« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amitié et espionnage. [Oiseau]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage de Lynx
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 14
Date d'inscription : 28/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Amitié et espionnage. [Oiseau]   Dim 11 Juin - 18:42


J'aperçois son pelage blanc comme neige à travers les fourrées, et je m'élance à sa rencontre. Déjà deux fois qu'on se voit. Je me rappelle de la première rencontre, ou si peu de mots avaient été échangés, cette rencontre un peu hasardeuse, comment je l'avais trouvé sympathique. Mais aussi comment je n'avais récolté que peu d'informations.
 
Je bifurquais à travers les fourrées, gardant le cap vers ma destination. Je gardais tous mes sens en alerte au cas où ma cible se serait mise en tête de me trouver avant que je lui tombe dessus. J'entendais le cri d'un lapin qui devait s'être fait attrapé par un oiseau de proie, je percevais le battement de cœur d'une souris, sentais l'odeur un  peu diffuse d'un écureuil, mais hors de question de me laisser distraire. Ma tâche demandait trop de concentration et, en plus, je ne cherchais pas de la nourriture. Je cherchais l'ennemi.
 
La matinée d'hier s'était annoncée comme une matinée semblable à mille autres. Le ciel était clair quand je m'étais réveillé, j'étais parti chasser pour les anciens et les reines, j'avais mangé un bout... Bref, rien de bien exceptionnel. Donc je finissais un délicieux moineau quand j'ai entendu quelqu'un m'appeler. Je me suis retourné, et là, Etoile Sombre me fait signe de le suivre dans sa tanière, ce qui m'étonne fortement. En effet, il est rare qu'un apprenti soit convié en ces lieux par le chef de clan. Mais ce n'était rien comparé à ce qui suivi. Il m'avait dit qu'il allait me confier une mission. Mais quelle mission ? Les missions de chasse, de patrouille, sont données par les mentors et le lieutenant d’ordinaire, pas par le meneur ! Mais ce qui m'a laissé sans voix, c'est que ce n'est pas une mission classique. C'est une mission d'espionnage. Il a poursuivi en m'expliquant qu'il avait besoin d'information sur le Clan de l'Ombre qui s'est renfermé sur lui-même, laissant les autres tribus dans l'ignorance sur leur situation. J'ai pour ordre de trouver un membre de leur clan, et de lui soutirer des informations en me rapprochant de lui. Ce matin en partant, j'étais gonflé de fierté: une mission d'une telle importance confiée à moi, simple apprenti ! De plus, on m'autorise à enfreindre le code du guerrier, puisque je dois "devenir ami" avec un Ombreux. Mais une fois en route, j'avais commencé à me poser des questions: que faire si je tombais nez à nez avec un de leurs guerriers pas aimable pour un sous ? Si il décidait de me capturer, alors s'en était finit de moi. Quelle chance que je sois tombé sur Oiseau. Quoique tombé n'est pas le mot juste. En effet, j'avais le vent de dos et je n'avais pas senti son odeur. Lui non plus d’ailleurs. Je lui étais littéralement renté dedans. Après avoir fait un bond en arrière, je m'étais enfin rendu compte que je venais de percuter ma cible. Un membre de l'Ombre. Qui plus est un apprenti. Il avait un pelage blanc et des yeux verts. Passée la surprise, venait l'inquiétude: qu'allait-il faire, m'attaquer ? Pour ne pas faire tourner les choses au vinaigre, je restais calme, tout en gardant mes sens en alerte au cas où. Bon, premier contact. 
 
-"Ah, euh... Bonjour, je suis Nuage de Lynx, je ne me suis pas rendu compte que je me trouvais sur votre territoire." Lui avais-je dis d'un ton amical. 
 
Je tâchais de me remémorer les consignes d'Etoile Sombre: faire connaissance, mettre en confiance, prendre les informations. J'attendais donc à ce qu'il fasse de même. Plutôt grand pour un apprenti, ce pelage fourni le faisait paraître sacrément costaud. Néanmoins, il paraissait un peu apeuré et semblait être un grand timide. J'arrivais finalement à savoir qu'il s'appelait Nuage de l'Oiseau. Après cela, un silence un peu malaisant s'installa, et, avant que l'apprenti décide d'appelé du renfort, ou de me sauter dessus, je décidais de rompre la glace en essayant d'en savoir plus sur lui.
 
-"Ça fait longtemps qu'il n'y a pas eu d'Assemblée, hein ?" Lui avais-je dis. Puis j'avais ajouté sur le ton de la confidence: "Je sais que ce n'est pas autorisé par le code du guerrier, mais moi je veux connaître d'autres apprentis que ceux de mon clan, pas toi ?" Et c'était vrai, en plus.
 
Finalement la conversation s'était démarrée. Je lui donnais mon opinion sur les querelles de clans à propos de sujet qui ne valent pas la guerre, et du fait que je trouvais débile le fait de ne plus pouvoir fréquenter les autres Clans comme autrefois. Nuage de l'Oiseau s'exprimait d'une façon qui laissait percevoir son caractère timide voir peureux. Il me paraissait cependant sympathique, et je sentais qu'il y avait autre chose que je ne pourrais pas voir au premier abord. Alors que j'étais en train de perdre de vue l'objectif de ma mission, je me rendit compte qu'il me fallait rentrer. Toutefois, nous avions convenu entre nous de se retrouver dans un quart de lune, au même endroit.
 
Voilà comment j'avais rencontré Nuage de l'Oiseau. Et un quart de lune plus tard, me voilà ici, en train d'appeler Oiseau qui ne m'avait pas vu.
 
-"Pssst ! Nuage de l'Oiseau, c'est moi, Nuage de Lynx !"
 
HRP:
 

_________________
Nuage de Lynx:
 


Petit Alizé:
 


Typhon Nuageux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Amitié et espionnage. [Oiseau]   Jeu 15 Juin - 0:22

Amitié &
Espionnage

À la vision caractéristique d’un pelage de poussière et de nuages, les lèvres de l’Oiseau s’étirent. Ô combien la danse de ces pattes lui paraissent familières. Une seule rencontre aura suffit, et précipité le novice du Clan de l’Ombre parmi le piège tendu par une tribu ennemie. Nul doute qu’Étoile Sombre et sa troupe ne fussent bien intentionnés en chargeant au Lynx la difficile tâche de soutirer de l’information à leurs vis-à-vis. Au cœur de la forêt, les échanges stagnent, les disparités s’approfondissent tout comme l’isolement, de plus en plus dense. Pour Nuage d’Oiseaux, le chat bicolore, peut-être un peu plus âgé que lui, représente à la fois un interdit et une salvation. Un secret aussi, jalousement conservé malgré son honnêteté habituelle. Nuage de Lynx aura beau porter une odeur différente, il se rapproche le plus d’un confident par ces temps troubles, à la fois pour l’individu et le groupe. Le jeune apprenti vit actuellement un boulversement de grande échelle, éprouvant les fondations même de son être. Son frère aîné et mentor, Éclair Ambré, parti, et sa sœur Nuage de Chouettes l’accompagnant parmi sa quête insensée qui échappe à la compréhension du cadet, puis son deuxième grand frère décédé quelque temps plus tôt de la terrible maladie qui l’affligeait… Oiseau se trouve sans repères. Pour ce qui est du Clan de l’Ombre, il n’aura jamais été aussi refermé sur lui-même, à l’instar de son novice au pelage blanc fourni. Tous deux auront du mal à faire confiance et à véritablement s’ouvrir à l’autre.

Mais pas seulement. Malgré le retour de ses aînés au camp, la colère l’afflige toujours, le portant à s’isoler des autres, de sa propre famille en laquelle il a toujours placé une confiance et une dévotion irréfutable. Les mots de son mentor résonnent encore en lui, ces mots l’accusant, venant déterrer toutes ses faiblesses pour mieux les exposer. Ce jour-là, où il a rencontré Nuage de Lynx, sa colère était telle qu’il s’était avancé sans véritablement se soucier de la destination. Il ressassait encore sa rancœur, la lâcheté de son frère aîné et la souffrance qu’il ressentait par rapport à ses mots. Comment avait-il osé le traiter de traître? N’était-il pas celui ayant fui toutes leurs valeurs? Ce jeune chat, venu à sa rencontre avec des intentions dont l’Oiseau ne pouvait se douter, lui avait paru tel une échappatoire. Leur conversation, simple, tournée vers les Clans, vers ailleurs, lui avait permis de se changer les idées. Parmi cette période de doutes, de remises en question… Le Lynx fut un nouvel allié, un élément venu bouleverser sa vie pour le mieux. À présent, l’apprenti du Tonnerre s’approche, furtivement, se croyant inaperçu. Nuage d’Oiseaux l’a vu. Il voit tout, en ce moment. Tout. Trop.

Néanmoins, le petit joue le jeu, trop absorbé de toute façon sa frustration, par sa douleur encore trop vive. La petite voix du novice parmi les rochers lui apporte une part de la détente dont il espérait aujourd’hui. Oh, le moineau a peur. Comme toujours. Il appréhende l’interdit. Cependant, rien n’est si simple, pas même pour lui. Nuage de Lynx représente bien plus qu’une nouvelle amitié. Il fait aussi partie d’un plan inconscient pourtant bien réel, celui de désobéir. Son frère lui aura craché à la figure parce qu’il est loyal et droit. Nuage d’Oiseaux a envie de lui prouver le contraire. L’adolescent s’éveille, se rebelle. Quand la vie a-t-elle basculé ainsi? À quel moment son enfance s’est-elle effritée entre ses pattes? Le chat au pelage blanc fait mine de sursauter, se retourne, l’œil mélancolique et timide. Fidèle à lui-même, même si parmi son âme tout s’écroule.

«Nuage de Lynx… tu m’as fait peur!»

Faux. L’Oiseau n’a pas l’habitude de mentir. La présence du novice le rend nerveux cependant, malgré la familiarité qu’il ressent vis-à-vis lui.

«Tu prends des risques à venir ici. J’ai pu profiter d’une accalmie pour m’éclipser mais si on te retrouvait… Si on me retrouvait avec toi…»

Nuage d’Oiseau l’espère. Voir la déception dans les prunelles d’Éclair Ambré. Pour que cette fois, elle soit justifiée.

«E-enfin, c’est vrai que c’est moi qui t’ai invité. Tu vas bien?»

Son ton s’adoucit, il sourit même si ses prunelles trahissent son inquiétude, cette fois non feinte.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nuage de Lynx
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 14
Date d'inscription : 28/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Amitié et espionnage. [Oiseau]   Mar 20 Juin - 20:24


L'apprenti au pelage immaculé sursaute puis se retourne vers moi. 
«Nuage de Lynx… tu m’as fait peur!» dit-il d'une petite voix. L'apprenti au pelage immaculé sursaute puis se retourne vers moi.
 
«Tu prends des risques à venir ici. J’ai pu profiter d’une accalmie pour m’éclipser mais si on te retrouvait… Si on me retrouvait avec toi…»  Poursuit-il. Je sens un tourbillon d'émotions contradictoires en lui, comme si il était divisé entre peur et autre chose... «E-enfin, c’est vrai que c’est moi qui t’ai invité. Tu vas bien?» 
 
-"Juste, c'est toi qui m'a invité." Dis-je avec un rire un peu forcé pour détendre l'ambiance. "Moi ça va plutôt bien. Et toi ?"
 
Pendant notre bref échange de formalité, je note une lueur d'inquiétude dans son œil d'émeraude. Inquiétude d'être surpris par un de ses camarades, je suppose. Je crains moi aussi d'être confronté à un de ces guerriers qui font l'objet d'histoire effrayante pour chaton. Mais pas un des miens. Mon clan m'a autorisé à être ici, avec Nuage de l'Oiseau. Mon clan me demande d'être ici. De soutirer des informations, récolter de précieux renseignements qui pourraient s'avérer décisifs pour l'avenir du Tonnerre. La communication étant rompue, l'espionnage devient une des solutions les plus évidentes. Mais comment être sûr qu’on ne se fait pas, nous aussi espionner ? Et si le mâle timide aux yeux couleur forêt tentait de son côté d'en savoir plus sur notre situation ? Non, calme-toi Lynx. Ne pas sombrer dans la paranoïa, c'est comme ça que beaucoup ont perdus la raison. Voir les choses d'un point de vue rationnel. Nuage de l'Oiseau est un mâle timide, pas spécialement courageux et surtout d'une grande gentillesse. Impossible qu'il ne m'ait embobiné. Dire que c'est pourtant ce que je suis en train de lui faire. Le tromper lâchement. Non, ressaisi toi. Après tout, ma loyauté va au Tonnerre, et à lui seul. C'est mon homologue de l'Ombre, mon ennemi, ou bien mon clan. De plus, Etoile Sombre compte sur moi. Le choix est vite fait. Malgré tout, je me sens mal, mal pour lui. J'ai beau essayé de faire taire cette petite voix, de m'endurcir, rien à faire, je ne peux que l'ignorer. Alors je l'ignore.
 
 
-"Dis-moi, ça fait un bout de temps qu'on a pas eu de nouvelles de chez vous, alors que malgré tout, on garde un tout petit peu contact avec les autres. Etoile de Mystère va-t-elle bien ? Je me demande bien pourquoi elle refuse toute tentative de communication. Je trouve ça dommage, de ne plus échanger comme avant. Pas toi ? En tout cas, moi, si j'étais son lieutenant, j'irai essayer de la résonner. C'est vrai quoi, quelle bêtise de rester en marge du monde... Tu n'as pas envie, toi, de dépasser ce stade de méfiance entre tous les clans, et, même si on reste tous ennemis, d'avoir comme autrefois des Assemblées où la trêve permet de ne plus se cantonner à ce qu'on connait ? Moi je veux voir d'autres apprentis d'autres clans, connaitre de nouveaux visages, élargir mes horizons et..." Je me rends compte que je m'emporte dans mes propres paroles, perdant de vue mon but premier. " Enfin voilà quoi, je trouve ça bête..." Dis-je, terminant ma phrase en marmonnant. J'essaie de reprendre sur un ton plus enjoué: "Tu sais quoi, ça fait déjà deux fois qu'on se voit, et on ne sait pas grand-chose l'un de l'autre."
 
Il faut que je l’amène à me raconter des choses mais il faut que ça vienne aussi de lui. Si je le force à me parler, ça paraîtra suspect... Du coup, si je m'ouvre à lui, peut-être s'ouvrira-t-il à moi ? Et puis, mes ordres étaient faire connaissance, mettre en confiance, récupérer des informations. J'ai l'occasion de faire les trois en même temps. Et tant qu'à y être, autant le faire à fond. Si je veux qu'il soit précis, je dois moi aussi me montrer précis. Enfin je crois.
 
-"Bon, heu, alors je commence. Je suis venu au monde au côté d'un frère, Petit Charbon." Le simple fait de l'évoquer me ramène à la douce époque où nous jouions dans la pouponnière, un souvenir empli de mélancolie. Un voile d'ombre passe sur mon visage, et je sens la colère monter en moi en racontant la suite. "Mais elles me l'ont pris. Qui elles ? Les Etoiles Noires, voyons. Elles ont provoqué l'hiver le plus froid, et il est mort du mal vert. Il est parti dans le froid et la maladie. C'est pour ça que je deviendrai chef. Quand j'aurai le pouvoir des étoiles, je pourrai mettre fin à ça. C'est mon but. Faire que plus personne ne meurt de froid, ni ne dispa..." Je m'arrête juste à temps. Ils ne savent pas que la guérisseuse et le lieutenant de l'époque avaient disparus, enlevés par les entités démoniaques. "Ni ne partent trop tôt pour la Toison Argentée. Mais le passé appartient au passé, à nous de faire que le futur soit meilleur que ce que nous avons connus et que nos enfants n'aient pas à subir les épreuves que nous avons surmontées. Maintenant, je ne me plains pas. J'ai un bon mentor, je m'entends à peu près bien avec tout le monde et je n'ai quasiment que des bons camarades de tanières" Dis-je, avec une forte pensée pour Nuage de Corbeau." Enfin bref, normal pour un apprenti, hein !" Je conclu, en riant. 
 
Je me suis bien ouvert à lui, c'est une chose de faite. Peut-être même trop, en fait. J'ai failli laisser fuiter des informations, et j'ai beaucoup parlé de moi, plus que ce que je ne le pensais. En général, je ne fais ça qu'avec les personnes avec lesquelles je m'entends bien. Je pense que je peux en conclure que je m'entends bien avec Nuage de l'Oiseau. Mon premier ami en dehors du clan.

_________________
Nuage de Lynx:
 


Petit Alizé:
 


Typhon Nuageux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Amitié et espionnage. [Oiseau]   Lun 26 Juin - 17:29

Amitié &
Espionnage

Comment va l’Oiseau? Du plomb dans les ailes, il se morfond contre le sol où on l’aura cloué, incapable de se faire à sa nouvelle réalité. Il se fait proie, proie de tous les dangers. L’instinct devrait le pousser à l’adaptabilité, à la recherche de solutions, mais le moineau fait du surplace, parmi la boue, à guetter l’apparition de ses propres démons. Si l’apprenti sourit en haussant les épaules pour écarter cette question gênante, ses prunelles d’un vert impossible le trahissent, miroirs de sa véritable détresse. Deux émeraudes, deux gouffres tremblants menaçant de s’écrouler contre eux-mêmes. À l’intérieur de lui, Nuage d’Oiseaux se sent si fragile, capable de se briser au moindre signe d’adversité. Comment réagirait-il à apprendre les véritables motivations du Lynx face à cette rencontre? Pourrait-il même endurer ce qu’il verrait telle une énième trahison? Son petit cœur immense, cette plaine infinie d’amour et de considération, possède tout de même ses limites. Les événements des derniers jours l’auront laissé bien plus amer qu’il ne pourrait soupçonner. Si jeune et méfiant, blessé, déjà. Lui, d’entre tous. Nuage de Lynx, dans cette histoire, tel un nouveau souffle et la possibilité de recommencer. Oiseau n’a plus qu’envie de nouveaux départs et oublier, si c’est possible encore, la détresse vécue récemment. Nuage de Lynx devra se contenter de cette réponse évasive, néanmoins rien n’est dit que l’apprenti de l’Ombre se taira longtemps dans le cas où le représentant du Tonnerre devrait poser des questions plus précises sur ton état actuel.

Heureusement ou non pour lui, Nuage de Lynx entame la conversation. Les questions fusent rapidement, et à plusieurs reprises l’Oiseau tente de répondre pour refermer la bouche, attendri malgré lui par l’énergie débordante de son compatriote. Autant de questions légitimes… Ces derniers temps, le novice ne se sera pas posé beaucoup de questions au sujet de la forêt et de la perception des autres tribus sur son propre Clan. Que pense le reste de la forêt maintenant qu’Étoile de Mystère a fermé ses portes au reste du monde? La sensation revient au petit, cette de l’emprisonnement, mais aussi une sorte de malaise là où ses valeurs se trouvent confrontées les unes aux autres. Le chat au poil blanc éprouve une admiration et un respect sans bornes pour sa grand-mère. Il n’existe pas d’apprenti plus loyal que lui et pourtant… Nuage d’Oiseaux parvient à douter d’elle, de sa doctrine ces derniers temps. Les réticences de son mentor envers elle, notamment, le font douter bien malgré lui. La remise en question lui fait mal, le projette dans l’incertitude. Son lieutenant? Le Lynx ne sait rien, s’avance maladroitement sous l’inspiration de sa jeunesse. Depuis un moment déjà, Étoile de Mystère a retiré toute assistance parmi son Clan, se faisant unique souveraine, l’élue sans le savoir des Étoiles Noires. Oiseau regarde ailleurs à ses mots, se sent jugé. Il n’aime pas, même s’il ne peut qu’approuver la suite des paroles de l’autre.

Le novice ne peut comparer qu’aux histoires qu’on lui aura raconté. Il n’a pas vraiment connu autre chose que la dictature de sa grand-mère ou la dissociation du Clan de l’Ombre de la forêt. Avant, il était trop jeune pour véritablement saisir, et aujourd’hui pour savoir qu’il existe autre chose ailleurs. Néanmoins, les valeurs exprimées par son compatriote résonnent en lui. Solidarité et respect font partie des siennes, et il aimerait effectivement en connaître davantage sur les autres tribus.

«J’aimerais voir de nouveaux visages aussi, expérimenter l’autre. Mais je crains parfois que nos tribus ne soient trop hostiles et que les barrières qui existent entre les Clans nous empêchent de réellement nous mêler les uns aux autres.»

Malgré son jeune âge et sa naïveté, Nuage d’Oiseaux commence à saisir que chaque entité possède son propre agenda, ses propres motivations et que nécessairement l’autre entrave ses plans. Avec un frisson, le petit se demande s’il fut une entrave pour son frère, ce jour-là où il a décidé de s’en aller.

«J’en ai envie, mais je ne sais pas si c’est possible, Nuage de Lynx. Parfois je me dis que les Clans sont nés pour justifier la méchanceté et la fermeture les uns envers les autres. Je dois te sembler un peu pessimiste, peut-être…»

L’Oiseau d’il y a quelques semaines aurait entretenu un autre discours. Les prunelles brillantes, il aurait piaffé d’enthousiasme à cette idée.

«Je ne crois pas que nous sommes si différents, nous deux ou bien chaque Clan. Mais soit, parle-moi un peu de toi, Lynx.»

Cette fois, l’apprenti de l’Ombre sourit réellement, pour encourager l’autre. Ce qui suit lui paraît presque dicté, le novice ennemi s’embarquant parmi des explications longues que Nuage d’Oiseaux peine à suivre. Il se met à trembler sitôt l’autre évoque les Étoiles Noires, en lesquelles il croit fermement et pour qui il entretient une peur bouleversante. Les idées de l’autre le traversent… Devenir chef? Quelle idée absurde! Oiseau fait la moue, incapable de placer un mot jusqu’à ce que l’autre se taise. Puis vient son tour, son tour de parler.

«Tu ne crois pas qu’Étoile Sombre ferait tout ça s’il en avait le pouvoir? Étoile de Mystère fait tout pour nous, mais elle ne peut pas commander les Étoiles. Elles n’écoutent qu’elles-mêmes. J’ai prié pour que mon frère survive à sa maladie, mais il est mort quand même. Je sais que ma grand-mère, la Chef, a prié elle aussi. Mais ça n’a pas fonctionné.»

Ses petits yeux verts s’embrument de larmes au souvenir encore récent du décès de son aîné. Il les chasse, son petit cœur si amer.

«Je ne voudrais jamais devenir Chef, jamais. Je ne sais même pas attraper une souris. Enfin, je te souhaite l’avenir auquel tu aspires, Lynx. Tu le mérites assurément. Avec un bon mentor, tu ne peux pas te tromper. Le mien… c’est mon frère aîné, Éclair Ambré. C’est le guerrier le plus rapide du Clan. Mais nous sommes fâchés. Pour le moment, Nuage Dansant l’apprentie-guérisseuse et mon père Poésie des Ours ont repris mon entraînement.»

Le petit paraît si frêle à cet instant, prêt à se casser à la moindre brise.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nuage de Lynx
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 14
Date d'inscription : 28/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Amitié et espionnage. [Oiseau]   Sam 8 Juil - 16:16



Pessimiste. Le mot employé par Nuage d'Oiseau me parait tout à fait approprié. Approprié, mais réaliste. Je comprends son point de vue. Par les temps qui cours, il est vrai que les Clans peuvent paraître comme une incarnation de la haine et de la violence des chats. Comme pour contenir et donner à ce chaos une forme d'ordre. Mais je persiste. Je crois. J'espère. Je garde foi en nous, mais peut-être suis-je juste trop naïf pour voir en face la vérité. Ou bien je me mens à moi même. C'es vrai que les tribus sont trop renfermées sur elle même, mais j'ai espoir que vienne un nouvel âge d'or des clans où nous pourront nous épanouir et où toutes les barrières tomberont. Où les Etoiles ne seront plus. Oiseau à raison: nous ne sommes pas différents. Nos Clans ont presque les mêmes comportements, nos coutumes, nos croyance... Je pense que le monde à besoin de violence. Besoin de pouvoir évacuer sa colère, sa haine, sa peine. La vérité est que la paix ne peut pas durer parce que sans violence pas de vie. On tue pour manger. Pour se défendre. Pour un bout de territoire. La réponse qu'à l'apprenti immaculé me surprend et me déstabilise. d'une Je vois mal Etoile Sombre mettre en place ce processus de repli sur soi même qui semble être à l'oeuvre à l'Ombre et les Etoiles nous abandonner sans bonnes raisons et arrêter d'écouter nos prières et nos souhaits. Quelle genre de tribu bienveillante reste sourde aux vœux de ses protégés ? D'autre part, la fin de sa phrase me trouble. Son frère est mort de la maladie. Comme le mien. Est-ce vraiment le hasard qui nous a fait nous rencontrer ? Plus je parle avec lui, plus je me reconnais en de nombreux points en lui. Je ressens une profonde compassion pour lui, et beaucoup d'empathie. Je connais cette douleur. Cette blessure. De voir un proche partir de maladie, de ne pas pouvoir déverser sa rage et sa tristesse contre le responsable du décès. Mais je veux garder la foi. Prendre pour responsable ceux d'au-dessus est selon moi trop facile. J'essaie de m’apaiser en me disant que quand son heure sonne, c'est comme ça. Et puis, il est là-haut maintenant. De se dire qu'on ne pouvait rien faire.


-"Il faut garder l'espoir. Les Etoiles nous répondront un jour, j'en suis sûr. Pourquoi nous avoir accompagné jusque là si c'est pour nous laisser tomber comme ça ? Et même si tu as raison, alors justement il faut que quelqu'un arrive au pouvoir pou mettre fin au cycle de guerres et de haines. Et il faut que ce soit moi. Quelqu'un d'autre veut se poste, et je crains pour l'avenir du clan si il y parvient." Finis-je ayant une pensée pour les ambitions de Nuage de Corbeau.

Nuage d'Oiseau continua de parler. Se dénigrant lui-même. Je trouve ça idiot. On est tous bons en quelque chose et lui me parait être doué d'une intelligence rare. Je suis quasiment sûr qu'il pourrait être un bon chef, mais il n'a vraiment pas l'air de convoiter cette place. Je suis touché du fait qu'il me souhaite de réussir. Il a raison, avec un bon mentor et de profondes convictions, on peut aller loin. Et visiblement, le mentor ne suis pas chez lui. C'est rare que ce soit un membre de sa propre famille qui se charge d'un apprenti. Je ressens un pincement au cœur pour mon interlocuteur quand il me dis avoir des problèmes avec son frère. Fâchés. Je devine à sa mine déconfite et au ton de sa voix qu'il ne s'agit pas d'une simple dispute ou quelque chose du genre. C'est plus profond, plus vicieux. Et le fait qu'il mentionne qu'il est actuellement entraîné par d'autres personnes confirme ma pensée. Il faut quelques chose d'assez important et grave pour que ce ne soit plus son mentor qui se charge de lui. Je suis peiné pour lui, être en froid avec sa propre famille ne doit pas être facile. Quand je m'étais éloigné de mes parents, s'était en de bons termes et je ne m'étais jamais réellement mis en colère contre mon frère. Mais ça a l'air douloureux à vivre, et je brûle d'envie d'en savoir plus. Je tente de me persuader ça me permettra de récolter des informations sur la situations de l'Ombre, en vain. Il est très peu probable que ce soit le cas, aussi j'essai de faire le point sur ma mission. Je ne sais pas grand-chose, à part peut-être que visiblement Etoile de Mystère pense agir pour le bien de son clan. Mais en même temps, je veux en parler avec lui. Il ne se doute de rien, me fait confiance, s'ouvre à moi... Et me fait éprouver de la sympathie. Bien plus que ce que je ne le devrais. Je vais donc essayer de faire d'une pierre deux coup.

-"Ah bon ? Qu'est-ce qui s'est passé ? Je vois à ton comportement que ce n'est pas simplement une histoire de fâchés. C'est plus grave, pas vrai ? Ca à l'air de te faire du mal. Et puis si il y a vraiment des problèmes, Etoile de Mystère ne fait rien ? Et si elle ne fait rien, alors le lieutenant ne s'en charge-t-il pas ? Ceux sont eux qui sont à la tête du clan, ils doivent s'en charger, non ? Ils n'ont pas le droit de te laisser dans la détresse. Je suis sûr que tu es un bon apprenti, c'est débile de ne rien faire, c'est un coup à te gâcher. Je suis persuadé que tu as plein de choses à apporter à ton clan. Vraiment. Ton intelligence, ta sympathie, ta confiance en les autres et j'en passe..."

Encore une fois, ce n'était pas des mots en l'air. Je l'appréciais réellement. Ma culpabilité de trahir sa confiance en était décuplée.

_________________
Nuage de Lynx:
 


Petit Alizé:
 


Typhon Nuageux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Amitié et espionnage. [Oiseau]   Mer 19 Juil - 1:15

Amitié &
Espionnage

Brindille. Il oscille au vent. Son monde vient de s’écrouler et il tâche vainement de se raccrocher aux dernières bribes de son être. Sous la carapace épaisse de sa détresse, on le discerne toujours. Cet être fragile et bon, quoique quelque peu assombri par l’amertume et l’anxiété des derniers moments. Cette rencontre ne se déroule pas par hasard, même Nuage d’Oiseaux le sait. Incapable d’ouvrir sa peine à sa mère ou à Nuage d’Hymnes, gardant ses distances de sa grand-mère envers qui les doutes se multiplient, et distant en compagnie de Nuage Dansant qui selon lui ne le comprendra jamais, il trouve en Nuage de Lynx un égal et une oreille attentive et sincère. L’Oiseau tremble encore du poids des confessions, même à demi-mot et à moitié assumées, il accepte mal de les découvrir au véritable jour. Sous le couvert de ses pensées, les mots lui paraissent moins violents. Les émotions des derniers jours resurgissent et les grands yeux émeraude du cadet s’embuent d’une lourdeur teintée de fatigue. Oh combien il a retenu les larmes, particulièrement la nuit lorsque les ombres se referment contre son petit corps immaculé et que le vent agite les branches de sa tanière. Loin derrière, il perçoit parfois le souffle de sa jumelle. Terrifié, il guette la moindre respiration, s’assure de loin qu’il ne la perdra pas, elle aussi. Mais c’est déjà fait. Les jumeaux, quoique liés, s’éloignent progressivement à force de se tapir chacun dans leur douleur. Pourquoi donc offre-t-il une part de sa peine au Lynx? Lui qui venu pour soutirer de l’information, se trouve maintenant aux prises d’un jeune chat au cœur affligé?

L’espoir. Le mot vibre encore en lui, malgré tout, faible pulsion battant au même rythme que son cœur. Oui, il espère encore, il prie encore les Étoiles. Il l’aura fait pour lui ramener ses aînés, ce qui fut chose faite. Mais à présent il se languit de ce qu’il avait avant, avant la mort de Nuage Ombrageux, avant les mots de son frère qui ne le quittent plus désormais. L’Oiseau aimerait croire en l’avenir, en des meneurs tels que son jeune ami, mais l’ambition lui manque. Il se contente d’hocher la tête dans l’objectif de ne pas le blesser; qui sait? Nuage de Lynx aura beau posséder de jolies valeurs, il semble que le jeu de la politique entourant les Clans ne se limite pas qu’à quelques bonnes intentions. Avec la charge d’une poignée de chats viennent nécessairement des déchirements, des mécontentements et des difficultés. À vrai dire, le novice n’y a jamais véritablement réfléchi, surtout depuis son Clan cloîtré contre lui-même. Parfois tout de même, il lui arrive de se demander ce qu’il fait de vivre sous le grand sycomore ou sous les reflets des rochers du soleil.

Puis les questions viennent. À son habitude, le petit représentant du Tonnerre se montre volubile, mais aussi dangereusement habile pour élever chez l’Oiseau de profondes émotions qu’il ne peut retenir cette fois. D’un mouvement tout aussi brusque qu’inattendu, l’enfant se blottit contre son nouvel ami, se raccrochant à lui tel à un frère. À cet âge, peu importe le temps s’étant écoulé depuis leur première rencontre. Nuage de Lynx représente exactement tout ce dont l’apprenti de l’Ombre pourrait espérer. À la fois une perspective extérieure à ses démons, une première amitié hors du contexte rassurant (mais aussi en pleine remise en question) familial, ainsi qu’un autre jeune tout aussi bouleversé que lui par la vie, par sa grandeur… Ensemble, ils sont petits, insignifiants. L’un brisé de chagrin et l’autre aspirant à de grandes ambitions. Ensemble, ils peuvent lutter, et l’Oiseau se sent plus fort à ses côtés. Lorsque ses larmes se tarissent enfin, le petit affligé parvient enfin à articuler quelques paroles.

«J’essaie… d’être gentil… d’être fort… Mais Nuage Ombrageux il est… Il est mort… Et je n’ai rien pu y faire… Puis Éclair Ambré, il est parti avec ma sœur, et avant de partir, il m’a dit… que je n’étais bon qu’à aller le dire aux autres… Il a dit que Étoile de Mystère… Beaucoup d’autres le disent… qu’elle est folle, qu’elle nous cloître, elle a même renvoyé son lieutenant et instauré les Escadrons… Mais elle fait ça pour nous protéger, n’est-ce pas? J’y croyais avant, mais je ne sais plus. Et Éclair Ambré… Il m’a fait mal. Il aura beau dire qu’il regrette, je sais que quand il l’a dit… j’étais l’ennemi pour lui. Et qu’il le pensait. Pourquoi il est parti quand j’avais besoin de lui, Nuage de Lynx? Et comment je dois faire pour lui pardonner maintenant?»

Son petit cœur menace de céder tant il a mal.

«Je ne suis bon à rien, pas même à ne pas pleurer, regarde-moi! Regarde l’Oiseau, sur sa branche et sa sérénade! Qu’ils se moquent, qu’ils me toisent, avant, je ne me souciais guère du mépris. Mais il est venu de mon propre frère… pourquoi…?»

Nuage d’Oiseaux se redresse, tâche de se calmer. Sa respiration saccadée, chaque mot haché, arraché à sa gorge en feu. Ses yeux brûlent, ses yeux rivés vers le ciel. Espoir, il a encore espoir. L’espoir sourd de ceux qui refusent d’abandonner. Plus fort qu’il ne pourrait le soupçonner, mais si près, si près de lâcher prise. Et Nuage de Lynx, peu importent ses intentions, vient de lui procurer délivrance.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nuage de Lynx
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 14
Date d'inscription : 28/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Amitié et espionnage. [Oiseau]   Dim 30 Juil - 18:02


Je sens la douleur, les doutes, la colère. J'ai toujours réussi à sentir ce genre de chose chez les autres, ces émotions trahies par d'imperceptibles mouvements, par une lueur singulière dans l’œil de l'autre, un tremblement aussi discret que la course des étoiles dans sa voix. Mais chez Oiseaux, c'est plus fort que ça, la tornade de sentiments qui émane de lui est quasiment palpable. C'est comme une aura qu'il émane de tout son être. On sent en lui le tourment, un terrible tourment. Il s'efforce de contenir, d'endiguer. Je vois bien qu'il essai de paraître plus dur que ce qu'il ne l'est en vrai, sûrement parce que c'est aussi mon cas, dans un registre différent. Mais malgré tout, je vois sa souffrance, au milieu de tout le reste, comme une feuille parmi tant d'autres qui dévale le courant d'une forte rivière. Et, dans ce chaos, je comprends pourquoi. Pourquoi je le trouve sympathique, pourquoi il m'intéresse, pourquoi j'éprouve autant d'empathie, pourquoi ma douleur de l'utiliser est si grande. La réponse n'est pourtant pas compliquée, j'aurai pu la voir bien avant. Ou bien l'ai-je vu ? C'est probable. Je n'ai pas voulus me confronter à elle, pourtant. Mon subconscient à préféré se défiler. J'en suis persuadé, maintenant. La véritable raison qui fait que j'aime réellement l'apprenti immaculé de l'Ombre, c'est que j'ai l'impression d'avoir retrouver un frère. Un être qui m'accorde sa pleine confiance, que je comprends parfaitement, et pour qui je ressens une profonde et sincère compassion. La dernière fois que ces émotions c'étaient manifestées en moi, c'était en compagnie de Petit Charbon. C'est si agréable comme sensation, si réconfortant, si apaisant. Comme un havre de paix, une bulle de tranquillité. Mais tout est faux, bien sûr. Je suis faux. Juste une façade, et bien que mes sentiments soient sincères, je reste un fieffé menteur, un profiteur, un monstre. Un être qui doit forcément être dénué de capacité de jugement, puisque je trahi un ami dans le besoin, sachant que ça pourrait le détruire, et pourtant je continue. Pourquoi ? Pour mon clan. Et pourquoi veut il les informations ? Mystère... Pour être mieux renseigné, sans doute, ou bien savoir si nous pourrions être attaqués, ou même pour attaquer avant eux, puisque nous serions en mesure d'utiliser tous nos renseignements pleinement. Etre au courant, connaitre, apprendre, c'est ça qui défini tout dans cette forêt. Savoir quand le camp adverse sera le moins défendu, les dates des assauts ennemis, c'est la clef de la victoire, plus encore que la force des guerriers. Un détachement de félins qui ont l'avantage de la surprise et la connaissance parfaite de tous les facteurs pourra triompher aisément. Je pourrai préserver le clan des menaces ennemies comme je pourrai déchaîner des malheurs sur les membres de la tribu de Nuage d'Oiseaux. Tout cela est entre mes pattes. Et, de toutes manières, il y aura des conséquences, quoi que je fasse. Ce sera des combats ou de la peine. Car c'est sûr, sûr qu'il finira par apprendre de quelqu'un que je ne suis qu'un manipulateur, à moins que ce ne soit moi qui craque en premier. Qui de nous deux à tort ? Lui, qui me confit tout, me faisant pleine et entière confiance ? Ou moi, servant loyalement le clan que j'aime et où j'ai grandis, profitant au passage d'un moment de faiblesse de celui que je considère comme un ami ? Est- il seulement l'un d'entre nous qui détienne la bonne réponse ? Non, nous avons tout deux raison et en même temps sommes fautifs à des échelles différentes.

Et puis soudain, d'un geste qui doit tenir plus du réflexe que d'autre chose, mon camarade de discussion se blottit soudain contre moi. Comme l'aurait fait un frère. Et il laisse aller, je sens le barrage qui contenait ses craintes, ses angoisses, ses colères, je le sens se briser, je vois le flots d'émotions jaillir, et sans rien tenter pour me soustraire à se contact, moi aussi, je me blottis contre lui. Il me révèle tout: Nuage Ombreux que je suppose être son frère, qui est mort, le fameux Éclair Ambré qui s'était en allé avec sa sœur laissant pour mots d'adieux que des choses horribles et cruelles, et que la meneuse était folle (rumeur qui circule beaucoup dans le clan, apparemment.), qu'elle les "séquestre) et a abolie le poste de lieutenant et mit en place les "Escadrons". Bon, j'ai mes informations, mais à quel prix ? L'apprenti immaculé me demande comment pardonner à ce frère si blessant qui pensait les mots qui ont lacérés le cœur de son pauvre cadet comme autant de griffes tranchantes. Alors, comme si les larmes ruisselant sur le visage de mon compère venaient titiller les miennes, je pleure, moi aussi. De culpabilité, de honte, sûrement. Mais il ne doit pas savoir. Non, ma mission est un succès, j'ai les informations, donc je ne gâcherai pas tout. Mais l'eau salée comme ma peine vient aussi de l'empathie que j'ai pour lui, je pense. Je connais la douleur d'avoir perdu un frère, et la colère terrible qui m'avait prise quand j'ai vu son corps porté par les anciens sortir du camp, cette colère contre ceux qui l'ont rappelé à eux, au dessus de nous. Je pensais que je ne pourrai pas les excuser. Mais, les lunes ont passées comme l'odeur de son pelage dans la pouponnière, et j'ai fini par comprendre qui étaient les vrais coupables. Le jeune aux yeux verts se redresse, tente de se calmer, et se dénigre encore, se demandant par ailleurs pourquoi ce coup fatal a été porté par son frère. Je sèche mes larmes et lui réponds.

"Ce n'est pas ton frère alors, seulement par le sang. Je n'en connais aucun autre capable d'une telle méchanceté. Mais tu vas vivre, Oiseaux. Tu trouveras la force de pardonner l'impardonnable. Tu déploieras tes talents au maximum, et tu trouveras une nouvelle famille, crois moi. Ton clan. Tu verras. Tu ne seras pas seul. Et, je, je..." Non. ne pas lâcher maintenant, ne pas lui avouer." Je suis désolé. Désolé pour ton frère. 
C'est une piètre consolation, mais bon, je suis là. On se retrouveras ici toutes les lunes, d'accord ?. Parce que bon. Tu es... tu es mon ami, et c'est super d'avoir quelqu'un pour discuter, mais c'est encore mieux quand ce quelqu'un ne vient pas du Clan."

Je lui passe un coup de langue amicale sur le crâne. Je suis heureux de l'avoir rencontré. C'est super, de discuter ensemble. On continuera longtemps, j'espère. Mais j'ai quand même un peu peur que ça s'apprenne. Que je suis ami avec un Ombreux. Et que mon ami sache que je le manipule.

_________________
Nuage de Lynx:
 


Petit Alizé:
 


Typhon Nuageux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Amitié et espionnage. [Oiseau]   Lun 4 Sep - 21:32

Amitié &
Espionnage

L’Oiseau s’interroge de définitions. L’esprit embué par les larmes et la détresse, même les mots lui échappent. Pourtant, ses vieux amis. Il a perdu toute poésie et toute contenance, laissant lui échapper toute l’émotion qu’il retient depuis un moment par une fierté qu’il ignorait posséder. Ses réserves cèdent, lui apportant une sorte de délivrance. Rien ne lui rapportera ses frères, mais d’accepter de vivre sa peine lui apporte un peu de réconfort. Le Lynx, torturé par les remords, lui offre un cadre sécuritaire où évacuer. L’espion se fait témoin de ses secrets les plus intimes, des secrets qui ceux-là seront conservés. Le reste appartiendra au Clan du Tonnerre, en bien ou en mal. Sympathique, leur apprenti pleure avec celui de l’Ombre, deux jeunes âmes encore terrifiées par ce monde dont ils découvrent les ténèbres et les murmures. Deux lueurs étreintes par la perversion accompagnant la souffrance. Malgré la douleur, malgré les lois et ce que le devoir leur dicte, ils se soutiennent. Pour Nuage d’Oiseaux, la présence de son ami est inestimable et indescriptible. Cette tornade d’émotion lui permet enfin de reprendre pied et de lever un nouveau regard vers le ciel, même s’il est toujours cloué au sol. Il se demande pourquoi son prochain pleure aussi, et s’en sent un peu coupable. Mais encore, de quelle atrocité l’Oiseau ne s’est-il pas déjà accusé?

Le petit se demande ce qu’il fait d’être frère. Il aura toujours défini la chose telle une âme liée à la sienne, à une présence immuable. Par un protecteur, par quelqu’un qui le respecterait toujours. Voilà qu’un frère l’aura quitté pour les Étoiles, et le second parti en le dénigrant. De tout le rejet qu’a pu vivre Nuage d’Oiseaux de sa vie, aucun ne fut plus difficile que celui d’Éclair Ambré. Les mots de Nuage de Lynx attisent sa colère et diffusent sa peine. Le vert de ses prunelles durcit. Il regarde au loin, ne sachant s’il aura un jour la force de pardonner. Le temps lui est si long, chaque jour une éternité quand on a vécu aussi peu. Il ne remarque pas que chaque jour, sa colère et sa peine s’amenuisent, une goutte à la fois. Des mois, des printemps durant, il en aura la force. Son petit cœur généreux l’emportera, mais maintenant la haine le consume. Au moins pour le rattraper, Lynx lui rappelle sa présence. Une nouvelle famille… Pour l’Oiseau, chaque ami, chaque proche, en fait partie. Il pense à sa famille à la Lune, sa mère, son frère, sa sœur. Il se demande à quoi ça rime. À ce que sa vie signifie. Ce à quoi il aspire. Nuage de Lynx sait ce qu’il désire. Le novice de l’Ombre ne l’a jamais su. Néanmoins, certaines certitudes persistent, comme celle que Nuage de Lynx es un ami, un allié.

«Je te retrouverai toutes les lunes, j’en fais la promesse.»

Sa voix est rauque d’avoir tant pleuré. Il paraît un peu plus vieux que son âge tout à coup, plus sage aussi peut-être, mais aussi un peu apaisé. Toutes ces larmes l’auront laissé fatigué mais dans un semblant de paix. La douleur parmi sa poitrine l’élance moins, et il se tient droit devant le chat bicolore.

«Si tu as besoin de moi un jour, Lynx, je serai là. Merci pour ton écoute, pour accepter de me voir, pour ton absence de jugement. Je veux te rendre la pareille, même si je te souhaite de ne jamais vivre une telle détresse.»

Voilà. L’Oiseau sourit, de cette façon qui fait fondre les cœurs, de cette naïveté et de cette bonté dont il déborde. Il se relève sur ses pattes, ses oreilles dressées.

«J’entends une patrouille. Laisse-moi t’escorter jusqu’aux frontières, je connais un chemin où ils ne risquent pas de nous trouver.»

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nuage de Lynx
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 14
Date d'inscription : 28/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Amitié et espionnage. [Oiseau]   Mer 20 Sep - 22:24


Quand j'ai évoqué le sujet délicat de son frère, j'ai bien vu les prunelles émeraudes de Nuage d'Oiseaux scintiller de colère, prenant peu à peu le pas sur la peine qui se voit contrainte de reculer face à cette nouvelle puissante émotion. Il y a dans ses yeux le reflet du conflit intérieur qu'il subit. Je ne saurais dire si en vérité il accordera son pardon, et j'ai menti en l'affirmant avec une telle vigueur; mais n'est-ce pas ce que je fais de mieux ? Je sais qu'en lui ce cache un être capable de clémence, mais voudra-t-il seulement l'accorder ? Je peux concevoir qu'il n'accepte d'excuses de la part de Éclair Ambrée, après ce qu'il m'a raconté sur lui. Faire du mal à son propre frère alors que ce dernier a autant besoin du présence fraternelle, c'est terriblement injuste et cynique comme réaction. C'est... Dégoûtant, il n'y a pas de terme plus approprié. Enfin, les cartes sont entre ses pattes, c'est lui qui verra ce qui lui convient de faire, les choix que son cœur lui indiqueront. Il faudra néanmoins qu'il se fie aussi à sa tête, pour ne pas envenimer la situation, mais vu l'intelligence dont je sais que l'apprenti blanc est capable de faire preuve, je ne me soucis pas trop du sujet. Il saura trouver les mots justes, pas de doutes. Je garderai, je pense, ce qu'il m'a confié qui n’intéressera pas Étoile Sombre pour moi. Ça ne fais pas de mal, personne n'a besoin de ces détails là, pas vrai ? Oui, quitte à être un traître, autant en être un qui ne s'enfonce pas trop. Et bon, je n'aide pas le Clan de l'Ombre, juste un apprenti un peu perdu comme moi. 
Le regard de Nuage d'Oiseaux semble s'être un peu adoucit, apaisé, mais épuisé par ses larmes. Le voilà devenu un matou de six lunes de plus, mais un matou en paix. Je ne peux m'empêcher de retenir un petit sourire quand il me  promet que nous nous retrouverons ici même chaque lunes. D'abord parce que je suis heureux de savoir que nous pourrons échanger, débattre, rêver ensemble encore, et, aussi, parce que j'accomplis ma mission. Mais c'est un plaisir teinté de remords qui me laisse en bouche un goût amer. J'ai l'impression que dans ma tête deux voix discutent, et j'entends presque cette imperceptible conversation. Oui, une voix est en train de dire à l'autre que trahir est pire que tout, alors quant à trahir un ami dans le besoin... Elle crie que je ne dormirai plus, que je ne pourrai même pas voir mon reflet dans la rivière sans discerner l'odieux personnage que je pourrai devenir. Cette voix là n'est que colère et amitié, impulsive. L'autre, en revanche est calme et posée, calculatrice. Elle réfléchit froidement, logiquement. La voilà qui réplique doucement à l'autre voix que l'amitié est bien gentille, mais que seul le clan compte, et la véritable trahison est de garder des secrets qui pourraient être utiles à ses camarades pour gagner l'affection d'un apprenti que je ne connaissais pas voilà une lune. Que je ne dois pas  devenir un tourne-casaque, que je ne dois pas perdre de vue mon objectif premier. Qu'en agissant ainsi, je suis peut-être en train de prévenir des événements qui pourraient avoir un impact négatif sur le Tonnerre, voir sur la forêt entière. Et l'affrontement verbale se poursuit, les répliques fusent, d'un côté énervées et brusques, de l'autre d'un sang-froid effrayant. Alors, c'est donc ça. Les fameux dilemmes, le coup du pour et du contre. C'est donc ça qu'on appelle la conscience. Et bien, elle ne m'aide pas. Les arguments sont tous justes, et bien que diamétralement opposés, les points de vue se valent. Finalement, autant faire un compromis. Mon idée de base était bonne, et aucune des deux présences n'a su me convaincre mieux que l'autre, donc je ne dévoilerait à Étoile Sombre que ce qu'il a vraiment besoin de savoir. Le reste sera mon secret à moi. Oiseau enchaîne, me dit que lui aussi sera là pour moi, si un jour j'ai des problèmes quels qu'ils soit. Il me remercie pour mon écoute. Je reste impassible, mais je frémis à l'intérieur. Pas la peine que je me demande pourquoi, je connais pertinemment la réponse. Néanmoins, je suis touché par ses paroles. Par la sincérité de ses propos. Il y a en lui une sorte d'innocence que je n'ai jamais vu. Et puis il sourit. Si je devait le décrire, ce sourire serait un pur concentré de positif. Rien de très distinct, non, mais juste un ressenti. Comme un rayon de soleil à travers les nuages. Alors je lui rends de bon cœur son sourire, même si le mien est loin de procurer le même effet. Je n'ai perçu le bruit lointain qu'après le bond qu'a fait l'apprenti immaculé. Une patrouille. Et une des siennes. Elle arrive par là d'où je viens, impossible de partir. Je sens déjà les poils de mon dos se hérisser. Nuage d'Oiseaux m'intime de le suivre, affirmant connaitre un chemin sur pour que je rentre. J’acquiesce d'un signe de tête, lui emboîtant le pas à travers ce territoire qui m'est inconnu. Je me rends compte que je n'ai jamais envisagé que lui me piège, ma confiance en lui est toujours intact. Il me mène vers je ne sais où, mais je suis serein. Alors, discret comme des ombres, nous filons, côte à côte. Comme des frères.

_________________
Nuage de Lynx:
 


Petit Alizé:
 


Typhon Nuageux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amitié et espionnage. [Oiseau]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amitié et espionnage. [Oiseau]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les différentes facettes de l' AMItié
» Votre définition de l' Amitié
» chez Kiki (au fil de l'amitié)
» l'amitiée
» J'ai trouvé un oiseau sauvage ou pigeon bagué ...Que faire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan de l'Ombre :: Territoires :: Rochers Bleus-
Sauter vers: