Welcome to the New Age


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi es-tu si loin ? |Jay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Pourquoi es-tu si loin ? |Jay    Mer 12 Sep - 16:04




Pourquoi es-tu si loin ?



Le silence était lourd, pour la femelle au pelage roux qui, sortant tout juste d'une journée de chasse épuisante, avait envie de discuter et de s'amuser en compagnie de ses amis. Mais le Clan était endormi, et seul quelques silhouettes se dressaient devant  l'entrée du camp, quatre silhouettes fatiguées et hésitantes, celles de deux gardes en faction depuis quelques nuits déjà. Le Clan du Tonnerre est plongé dans un doux rêve, entouré par les bras de Morphée. Les nuits comme celles ci sont rares. Il est très fréquent que de nombreux chatons viennent s'amuser le soir, que des guerriers ne parviennent pas à s'endormir, que les gardes discutent.... Dans ce cas là, il y a tout de même un peu de bruit. Alors que maintenant.... C'est comme ci tout le monde était mort, que personne ne réagissait aux multiples appels que Forêt de Flammes lançaient, par pensée bien sûr. Elle voulait faire bien attention à ne réveiller personne, et à ne pas faire trop de bruit, car même si elle était encore debout, elle ne voulait surtout pas en réveiller... Alors, à pas de loups, elle se dirigea vers la Tannière des aprentis. Peut-être Nuage Ephémère était t'il réveillé ? Dans ce cas il... Elle secoua la tête. Un apprenti de son âge dormait forcément, à cette heure ci, et pas question de le tirer de son sommeil.


Alors, elle revint s'assoir au millieu du camp, non pas dans le but de dormir, mais au moins de se reposer un peu. Mais sa position n'était très confortable, et bien qu'elle ne le veuille pas, elle était très fatiguée. Alors, elle ferma les yeux et se laissa tomber doucement sur le sol sabloneux du Tonnerre. Puis, elle prit une grande bouffée d'air frais, et sentit avec plaisir l'odeur de son clan. Son clan.... Le Tonnerre.... Cet assemblée de chats qu'elle aimait tant, qui lui offrait la vie, l'amour, et la possibilités d'être celle qu'elle voulait être. Son Clan lui avait donné tant de choses qu'elle ne pouvait s'empêcher de penser en ces temps de renouveau à autre chose. Tout comme sa soeur, apparemment.... Elle secoua la tête, tentant de sortir de son esprit ces pensées coléreuses. La nuit était belle, bien que trop silencieuse. La Lune, ou plutôt devrais je dire, la demie lune, brillait dans le ciel, éclairait la vallée d'une lumière blanche et brillante. Une petite brise, à peine perceptible, faisait danser les herbes et les feuilles des arbres qui dansaient doucement. Les étoiles, elle, brillaient de milles feu dans un ciel complètement découvert. Forêt de Flammes rouvrit les yeux, et leva la tête vers ces astres brillants. Elle savait que là haut, tout là haut, vivait ses proches, ses parents, et lui, lui qu'elle avait tant aimé.... Etoile Sombre, son deuxième père... Tout ceux qu'elles avait chéris, enfin, sa famille, la protégeait, elle en était sûre.



Alors, elle repense à Cerfblanc. Elle s'était promis de l'oublier, elle, son nom, lui, ses terres, mais cette nuit, elle permet une minute de répis. Il faut, de toute façon, qu'elle s remémore quelquefois sa vie là-bas, bien que ce soit douloureux. Malgrès sa volonté d'oublier tout ce qui touche à son ancienne forêt, elle n'a pas passé que des mauvais moments là-bas, non... C'était seulement après la bataille, que tous le bad avait commencé. Tout d'abord, la mort d'Etoile Sombre. C'était ce moment là qui avait changé sa vie. Elle n'avait jamais su ce que cela faisait d'avoir des parents qui vous aime, des parents qui vous écoute, des parents proche de vous. Mais elle avait au moins eu la chance d'avoir un oncle, et pas n'importe lequel. Qu'il soit chef du Clan du Tonnerre, ou bien vieil ancien qui avait trahi son clan, elle s'en moquait. Il les avaient élevés, en quelque sorte, elle, sa soeur, et son frère. Sans lui, ils ne seraient pas là aujourd'hui. Bien que se ne soit pas son géniteur, Forêt de Flammes le sait, elle n'aurait pas été la même du tout si Etoile Sombre n'avait pas été celui qu'il a été. Sans lui, elle aurait été terne et triste, sans émotions.... Elle lui devait tant... Une petite larme, minuscule, lui coula sur la joue. Elle était toujours en deuil, mais pas de la même façon qu'avant. Il lui manquait. 


Alors qu'elle repensait avec trop de nostalgie à tout cela, ses yeux se refermèrent et sa tête tomba doucement sur le sol. Elle abandonna alors son envie de rester debout, et même si elle n'était pas dans sa tannière, dans son antre, sa maison dans sa maison, elle accepta la proposition si délicate qu'étais le sommeil. Ses muscles se relachèrent, son corps se détentit tranquillement, et son coeur se mit à battre plus vite, comme chaque soir, comme chaque nuit. Mais d'un seul coup, elle entendit un bruit. Elle bondit sur ses pattes appeurée. Qui, ou quoi pouvait t'il bien être debout en cette heure si tardive ? Elle fit un pas, puis remarqua un chat qui sortait de la tannière des guerriers. Malgrès tous ses efforts, elle ne parvenait pas à le reconnaître. Alors, elle fit un pas de plus et l'odeur de sa soeur parvint à ses narines. Elle hésita à aller la voir. Elle ne savait pas tellement ce que sa soeur avait, mais elle la sentait plus distante, bien plus éloigné d'elle que d'habitude. Belle de Cristal et Forêt de Flammes étaient inséparables, s'aimaient d'un amour innimaginable. Mais avec le voyage, leur relation s'était un peu déterrioré. La rousse avait passé la majorité de son temps à aider son Clan, et n'était pas restée très proche de sa famille, certes mais elle ne comprenait pas tellement pourquoi elle s'était tant éloignée de sa soeur. Alors elle prit son courage à deux mains et sauta vers elle. 



"Belle de Cristal ! Je ne pensais pas te voir ici maintenant, que fais tu ors de notre tannière alors qu'il est si tard ?" Elle laissa passer un ange. "Je suis contente de te voir, tout de même." 




Elle lui sourit gentiment, puis se frotta doucement contre ses flancs. Elle espérait que ce soir, elle pourrait découvrir la raison de l'attitude et de l'état mystérieux de sa soeur, mais ne préféra ne pas lui en parler. Pour l'instant, elle voulait surtout passer un bon moment en compagnie de celle qu'elle aimait le plus, et elle lui demanderait plus tard, cela était préférable. 

(c) Candies

_________________
Nuage Enchanté, Ailes de Corbeau, Eclat de Rire, Rose Délicate, Forêt de Flammes, Songe Cristallin. 
Merci mille fois à Nimbus pour cette magnifique représentation de tous mes persos **









Signatures by Laë, code by Vox. Merci à elles deux d'avoir pris ce temps pour moi ** 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme de Jais
Modo Yin Yang
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 13
Date d'inscription : 17/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Pourquoi es-tu si loin ? |Jay    Ven 28 Sep - 22:14

Belle de Cristal & Forêt de Flamme
Pourquoi es tu si loin ?

Mes yeux étaient ouverts, mais je ne voyais rien, les images, les paysages se reflétaient seulement sur l'iris de mes yeux. J'étais trop concentrée pour pouvoir regarder le territoire que je parcourais. J'étais concentrée sur une chose, mais je ne savait pas ce que c'était. Je savais que je devais réfléchir, mais pas à une chose en particulier mais à trouver cette chose qui au fond de moi, me rongeait. Depuis des lunes, il manquait quelque chose, comme une pièce à son puzzle, on sait qu'elle manque mais on ne sait pas la trouver alors que la solution est devant nos yeux. Dans mon cas la réponse était devant mes yeux mais je ne voulais pas la voir, je ne voulais pas l'admettre. Car j'en avais honte, oui honte d'avoir fait cette chose que je n'aurai jamais crue possible il y avait encore une vingtaine de lunes. Pourtant, elle était arrivée et j'étais rongée par le remord car je n'avait pas essayé de l'empêcher.

La guerrière que j'étais, pourtant forte, sentit un sanglot se former au fond d'elle même. Ce qu'elle avait toujours redouté était arrivé. Elle s'était séparée de sa soeur, elle s'en voulait mais en voulait aussi à sa soeur. C'était douloureux pour elle de ne pas pouvoir être avec sa soeur mais elle savait, que au fond d'elle même, elle n'avait pas pardonné à Forêt de Flamme de l'avoir laissée durant le périple. Avec mal, la féline étouffa son sanglot, elle ne pouvait se rabaisser autant, c'était dur mais c'était comme ça.
Du coin de l'oeil, elle vit une branche mais presque inconsciemment elle ne voulu pas l'éviter, elle voulait rompre la marche monotone qu'elle entretenait depuis la fin de la patrouille de l'après midi. Elle se laissa donc tomber près d'un tronc d'arbre, s'adossa contre celui ci et poussa un long soupir. Elle avait mal aux pattes à force d'avoir marché mais ce n'était rien à côté du remord qu'elle éprouvait. C'était de sa faute.

Sans se douter, qu'à des centaines de mètres d'elle sa soeur entendit le même nom dans son esprit, elle pensa à CerfBlanc. A tout ce qu'était la magnifique forêt qu'elle avait du quitter. Avant l'arrivée des Etoiles Noires, tout allait bien. Ensuite tout c'était dégradé. La maladie l'avait frappée, pour presque l'emmener jusqu'à la mort, une guerre avait éclatée, entrainant la vie de plusieurs valeureux membres de clans.. Surtout lui, pensa t elle. Etoile Sombre, son chef et son oncle, leur deuxième père comme se plaisait à dire sa soeur. Sa disparition brutale avait ébranlée la guerrière blanche mais pas autant que sa soeur. Belle de Cristal l'avait changer du tout au tout, perdant sa naïveté, un peu de sa joie de vivre et allant même jusqu'à renier son propre nom. C'était à partir de ce moment que leurs chemins s'étaient séparés.

Sa soeur avait eu besoin d'aide pour se reconstruire et Belle de Cristal n'avait pas su lui en apporter, pas à temps. Au moment venu, elle n'avait rien sur faire. Trop de remords lui revinrent en tête et elle ne tint plus, d'un bon elle se redressa et se mit à courir vers le camp, elle voulait rentrer et laisser toute ses pensées sombres derrière elle. Arrivée à l'entrée du camp, elle ralentit le rythme. Essoufflée elle rentra dans la tanière des guerriers, s'étendit sur la mouche fraiche qui garnissait leur nid et s'y endormit presque simultanément.

Ce fut pourtant pas un sommeil réparateur car elle se réveilla en sursaut, incapable de se rendormir. Elle sortit donc, dépitée, elle ne dormirait pas... Une demi Lune éclairait le camp du Tonnerre, le ciel était dégagé et les étoiles scintillaient toutes dans le ciel bleu-noir. La vision des Etoiles apaisa quelque peu la féline, elle commencait à se diriger vers l'entrée du camp pour aller s'allonger dans l'herbe lorsqu'un bruit se fit entendre derrière elle, la parfum de la peur arriva bientôt à ses narines mais fut bien vite remplacé par le doux parfum de sa jumelle. Forêt de Flamme était là, la féline l'avait su sans même l'avoir. Un lien les liait et chacune vivait dans l'autre. La guerrière se retourna doucement, tandis que sa soeur  arrivait vers elle et se frottait contre ses flancs. Ce geste, cet élan d'affection, il avait eu lieu tellement de fois, mais il lui semblait différent à présent, il lui semblait réfréné.

La guerrière accueilli avec douceur l'affection de sa soeur et tenta de lui sourire, avec peine. Elle lui répondit avec une voix qu'elle voulait posée mais qui malgré tout était tremblotante. Ce qui ne lui ressemblait pas.Je...Il m'était impossible de dormir. Que fais tu toi aussi ? Moi aussi, je crois.
Ce dernier mot montrait le gouffre qui s'était formé entre les deux soeurs, avant Belle de Cristal lui aurait dit "moi aussi" tout simplement mais le je crois voulait tout dire...
Cet échange de banalité ne satisfaisait pas la guerrière, elle savait qu'elle et sa soeur tournaient autour du sujet qu'elles voulaient évoquer. La guerrière baissa les yeux et tenta timidement de poser sa patte sur celle de sa soeur, comme pour lui dire qu'elle lui manquait.

_________________

Colombe, Petite Fierté, Belle de Cristal, Flamme de Jais
Merci beaucoup à Nimby







Merci beaucoup à Vox pour ce code et à Feufo qui a accepté de le partager avec moi


Cristal grogne en #000066 Jais pleure en #993366 Fierté se vante en #006666 Colombe aime en #ff99cc


Dernière édition par Flamme de Jais le Sam 3 Nov - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Pourquoi es-tu si loin ? |Jay    Mer 10 Oct - 14:17




Joli titre ici !



Elle l'aimait. C'était très difficile à admettre, à dire, mais elle lui manquait. Toutes leurs après-midi passées à rire ensemble, toutes leurs journées pleines de joie, d'amour et de complcité étaient passées à l'eau, tombée dans des sables mouvants dont elles ne pourraient plus jamais ressortir. Le voyage avait tant annéanti Forêt de Flammes, qu'iol avait annéanti ses proches, dont sa relation avec sa soeur, sa tendre sa soeur, sa soeur qu'elle aimait tant. Tout le monde s'était étonné de leurs séparation, elles qui ne pouvaient vivre sans l'autre. Mais, finalement, on s'était habitué, et on ne pensait plus Belle de Cristal et Forêt de Flammes, mais Belle de Cristal ou Forêt de Flammes. Les chatons Tonnerriens ne conaîssaient que deux soeurs qui ne se parlaient plus, et ne s'en étonnait pas. 


Pourtant, dans le coeur, cela ne passait pas innaperçu. C'était ensemble qu'elles avaient supporté les difficulté que la vie leur avait réservé. Elles avaient grandi orphelines, sans parents, mais ensemble. Unies, et croyant sincèrement que rien ne pourrait les séparer. C'est donc pour cela que leur éloignement progréssif leur avait fait plus de mal. Elles s'étaient trop aimé pour ne pas être touchées de ne plus se voir, de s'oublier petit à petit. Feu de Forêt était devenue Forêt de Flammes, et avait recommençé sa vie. Elle était redevenue la chatte joyeuse mais cette fois ci sans soeur. Et belle de Cristal avait donc cru qu'elle s'en moquait d'elle, que le voyage les avait éloigné mais que sa soeur ne s'en rendait pas compte. Elle aussi avait donc décidé de partir en quelques sortes, et elles étaient maintenant seules, seules dans le deuil et le manque d'un oncle, d'un deuxième père, d'un chef. Dans le manque de leur tant aimé Etoile Sombre.


Mais la guerrière Angora s'était trompé sur toute la ligne. Elle avait faux, heureusement, ou malheureusement. Le coeur de Forêt de Flammes, malgrès son air enjoué et joyeux, pleurait,  et l'orage était présent. Oh, toutes les larmes qu'elle versait chaque soir en pensait à leur complicité regrétée ! Elle avait l'impréssion de vivre pour la première fois un chagrin d'amour. Et elle n'était pas ça, oh non, elle n'aimait pas ça du tout. Son coeur était divisé en deux parties, sa soeur, avec bien sûr son frère, et les autres. Belle de Cristal qui partait, c'était une partie de son coeur qui partait.  On peu vivre avec un seul rein, mais pas avec un demi coeur. Alors ce soir, elle regrétta son idiotie. 


Belle de Cristal déclara un petit "Je crois", à la fin de sa phrase, qui atteint sa soeur au coeur. Elle baissa tristement la tête, et tenta de poser sa patte sur la sienne. Forêt de Flammes la laissa faire, tout comme elle laissa couler une petite larme le long de sa joue. Alors, elle releva ses yeux et observa la blanche et grise avec tristesse. Si.... Seulement.... Si seulement rien de tout cela était arrivé ! Si seulement il n'était pas mort, rien n'aurait été comme cela. 


"Morphée m'a refusé, cette nuit encore. Comme à chaque fois depuis sa mort." 


Les deux soeurs n'avaient pas vraiment eu de conversation depuis leur arrivée à Cerfblanc. Seulement quelqus banalités, des "bonnes journées" des "ça va ?", des "bonne nuit".... Mais rien de bien plus profond. Et c'était seulement maintenant, dans cette nuit éclairée par une jolie demie-lune, qu'elles allaient enfin parler de lui. Forêt de Flammes en avait besoin, elle le savait. Bien qu'elle se soit promis de tout oublié, de penser à autre chose, il la hantait et il fallait qu'elle se confie, qu'elle sache ce que Belle de Cristal, elle aussit ressentait. Elle, avait eu le courage d'acceptet son passé, elle n'avait pas eu peur. Elle n'était pas lâche, pas comme sa soeur qui n'était même pas capable de garder un nom. C'est surement ce qu'elle pensait d'elle, Forêt de Flammes n'en doutait pas une seule seconde. 


Belle de Cristal ne parvenait pas à lui sourire, elle le voyait. Mais Forêt de Flammes la connaîssait par coeur, et savait qu'elle tentait. Sa voix était calme, posée, mais le corps entier de la femelle tremblait. 


"Il me hante, Belle de Cristal. Qu'en es tu de toi ? C... C... Comment fais tu pour... Pour te souvenir ?" 


Premières confessions depuis des lunes et des lunes. Sa soeur était t'elle, énervée ? Lui en voulait t'elle de l'avoir, en quelques sortes, oublié ? La femelle au pelage roux tigré s'en posait, des questions. Mais elle n'arrivait pas à trouver les réponses. Quand aurait t'elle le courage de les lui poser ? Quand-est-ce que la lâche qu'elle était pourrait oser lever les yeux sur elle ? Cette nuit s'annonçait prométteuse. 


| Hors Rp |


Désolée pour le retard, et pour la qualité, j'ai essayé d'écrire en vitesse pour rattraper ça.... 


(c) Candies

_________________
Nuage Enchanté, Ailes de Corbeau, Eclat de Rire, Rose Délicate, Forêt de Flammes, Songe Cristallin. 
Merci mille fois à Nimbus pour cette magnifique représentation de tous mes persos **









Signatures by Laë, code by Vox. Merci à elles deux d'avoir pris ce temps pour moi ** 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme de Jais
Modo Yin Yang
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 13
Date d'inscription : 17/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Pourquoi es-tu si loin ? |Jay    Sam 3 Nov - 17:30

Belle de Cristal & Forêt de Flamme
Pourquoi es tu si loin ?


Comment expliquer cette sensation, celle d'être seule alors que l'on est accompagnée tous les jours par des personnes que l'on affectionne. Celle que ressentent les cœurs lorsqu'ils ont perdus leur âme sœur..

J'avais perdue la mienne et cela m'a détruit dans un côté de moi-même. Le jour j'étais heureuse, oui car je pouvais penser à autre chose que ça. Ça, cette déchirure qui barrait mon esprit. Malgré le cours répit qu'elle m'accordait elle s'invitait bien souvent le soir. C'est à ce moment là qu'elle frappe.Le ne compterai plus le nombre de soir ou je me suis couchée avec la tête reposée mais au fur et à mesure que la nuit avançait je réfléchissais de plus en plus et je n'en pouvais plus, ma nuit était un cauchemar éveillé. Des bruits sourds et violents résonnaient dans mes oreilles, des scènes d'horreur se recréaient devant mes yeux.

Pendant ces nuits de tourmente, mon corps ne m'appartenait plus, il se convulsait en s'accompagnant de tremblements incontrôlables. Je souffrais, cela ne m'était jamais arrivé, avant. J'avais toujours été sensible aux rêves noirs comme je les appelle mais aucun n'était arrivé à un tel niveau. J'ai longtemps essayé de les repousser, en vain, puis je me suis souvenue, de la pouponnière. Je me réveillais en sueur tout en tirant malgré moi ma soeur du sommeil, elle remarquait mon état et venait se blottir contre moi, sans rien dire, et je me calmais. Le simple fait de la sentir près de moi me libérait.

Je suis pas Belle de Cristal. Elle n'est pas Forêt de Flamme. Nous sommes Belle de Cristal et Forêt de Flamme. Le nous porte beaucoup d'importance car nous avons toujours été ensemble, nous avions toujours affronté la vie toute les deux, chacune faisait partie de l'autre. Je releva ma tête sans toutefois croiser le regard de ma sœur. Allais-je avoir le courage de la regarder réellement ? Plonger dans son être comme nous le faisions naturellement il y avait encore quelques lunes ? Ressentir ses emotions, ses peurs, être elle et moi en même temps. Dans son regard je pourrai lire toutes ces vérités que j'ignore depuis bien trop longtemps mais elles risquaient d'être dures.
Peut importe j'avais pris ma décision, celle de retrouver ma sœur, coûte que coûte.

Le cristal rencontra l'émeraude et je fus elle. Sa douleur me submergea, le manque d'Etoile Sombre était plus fort que jamais. Je failli quitter son regard tant la souffrance était vive. Je voulais qu'elle sente que j'étais là pour elle. Que je la comprenais. Je ne voulais plus voir de larmes couler de ses yeux, elles étaient trop précieuses. Mes yeux rivés dans les siens, ma patte posée sur la sienne, je lui répondis.
 
Ne pleure pas, s'il te plait. Ma soeur.. Il te l'aurait défendu, tu le sais. Il te le défend à ce moment même car il est là, mais pas de la même façon qu'avant. J'ai appris à le voir d'une autre façon, pas avec les yeux. Mais avec mon coeur. Il sera toujours là, en toi, en nous.


_________________

Colombe, Petite Fierté, Belle de Cristal, Flamme de Jais
Merci beaucoup à Nimby







Merci beaucoup à Vox pour ce code et à Feufo qui a accepté de le partager avec moi


Cristal grogne en #000066 Jais pleure en #993366 Fierté se vante en #006666 Colombe aime en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Pourquoi es-tu si loin ? |Jay    Dim 18 Nov - 18:11





Joli titre ici !




Parfois, je me demandais ce qu'il pensait de nous. Ses enfants tout d'abord, puis son neveux et ses nièces. Comment nous regardait t'il, de là haut, dans son petit cocon ? Etait t'il... fier de sa famille, ou avait t'il honte ? Il y avait de quoi, en tout cas. D'une certaine manière, je l'avait renié en changeant de nom, lui qui était comme un père pour moi, il devait être tellement déçu.... 


Plus le temps passait, plus j'acceptais sa mort. Bien sûr, ce n'était pas comme avant, et ce ne le sera jamais, mais je m'accordais le droit de penser à lui, quelques minutes... Au final, se souvenir d'Etoile Sombre était peut-être le seul moyen de me sortir, de nous sortir, de cette mauvaise passe. Mais d'un autre côté, je m'étais interdit de pleurer. Je n'en avait ni la force, ni le courage. Il était temps, maintenant, que je me redresse, que je redeviennes moi même, intérieurement. Il ne fallait pas que je l'oubli, mais que je passe à autre chose tout en l'aimant encore. Mais tourner la page m'était impossible sans la présence rassurante de Belle de Cristal, sans la présence rassurante de ma soeur. 


Je ne lui faisait pas la tête, non, c'était bien compliqué qu'une simple embrouille de chatons. Après la mort d'Etoile Sombre, le voyage, le changement, je n'avait pas eu le tact de lui demander de l'aide. Je m'étais renfermé, et d'en un élan d'égocentrisme, j'avais passé mon temps seule, une manière complexe de me plaindre. Elle avait surement du se sentir abandonnée, et malheureusement, mon idiotie me dit de la laisser seule. Pourtant, elle aussi avait perdu un père , et avait vécu autant de choses difficiles que moi. Alors... pourquoi ? 


C'est les yeux pleins de larmes que j'écoutais les paroles de Belle de Cristal. Tout paraîssait si évident pour elle ! J'avais l'impréssion qu'elle ne me comprenait pas, qu'elle aussi vivait pour elle même. Si seulement elle pouvait se mettre à ma place, savoir enfin ce que je ressent chaque jours, chaque nuits. Elle posa doucement sa patte sur la mienne, et planta son regard dans mes yeux plein de larmes. Alors me revint tout nos moments de joie, d'amour, de vie... Ah, ce que nous étions heureuses, toutes les deux ! Ah, ce que ce temps de bonheur me manquait... Je ne lui avait jamais dit, avant, que je l'aimais. On croit que l'on a toute la vie pour leur dire, mais quand ils disparaîssent, on se rend compte que l'on a oublié. 


Mais d'un coup, tout remonte. Toute la colère, toute la tristesse, toutes ces émotions négatives que j'ai tenté en vain de cacher pendant des lunes. Je m'écarte vivement de ma soeur, m'éloigne, puis revient, en la regardant le visage plein de haine. Elle ne comprends pas, rien ne serait plus jamais pareil. Ecoutes, bon sang ! Il est mort, et dans nos coeurs, et dans nos yeux ! Soudain, je cri, je lâche tout. Ou plutôt, j'hurle.


"Mais tu es idiote ! Il est mort, et il ne reviendra jamais ! Comprends moi un peu, met toi à ma place bon sang ! Rien ne sera plus jamais pareil il ne reviendra jamais, et nous resterons toujours séparées. D'ailleurs c'est quoi ton problème, qu'est-ce ce que je t'ai fait ?"


Passe quelques minutes, puis je réalise. J'écarquille les yeux, puis me précipite vers elle. Je n'ai jamais autant pleuré que cette nuit, j'en suis sûre. J'enfouie ma tête dans sa fourrure, et verse autant de larmes que je le peux. 


"Pardon, Belle, pardon... Je suis tellement sotte je... J'en avait besoin, pardonne moi... Je t'aime c'est... C'est trop difficile sans toi, je t'aime, ma soeur." 


| Hors Rp |


AAAAAAAAH.  Mon retard est monstre, je suis vraiment navrée, désolée, pardon ! C'est le temps, l'inspiration, tout ça tout ça... Ma réponse n'est pas ouf, et le délais horriblement long, je m'excuse platement... In Rp Feufo c'est énervée, mais s'excuse, j'espère que ça te plait... Pardooooon. 

(c) Candies

_________________
Nuage Enchanté, Ailes de Corbeau, Eclat de Rire, Rose Délicate, Forêt de Flammes, Songe Cristallin. 
Merci mille fois à Nimbus pour cette magnifique représentation de tous mes persos **









Signatures by Laë, code by Vox. Merci à elles deux d'avoir pris ce temps pour moi ** 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi es-tu si loin ? |Jay    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi es-tu si loin ? |Jay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si on revoit pour les chars, pourquoi pas pour les navires?
» Pourquoi pas d'inscriptions marginales dans un acte ?
» Pourquoi autant pour avantages sociaux ????
» Pourquoi pas d'hélico sur les frégates E71 ?
» Animatrice .... pourquoi pas vous ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the New Age :: VALEEMAR. :: Clan du Tonnerre :: Camp-
Sauter vers: