« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We look so diferent and yet.. | Ft. Sans Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brise Silencieuse
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 167
Age : 16
Date d'inscription : 18/01/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: We look so diferent and yet.. | Ft. Sans Terre    Mar 11 Juil - 0:32

|We look so different and yet...|
Ft. Sans Terre et Brise Silencieuse ♥

Tout était sombre autour d'elle. Elle se leva et regarda autour d'elle. Elle ne voyait rien. Juste du noir. Partout. S'en était presque étouffant. Pas même une lumière pour éclairer son chemin. Sans savoir où aller, elle se mit à marcher et à dériver. Elle criait, elle appelait, histoire de voir si personne n'était au alentour et pouvait l'aider, lui dire ce qu'il se passait. Puis elle comprit tout à coup qu'elle rêvait. Qu'elle était dans le monde des songes. Qu'en réalité elle n'était pas là, à marcher sans savoir où aller. Elle ne comprenait quand même pas ce qu'il se passait. Que faisait-elle dans cette endroit où il n'y avait aucune lumière ? Elle eut la soudaine envie de se réveiller, mais c'était impossible. Comment se réveiller ? Tout était étouffant autour d'elle. Elle ferma les yeux, et espéra fort se réveiller. C'était une sensation étrange que d'être consciente et maître de son propre rêve. Elle eut beau prier, ce noir qui l'étouffait ne partait pas. Quand tout à coup, de petits miaulements lui parvinrent. C'était un souvenir effacé, du moins qu'elle avait supprimé de sa vie. Jamais plus elle ne voulait voir cette image. Et pourtant, elle lui parvint. Celle où elle jouait avec ses deux frères. Cette image qui lui avait tant déchiré le coeur étant petite. Elle se mit à hurler. Hurler aussi fort qu'elle le pouvait. A se secouer la tête pour ne plus voir la cause de son malheur. Elle en devint presque folle à se secouer dans tout les sens. Pourquoi ce souvenir était-il donc resté gravé dans sa mémoire ? Ce n'est pas ce qu'elle avait souhaité. Jamais. Elle voulait que cela reste dans le passé pour ne plus jamais y penser, et, pourtant, son propre rêve l'avais ramené à la réalité. 
Brise Silencieuse se réveilla en sursaut, lâchant un petit miaulement comme affolé. Elle lâcha un petit "pardon" lorsque ses camarades de tanière grognèrent. Elle venait de les sortirent de leur profond sommeil, il était donc normal qu'ils soient grognons. Tout doucement et en essayant de ne pas faire de bruit, la Venteuse s'extirpa du terrier. Le jour commençait à peine à se lever. Le ciel était gris et le vent agitait les quelques arbres aux alentours. Personne n'était levé, sauf le guerrier qui gardait l'entrée du camp. Brise Silencieuse décida alors d'aller à l'extérieur du camp, pour se dégourdir les pattes après l'affreux cauchemar qu'elle venait de faire. Elle se secoua la tête afin d'oublier les images qui la hantait. Elle devait oublier, tout oublier, tourner la page, passer à autre chose. Mais à chaque fois qu'elle essayait, il y avait toujours quelque chose qui venait l'en empêcher. Pourquoi ? Voilà une nouvelle question à laquelle Sil' allait se mettre à réfléchir. Elle reprit ses esprits, et alla à l'entrée du camp. Elle salua le guerrier, qui lui demanda où elle allait si tôt. Brise Silencieuse dit alors qu'elle n'avait plus sommeil et qu'elle voulait aller chasser. Le guerrier eut un instant d'hésitation, puis la laissa passer. 
Une fois à l'extérieur du camp, Brise Silencieuse leva la tête, ferma les yeux, et laissa le vent parcourir sa fourrure jusque dans les moindres recoins. Cette sensation lui procura une sensation de liberté, de bien-être. Pendant un instant elle oublia tout. Tout les événements, qu'ils soient du passé, du présent ou du futur. Tout s'envola, lors d'une courte seconde. Mais ce moment de petit bonheur ne fut que de courte durée. Le passé s'abattit à nouveau sur elle. Elle eut soudain l'impression qu'on l'a plaquait au sol et qu'on l'écrasait. Son regard devint vide, ses yeux humides. Elle se mit alors à marcher, sans vraiment savoir où elle allait. Elle détestait être dans cet état second, mais c'était plus fort qu'elle. L'herbe caressait son ventre au fur et à mesure qu'elle avançait. Le vent continuait sa course à travers la lande, ainsi qu'à travers son pelage. Mais elle ne s'en rendait plus compte à présent. C'était comme si tout était vide autour d'elle. Et elle continua, continua, sans un but précis.
Ses pattes étaient engourdies, mais elle n'y prêtait pas attention. Sa vision était flou car les larmes coulaient. Elle ne pleurait pas réellement, mais les petites gouttes d'eau s'écoulaient le long de ses joues toutes seules. Cela faisait désormais un petit moment que Brise Silencieuse marchait ans vraiment prêter attention où elle mettait ses pattes. La guerrière était dans ses pensées, et rien ne l'en faisait sortir. Ce ne fut que lorsqu'elle s'écorcha un coussinet qu'elle revint à la réalité. Et c'est à ce moment qu'elle se rendit compte de l'endroit où elle se trouvait. Elle venait d'arriver aux Hautes Pierres, lieu sacré, qu'elle respectait énormément. Clan des Etoiles, pardonnez moi. J'ai quitté mon territoire alors que je n'aurais pas dut. Je n'ai pas le droit d'être ici. Et il y a bien plus à faire dans le camp. Elle s'inclina devant les hauts rochers qui se dressait devant elle. Mais que faisait-elle donc là, à s'apitoyer sur son sort ? Elle aurait dut aller chasser, comme elle l'avait dit. Mais non, son état second avait guidé ses pattes en cet endroit. Brise Silencieuse se détestait pour ça. Elle n'arrivait plus à se contrôler. C'était cette partie d'elle que la guerrière aurait aimé pouvoir oublier un jour. Et c'était celle-ci qui prenait de plus en plus d'ampleur, de jour en jour. 
La pluie se mit à tomber tout doucement. Brise Silencieuse avait vraiment l'impression que le temps était en accord avec son humeur. Le vent devint alors plus puissant, et l'averse plus intense. Il était trop tard pour faire demi-tour. La Venteuse décida alors d'aller s'abriter entre deux rochers. Avant d'y entrer, elle renifla l'air, prenant garde à ne pas faire de mauvaise rencontre. Puis elle se faufila à l'intérieur de la petite tanière. A l'état de celle-ci, Brise Silencieuse en déduit qu'elle était abandonnée depuis un bout de temps. Elle n'y sentit aucune odeur récente, que ce soit d'un quelconque animal. Ce n'était ni trop étroit, ni trop grand. Il y avait la place pour deux ou trois chats. La guerrière fut soudain abattu par le sommeil. Elle posa sa tête sur ses pattes, fermant lentement les paupières, bercée par le son de la pluie frappant les rochers.
Elle était en train de s'endormir lorsqu'elle perçut une odeur. Elle ne sut la déterminer, elle sut juste que c'était un chat qui ne se trouvait pas loin. Brise Silencieuse eut soudain très peur. Ce n'était pourtant pas à son habitude de se retrouver dans cette attitude face à un chat ennemis. Mais là, c'était différent. La Venteuse n'était pas sur son territoire, elle ne connaissait pas les Hautes Pierres, et se retrouvait dans un cul de sac. Et surtout, elle ne reconnaissait pas l'odeur du chat. Elle respira un bon coup, et préféra s'annoncer au chat. Elle ne voulait pas paraître agressive ou quoi que ce soit. Elle voulait bien montrer qu'elle n'était pas ici pour se bagarrer. Doucement, elle sortit de sa cachette. A travers la pluie, elle discerna le chat. 
"-Bon... Bonjour. J'espère que je ne vous dérange pas. Je me suis un peu égarée et je me suis retrouvée ici. Il a commencé à pleuvoir, et je n'ai pas eu le temps de rentrer chez moi.." miaula t-elle assez fortement, afin que ses paroles puissent être entendues malgré la pluie battante.

_________________
Brise Silencieuse:
 



Petit Ocelot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Sang
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 377
Age : 15
Date d'inscription : 13/12/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: We look so diferent and yet.. | Ft. Sans Terre    Mar 11 Juil - 23:29

Cela fait presque un an que Sans-Terre a rejoint l'Astre. Pour lui, cela fai presque un an qu'il a perdu la mémoire. Il lui semble que rien d'intéressant ne s'est passé entre temps - il ne s'est pas particulièrement intégré dans ce non-Clan, ne s'est pas réellement fait d'amis. Sa mémoire n'a pas changé : il ne se rappelle toujours pas de la première partie de sa vie. Il a appris petit à petit à se familiariser avec ce nouvel environnement, mais cela ne lui semble pas ... naturel. Il a l'impression que ce n'est pas comme ca qu'il se sentirait s'il avait réellement grandi ici. Les chatons gardent une trace de leur passage, non ? Des cachettes, des histoires, des amitiés ou des inimitiés ? Quelque chose. Il est frustré, de ne pas avoir su se rapprocher du groupe, de ne pas avoir su tisser des liens, de ne pas avoir su rejoindre l'Astre, comme un membre à part entière. Il a l'impression de n'etre qu'un simple visiteur. Il fait partie des figurants dans le film qu'est l'histoire de l'Astre, et n'a pas la moindre idée de comment tenir un role plus improtant. Il ne veut pas donner l'impression d'etre un boulet, celui qui est toujours perdu et a toujours besoin d'explications, mais la réalité est qu'il l'est.

Quelle ironie pourtant quand on sait que Sans-Terre a le coeur ouvert, qu'il n'aime pas voir des gens exclus. Il est du genre à faire en sorte que tout le monde soit - ou en au moins se sente - important. A faire remonter les moral des personnes se sentant tristes, et d'offrir, ou faire, des choses sans y réflechir, par simple impulsion. Il se retrouve de l'autre coté - c'est maintenant lui qui a besoin d'une invitation. Pourtant, il n'est pas du genre timide. Il sait tenir la conversation, et n'hésite pas à en commencer. Mais ce n'est que de la discute - jamais rien de bien sérieux. Quand ca touche la surface de quelque chose de sensible, son interlocuteur se referme immédiatement. Il n'est là qu'en surface.

C'est pourquoi il apprécie les balades en solitaire. Il aime se promener sur les territoires, et réfléchir seul. Ainsi, il n'a pas l'impression d'etre limité à quelqu'un qui n'est pas entièrement lui-meme, quelqu'un qui n'a des conversations que superficielles et ne peut parler des choses qui lui tiennent vraiment à coeur. Les problèmes qu'il rencontre avec sa mémoire, par exemple. C'est le genre de conversation qu'on réserve à un proche, non pas à une connaissance, et depuis son amnésie, il n'a pas l'impression d'en avoir réellement.

Il marche ainsi, seul et tranquille, à travers la foret de Cerfblanc. Le vent, violent, secoue les arbres, et au début, il fait attention à rester à couvert. Puis le vent se calme, et c'est la pluie qui double - et dans cet orage, après un grondement de tonnerre, il préfère se mettre à découvert sur les landes. Il n'aime pas beaucoup cettte partie des territoires - il se sent observé, à nu, et il y a toujours du vent - mais c'est plus sur que de rester sous les arbres. Mieux vaut se sentir légèrement mal à l'aise que de de finir éléctrocuté. Mais il ne se presse pas, sachant qu'il ne risque rien à part un pelage trempé. Il apprécie la pluie - l'odeur, la sensation de l'eau sur son pelage, l'herbe mouillée sous ses pattes...

Il marche longtemps comme ca, jusqu'à ce qu'il rejoigne les Hautes Pierres. La pluie a effacé la plupart des odeurs- celles anciennes en tout cas. Mais une féline se trouve là et, jugeant d'après son odeur, elle vient du Vent. Le Rodeur de l'Astre se sèche un peu et ait une toilette rapide. Il veut tout de meme avoir l'air décent s'il va parler avec une inconnue !

Et cette inconnue semble faire le premier pas. Elle sort doucement de la grotte où elle s'était tapie, et révèle un magnifique pelage tricolore - majoritairement noir, strié de brun avec quelques marques blanches, et légèrement ébouriffé. Il remarque une oreille écourtée, puis les yeux, d'un bleu assez sombre, de la Ventarde, attirent le regard d'or de male Astreux - c'est en étudiant ce regard qu'il observe un cicatrice, très discrète et proche de son oeil. Au premier regard, elle semble expérimentée et combative. Le Rodeur est au début sur la défensive, mais détendu physiquement. Il ne sait pas à quoi s'ttendre de cette femelle qui comme lui, s'est éloignée de son territoire à travers la pluie battante pour se retrouver - un peu aéatoirement, dans le cas de Sans-Terre - aux Hautes Pierres. Que veut-elle ? Elle ne serait pas sortie de la grotte si elle n'avait pas de but.

"-Bon... Bonjour. J'espère que je ne vous dérange pas. Je me suis un peu égarée et je me suis retrouvée ici. Il a commencé à pleuvoir, et je n'ai pas eu le temps de rentrer chez moi.."

A-t-elle peur de la pluie, ou n'aime pas se retrouver un peu humide ? Ce n'est pas parce que l'on évite la pluie que l'on se perd. On se perd losrque nous ne savons plus comment rentrer chez nous, lorsque les odeurs se mélangent et que l'on marche la tete en l'air. Ce qui est une conséquence de ... la pluie. La guerrière découvre donc un nouvel endroit, mais pas forcément dans mauvaises conditions.

Sans-Terre propose de la raccompagner - après tout, il connait assez bien les territoires.
- Je pense pouvoir vous aider à retrouver votre chemin, si c'est ce que vous le souhaitez, mademoiselle ... mademoiselle ? demande-t-il en réalisant qu'il ne connait pas son nom.

Oui, il vient de traverser les territoires du Vent, et s'il serait incapable de la déposer jusqu'au camp, il peut au moins la faire arriver jusqu'aux landes - et à partir de là, elle se repérera. Il espère - ce serait triste s'il s'avérait qu'elle était incapable de se repérer de son propre territoire. Mais il comprendrait. Il est beaucoup plus compréhensif maintenant qu'il se trouve du coté des "affaiblis",..

_________________
- Les liens de mes persos -

Plume de Sang:
 

Sans-Terre:
 


Nuage d'Hirondelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brise Silencieuse
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 167
Age : 16
Date d'inscription : 18/01/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: We look so diferent and yet.. | Ft. Sans Terre    Mar 18 Juil - 11:55

|We look so different and yet..|
Ft. Sans Terre et Brise Silencieuse ♥

Brise Silencieuse observa le matou. Elle remarqua qu'il était plutôt détendu, elle n'avait pas vu ses muscles rouler sous son pelage, prêt à attaquer, comme le ferais un guerrier clanique. La guerrière garda alors son air neutre, afin de ne pas créer une quelconque querelle. Elle s'était approchée de lui, et pouvait donc mieux le discerner. C'était un chat un peu plus petit qu'elle, avec un pelage noir et gris, qui était bouffant. Ses poils étaient très longs, mais se sont ses yeux qui perturbaient Brise Silencieuse. Ils étaient couleur or, et la Ventarde les trouvait très hypnotisant, envoûtant. Elle se perdait presque au sein de son regard. Elle s'oubliait.
Reprenant confiance, la guerrière se secoua la tête. Elle était face à un chat dont elle ne connaissait rien, pas même son nom. Il n'était pas temps de se laisser embarquer dans un quelconque regard, même très attirant. Elle s'ébroua, faisant tomber les gouttelettes qui perlaient sur son pelage. Le vent qui soufflait était glacial, car mélangé avec la pluie. Son attention se porta de nouveau sur le matou qui lui faisait face désormais.
"-Je pense pouvoir vous aider à retrouver votre chemin, si c'est ce que vous souhaitez, mademoiselle ... mademoiselle ?" demanda t-il.
Brise Silencieuse esquissa un sourire, qu'elle perdit vite, presque aveuglée par la pluie qui tombait de plus en plus fort.
"-Que dites vous d'allez nous mettre à l'abri ? Il y avait de la place pour au moins trois dans la petite grotte où je me trouvais. Venez." miaula t-elle fortement pour qu'il puisse l'entendre.
La Ventarde fit demi-tour, et retourna dans la petite cavité. Une fois à l'intérieur, elle se décala pour que le chat puisse rentrer. Elle s'était dit que c'était mieux qu'ils s'abritent, elle retrouverait son chemin seule. Il devait se demander pourquoi ne voulait elle pas rentrer chez elle. Non, ce n'était pas parce qu'elle avait peur de la pluie, ou qu'elle s'était réellement égarée. Elle était déjà venu ici, seulement aujourd'hui, ce n'était pas elle qui avait eu cette idée de venir en ce lieu, mais bien ses pattes. Et puis, elle ne voulait pas rentrer chez elle, du moins pour le moment. De toute façon, ils ne s'inquièteraient pas tout de suite de son absence, il fallait déjà qu'ils remarquent qu'elle n'était pas là.
"-Je m'appelle Brise Silencieuse, guerrière du Vent. Et toi, qui es-tu ?" demanda t-elle, en se montrant le plus amical possible. "Merci, mais je rentrerais quand il ne pleuvra plus. Je connais le chemin, c'est juste qu'aujourd'hui... Ce sont mes pattes qui m'ont guidés ici. Enfin.. J'étais perdue dans mes pensées, et je n'ai pas vu que je m'étais autant éloignée de mon territoire. Et toi, que fais-tu ici ? Ce n'est pas souvent que l'on croise des chats par ici." miaula t-elle.

_________________
Brise Silencieuse:
 



Petit Ocelot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Sang
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 377
Age : 15
Date d'inscription : 13/12/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: We look so diferent and yet.. | Ft. Sans Terre    Sam 5 Aoû - 1:04


We look so different and yet ...


L’étrangère sourit. Cette expression joyeuse se fait cependant rabattre par la pluie presque immédiatement, une pluie qui devient de plus en plus violente et semble vouloir noyer la foret. Un vent froid s’est levé, et Sans-Terre frissonne. Son pelage est collé à lui et ne le protège plus beaucoup du froid. Un peu de bruine est peut-etre agréable, mais il ne veut pas non plus attrapper un rhume et se retrouver coincé chez le Soigneur – il y a passé assez de temps, merci beaucoup.  De plus, il ne sait pas qui occupe ce poste depuis la mort de Musique Déchue, et il s’il rencontre le nouvel occupant du poste, ce ne sera pas parce qu’il a attrapé froid à cause de la pluie. Il se dit d’ailleurs qu’il devrait passer le saluer si l’occasion se présente.

Il  suit donc la guerrière lorsqu’elle l’invite à l’intérieur de la grotte qu’elle a trouvé. C’est une caverne assez petite, mais elle a raison : il y a bien assez de place. Une fois à l’intérieur, il se pose, et tout en observant l’orage grondant à l’extérieur, il commence à faire sa toilette calmement. La féline n’a toujours pas répondu à sa question. Il ne sait toujours pas qui elle est. Son invitation lui montre cependant qu’elle n’a pas envie de rentrer chez elle, en tout cas pour l’instant. Attendre la fin de l’orage ici semble une solution paisible, et la Ventarde semble amicale, alors pourquoi pas ?

"-Je m'appelle Brise Silencieuse, guerrière du Vent. Et toi, qui es-tu ?" demanda t-elle, en se montrant le plus amical possible. "Merci, mais je rentrerais quand il ne pleuvra plus. Je connais le chemin, c'est juste qu'aujourd'hui... Ce sont mes pattes qui m'ont guidés ici. Enfin.. J'étais perdue dans mes pensées, et je n'ai pas vu que je m'étais autant éloignée de mon territoire. Et toi, que fais-tu ici ? Ce n'est pas souvent que l'on croise des chats par ici." miaula t-elle.

Brise Silencieuse du Vent est donc une penseuse. Est-elle du genre reveuse, avec la tete dans les nuages, ou bien est-elle plus terre-à-terre et réfléchie ? Ressasse-t-elle le passé ou bien imagine-t-elle son futur ? Se perdre ainsi dans ses pensées, cela montre bien qu’elle est intelligente, ou en tant cas intéressante. Sans-Terre est curieux d’en savoir plus sur elle, et de comprendre cette féline ayant traversé son territoire et rejoint ces terres, seule avec ses réflexions.

Mais c’est sur lui qu’elle s’interroge, et Sans-Terre n’a rien à cacher.

Mon nom est Sans-Terre, dit-il simplement. Et concernant la raison de ma présence ici, je pourrais répondre la meme chose que toi :  je reviens d’une simple promenade, et sans but précis,  je suis arrivé là. Et tu as raison ; il est rare de croiser des chats claniques par ici.

Rien d’inhabituel pour les Astreux cependant ; leur camp ne se trouve pas bien loin. Il n’est pas caché en soi ; il faut juste savoir qu’il est là ; connaitre l’entrée derrière le rocher, emprunter le bon tunnel. Et si Brise Silencieuse avait été un peu plus aventureuse ? Si elle avait pénétré dans le réseau de tunnels et trouvé la caverne principale ? Sans-Terre n’aurait pas donné cher de sa peau. Une Venteuse, à l’Astre ? Son appartenance si distincte à l’un des Clans n’aurait pas joué à sa faveur – et Sans-Terre réalise qu’il discutr avec l’ennemi …

Et bien tant pis. Les Rodeurs sont libres, et s’il veut sympathiser avec Brise Silencieuse, il le fera. Personne n’a à décider des personnes avec qui il peut ou non parler. Après non, il ne se priverait jamais de bonne compagnie… Il s’allonge tranquillement, prêt pour une discussion, qu’elle dure toute la journée ou bien quelques minutes. Sa toilette est faite et il attend de sécher, et demande le sourire aux lèvres :

- A quoi pensais-tu donc, Brise Silencieuse ?


_________________
- Les liens de mes persos -

Plume de Sang:
 

Sans-Terre:
 


Nuage d'Hirondelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brise Silencieuse
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 167
Age : 16
Date d'inscription : 18/01/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: We look so diferent and yet.. | Ft. Sans Terre    Sam 5 Aoû - 11:45







We look so different and yet.~
Ft. Sans Terre et Brise Silencieuse.


(c) Nyyx | Never Utopia

Des souvenirs flous qui revenaient hanter le présent. Pourquoi ? Pourquoi ramener le passé au présent ? Pourquoi se faire tant de mal en rouvrant les blessures qui peinaient déjà à se cicatriser ? Pourquoi tant de questions ? Brise Silencieuse secoua la tête après avoir miaulé ces quelques paroles. Penser. Trop penser. Cela devient comme un poison qui nous consume, lentement, trop lentement. Parfois, la Ventarde aurait préféré n'être qu'une simple guerrière qui ne se pose pas tant de questions, qui ne réfléchit pas forcément, et qui fonce, tête en avant vers le futur. Elle, ce n'était que le passé qui tournait dans sa tête, et jamais elle n'arrivait à se projeter dans le futur. C'était comme impossible pour elle. Chaque jour n'était que douleur, douleur qui s'amplifiait. A quoi bon continuer dans ces cas là ? Sans amis ? Sans personne à qui parler ? Du moins jusqu'à maintenant. Le chat qui se trouvait face à elle l'intriguait énormément. C'était comme si elle ressentait le besoin de converser, rien qu'un peu, avec lui. De parler, de tout, de rien. Son regard se perdit quelques instants. Elle regardait au dehors, la pluie qui tombait. Elle n'aimait pas vraiment la pluie. La guerrière l'associait à la tristesse, à la mélancolie. A un sentiment de désespoir, d'impuissance face à tout. Brise cligna des yeux plusieurs fois pour revenir à la réalité, et se concentra de nouveau sur le félin inconnu. 
"Mon nom est Sans-Terre, Et concernant la raison de ma présence ici, je pourrais répondre la même chose que toi :  je reviens d’une simple promenade, et sans but précis,  je suis arrivé là. Et tu as raison ; il est rare de croiser des chats claniques par ici." 
Sans-Terre. Quel nom intriguant. Sa curiosité voulait la pousser à demander l'origine de son nom, pourtant, elle se dit que ça n'était probablement pas une bonne idée. Elle trouvait ça étrange et très original. Sans-Terre. Il était vrai que ça n'était pas un nom commun, du moins pour les chats des Clans. Elle acquiesça d'un geste de la tête le fait qu'il était rare de rencontrer des chats claniques en cet endroit sacré. Peu étaient ceux qui venaient jusqu'ici, pour un but précis. Certains arrivaient ici sans but, comme la guerrière ou le matou. Elle allait parler, lorsque Sans-Terre prit la parole. 
"A quoi pensais-tu donc, Brise Silencieuse ?" 
Question fatidique. La gorge de la Ventarde se noua, une boule se forma dans son ventre. Que devait-elle révéler ? Le fait qu'elle ne faisait que de remuer le couteau dans la plaie en se remémorant son passé douloureux, ou inventer un pure mensonge ? Si elle parlait de ses maux, elle révélerait alors des faiblesses. Mais après tout, ce n'était pas un chat de Clan, du moins son odeur lui était inconnu. Ce devait être un solitaire, qu'elles étaient les chances qu'elle l'affronte lors d'un duel ? Peut-être pourrait-il l'aider dans sa résilience ? Non. Personne ne le pouvait. Brise Silencieuse se dit alors qu'elle parlerait peut-être de la partie la plus sombre de son passé lorsqu'elle le connaîtrait un peu mieux que ça. 
"-Et bien, je pensais à mon Clan. A ma place parmi mes camarades. Je n'ai pas l'impression d'exister, ou alors je ne suis bonne que pour les patrouilles frontalières et de chasse." miaula t-elle. "Je ne me sens pas à ma place parmi eux. Du moins, je l'aimerais, et j'essaie parfois de faire des efforts pour qu'ils voient la guerrière que je suis. Mais cela ne marche pas." souffla t-elle doucement, ses paroles étant presque inaudibles. Elle se racla la gorge, et reprit un peu plus fort. "Mais je ne veux pas t'embêter avec mes problèmes. Quant à toi, Sans-Terre, te promenais-tu par plaisir ou car quelque chose te tracasse ?" 
En attendant une réponse du félin, Brise Silencieuse se donna quelques coups de langue sur le poitrail, pour remettre son pelage en place. 

_________________
Brise Silencieuse:
 



Petit Ocelot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Sang
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 377
Age : 15
Date d'inscription : 13/12/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: We look so diferent and yet.. | Ft. Sans Terre    Dim 3 Sep - 0:44


We look so different and yet ...



"-Et bien, je pensais à mon Clan. A ma place parmi mes camarades. Je n'ai pas l'impression d'exister, ou alors je ne suis bonne que pour les patrouilles frontalières et de chasse." miaula t-elle. "Je ne me sens pas à ma place parmi eux. Du moins, je l'aimerais, et j'essaie parfois de faire des efforts pour qu'ils voient la guerrière que je suis. Mais cela ne marche pas." souffla t-elle doucement, ses paroles étant presque inaudibles.

Ah, sa place dans son groupe. Que ce soit Clan ou Astre, cette envie de s'intégrer, de montrer qu'on est bien comme les autres, qu'on est aussi bons qu'eux reste forte. Que l'on mérite notre titre, de guerrière dans le cas de Brise Silencieuse et de rodeur dans le cas de Sans-Terre.  Que l'on est peut-etre un peu plus. Pas simplement un pion que l'on envoie chasser ou bien patrouiller, ce qui ne s'applique qu'à la Clanique vu que cela constitue ses taches. Sans-Terre, lui, aimerait bien etre celui que l'on envoie chasser. Il aimerait etre remarqué. Dans la liberté de son groupe, on ne s'arrete pour lui dire quoi faire - il a à prendre l'initiative seul.

On le regarde comme un étranger. Lorsqu'il parle du fait d'avoir grandi parmi eux, on hoche la tete comme pour lui faire plaisir et détourne la conversation rapidement. Lorsqu'il parle des Clans, il rencontre de l'incompréhension face à son aversion. Il est arrivé plusieurs fois que son interlocuteur le percoive comme un ancien membre de la Meute ayant rejoint l'Astre, et échappe la conversation. Sans-Terre n'a jamais compris, et se demandait ce qu'il avait fait de mal.

Elle se racla la gorge, et reprit un peu plus fort. "Mais je ne veux pas t'embêter avec mes problèmes. Quant à toi, Sans-Terre, te promenais-tu par plaisir ou car quelque chose te tracasse ?" 

Un peu des deux. Enfin. Il se promenait par plaisir. Mais entendre parler des problèmes de la Ventarde lui rappelle les siens, similaires. Les causes pourraient etre aussi différentes que le jour de la nuit, mais les conséquences sont les memes. La manière dont ils essayent de le résoudre sera-telle similaire ?

- Comment penses-tu résoudre tes problèmes si tu n'en parles pas,
Brise Silencieuse ? Discutons-en, nous trouverons peut-etre une solution.


A vrai dire, il en a aussi besoin, autant qu'il a besoin d'une conversation comme celle-ci. Parler de choses qui ont de l'importance, au lieu de simples futilités de la vie. Est-il en train de se faire une amie ?

- Pour répondre à ta question, il se trouve que je me promenais pour le plaisir. Mais j'ai également des problème, et ils sont les memes que les tiens.

_________________
- Les liens de mes persos -

Plume de Sang:
 

Sans-Terre:
 


Nuage d'Hirondelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brise Silencieuse
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 167
Age : 16
Date d'inscription : 18/01/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: We look so diferent and yet.. | Ft. Sans Terre    Sam 9 Sep - 12:55







We look so different and yet.~
Ft. Sans Terre et Brise Silencieuse.


(c) Nyyx | Never Utopia

A quoi bon continuer lorsque l'on existe pour personne ? 
Qu'est-ce qui faisait tenir la guerrière dans ce monde infâme où elle n'avait pas sa place ? C'était une bonne question. Des problèmes, des souvenirs, rien ne la faisait avancer. Brise Silencieuse restait bloquée dans le passé, ne vivait pas le présent, et n'imaginait même pas un futur. Un futur. Un avenir. Mais lequel ? Un qui n'existait peut être même pas. Stupide était-il. Un flot de sentiments incontrôlables. C'est ce qu'elle vivait chaque jour. Ce qui la bloquait, l'empêchait de poser une patte devant l'autre. Ce qui faisait barrage entre la douleur et le bonheur. Le passé et le futur. La Ventarde était trop seule pour détruire cette barrière psychologique. Elle n'avait personne pour l'aider. Sans-Terre serait peut-être ce chat qui l'aiderait ? Elle avait envie de lui faire confiance, mais c'était dangereux. Dangereux de dévoiler une partie d'elle-même.   
- Comment penses-tu résoudre tes problèmes si tu n'en parles pas, Brise Silencieuse ? Discutons-en, nous trouverons peut-être une solution. 
Parler de ses problèmes ? Oui mais avec qui ? C'était une bonne question. Pas d'amis, pas de moyens de trouver de solutions. Et d'ailleurs, y avait-il des solutions ? Après tant de lunes, Brise Silencieuse ne voyait pas comment elle pourrait faire. Sa place, elle aurait déjà dut le trouver depuis bien longtemps. Mais on ne lui a pas offerte. Que faire à présent ? Tout espoir était perdu. Elle le savait pertinemment. Tout était fichue pour elle. La guerrière n'était plus qu'une âme vagabonde, errant dans la lande du Clan du Vent. 
- Pour répondre à ta question, il se trouve que je me promenais pour le plaisir. Mais j'ai également des problème, et ils sont les mêmes que les tiens. 
En quelques mots, le cœur de Bri se réchauffa. Cela faisait du bien de ne pas se sentir seule dans une telle situation. De voir que finalement, il n'y avait pas qu'elle. Elle se donna un coup de langue sur le poitrail, avant de plonger son regard de glace dans celui du félin qui se tenait à côté d'elle. Elle se dit que c'était un signe du Clan des Etoiles, qu'elle devait rencontrer Sans-Terre. Qu'elle devait se confier à ce chat, même si elle ne le connaissait pas. Que ses ancêtres en avaient décidé ainsi. Mais soudain, une pensée lui traversa son esprit. Comment pouvait-il avoir les mêmes problèmes qu'elle ? Il ne venait pas d'un Clan, ou alors son odorat avait vraiment un problème. 
"-Et bien, je n'ai personne avec qui en parler, personne pour m'aider. Je me retrouve seule à affronter mon passé, mon présent. Et mon futur éventuellement, mais moi-même je me demande si j'en aurais un. Je ne pense pas qu'il y ait vraiment une solution à mes problèmes. Ma place, cela devrait faire des lunes que je devrais l'avoir. Maintenant, c'est sans espoir. Alors je reste dans mon coin, ruminant. Je n'arrive pas à avancer dans ma vie. J'imagine que je suis condamnée à ça." miaula t-elle, d'un ton plutôt assuré. Elle se racla la gorge avant de reprendre. "Mais dit moi, tu ne fais pas parti d'un des Clans de la forêt. Comment pourrais-tu avoir les mêmes problèmes que moi ?" demanda t-elle. 

_________________
Brise Silencieuse:
 



Petit Ocelot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Sang
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 377
Age : 15
Date d'inscription : 13/12/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: We look so diferent and yet.. | Ft. Sans Terre    Sam 16 Sep - 6:32



We look so different, and yet ...



"-Et bien, je n'ai personne avec qui en parler, personne pour m'aider. Je me retrouve seule à affronter mon passé, mon présent. Et mon futur éventuellement, mais moi-même je me demande si j'en aurais un. Je ne pense pas qu'il y ait vraiment une solution à mes problèmes. Ma place, cela devrait faire des lunes que je devrais l'avoir. Maintenant, c'est sans espoir. Alors je reste dans mon coin, ruminant. Je n'arrive pas à avancer dans ma vie. J'imagine que je suis condamnée à ça." miaule t-elle, assurée. 

Cette réponse confirme les suspicions du Rodeur. Ils ont les memes problèmes, et les memes obstacles bloquant leur résolution. Comme elle, il pense n'avoir personne avec qui parler, personne pour l'aider. Comme elle, il a l'impression d'etre en train d'agir trop tard; qu'il devrait avoir trouvé sa place il y a des lunes. Mais lui continue d'essayer, quitte à avoir l'air desespéré. Quelle intéressante coincidence. Le hasard les a réuni ici, deux félins n'ayant en apparence rien en commun, et dont les vies sont pourtant semblables, et ils ont ouvert la conversation. Sans-Terre espère pouvoir aider la guerrière, et il espère de l'aide de sa part. Ou alors juste la comprendre, elle. "Cette simple rencontre a le potentiel de devenir quelque chose de très intéressan"t, pense l'Astreux. Simplement, il ne sait pas quoi.

"Mais dis-moi, tu ne fais pas partie d'un des Clans de la forêt. Comment pourrais-tu avoir les mêmes problèmes que moi ?" demande t-elle. 

Il serre les dents, détourne le regard quelques secondes. Il a fait une erreur en révélant cette information. Comment pouvait-il admettre faire partie de l'Astre, un groupe vivant dans la haine des Clan et dont le but ultime est de les détruire, à l'une des membres de ces dits Clans ? Il se décrirait directement comme l'ennemi - et il ne sait pas quelles conséquences cela pourrait avoir. Déjà, cela couperait court à la conversation. Brise Silencieuse semble loyale à son Clan. Il hésite. Et puis, cela fait longtemps qu'il ne s'est pas battu. Il a beau paraitre plus imposant, si elle l'attaquait, il n'aurait probablement aucune chance. Il a oublié toute sa technique, toutes les lecons qu'il a un jour appris, puis retransmi à un apprenti. Lui fait-il confiance ? Non.Et il ne la connait pas assez pour faire ce genre de révélations. Il ne peut pas indiquer son appartenance à Brise Silencieuse.

Pourtant, se faisait-il une amie ? Qu'est-ce qu'un ami, s'il ne connait pas quelque chose d'aussi simple sur vous ? S'il ment, il ne peut faire demi-tour. Il ne pourra pas parler ouvertement non plus; il devra passer par des chemins plus tortueux pour pouvoir exprimer ce qu'il veut dire, et analyser la réponse que son interlocutrice lui donne pour ensuite l'appliquer à sa situation réelle. Il soupire. A-t-il réellement un choix ? Il regarde Brise Silencieuse droit dans les yeux, avec une expression indéchiffrable. Il ne sait pas ce qu'il s'apprete à dire, mais décide de se jeter à l'eau.

- Et bien, j'ai perdu la mémoire, il y a environ 12 lunes. J'ai erré depuis, ne sachant pas oú aller, qui etre.
Une version alterée de la réalité. Un mélange de vrai et de faux. Lui-meme peine à distinguer la vérité du mensonge.

- Penses-tu comme moi que nous somme semblable ?


_________________
- Les liens de mes persos -

Plume de Sang:
 

Sans-Terre:
 


Nuage d'Hirondelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
We look so diferent and yet.. | Ft. Sans Terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» Lit sans barreaux
» Comment dire non aux festivités sans paraître "chiante"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Terres Libres :: Hautes Pierres-
Sauter vers: