Welcome to the New Age


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un air de renouveau | Ft. Clan de la Rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélodie des Étoiles
Modo Mélimélo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 802
Age : 15
Date d'inscription : 22/11/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Un air de renouveau | Ft. Clan de la Rivière   Mar 31 Juil - 15:38

Hors rp:
 

Le soleil sera bientôt à son zénith. Pour le moment, il continue paresseusement son ascension dans les cieux, dardant sa lumière au centre du camp. La température deviendrait lourde si une brise salutaire ne venait pas caresser la rivière. Nous sommes à ce moment de la journée ou le monde hésite encore entre le calme du matin et l’agitation du midi, où le ciel s’éclaire et où les ventres grondent. La patrouille de l’aube est rentrée il y a quelques instants, et celle du midi devrait partir sous peu. Elle le fera peut-être avec un peu de retard aujourd’hui. Presque tout le clan est présent dans le camp, chacun vaquant à ses occupations. La reine rousse et blanche allongée sous le promontoire se lève et s’étire, consciente que l’heure est venue.  Depuis l’arrivée de la saison des feuilles vertes, le clan semble s’enliser dans une étrange monotonie au fur et à mesure que les températures augmentent. Il est temps qu’un air de renouveau balaye tout cela.

Elle saute sur le promontoire, chose qu’elle n’avait pas fait depuis quelques temps. Elle se racle la gorge, et l’appel habituel s’élève sur les îles.

« Que tous les félins en âge de nager s’approchent du promontoire ! »

La meneuse attend quelques instants que tous les intéressés trouvent une place autour du rocher. Elle laisse passer quelques secondes, le temps que les conversations disparaissent et que le silence se fasse.

« Je commencerai cette réunion par quelques nouvelles assez peu réjouissantes, mais ne vous inquiétez pas, je vous en garde de meilleures pour la suite. Vous avez tous dû en entendre parler, surtout depuis la patrouille qui a été menée sur la plage. Avec l’arrivée des beaux temps, les bipèdes sont de plus en plus nombreux sur les terres de Valeemar. Ils semblent par chance être plus intéressés par les plages et les mers que par l’intérieur des terres, mais je demanderais à tout le monde de redoubler de vigilance lorsque vous êtes en sortir, d’autant plus si vous êtes seul, ce que je vous déconseille. A cela s’ajoute un autre problème. Les bipèdes laissent derrière eux toutes sortes d’immondices qui polluent les eaux et tuent les poissons. Il en va de notre survie de préserver notre environnement. »

Elle a parlé avec une voix grave et un regard perçant, soucieuse que chacun comprenne combien le danger était réel. Un court silence plane avant qu’elle ne continue, un léger sourire aux lèvres, invitant cette fois ci tout le monde à se détendre.

« J’en viens aux bonnes nouvelles. Avec tout ce que j’évoquais précédemment, je pense qu’il est temps que les rangs des Génies s’agrandissent. Aujourd’hui, deux nouvelles recrues les rejoindront. J’en ai déjà discuté avec eux et je suis sûre qu’ils sauront endosser leurs nouvelles responsabilités à merveille. Fleur de Lune et Museau Nacré, je suis très heureuse de vous compter dorénavant parmi les rangs des Génies. »

Mélodie des Étoiles ne parvient pas à cacher sa joie en évoquant le dernier nom. Elle sait combien son compagnon adore la nature et voudrait la protéger. Ce nouveau rôle lui conviendra sûrement mieux que celui de guerrier, et elle espère de tout son cœur qu’il en sera heureux. Elle doit lutter pour cacher la tendresse qu’elle éprouve pour lui devant le clan, sachant parfaitement que le moment n’y est pas propice. Elle laisse le clan acclamer les deux élus puis reprend encore une fois la parole, tout sourire.

« Pardon, je vous retiens encore un instant. En plus d’avoir le rôle de maintenir nos terres et nos eaux propres, les Génies aident aussi à sensibiliser nos apprentis à ces problèmes et à leurs apprendre tous les secrets de la nage… Et aujourd’hui justement, trois chatons vont commencer cet apprentissage. Petite Cascade, Petit Lac et Petit Royaume, approchez. A en juger par votre énergie qui semble inépuisable, je pense qu’il est plus que temps de vous attribuer vos nouveaux noms. Elle lève les yeux vers les cieux, comme pour vérifier un instant que le clan des Étoiles est là, prêt à écouter et à se pencher sur les chatons, puis reprend. Petite Cascade, tu te nommeras Cascade des Nuages, et Museau Nacré sera ton mentor. Elle se tait, le temps que le duo se rejoigne et que les deux s’effleurent du museau, comme le veut la tradition. Petit Royaume, ton nom sera à présent Royaume des Nuages, et Brin d’Osier sera ton mentor. Quant à Petit Lac, tu rejoindras la tanière des apprentis en tant que Nuage du Lac, et je serai ton mentor. Puissent les étoiles éclairer votre apprentissage et vous montrer le chemin vers la voie des guerriers. »

Elle descend promptement du rocher, rejoignant sa toute nouvelle apprentie afin d’effectuer le rituel, au milieu des acclamations des guerriers scandant les trois nouveaux noms.

_________________

*Mélodie des Étoiles

Spoiler:
 


Lumy sourit en #cc6600. ~ Minuit songe en #009900. ~ Loup hurle en #006699. ~ Ardeur se moque en #cc0066. ~ Vestale danse en #9999cc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souvenir Irréel
Habitué-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 20
Date d'inscription : 20/08/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Un air de renouveau | Ft. Clan de la Rivière   Sam 4 Aoû - 2:35

P. etit P. éridot

Le chaton sautille hors de la pouponnière, impatient de débuter la journée. Cherchant du regard Petit Royaume et les autres pour qu'ils jouent avec lui, la clairière ne s'agite pourtant pas vraiment, et il a du mal à voir où sont ses camarades de couchette habituels. Il ne se démonte pas pour autant et se met à chercher un peu partout dans le camp. L'envie d'en sortir le démange, mais il connaît la règle après qu'on le lui ait répété maintes et maintes fois : les petits ne peuvent pas aller dehors sans l'intervention d'un chat adulte. Petit Péridot pousse un soupir agacé. Que c'est embêtant, d'être chaton ! On ne peut rien faire, se dit le petit mâle bicolore. Il est sûr pourtant qu'il y a des tas de choses à voir au-delà des frontières du camp, et il rêve notamment de faire un tour à la plage où les membres de son Clan se promènent si souvent. Il respecte les anciens, mais entendre des vieilles histoires toute la journée, à la longue, ça devient ennuyant ! Péridot a soif d'action, d'aventure, de bataille. Il admire chaque matin et chaque soir les patrouilles qui passent, les félins plus âgés qui ramènent de délicieuses proies sur le tas de gibier, et se faufile déjà comme un petit malin dans les tanières des autres. Mais aujourd'hui est un jour particulier, et il le comprend quand une voix familière résonne dans le camp. D'un geste vif, le chaton se retourne et remarque de ses grands yeux leur chef qui s'est postée de toute sa hauteur sur le Promontoire. Petit Péridot devient tout excité quand il entend déjà le début de l'annonce. Bon, il ne sait pas encore nager, mais qu'importe, il a le droit d'entendre, et personne ne l'empêchera ! Mais qu'est-ce que leur meneuse va leur dire, aujourd'hui ? Est-ce que... Oh ! Péridot fantasme déjà. Est-il devenu si fort et si reconnu à son jeune âge qu'on va de ce pas le nommer apprenti ? Il espère. Il désire.
Des espoirs ruinés cependant quand Mélodie des Étoiles parlent d'abord des Bipèdes et des ravages qu'ils causent sur leurs territoires. Aussitôt, Petit Péridot se met à feuler. Il n'a jamais vu de Bipède de sa vie, mais on les lui a décrit comme des gros animaux sans poils qui marchent sur deux pattes et qui ne font que des dégâts.

« Maudits Bipèdes ! Moi, quand je serais grand, bah je les taillerai en pièces ! Comme des feuilles ! »

Il n'a pas pu se retenir de faire une intervention que celle-ci est déjà intimée au silence. Agité, il gratte la terre de ses griffes, animé d'une grande détermination. Il est trop petit pour faire quoi que ce soit, mais il a hâte de grandir pour montrer à tout le monde que c'est le Clan de la Rivière, les plus forts, et qu'il ne faut pas les embêter, sinon il va se fâcher ! Même ses poils se sont redressés sur son échine tandis que quelques murmures inquiets se sont élevés dans l'insistance, mais le calme se fait de nouveau lorsqu'une autre annonce doit être faite par la meneuse. Un peu d'optimisme les accapare quand elle promet des nouvelles plus réjouissantes. Et en effet, toute l'attention de Petit Péridot est maintenue lorsque les Corps de Génie sont évoqués. Il admire beaucoup les Corps de Génie, parce qu'il sait que c'est grâce à eux que leurs plages, entre autre, peuvent être propres (même s'il ignore à quoi elles ressemblent, ces plages), et qu'en plus, ce sont des guerriers expérimentés. Son visage s'illumine d'autant plus alors qu'il entend le nom de sa mère être mentionnée pour être un des nouveaux Corps de Génie.
Aussitôt, le chaton se lèche le pelage pour le remettre en place. Après tout, c'est le fils du lieutenant et d'un Corps de Génie, maintenant, il doit faire bonne figure pour la cérémonie dédiée à sa mère !

« Fleur de Lune ! Museau Nacré ! »

Il ne connaît pas bien encore l'autre chat qui a été choisi avec sa génitrice, mais il imite les autres membres du Clan et ils scandent en choeur leurs noms pour les féliciter. Puis, alors qu'il allait rejoindre sa famille, il est arrêté par la suite où Mélodie des Étoiles veut nommer les nouveaux apprentis. Petit Péridot, l'espace d'un instant, se gonfle le poitrail et se permet encore de croire que son tour est venu. Mais pas pour aujourd'hui, semble-t-il, puisque c'est au contraire les chatons les plus âgés de la pouponnière qui sont désignés, tout naturellement, pour avoir leur baptême ce matin. Le chaton gris et blanc pousse un léger soupir, un peu déçu, mais ne se démonte pas pour autant : il est heureux aussi  ses camarades car ils commençaient justement à être trop grand pour abriter la pouponnière avec lui. Mais il sait déjà qu'il les embêtera pour qu'ils leur racontent tout ce qu'ils ont appris sur leurs territoires ! Alors, avec les autres, une nouvelle fois, et de sa petite voix encore fluette, il crie les nouveaux noms des apprentis fraîchement baptisés, impatient que son jour vienne. Après tout, il se demande à quoi ça sert qu'il se presse pour être apprenti si c'est pour voler la vedette à ses futurs camarades de tanière ! Mais plus important : sa mère descend du Promontoire.

« Maman ! Maman ! C'est super ! T'es un Corps de Génie ! C'est parce que t'es trop forte, maman, hein ? Tu m'emmèneras à la plage, un jour ? »

Excité comme une puce, Petit Péridot ne lâche pas la guerrière aux yeux verts. Mais déjà, ses pensées sont ailleurs. Il se voit en train de l'accompagner là où le soleil sombre dans l'eau. Un jour, il sait qu'il ira vraiment. Et il est certain que ça sera encore mieux que dans son imagination.

_________________
Petit Souvenir - Souvenir Nuageux - Souvenir Irréel

Petit Péridot - Nuage de Péridot - Clarté du Péridot
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Épopée des Lucioles (ABS)
Patate Affectueuse.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2113
Age : 25
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Un air de renouveau | Ft. Clan de la Rivière   Sam 4 Aoû - 23:22


Cascade de Nuages




Un Air de Renouveau
feat. le Clan de la Rivière

Sitôt l’appel retentit que l’angoisse se manifeste en elle. Comme dans un refus inconscient d’une suite qu’elle devine déjà, Petite Cascade se calque aux mouvements de sa mère tandis qu’elles s’approchent du promontoire. Songe de Brume interprète le calme et l’assurance. Il fait longtemps qu’elle a abandonné certaines de ses réserves vis-à-vis la politique de son Clan. Sous la tutelle de Mélodie des Étoiles, la guerrière du Clan de la Rivière a confiance que sa tribu trouvera un semblant de paix après des lunes d’émoi et de souffrance. La siamoise regrette encore sa précieuse amie Valse des Étoiles mais elle-même reconnaîtra que ses démons et blessures tiraient son Clan vers le fond. Sa cousine a su mener la Rivière vers une terre d’accueil encore plus belle que tout ce qu’avait pu s’imaginer la jolie chatte, la terre où elle a mis au monde ses précieux enfants. Songe de Brume sent bien l’ardeur de l’anxiété qui a surpris sa fille à l’instant où cet appel les a attirés au cœur du campement. Cette frayeur la peine, lui rappelle sans mal les mêmes craintes qu’elle a éprouvées au moment de son propre baptême. Ses réserves, à l’époque, l’ont mené à bien des désespoirs qu’elle aurait pu éviter d’une attitude différente. Brume désire pousser sa fille vers un autre chemin plutôt que de reproduire les mêmes erreurs qu’elle par le passé. Sa queue se pose tout naturellement sur son épaule, un geste qui fait lever le regard azur de la petite.

«Respire. Ton avenir te sourit, Petite Cascade. Fais-lui confiance.»

L’enfant serre les lèvres en jetant un regard incertain vers la meneuse qui surplombe le campement. La petite se serre un peu contre sa mère, attentive aux paroles de Mélodie des Étoiles qui adresse tout premièrement quelques problématiques touchant le Clan. Les oreilles de Songe de Brume se plaquent contre sa tête de perplexité en entendant la mention de Bipèdes sur leurs terres. La petite pour sa part a levé le museau, intéressée et curieuse de cette situation qu’elle ne considère pas nécessairement tel un mal. Une part d’elle rêve de rencontrer ces étranges créatures dont on lui a conté l’allure et les comportements étranges. La Chef poursuit cet échange en communiquant la nomination récente de deux nouveaux Génies au sein de la tribu, deux adultes déjà aguerris, dont le compagnon de la meneuse. Sans méchanceté, Cascade s’interroge si cette place lui a été destinée de par son lien privilégié avec la chef. La petite observe la chatte bicolore jonchée sur son promontoire en se disant qu’elle doit s’y sentir bien seule. Au moins on l’apprécie elle. Petite Cascade ne peut pas en dire autant. Sauf que la solitude, elle la connaît bien.

Le ton plus détendu de Mélodie des Étoiles devient plus solennel tandis qu’elle évoque une certaine portée en âge de devenir apprentis. Cascade s’avance d’un pas par réflexe, ayant visionné dans sa tête ce moment pendant des lunes et des lunes. Ce rite de passage l’a hantée longuement, mais aujourd’hui l’angoisse cède place à une grande paix. Elle a le sentiment de franchir un cap, de faire partie d’un cercle privilégié : ceux qui sont en âge de chasser pour eux-mêmes. Cette indépendance, aussi effrayante soit-elle, résonne en elle. Cascade veut grandir et s’épanouir. Son nouveau nom fait frémir ses lèvres d’un sourire ému. Elle se retourne aussitôt en entendant la mention de son nouveau mentor, clignant les yeux par surprise. Quoi? Ce ne serait pas sa mère? Cette dernière s’est d’ailleurs permise de pousser un peu sa fille en direction du chat gris au cœur tendre. Songe de Brume est rassurée. Si le caractère doux et rêveur de Museau Nacré lui tire parfois des soupirs, elle sait qu’il prendra bien soin de la petite houle quotidienne qu’est sa fille. Modestement, Cascade de Nuages s’approche de son nouveau mentor qu’elle connaît somme toute assez peu, baissant les yeux en marmonnant quelque parole respectueuse à son égard qu’il n’aura probablement pas compris. Brume se retient d’intervenir auprès de la nouvelle novice, sachant que maintenant elle volera de ses propres ailes. Heureusement, la petite se reprend et articule :

«Enchantée, Museau Nacré. Je serai ravie d’être ton apprentie. Oh et… félicitations à toi aussi je suppose.»


Cascade de Nuages tourne la tête en direction de son frère et sa sœur qui ont eu aussi reçu leurs nouveaux noms et mentors. Nuage du Lac fera même son apprentissage auprès de la chef elle-même! La siamoise crème et rousse adresse un grand sourire au reste de sa fratrie, en paix avec ce jour. Comme quoi même les pires angoisses se surmontent avec un peu de volonté.
(c)Golden


Spoiler:
 

_________________

Vertige de l'Oiseau:
 

Les anciens:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un air de renouveau | Ft. Clan de la Rivière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un air de renouveau | Ft. Clan de la Rivière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Exode du Clan de R'Lyeh
» LGCD Le retour du Clan du Sang
» [Fiche de lecture] Le clan des Otori - Lian Hearn
» Le Clan de Lyre Ehel : présentation
» clan qu'en pensez-vous??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the New Age :: VALEEMAR. :: Clan de la Rivière :: Camp :: Promontoire-
Sauter vers: