond:
 

Nuage Vagabond vous salue en Teal.

Séquelles du Passé:
 


Toute l'équipe, un gros merci à Nimbou pour cette signa qui envoie du pâté!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1083
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Ecoute le vent... Sais-tu le déchiffrer? [Feat. Nuage Enchanté]   Sam 3 Nov - 19:41




Joli titre ici !



Je n'ai jamais vraiment appréçié la nuit. Ce moment est pour moi source d'inquiétude, de tracas. Bavarde comme je suis, ne pas parlé m'a toujours rendu nerveuse, comme si quelque chose n'allait pas. Or, à chaque que je tente d'ouvrir ma geule en pleine nuit, je me fais gronder, bien fort, pour que tout le monde entende et que je sois toute gênée. Mon envie constante de parler m'attire souvent des problèmes, c'est un fait. Mais je ne peux rien y faire, me taire me fait byzarre, comme si quelque chose manquait dans le moment passé. Ma soeur pourtant n'est pas très bavarde, plus silencieuse qu'autre chose. Je ne m'y retrouve pas trop avec elle, nous sommes si différentes... Pourtant je l'aime, je la chérie. Je trouve en elle quelque chose que je n'ai jamais trouvé chez personne, même chez mes parents. Les opposés s'attirent, dit ma mère. Elle a raison : j'en ai la preuve. Je souris dans mon sommeil. Je l'aime, ma famille. 


La fraîcheur matinale me réveil. Je râle, comme à mon habitude, puis me recroqueville, tentant de récupérer de la chaleur dans mon corps. Mais comme une idiote, je ne me suis pas rendue compte que le froid avait rendue ma fourrure de la même température que celle exterieur. Je ricane doucement. Cette journée commence bien dis donc, froid, idiotie. Qu'est-ce qui va bien pouvoir s'ajouter à ce début de journée catastrophique ? J'imagine avec amusement le conseil des quatres me convoquant pour me dire qu'il faut que je chane de voix. Je rit. Imaginer des choses idiotes me fait du bien, quand ça ne vas pas fort. J'ouvre doucement mes yeux, et ceci sont frappé par la luminosité. Il a beau faire froid, le soleil règne en maitre. Je me redresse, dans le but de remettre ma fourure blanche en ordre. Souhaitez moi bon courage...


C'est alors que j'entendis quelqu'un gratter juste derrière moi. Je sursautais, paniquant, m'imaginant de terribles scénarios. Mais rapidement, je me calmais. Mon mentor avait cette habitude amusante, surtout faites pour ne pas me surprendre, de venir gratter pour m'appeler. En effet, Séquelles du Passé avait perdu la voix, ce qui avait dû être terrible. Je me retournais aussitôt. Mon mentor était la seule personne pour qui j'éprouvais un réel respect, et une réelle admiration. Elle avait surmonté tous les obstacles que la vie lui avait dréssé, et c'était pour cela que je la trouvais si forte. Sans la parole, je n'aurais pas survécu. Je lui souris, réconfortante, puis inclina à mon tour mes oreilles en signe de bonjour. Elle ne pouvait pas parler, et lors de mon baptême, je m'étais promis de braver l'impossible : me taire pour ne pas l'embêter. C'était difficile, mais je comblait ce manque en fredonnant et chantant. 


Je compris aussitôt ce qu'elle voulut me dire. Cela avait beau faire peut de temps que l'on se connaîssait, je la comprenais mieux tout au monde. Pourtant, j'avais moi quelques difficultés à me faire comprendre... Dès qu'elle m'indiqua la sortie du camp, je me préicpitait pour sortir, très entousiaste. Lorsqu'elle fut arrivée à mon niveau, je la regardais, puis me lança. Je me mit à faire mine de me battre, puis de courir. Ensuite, je revint vers elle et dessina une croix sur le sol. Je voulais savoir si ne ne ferions que de la chasse. Après mon petit spectacle, je luis souris amicalement. Me comprendrait t'elle ? Je fit tout mon possible pour l'encourager silencieusement. C'était difficile, mais je ne voulait pas la mettre mal à l'aise en parlant. 

(c) Candies

_________________
Nuage Enchanté, Ailes de Corbeau, Eclat de Rire, Rose Délicate, Forêt de Flammes, Songe Cristallin. 
Merci mille fois à Nimbus pour cette magnifique représentation de tous mes persos **









Signatures by Laë, code by Vox. Merci à elles deux d'avoir pris ce temps pour moi ** 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séquelles du Passé
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 252
Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2018


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Ecoute le vent... Sais-tu le déchiffrer? [Feat. Nuage Enchanté]   Sam 10 Nov - 14:23

Séquelles du Passé

On ne choisit pas notre famille tout autant que l'on ne choisit pas notre vie. Si le destin m'accorda volontiers l'amour d'une famille dévouée il ne fut pas aussi clément envers mon existence. En une fraction de seconde, ce dernier avait décidé de provoquer mon malheur. Pourtant, je ne l'ai jamais souhaité à personne. Pourquoi devrait-il donc être ainsi ? La vie se jouerait-elle de moi ? Ce destin qui m'enleva la parole et qui, bientôt, emportera avec lui ma patte me semble bien cruel. Mais puisqu'une chose en entraîne forcément une autre, je préfère, ou du moins essaie, de voir cela comme une leçon de vie. Si cet imprévu m'apprit une chose, ce fût bien l'acceptation. Il faut parfois céder et se faire une raison. Nous n'y sommes pour rien, quoi que nous puissions en dire. Nous ne pouvons que persévérer sur un chemin parsemé d’embûches dans l'espoir que des jours meilleurs surviendront après l'orage.

Je sais bien qu'au travers de ses actes, la petite Nuage Enchanté ne cherche pas à provoquer ma colère et espère simplement soulager la gêne que j'éprouve à ne pas me faire comprendre. Il est cependant nécessaire qu'elle se rende compte que les chaînes qui me retiennent ne sont pas les siennes. Jamais elle ne pourra réparer mes cordes vocales. Elle en possède encore, qu'elle en profite. Je ne veux pas être celle qui lui retirera cette joie de vivre qui l'habite au quotidien car je sens bien qu'auprès de moi, la jeune apprentie se retient. Je ne veux pas de cela. Exprimes-toi, sois celle que tu es, pas celle que je suis. Ne cherche pas à me ressembler ni même à supporter ce poids qui de toute évidence n'appartient qu'à moi. Pensant cela, je porte à ma gorge une patte sur laquelle aucune griffe n'est perceptible. Je la fais alors glisser le long de mon cou en remontant vers ma gueule pour enfin venir désigner la chatte couleur crème. A ma manière, je tente ainsi de mimer un flot de paroles qui sortirait de ma bouche et, en indiquant la jeune femelle, cherche à lui faire comprendre qu'il s'agit là de ses mots. D'un mouvement approbateur, je souhaite ensuite lui indiquer que je ne suis pas contre à ce qu'elle s'exprime par la locution.

Ceci étant fait, je pense ensuite au moyen de répondre à la question qu'elle venait de me poser. Si celle-ci portait bien sur la chasse et le combat, alors lui faire deviner la réponse ne serait pas des plus compliqués. Ainsi, j'adopte la position du chasseur et me mis à ramper en direction d'une feuille morte. Pour qu'elle s'imagine bien un quelconque gibier, je vais jusqu'au bout de la démonstration en faisant mine de « tuer » ma proie. Je m’assois ensuite face à ma prise puis, laissant passer quelques secondes, je viens labourer le sol à côté de la plante précédemment visée. Finissant mon geste, je trace d'une griffe un cercle entourant les traces de combat et la feuille de sorte à ce que Nuage Enchanté puisse comprendre que nous ferions sans doute les deux. Cependant, petite subtilité qu'elle peinerait certainement à saisir, mais dont je ne voyais d'autres moyens d'explication, résidait dans le fait que j'avais fait primer la chasse au combat pendant mon petit spectacle. Le combat viendrait donc prendre la suite de la chasse uniquement si nous avancions correctement.

Je me retourne finalement et viens faire face à mon élève. J'incline la tête sur le côté. Tu as compris?

_________________
Ombre Fantôme s'adresse à vous en White.

Nuage Vagabond:
 

Nuage Vagabond vous salue en Teal.

Séquelles du Passé:
 


Toute l'équipe, un gros merci à Nimbou pour cette signa qui envoie du pâté!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecoute le vent... Sais-tu le déchiffrer? [Feat. Nuage Enchanté]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecoute le vent... Sais-tu le déchiffrer? [Feat. Nuage Enchanté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debut du régime je ne sais pas quoi faire comme menu
» Vol au vent de poulet au Philadelphia et aux champignons
» Devos –Instrument à vent
» Yami, Le Vent du Sud
» Je ne sais plus comment faire avec mon fils de 6 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the New Age :: VALEEMAR. :: Clan du Vent :: Territoires :: Falaises-
Sauter vers: