Welcome to the New Age


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Action, réaction ! | Ombre et Corbeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1066
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Action, réaction ! | Ombre et Corbeau    Jeu 19 Juil - 11:31




Action, réaction !


Ailes de Corbeau



Il est assez difficile de commencer une journée lorsque le soleil n'est pas encore levé. Non, en effet. Le moral n'est pas bien gros, la motivation approche les deux pour cent et le cerveau encore endormi... Tous les éléments sont rassemblés pour que le guerrier, la guerrière, le chaton, le chat, commence assez mal sa matinée, et peut-être pire, sa journée. Mais pourtant, Ailes de Corbeau est déjà debout, droit, la queue enroulé autour de ses pattes, au centre du camp. Ses yeux ont arrêté de cligner, sa respiration est presque invisible, et bien sûr, il ne parle, ni ne bouge pas. Non, il regarde. Il regarde le monde se réveiller gentiment. Il observe les petites gouttes de rosée sur les végétaux qui l'entourent, savoure la sensation de mousse humide sous ses pattes encore engourdies, et atttends pattiament que le soleil pointe le bout de son nez et vienne lui chauffer le museau. Mais il est lent. Pourtant, le guerrier s'en moque, il attends. Alors, un violent frisson lui parcourt l'échine et il frissone, ses poils se dressent sur sa nuque. Encore un autre frisson, encore plus vilent, qui le fait trembler tout entier. Il se dresse encore plus qu'il ne l'était, puis adresse un adieu au monde, à la vie qu'il se doit de quitter pour ne pas mourir glacé. 

Tout doucement, comme si'l était coincé dans un glacon, le guerrier se lève, et ammène ses pattes en avant, prenant mchinalement la direction de la pouponnière. La tannière du bonheur, la tanière de sa vie, mais aussi de sa mort, là où elle est morte, là où il est né. Il avait quitté quelques instants l'amour de sa vie, Petit Loir, comme chaques matins. C'était sa routine. Il se levait de sa tannière très tôt, rejoingiait son fils, dormait une moitiée de la nuit en sa compagnie, puis le levait pour aller observer le réveil de la vie. Ensuite, il revenait à la case départ. Il s'approcha tout doucement de Petit Loir, qui, en raison de son bas âge, dormait encore profondément. Il se pencha tendrement sur lui, et le lécha quelques instants dans le but de le réchauffer et de s'assurer de sa température corporelle. Puis, aec l'accord d'une des reines, il le prit par la peau du coup et le plaça à coté de la femelle qui lui donnerait son lait. Le petit n'avait aps vraiment de mère adoptvie, il oscillait entre plusieurs femelles qui acceptaient gentiment de lui donner son lait. 

Il quitta à nouveau la Pouponnière et retourna dans le camp où un guerrier s'était installé. Ailes de Crobeau, fidèle à lui même, ne lui adréssa pas la parole et s'approcha du tas de gibier pour choisir une proie. Une proie répugnante, sâle et d'apparance dégoutante. Il ne la voulait pas, mais il le fallait bien. Il fallait bien laisser les bonens et les grasses au reste du Clan, à ce clan qui le nourissait, le faisait vivre et dormir... C'était sa manière à lui de prouver sa loyauté et de le remercier. Il adréssa une petite prière silencieuse au Clan des Etoiles, à Lueur Grise plus précisémment, pour le remercier ce "délicieux" repas. Puis, les formalités étant faites, il croqua dans la souris. Mais le gout amer et boueux de l'animal le repoussa à un  point qu'il dut se forcer à la cracher. *Pouah... M'voilà au bord d'ma vie de guerrier et j'suis obligé d'manger des trucs si... Pff...* Pensa t'il, les sourcils froncés. Comme quoi, j'avais raison : se lever tôt n'est pas toujours un avantage...

Ne pouvant pas rester plus longtemps le ventre vide, et voulant tout de même laisse les proies qui parraîssaient bonnes au reste de son Clan, il se mit en tête de partir à la chasse pour se trouver quelque chose de meilleur à se mettre sous la dent... Action, réaction ! Tel était sa phrase préférée. Il se disait de partir à la chasse, il y allait, point barre. Alors il commença à courir, le plus vite qu'il le pouvait. Mais il était si lent que l'on aurait cru passer un escargot tout en sueur. Pas une vision dde rêve quoi... C'est alors qu'après de nombreuses minutes de courses, un temps très long pour arriver au Champ de Fougère, Ailes de corbeau s'arrêta enfin. Il se calma et s'assit pour reprendre son souffle. C'est alors, qu'ne plissant les yeux, il remarqua une petite tâche blanche et grise dans l'étendue verte. Il se précipita en reconnaîssant Ombre Fantôme.

"Salutations guerrière. Veux tu partir en chasse avec moi Ombre Fantôme ?" 

| Hors RP |


Coucou !  Voilà  notre rp. Ce serait coll que ta minette soit sympa non, pour changer ? xDDD En tout cas j'adore écrire avec Corbeau, mais c'est mon premier, alors je m'excuse si c'est un peut brouillon. 
(c) Candies

_________________








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre Fantôme
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 238
Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2018


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Action, réaction ! | Ombre et Corbeau    Mar 24 Juil - 22:26

Ombre Fantôme

Je n'aime pas ne rien faire de ma vie même si parfois je me dis que je suis débordée et que je n'aurai pas le temps. Je suis toujours en vadrouille, quelque part sur nos terres quand bien même vous pourriez avoir l'impression que je ne fais pas grand-chose. L'espionnage ne s'improvise pas, il s’acquiert avec l'expérience que nous amassons lors de nos entraînements. Cela peut paraître facile à première vue à rester couché, immobile à attendre qu'un ennemi fasse une erreur mais il ne faut pas sous-estimer notre environnement. Tout, tout peut être source d'échec si nous n'y faisons pas attention, l'ensoleillement, le vent, notre manière de marcher, notre apparence et parfois même notre caractère. En effet, nos habitudes profondément ancrées en nous nous collent à la peau et viennent provoquer des erreurs si on ne parvient pas à se rendre compte que nous devons agir autrement qu'à l'accoutumé.

Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas exercée à l'espionnage, et puisque toujours fatiguée car ayant été incapable de me reposer la fois dernière en compagnie de mon demi-frère, je préférais opter pour une activité pas trop fatigante. L’observation et la concentration me semblaient être un bon compromis. Marcher jusqu'à mon lieu d'entraînement me maintiendrait en forme tandis que m’asseoir et écouter me reposerait la tête. C'était parfait. Mais parce qu'on est souvent trop indulgent avec soi-même j'envisageais tout de même de me priver d'un sens, pour que cela ne soit pas trop facile et que je progresse un tant soit peu. Si l'ouïe, le toucher, l'odorat et le goût me paraissaient être difficile à faire disparaître à moins de marcher pendant des plombes pour trouver l'endroit idéal, je penchais plutôt pour me dépouiller de ma vue. Qui plus est, je connaissais le lieu adéquat qui se trouvait être le Champ de Fougères. Trop hautes pour y voir quelque chose, la végétation m'empêcherait toute tentative de triche si jamais j'étais tentée de m'aider, je ne pourrai que jouer le jeu et c'était le mieux. Ayant pris ma décision, je traverse finalement notre territoire pour me rendre au Champ.

Arrivée à destination, je viens me planter au beau milieu de la forêt de fougères puis m'assois et enroule ma queue autour de mes pattes. J'inspire alors profondément pour m’imprégner de l'atmosphère calme qui règne en ces lieux et expire enfin. Je force alors tout mon être à trouver le calme et, une fois y étant parvenue, je ferme les yeux. Bien que la dense végétation m'empêche de voir à plus de quelques longueurs de queue de renard, le simple fait de clore mes paupières m'aide à me concentrer. C'est alors que, droite et tête légèrement inclinée vers l'avant, je redresse les oreilles, à l'écoute de la forêt toute entière. Je vide ensuite mon esprit de tout ce qui peut le contrarier et ne pense plus à rien mis à part à la vie s'abritant dans ces hautes herbes. Le vent m'arrivant de gauche, ce dernier vient rapidement m'apporter la présence d'un petit animal à l'odeur musquée, un mulot sans doute. Ne percevant ni son martellement sur le sol ni même son couinement, j'en déduis que celui-ci se trouve hors de portée. En revanche, en me concentrant davantage de ce côté-ci, il me semble reconnaître le chant d'un oiseau ainsi que ses pas bientôt recouverts par un bruit bien plus sourd. Un chat approche. Je lève alors ma truffe pour ne me fier qu'à celle-ci puis reconnaît enfin l'odeur de celui qui se trouve être un camarade. J'ouvre les yeux doucement avant de le saluer d'un hochement de tête.

- J'en serai honorée.

Je n'ai jamais trop eu l'occasion de coutoyer Ailes de Corbeau. Lui est âgé, moi jeune, il ne m'a jamais entraîné, je ne lui ai jamais demandé de l'aide. Pourtant, lui doit en savoir des choses sur la forêt. Même indirectement, il pourrait m'apprendre certaines choses. J'ai beau être désormais guerrière, j'admets poser des lacunes. Qui plus est, chasser en sa compagnie me permettrait d'en apprendre plus sur ce chat silencieux.

- Il me semble avoir repéré un rongeur par la-bas, allons voir si tu veux bien.

HRP:
 

_________________
Ombre Fantôme s'adresse à vous en White.

Nuage Vagabond:
 

Nuage Vagabond vous salue en Teal.

Séquelles du Passé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1066
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Action, réaction ! | Ombre et Corbeau    Mer 5 Sep - 19:11







Joli titre ici !





Ailes de Corbeau n'est pas le type de guerrier qui se laisse marcher sur les pieds, non. C'est plutôt le type vieil ancien qui râle, et qui décide. C'est peut-être pour cela qu'il n'a, au final, pas beaucoup d'amis. Non, Corbeau n'est vraiment pas très sociable. C'est pour cela qu'il se demande très souvent, trop souvent peut-être, comment est-ce possible que Lueu Grise soit tombé amoureuse de lui. Le vieux n'a pourtant rien d'atirant, oh ça non... Et n'a pas un caractère très... Sympathique, pour rester poli. Pourtant, on accepte toujours les sorties avec lui, on ne lui reffuse rien. Peut-être est-ce l'avantage d'être vieux ? Il n'en sait rien. Mais, penche bien sûr pour cette solution ci. La vieillesse, au Corbeau, ça lui a toujours fait peur. La vieilesse, pour lui, est synonime d'innactivitée, et l'innactivitée, c'est l'absence de particpation aux tâches nécéssaires à la survie du clan et de ses membres. Que se passera t'il lorsqu'Ailes de Corbeau deviendra vraiment vieux ? Que se passera t'il lorsqu'il habitera dans la tnière des anciens ? On lui apportera son repas, on le priviligiera, on oublira les autres pour lui et ses camarades de caverne.... Et cela, le guerrier ne peux pas le supporter. Lui, qui est si loyal, ne peux pas se permettre de rester innactif et de se sentir inutil. C'est impossible, impensable. Pourtant, il faudra bien un jour que cela arrive ! Mais Ailes de Corbeau est plus inquiété par le déroulement du changement. Il ne sait pas tellement comment cela va se passer, si, du jour au lendemain, il sera obligé de ne plus bouger, de manger, de parler aux aprentis, et de se faire enlever les tiques. Il n'espère pas, Petit Loir est encore tout petit, il a besoin d'un père présent, et ce n'est pas avec un ancien comme guise de papa qu'il pourra correctement grandir. Et c'est cela qui inquiète particulièrement Corbeau. 


Il acquièse aux paroles d'Ombre Fantôme, et la suit docilement. Ce n'est pas son habitude, mais il se sent bien, aujourd'hui. 


"Très bien, je te suis."



Alors tous les deux commencent à marcher en direction de l'endroit montré par Ombre Fantôme. Ailes de Corbeau ne sait pratiquement rien d'elle, seulement qu'elle est escadron et une mentor aguérie. Elle est très intélligente, assez douée, et vraiment très nécéssaire au Clan. C'est le type de guerrier que le vieux aime bien. Ceux qui ne traînent pas, qui ne perdent pas de temps à faire des choses idiotes, qui défendent correctement leur clan et aide. Les loyaux, il aime ça, point barre. Et il les connaîts tous, parlent et discutent avec eux. Sauf avec Ombre Fantôme, et il le regrette, bien qu'il ne le dise pas. C'est pour ça qu'il est tout de même bien content d'être tombé sur elle et de pouvoir lui parler, en apprendre un peux plus sur sa vie. 


"Hum... Tu penses quoi du Clan ? Tu sais, je n'ai plus des yeux comme les tiens, j'ai des yeux d'vieux... Je ne voix pas les choses de la même façon que les jeunes, mes avis sont faussés par le temps... J'aimerais bien savoir comment on nous considères." 


Et voilà qu'il commençait à se montrer vieux, en plus... 


| Hors rp |


Je suis désolée pour le retard, tu sais tout. Désolée aussi pour la qualité et la longeur de cette réponse, j'ai trop écrit aujourd'hui xD 

(c) Candies

_________________








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre Fantôme
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 238
Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2018


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Action, réaction ! | Ombre et Corbeau    Lun 24 Sep - 15:11

Ombre Fantôme

Toute aussi calme et détendue qu'à mon arrivée dans le Champ de Fougères, je marche d'un pas souple au-devant d'Ailes de Corbeau qui m'emboîte le pas docilement. De ce que j'ai pu voir de lui au sein du camp et durant les patrouilles, il préfère rester dans sa bulle plutôt que d'aller se mêler aux autres. Tout comme moi c'est un silencieux qui ne va vers les autres que pour une seule bonne raison, le travail. Et aujourd'hui, c'est certainement cette raison-ci qui l'a sans doute poussé à venir me déranger dans mon exercice. Mais peu importe, aller chasser après avoir débusqué suffisamment de gibier était mon second objectif de la journée. En acceptant de partager mon temps avec lui, je ne faisais que l'avancer de quelques minutes.

Je déambule donc silencieusement au creux de la dense végétation tout en suivant la trace du rongeur que j'avais repéré avant que le vieux chat ne débarque. Les sens aux aguets, je guette le moindre bruit ou odeur qui laisserait supposer la position du notre futur dîner. C'est ainsi qu'au son d'un craquement de brindille mes oreilles tressaillent et se dressent de plus belle. Rapidement, je me rapproche du sol, prends une respiration plus lente pour calmer les battements cœur excité, me rapproche pus me prépare à bondir… Lorsque j'entends la voix du mâle s'élever à nouveau derrière moi. Ses paroles accueillirent bientôt un martellement léger de sol, toutefois assez marqué pour être reconnu : ma proie venait de se faire la malle. Je me retiens de soupirer. N'étions-nous donc pas censés chasser ?

- Si ta vision est faussée par l'âge alors la mienne l'est par le manque d'expérience.

Je me retourne vers lui après lui avoir déclaré ceci puis me passe quelques coups de langue sur le poitrail pour remettre de l'ordre dans mes poils ébouriffés. Qu'est-ce que je pense du clan ? Ce n'est pas une question que l'on pose souvent aux autres, étrangement. Je ne m'y attendais pas à vrai dire, voilà pourquoi mon visage personnifiait la surprise quelques secondes durant lesquelles je construisais ma réponse. Puis, finissant ma toilette improvisée, je viens affronter le regard du vétéran.

- Le Clan de l'Ombre réapprend doucement à vivre après que les Étoiles noires l'aient autant affecté. Conte Mystique a eu raison de se retirer pour laisser sa place à Étoile Ailée et bien que celle-ci soit encore jeune, je ne doute pas quant à ses capacités à faire du bon travail. C'est une chatte forte. Qui plus est, elle est maintenant secondée par Cœur de Chouette, tout aussi jeune, mais sage et réfléchie.

Je finis par incliner mes oreilles en avant, les dirigeant ainsi vers Ailes de Corbeau. Qu'en est-il de lui ? Je suis curieuse d'apprendre sa vision des choses, d'écouter l'expertise façonné par l'âge.

- Ne penses-tu pas?

HRP:
 

_________________
Ombre Fantôme s'adresse à vous en White.

Nuage Vagabond:
 

Nuage Vagabond vous salue en Teal.

Séquelles du Passé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1066
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Action, réaction ! | Ombre et Corbeau    Mer 26 Sep - 14:58




Joli titre ici !



Le silence est toujours présent dans l'étendue verte qu'est le Champ de Fougères. Alors, il ose se demander ce qu'il fait là, seul avec une femelle, dans le silence et sous le soleil. Les seuls moments qu'il avait passé ainsi dans sa vie, c'était avec Lueur Grise. Et l'amour de sa vie, la mère de son fils, était morte. Et c'était, pour lui, assez étonnat de revenir sur les lieux de leur amour, sur les lieux ou tous deux marchaient lorsqu'elle était encore enceinte... Il regarda l'escadron marcher, et repensa avec nostalgie à sa jeunesse. Ouh là ? Il secoua la tête. Il n'était pas encore ancien, il ne fallait surtout pas qu'il ai les même pensées que ceux ci. Elle ne le voudrait pas. 


Ombre Fantôme était un femelle remarquablement douée, intélligente et utile au Clan de l'Ombre. Il la savait très loyale, bonne combatante et chasseuse expérimentée. Lui, à son âge, n'était qu'un jeune guerrier, en quête d'amour, et de joie de vivre. Il ne chassait qu'aux côtés de Lueur Grise, et n'était même pas mentor. Comment pouvait t'elle dire qu'elle n'avait pas d'experience ? Lui était peut-être plus vieux, mais ne possédait uniquement que l'expérience de la vie, rien de plus. Elle, était très jeune, et avait déjà fait bien plus que certains chats dans une vie, et peut-être même plus que lui, malgrès tous ses efforts. Elle se courbe, peut-être pour suivre la trace d'une proie. Pourtant, il continue à parler, sans prendre compte de leur idée de départ. 


"Faut pas dire ça... T'es d'jà escadron et mentor alors que j'suis bien plus vieux que toi et j'sais même plus si j'ai été mentor..."


Alors, l'escadron se retourna vers le vétéran et commença à lécher son poitrail. Il prit cela comme une invitation à la discussion, et, après avoir arraché quelques fougères, Ailes de Corbeau prit place sur le sol, enroulé bien comme il faut. Il leva un peu la tête, mais ferma les yeux aussitôt. Le soleil allait le rendre aveugle s'il continuait de l'observer comme celà. Il l'écoutait parler avec attention. Il était entièrement d'accord avec elle. Etoile Ailée avait été une bonne guerrière, elle ferait une cheffe formidable pour le Clan de l'Ombre qui en avait grandement besoin. 


"Je suis entièrement d'accord avec toi, Ombre Fantôme. Etoile Ailée était une très bonne guerrrière, elle saura diriger le Clan mieux que tout le monde... M'enfin bref, je peux rien dire, j'en sais rien... Dis, t'as jamais pensé à être cheffe toi ? C'est vrai, t'as les capacités. En plus, tu es jeune, je ne vois pas ce qui t'en empêcherait... Va voir Etoile Ailée et dit lui clairement que tu veux ête lieutenante. C'est mon conseil."


Il n'est pas un guerrier parfaitement parfait, non.  Il exécute les ordres sans rechigner, mais lorsqu'il le peut, il donne son avis.


"On s'en moque de Coeur de Chouette... Elle est jeune, bien trop jeune, et innexpérimentée, c'est tout ce que je pense d'elle." 

(c) Candies


_________________








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre Fantôme
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 238
Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2018


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Action, réaction ! | Ombre et Corbeau    Jeu 11 Oct - 20:06

Ombre Fantôme

Observant Ailes de Corbeau s'asseoir, je fais de même, pensant notre partie de chasse tombée à l'eau. Je l'écoute alors attentivement sans pour autant cesser de faire attention au vent, aux fougères qui s'agitent à son passage. Le matou semble mal interpréter mes mots, peut-être n'étais-je pas assez explicite ? Je n'aie pas l'habitude de m'étendre trop sur un sujet mais peut-être qu'avec lui j'allais devoir m'y forcer. Le temps emporte malheureusement sa jeunesse, et ses capacités à lire entre les lignes vraisemblablement. Par expérience, je n'attendais pas exactement le fait de posséder une quelconque technique de chasse ou de combat, mais bien de savoir s'adapter à la vie. Lui, plus vieux, s'est déjà accoutumé à des situations et problèmes dont je peinerai sans doute à résoudre à mon âge. Si je le dépasse par ma maîtrise de guerrière, lui doit certainement me surpasser dans le raisonnement. Enfin bon, ce n'est pas le plus important, en guise de réponse je me contente donc d'un haussement d'épaules faussement convaincu.

- Ne sois pas idiot Ailes de Corbeau, tu as été mentor. Nous y passons tous, mais parfois avec plus de retard pour certains.

La suite de la conversation attire davantage mon attention. Qui aurait cru qu'elle partirait dans ce sens-là ? Moi, devenir la meneuse du clan ? Voyons les choses en face, je ne suis pas faite pour ce rôle, bien que sa remarque me touche énormément. Je ne pense pas avoir l'étoffe d'un chef, mon poste dans les escadrons me convient parfaitement. Je ne pense pas être assez proche des autres pour pouvoir prétendre les mener un jour, je suis bien trop renfermée. Comment pourraient-ils avoir confiance en une chatte qui ne prend pas le temps d'aller vers ses camarades ?

- A t'écouter, on croirait que tous les efforts que j'ai pu fournir n'ont été faits que dans l'unique but de m'attirer les grâces des dirigeants. Est-ce l'image que je renvoie ?

J'inspire profondément puis soupire. Si mes compagnons pensent cela de moi alors mes actes se seront fait en vain. Finalement je n'ai peut-être pas choisi la bonne voie pour faire valoir mon droit à prétendre appartenir au Clan de l'Ombre. Je me suis peut-être simplement trop acharnée au travail pour que mes réelles intentions soient perçues. Et si tous se mettaient à douter de moi par la suite ? Et s'ils venaient à penser que je ne suis qu'une vile manipulatrice ? Un frisson court le long de mon échine à la simple pensée que tous mes camarades puissent un jour me tourner le dos.

- Cœur de Chouette remplira bien mieux son rôle que ce que je pourrai être menée à faire. Elle vous connaît bien mieux que moi après tout. Qui voudrait d'un modèle qui se tient à l'écart?

_________________
Ombre Fantôme s'adresse à vous en White.

Nuage Vagabond:
 

Nuage Vagabond vous salue en Teal.

Séquelles du Passé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1066
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Action, réaction ! | Ombre et Corbeau    Dim 14 Oct - 8:42




Joli titre ici !



Ombre Fantôme suit le plus vieux. Fatigué, il s'était assis. Alors, respectueuse, elle s'assit à son tour.  Ailes de Corbeau le savait, c'était un des avantages à être vieux, plus vieux que ses camarades de chasse. Enfin, ses camarades de chasse.... En ce moment même, c'était plutôt camaraderie de barvadages.... Mais c'était lui qui en avait fait le choix, et le fait qu'ils ne rapportent aucune proies au clan retombera sur lui, et non pas sur la petite demoisellle qui se trouvait à ses côtés. Il voyait bien qu'elle faisait tout de même attention aux bruits de la nature, écoutant avec regret le bruit des proies qu'elle aurait pu chasser et manger bien plus tard. Elle est déçue, et un peu énervée surement. Mais s'en est ainsi, le vieux veut parler. L'Ombre suit le Corbeau. Il sourit à la phrase de sa nouvellle amie.... La mémoire commence petit à petit à lui échapper, et ce n'est pas une sentation particulièrement agréable. 


"Tu as raison, Ombre Fantôme, nous y passons tous.... Comme à la mort d'ailleurs, comme à toutes les étapes de la vie...." 


Il espère qu'Ombre Fantôme ne s'ennuie pas de sa compagnie. Il sait par son expérience que c'est fort problème, se rappelant qu'il détestait parler aux vieux guerriers, du temps de son enfance. La femelle lui pose une question. Il réfléchit quelques instants avant d'y répondre, ne voulant ni la heurter, ni la flatter. Pourtant, il semblait qu'aucun des deux n'aient compris les paroles des autres. Il ne voulait surtout pas lui dire que l'iage qu'elle renvoyait était celle d'une lèche-botte, d'une fayotte, mais seulement lui dire qu'il l'admirait....


"Non, non, c'est pas ce que je voulais dire ! Je sait que tu as fourni tout cela pour ton clan, je te demandais seulement si tu n'avais jamais envisagé d'être chef... Excuse moi, Ombre Fantôme... " 


Gros progrès. Le Corbeau s'excuse, dévoilant à Ombre Fantôme une partie de lui même qu'elle n'aurait jamais imaginer. Une partie faible, seule, à la recherche de personnes avec qui parler et s'amuser, d'une personne à qui se confier. Il écoute alors attentivement la remarque tout sauf idiote de sa congénère. Qui voudrait d'un modèle qui se tient à l'écart, avait t'elle dit. Pour Ailes de Corbeau, elle faisait tout sauf se tenir à l'écart. Elle travaillait dûr, et aidait son Clan avec force. Cette fois ci, il réfléchit vraiment et oublia ses remarques de vieux râleur. 


"Tu sais, Ombre Fantôme, c'est triste à dire, et difficile à admettre, mais aucun des Chefs de Clans n'ont la même personalité qu'avant leur "règne". Pour chacun d'eux, le pouvoir leur est monté à la tête, de mannière différente bien sûr, mais tout de même un peu... Les chats timides et effacés qui sont parvenus à un poste important ne sont plus les même, maintenant...." 

(c) Candies


_________________








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Action, réaction ! | Ombre et Corbeau    

Revenir en haut Aller en bas
 
Action, réaction ! | Ombre et Corbeau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel serait votre réaction ?
» Pacific Action (WWII)
» Action Normande - Opération autocollant
» Vigile et action du 31 mai???
» Les "produits" Action Normande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the New Age :: VALEEMAR. :: Clan de l'Ombre :: Territoires :: Champ de Fougères-
Sauter vers: