« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]   Mer 14 Juin - 19:29



Les ronces ne piquent les chouettes que par amour. (16)
- Je viens du ciel et les étoiles entre elles ne parlent que de toi...


Une lune seulement et Nuage de Chouettes a l'impression que dix sont passées depuis sa rencontre avec Nuage de Ronces. La novice de l'Ombre a vieilli, porte sur ses épaules le poids de la mort et de l'abandon. En disant au revoir à sa nouvelle amie, elle ne pensait pas que les choses tourneraient si mal pour elle et elle espère de tout son cœur que la vie a été meilleure de l'autre côté du chemin du tonnerre. Nuage de Ronces, sa seule lueur d'espoir depuis la terrible annonce d'Étoile de Mystère. Après une brève conversation avec son frère, Nuage de Chouettes a compris qu'il n'était pas forcément nécessaire d'abandonner cette amitié inter-clanique, même s'il est fortement déconseillé d'en entretenir. Simplement parce que cette fois-ci, ce qui est en jeu est bien plus important qu'une discussion amicale entre deux chats de clans différents ; avec Nuage de Ronces, l'apprentie de l'Ombre se sent comme elle ne l'a jamais été avec personne d'autre: complète et heureuse. Peut-être est-il trop prématuré de raisonner ainsi alors que les félines ne se sont croisé qu'une seule fois, mais c'est ainsi que pense Nuage de Chouettes à chaque fois que l'image de son amie inonde son esprit. C'est alors avec un sourire aux lèvres que la novice se dirige vers le clan du Vent, après essuyé quelques câlins avec Éclair Ambré qu'elle espère revoir très vite même si elle appréhende les réactions de sa meneuse à l'encontre des deux fugitifs.

Partir du clan quelques jours fut une excellente idée qui permît aux deux chats de se vider la tête, de se retrouver sous le couvert des étoiles apaisés. Bien que triste d'avoir laissé Nuage des Hymnes et Nuage d'Oiseaux au camp, Nuage de Chouettes ne s'inquiétait en rien pour les deux jumeaux qui avaient Poésie des Ours et Flammes Sauvages pour les surveiller et les dorloter ; malgré son ressentiment envers son mentor, la novice n'a aucun doute sur l'amour qu'il porte à ses enfants et elle sait qu'il les protégera jusqu'au péril de sa vie s'il le faut. Une réflexion qui amène Nuage de Chouettes sur une pente dangereuse, celle de son propre père qu'elle a finalement rencontré quelques jours plus tôt. Elle en est trop bouleversée pour en analyser la portée et la signification, mais elle a désormais la certitude de ne plus jamais le revoir, et cette pensée l'attriste d'autant plus. Ses proches sont-ils voués à la laisser tomber sans prendre en compte ses propres sentiments ? Il n'est pas étonnant que son seul souhait ces derniers temps ait été de rejoindre une chatte qui ne fait pas partie de sa famille. Mais à cette pensée la peur la tiraille de nouveau, celle de ne jamais revoir Nuage de Ronces. Et si au final l'apprentie du Vent ne venait pas ? Après tout, la dernière fois, elle était seule, avait besoin de parler ; mais est-ce encore le cas aujourd'hui ? En une lune, beaucoup de choses ont pu se passer, si le clan du Vent a plu à la novice, elle n'a peut-être plus envie de se lier d'amitié avec une chatte ennemie.

Le pas de course de Nuage de Chouettes ralentit alors que ses pensées s'assombrissent et que sa destination se rapproche. Elle n'a pas envie d'attendre près du chemin du tonnerre pour finalement se rendre compte qu'elle est la seule à avoir tenu promesse. Nuage de Ronces a-t-elle simplement pensé à elle durant cette lune ? Le cœur rempli d'inquiétudes, Nuage de Chouettes se pose à l'ombre d'un arbre, scrutant avec attention l'autre côté du bitume brûlant. Quelques monstres passent, l'effraient, et elle prie le clan des Étoiles pour ne pas retrouver la silhouette de son amie écrasée contre le sol noir. La novice fixe avec attention le dessin de chouette qu'elle avait dessiné une lune auparavant, quelques motifs en moins emportés par les diverses intempéries qui ont fait rage dans les derniers jours.

« Nuage de Ronces s'il te plaît, ne m'oublie pas... »

J'ai besoin de toi, pense-t-elle les yeux clos, son esprit imprégné par l'image assurée de la novice du Vent. Il n'est pas possible qu'elle ait oublié, pas elle. Après tout, les deux félines ne se sont jamais fixé d'heure précise pour se revoir ; la dernière fois la nuit commençait à tomber, peut-être que c'est à ce moment qu'apparaîtra la gracieuse silhouette de Nuage de Ronces. Aucun doute, l'apprentie n'a pas oublié Nuage de Chouettes. Et bientôt les deux amies se retrouveront pour partager les nouvelles de la dernière lune et bien plus encore. Avec cet espoir en tête, Nuage de Chouettes commence à s'endormir doucement, épuisée par les derniers jours. Il n'y a plus qu'à prier pour qu'une patte colorée vienne la réveiller, ou elle risque de passer la nuit ici, collée contre son arbre à chouettes.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mer 18 Oct - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]   Mer 21 Juin - 0:38

Les ronces ne piquent les chouettes que par amour
Nous luttons. Lui, un adversaire de taille. Le meilleur peut-être. Nous dansons, nous feulons, sortons les griffes et laissons l’un sur l’autre des traces invisibles. Moi, immobile, campée sur ma position. Et lui pour me pousser, tous les jours malgré mes pattes enfoncées dans la terre. Parfois il est trop fort pour moi. Parfois, il ne parvient pas à me déplacer. Souffle sans Fin aura su à la fois gagner mon respect et mon mépris. À plusieurs égards, il me rappelle mon père et la bataille incessante que je lui faisais, à lui aussi. Le chantage, le jeu. Épuisée d’une énième sortie d’entraînement à parfaire ma technique de chasse, je m’écrase contre ma couche dans la tanière des apprentis, oubliant l’heure et ce rendez-vous auquel j’ai rêvé tous les jours de cette lune interminable. Je repense quelques instants à mes rictus provocateurs, à nos échanges tendus, mais aussi à la satisfaction ressentie au moment où j’ai enfin mis la patte sur un lapin, un peu plus tôt. Le goût de sa chair encore contre ma langue, je m’endors, repue et brisée de fatigue. Je ne m’éveille que bien plus tard, le museau en l’air, confuse et lourde. Je ne mets pas longtemps à réaliser que je serai en retard et à m’extirper de ma couche encore chaude de doux songes. Le sang bat à mes tempes tandis que je me dirige sans regarder à ma suite vers l’entrée du campement, me faufilant par l’ouverture en miaulant nerveusement. J’espère que Nuage de Chouettes ne sera pas découragée et partie avant même notre rencontre.

Une lune auparavant, nous avions fait le pacte de nous retrouver là où nous avons échangé. Une rencontre aura suffi pour nous convaincre de notre amitié. À présent, j’accélère le pas, légère de penser que je retrouverai bientôt son incroyable gentillesse et ses paroles rassurantes. Sincèrement, je m’inquiète aussi pour elle, pour la situation de son Clan décrite lors de notre premier échange. Je crains de la retrouver changée aussi, peut-être même endoctrinée par la parole de ceux qui croient tout savoir, qui utilisent l’âge tel une arme contre leurs cadets pour mieux les assouvir. Oh, par les Étoiles. Je tiens simplement à retrouver la sensation de sécurité vécue ce soir-là auprès de mon amie. Je presse le pas, atterrissant trop rapidement sur la chaussée du Chemin du Tonnerre. Mes griffes sifflent contre le bitume tandis que je ralentis ma course de grands coups de pattes désarticulés, le cœur affolé. Je n’ai jamais traversé ici. Pourquoi la route est-elle si large? Sous mes coussinets, une vibration m’indique l’approche d’un monstre, filant à toute allure en ma direction. Ses phares, deux prunelles profondes, me toisent, promesses de mort. Pendant quelques instants, je suis figée, horrifiée par cette vision d’horreur.

Puis, d’elles-mêmes, mes pattes s’activent, propulsant mon corps contre la chaussée, un bond plus loin. J’entends le passage d’un deuxième monstre, à quelques pas de moi. Un cri me déchire la gorge et je décampe vers les fourrés, en bordure de la route, fonçant aveuglément parmi le territoire de l’Ombre. Je heurte brutalement quelque chose, m’envoyant planer un peu plus loin, cul par-dessus tête, avant de m’écraser de tout mon long dans la poussière, le pelage hérissé et l’écume encore à la gueule. Il s’en est fallu de si peu… Je me redresse, dans un miaulement pitoyable en reconnaissant près de moi l’odeur du Clan de l’Ombre… Il ne manquerait plus que je tombe sur une patrouille! Quel n’est pas mon soulagement de constater qu’il s’agit plutôt de Nuage de Chouettes, que j’ai dû réveiller bien brutalement.

«NUAGE DE CHOUETTES!»

J’ai presque crié, la pauvre. Je tâche de me calmer mais la vision encore trop fraîche des monstres fonçant vers moi me hante encore. Je me secoue en léchant frénétiquement mon pelage hérissé afin de le coucher.

«Je croyais que tu serais partie! Je suis désolée, je me suis endormie… Puis les monstres… et mon stupide mentor, c’est toujours de sa faute!»

Je parle fort et vite, ma voix tendue par la peur encore. Aussi bien dire que je n’avais pas imaginé nos retrouvailles ainsi.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]   Ven 7 Juil - 12:37



Les ronces ne piquent les chouettes que par amour.
- We'll take what comes.


« NUAGE DE CHOUETTES !
_ Aaaaah ! »

La brutalité avec laquelle Nuage de Ronces déboule a sûrement dû réveiller toute la forêt, les guerriers du clan de l'Ombre inclus. S'il n'était pas déjà tard dans la soirée, une patrouille aurait certainement débarqué, alertée par les bruits et cris de la novice du Vent qui se remet difficilement sur ses pattes. Nuage de Chouettes met un temps certain avant de reconnaître son amie, son poils déjà totalement hérissé et ses pupilles dilatées par la peur. Comme réveil, l'apprentie a connu mieux même si elle se rappelle avec émotion le matin de son baptême, où ses frères et sœurs ont tour à tour bondi dans la pouponnière pour l'empêcher de manquer ce jour spécial. Cette fois-ci, la raison d'un réveil brutal est toute aussi justifiée, puisque ça fait exactement une lune que Nuage de Chouettes attend de pouvoir revoir Nuage de Ronces. Et quel soulagement de voir que l'apprentie du Vent ne l'a pas oubliée et est parvenue à s'éclipser du camp pour la retrouver ! Cependant, il est vrai que la novice de l'Ombre s'attendait à autre chose pour ces retrouvailles, peut-être une ambiance un peu plus calme et intime, où les deux félines auraient débuté par un câlin affectueux avant de se poser dans l'herbe fraîche pour rattraper la lune perdue. Là, c'est une Nuage de Ronces rongée par l'anxiété qui vient d'atterrir sur le sol marécageux, encore perturbée par sa traversée du chemin du Tonnerre. Nuage de Chouettes peut lire tant dans son regard que par le son de sa voix que l'apprentie a failli voir sa vie s'arrêter sur le bitume brûlant, et elle s'en veut d'avoir imposé un tel danger à sa nouvelle amie. Mais les terres de l'Ombre et du Vent ne sont séparées que par l'allée des monstres et c'était le seul moyen pour que les deux félines puissent se revoir à nouveau.

Nuage de Chouettes observe la novice du Vent avec amusement alors que cette dernière tente de lisser son pelage ébouriffé. Nuage de Ronces parle vite et son interlocutrice a du mal à la comprendre, mais Nuage de Chouettes en comprend assez pour savoir que la lune précédente a été bien remplie pour sa camarade. Si elle a un mentor, ça veut dire qu'elle a été acceptée dans le clan du Vent et Nuage de Chouettes se réjouit sincèrement pour son amie ; elle n'aurait pas aimé la retrouver triste et délaissée - pas comme elle. La vivacité et l'optimisme de Nuage de Ronces avaient frappé Nuage de Chouettes lors de leur première rencontre, et elle comptait bien sur ça pour retrouver le moral et passer un bon moment en sa compagnie. Apparemment, il n'y a aucun doute là-dessus ; malgré sa peur et l'adrénaline qui coule encore dans ses veines, Nuage de Ronces ne semble avoir perdu ni sa bonne humeur ni son humour, et encore moins ses beaux yeux. Pas que ce soit un trait de caractère, mais c'est aussi une particularité qui avait frappé Nuage de Chouettes une lune auparavant, et à l'instant même se plonger dans les prunelles de Nuage de Ronces semble lui avoir fait perdre tout le fil de sa pensée ; ah si ! la novice du Vent s'était aussi montrée très gentille et à l'écoute, ce qui change de la plupart des chats qui peuplent le clan de l'Ombre.

« T'inquiète pas Nuage de Ronces, je savais que tu allais venir ! Mais... quand même... je suis vraiment heureuse de voir que tu ne m'as pas oubliée. »

Elle en doutait, un peu ; une lune pour cogiter, c'est bien long quand on n'a que huit lunes. Quand on n'a aucune connaissance du monde ni d'autrui, il est facile de s'imaginer tous les scénarios possibles et le pire pour Nuage de Chouettes était celui où Nuage de Ronces ne venait jamais, l'avait oubliée pour se concentrer sur ses camarades de clan. Et Nuage de Chouettes n'aurait même pas pu lui en vouloir, car après tout qui se soucie vraiment d'une rencontre faite à la volée entre deux novices supposées ennemies ? Si Étoile de Mystère apprenait ce que l'apprentie faisait hors du camp, elle la séquestrerait certainement au camp pour les dix lunes à venir. Et il n'est pas dit que les représentants du Vent soient plus indulgents envers Nuage de Ronces. Mais pourtant, malgré l'interdit et le danger, les deux novices sont bien là, face à face, une lune plus tard. Et pour Nuage de Chouettes, ces retrouvailles seraient presque suffisantes pour effacer toute la douleur des dernières semaines. Une fois le pelage de Nuage de Ronces revenu à la normale, l'apprentie de l'Ombre n'attend plus une seule seconde ; elle se lève, se rue vers son amie et plaque son museau contre son poitrail. Il est si doux, et Nuage de Chouettes n'aurait jamais cru que l'odeur de la lande lui paraîtrait si agréable... bref.

« Tu m'as manquée, Nuage de Ronces ! Alors, raconte-moi tout sur le clan du Vent ! Ils t'ont acceptée ? Est-ce que tu as trouvé des amis à toi ? Tu en as rencontré d'autres ? Est-ce que l'Astre te manque ? Et c'est qui ton mentor ? Il est bien ? J'espère que tout le monde est gentil avec toi ! Tu t'es déjà entraînée ? »

Nuage de Chouettes se relève et s'assoit, un sourire aux lèvres et le corps secoué par les vrombissements d'un ronron incontrôlé. Mille questions lui viennent en tête, elle veut tout savoir sur la nouvelle vie de son amie et elle veut surtout s'assurer que le clan du Vent est bien fait pour elle ; si elle y est heureuse, rien ne pourra plus apaiser l'esprit de la novice qui déjà s'amuse à imaginer une Nuage de Ronces rendre la vie dure à son mentor. La seule chose qu'elle ne veut pas savoir, étrangement, c'est si la Venteuse a su trouver l'amour au clan du Vent, ou du moins quelqu'un à fréquenter. Serait-ce de la jalousie que ressent Nuage de Chouettes en imaginant son amie rire aux éclats avec un beau mâle ?

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mer 18 Oct - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]   Dim 16 Juil - 22:00

Les ronces ne piquent les chouettes que par amour
Il me fait un moment encore pour calmer les élans affolés de mon cœur. Je revois sans cesse l’approche furieuse du Monstre, ses phares rivés sur moi, la violence du vent autour de lui et sa voix rauque me vrillant ses oreilles. Je ne comprendrai décidément jamais les Bipèdes, dans leurs machines indifférentes, à oublier ce qu’il fait de marcher. Les pauvres, on ne leur aura fourni que deux pattes et pas même d’ailes pour compenser comme les oiseaux. Ou comme les chouettes. Je redresse piteusement la tête vers ma consœur novice en guise d’excuse. Je devrai me rattacher à la vision de son visage souriant pour éloigner une crainte qui s’ancrera probablement après cette rencontre malheureuse. Dire que je devrai traverser une nouvelle fois au retour! Je gronde un peu à cette idée en replaçant les mèches rebelles contre mon poitrail, gênée par cet épisode. Heureusement pour moi, Nuage de Chouettes ne relève rien, simplement heureuse de me retrouver. Je me demande comment on peut rester aussi simple. C’est bien ce qui me plaît le plus avec elle. Tout paraît si naturel. Comme si nos chemins s’étaient rencontrés bien des lunes auparavant alors que nous n’en étions qu’à notre second face à face. Sa modestie s’avère touchante et je rigole un peu en la bousculant gentiment d’un coup de hanche.

«Comme si j’allais oublier, Nuage de Chouettes! Une promesse est une promesse, je n’allais pas manquer cette rencontre.»

Pour rien au monde. Souffle Sans Fin aurait pu m’attacher à un arbre que j’aurais trouvé façon de me défaire de mes entraves. La perspective de la revoir m’enchante énormément, me permettra je l’espère de laisser la blessure de ma décision derrière moi. Je place peut-être d’importantes responsabilités sur le dos de l’apprentie. J’ai espoir de boucler la boucle, qu’elle aide à mon processus de guérison. Mais aussi d’améliorer mon humeur de façon générale. J’ai comme désir de tester notre relation, à savoir si l’apaisement ressenti auprès d’elle le soir de notre rencontre ne s’est produit que du fait de ma détresse à cet instant-là. Je la scrute attentivement, comme guettant cette même sérénité m’ayant habitée alors. Pour le moment, je suis simplement soulagée de l’avoir retrouvée, et heureuse de la voir en bonne santé. Les questions fusent de son côté et je réalise que nous avons beaucoup de temps à rattraper, effectivement. Une lune, c’est long après tout. Surtout pour de jeunes chats comme Chouettes et moi, pas encore aigries par le passage du temps.

«Ouhla, Nuage de Chouettes, tu m’as manquée aussi, mais une question à la fois! Tu vas attraper une crampe dans la mâchoire si tu continues ainsi! Hum.»

Je m’assombris quelque peu, cherchant une façon d’embellir la situation pour ne pas trop affoler mon amie, sensible aux déboires des autres. Je ne voudrais pas voir son sourire se ternir après tout, il fait vibrer ses yeux verts de milliers d’étoiles.

«C’était… bien. Mon retour, je veux dire. C’est juste qu’il y a le représentant des guerriers, Souffle Sans Fin… Il se méfie de moi. Du coup il a fait de moi son apprentie et il fait de ma vie une vraie misère. Mais ne t’inquiètes pas trop pour moi, tu sais bien que je lui rends la monnaie de sa pièce haha! Puis il vient d’avoir des bébés, ils sont âgés de deux semaines ou quelque chose du genre, ils viennent d’ouvrir leurs yeux… Ils sont adorables. Je leur rends visite régulièrement. Puis il y a Nuage de Minuit, un vieil ami que j’ai retrouvé. Il ne dit pas grand-chose mais il est sympathique et il me suit dans toutes mes aventures. Les autres me laissent tranquille et c’est tant mieux ainsi.»

Tranquille… Aussi bien dire qu’on m’ignore, même si je remarque tout de même une certaine amélioration dans mes rapports avec les autres membres de mon Clan.

«J’ai aussi retrouvé une cousine, Rosée du Matin. Elle est plutôt sympathique pour une adulte. Pour ce qui est de l’Astre… Ouais. Des fois. Mes frères surtout.»

Voilà tout ce que j’en dirai pour éviter un incident diplomatique.

«Et toi? Étoile de Mystère vous fait encore des misères? Comment va ton entraînement? C’était qui ton mentor déjà…? Il ne me semble pas que tu me l’ailles dit? Ton frère Éclair Ambré? Et ton petit frère, il est toujours aussi influençable?»

Je souris, heureuse de tourner cette conversation vers elle.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]   Jeu 27 Juil - 14:39



Les ronces ne piquent les chouettes que par amour.
- Big girls cry when their hearts are breaking.


Nuage de Chouettes se tait, gênée de s'être laissée emportée ainsi, d'avoir posé tant de questions alors qu'elle vient à peine de retrouver Nuage de Ronces. Elle n'a pas envie que l'apprentie du Vent la juge trop excitée et immature pour tenir une conversation. Pourtant, les yeux pétillants de Nuage de Ronces lui indiquent que la novice est surtout amusée par ce flot de questions, traitant toujours Nuage de Chouettes avec égalité, sans condescendance ni supériorité. Alors la féline de l'Ombre se détend, se couche même dans l'herbe récemment arrosée par une averse et écoute d'une oreille attentive son amie résumer les péripéties qui sont intervenues depuis leur dernière rencontre. Nuage de Chouettes s'attendait à une tirade à n'en plus finir, car après tout rejoindre un nouveau clan - qui est en fait son ancien - est certainement une aventure qui mérite d'être expliquée de long en large et en travers mais il n'en est pas le cas ; Nuage de Ronces est évasive, se concentre sur des points essentiels de son retour sans vraiment développer les événements. La novice de l'Ombre l'écoute en faisant cette fois-ci attention à ses gestes et à ses expressions car elle sent que quelque chose ne va pas. Ce Souffle Sans Fin ne lui inspire pas grand-chose de bon et Nuage de Chouettes regrette que le mentor de son amie ne soit pas à la hauteur de la gentillesse de Nuage de Ronces. Mais s'il est représentant des guerriers... Nuage de Chouettes s'est très peu renseignée sur les nouvelles coutumes du clan du Vent, mais elle en sait suffisamment pour savoir que ce rang qu'il occupe est important. Elle sourit néanmoins à la mention des chatons, s'amusant à imaginer une Nuage de Ronces téméraire entraîner les petits de son mentor dans des dizaines d'aventures interdites. Puis vient ce Nuage de Minuit qui semble être de bonne compagnie pour la novice du Vent ; Nuage de Chouettes est ravie de voir son amie entourée de nouveaux alliés, mais elle est étonnée de ne pas entendre plus de noms sortir de la bouche de l'apprentie. Comment ça, Nuage de Ronces n'a pas rallié tout le clan du Vent à sa cause ?

« Les autres te laissent tranquille ? Moi qui m'attendais à voir une dizaine de chats du Vent débarquer toutes griffes sorties pour te faire la peau d'avoir mis le camp sans dessus-dessous... est-ce le système clanique qui t'assagit ? »

La novice accompagne ses paroles par un sourire amusé, espérant remonter le moral de Nuage de Ronces. Elle a beau faire semblant, Nuage de Chouettes voit bien que son amie n'est pas vraiment dans son assiette, certainement encore sous le contre-coup de son départ de l'Astre et de son arrivée au clan du Vent. La féline aux multiples couleurs continue alors, résumant sa relation retrouvée avec une cousine, Rosée du Matin. La famille c'est important et Nuage de Chouettes est heureuse de savoir que Nuage de Ronces a encore des liens de sang avec certains chats du clan. A la mention de ses frères, Nuage de Chouettes pose sa queue sur l'épaule de son amie, offrant par ce geste tout son soutien et toute sa compassion. Son cœur lui-même se serre en pensant à Nuage d'Oiseaux et à Nuage des Hymnes qu'elle n'a pas vus depuis trois jours maintenant, laissés derrières lors de sa fugue. Elles espère les revoir bientôt mais elle redoute leur prochaine confrontation, s'attendant déjà à recevoir les foudres de son petit frère et de sa petite sœur qui n'ont certainement pas mérité d'être ainsi abandonnés. Et puis... il y a Flammes Sauvages, aussi, à qui elle devra rendre des comptes. Elle n'est même pas certaine de retrouver son grand frère de suite, parti chercher Caresse de l'Aile à la suite d'Étoile de Mystère et de Poésie des Ours. Et si elle ne revoyait plus jamais aucun de ses frères et sa sœur ?

Nuage de Ronces semble de son côté ravie de tourner la conversation vers Nuage de Chouettes. Comme l'avait fait la novice de l'Ombre précédemment, Nuage de Ronces enchaîne les questions sans lui laisser le temps d'y répondre. Et chaque question arrive vers Nuage de Chouettes tel un énorme coup de griffe, lui coupant momentanément le souffle. Est-ce que Nuage de Ronces s'est renseignée sur sa situation actuelle pour lui poser toutes les questions auxquelles elle ne veut surtout pas répondre ? Étoile de Mystère, son entraînement, Poésie des Ours, sa fratrie... elle aurait pu lui poser des question sur ses amis, où Nuage de Chouettes aurait parlé de Nuage de Miel avec un sourire sur le visage, ou encore de l'avancée de ses corvées d'apprentie... mais pour le coup, Nuage de Chouettes ne sait pas trop comment répondre. Elle tente de laisser un sourire sur ses lèvres, mais elle a peur que son surplus d'émotions ne se reflète dans ses yeux. Elle hésite entre pleurer et rire, nerveusement, de la situation. Est-ce qu'elle doit tout avouer à son amie au risque de plomber définitivement l'ambiance ou doit-elle faire semblant, esquiver le plus gros du problème comme l'avait fait Nuage de Ronces ?

« Je... elle marque une pause, encore indécise, puis prend une grand bouffée d'air avant de fixer les prunelles de Nuage de Ronces. Je... Étoile de Mystère nous fait encore des misères oui ; elle a destitué son lieutenant, interdit tout le monde de sortir du camp et a créé une milice de guerriers pour nous surveiller. Mon mentor que j'adorais en fait partie, a rejoint les idées de sa mère et notre dernier entraînement a dégénéré. En parlant d'entraînement, je crois que je suis une cause perdue car je n'arriverai jamais à chasser correctement. Sinon, mon autre grand frère est décédé et j'ai fugué du clan il y a trois jours avec Éclair Ambré, laissant derrière moi mon petit frère, plus fragile que jamais, et ma petite sœur qui va sûrement m'en vouloir pour le restant de mes jours. »

C'est à une vitesse folle que Nuage de Chouettes est parvenue à expliquer sa situation, laissant très peu d'espace entre chaque mots et ne reprenant sa respiration qu'à deux reprises. Elle baisse alors la tête, gênée et se sentant totalement stupide et pathétique. La novice tente de se reprendre, mais elle sent bien vite de grosses larmes chaudes dévaler ses petites joues. Elle n'ose même pas regarder Nuage de Ronces, honteuse. D'avoir révélé tout ça ; d'en pleurer et surtout de gâcher ses retrouvailles avec son amie. Elle voulait que tout arrive lors de cette nouvelle rencontre, sauf ça. Elle ne veut pas de la pitié de l'apprentie du Vent ni de son dégoût ; pourquoi doit-elle être aussi faible ?

« Je suis désolée Nuage de Ronces... je.. je voulais pas. Mais ça va, je t'assure. On peut changer de sujet, je promets de ne plus pleurer comme un chaton. »

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mar 24 Oct - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]   Dim 6 Aoû - 22:45

Les ronces ne piquent les chouettes que par amour
Les attentes, doivent-elles toujours faire si mal? Imagination débordante doit-elle rimer avec amères déceptions? J’ai pensé retrouver tant de visages amicaux, de sourires fraternels et d’amitiés brisées précocement. J’ai cru qu’il me suffirait d’esquisser un pas sur la terre de mes ancêtres pour renouer avec ce passé qui me manque autant. Je goûte pour la première fois de ma vie à l’amertume et la déception, celles qui accompagnent nécessairement les décisions importantes. J’ignore quel chemin aurait pris mon existence au sein de l’Astre. Peut-être ai-je précipité mon choix. Le bien-être que j’ai ressenti ce dernier mois aura été plutôt rare, entre l’animosité et les réserves injustifiées de ceux que j’ai cru -que j’ai espéré- me voir accueillir à bras ouverts. Je me demande encore pourquoi j’ai mérité une telle injustice, pourquoi me rejette-t-on encore. Plus jamais je n’assumerai les erreurs d’un autre, plus jamais je ne laisserai mon père me dicter mon existence. Même maintenant, son choix me suit pas à pas. Chaque jour, je dois combattre le spectre de sa trahison, marquée comme au fer rouge parmi l’esprit de mes compatriotes. Si facile d’oublier mes six lunes de vie et d’épanouissement en leur sein… Ici, même en compagnie d’une amie sincère, je préfère taire mon malaise et les difficultés vécues. Je me contente de rire à la pique de Nuage de Chouettes, dans l’espoir de la voir abandonner le sujet.

«Haha, tu me connais bien! Il n’y a absolument rien pour m’assagir, pfff!»

Même à moi, ces paroles me sonnent faux. Heureusement, la conversation tourne en sa direction. Sitôt mes questions l’atteignent que je remarque enfin le ciel couvert de ses prunelles, et l’orage éminent. Je n’ai jamais vu l’émeraude de ses prunelles aussi troublé. Je ne suis pas préparée à la tempête qui s’en suit. Sa coquille vole en éclats et je suis sans voix, à récupérer ce qui reste après un long discours, à tâcher de replacer les événements qui auront mené la jeune chatte dans un tel état. Ses larmes me bouleversent. Immobile, je ne puis qu’assister, impuissante, à sa peine, sa peine comme je n’en ai jamais vu. Perdre un frère aux mains des Étoiles, puis un mentor aux idéaux brisés, une meneuse en pleine perdition, une famille ayant volé en éclats et cette fugue… Faible. Je suis si faible. Comment fait-elle pour toujours trouver les mots justes devant ma propre détresse? Comment réparer la sienne? Comment ce cœur ayant volé en miettes qui gît à mes pieds? L’idée me traverse, si lâche, celle de la laisser à son sort. La certitude de ne jamais trouver les mots justes m’étrangle. Une tentative d’ouvrir la gueule et de lui adresser quelques mots échoue et j’angoisse pathétiquement à ses côtés. Aucun mot ne lui ramènerait son frère ou son Clan de toute façon.

Je ne connais que les gestes. Les émotions m’échappent encore, la tragédie n’aura jamais peuplé mon quotidien. J’ai vécu l’adversité, la colère, la rébellion, le combat. Je ne pourrai jamais lui dire que je comprends. Je n’ai pas perdu mes frères. Je côtoie l’injustice, mais pas celle décrite par Nuage de Chouettes. Je me demande comment elle tient encore. Je devine qu’elle tient à peine. Que parmi son quotidien actuel, j’ai probablement un rôle important à jouer, que la perspective de notre rencontre aura peut-être même allégé sa peine ces derniers temps. Je ne peux pas l’abandonner. Je n’en ai pas envie. Je l’attire à moi d’un mouvement de queue un peu brusque, teinté de nervosité. Sous ma fourrure épaisse, tous mes membres tremblent. J’aimerais la couver de toute sa douleur comme elle a pu le faire avec moi par le passé.

«Je suis désolée, Nuage de Chouettes…»

Car je ne sais pas quoi lui dire. Car je ne sais pas comment honorer son amitié.

«Pleures autant que tu veux, que je ne t’entende plus t’excuser. Ou tu auras à faire avec moi je te le jure!»

Je la serre fortement contre moi, son petit corps chaud et rassurant, son petit être dévasté et confus.

«Tu as besoin de quelque chose? Si tu en as besoin… le Clan du Vent pourrait t’accueillir. Je te défendrais contre quiconque. Ils finiraient par t’accepter. Ou-ou sinon je peux tabasser Étoile de Mystère pour toi! Elle ne me fait pas peur!»

Étoile de Mystère ne m’effraie pas. La peine tentaculaire au creux de mon amie, oui.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]   Mer 30 Aoû - 11:58



Les ronces ne piquent les chouettes que par amour.
- I believe that we're meant to be.


Les yeux toujours rivés sur le sol marécageux, Nuage de Chouettes attend avec appréhension une réaction de la part de Nuage de Ronces. Pendant un instant, elle a peur de la voir s'enfuir, submergée par l'émotion dégagée par la novice de l'Ombre. Aussitôt Nuage de Chouettes regrette d'avoir choisi de tout lui révéler, et elle est prête à tout mettre de côté pour garder Nuage de Ronces près d'elle. Cependant, derrière son silence, l'apprentie du Vent fait preuve d'une immense compassion que Nuage de Chouettes remarquerait aisément si seulement elle voulait bien lever les yeux ; elle trouverait en les prunelles de son amie la même détresse qui l'habite à cet instant. Mais le manque de réponse ne fait qu'augmenter son angoisse, et si elle ne sentait pas le souffle de Nuage de Ronces près d'elle, la féline de l'Ombre aurait bien pensé que son amie était partie. Elle ne sait peut-être tout simplement pas quoi dire, car Nuage de Chouettes elle-même aurait sûrement été à court de mots après un tel discours, cela n'empêche pas l'anxiété de gagner la brunette cependant et elle commence très vite à sentir son corps et ses muscles se tendre à l'idée d'avoir gâché ses retrouvailles avec Nuage de Ronces. Pourquoi ne pouvait-elle pas faire semblant et profiter, au lieu de tout dramatiser...

Ses pensées sont vite interrompues par le corps chaud et tremblotant de son amie. Au début, Nuage de Chouettes ne comprend pas cette soudaine proximité, puis elle se rend compte que c'est un moyen pour Nuage de Ronces de lui offrir son soutien ; de la protéger contre les injustices du monde. Alors que la Venteuse s'excuse, Nuage de Chouettes parvient enfin à lever les yeux, tous ses doutes envolés alors qu'elle croise les prunelles compatissantes de son amie. Aussitôt la novice de l'Ombre se sent soulagée du poids immense qui reposait sur ses épaules, et lovée contre Nuage de Ronces elle a l'impression de pouvoir affronter tout ce que le monde a à lui offrir désormais. Ce court instant est suffisant à lui redonner un peu de contenance et de force, et elle ne regrette plus autant sa fugue désormais ; elle n'aurait jamais pu sortir du camp seule si elle n'était pas partie avec son frère, et elle aurait eu beaucoup de mal à rejoindre Nuage de Ronces. En écoutant son amie, Nuage de Chouettes parvient à esquisser un sourire amusé lorsque Nuage de Ronces menace de s'occuper du cas d'Étoile de Mystère. Elle imagine bien la novice, haute comme trois lapins, se frotter avec le plus grand sérieux du monde à l'imposante meneuse de l'Ombre, dotée de huit vies bien remplies. Avant de répondre, Nuage de Chouettes se relève, déposant délicatement une lichette entre les deux oreilles de la Venteuse.

« Je n'ai aucun doute sur tes compétences de guerrière et je sais très bien que tu mettrais K.O Étoile de Mystère en deux coups de pattes, mais si tu pouvais éviter de te mettre à dos tout mon clan, ce serait pas plus mal ! La novice rigole légèrement puis reprend son sérieux, ne lâchant pas son amie du regard. Enfin... merci Nuage de Ronces. Pour ton soutien et aussi pour la proposition du clan du Vent. Je pense que je pue trop les marais pour ça ahah, puis il faut vraiment que j'affronte mes problèmes... mais je considérerai ça si Étoile de Mystère commence vraiment à perdre la boule ! »

Ce qui ne va pas tarder à arriver, pense-t-elle après avoir fini sa phrase. Si elle ne retrouve pas vite sa fille et si les Étoiles Noires continuent de la tourmenter, les chats du clan de l'Ombre risquent de ne plus pouvoir sortir même pour la chasse, confinés au camp tels des chatons tout juste nés. Ce qui voudrait dire pour Nuage de Chouettes ne plus revoir Nuage de Ronces... à cette pensée le cœur de l'apprentie s'accélère, car c'est tout simplement impossible que cette rencontre avec Nuage de Ronces soit la dernière à cause de sa meneuse. Mais ce n'est plus le moment pour parler de ses incertitudes ; Nuage de Chouettes désire plus que tout au monde retrouver une discussion paisible avec son amie. Elle ne veut plus parler de ses problèmes, de ceux des clans et de la forêt. Seule Nuage de Ronces compte à cet instant, et elle a bien l'intention de le chérir jusqu'à que la nuit tombe et que les Étoiles elles-mêmes viennent interrompent leurs retrouvailles. La novice de l'Ombre retrouve une position plus décontractée, une lueur amusée brillant dans ses yeux émeraude.

« Arrêtons de parler des malheurs de la forêt, veux-tu ? Je propose qu'on joue à chat ! Et... c'est toi le chat ! »

Elle rit aux éclats, car il en faut peu à une apprentie pour retrouver un peu de sa malice et de sa bonne humeur. Il en faut peu ou il en faut justement énormément ; l'amour d'une chatte qui serait prête à beaucoup pour guérir le cœur blessé de son amie à peine retrouvée.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mar 24 Oct - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]   Lun 9 Oct - 21:16

Les ronces ne piquent les chouettes que par amour
L’amusement au creux des prunelles émeraude de ma cadette aurait dû provoquer un peu d’irritation chez moi. Néanmoins, je ne ressens que soulagement devant de ciel pluvieux qui se dégage, l’averse de sa peine dissipée. Les nuages profanent toujours l’été de ses yeux. Je devrai me contenter de cette paix approximative, sachant pertinemment qu’elle redoublera des efforts pour me cacher sa peine maintenant que j’ai vu le mécanisme à l’œuvre… Le même que le mien. Derrière nos remparts, deux reines d’assurances au pied léger. Je lui offre un regard un peu boudeur tandis qu’elle m’offre une léchée affectueuse entre les deux oreilles. Elle se moque de moi, derrière sa bonne humeur retrouvée ou je rêve? Bon, si elle assistait à un de mes entraînements en compagnie de Souffle sans Fin, peut-être changerait-elle d’opinion. Je n’ai effectivement pas énormément de talent en combat que ma fougue et ma défensive plutôt au point : il faut bien profiter de cette épaisse fourrure qui autrement se parcoure de ronces et de débris! Ses remerciements sont plus sincères cependant, ce qui me fait renifler de plaisir, ne sachant quoi ajouter. Effectivement, il vaut mieux pour elle de conserver sa place au sein de sa terre natale, auprès de sa famille plutôt que de vivre l’exil comme j’ai pu le faire. J’hoche la tête, tout de même inquiète. Sous sa fragilité, je devine une incroyable force chez ma comparse et une volonté à toute épreuve. Une fois de plus, je me satisfais de notre étonnante amitié. Et surtout de ne pas l’avoir laissée tomber.

Je m’apprête à la questionner, certains doutes persistent par rapport à sa situation. Mon amie de l’Ombre a d’autres plans, reprenant son attitude décontractée habituelle, proposant une partie de chat avant de se mettre à courir pour m’échapper. De m’aventurer ainsi dans le territoire de l’Ombre devrait m’effrayer, mais je n’ai aucune pensée pour ma sécurité en me faufilant à sa suite dans les marais. La course envahit tout mon corps, mes mouvements se font amples, experts. Je revis, comme à chacune de mes envolées. Je file vers la novice, rapide et endurante, comme le sont les membres du Vent. Bientôt à portée, je saute sur son dos et la renverse pour la deuxième fois de la nuit, cette fois de façon pleinement volontaire. Nous roulons plus loin et je lui distribue coups de pattes et morsures légères. Nous jouons comme deux jeunes chats un peu fous, l’adrénaline du prédateur dans nos veines et l’esprit du jeu pour nous alléger. J’ai déjà tout oublié de nos déboires respectifs, obnubilée par ce que je n’ai pas vécu depuis mon départ de l’Astre. Avec mes frères, ces chamaillades ponctuaient mon quotidien. À présent, je dois me contenter de solitude. Je me relève et m’éloigne d’un bon plus ou moins grâcieux de mon adversaire avant de dire d’un ton guerrier :

«C’est toi maintenant le chat! Essaie donc de m’attraper, pattes de souris!»

Je décampe avec la même adresse, malgré l’obscurité et le caractère inconnu de ces nouveaux horizons. Ici, le terrain n’a rien à voir avec les plaines du Vent. Mes pattes s’enlisent dans une sorte de boue, se colle à mon pelage et me ralentit. Je sens que Nuage de Chouettes me rattrapera bientôt, et je n’ai pas l’intention de laisser ça passer. Dans un mouvement désespéré, je bondis vers l’avant, sans vraiment voir ce qui s’y trouve. Ce n’est que quand mes quatre pattes s’enfoncent profondément dans la vase que je réalise mon erreur. L’eau vaseuse frôle mon ventre à cet endroit et la substance gluante emprisonne mes membres. Je suis coincée.

«CHOUETTES, CHOUETTES! JE SUIS PRISE…»

Je peste tout en tentant de me dégager. C’est plutôt moi qui empestera les marais maintenant… Si j’arrive à sortir de ce marécage bien entendu. Toute humide et piteuse, j’attends le retour de mon amie, en espérant qu’elle ne soit pas bien loin… et en espérant que je n’ai pas réveillé tout le Clan de l’Ombre. Je marmonne quelques jurons à la nuit noire, incapable de me libérer.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]   Mer 6 Déc - 11:19



Les ronces ne piquent les chouettes que par amour.
- You've been replaced, I'm face to face with someone new.


Jouer à chat avec une apprentie du clan du Vent, ce n'était peut-être pas la meilleure idée que Nuage de Chouettes ait eue. Les félins du Vent portent bien leur nom car ils sont aussi rapides que la brise qui se déplace. Malgré les efforts de la novice de l'Ombre pour distancer son amie, Nuage de Ronces la rattrape bien vite, ses pas animés par une grâce envoûtante. Vaincue, Nuage de Chouettes éclate de rire et les deux apprenties passent quelques minutes à se battre, en toute légèreté, ne se souciant guère des branches et cailloux qui assènent de coups leurs corps déjà fatigués par la journée. L'apprentie de l'Ombre peut remarquer à quel point son amie est forte, plus forte qu'elle malgré son contrôle remarquable de sa force. Sur le coup, Nuage de Chouettes a honte, elle se remémore ses entraînements infructueux et son visage s'assombrit quelques instants, mais bien vite la bonne humeur de Nuage de Ronces la rattrape et ses soucis s'envolent, disparaissent de son esprit. Même en compagnie de Nuage de Miel, la novice n'avait jamais ressenti un tel bien-être. L'apprentie du Vent semble avoir le don de calmer les tempêtes de son esprit, et à en voir son air jovial, il est probable que Nuage de Chouettes puisse combler ce rôle également.

Les deux amies rient, douce mélodie qui tranche avec la gravité de la forêt. La nuit qui tombe devrait être effrayante, Nuage de Chouettes elle-même n'est jamais rassurée lorsque l'Astre nocturne prend sa place, mais ce soir, elle a juste l'impression de vivre. Elle se sent bien, oublie ses entraînements, les disputes avec Poésie des Ours et la situation du clan de l'Ombre. Seules les prunelles de Nuage de Ronces comptent, la chaleur de son corps. Nuage de Ronces se relève et les rôles s'inversent ; c'est à la novice de l'Ombre de chasser son amie et la tâche lui paraît bien compliquée. Mais Nuage de Chouettes n'est pas du genre à s'avouer vaincue, et avec un cri de guerrière, elle s'élance à la poursuite de la femelle tricolore, le sourire aux lèvres et l'adrénaline qui coule dans ses veines. Nuage de Ronces est rapide, mais Nuage de Chouettes connaît le territoire par cœur et sait exactement quel trou éviter, quel chemin contourner pour arriver plus vite à tel endroit. Elle perd de vue son amie quelques instants, et c'est là qu'elle entend un cri. Son cri. Un appel au secours. Terrifiée, Nuage de Chouettes en oublie le jeu et se dirige à une vitesse folle vers Nuage de Ronces. Elle s'est enlisée dans les marais, et sa panique ne fait qu'empirer la situation.

« Attends Nuage de Ronces, arrête de bouger, je vais te sortir de là, mais ne bouge plus ! »

.Elle tente de contrôler sa voix pour la faire paraître calme et rassurante, mais l'urgence de la situation lui fait échapper quelques aigus un peu terrifiés. Cependant elle sait parfaitement quoi faire, et s'étant déjà elle-même dépêtrée d'une telle situation, Nuage de Chouettes est plutôt rassurée. Elle repère au loin un long bâton qu'elle vient traîner jusqu'aux pattes de son amie et se positionne à l'extrémité de celui-ci, prête à tirer dessus.

« Je vais tirer sur ce bâton, et toi tu vas devoir t'y accrocher de toutes tes forces, d'accord ? Les marais ne sont pas bien profonds, si tu ne t'agites pas, ils te libéreront. »

D'un signe de tête elle lui donne le signal pour s'accrocher, et à ce moment-là Nuage de Chouettes est persuadée de ne jamais avoir autant usé de sa force de toute sa vie. Sa mâchoire pourrait se décrocher et ses pattes se détacher de son corps tant elle tire, mais sortir Nuage de Ronces de là est plus important que la douleur qu'elle ressent. Puis finalement, elle entend un clac et se retrouve avec Nuage de Ronces à moitié étalée sur elle. La novice du Vent est tirée d'affaires ! Mais sa proximité l'empêche de penser à cette victoire ; elle peut sentir le souffle chaud de son amie, et son visage est si proche, ses prunelles ancrées dans les siennes. L'instant ne dure pas car aussitôt Nuage de Chouettes se relève, puis tourne la tête pour cacher quelques rougissements. Elle se racle la gorge puis, se rappelant des événements qui ont eu lieu quelques minutes plus tôt, elle se rapproche de son amie pour lui poser une queue rassurante sur son épaule.

« Tu vois, tu es sortie ! Ça va, tu n'as mal nulle part ? On ira faire un tour au ruisseau tout à l'heure pour te nettoyer si tu veux... même les chats du clan de l'Ombre ne sentent pas aussi fort ! »

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ronces ne piquent les chouettes que par amour [Ronces]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je passe de l'amour total à l'agacement complet !
» Roch Voisine - sauf si l'amour s'évapore
» parfait amour et perfect haze
» bebe d amour
» les poignées d'amour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan de l'Ombre :: Territoires :: Marais-
Sauter vers: