« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée Surprise [PV Naïade et Kyrielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile de Mystère
Modo dieuse du dessin.
Modo dieuse du dessin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1589
Age : 18
Date d'inscription : 22/08/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Arrivée Surprise [PV Naïade et Kyrielle]   Mar 4 Juil - 9:54



Cela faisait deux bonnes lunes que Kyrielle d'Âmes  attendait nos chatons. Ce fut deux lunes de toutes sortes d'émotions pour nous. Autant la félicité d'apprendre la nouvelle, que la peur de la réaction de Foi, la fierté quand on l'a appris a nos camarades de l'Astre et l'ennui couplé de fatigue de l'attente de la mise bas. Enfin, la plus fatiguée et usée était ma compagne. Elle portait nos enfants en elle après tout, et son impatience se faisait sentir. Plus les jours passaient, plus elle se demandait quand ils allaient arriver et pourquoi ils n'étaient pas encore sortis. Il y en avait là dedans qui ferait éieux d'utiliser ses pattes pour gambader dehors que pour taper contre la paroi ventrale de la jeune reine. Les autres femelles n'étaient pas sourdes et celles qui avaient déjà eu des chatons vinrent lui donner plein de conseils. Celui qu'on avait decide d'appliquer ce jour - ci, c'était de se balader. Apparemment, la marche ferait accélérer la venue des chatons. Je patientai que ma chère se reveille quand elle se voulait, avant de l'emmener dans les plus beaux endroits que j'avais repérés hier pour que la promenade soit aussi belle qu'efficace.

J'accueillai Kyrielle d'Âmes en cette nouvelle journée avec un bonjour plein d'entrain. J'étais réveillé déjà depuis longtemps, avais donné quelques indications aux apprentis et autres maîtres, et avais été chercher notre déjeuner. Et par chercher, je voulais bien dire chasser. Si cette journée était destinée à faire venir nos petits, il fallait qu'elle soit parfait. Je donnai la plus grosse proie à ma compagne et répétai dans ma tête le tour que j'avais prévu. Elle connaissait déjà bien notre territoire alors je voulais la surprendre. Nos terres sont entourées de chemins du Tonnerre, et je ne voulais absolument pas courir le risque de les faire traverser par une reine enceinte. Mais si on remontait un peu vers un nid de Bipèdes fait entièrement de bois et sentant le foin, la matière noire pestillentielle était remplacée par de la terre, et les Monstres y passaient beaucoup moins. Je l'emmenai donc par là dès qu'elle me dit qu'elle fut prête. On y allait lentement, mais sûrement. Puis elle sentait beaucoup mieux que moi quell rythme elle pouvait tenir. On discuta sur le chemin, nos conversations étant plus joyeuses que les premières qui nous avaient rapprochés. Les lamentations sur notre passé avaient laissés place à nos projets futurs. Parler faisait passer notre trajet plus rapidement et nous étions déjà devant le nid de bois des Bipèdes.

Cette place était intéressante pour chasser vu que les rongeurs appréciaient de se cacher dans la paille, mais ce n'était pas une activité que je pouvais proposer à Kyrielle d'Âmes et son ventre rond. Suite au repérage de la précédente journée, je me souviens qu'un cours d'eau passait pas loin et que ce serait plus intéressant pour elle. Je lui indiquai notre nouvelle destination et repris la route d'un pas plein d'entrain. Peut - être trop d'entrain. La reine rousse ne me suivait plus de si près. Je fis quelque pas en arrière pour qu'elle remonte à mon niveau mais une fois plus près d'elle, j'ai vu des signes qui ne trompaient pas. La technique avait fonctionné, les petits arrivaient ! J'aurais bien sauté de joie si nous n'étions pas aussi loin de notre camp. Ma compagne ne pouvait pas du tout rentrer à temps, et le temps n'était pas qu'un problème dans son état, et je ne pouvais pas amener notre soigneuse dans les temps également. Paniqué, je dis à quel point j'étais désolé de l'avoir emmenée si loin sans avoir pensé à cette possibilité. Je m'en voulais si fort que mes oreilles en bourdonnaient. Ou bien.. non, ce n'était pas un bourdonnement. Le son qui venait à mes oreilles était le ruissellement de l'eau. Je me retournai et observai l'endroit où nous étions d'un oeil nouveau. C'était ici, ou en tout cas pas très loin, que je m'étais battu avec ce guerrier gris de la Rivière et que j'ai rencontré ma soeur !

Naïade, rien que de penser à elle, tout me parut evident. Je priai Kyrielle d'Âmes de tenir le coup jusqu'à mon retour, que j'allais lui apporter toute l'aide que je pouvais trouver. Et je me suis mis à courir comme un fou. Plus rapidement que si j'étais fou de rage ou fou d'amour, j'étais fou d'inquiétude de ne pas revenir à temps. L'odeur forte du territoire du clan de la Rivière était vraiment poissonneuse. Cela ne m'avait pas marqué quand je les avais rencontré en petit comité. Une fois sur ces terres, je me rendais compte que je n'avais aucune idée d'où été leur camp. Je me dis qu'en courant, j'allais bien tomber sur au moins un guerrier. Et ce fut le cas ! D'abord très irrité de voir un étranger sur son territoire, je passai les presentations courtoises pour balbutier qu'une reine était en train de mettre bas. Il semblait perplexe mais j'avais l'air assez paniqué pour que cela semble vrai. On a trotté jusqu'à son camp, ce qui me sembla horriblement trop lent par rapport à la course que je venais de faire pour trouver de l'aide. Une fois que j'apperçu des roseaux trop bien organisés pour être sauvages, je compris que c'était le camp et j'y déboulai, manquant de renverser un apprenti. Et c'était sous le regard stupéfait de tous les chats en train de faire leur toilette suite à leur déjeuner que je criai à plein poumons :

" NAÏADE !! Je... Kyrielle... Nous.... MES CHATONS ARRIVENT !!"

_________________
La team:
 


Étoile de Mystère : [#ccff99] - Pâleur du Soir : [CornflowerBlue] - Plume Agitée : [LightYellow]
Caresse de l'Aile : [#000033] - Coeur de Roc :  [SandyBrown] - Ivoire : [#330000] - Nuage de Flèche : [#999999]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/cataries.art/
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4032
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Arrivée Surprise [PV Naïade et Kyrielle]   Jeu 6 Juil - 11:08

Arrivée Surprise
Ivoire, Kyrielle d'Âmes & Naïade







La routine s'est peu à peu installée au camp. Depuis que la paix a été faite avec le Tonnerre, tout est devenu plus facile : las de préparer une guerre qui n'aurait jamais dû avoir lieu, nous nous sommes enfin tournés vers la sérénité qu'offre un quotidien paisible. Oh bien sûr, rien n'est entièrement simple pour autant et nous devons toujours lutter contre nos ennemis éternels, contre la faim et le froid. Mais avec Valse des Etoiles pour nous guider, je n'ai plus peur. Il semble qu'elle ait enfin épousé son rôle de chef, rôle qu'aucun ne pourrait mieux porter qu'elle ; quant à moi, je me tiens dans l'ombre de ma tanière, prête à l'épauler. C'est en tant que guérisseuse que je veille sur notre clan, mais bien en tant qu'amie que j'ai choisi de l'aider... Mon quotidien se partage donc entre elle et le reste du monde.

Pas seulement, me souffle une petite voix, et je reconnais avec une point de culpabilité qu'il y a bien autre chose, quelque chose que je cache comme un secret. Depuis mes retrouvailles avec Ivoire, j'ai en effet quitté plusieurs fois le camp, prétextant une simple recherche de mousse ou de graines, pour filer en direction des Hautes Pierres. Là, j'y ai découvert un tout autre univers. Mon frère m'a dévoilé le camp de l'Astre, sa tribu qu'il chérit tant, et m'a initiée à leur mode de vie ; mais plus encore, il m'a présenté sa famille et ceux qu'il appelle les siens. Pendant ces rares visites, j'en suis venue à penser à l'Astre comme au reflet inversé de la Rivière, car j'y ai vu des félins tout aussi unis. Ivoire et moi partagions tant de choses sans le savoir... et en même temps, nous sommes toujours séparés par une frontière invisible que même les liens du sang ne peuvent effacer. Nous avons chacun notre foyer.

Aujourd'hui cependant est un jour comme les autres, un jour de routine. Je suis seule dans ma tanière, occupée seulement à mettre de l'ordre dans ma réserve de plantes, l'esprit quelque peu vide. J'attends avec impatience le retour de la patrouille du matin pour glaner des informations sur ce qui se passe dans le reste de la forêt : qui sait, peut-être a-t-elle rencontré des chats à la frontière ? Avec l'interruption des Assemblées, cela fait longtemps que nous n'avons pas eu de nouvelles des autres clans...
Mon souhait est vite exaucé, mais d'une manière inattendue cependant. Au bruit de plusieurs félins cavalant dans l'entrée du camp, je me précipite dans la clairière pour les voir arriver. Mais à peine ai-je mis une patte hors de ma tanière que j'entends crier mon nom et sursaute en reconnaissant cette voix désormais si familière... Par le Clan des Etoiles, qu'est-ce que Ivoire fait en plein milieu du camp ? A-t-il perdu la tête ? C'est d'abord l'étrangeté de la situation puis l'état d'agitation de mon frère qui m'alarment. Son discours est confus, désordonné, cependant les derniers mots sont limpides et me frappent de plein fouet.

« Je... je vais être leur tante ? » balbutié-je bêtement.

Puis le sentiment d'urgence refllue sur moi comme la marée. Je secoue la tête pour me remettre les idées en place et, ignorant le petit attroupement de curieux qui s'est rassemblé autour de nous, je me fraie un passage jusque dans ma tanière. L'esprit soudain entièrement lucide, je fais une liste mentale de toutes les plantes nécessaires – baie de genièvre et graines de pavot pour calmer la douleur, thym pour tranquilliser l'esprit, fleurs de bourrache contre la fièvre – et que j'espère pourtant ne pas avoir à utiliser. J'essaie tant bien que mal de faire taire les inquiétudes sourdes qui m'assaillent à chaque mise bas. Et si... ? Non. Il faut faire vite.
De retour dans la clairière, je lance un regard à Ivoire pour lui signifier que je suis prête à partir. Mais évidemment, maintenant que le clan est alerté, impossible de faire une sortie discrète. Malgré mon statut sacré de guérisseuse et la légitimité de ma mission – tous s'accordent à dire que la survie de chatons ne devrait pas dépendre de l'origine de leur mère – on rechigne à me laisser aller librement avec un inconnu. Excédée, je finis par accepter qu'une guerrière m'accompagne à la condition qu'elle reste à distance pendant la mise bas, et fait signe à une Songe de Brume méfiante de m'aider à porter mes ballots de plantes.

Nous nous mettons donc en route tous les trois, Ivoire nous guidant à folle allure à travers le territoire jusqu'à sa belle prête à donner naissance à leurs enfants. Lorsque nous arrivons enfin, Kyrielle d'Âmes est couchée dans l'herbe tendre et je me précipite à ses côtés à la suite de mon frère. D'un geste de la queue, j'ordonne aussitôt à Songe de Brume de rester hors de sa vue pour ne pas l'effrayer. Essoufflée par notre course effrénée, je remarque cependant avec soulagement que la mise bas n'a pas encore commencé – mais ce n'est plus qu'une question de minutes. Alors je me mets au travail, examinant délicatement le ventre de la reine tout en lui adressant des paroles apaisantes.

« Tout va bien se passer Kyrielle d'Âmes... Tu peux me faire confiance... Et Ivoire est là pour te protéger. »

Avec un léger sourire, je lance un clin d’œil au futur père angoissé. Lui aussi a bien besoin d'être rassuré.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Arrivée Surprise [PV Naïade et Kyrielle]   Ven 7 Juil - 18:24



Arrivée surprise. (13)
-  Un vertige puis le silence, je veux juste une dernière danse.

Deux lunes auraient dû passer beaucoup plus rapidement. Après tout, dans sa vie entière, Kyrielle d'Âmes a vécu vingt-deux fois l'attente de deux lunes, et pour elle ce temps est passé beaucoup trop vite ; beaucoup plus vite que ce qu'elle endure actuellement. Peut-être est-ce à cause de son impatience, de sa fatigue ou de son immobilité, mais en tout cas elle a du mal à supporter l'attente qui la sépare de la naissance de ses chatons. Chaque jour semble devenir plus difficile, ses mouvements réduits et son corps prêt à exploser. Une chose est sûre ; Kyrielle d'Âmes ne veut plus jamais être reine. Si tous les membres de l'Astre et surtout Ivoire sont à ses petits soins, ce n'est rien comparé à l'impuissance qu'elle ressent et au dégoût que son corps lui évoque. Pour Ivoire, son ventre rond et son poils terne ne lui enlèvent pas sa beauté, mais pour la Guide, elle n'est plus la même. Jamais son roux n'avait été aussi sombre, jamais ses poils n'avaient été aussi secs et cassants. Au gré de ses humeurs, la reine n'a parfois même plus la volonté d'effectuer sa toilette, que son compagnon se réjouit de faire à sa place. Après tout elle est Guide avant d'être pleine, et elle se doit d'être présentable à tout instant. Ses tâches de Guide, d'ailleurs, sont presque devenues un fardeau pour la rouquine qui ne parvient plus à gérer l'organisation du camp ; heureusement là aussi, Ivoire et Écho Sauvage l'épaulent plus qu'il ne le faudrait et les membres de l'Astre en général ne posent pas de problème. Il ne reste donc plus qu'une seule chose à régler: que ces chatons finissent par arriver.

Mais plus le temps passe, moins Kyrielle d'Âmes a l'impression qu'ils vont vraiment sortir de son ventre. D'après Rivière Céleste, deux lunes suffisent à constituer biologiquement le corps et les organes d'un chaton, et la reine se dirige dangereusement vers deux lunes et demi de gestation. Elle sent les petits bouger dans son ventre et plus le temps avance, plus les coups sont violents et douloureux. Ils veulent sortir, mais ils n'en ont apparemment pas le droit, pas de suite. Dire que certains chattes ont jusqu'à quatre ou cinq portées dans leur vie, Kyrielle d'Âmes ne les envie pour rien au monde et prie de toute son âme de ne jamais recommencer cette atroce grossesse. Certaines sont faites pour porter des chatons ; d'autres n'en ont simplement pas la patience. Pourtant, la Guide désire ces boules de poils plus que tout, elle sait au fond qu'elle ne connaîtra jamais un bonheur aussi pur que celui d'avoir une progéniture et que c'est la même chose pour Ivoire ; alors elle s'accroche, espérant chaque matin en se levant que celui-ci lui permettra de mettre fin à son interminable périple. Elle ne cache pas avoir peur de la mise à bas, a passé de longues nuits à écouter les mots rassurants d'Ivoire qui lui assure ne jamais la laisser tomber. La présence de Rivière Céleste l'apaise aussi car jamais la Soigneuse n'a failli, et elle attend, un jour de plus.

Ses nuits sont de plus en plus longues mais ne semblent pas plus réparatrices pour autant. Kyrielle d'Âmes est épuisée, exténuée par l'activité des chatons dans son ventre. Elle aurait aimé ce matin-la avoir un bouton sur lequel appuyer pour les faire sortir. Lorsque Ivoire vient la trouver pour lui proposer une balade, elle a presque envie de le tuer ; marcher plus de cinq minutes lui semble être une épreuve insurmontable. Mais il paraît que la marche accélère le processus de gestation, et cette simple évocation suffit à motiver la reine qui engloutit en deux deux la proie rapportée par son compagnon. Apparemment, Ivoire a un endroit magnifique à lui faire découvrir, et cette perspective la motive d'autant plus ; la rouquine n'a pas foulé le sol de son territoire depuis bien trop longtemps et elle a envie de profiter des quelques rayons de soleil qui illuminent les Hautes Pierres. C'est avec joie que Kyrielle d'Âmes quitte le camp, appréciant de se balader aux côtés d'Ivoire qui s'adapte à son rythme lent et diminué. Et cette cadence ne semble même pas le déranger, lui qui ferait tout pour le bonheur de sa compagne. Parfois, la Guide se surprend à se demander ce qu'elle a fait pour mériter un tel félin à ses côtés, car aucun autre n'aurait pu autant la combler et la respecter. Le ton de la balade est joyeux, décontracté. Le bois qui entoure le nid des Bipèdes est sublime et Kyrielle d'Âmes a hâte de découvrir le cours d'eau que veut lui montrer Ivoire.

Mais quelque chose ne va pas. Elle a beau essayé d'avancer, ses pattes se mettent à trembler et refusent de continuer plus loin. L'angoisse l'étreint alors, laissant place doucement à la panique ; et si quelque chose était arrivé aux petits ? Elle n'aurait pas dû sortir, et si elle les perdait ? Et si ? Mais le regard d'Ivoire n'a, lui, rien de paniqué. Il a compris avant la rouquine que ce qui se tramait n'avait rien d'anormal ; les chatons étaient sur le point d'arriver. Enfin, Kyrielle d'Âmes allait pouvoir retrouver sa liberté et choyer ses enfants. Mais la douleur qui la tiraille l'empêche de vraiment penser à ce bonheur futur, l'empêche de penser tout simplement. Elle entend Ivoire parler, s'excuser certainement, mais elle ne parvient pas à le rassurer ni même à lui hurler dessus. Sa respiration saccadée est sa seule préoccupation. Et puis, d'un coup, la vérité la frappe ; elle n'est pas au camp de l'Astre. Rivière Céleste n'est pas avec elle et personne ne peut l'aider. Kyrielle d'Âmes suffoque et se sent incapable d'affronter ça sans l'aide de sa Soigneuse qui l'a conseillée tout le long de sa gestation. Et voilà qu'Ivoire l'abandonne, certainement pour prévenir l'Astre de la situation.

« Non non non Ivoire, reviens, s'il te plaît, ne me laisse pas ! L'Astre est trop loin, Rivière Céleste ne sera jamais là à temps... s'il te plaît, reste, je peux pas faire ça toute seule... »

Une nouvelle douleur accompagne ses paroles et la Guide s'écroule, se roule en boule au milieu de l'herbe qui lui apparaît comme une terrible litière. Elle ne veut pas faire ça toute seule et se sent impuissante, son corps parsemé de spasmes de plus en plus douloureux. Pourquoi Ivoire est-il parti ? Il devait savoir que l'Astre n'était pas une option, et Kyrielle d'Âmes aurait pu affronter la mise à bas si seulement son compagnon avait pu être à ses côtés... maintenant, toute la responsabilité lui revient, et elle a déjà l'impression qu'elle va s'évanouir alors qu'aucun chaton n'est encore sorti. A cet instant, c'est à elle qu'elle pense ; à sa sœur, Foi, qui a vécu la même chose tant de fois et dans des conditions bien moins plaisantes. Et elle pleure pour elle, car la rouquine se rend désormais compte de ce qu'elle a enduré. Elle en est tellement désolée que la culpabilité et la douleur lui coupent la respiration. Comment Foi a-t-elle pu survivre à tant de grossesses, pour ensuite perdre les chatons ? Elle n'avait même pas de consolation à avoir subi une telle douleur, alors que Kyrielle d'Âmes sait que sa peine cessera une fois les boules de poils devant elle. Elle en aurait aussi voulu à sa sœur de l'avoir laissée vivre une telle souffrance si les situations avaient été inversées. Pour la première fois, Kyrielle d'Âmes comprend la colère de Foi.

Elle n'a cependant pas le temps de s'attarder dessus car une énième contraction l'afflige, coupant court à toutes ses pensées. Les chatons arrivent, et elle est seule... jusqu'à que des bruits parviennent à ses oreilles, la voix grave d'Ivoire apaisant aussitôt toutes ses angoisses. Il est revenu, sûrement s'est-il rendu compte qu'il ne pouvait pas atteindre l'Astre... mais en se concentrant, la reine s'aperçoit qu'il n'est pas seul. Et d'un coup le poids de la mise à bas lui semble beaucoup moindre. La femelle qui l'accompagne est bien connue de la rouquine qui a eu l'occasion de la rencontrer une à deux fois auparavant. Et ses traits, si familiers avec ceux d'Ivoire, sont accueillis comme une bénédiction.

« N-Naïade ? Que ton clan des Étoiles te bénisse, je... je... IVOIRE DONNE-MOI TA PATTE ! »

Rien de plus apaisant pour une reine en train de mettre bas que de pouvoir marteler de coups de griffes la patte de son compagnon ; après tout, il est aussi créateur des chatons et il n'y a pas de raison valable pour le laisser en dehors de la souffrance. Cette fois-ci, la douleur qui traverse le corps de Kyrielle d'Âmes est tellement forte qu'un miaulement aigu s'échappe de ses lèvres. Le mal ne dure que quelques secondes mais la Guide est certaine de ne jamais avoir ressenti une affliction aussi intense, même lorsqu'elle était battue par les représentants de la meute. Lorsqu'elle rouvre les yeux, reprenant son souffle, la rouquine se trouve nez-à-nez avec une petit boule de poils pas plus grande qu'un mulot. Sa fille, enfin sortie du ventre de sa mère pour avaler sa première bouffée d'air. Kyrielle d'Âmes s'active à la lécher pour activer son flux sanguin avant de passer le relais à quelqu'un d'autre, Naïade ou Ivoire peu importe car déjà l'arrivée du deuxième chaton se fait ressentir. Une douleur que la reine n'est pas certaine de supporter à nouveau, et elle implore la guérisseuse de la Rivière de l'aider. De les aider.

« Naïade ne-ne les laisse pas mourir, s'il te plaît... et je... je veux nommer celle-la Petite Danse, pour les étoiles qui dansent dans les yeux d'Ivoire quand il me voit. »

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mar 24 Oct - 13:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile de Mystère
Modo dieuse du dessin.
Modo dieuse du dessin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1589
Age : 18
Date d'inscription : 22/08/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Arrivée Surprise [PV Naïade et Kyrielle]   Lun 4 Sep - 21:43


Tandis que Naïade réagit, par mes moustaches merci, très rapidement, les chats du clan de la Rivière commençaient à faire pression autour de moi. Pourquoi un inconnu vient demander de l'aide à leur guérisseuse ? Je répétais alors, en guise de réponse pour chaque question, que la vie de chatons et celle de ma compagne étaient peut - être en jeu. Malgré cela, ils refusaient de laisser sortir Naïade avec moi. Piétinant sur place, inquiet pour ma chérie restée seule à la merci de je ne sais quel prédateur, j'ai presque crié hourra quand un chat a pris la décision de simplement nous faire accompagner par une guerrière de la Rivière. Elle ne semblait pas me porter dans son cœur non plus mais je n'y pensais même pas. Je m'en fichais de qui venait avec nous tant que ma sœur avait le droit de venir soigner Kyrielle d'Âmes ! Dès que nous avions passé le tunnel qui menait hors du camp, je repris ma course là où je l'avais laissée, mais dans le sens inverse cette fois. Je devais courir moins vite pour que mes accompagnatrices ne me perdent pas de vue. Et ce temps, infime mais perdu m'irritait au point que j'agitais furieusement ma queue d'un côté et de l'autre.

Quand je vis enfin cette si belle fourrure rousse au loin, je criais déjà " KYRIELLE D'ÂMES !! " pour qu'elle sache que je ne l'avais pas abandonnée. Je fis les derniers mètres qui nous séparaient en trois sauts et je blotti mon museau dans son cou, sentant sa respiration plus rapide que d'habitude.
Je relevai la tête et vis ses yeux humides, elle a du pleurer en mon absence, elle a dû croire que je l'avais laissée seule durant cette épreuve immense qui l'attendait. Je n'avais bien sûr jamais vu de femelles mettre bas, et je n'avais encore moins mis bas moi - même, mais il m'a suffit de voir souffrir l'être que j'aimais le plus au monde l'instant d'une demie seconde pour savoir que bien sûr, je n'allais pas la laisser seule comme ça.

" Oh Kyrielle d'Âmes, je suis désolé d'être parti d'un coup sans te laisser plus d'explications mais je tenais absolument qu'un chat sachant soigner se trouve à tes côtés lors de la mise - bas, je ne voulais prendre aucun risque et pourtant j'en avais déjà trop pris en t'amenant si loin du camp, oh, excuse moi mon cœur..
"


Je reblotti ma tête contre elle, mais lorsque Naïade arriva, je trouvai plus sage de lui laisser toute la place qui lui était nécessaire. Les cieux savent à quel point je suis redevable d'avoir réussi à renouer avec ma guérisseuse de sœur. J’acquiesçai quand elle dit à la future très proche maman que nous étions là pour l'aider. Je remarquai que l'autre guerrière était également absente mais c'était un détail peu important pour le moment. Alors que j'allais dire à ma bien - aimée que je ferais tout ce qu'elle voudrait, elle happa ma patte dans un cri et directement, je pouvais sentir ses griffes plonger dans ma chair. Je ne pus retenir un " DAAAAH !!! " sortir de ma bouche avant de me contenter de serrer très fort la mâchoire. Ça faisait mal mais si ça aidait Kyrielle d'Âmes, je tiendrais le temps qu'il faudra. Qui sait, ce temps sera peut -
être très court car PAR MES ANCÊTRES LE PREMIER CHATON EST DÉJÀ LÀ.

La maman fut celle qui donna les premiers coups de langue, et je pris immédiatement la relève pour laisser les deux femelles se concentrer sur le travail qui était plus important. Non pas que tu n'es pas important petit chaton mais, aaaah je n'ai pas besoin de m'expliquer, que tout se passe bien bon sang !! Je léchai la petite boule de poil calico, devinant son genre femelle par son pelage. Petite Danse... Un nom magnifique donné par ma compagne magnifique à ma fille magnifique. Comment ça j'étais un papa guimauve ? Le guerrier sanglant que j'étais avant aurait bien ri devant le chat que j'étais mais je préférais amplement être ce chat guimauve.

Le travail continuait, et ce fut au tour du deuxième chaton de se présenter. Elle avait le poitrail tout blanc, le derrière noir et un masque roux et noir sur le crâne. Encore une fille à chérir.

" Celle - ci s'appellera Petite Clarté en hommage à vous toutes qui éclairez ma vie. "

Vous toutes, ma merveilleuse Kyrielle d'Âmes qui m'a repêché de mon sombre passé, mes deux filles qui m'offraient un futur lumineux, et aussi Naïade qui aidait à ce que cet instant présent reste un bonheur.  

_________________
La team:
 


Étoile de Mystère : [#ccff99] - Pâleur du Soir : [CornflowerBlue] - Plume Agitée : [LightYellow]
Caresse de l'Aile : [#000033] - Coeur de Roc :  [SandyBrown] - Ivoire : [#330000] - Nuage de Flèche : [#999999]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/cataries.art/
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4032
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Arrivée Surprise [PV Naïade et Kyrielle]   Mer 13 Sep - 18:00

Nous arrivons juste à temps. Les contractions ont commencé et la panique de la future mère imprègne l'air, presque aussi forte que celle de son compagnon. Déterminée, je barricade mon esprit contre les émotions extérieures qui pourraient me déconcentrer. Même l'inquiétude et les doutes concernant une mise bas en pleine nature ne m'atteignent plus. Au camp ou dans un champ, quelle différence ? Mon corps connaît les gestes à effectuer et s'exécute immédiatement. Je masse délicatement le ventre de Kyrielle d'Âmes, d'où sort bientôt un premier chaton. Aussitôt, Ivoire a le réflexe de le prendre pour le lécher vigoureusement et je lui en suis reconnaissante – ce qui ne m'empêche pas de le traiter de cervelle de souris lorsque je comprends que c'est à cause de lui que Kyrielle se trouve hors de son camp. Que se serait-il passé s'il ne m'avait pas trouvée rapidement ? Je ne préfère pas y penser et me concentre sur le deuxième chaton qui ne tarde pas à venir.

« C'est très bien Kyrielle d'Âmes, tout se passe très bien et tu te débrouilles à merveille. Respire surtout. » dis-je en réponse à sa prière.

Des encouragements et conseils, voilà tout ce que je peux prodiguer à la jeune mère. Des promesses ? Je ne peux encore en faire quant à la survie des chatons. Deux sont déjà nées et apparemment en bonne santé, mais le pire peut toujours arriver... Tout ce que je peux assurer aux parents, c'est que je ferai de mon mieux pour que leur famille soit heureuse et entière. Et c'est justement à ce moment qu'Ivoire nomme sa deuxième fille que je réalise que j'ai moi aussi une petite place dans cette famille. Ses paroles me touchent profondément, je sens une douche chaleur emplir mon corps et adresse un sourire à mon frère. Je peux maintenant dire que je suis plus qu'heureuse d'avoir renoué avec lui après toutes ces années perdues. J'espère que cette portée naissante ne sera jamais déchirée comme nous l'avons été – mais avec des parents comme eux, je ne vois pas comment cela pourrait arriver.

Au vu du ventre encore distendu de Kyrielle d'Âmes, je devine qu'il reste encore au moins deux chatons à naître. Néanmoins, le troisième tarde un peu à venir, ce qui me laisse le temps de glisser des graines de pavot près du museau de la jeune mère afin de calmer ses douleurs. J'en profite pour m'assurer qu'elle n'a pas de fièvre puis recommence à masser son ventre. Si le chaton ne semble pas décidé à sortir, je vais l'y obliger ! Après quelques minutes, une boule de poils fait en effet son arrivée et je m'empresse de la transporter délicatement auprès de son père, déjà bien occupé avec les deux précédentes. Mais mon regard reste figé sur la nouvelle-née, en attente d'une première inspiration qui ne vient pas. Alors aussitôt je me penche et lui donne de vigoureux coups de langue tout en chassant l'insidieuse peur qui tente de me gagner. Non, ce n'est qu'une coïncidence si elle n'est pas sortie toute seule, mais elle vit, elle vit, …

Elle vit. Je vois son minuscule ventre se gonfler d'air, j'entends sa première respiration, ses premiers battements de cœur font échos aux tambours du mien... Plus soulagée que je ne l'ai jamais été, j'en pleurerais presque de joie. Mais je me contente de relever la tête pour adresser un sourire embué à Kyrielle d'Âmes. « Et celle-ci, comment veux-tu l'appeler ? » Puis je me tourner vers Ivoire. « Eh oui, encore une fille ! Tu es comblé, mon frère. » Je commence à croire que tout ira bien.


_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Arrivée Surprise [PV Naïade et Kyrielle]   Mer 6 Déc - 11:50



Arrivée surprise.
- Fire meet gasoline, burn with me tonight.

Avec la Meute, Kyrielle d'Âmes pensait avoir connu la douleur. Elle était persuadée depuis que rien ne serait pire que ce qu'elle avait vécu durant son enfance. Il semble cependant qu'elle avait tort: mettre bas est une véritable torture. Le deuxième chaton est tout aussi douloureux que le premier et la Guide a du mal à retenir des larmes de douleur. Mais elle le fait plus par fierté qu'autre chose ; Ivoire se fiche bien de ses larmes mais Kyrielle d'Âmes a envie de se montrer forte face à Naïade. Elle sait cette réflexion idiote parce que la guérisseuse a dû assister à bien des accouchements douloureux, et sa douceur ne peut que témoigner de son désintérêt profond pour les larmes de la nouvelle mère, mais tant qu'elle peut tenir, la Guide tient. Et puis à la vue de ces deux boules de poils, Kyrielle d'Âmes en oublie aussitôt la douleur des contractions. Ses filles, ce sont ses filles qui se tiennent devant elle. Ivoire a l'air tout aussi heureux, le rôle de jeune père lui sied déjà à merveille. Il lèche activement les deux petites qui déjà se dirigent vers leur source de nourriture. La Guide soupire, déjà épuisée de devoir allaiter pendant deux lunes.

Petite Clarté. Si la douleur de la mise à bas n'a pas arraché une seule larme à la reine rousse, voilà une simple phrase pour faire couler à flot un torrent de perles salées. Un sourire fatigué sur les lèvres, Kyrielle d'Âmes fixe Ivoire avec tout l'amour du monde. Puis le massage improvisé de la guérisseuse de la Rivière lui arrache un cri de douleur et elle accueille avec soulagement les graines de pavot posées devant elle, de quoi calmer un peu les sensations horribles qui lui donnent la nausée. Naïade est très professionnelle, elle ne montre rien de l'inquiétude qui la guette alors qu'un troisième chaton fait son apparition dans le monde ; pourtant la Guide peut lire dans ses yeux une certaine hésitation quant au sort du chaton. Mais bien vite le soulagement remplace ce sentiment, et une troisième fille est confiée à Ivoire. Trois filles... trois petites teignes pour gonfler les rangs de l'Astre. Kyrielle d'Âmes est une mère comblée. Malgré tout, elle a hâte que tout ça soit terminé et se demande combien de chatons comptent encore s'intégrer dans sa vie. Au-delà de quatre, elle connaît les risques que cela peut procurer et l'anxiété commence à la gagner.

« Celle-ci... celle-ci sera Petite Étincelle. L'étincelle de vie de l'Astre toute entière. »

Malgré le sourire la reine peut sentir son corps commencer à fatiguer. Son esprit s'embrouille un peu, sa respiration est saccadée. De nouvelles contractions lui parcourent le corps et elle se roule en boule pour tenter de contenir la douleur. Trois filles c'est déjà bien, mais elle sait qu'au moins un autre chaton va sortir. Et peut-être qu'après, ce sera terminé. Les secondes qui séparent la prochaine naissance lui apparaissent comme d'interminables minutes. Des frissons lui hérissent le poils et la Guide se demande si la fièvre ne commence pas à lui monter. Mais l'ultime douleur ne lui laisse pas le temps de penser plus, et après un effort éprouvant le dernier chaton rejoint ses trois sœurs déjà attelées à se nourrir. Kyrielle d'Âmes a à peine le temps de s'assurer que le quatrième chaton est en vie qu'elle s'évanouit sous le coup de la douleur et du soulagement.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée Surprise [PV Naïade et Kyrielle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée Surprise [PV Naïade et Kyrielle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ATTENTION, ceci est un quizz " surprise"
» Surprise pour toutes mes amies
» L'Arrivée de Chelsea (Pukifee Ante)
» Bricolage un lapin surprise
» Livre aidant a comprendre l'arrivée du petit frere/Soeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan de la Rivière :: Territoires-
Sauter vers: