Welcome to the New Age


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh non, pas encore un apprenti de toi ! [ Narcré et Eclat <3 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1083
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Oh non, pas encore un apprenti de toi ! [ Narcré et Eclat <3 ]    Sam 7 Avr - 17:40

Eclat de Rire & Museau Nacré 
Oh non, pas encore un apprenti de toi ! 

Eclat de Rire sentit le soleil lui caresser le dos. Il savoura les rayons de l'astre solaire se poser sur son pelage, et bruler ses poils. Mais ce moment de pur bonheur fut vite intérromput par l'arrivée d'un nuage qui cacha le chauffage du lieutenant. Il grogna et tenta de se rendormir, mais le soleil était trompeur. Il arrivait gentiment, réveillait les chats dans la bonne humeur, puis disparaissait en leur riant au nez. Eclat de Rire, sachant qu'il serait innutile de tenter de dormir plus, se redréssa dans la lumière de sa tanière. Celle ci était ensoileillée et bon nombre de guerriers y dormaient encore, blotit les un contre les autres. Le guerrier s'était rendue compte que depuis sa nomination, il dormait moins, se levant en même temps que le soleil et se couchant en même temps que lui, quelque chose qu'il se serait cru incapable de faire avant. Mais le voyage l'avait habitué à se reposer de moins en moins, le rendant plus proche de son clan qu'il ne l'avait jamais été. Il sortit doucement de son antre, tentant de ne pas réveiller ses congénères qui dormaient à poingts fermés. 


Eclat de Rire avait découvert que se lever tôt était tout sauf déplaisant, presque même agréable. Il découvrait chaque matin les joies inconnues de la forêt encore endormie, et savourait les moments de solitude qu'il passait à chasser pendant que les autres dormaient encore. C'était une joie de sentir la fraiche rosée se poser sur son pelage, et le thermostat glacial ne le gênait en aucun point. Il exploriait de nouveaux monde, enplit de beauté et de froid, et de solitude. Il passait de longs moments ainsi, puis revenait au clan, vers les siens. Il trouvait alors quelques guerriers réveillé, et partait en patrouille avec eux. Il était heureux de vivre ainsi, de faire ce qu'il voulait, de vivre sa vie en compagnie de ceux qu'ils voulaient... Il  s'ébroua, et plissa les yeux. Le soleil éclarait faiblement la clairière, et la lune n'avait toujours pas complètement disparue. L'eau de la rivière ondulait faiblement, formant de petites vaguelettes dans lesquels se reflettait quelques feuilles mortes. 


D'un bond, il sauta dans l'eau et nagea quelques instants, avant d'en ressortir complètement réveillé. C'était son petit rituel matinal ; se baigner pour se réveiller. Et c'était assez efficace à vrai dire...  Son pelage trempé, il se dirigea vers là où le clan entroposait tout ses poissons, et planta sa griffe dans un poisson aussi gras que lui. Une explosion de saveur lui gagna la bouche, le gout amer de la mer se mélangeant parfaitement avec la douce chaire de la proie. Eclat de Rire sourit et regarda le ciel : la journée allait être parfaite. Malgrés les doux rayons de soleil qui s'installait peut à peut sur le clan, le lieutenant frissona, glacé dans son pelage humide. 


Il se leva péniblement, et marcha doucement vers le promontoire, cherchant sa cheffe des yeux. Elle n'était visiblement pas là... Eclat de Rire souffla, puis s'assit de nouveau. Personne ne semblait réveillé, à part quelques aprentis qui se battait devant leur tannières. Leurs gestes étaient brusques, saccadés, et irréfléchis. Le lieutenant eu du mal à se retenir de leur dire que ce n'était pas bien, mais il réussit néanmoins à se contenir, et se contenta de regarder les petits d'un air sévère. Ceux ci, en voyant le regard de leurs ainés, s'arrêtèrent aussitôt et rentrèrent dans leur tanières. Eclat de Rire soupira de bonheur. Le clan était enfin à lui seul. Mais alors qu'il pensait être le maitre absolut de la solitude, un guerrier sortit de son gîte. Eclat de Rire se précipit vers lui. 


"Tu as vu Mélodie des Etoiles ?" Demanda t'il 
"Mnon... Et puis après tout c'est toi qui es sencé être le plus proche d'elle... J'en sais rien moi..." Puis il s'eclipsa.  


Encore un chat mal réveillé, pensa le lieutenant en haussant les épaules. Tant pis, il la verra plus tard, après tout, ce n'était pas urgent... N'y tenant plus, il sortit de son clan. Fouettant quelque sroseaux de sa patte, il se mit à courir vers les rives où il arriva en moins de cinq courtes minutes. Le chuchotement de l'eau se mélangeait parfaitement bien avec le cri des oiseaux, créant un opéra printanier. Il vit quelques lueurs dorés s'élever de l'eau, lui signalant la précense de quelques poissons. Heureux de pouvoir s'occuper, il sauta sur l'occasion, et, le plus doucement possible, jeta sa patte dans la rivière. Sa griffe se planta dans le sable, ratant le poisson de quelques milimètres. Il haussa les épaules et s'asseya, ne sachant que faire. 


C'est alors qu'il remarsua une silhouette familière se diriger vers lui. Museau Nacré arrivait ! Eclat de Rire sauta sur ses pattes, et courut vers son ami. Cette ami qui avait été longtemps encore pire qu'un ennemi... Il ne l'avait point laissé respirer durant tout le voyage, surveillant le guerrier comme son ombre, inquiet pour sa fille. Mais, ce pot de colle avait finit par se détacher, et les deux étaient devenus de très bons amis. Eclat de Rire aimait énormément passer des moments en compagnie de Nacré, avec qui il rigolait énormément. Et puis, cet amour pour sa cheffe l'atendrissait tant !


"Museau Nacré ! " 


Cria le gueerier en enfouissant son museau dans la fourrure de son ami.


HRP :
 
 

_________________
Nuage Enchanté, Ailes de Corbeau, Eclat de Rire, Rose Délicate, Forêt de Flammes, Songe Cristallin. 
Merci mille fois à Nimbus pour cette magnifique représentation de tous mes persos **









Signatures by Laë, code by Vox. Merci à elles deux d'avoir pris ce temps pour moi ** 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile des Chouettes
Connaisseur-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 20
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Oh non, pas encore un apprenti de toi ! [ Narcré et Eclat <3 ]    Dim 8 Avr - 12:08


ft. Museau Nacré & Éclat de Rire.


Oh non, pas encore un apprenti de toi !

« I cleanse in the river for somebody else, for anyone but myself. »



Il n'avait pas dormi de la nuit, trop occupé à parcourir le territoire et à observer les étoiles. Il est rare de voir le ciel aussi dégagé, peut-être le point le plus négatif de Valeemar aux yeux du matou de jais. Les nuages ont élu domicile pour la vie semblerait-il et même l'approche des beaux jours peine à éclaircir la vallée. Alors cette nuit, il en a profité. Il a laissé Patte d'Écume auprès de sa mère et a filé au crépuscule sans même se justifier : Mélodie des Étoiles a l'habitude de voir Museau Nacré s'éclipser la nuit et jamais elle ne s'y est opposée. Une des milliers de raisons qui fait que le guerrier aime énormément sa compagne, car elle le comprend et le laisse parfois rejoindre son monde sans qu'il n'ait besoin de s'expliquer. Le matou a besoin de ces escapades nocturnes en solitaire, il a l'impression d'enfin respirer, de vivre. Le clan lui prend un temps fou et une énergie considérable. Il l'aime, c'est indéniable, mais ses journées sont souvent réduites à un brouhaha sans fin qui ne cesse que lorsque tout le monde est endormi. Et ses nuits sont prises par Patte d'Écume qui se réveille bien souvent, encore trop jeune pour rester endormi plusieurs heures et Museau Nacré est toujours heureux de se lever pour rassurer son chaton ; il ne laisserait cette place à une reine pour rien au monde. Mais du coup, son temps pour s'occuper de lui est bien limité et le guerrier s'oublie parfois, laissant toujours passer les besoins des autres avant les siens.

Mais cette nuit est sienne. Museau Nacré se retrouve seul avec lui-même, avec ses pensées et ses envies. Il voit passer une souris et n'a pas à se préoccuper de savoir si les anciens ont suffisamment à manger : cette proie n'est là que pour le nourrir lui, aventurier des étoiles. La lune n'est qu'un faible croissant qui éclaire à peine ses pas mais l'obscurité ne le dérange pas. Contrairement à la plupart des félins, les ténèbres le rassurent. Il ne peut se fier qu'à son ouïe et à son odorat, ayant toujours jugé la vue comme un sens beaucoup trop trompeur. Les mirages sont fréquents et les jeux de lumière peuvent facilement créer des illusions destinées à tromper le cerveau. Ne pas y voir n'est pas un fardeau et a au contraire ses avantages. Le guerrier peut se concentrer sur le hululement des chouettes, il peut deviner à chaque bourrasque de vent quelles sont les feuilles qui tombent et celles qui restent fermement accrochées aux arbres. Et plus que tout, ce sont les effluves de la mer salée qui l'attirent. Il ne se lassera jamais de cette étendue marine, encore moins lorsque les étoiles y prennent leur place, reflétant le ciel comme si terre et mer ne formaient plus qu'une seule entité. Il observe ses trois étoiles, adresse une prière à son père, à sa mère et à son frère. Sont-ils en train de le regarder eux aussi à cet instant même ? Cette question sans réponse qu'il se pose à chaque fois que les nuages lui permettent de contempler la voûte céleste. Il ne le saura jamais, mais il espère, si fort.

Il s'est endormi au bord de l'océan et c'est la chaleur de l'astre de feu qui le réveille. Cela faisait bien longtemps que Valeemar n'avait pas été aussi bien éclairé et si le vent reste bien présent, la journée s'annonce belle et agréable. Museau Nacré n'a pas envie de rentrer au camp, mais il n'a promis de s'éclipser que pour la nuit. Son rêve nocturne s'efface pour faire place à la réalité et c'est encore endormi qu'il se met en route pour rentrer, espérant chasser une ou deux proies au passage pour ne pas attirer les foudres de ses camarades. Un guerrier qui sort sans ramener de nourriture est très souvent mal accueilli et c'est compréhensible : les temps sont durs et les bouches à nourrir de plus en plus nombreuses. La famine du voyage a traumatisé tout le monde et avoir le ventre rempli est devenu une priorité pour les chats des clans, bien au-delà des querelles quotidiennes liées aux frontières. Museau Nacré lui-même a considérablement maigri et il sait que ses forces sont diminuées. Il s'apprête à se mettre en position de chasse lorsqu'un bruit attire son attention : près des rives, un guerrier est en train de pêcher. L'idée n'est pas mauvaise car les poissons sont plus enclins à se montrer à l'aube lorsque les bruits de la forêt sont encore discrets. Le matou de jais dévale la pente qui le sépare de l'eau et se retrouve juste à côté du lieutenant du clan. Ce dernier d'ailleurs l'a de suite remarqué et c'est avec toute sa grâce qu'il vient accueillir son ami, une étreinte aussitôt partagée par le guerrier qui ne peut s'empêcher de sourire.

« Salutations, Éclat de Rire ! La pêche est bonne ce matin ? »

Quand il repense aux dernières lunes, Museau Nacré a un peu honte du comportement dont il a fait preuve envers le félin gris. Avant d'apprendre qu'il allait être le mentor de Nuage des Anges, le guerrier ne savait rien d'Éclat de Rire avec qui il n'avait que très peu conversé auparavant. C'est tout naturellement que Museau Nacré s'était donné pour mission de surveiller celui qui allait apprendre les arts de la chasse et du combat à sa fille. Il avait passé le plus clair de son temps à vérifier ses méthodes d'entraînement, à le suivre à chaque fois qu'il sortait du clan avec son apprentie. De quoi agacer le futur lieutenant qui rêvait très certainement à la paix et à la tranquillité. Museau Nacré avait fini par approuver l'apprentissage de Nuage des Anges et, à partir de ce jour, les deux félins étaient devenus de bons amis. D'ailleurs, Éclat de Rire fait partie de ces rares chats qui parviennent à tirer plus de trois mots de la bouche du matou noir et leurs conversations peuvent aller d'une philosophie très sérieuse aux pires blagues que la vallée ait entendues.

« Ça te dit, un concours de pêche ? Regarde-moi tous ces poissons insouciants qui se prélassent au bord de l'eau et qui se battent pour quelques rayons de soleil, on pourrait ramener un vrai festin j'en suis sûr ! »

Ce matin, Museau Nacré est de bonne humeur et la perspective de passer du temps au soleil avec son ami a de quoi illuminer toutes ses pensées. Il commence à s'approcher de l'eau, et c'est avec une malice qu'on lui connaît peu qu'il s'adresse à Éclat de Rire d'une voix enfantine:

« Mais c'est moi qui vais gagner, je te le promets ! »

Et il se sent rougir, bien sûr, de cette audace nouvellement trouvée.


_________________


Chou by Desty:
 


© Asyx, © Desty, © Ambrou / Nedran, © Cataries, & © Lyx. ♡


Dernière édition par Étoile des Chouettes le Sam 1 Sep - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1083
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Oh non, pas encore un apprenti de toi ! [ Narcré et Eclat <3 ]    Mar 10 Avr - 18:29

Eclat de Rire et Museau Nacré 


Mépris et haine. C'est ces deux émotions qui l'avait d'abord animé à la découverte de Museau Nacré. Dès qu'il avait apperçu son ombre, tout près de lui, lors de sa première séance d'entrainement en compagnie de Nuage des Anges, il avait tout de suite su qu'il ne le lacherait pas. Et en effet, il ne s'était point trompé, le père ne l'avait pas quitté d'une semelle. Or, Eclat de Rire était un chat qui avait besoin de liberté, et qui ne pouvait vivre avec quelqu'un à ses bottes constament. Il avait éttoufé durant la moitié du voyage, ne pouvant faire aucun geste sans qu'un des deux parents l'épie. C'était une horreur pour lui de vivre ainsi, de devoir se confronter aux règles des géniteurs de son aprentie, et de ne plus pouvoir vivre comme il vivait avant : seul. Et c'était heureux qu'il avait été délivré de cet espionnage, un matin froid. il s'en souvient comme si c'était hier, vu la joie qu'il avait ressenti. Ce jour là, il était parti chasser avec la petite, et il n'avait pas apperçu d'ombre. Il avait sourit. On lui faisait enfin confiance. Il ne s'était rien passé de plus, non, pas de rencontre avec Mélodie des Etoiles ou  Museau Nacré, non. Il était délivré pour de bon de cette corde qui lui serrait le cou, qui l'empêchait de respirer et de parler. Il pouvait enfin gambader seul dans son clan, vivre sa vie comme il la vivait avant, et parler avec ceux qu'ils voulaient, parler dans le dos des parents de Nuage des Anges, bref, vivre une vie, loin des espions. 

Et puis, les deux mâles s'étaient rapprochés, un peut avant la nomination d'Eclat de Rire. Celui ci avait complètement changé d'avis sur celui que ne l'avait point laché pendant 18 lunes, et il aimait maintenant passer du temps en sa compagnie. Les deux étaent assez complice, bien que leur passé ne les ait pas particulièrement aidé à bien s'entendre... D'ailleurs, celui ci avait été oublié d'un simple mot, et tout était rentré dans l'ordre. Comme balayé de leurs souvenir, ils n'en parlaient plus, et cela était sans doute mieux ainsi. Alors, il était devenue lieutenant. Et ce poste lui saillait à merveille, il état heureux de l'importance qu'on lui accordait, des conseils qu'on lui demandait, des patrouilles qu'il organisait... Et quelqques fois, il se disait même qu'il était content d'être passé par cette periode insuportable d'espionnage pour parvenir à cette joie de seconder sa cheffe. C'était une joie de lui parler, de l'aider, de la conseiller, et de passer des moments avec elle. Il aurait voulu le dire à Museau Nacré, mais celui ci l'aurait surement interprété d'une mauvaise façon. Il ne l'aimait pas comme il l'aurait sans doute entendu, non, c'était une amie. Tout comme lui. Mais le mâle était fou de Mélodie des Etoiles, et il ferait tout pour elle, Eclat de Rire avait donc décidé de se taire. 

 Il rendit son sourrire à Museau Nacré. Quand celui ci enfouit à son tour son museau dans la fourrure grise du matou, Eclat de Rire sautilla de joie comme un petit chaton. Cela faisait assez longtemps que les deux amis ne s'étaient point parlé, et les moments de rigolade passé à se moquer l'un de l'autre lui manquait. C'était des moments de joie et de bonheur, et il était particulièrement heureux d'être un ami avec qui le chat osait parler. C'était une fierté... Eclat de Rire remarqua dès qu'il eu vut le félin que celui ci était de bonne humeur. Un air enjoué s'affichait sur son visage, et ses yeux brillaient d'une lueur enfantine. 

"Oh, les poissons sont beaucoup trop rapides en ces temps, je me demande s'ils n'ont pas pris des herbes spéciales, mais cela m'inquiètes !" 

Et il partit dans un éclat de rire. Reprenant son souffle rapidement il toisa son ami avec défi. 

"Ne sois pas si sur de toi, Museau Nacré... Ca commence !" 
Et il se précipita sur la rivière, plantant sa griffe dans un poisson. Le concours avait commencé... 

_________________
Nuage Enchanté, Ailes de Corbeau, Eclat de Rire, Rose Délicate, Forêt de Flammes, Songe Cristallin. 
Merci mille fois à Nimbus pour cette magnifique représentation de tous mes persos **









Signatures by Laë, code by Vox. Merci à elles deux d'avoir pris ce temps pour moi ** 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile des Chouettes
Connaisseur-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 20
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Oh non, pas encore un apprenti de toi ! [ Narcré et Eclat <3 ]    Sam 1 Sep - 14:23


ft. Museau Nacré & Éclat de Rire.


Oh non, pas encore un apprenti de toi !

« I just wanna feel alive. »



Il n'y a aucun félin qui correspond mieux à son nom que le lieutenant du clan de la Rivière. Museau Nacré aime beaucoup son humour et c'est avec la plus grande sincérité qu'il rejoint son ami dans un fou rire qui lui coupe la respiration un instant. Il a déjà entendu parler de ces herbes hallucinogènes qui augmentent les capacités de certains félins ou qui, au contraire, les endorment pendant des journées entières. Lui-même en a un jour aperçu une près de la Clairière Enchantée mais il s'est juré de ne jamais y toucher. Naïade lui a dit un jour que ces plantes étaient très toxiques et le matou de jais met un point d'honneur à bien s'occuper de sa santé. Il se demande néanmoins si Éclat de Rire y a goûté un jour, ce qui ne l'étonnerait pas plus que ça. A une époque plus sombre de son passé le lieutenant était un vrai mystère pour Museau Nacré et il n'avait certainement pas cette bonne humeur et cet humour. Mais jugeant la question trop indiscrète, le guerrier se contente d'observer les poissons à la recherche de ces herbes mystérieuses. Qui sait ce qui se trouve au fond de l'océan ? Les poissons effectivement sont incroyablement agités aujourd'hui, se déplaçant en masse à la surface de l'eau calme.

Un concours de pêche, Museau Nacré n'en avait fait qu'un seul dans sa vie : il avait cinq lunes et passait la journée avec son père. Un des rares souvenirs de lui et d'Espoir Fantôme qu'il chérissait énormément. Il se souvient de tout comme si cette expédition datait d'hier : le soleil illuminant le ciel d'un bleu azur, la forêt de Cerfblanc encerclant la rivière de ses arbres aux feuilles aux couleurs d'automne. C'était rare que son père sorte avec lui exclusivement, sans Poitrail Blanc, le fils prodige. Patte Nacrée avait alors tout fait pour rendre son père fier : il avait attrapé tellement de poissons que pour la première fois ses camarades apprentis ne s'étaient pas moqué de lui. Depuis, la pêche était devenue une véritable passion pour le félin, ravi d'avoir enfin trouvé un terrain digne de lui. Mais avec la mort de sa mère à peine quelques lunes plus tard, Nuage de Nacre n'avait plus repêché pendant des lunes. En arrivant à Valeemar cependant, avec cet océan infini, Museau Nacré avait retrouvé tout son amour pour la chasse aux poissons.

« Alors dis-moi, ça fait quoi d'être lieutenant ? Tu ne te sens pas trop submergé par toutes les corvées que tu as à faire ?  »

Depuis sa nomination, Museau Nacré sait qu'Éclat de Rire a eu très peu de jours de repos. Levé dès les premiers rayons de soleil et couché bien après la nuit tombée, le matou de jais admire son camarade pour sa facilité à s'être adapté à ce rôle. C'était comme si Éclat de Rire était né pour être justement lieutenant. Cela lui permet d'avoir un peu de temps libre avec Mélodie des Étoiles, et cette dernière est bien plus sereine depuis qu'elle l'a choisi pour la seconder. En plus, le félin gris semble sincèrement s'épanouir depuis qu'il s'est vu attribuer cette fonction. Mais Museau Nacré ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter un peu pour la santé de son camarade, car après tout ça ne peut pas être bon d'être toujours aussi actif, avec peu de sommeil et des choses à faire toute la journée. Si Éclat de Rire a une résistance à la fatigue particulière, le matou de jais aimerait avoir la possibilité de lui accorder des siestes de temps en temps. Mais n'est-ce pas après tout le fardeau des lieutenants ? Museau Nacré est bien heureux de ne pas l'être.

« Euh... Éclat de Rire ? Viens voir ce poisson, il est bizarre.  »

Ayant à peine laissé au lieutenant le temps de répondre à la question du guerrier, Museau Nacré se dirige vers le félin avec une inquiétude facilement perceptible dans ses prunelles claires. Au bout d'une de ses pattes gît un gros poisson aux écailles grises à moitié mort, la tête prise dans ce qu'il semble être un petit sac plastique blanc. A en juger par l'agitation du poisson, ça ne fait pas très longtemps qu'il est prisonnier du déchet. Museau Nacré s'empresse d'enlever le sac plastique et jette le poisson dans l'océan ; il aurait pu le tuer et l'ajouter à sa pile mais il estime que le pauvre petit être a déjà suffisamment souffert comme ça et qu'il mérite de vivre une seconde chance. Il regarde alors Éclat de Rire avec une telle colère dans ses yeux qu'il est certain qu'aucun autre chat ne l'a vu aussi énervé.

« Je suis sûr que ce sont les Bipèdes qui ont jeté ça dans l'océan sans penser aux conséquences ! Un chat ne peut pas avoir fabriqué un tissu aussi mauvais pour l'environnement. Qu'est-ce que tu en penses ? On devrait aller nager pour vérifier qu'aucun autre poisson ne s'est fait avoir ?  »


HRP:
 

_________________


Chou by Desty:
 


© Asyx, © Desty, © Ambrou / Nedran, © Cataries, & © Lyx. ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éclat de Rire
Modo Feufofolle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1083
Date d'inscription : 25/09/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Oh non, pas encore un apprenti de toi ! [ Narcré et Eclat <3 ]    Sam 15 Sep - 13:14




Joli titre ici !



Il fait beau, décidemment. Le matou au pelage gris lève les yeux vers le ciel, et respire. Il sent cet air si doux, si agréable et si rafrachissant rentrer tout doucement dans ses narines, envahir son corps et son coeur. Il reprends une nouvelle bouffée d'air, se délecte de cette odeur délicieuse, celle de l'amitié, de la liberté, de la vie. Tous ces présents qu'il a eu l'immense chance de recevoir, ces présents qui ne sont pas donnés à tout le monde. Il sait malheureusement que même au sein de son Clan, se trouve des êtres qui n'ont pas eu la même chance que lui, la chance de vivre en sentant constamment cette odeur à couper le souffle. Bien sûr à quelques moments de sa petite existence, il sentit plus la tristesse et le déespoir, mais il sait qu'il est tout sauf à plaindre. Il a eu une enfance paisible, même sans mère, et se dit qu'au fond, il faut qu'il arrête de l'accuser lorsqu'il commet des erreurs.... Alors, il lève les yeux au ciel, et laisse tout l'air qu'il a gardé s'échapper, toute la colère de sa semaine, la tristesse, la fatigue. Et sur la rive de la Rivière se déverse un tas d'émotions négatives qui se perdent tout de suite dans les eaux tumultueuses. Maintenant, le lieutenant n'es habité que par la joie de se tenir aux côtés d'un ami, et de passer une bonne journée en servant avec passion son clan. 


Le soleil brille, et il fait chaud. Mais trop, il fait bon. Le lieutenant sourit, ferme les yeux quelques instants pour profiter de ce moment unique. Avec Museau Nacré, c'est toujours la même chose. Qu'il pleuve, qu'il neige, ou bien qu'il vente, il est toujours heureux en sa compagnie. Il peux se libérer, être lui même sans craindre une quelconque remarque. Il sait très bien qu'avec le guerrier noir, il peu faire ce qu'il veut, il ne lui dira rien. Il s'éloingna petit à petit de son compagnon pour ne pas le gêner dans sa chasse aux poissons. Alors il s'arrêta dans un petit renfoncement, sur un sol couvert de vase. Il savait qu'ici, il pourrait trouver son bonheur et même plus. Alors, il se baissa et plissa les yeux. Les oiseaux chantaient, les arbres bougaient.... Toutes ces petites choses l'empêchait de se concentrer. Mais il essayait tout de même. D'un coup, il coupa son souffle, aarrêta tout mouvement et ne bougea plus d'un pouce. Les poissons de vases, il fallait qu'ils aient confiance. Soudain,alors qu'il commençait à perdre espoir, un animal jaillit de sous ses pattes. Avecun réflexe assez spectaculaire, le guerrier gris sauta sur sa prise et la tua d'un coup net. Petite victoire, soupira t'il, en constatant le ridicul poisson. 


Alors, il revint vers son ami pour retrouver ses techniques habituelles et un lieu de chasse normal pour un Riveux, la rivière.... Il sourit en entandant la question de Museau Nacré.



"Oh non, tu sais, on s'y fait vite ! Et puis, je pense que c'est le mieux pour moi, être très actif m'empêche de redevenir l'autre idiot.... En plus, c'est vraiment une epérience extraordinaire ! Et savoir qu'en travaillant plus, tu peux passer plus de temps avec l'amouuuuur de ta vie me fait plaisir !" Il le regarde avec un sourire complice. 


C'est vrai que Mélodie des Etoiles lui a donné une chance folle, en lui proposant ce poste. Une chance innimaginable, la chance de pouvoir changer, murir à un âge ou il est presque imposssible de grandir. Grâce à elle, il est devenue le lieutenant à l'écoute, attentif et blagueur, et non plus le guerrier égocentrique, narcissique et moqueur. Quelques fois, il imagine ce qu'il serait devenu, sans elle. Il n'aurait pas pu fonder une famille, trouver l'amour de sa vie, et, bientôt, avoir de beaux chatons, des enfants, des fils et des filles à qui il pourra apprendre toutes ces techniques pour tricher, toutes ses bêtises.... Elle lui a, en quelques sortes, donné une nouvelle vie. Alors il lui doit bien quelques nuits, quelques jours, quelques lunes non ? C'est pour ça qu'il effectue ses devoirs de lieutenant avec plaisir,  vivacité et énergie. Car s'est comme une nouvelle mère, d'un côté....


Entendant l'appel de Museau Nacré, Eclat de Rire se précipite vers son ami. Et c'est alors qu'il découvre avec effroi un spectacle effrayant. 


"Mais, qu'est-ce que.... C'est quoi ce truc ?!" 


Il regarde Museau Nacré jeter le poisson dans l'eau. En temps normaux, il se serait questionné sur l'état de son camarade, comment pouvait t'on jeter un poisson presque mort dans l'eau ? Mais on n'était pas dans des temps normaux, non, loin delà, très loin de là. L'arme de cet ingoble crime git toujours aux pieds de Museau Nacré. Eclat de Rire, toujours en silence, court chercher une petite pierre et la pose sur le petit sac blanc pour ne pas qu'il s'envole. Le lieutenant jette un regard inquiet vers son compagnon, et remarque alors la colère dans les yeux de son ami. Jamais il n'avait vu le guerrier dans un état pareil. C'est alors qu'il commence à crier, insultant en quelques sortes les bipèdes. Eclat de Rire ouvre de grands yeux, choqué par le comportement du guerrier noir. Mais il se calme tout de suite. 


"Tout d'abord, calmons nous. On ne peu pas réfléchir dans cet état, c'est littéralement impossible. Tu as bien raison, cette ignoble chose, dit t'il en désignant le sac, cette ignoble chose vient des bipèdes. Mais nous ne pouvons rien y faire.... Je suis d'accord pour l'option nage mais.... Il faudra qu'on aille en parler à Mélodie, en rentrant."






| Hors Rp |


Pas de soucis, ne t'inquiètes pas ! C'est parfait ! **

(c) Candies

_________________
Nuage Enchanté, Ailes de Corbeau, Eclat de Rire, Rose Délicate, Forêt de Flammes, Songe Cristallin. 
Merci mille fois à Nimbus pour cette magnifique représentation de tous mes persos **









Signatures by Laë, code by Vox. Merci à elles deux d'avoir pris ce temps pour moi ** 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh non, pas encore un apprenti de toi ! [ Narcré et Eclat <3 ]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh non, pas encore un apprenti de toi ! [ Narcré et Eclat <3 ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouvrage "Le parcours de l'apprenti parleur" BAISSE DE PRIX
» piquer les heures
» Librairie pour apprentissage
» vends culottes d'apprentissage PIWAPEE
» Où travailler en librairie à Paris ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the New Age :: VALEEMAR. :: Clan de la Rivière :: Territoires :: Rive-
Sauter vers: