« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sorry [Sanffy ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Plume de Sang
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 379
Age : 15
Date d'inscription : 13/12/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Sorry [Sanffy ♥]   Lun 9 Oct - 23:30



Sorry

Perhaps hopeless isn't a place
Nothing but a state of mind


Il fait nuit, les petits sont tous les quatres blottis contre le ventre de leur mère, et celle-ci ne parvient pas à fermer les yeux. Elle se sent prise au piège : elle veut sortir de la pouponnière, mais elle ne veut pas déranger ses petits. Meme calmes et endormis, ils l'entravent. Sans parler, sans bouger, ils la gardent éveillés, car c'est à eux qu'elle pense. Elle ne pense qu'à eux, beaucoup trop souvent à son gout. Et pourtant, elle n'est pas l'exemple de la mère parfaite. Elle est mal à l'aise aux cotés de ses petits. Elle ne sait pas comment se rapprocher d'eux, comment agir "normalement". Elle perd de l'espoir. Plus le temps passe sans qu'une relation ne se construise, puis les chances que ca arrive baissent. En tout cas, c'est comme ca qu'elle le voit; elle a peur d'arriver à un point oú ce sera simplement trop tard. Elle considère qu'il est trop tard pour elle et sa soeur, en tout cas.

Elle sait à qui elle veut parler. Souffle sans Fin saura calmer ses doutes. Elle lui fait confiance. Après toutes ces lunes, elle a appris à lui faire confiance. Il a été là pour elle lors de la naissance des petits. Et lors de leur conception, mais c'est une autre histoire. Elle voit bien l'amour puissant qu'il donne à Patte Marine, Petit Alizé, Petite Plume et Petit Mistral tous les jours. Elle le voit le transmettre, parfois rire avec eux. Il est très protecteur. Elle est l'opposé. Elle se détache d'eux. Petit à petit, elle dérive, elle sent qu'elle a besoin de la présence du représentant. Elle a besoin qu'il soit son attache. Qu'il lui redonne espoir.

Alors elle se lève. Lentement, afin de ne pertuber aucun petit. Elle sort de la pouponnière à pas feutrés, puis entre dans la tanière des guerriers. Elle réveille le représentant et lui fait signe d'etre discret, puis l'emmène dehors. Elle veut un endroit discret, oú personne ne va les déranger. Elle ne veut quitter le camp non plus. Le temps n'est vraiment pas approprié, surtout au milieu de la nuit. Non, il fait froid et il n'y a aucun intéret. L'atmosphère est lourde, et le ciel recouvert de nuages. Elle se presse, entre dans ce qui à une époque était la tanière de leur chef et s'assoit. Oh, elle a l'impression d'etre tellement idiote. Et s'il la prenait pour une idiote ? Elle secoue la tete.

- Souffle Sans Fin. Désolée de t'avoir dérangé. Je... j'avais juste du mal à dormir, j'ai besoin de te parler.  

C'est ridicule. Cela pouvait attendre. Elle aurait du attendre. Le matin vient bientot. Mais maintenant qu'elle y est, at-elle réellement un choix. Elle regrette ce choix. Tu sais quoi, laisse tomber. On peut en parler plus tard. Des mots si faciles à prononcer, mais qui agacerait probablement son interlocuteur. Elle ravale sa fierté. Elle ne veut pas partager ses sentiments, elle n'est pas prete, à quoi pensait-elle ? Elle détourne les yeux, les repose sur Souffle Sans Fin, puis derrière, les ferme et les rouvre. Elle ne sait pas oú regarder.

- Est-ce que je te dérange ? C'est à propos des petits. Rien de grave.
Tu sais quoi ? On peut en parler plus tard si tu veux.


Quelle idiote.

_________________
- Les liens de mes persos -

Plume de Sang:
 

Sans-Terre:
 


Nuage d'Hirondelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souffle sans Fin
Modo Melowmane
Modo Melowmane
avatar

Masculin
Nombre de messages : 605
Age : 23
Date d'inscription : 12/03/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Sorry [Sanffy ♥]   Mar 10 Oct - 19:14


La journée avait été longue, très longue. J'étais parti avec la Patrouille de l'Aube aux aurores. Heureusement, à part le froid constant inhabituel, rien n'était étrange sur notre territoire. Ça me rassurait un peu. Une fois rentré, je m'étais forcé de ne pas suivre mes camarades dans la tanière pour y roupiller tranquillement. Non. J'avais avalé un maigre repas avant de repartir. Les temps étaient rudes et nous avions quatre petits êtres fragiles à la Pouponnière. Je n'oserai pas qualifier Plume de Sang de fragile. Si elle avait vent de mes pensées, je ne donnerai pas cher de ma carcasse. Fière et forte, je ne m'étonnais pas qu'elle soit toujours notre Maître de la Parole, malgré qu'elle soit assez souvent à la Pouponnière pour surveiller nos chatons. Ah comme je l'envie. Pouvoir observer ces petits nous auraient été un plaisir. J'ai parfois l'impression que cela ne lui plaît pas tant que ça, mais je dois me faire des idées. Sincèrement, je ne pensais pas pouvoir m'attacher à nos petits autant que cela. Je pensais rester même trop indifférent, trop lointain, trop détaché. Après tout ce ne sont pas des petits nés d'amour. Ils sont nés par besoin et si Plume de Sang a fait de moi l'heureux père que je suis, c'est juste que j'étais là au “bon” moment.

Ah nos chatons! Quatre petites boules de poils, plus si petites en fait. Mes pensées sont toujours près d'eux. Nos trois filles et notre garçon à Plume de Sang et moi. Quatre êtres si purs. Mais je m'éloigne de ce que je dois faire et me perds dans mes rêves. Après mon repas donc, je suis parti à la chasse. Les proies se cachaient depuis longtemps, mais je ne perdais rien à essayer. D'ailleurs j'ai débusqué un maigre lapin. Petite proie, mais aucune n'est à laisser tomber par ces temps. Je suis revenu dormir un peu avant de repartir en fin de journée pour une dernière chasse. Vaine cette fois ci. Le soir venu, je me suis couché, épuisé. Rapidement j'ai sombré dans un sommeil sans rêve. Enfin jusqu'à maintenant. De petits coups sur mon épaule me réveillent lentement. J'ouvre difficilement les yeux pour tomber dans un regard d'émeraude que je connais bien. Plume de Sang. Elle me fait signe de la suivre et silencieusement je me relève avant de sortir doucement de la Tanière du Vent. Je suis le pelage immaculé de la mère des seuls chatons du Clan. Elle est facile à repérer dans le noir et ce n'est pas les petites taches dans le bas de son dos qui la rendent moins visible. Un doux sourire comment à poindre sur mon visage. Sourire que j'efface aussitôt.

Depuis quelques temps, je ne sais pas ce qu'il m'arrive, mais quand je vois Plume de Sang, je sens quelque chose bouger en moi. Comme un monstre qui ne se réveille qu'en sa présence. Et quand elle parle à un autre chat, je sens comme un pincement de cœur qui me fait souffrir. Mais je n'arrive pas à comprendre de quoi il s'agit. Je n'ai pas envie de l'embêter avec ça. Je n'en ai pas non plus parler à ma mère, ce n'est pas le genre de chose qui l'intéresse. Et mon père... C'est gênant en fait. Je garde donc ces choses au plus profond de moi, je les enfouis pour qu'elles ne paraissent pas, pour qu'elles ne me gênent pas. Peut-être qu'un jour je les comprendrais, mais tant que ce n'est pas fait, elles sont inutiles et encombrantes.

Enfin bon. La féline m'a conduit jusqu'à l'ancienne Antre des Chefs. Elle entre et je la suis. Je la regard s'asseoir avant d'en faire de même. Est-ce si grave que cela? Il se passe un moment puis elle prend la parole. Elle me dit qu'elle a du mal à dormir, qu'elle a besoin de parler. Je penche la tête, un peu intrigué. Qu'est-ce qui peut bien empêcher Plume de Sang de dormir? Un problème? Est-elle malade? Je contiens difficilement mon inquiétude et essaye de prendre sur moi pour la laisser continuer, pour la laisser approfondir. Elle n'a pas l'air très à l'aise, me regardant à peine. C'est étrange. Ça ne ressemble pas à la Plume de Sang que je connais. À ma Plume de Sang. … Je secoue la tête. À quoi je pense? Ma Plume de Sang? Elle ne m'appartient pas!! Enfin, qu'est-ce qui me prend? Elle continue et il ne m'en faut pas plus pour bondir.

“Les petits?! Il y a un problème? Bien sûr que tu ne me déranges pas? Que se passe-t-il? Ils sont malades? Souffrants? C'est toi qui est malade?”

Je m'approche d'elle et sans réfléchir je pose mon museau contre le sien, cherchant à savoir s'il est plus chaud que le mien, mais non, aucun signe de chaleur. Puis je croise son regard, rougit et m'éloigne d'un bond.

“Dé. Dé. Désolé, je voulais juste savoir si tu avais de la fièvre. Je. Tu... Que se passe-t-il du coup?”

Mes mots peinent à sortir, je balbutie, j'hésite. Je ne sais plus où me mettre. Quel idiot!

codage par Lyx16 | dessin par Cataries (Misty)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sorry [Sanffy ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♥ The Fratelli Familly ♥ [Les Fêtes avec mes Latis (p.38)]
» Mlle~ChoCoO ♥
» Pour mon mariage ♥
» ¤ (EDIT 09/09) Les crαquαges de Leiyαh .♥ ¤
» Ma dollhouse fait main ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan du Vent :: Camp du Vent :: Tanière du Chef-
Sauter vers: