Welcome to the New Age


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Heure des Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cendres de Rosée
Admin Desty
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4518
Age : 21
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: L'Heure des Ombres   Sam 5 Mai - 19:47

L'Heure des Ombres
Mission des Escadrons - Poésie des Ours




L'après-midi touche à sa fin, les ombres grandissantes envahissent le camp. C'est notre heure. J'apprécie tout particulièrement ce moment de la journée, lorsque tout se fait plus tranquille et que même les oiseaux arrêtent leurs chants. La température chute sensiblement, je frissonne malgré mon pelage. Les anciens disent que le printemps revient, ils en sont persuadés comme s'ils le lisaient dans le ciel, dans la course des nuages. J'ai du mal à le croire, peut-être à cause de l'hiver éternel de Cerfblanc, ou bien parce que nos terres sont toujours humides, et les pierres, recouvertes de mousse. C'est pratique cela dit, nous n'en manquons jamais pour la confection de nos litières et globalement, les herbes médicinales poussent à profusion dans les environs tant la terre est fertile. Ce dont nous manquons, cependant, ce sont de savoirs à leur sujet.

C'est du moins ce que m'a dit ma sœur lorsqu'elle m'a convoqué dans sa tanière – ma sœur, et accessoirement, ma meneuse. J'ai encore bien du mal à l'appeler par son nouveau nom, tout s'est passé si vite ! Et puis je n'arrive pas à la considérer comme une Étoile, pour moi elle restera toujours la complice avec qui j'ai transgressé tant d'interdits. Pourtant maintenant c'est bien elle qui me donne des ordres, ou plutôt, des missions. Mais cela ne me dérange pas, au final : au sein de l'Escadron, j'ai trouvé un but, le sentiment d'être enfin utile. Servir mon clan tout en me tenant éloigné de la politique et de ses intrigues, voilà qui me convient parfaitement. Je passe le plus clair de mon temps hors du camp, parfois pendant plusieurs jours, et alors je me sens libre. On me demande parfois si je ne suis pas jaloux de ma sœur et de son ascension si rapide, mais en aucun cas je ne renoncerais à cette indépendance pour le poids de ses responsabilités à elle.

De retour dans la clairière, je repère très vite les membres de mon groupe. Muse Solaire croise mon regard et je sais que cela suffit, que je n'ai pas besoin d'en dire plus pour qu'elle me rejoigne. A force de passer du temps ensemble, nous avons fini par développer une compréhension mutuelle qui se passe de mots. Puis je me dirige vers Ombre Fantôme et la salue d'un signe de tête amical. Avec elle non plus, je n'ai pas besoin de beaucoup m'étendre. « Mission ce soir ! Ton apprentie nous accompagne ? » Ardeur des Nuages a un tempérament explosif et souvent imprévisible, aussi ne serais-je pas désolé si elle restait au camp, mais la décision revient à sa mentor. Nous formons un petit groupe soudé et égalitaire ; aujourd'hui c'est moi qui prends les devants, mais demain ce pourrait très bien être l'une ou l'autre de mes collègues.

Muse Solaire nous rejoint vite et nous sommes au complet. La queue enroulée autour de mes pattes, je me tiens très droit sans le vouloir – on ne m'a jamais vu plus sérieux et appliqué que pendant les missions. J'entre aussitôt dans le vif du sujet. « Étoile Ailée souhaite que nous rendions visite à nos voisins du Vent. Elle pense qu'espionner les herboristes pourrait nous être bénéfique : nous devons récolter autant d'informations que possible au sujet de leurs plantes et de leurs traitements pour les rapporter à Hymne des Ombres. » Ma voix se fait plus chaleureuse à l'évocation de ma fille, je ne cherche pas à dissimuler ma fierté. Elle est guérisseuse depuis de nombreuses lunes et je suis heureux de la voir s'épanouir dans ce rôle dans lequel elle s'illustre avec talent. C'est peut-être aussi parce que je veux tout faire pour l'aider dans sa tâche que je me montre aussi motivé pour cette mission.

J'observe tour à tour chacune de mes compagnes, prêt à répondre à leurs éventuelles interrogations. J'ai confiance en elles, je sais que je n'ai pas besoin de leur rappeler les règles élémentaires de discrétion dont nous sommes passés maîtres. Mais j'ai surtout hâte de me mettre en route. La pénombre s'installe peu à peu, il nous sera aisé de nous fondre parmi les ombres.
C'est notre heure.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1873
Age : 22
Date d'inscription : 28/02/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: L'Heure des Ombres   Mar 8 Mai - 15:05

L'heure des ombres.
ft. Muse Solaire & l'Escadron

Le soleil se couchait doucement à l'horizon. Muse Solaire était fourbue, elle avait passé la journée à chasser du côté de la forêt de fougères qui s'étendait près du camp. Elle avait fini par rentrer avec un merle et une souris. Ce n'était pas énorme mais c'était déjà ça et malgré tout, avec les beaux jours qui revenaient, le tas de gibier stationnait à un bon niveau. Rien d'alarmant donc. Après avoir mangé un peu et s'être isolée quelques minutes pour faire sa toilette, elle n'aimait pas trop discuter lorsqu'elle prenait soin de son pelage, elle aurait été bien trop happée par la conversation pour bien faire son travail, elle finit par rejoindre le centre du camp et se posta sur un rocher couvert de mousse. Elle observa en soupirant la lumière sombrer au loin et se sentit soudain bien seule. Heureusement, Poésie des Ours se profila dans son champ de vision et lui fit un signe qui ne trompait pas : l'escadron avait une mission. Dès lors elle oublia ses courbatures et la longue journée de chasse dont elle revenait à peine.

Le doux sourire qui la caractérisait si bien se dessina sur son visage et illumina jusqu'à ses yeux d'ambre, elle adorait partir en mission avec ses camarades. D'autant qu'ils s'entendaient bien et partageaient leur expérience de manière très intéressante à son goût. Muse Solaire n'avait pas été choisie pour son inimitié à l'égard des autres clans ni pour ses aptitudes au combat, elle savait qu'elle était plutôt un liant maternel, elle devait être là pour apaiser les tensions et favoriser l'échange. Pour l'instant tout se passait bien et elle appréciait grandement sortir du camp durant de longues périodes, s'éloigner de son cœur de mère jamais comblé. Elle chassa le souvenir de sa petite fille de son esprit et sourit de plus belle. Elle se pencha pour mieux écouter son camarade lui relater l'enjeu de leur mission du soir. Elle se souvint brièvement de Poésie des Ours lorsqu'il était apprenti, les périodes sombres après la mort de sa sœur, les périodes de rébellion... désormais il était un guerrier comblé et responsable et cela l'emplissait de joie, finalement les choses avaient bien tourné. Elle pensa à leur meneuse qui était si jeune et aux démons du passé, à tous ceux qui avaient connu les deux apprentis rebelles, à tous ceux qui étaient restés sur le champ de bataille céleste et à tous ceux qui les avaient quittés... Son cœur se serra à la pensée du temps qui filait au dessus d'elle comme un vol d'oiseaux insouciants.
Lorsqu'il eut fini elle hocha la tête.

« Les plantes sont certainement différentes dans la lande du Vent, peut-être devrions nous rapporter quelques spécimens pour qu'Hymne des Ombres sache quoi chercher. Je pense que nous devrions guetter une sortie des herboristes et les suivre durant leur cueillette. Cela pourrait prendre un certain temps. »

L'idée lui plaisait assez, d'autant qu'elle avait toujours apprécié le climat des terres du Vent, et elle était curieuse de savoir si la démocratie se portait bien. Elle n'était pas très favorable à un régime qui n'avait plus rien à voir avec la hiérarchie d'un clan au sens classique, elle n'en voyait plus l'intérêt maintenant que leur période troublée était passée, pour elle cela fragilisait l'équilibre et ouvrait la porte à des conflits d'intérêts. Le chef était un élément fédérateur, on en avait besoin. N'empêche qu'elle devait bien reconnaître qu'ils pouvaient développer de bonnes idées, les herboristes étaient un réel atout, alors on se devait bien de savoir comment ils étaient formés, comment ils procédaient.

« Je suis prête à partir. » annonça-t-elle en balançant la queue, pressée d'aller explorer les terres des falaises. 

Elle les voyait déjà, serrés les uns contre les autres, dormant dans la lande, l'un d'eux guettant, le souffle court, leur cible.


HRP:
 

_________________

La perfection Naru.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Vipère
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 19
Date d'inscription : 08/05/2018


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: L'Heure des Ombres   Ven 11 Mai - 0:33

Allongé à l'entrée de la tanière des apprentis, Nuage de Vipère observait les déplacements des guerriers et les jeux des chatons, écoutait d'une oreille distraite les conversations. La nuit commençait à tomber et la douce odeur du froid nocturne suffisait à le revigorer. Il n'avait pas envie de dormir ; en réalité, il mourrait d'ennui et espérait bien se trouver une occupation digne de ce nom.
Ses oreilles frémirent quand il perçu la voix de son mentor, vers l'entrée du camp. Il s'assit et entreprit de se nettoyer nonchalamment les pattes à grands coups de langue, tout en gardant les yeux fixés sur le petit groupe qui se formait autour du guerrier brun. Il reconnu les membres de l'Escadron et y vit sa chance. Il n'allait pas passer sa nuit à se tourner et se retourner dans la tanière des apprentis, cherchant vainement le sommeil. Il partait en mission.
En tendant l'oreille, il crut comprendre qu'ils allaient espionner les herboristes, ou quelque chose comme ça. Pas bien passionnant ! Il aurait de loin préféré épier un chef ou un lieutenant, découvrir si le clan de la Rivière prévoyait une attaque sur le clan du Tonnerre, ou tout autre information secrète et surtout intéressante, mais il se contentera d'un groupe de guérisseurs et de quelques tiges et racines pour cette fois.
Et puis, il n'avait encore jamais eu l'occasion de visiter le territoire du clan du Vent. Il avait déjà hâte de parcourir les landes, de sentir le vent dans son pelage et surtout, de voir comment il s'organisaient, eux et leur étrange politique.
Sa toilette finie, il se dirigea vers le groupe de guerriers, droit et fier, pour s'assoir aux cotés de son mentor le plus naturellement du monde, comme s'il y avait été convié.

« Alors, Papa Ours, tu comptais quand même pas partir sans moi ? Sans attendre de réponse, il enchaîna. Je suis prêt. »

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séquelles du Passé
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 262
Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2018


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: L'Heure des Ombres   Ven 11 Mai - 21:49

Ombre Fantôme

Le soleil pâlit, les territoires des Clans sombrent peu à peu dans l'obscurité. Le silence s'installe au fur et à mesure que l'astre flamboyant décline, le soir tombe et ne laisserait bientôt place qu'à la nuit dense que j'appréciais tant et dans laquelle je me plais à déambuler sans but. Cette simple vision du monde me comble de joie. Encore un peu, encore un peu et je pourrai me sentir libre. D'ici quelques minutes, mes pattes fouleraient le sol de nos terres et tel le fantôme que j'étais, j'errerai sans réel but au travers des pinèdes et marécages. Le temps se prêtait volontiers à une escapade nocturne. Depuis peu, les températures semblaient s'adoucir ne pouvant ainsi que m'inciter à passer la nuit à la belle étoile, chose qu'il ne m'était pas arrivé de faire depuis longtemps. Comblée à cette pensée, j'inspire profondément l'air frais crépusculaire qui emplit bientôt l'intégralité de mes poumons. Sa pureté me traverse instantanément et mis fais frémir de plaisir. Cette nuit serait une belle nuit.

Tandis que j'attends patiemment l'heure propice pour m'échapper, j’aperçois la fourrure brune de l'un de mes confrères des Escadrons se diriger vers moi. Celui-ci m'adresse un signe de tête amical auquel je réponds poliment en inclinant les oreilles en sa direction. J'écoute ensuite ce qu'il a à me dire avant d'afficher une légère grimace. Si l'idée de partir en mission groupée ne pouvait que me réjouir, emmener avec moi mon apprentie n'était pas la meilleure des idées, du moins, pas pour l'instant. C'était trop tôt. Encore bien trop jeune pour avoir appris et intégrer les rudiments de l’espionnage, elle risquait de nous handicaper plus que nécessaire. Or je ne voulais pas prendre le risque qu'elle nous accompagne si c'était pour être constamment derrière elle à la surveiller plus que ce à qui nous devions dérober des informations. Une prochaine fois, peut-être. Jugeant que mon expression devait suffire à me faire comprendre, je ne cherchais pas à lui répondre par la parole. Depuis que j'avais intégré les Escadrons, nous avions largement eu le temps de nous apprivoiser mutuellement, aussi étais-je certaine que Poésie des Ours ne se fourvoierait pas sur le message que je lui destinais.

Muse Solaire nous rejoint peu de temps après et notre réunion commence. J'écoute alors successivement les deux guerriers avant de plisser les yeux. Espionner les herboristes ? Une idée ma foi merveilleuse qui nous permettrait d'augmenter le savoir de nos guérisseurs mais difficile à mettre en place à cette heure-ci selon moi. Pourquoi des chats, hormis patrouilles, se décideraient à sortir de leur camp pour aller faire une cueillette de nuit ? N'était-il pas plus pratique d'aller les ramasser de jour ? Préférant faire part de mes inquiétudes, sûrement liée à mon inexpérience, plutôt que de risquer d'éluder une question sûrement intéressante, je demandais l'attention de mes camarades avant d'ouvrir la gueule pour rebondir que les paroles de la doyenne du groupe.

- Si ce n'est pas jusqu'au matin. La nuit s'installe, les herboristes sortiront-ils à cette heure-ci pour remplir leur stock de plantes ?

Focalisée sur cette pensée, je ne remarquais pas immédiatement la venue du jeune matou roux-brun. Que ferions-nous si aucun herboriste ne pointait pas le bout de son nez ? Nous ne pourrions décemment pas camper sur les terres du Vent, même avec un camouflage olfactif, notre odeur corporelle reprendrait le dessus passé plusieurs heures dans le vent battant.
HRP:
 

_________________
Ombre Fantôme s'adresse à vous en White.

Nuage Vagabond:
 

Nuage Vagabond vous salue en Teal.

Séquelles du Passé:
 


Toute l'équipe, un gros merci à Nimbou pour cette signa qui envoie du pâté!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cendres de Rosée
Admin Desty
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4518
Age : 21
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: L'Heure des Ombres   Jeu 17 Mai - 15:11

Ombre Fantôme répond à ma question par une grimace qui en dit long : elle non plus n'a pas envie d'avoir Ardeur des Nuages dans les pattes ! Je ne cherche pas à cacher mon soulagement et lui souris d'un air complice. La perspective de partir en mission avec elle et Muse Solaire uniquement me satisfait pleinement, quand nous sommes ensemble nos talents combinés nous rendent plus efficaces que jamais. Et puis, nous nous entendons particulièrement bien malgré nos différences d'âge, c'est sûrement grâce à Muse Solaire. Il émane d'elle une douceur rassurante qui me fait l'effet d'un rayon de soleil. Lorsqu'elle sourit, je ne peux m'empêcher de faire de même.

Je hoche la tête pour approuver ses remarques. Parfois, je songe qu'elle-même n'a pas conscience de sa propre valeur et qu'elle a toujours vécu dans l'ombre de quelqu'un, dans l'ombre du clan auquel elle dévoue ses jours. A vrai dire, si l'Escadron ne nous réunissait pas, je doute que quoi que ce soit aurait pu nous rapprocher tant elle m'était inconnue encore quelques lunes auparavant. Notre arrivée à Valeemar a tout chamboulé, semble-t-il : nouvelle terre, nouvelle vie. Et je dois dire que celle-ci me convient parfaitement.

Ma tranquillité cependant est bousculée à l'arrivée de Nuage de Vipère dans mon dos, qui s'installe à côté de moi avec nonchalance. Je lui lance un regard inquisiteur, un sourcil levé ; mais il n'y prête aucune attention et s'invite sans aucune gêne au sein de notre petit groupe. Celui-là, je vous jure ! Depuis qu'il est mon apprenti, il me donne du fil à retordre – si différent de ma Chouette que j'ai dû revoir mes méthodes d'enseignement et me faire plus autoritaire. Enfin, visiblement c'est un échec... Je lui donnerais bien un petit coup de patte sur la tête pour le rabrouer mais je crains de choquer Muse Solaire, si maternelle.

« Mais absolument pas, tu es le bienvenu, mon jeune apprenti » dis-je tout en lançant un regard de détresse comique à Ombre Fantôme. Elle a réussi à se débarrasser de sa novice, mais pas moi hélas ! Il est l'heure de partir et je n'ai pas le temps de trouver autre chose pour occuper utilement Nuage de Vipère, alors autant le prendre avec nous. « Promets-moi d'être discret et discipliné sinon tu seras de corvées de litière auprès des anciens pendant une lune, et je ne plaisante pas ! » chuchoté-je à l'oreille de mon protégé en guise d'avertissement. J'espère sincèrement qu'il se souviendra de ce que nous avons travaillé pendant les entraînements et qu'il ne me fera pas honte... Avec lui, j'ai appris à me méfier !

Je retrouve mon sérieux juste à temps pour écouter la remarque d'Ombre Fantôme. Elle est jeune mais réfléchit déjà comme une véritable stratège ; j'apprécie son esprit critique et pragmatique. Son amitié avec mon fils m'étonnera toujours, lui qui est constamment dans son propre monde ! Je me demande s'il a déjà chanté pour elle. Puis je me rappelle que je suis en mission, et que la vie privée de Vertige de l'Oiseau ne me regarde plus... même si je pourrais en profiter pour questionner la jeune guerrière à ce sujet... non Ours, concentre-toi.

« J'y compte bien. Sur la lande, les plantes libèrent leurs parfums une fois la nuit tombée, ce qui est avantageux pour les Herboristes. Et la pénombre nous est indispensable si nous voulons être discrets sur un terrain aussi à découvert. Mais vous avez raison toutes les deux, cette mission pourrait nous occuper plusieurs jours... Étoile Ailée nous a donné quartier libre, nous ne reviendrons que lorsque nous aurons récolté assez d'informations. »

Je sens un frisson me parcourir à l'idée d'une telle aventure. Il me semble que l'excitation est partagée au sein de notre petit groupe, nous avons tous hâte de partir pour nous fondre dans la nuit. Cette expérience promet d'être unique, et finalement je suis assez content que Nuage de Vipère m'accompagne : avec un peu de chance, cela forgera son caractère. « Si tout le monde est prêt, allons-y ! » Enthousiaste et confiant, je prends temporairement la tête de notre petit groupe pour le mener hors du camp et à travers les bois. Direction la rivière pour se confectionner un bon camouflage de boue séchée !

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Heure des Ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Heure des Ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signification du terme "à x heure de relevée" ?
» quel est l'heure d'ouverture du mac à bruxelles ?
» Ils se lèvent à quelle heure vos bambins?
» la bonne heure pour le coucher?
» coloriage changement d'heure chez malala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the New Age :: VALEEMAR. :: Clan du Vent :: Territoires :: Lande de Bruyère-
Sauter vers: