« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Do you remember me? [Feat Ronces]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélodie Lumineuse
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 389
Age : 15
Date d'inscription : 22/11/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Do you remember me? [Feat Ronces]   Sam 11 Mar - 17:45

Hors Rp':
 


Do You Remember Me?




A peine réveillé, et déjà la fatigue s’abat sur Nuage de Minuit, pesant comme une chape sur son esprit tumultueux. Le jeune chat force ses paupières à s’ouvrir et parcourt la tanière de son regard ensommeillé, laissant ses yeux glisser sur les formes des corps endormis de ses camarades. Il semble chercher quelque chose, ou quelqu’un, et lorsque que son inspection se termine, l’apprenti paraît soulager de ne pas avoir trouvé la raison de cet examen. Soulagé, mais aussi déçu, comme un mélange indécis de sentiments contradictoire, parmi lesquels il ne sait pas choisir. Depuis quelques jours, peut-être même semaines, l’apprenti agit étrangement, paraissant toujours sur la défensive, son anxiété habituelle doublant. Il se hâtait de sortir avant les autres le matin, et ne rentrait que lorsqu’il était bien sûr que tous les autres apprentis avaient succombés aux bras de Morphée. En vérité, si quelqu’un avait minutieusement examiné ce comportement, il aurait tout de suite compris : Nuage de Minuit fuyait. Peut-être n’en avait-il pas conscience lui-même, mais c’était bien le cas. Et ce qu’il fuyait -ou du moins évitait- n’avait qu’un nom : Nuage de Ronces.

Elle était revenue sur les terres du vent depuis peu, franchissant fièrement la frontière, avec le sourire narquois qu’elle avait toujours eu. Les membres du Clan l’avaient tous accueilli comme si elle était seulement partie dans un long périple, et qu’ils l’attendaient depuis longtemps. Nuage de Minuit, lui était resté à l’écart, dans un coin, se rendant invisible comme il savait si bien le faire. Puis il avait observé, classant chaque détail dans un recoin de son cerveau, les analysant ensuite minutieusement. A l’extérieur, Nuage de Ronces était restée la même, avec ses yeux verts et expressifs, sa fourrure bicolore et emmêlée, son envie de rire. Elle était la liberté personnifiée, la témérité incarnée. Mais à l’intérieur, le temps était passé, et certaines choses avaient sûrement changées.

Nuage de Minuit essaye de se rappeler de sa camarade au temps de leur enfance. Il revoit une tâche de fourrure bicolore virevoltant d’un coin à l’autre de la pouponnière, des yeux tantôt rieurs, tantôt moqueurs, mais toujours brillants de cette lueur de vie que Midnight n’avait jamais eu. Il réentend un éclat de rire, une voix lointaine qui le taquine, qui le pousse à aller jouer dehors.  Des disputes parfois. Des souvenirs flous et des bruits anciens entourent bientôt le chat noir. Pourtant, les deux ne se ressemblaient pas. Elle, l’appel de la liberté, l’envie constante de désobéir. Lui, qui aime le confort de son enfance, qui comprend avec facilité les règles qui régissent le monde. On pourrait presque voir en eux des opposés.
L’apprenti sombre avait tout de même changé depuis ces lunes. Il avait mûri, s’était détaché de son enfance, s’était ouvert au monde de l’extérieur. Il avait connu l’amour, puis la mort. Il avait souffert aussi, avait construit des murs, et s’y était enfermé. Mais il était toujours là, et elle aussi était revenue maintenant. Il ne sait pas vraiment ce qu’ils avaient été, il n’a pas assez d’expériences sociales pour mettre un terme là-dessus. Camarades de jeux ? Amis ? Mais la question qu’il se posait maintenant était surtout, qu’est ce qu’ils pourraient être ? Nuage de Ronces se souvenait-elle seulement de lui ? Il n’était pas sûr de vouloir savoir, il avait peur de la réponse. Il était toujours comme ça, à se monter la tête pour un rien, à se poser trop de questions ou à chercher des solutions là ou d’autres ne verraient même pas de problèmes. Il s’était proposé pour toutes les tâches possibles et inimaginables, tant que cela l’éloignait de son ancienne camarade pour quelques heures. Il ne voulait pas qu’elle le remarque, il ne voulait pas qu’elle pose ses yeux verts sur lui. Il ne voulait pas voir la concentration dans son regard, signe qu’il lui rappelait quelque chose, mais qu’elle ne pouvait pas mettre la patte sur ce que cette chose était véritablement.

Mais ce matin, les questions étaient plus présentes, elles tournaient plus vite dans l’esprit confus de Nuage de Minuit. Comment c’était l’Astre ? Elle allait bien ? Elle se souvenait de lui ? Elle avait rencontré qui ? Comment allaient ses frères ? Ils étaient restés à l’Astre ? Qu’est ce qu’elle avait vécu pendant tout ce temps ? Tant de questions apportant un désordre impossible à gérer dans le crâne de Midnight. C’est dans cet état qu’il sortit de la tanière des apprentis, s’étirant et secouant la tête pour s’éclaircir les idées. Puis il se figea dans ses mouvements, réalisant que l’objet de sa fuite se trouvait à quelques mètres. Non. Il n’était pas prêt à lui faire face. Mais tandis que ces mots résonnaient à son cerveau, ses pattes elles, se mirent en mouvements sans qu’il leurs en ait donné la permission. C’est seulement lorsqu’il s’arrêta devant elle qu’il réalisa qu’il n’y avait plus de retour possible, et que son cerveau se vida de toutes ses idées. Il ne put que balbutier d’un air perdu, sa voix montant sur la fin, comme si il y avait ajouté sans faire exprès un point d'interrogation.

"-Je...Euh...Salut?"

Si le matou le pouvait, il serait déjà devenu rouge pivoine. Pour qui allait le prendre Nuage de Ronce? Il essaya de se reprendre en vain, marmonnant ensuite très vite, sans laisser à la femelle le temps de répondre.
"Tu vas bien? Euh...Je suis Nuage de Minuit, tu te rappelles peut-être de moi?"

_________________






Lumy ~ Mid' ~ Loupiot:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1887
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Jeu 16 Mar - 0:59

Do you remember me?
Je n’ai pas oublié. Le chant de la brise parmi les hautes herbes jaunies. Le rire du soleil dans le pelage de mes camarades. Les côtes saillantes et les jambes fines et musculeuses des miens. Les souvenirs affluent, chaque jour plus étourdissant mais familier. De longues lunes passées à ressasser chaque détail de ma vie ici en espérant la désirer assez pour qu’elle ne se réalise à nouveau. Puis, la naïveté de l’enfance passée, je comprenais enfin que ma destinée n’appartenait qu’à moi. Si tous ces détails, ce retour, m’apportaient un énorme réconfort, je ne retrouvais pas encore mes marques. Quelques jours déjà depuis mon arrivée au campement du Clan du Vent, et j’entretiens pour cet événement des sentiments plutôt mitigés, à l’instar de mon accueil au sein de ma patrie natale. La majorité des apprentis me connaissant de mon autre vie, m’ont reçue tel je pouvais m’y attendre : avec chaleur et affection. Mais du côté de nos aînés, je retrouve un peu ce que j’ai ressenti de la part de Cicatrice du Tigre, le chat m’ayant retrouvée lors de mon retour. Froideur et jugement. L’âge adulte doit se teinter, à un certain moment, de barrières infranchissables. Je me demande si je dois moi aussi changer, si moi aussi je dois considérer le monde avec antipathie et dédain. Je me souviens de Nuage de Chouettes, si jeune, si gentille et ouverte, une oreille attentive à ce que je ressentais cette nuit-là où je me suis égarée sur les terres de l’Ombre. J’étais une ennemie alors, mais je ne me suis jamais sentie comme tel auprès d’elle. Je ne pourrais en dire autant de mes impressions actuelles au sujet de ma propre tribu.

Les rumeurs fusent à mon sujet. J’accompagne quelque fois Perle d’Or et son apprentie lors de patrouilles ou de séances de chasse, mais aucune décision concrète n’a été prise à mon sujet concernant mon futur mentor. Je soupçonne qu’on m’attitra Cicatrice du Tigre, une perspective qui ne m’enchante pas énormément. J’éprouve pour lui une sorte de rancœur teintée de curiosité. Car oui, je me souviens. Je me souviens de ce guerrier qui était autrefois bien sympathique et qui aujourd’hui n’est plus qu’un triste cube de glace. Je mastique un lapin amaigri dans un coin de la clairière, prise dans mes pensées au sujet de mon futur professeur. Je ne remarque pas tout de suite la venue d’un autre novice, qui soudain s’adresse à moi, visiblement mal à l’aise. En relevant la tête vers lui, je le reconnais aussitôt. Patte de Minuit. Il était tout près d’être nommé apprenti au moment où je suis partie, il est aujourd’hui un fier minet... ou enfin, un chaton toujours aussi timide que l’ami que j’ai connu. Malgré son évidente timidité, je souris aussitôt, bien heureuse de le revoir. Il a dû m’éviter jusqu’à présent, car je n’ai pas eu l’occasion de le croiser.

«Nuage de Minuit, bien sûr! Tu n’étais que Patte de Minuit à l’époque mais je me souviens bien de toi! Tu as grandi!»

Je le gratifie d’une bousculade amicale sur l’épaule et d’un sourire qui se veut sympathique, mais qui doit être un peu moqueur. Il reprendra vite l’habitude de moi et de ma tendance à la moquerie. Minuit est un chat plutôt renfermé, très différent de moi et pour cette raison j’ai tendance à le taquiner. Sous mes airs assurés et enthousiastes, je suis profondément soulagée de ce contact. Il est un rare avoir réellement osé s’approcher, et je lui en suis reconnaissante.

«Je suis contente de te voir, ne sois pas timide! Qu’est-ce que tu deviens, alors? Es-tu devenu plus brave?»

Mes yeux pétillent de vie et de joie. Voilà exactement ce que je cherchais en revenant au sein de mon Clan-mère. Juste un ami avec qui revivre.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mélodie Lumineuse
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 389
Age : 15
Date d'inscription : 22/11/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Sam 18 Mar - 16:36

 
Do you remember me?And I'm afraid, because I find in you
what was lost in me.


Deux étincelles d'un vert vifs se relevèrent et rencontrèrent les iris de l'apprenti noir qui sursauta. Nuage de Ronces était en train de manger, et il était venu la déranger dans son repas... Surement allait-elle lui demander poliment mais fermement de la laisser seule, du ton posé que l'on utilise avec les étrangers lorsque l'on ne veut pas être dérangé. Nuage de Minuit commence déjà à reculer, prêt à s'excuser lorsque la féline face à lui sourit sincèrement, le stoppant net dans son mouvement. Elle se lève et le gratifie d'une bousculade chaleureuse, avec cette lueur moqueuse dans ses yeux que Nuage de Minuit n'a jamais pu oublier. «Nuage de Minuit, bien sûr! Tu n’étais que Patte de Minuit à l’époque mais je me souviens bien de toi! Tu as grandi!»

La matou noir sourit lui aussi d'un air un peu plus crispé, cela se voit dans son attitude, il est rassuré de cet accueil. Et surtout, il est content de voir que son amie n'a pas changée d'un poil, et que pour elle, le temps n'a a priori pas eu de prises sur leur ancienne camaraderie.

«Je suis contente de te voir, ne sois pas timide! Qu’est-ce que tu deviens, alors? Es-tu devenu plus brave?»

Plus brave? Nuage de Minuit essaye de faire abstraction de cette pique sympathique qu'a toujours eu l'habitude de lui lancer Nuage de Ronces. C'était auparavant leur quotidien, et la réentendre se moquer gentiment de lui lui chauffe le cœur, il a enfin l'impression d'être revenu au temps où tout était plus simple, ou la question était seulement de savoir à quel jeu jouer. Mais il le sait maintenant, tout a changé. La vie n'est pas un livre dont on peut tourner les pages pour revenir en arrière. Dans la vie, on peut faire des choix, on peut ralentir, se mettre soudainement à courir si besoins. Il faut choisir quelle intersection prendre, savoir sortir des chemins battus si c’est une nécessité. Mais jamais, jamais on ne peut revenir en arrière. Et une fois que le livre de la vie est refermé, il n'est plus possible de le rouvrir. Et voilà que le matou se laisse encore envahir par la nostalgie, à cause d'une simple broutille...Il faut vraiment qu'il apprenne à mettre des barrières entre ses mondes et la réalité. Il revient à Nuage de Ronces pour répondre à sa question. Qu'est ce qu'il devient? Devenir? Pas grand-chose, c'est ce que l'apprenti peut dire. Il a des difficultés dans presque tous les entraînements sauf le combat qu’il déteste. En excluant la course bien sûr, mais quoi de plus naturel pour un apprenti du vent d’avoir de grandes pattes musclées lui permettant de garder une grande vitesse sur de longues distances ? Il baisse les yeux, sa gêne revenant à grand pas.
« Bof, pas grand-chose par rapport à avant… J’essaye de survivre à l’entrainement. » Nuage de Minuit garde néanmoins un ton léger, soucieux de ne pas passer pour un pauvre chaton cherchant de l’attention. Non, vraiment, ce n’est pas ce qu’il veut, il aurait même préféré avoir un autre sujet que ses faiblesses sur lequel traiter. Il reprend donc, relevant cette fois ci les yeux avec un sourire : « Et pour la bravoure, je crois que ce n’est pas encore ça…Mais ça ne risque pas de changer de sitôt je pense malheureusement. »
Nuage de Minuit se tait un instant, laissant un court silence s’étendre. Il ne sait jamais quoi dire aux autres, comment engager une conversation. Il ne sait pas ce qui les intéresse, ce qui pourrait les pousser à partir dans des délires comme lorsque les autres apprentis discutent le soir après une dure journée. Nuage de Minuit adorerait pouvoir entrer dans la tête des autres, voir ce que ça fait d’être dans un autre corps que le sien. Mais plus que tout, ce qu’il voudrait comprendre, c’est la façon de penser des autres. Comment réfléchissent-ils ? Par quels moyens prennent-ils des décisions ou trouvent-ils des réponses par eux même ? Est-ce que tout le monde est pareil dans sa tête ? Et lui, Nuage de Minuit, est-il normal ? Ou y a t-il un décalage par rapport aux autres ? N’est-il pas fou ? Le félin noir n’en a jamais fait part à personne, mais c’est une de ses nombreuses peurs. Ne pas être normal. Il n’aspire à rien d’autre que de se fondre dans la masse, et pour cela, la normalité est importante. Ce qui amène une autre question. Qu’est la normalité ? En existe-t-il vraiment une ou n’est ce qu’un idéal, une idée ? Enfin bon, s’il continue à ce train-là, il n’a pas fini avant le lendemain d’être entraîné dans une suite de questions auxquelles il n’a pas de réponse. Il replonge donc ces yeux verts dans ceux de la même couleur, mais avec des nuances différentes de Nuage de Ronces et lui pose enfin une des questions qui lui tenait à cœur depuis le début.
« Et toi, comment vas-tu ? C’était comment l’Astre ? »
Il la regarde franchement, son regard curieux planté dans le sien. Dans le cerveau de Nuage de Minuit, les questions se bousculent les une aux autres, sans aucune cohérence entre elles, lui donnant mal à la tête et le tenant réveillé la nuit. Alors quand le matou peut obtenir quelques réponses, il ne s’en prive pas et n’en perd pas une miette. Mais il y a aussi autre chose qu’il veut demander à Nuage de Ronces, et le félin ne sait pas vraiment comment le faire sans la heurter ou sans paraître trop brusque. Et son dernier souhait est que la femelle prenne mal ses questions et le plante là, à nouveau seul. Il prend donc son temps avant de formuler d’une voix légèrement hésitante sa question.
« Hum…C’est un peu délicat de demander ça et je ne te pose pas cette question pour te faire passer un autre message, c’est juste que j’aimerais comprendre…enfin savoir…pourquoi au juste, tu es revenue ? Je veux dire, je ne veux surtout pas que tu repartes, je tiens à toi en tant qu’amie et… » L’apprenti s’embourbe un instant dans ses explications, penaud. Voilà, encore une fois, il ne sait plus où se mettre. Il finit par arrêter son débit de parole inaudible, prend une goulée d’air et reprend.
« Enfin bref…Pourquoi es-tu…ici ? Et pas à l’Astre ? Et surtout…Tu es seule ? Je veux dire, tes frères, tes parents...?»

_________________






Lumy ~ Mid' ~ Loupiot:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1887
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Mar 25 Avr - 23:10

Do you remember me?
L’anonymat ne me sied pas. Je m’empresse de m’en départir d’un sursaut enthousiaste, la posture changée par la perspective de ces destinées de nouveau liées. Si j’estime énormément mes frères, je conserverai toujours une place spéciale dans ma vie pour mes amis et mes connaissances, pour les oiseaux sauvages de passage dans mon existence. Nuage de Minuit en fait partie. Je conserve de nombreux souvenirs de notre enfance commune, de nos jeux et de nos discussions passées. Je m’assombris encore à me demander comme il a pu croire, ne serait-ce qu’un instant, que j’aurais pu l’oublier. Non, je n’ai pas oublié, aucun de ces oies migratoires qui font partie de ma vie. Aucun membre du Vent, ni de l’Astre. Je n’ai jamais eu de grand talent pour me rappeler les plantes, les techniques de chasse ou de combat. Néanmoins je ne saurai jamais oublier un visage et une existence. J’ai le sentiment que Minuit vient de m’offrir de nouvelles racines sur lesquelles m’ancrer, une première pierre où reconstruire mon temple. Et tous les autres, des disciples en devenir, un cercle d’amis solides. Au moins… au moins il y en a un. Je constate avec un immense soulagement qu’il n’a pas changé. Fidèle à lui-même dans sa simplicité, l’ombre qui me suivra de nouveau si je lui tends la patte. Je me délecte de la sensation immuable du besoin, celui de combler celui des autres. Ce manque, à remplir. Nuage de Minuit manque de direction.

«Tu es bien d’autres choses, Minuit, tu deviendras plus brave un jour. Au pire, je serai brave pour deux.»

Brave, certainement. Capable dans l’adversité de trancher à propos de ma propre destinée malgré les réticences, malgré l’opinion de ma propre famille. Maîtresse de mes décisions, forte malgré le mépris témoigné par mes semblables lors de mon retour. Je me souviens encore, avec un frisson de malaise, de l’accueil imperturbable de Cicatrice du Tigre alors qu’épuisée je trouvais refuge auprès du ruisseau. Des lunes, me semble-t-il, depuis. Voilà enfin un premier pas vers l’avenir que je m’imaginais et que j’ai choisi pour moi-même. Et malgré le sourire assuré que j’offre à mon cadet, une part de moi s’effrite, déçue et coupable. Car les décisions, cette expérience m’a-t-elle appris, ne viennent pas sans conséquences. Je dois en payer le prix, aussi courageuse je sois devant l’adversité. Il réalise à peine qu’il est source de lumière pour moi en cet instant, de chaleur et de réconfort. Que malgré ses dires et les miens, il est réellement la source de courage entre nous deux en cet instant. Il ose me demander comment je vais et je force un nouveau sourire.

«Tu veux rire? J’attendais ce moment depuis tellement longtemps! Tu sais, je n’ai jamais voulu partir, c’est mon père qui a pris la décision, cette cervelle de souris. Eh bien, moi, je sais décider. Et ma place, elle est ici. P-pourquoi je… suis revenue?»

Pendant un instant, ma voix se voile de tristesse, malgré ses efforts pour écarter la pensée automatique et douloureuse, qu’il s’agit là d’un incitatif à repartir par le long chemin m’ayant mené ici. À moitié rassurée, je cherche les mots qui me sont venus si facilement ce soir-là auprès d’une vieille Rôdeuse du Clan.

«Je n’étais pas heureuse. C’est tout. L’Astre c’est bien… mais ce n’était pas pour moi. Pour ce qui est de mes frères, ils n’auraient pas compris. Ils avaient trouvé chez l’Astre une maison. J’ai essayé de faire comme eux et de me convaincre que cette vie me correspondait, mais ma vie ici me manquait plus que tout au monde.»

Ma liberté aussi, arrachée par mon père et sa décision hâtive. Ce mouvement de retour vers mon Clan natal représente aussi une résistance envers la sinistre dictature qu’il tente de m’imposer sous le couvert de l’amour. Il est égoïste.

«Donc, oui. Je suis seule.»

Je baisse les yeux vers mon repas, soudainement sans appétit.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mélodie Lumineuse
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 389
Age : 15
Date d'inscription : 22/11/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Mar 2 Mai - 17:48

 
Do you remember me?And I'm afraid, because I find in you
what was lost in me.


Pendant quelques instants, j'ai eu le sentiment que le temps était revenu au passé, et que Nuage de Ronces et moi étions à nouveaux d'innocentes boules de poils à peine avancées dans le long chemin de la vie. Mais inconsciemment, la femelle me rappelle à l'ordre, brisant mon doux rêve d'harmonie.

«Tu es bien d’autres choses, Minuit, tu deviendras plus brave un jour. Au pire, je serai brave pour deux.»

Ici, il est question de bravoure. Pourquoi accorde t'ont tant d'attentions à la capacité d'un individu à ne pas avoir peur du danger? Je m'éloigne vite de ces questions futiles, sans intérêts, heureux de retrouver mon nom raccourci dans la bouche de mon amie. Et elle a raison, c'est indéniable. Nuage de Ronces a traversé seule le territoire pour revenir dans un Clan qu'elle avait quitté enfant, tout en sachant qu'elle ne serait pas forcément acceptée par tout le monde. Surement veut elle rester maître de sa liberté, mais je n'aurais peut-être pas été capable de faire de même. Il va falloir que j'arrête de me comparer aux autres. J'attends donc maintenant sa réponse à ma question, toujours aussi gêné. J'ai peur d'avoir fait une bourde, et de voir le mépris s'afficher dans ses yeux. Ou pire, qu'elle soit triste à cause de moi... Mais c'est trop tard pour y penser maintenant, elle me répond déjà.

«Tu veux rire? J’attendais ce moment depuis tellement longtemps! Tu sais, je n’ai jamais voulu partir, c’est mon père qui a pris la décision, cette cervelle de souris. Eh bien, moi, je sais décider. Et ma place, elle est ici. P-pourquoi je… suis revenue?»

Je remarque de suite l'hésitation, la fissure dans l'harmonie qui se trouvait devant mes yeux. Comme à mon habitude, je ne peux rien faire d'autre que m'apercevoir de la tristesse, des regrets peut-être, qui ronge ma camarade, et même si aucuns de ces sentiments ne m'appartient, il me heurte de plein fouet et mon cœur se remplit de détresse. En vérité, je ne savais pas que c'était le père de Ronces qui avait pris la décision de partir. Je le réalise seulement maintenant, mais sa relation avec lui ne doit pas être des meilleures non plus. L'image du mien me revient en tête, et un goût amer me vient en bouche. Mais je n'ai pas plus le temps d'y songer, La femelle bicolore reprend la parole.

«Je n’étais pas heureuse. C’est tout. L’Astre c’est bien… mais ce n’était pas pour moi. Pour ce qui est de mes frères, ils n’auraient pas compris. Ils avaient trouvé chez l’Astre une maison. J’ai essayé de faire comme eux et de me convaincre que cette vie me correspondait, mais ma vie ici me manquait plus que tout au monde.»

Ou, je comprends. Devoir faire semblant de vivre une vie qui n'est pas la notre, regarder au loin en rêvant de s'évader alors que notre était censée être ici. Regarder les notre évoluer, s'approprier les lieux, construire leur projets d'avenir, alors que nous rêvons d'ailleurs... Encore une fois, mon esprit dérive vers mes propres expériences, et je me sens égoïste. Je baisse les yeux aux sol, honteux de moi même, honteux de me tenir ici devant quelqu'un telle que Nuage de Ronces. Qu'est ce que je fais là? Et ça y est, mon esprit s'affole, tourne en rond, et ma respiration s'accélère. Je n'ai pas d'autres choix que de me reconcentrer sur l'apprentie bicolore pour me calmer. Inspiration. Expiration. Des crises me prennent de plus en plus souvent, mais il ne faut pas que cela devienne permanent. Je peux me contrôler, je dois me contrôler. Alors je fixe Ronces comme si je ne voyais qu'elle, le temps que le monde arrête de tourner et que le sifflement aigu qui résonne dans mon crâne diminue. J'attrape au vol les derniers mots de Nuage de Ronces.

«Donc, oui. Je suis seule.»

Et la voilà qui rabaisse le nez vers sa proie. Je m'en veux, j'aurais dû m'attendre à cet effet. Quelles émotions l'ont traversée de ma faute? Je ne sais pas si les autres ressentent tout aussi intensément que moi, mais si c'est le cas, j'ai dû lui faire beaucoup de mal. Un silence s'étire, et je suppose que c'est à mon tour de le troubler maintenant. J'ouvre la bouche, mais rien ne me vient. Que suis-je censé dire? Qu'est ce qui pourrait lui remonter le moral? J'ai l'impression, encore une fois, d'être l'ami collant et inintéressant. Peut-être veut-elle que je la laisse seule? Mais cela me parait presque cruel de la laisser ainsi, et puis je n'en ai aucune envie. Alors je finis par lâcher d'une voix timide, presque interrogative, un bout de phrase.

"Je suis désolé de t'avoir posé ces questions, je n'aurais pas dû...Mais je pense que ce que tu as fait était courageux, et surtout, que c'était la bonne chose à faire. Ta vie t'appartient à toi seule, et pas à ton père ou à quiconque autre de ta famille. Alors si tu as suivi ton cœur en rentrant ici, je suis content pour toi et j'espère que tu pourras continuer à le suivre dans toute ton existence."

Je n'ai jamais été doué avec les mots, mais j'espère qu'elle saisira le message que j'essaye de lui faire passer, et surtout, que son moral remontera un peu. Je lui adresse un pâle sourire, souhaitant ne pas avoir fait de boulette en me permettant de commenter ce qu'elle venait de me raconter...

_________________






Lumy ~ Mid' ~ Loupiot:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1887
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Lun 15 Mai - 19:53

Do you remember me?
La solitude me déplaira toujours. Pour véritablement me sentir à mes aises, il me faut un public, une assistance, une aide, un sourire. Je me languis de la présence constante de mes frères, pire maintenant de les nommer. Si je dois cesser de les attendre, le rejet de mes semblables au cœur du Clan du Vent alourdi le manque et rend la tâche plus difficile encore. J’évite désormais soigneusement le regard de mon camarade qui doit me trouver bien changée et surtout fragile. Nuage de Minuit ne m’aura pas connue ainsi et je me demande si je possède toujours les qualités qui le rendait si prompt à me suivre lors de nos aventures d’enfance. Depuis mon retour sur mes terres natales, je me demande où sont passées mes caractéristiques habituelles. Il me semble désormais sonner faux à moi-même. Je m’efforce désespérément de conserver mon calme et de chasser la peine qui m’étreint la gorge. Me parvient le souvenir chaleureux de Nuage de Chouettes une fois de plus. Cette apprentie du Clan de l’Ombre, rencontrée sur le chemin vers ici, m’aura marquée de son étonnante gentillesse et de sa sincérité. Je n’en espère plus de mes camarades désormais, même si le novice au pelage sombre à mes côtés m’est sympathique. Je me doute qu’il rebroussera prestement chemin afin de s’éviter la chose triste et morne que je suis devenue malgré tous mes efforts pour la dissimuler au reste du monde.

Néanmoins j’avais tort. Je ne retrouve chez mon vis-à-vis aucun jugement, pression ou mépris. Au contraire, ses mots se teintent à la fois de compréhension, d’acceptation et de compassion. Je me redresse, les oreilles dressées, surprise à l’écoute de telles paroles. Malgré moi, un sourire attendri se peint contre mes traits de l’entendre prononcer ces mots, ces mots que je désirais entendre depuis longtemps… que j’avais besoin d’entendre. À présent je n’ai plus aucun doute quant à ses intentions. Aucun malice ne l’habitait lorsqu’il a posé ces questions, aussi douloureuses soient-elles. Son opinion me touche et me laisse sans voix un instant tandis qu’un voile ému vient noyer l’émeraude de mes prunelles. Je chasse mon embarras par une légère toux, regardant ailleurs le temps de chasser ces larmes. Lorsque j’ai à peu près repris contenance sur mes émotions, je lui adresse ces quelques mots d’une sincérité absolue, tout comme il l’aura fait pour moi.

«Merci, Nuage de Minuit.»

Car il ignore à quel point ses mots me sont précieux et me rendent espoir. J’ai désormais la certitude d’avoir déniché un allié, voilà pour me contenter le temps de reprendre mes marques au sein de mon Clan. Au moins, l’un d’entre eux ne m’aura pas oublié et surtout a laissé de côté les réticences habituelles des chats claniques envers les étrangers. Nuage de Minuit me voit telle que je lui apparaissais jadis : une apprentie guerrière du Clan du Vent et non une traître comme bien d’autres semblent le penser. Je souris franchement désormais, poussant ma proie vers mon cadet afin de lui proposer une part. Je suis une femelle de peu de mots, mais il comprendra, du moins je l’espère, à quel point il m’aura touchée.

«Dis, je viens de penser à quelque chose. Les membres du Conseil refusent que je sorte depuis mon retour tant qu’on ne m’aura pas assigné de mentor… mais c’est trop long! J’avais pensé que peut-être toi tu pourrais me faire faire un tour? J’ai beaucoup de temps à rattraper et… qui de mieux que toi pour me faire connaître le territoire de notre Clan?»

Je lui souris, pleine d’espoir qu’il acceptera. Cette conversation m’a ragaillardie, je souhaite maintenant mettre cette énergie à profit.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mélodie Lumineuse
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 389
Age : 15
Date d'inscription : 22/11/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Dim 28 Mai - 17:13

 
Do you remember me?And I'm afraid, because I find in you
what was lost in me.



J’ai toujours apprit à vivre seul, sans personne autour de moi pour épauler. Je n’attends pas des autres, au contraire. Tout ce qu’ils ont à me donner, je le redoute, je le crains. Beaucoup attendent des sourires, des paroles réconfortantes, un contact physique apaisant, et je ne peux les juger pour cela. Peut-être est-ce normal de fonctionner ainsi, et j’aimerais être comme tout le monde, en quête d’attentions . Pourtant, la plupart du temps, lorsque je me trouve confronté à un individu, ma plus grande hâte est que la conversation s’achève au plus vite. Que ces visages remplis de jugement s’éloigne, que cette personne n’ai plus l’occasion de poser ses prunelles sur ma personne. Car que pense les autres de moi ? Voilà ce qui me fait peur. Si on me sourie, on attend un signe en retour. Signe que je suis incapable la plupart du temps d’accorder, car mon esprit est distrait, il n’est pas assez connecté avec mon corps, n’est pas assez habitué aux habitudes, aux lois de cette société mouvante et changeante. C’est pourquoi lorsque Nuage de Ronces relève la tête, les oreilles dressées vers moi, j’ai presque un instant de recul. Pour moi, la conversation était terminée. J’avais fait une erreur, froissé celle que je considérais comme ma camarade, une amie peut-être. Mon rôle devait être de me retirer, en tant que fautif, mais la voilà qui, après une toux gênée, me remercie de ses mots sincères, qui, pour la première fois depuis une éternité, me réchauffent le cœur. Je ne sais pas si il y a une raison à ceci. Peut-être que j’arrive à me sentir un minimum utile, au moins pour quelqu’un ?
Et je n’ai pas d’avantage de temps pour ouvrir à nouveau la bouche, - qu’aurais-je dit de toute façon ? - qu’après un court silence léger, ou chacun profite silencieusement de cet instant, Nuage de Ronces reprend.

«Dis, je viens de penser à quelque chose. Les membres du Conseil refusent que je sorte depuis mon retour tant qu’on ne m’aura pas assigné de mentor… mais c’est trop long! J’avais pensé que peut-être toi tu pourrais me faire faire un tour? J’ai beaucoup de temps à rattraper et… qui de mieux que toi pour me faire connaître le territoire de notre Clan?»

Et voilà que je retrouve avec plaisir cette facette de l’apprentie tigrée, la tête brûlée ivre de liberté de mes souvenirs, celle qui ne baisse pas les yeux. Je me doute du sacrifice que cela a dû être pour elle de montrer une faiblesse devant moi, car j’avais appris petit déjà petit à savoir qu’une certaine fierté se cachait au fond de l’apprentie, derrière ces yeux ardents de soif de vivre. Alors maintenant que Nuage de Ronces me propose de l’aider à regagner cette liberté qui parait être l’essence même de son existence, l’idée d’hésiter à accepter sa proposition ne m’effleure même pas.

« Je…Bien sûr, ce sera un vrai plaisir de faire cela avec toi ! Mais tu sais, je suis sûr que les souvenirs de notre territoire te reviendront très vite. »

Fruits de mon enthousiasme peut-être trop débordant, un ronron sonore sort de ma gorge, et je le stoppe aussitôt, gêné. Je ne suis pas un chaton, mais je me comporte comme tel, alors que Nuage de Ronces, elle, est tellement…Je lève des yeux hésitants vers son visage. Visage illuminé, vivant, attentif, expressif…captivant. Nuage de Ronces est captivante, et je ne suis qu’une silhouette morne, ressassant un passé brûlant rempli de regrets sans fin.

« Ce serait super que nous fassions cela ensemble…Mais si tu as quelqu’un d’autre en tête, qui sera peut-être plus apte de s’amuser avec toi, il n’y a pas de problème. »

Je ponctue ma dernière phrase d’un petit sourire que j’essaye de faire confiant, rassurant. Ce sourire s’adresse à elle, mais aussi à moi-même, car il faut que je stoppe cette boule douloureuse qui monte et grossis dans ma gorge, cette boule qui me brûle et qui peut éclater à tous moments.

_________________






Lumy ~ Mid' ~ Loupiot:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1887
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Mer 7 Juin - 0:03

Do you remember me?
Je piaffe d’impatience à l’idée de renouer avec les lieux intouchables de mes souvenirs. Mon cœur s’emballe de retrouver ces endroits ayant abrité tant de moments heureux, à l’aube de ma formation en tant qu’apprentie. Malgré mon entrain, une vague de tristesse m’enserre l’abdomen tandis que je pense à la méfiance du Conseil envers moi. N’ont-ils pas compris que tout ce que je souhaite s’inscrit parfaitement parmi le code du guerrier? Que je n’ai aucune ambition de profaner leurs traditions ou de causer du tort à ma tribu? Encore une fois, je ne parviens pas à expliquer ce refus de me permettre de sortir, de retrouver mon passé parmi les hautes herbes et les rochers, parmi les courses folles des lapins et la brise, la brise à perte de vue, à s’en casser l’horizon. Malgré l’interdit, je ne compte pas accepter ce rejet, ce déni de mes droits bien plus longtemps. Si j’ai parcouru toutes ces lieues, ce n’est certainement pas pour contempler les Anciens faire leur toilette à la recherche de tiques toute la journée. J’ai besoin de cet instant, et de Nuage de Minuit tel un guide. Je me rappelle amèrement la première nuit de mon retour où j’ai erré, perdue et confuse, près du ruisseau. Cette fois, mon vieil ami sera présent pour éclairer mes pas, à condition qu’il accepte de m’accompagner bien sûr. Compte tenu de sa personnalité, je ne serais guère surprise qu’il préfère ne pas enfreindre les règles.

Néanmoins, je suis trompée, car il accepte aussitôt ou presque, de me suivre dans ma quête aux souvenirs. Je souris aussitôt, attendrie une fois de plus par la gentillesse témoignée par Minuit. Il me rappelle énormément Nuage de Chouettes, cette novice du Clan de l’Ombre rencontrée sur mon chemin. Ce même souci de l’autre, cette ouverture… J’aimerais pouvoir en dire autant des autres membres de ce Clan. Je vais encourager mon ami à me suivre quand il m’adresse une proposition teintée de crainte. Je soupire profondément, l’air totalement dépassée par son attitude. N’a-t-il pas compris qu’il est le seul qui ne me considère pas telle une ennemie en ce moment? Que sa seule présence m’apaise et me rassure dans ma décision?

«Minuit, mon cher, tu dis n’importe quoi! Si tu continues ainsi, le Chat Géant à Pois te mangera les oreilles.»

Je souris en lui rappelant cette vieille histoire que j’avais inventée, alors que nous étions tous les deux à la pouponnière. Je souhaitais alors l’effrayer. À présent, ce récit me paraît totalement farfelu, mais il a un délicieux goût d’enfance, de mon passé.

«Je veux y aller avec toi, cervelle de souris, c’est pour ça que je te le propose. Aller viens, avant qu’un guerrier nous repère!»

Je pousse mon ami de ma tête, à la hauteur de sa cuisse. Nous n’avons pas une minute à perdre avant de nous lancer dans de folles aventures tel que nous le faisions, petits. Pauvre Minuit… Si seulement il savait à quel point il me fait du bien de renouer avec lui. Que chaque petit détail de notre relation me revient avec un tel naturel que j’ai enfin la sensation de retrouver mon chez-soi. Je devrai lui distribuer plus de coups contre les oreilles afin de lui faire comprendre.

«Aller, amène-moi dans les lieux les plus extraordinaires!»

Mes prunelles brillent tandis que j’avance à ses côtés, la queue dressée et le regard perdu dans l’horizon. Je me retourne vers lui pour lui adresser un de mes plus francs sourires.

«Puis en échange… Un jour, Minuit, lorsque nous serons guerriers et libres, je te ferai découvrir d’où je viens. Comme ça nous serons quittes. Je te ferai découvrir le territoire de l’Astre. Ça te dit?»

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dawson
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 20
Date d'inscription : 26/04/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Jeu 8 Juin - 11:26

Personnage Incarné :
~ Rosée du Matin ~





Le sommeil m'avait atteint avec une grande difficulté.. Je n'avais pas pu fermer l'oeil avant minuit. Je soupirais longuement, me retournant à plusieurs reprises dans ma litière avant de trouver le repos. Le matin même, ma sœur venait me réveiller avec une certaine douceur. J'ouvrais avec lenteur les yeux, encore endormie. Je lui demandais ce qui se passait. Elle me faisait un léger sourire avant de m'informer que ma présence était requise pour la patrouille de l'aube. Je me redressais d'un bond, la grâce ne m'ayant pas frappé sur ce coup là. Je jetais un rapide coup d'oeil à l'extérieur. Le soleil s'était déjà levée.. Ce n'était pas dans mon habitude de laisser le temps s'évaporait ainsi. Je remerciais ma sœur, la suivant jusqu'aux autres membres de la patrouille.

Rien de bien extraordinaire. Une patrouille banale comme on les aime. On marchait sans s'arrêter ou presque. Marquer le territoire puis faire demi tour. Chassant une ou deux proies sur le chemin. Le quotidien d'un patrouilleur. Ca ne valait pas vraiment d'en parler d'avantage. Nous arrivions bien vite dans le camp, le chef de patrouille filait comme une flèche faire son rapport. Je prenais une prise, n'ayant rien toucher durant la patrouille avant de me mettre dans un coin. Pie Bavarde venait s'installer à mes côtés. Me parler des récentes rumeurs.. Je me retenais de soupirer. Oui, j'étais loyale envers le clan mais elle n'était pas obligée de venir colporter des ragots près de moi. La pauvre petite était considérer comme une traitresse.. Pour moi, elle était bien trop jeune pour comprendre ses actes. Je me demandais même si elle n'avait pas suivi quelqu'un. Pie Bavarde me faisait par la suite un grand discours. Je ne l'écoutais qu'à moitié, voir pas du tout pour être honnête. J'attendais qu'elle finisse sa phrase, jetant un regard en biais à Nuage de Ronces se trouvant au loin. Je plissais les yeux pour mieux la voir. Elle était en compagnie d'un autre apprenti. Je ne le voyais pas trop bien de ma position. Avant que la guerrière puisse entamer une nouvelle tirade pro-Venteux, je me levais, l'informant que j'allais m'occuper, chasser. Je m'approchais des deux apprentis, ils semblaient vouloir se faire la malle. Avant qu'ils puissent faire plus d'un pas. Je lâchais un raclement de gorge. Je miaulais ensuite :

"-J'ai besoin de membres pour ma patrouille de chasse. Vous venez tout les deux."

Je commençais à avancer, lançant un regard assassin à Pie Bavarde. Je me tournais, voyant qu'aucun des deux ne bouger pour reprendre :

"-Alors ? On a pas toute la journée."
HRP:
 

_________________
~ DAWSON ~
Dawson miaule en #0e6655
Sa fratrie #993366 ou #990099

© Mélodie Lumineuse
Merci d'avoir pu me faire une signa si vite ~ Je l'aime beaucoup ^^
-----
Avatar > © Laëlix

Rosée du Matin miaule en #a5a56f
Rosée du Matin:
 


Nuage des Lunes miaule en #cc9900
Nuage des Lunes:
 



Dernière édition par Dawson le Jeu 15 Juin - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie Lumineuse
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 389
Age : 15
Date d'inscription : 22/11/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Sam 10 Juin - 17:15

 
Do you remember me?Who said this must be
All or nothing?


Et voilà que j'ose entrevoir ce rêve fou, que je m'étais efforcé d'oublier depuis bien trop longtemps, qui s'était déjà imposé comme étant impossible, compte tenu de l'éloignement de celle qui le tenait dans ses pattes. Car oui, petit, j'avais déjà des rêves pleins la tête. Ils restaient bien cachés certe, à l'abri sous mon crâne, mais ils étaient bien là, et mes pattes étaient fébriles d'enfin pouvoir s'élancer vers l'horizon pour les exaucer.  Et l'un deux était de pouvoir découvrir, partir à l'aventure dans les territoires déserts avec mes amis. Jusqu'à ce que Nuage de Ronces partent pour un autre futur, et que Nuage du Tigre...s'éteigne, tout simplement. Et me voilà à nouveau en train de suffoquer à cette pensée. Car contrairement à Nuage de Ronces, qui est revenue, je ne le verrai plus. Jamais.

Et maintenant, voici que ce doux rêve de nous, découvrant avec plaisir une nature pleine de richesse se pose entre mes pattes. Mais c'est un avenir sans toi, Nuage du Tigre. Un avenir sans mon frère, sans mon ami. Un avenir sans l'amour que nous partagions. Ai-je envie de cet avenir? Ai je besoins de ce rêve rempli de joie et d'espoir, à présent que je sais à quel point le monde est laid? La seule chose qui l'embellit, maintenant, c'est Nuage de Ronces. Revenue malgré les regards d'objections des autres, qui me demande maintenant de l'accompagner hors du camp, de repartir à la recherche de souvenirs enfouis. Je ne suis sûrement pas la bonne personne pour cela, mais elle m'a déjà fait comprendre que j'étais celle qu'elle voulait. Alors je la suivrai, parce que c'est ce que j'ai réellement envie de faire maintenant.

Elle me pousse doucement en me rappelant l'histoire du Chat Géant à Pois sortit tout droit de son imagination débordante de chaton aventureux. Elle nous avait tous bien fais rire à l'époque, et j'avais, forcément, été le seul à être effrayé. A présent, elle me retire un sourire nostalgique, qui ne dure malheureusement pas bien longtemps. Je m'en veux de ne pas pouvoir garder une face de bonne humeur perpétuelle, mais mon esprit n'est qu'à moitié avec Nuage de Ronces. L'autre est blotti dans un coin de ma tête contre la silhouette floue de Nuage du Tigre. Et c'est ainsi que nous avançons, côte à côte, fautifs idéalistes. Jusqu'à ce qu'une ombre beige, que je reconnu presque aussitôt comme ma mentor, Rosée du Matin, se lève brusquement de l'endroit ou elle était assise dans le camp et s'approche droit vers nous. Mon esprit s'emballa aussitôt, car je savais qu'elle venait sûrement pour nous rappeler que Nuage de Ronces n'avait pas le droit de sortir. A cause de notre tentative, elle serait sûrement gardée emprisonnée dans le camp encore plus longtemps...Et la culpabilité me serrait le cœur, je ne pouvais m'en débarrasser. Ainsi, j'avais déjà baissé les yeux vers le sol, me préparant à plaider la cause de ma camarade tigrée, lorsque contre toute attente, ma mentor nous demanda tout simplement de l'accompagner dans une patrouille de chasse.

Je restais interdit un instant, figé dans ma questions. N'est-elle pas au courant de la décision du conseil concernant Nuage de Ronces? Mais je n'ai pas plus le temps d'y penser, elle nous presse déjà pour prendre la sortie. Alors je n'attend plus, et sors vite au dehors avant que quiconque nous rappelle tous.

_________________






Lumy ~ Mid' ~ Loupiot:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1887
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Sam 17 Juin - 20:14

Do you remember me?
Le monde m’appartient de nouveau. Auprès de mon jeune guide, une étendue de possibilités et d’aventures encore à écrire. Mon passé récent me paraît moins lourd, chaque mot échangé avec mon vieil ami m’apporte un nouveau souffle, chassant mes tracas des derniers jours. La sortie du campement se dresse devant nous et personne pour nous arrêter. Nous comptons bien consommer notre jeunesse, à l’encontre de règles futiles qui de toute façon furent proclamées pour se briser entre les pattes des audacieux. Voilà peut-être le nom qu’on m’offrira plus tard : Ronces Audacieuses, capables de s’ancrer et de faire son chemin même contre le roc. Je souris de nouveau, la brise parmi mes longs poils. Un nouvel élan et je pourrais m’envoler. Néanmoins j’entends un raclement de gorge et une voix, je nous sais surpris et aussitôt je m’écrase sitôt j’ai quitté le sol. L’atterrissage s’avère difficile et je me retourne brusquement, la queue hérissée pour témoigner mon mécontentement avec hargne. Mon regard croise aussitôt celui de ma cousine et je me renfrogne davantage. J’aurais cru que cette rare représentante de ma famille au sein du Clan aurait au moins un peu de considération pour moi. Semble-t-il que comme tous les autres, elle ne me juge pas digne de confiance, son propre sang pourtant. D’instinct, je me place devant Nuage de Minuit, comme pour le préserver des possibles conséquences qu’il pourrait essuyer par ma faute. S’il doit se trouver dans l’eau chaude par ma faute, je convaincrai Rosée du Matin que je suis la seule responsable de cette escapade avortée.

J’ai tort, je le réalise un peu tard. Une patrouille de chasse? Ne connaît-elle pas l’interdit me concernant? Même si l’idée d’être accompagnée de deux adultes ne m’enchante guère, l’envie de sortir surpasse mes réticences et je me contente d’adresser un regard hautain et agacé à ma cousine. J’aurais bien aimé entendre la réponse à mes paroles de la part de l’apprenti. Puis, il y a bien un autre élément qui me tracasse dans cette patrouille de chasse… Je n’ai aucun talent particulier pour cet art. Les Maîtres ne m’ont jamais imposé quoi que ce soit et j’ai toujours préféré les apprentissages de combat plutôt que l’art complexe et barbant de la chasse. Que pensera Nuage de Minuit de moi si je ne parviens même pas à attraper un mulot devant lui? Et que dire d’un lapin… Je ne parviendrais jamais à en rattraper un et encore moins à le mettre à mort. À mon âge, mon entraînement de novice devrait être bien avancé mais…

«Ouais. D’accord. Si tu le dis, Rosée du Matin.»

Je me retourne tout en offrant une œillade désespérée à Nuage de Minuit afin qu’il saisisse mon agacement de la situation. Je tiens à ce qu’il sache que ce changement de plan ne m’enchante pas du tout et que ce que nous avions prévu originalement me correspondait bien plus. J’ouvre la marche sans attendre le commandement de la guerrière. Je tiens à montrer ainsi qui est véritablement en charge. Sitôt sortie du campement que je me détends, émerveillée par la perspective de ma liberté retrouvée. De longues plaines venteuses s’étendent devant moi et mon cœur bondit aussitôt dans ma poitrine.

«Viens Nuage de Minuit, on fait la course!»

Sans attendre la réponse du novice, je bondis à l’avant, courant comme je ne l’ai jamais fait. Devant moi, je n’ai d’obstacle que l’horizon. Je cours, je cours, à m’en geler les pattes mais peu m’importe désormais car je suis à nouveau un membre de mon Clan. Je ne m’arrête que lorsque mon cœur menace de s’arrêter, dérapant dans les herbes hautes pour voir derrière moi où en sont les autres. Je suis libre.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dawson
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 20
Date d'inscription : 26/04/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Lun 26 Juin - 11:46

Personnage Incarné :
~ Rosée du Matin ~






Nuage de Ronces semblait plus qu'agacé par ma présence. Je n'y prêtais pas vraiment attention, enfin je faisais semblant devant l'intéresser. J'étais de son côté.. Et pourtant, elle était hostile à mon égard. Ce n'était pas ça qui allait m'empêcher de vivre mais c'était un peu douloureux tout de même. Je n'allais pas lui avouer. Elle m'avait un peu manqué. La novice miaulait, ensuite, un ton agacé :

"-Ouais. D’accord. Si tu le dis, Rosée du Matin."

Elle se retournait, cherchant le regard de mon apprenti. Je ne pouvais m'empêcher de jeter un regard au ciel. Comment elle veut se réintégrer facilement dans le clan si elle repousse les seuls qui veillent bien l'aider ? Je ne comprendrais jamais. Sans attendre que je me mette en marche, la novice avait pris la tête. Montrant qu'elle dirigeait notre 'patrouille'. Nuage de Minuit et moi même la suivons. Nuage de Ronces proposait par la suite une course, sans attendre sa réponse ni la mienne, elle s'élançait dans une course. Je me tournais vers Nuage de Minuit qui était encore là. Je lui miaulais gentiment :

"-Vas y. Tu peux y aller. Rejoins là."

Je faisais un petit sourire, un peu effacer tout en avançant. Prendre quelques secondes pour être seule pendant que les deux apprentis s'amusent. J'étais responsable d'eux.. Et j'avais enfreint les règles.. Nuage de Ronces ne devait pas sortir et s'il y avait un problème, j'étais responsable. Au moins, ce ne serait pas la faute des deux apprentis.

_________________
~ DAWSON ~
Dawson miaule en #0e6655
Sa fratrie #993366 ou #990099

© Mélodie Lumineuse
Merci d'avoir pu me faire une signa si vite ~ Je l'aime beaucoup ^^
-----
Avatar > © Laëlix

Rosée du Matin miaule en #a5a56f
Rosée du Matin:
 


Nuage des Lunes miaule en #cc9900
Nuage des Lunes:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie Lumineuse
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 389
Age : 15
Date d'inscription : 22/11/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Lun 10 Juil - 22:07

 
Do you remember me?And anywhere I would follow you

Devant moi, les plaines s'étendent, symbole de liberté, d'épanouissement. Plus rien ne me cache la vue jusqu'au ciel, l'air est moins dense autour de moi. Plus personne pour m'empêcher de respirer. Nuage de Ronce me suit de près, bondissant derrière moi. Mais ce n'est pas pareil. Plutôt que de m'étouffer, elle m'ouvre les portes à de nouveaux mondes, à de nouveaux horizons ou mon regard peut enfin, sans fin, se perdre. La seule tâche dans le tableau, c'est ma chère mentor. Oh, je n'ai rien contre elle, je n'oserai pas. Mais avec elle, il y a toujours cette peur de mal faire, de décevoir. Cette peur qui me colle sans fin à la peau. Cette peur que Nuage de Ronce sait si bien dissiper.

Et la voilà d'ailleurs qui bondit devant moi, éclair de fourrure ambrée et tigrée. La joie se lit à nouveau dans son regard, malgré la pointe d'agacement qui subsiste. Et je la comprend, elle qui comptait pour la première fois profiter à nouveau du gout de la liberté, la voilà chaperonnée... Mais tandis que l'apprentie cavalcade au devant de la patrouille, une présence se fait à mes côtés. Rosée du Matin est là, et alors que je lève la tête jusqu'à poser mes yeux dans les siens, je comprends que la guerrière n'avait en fait aucune intentions de nous surveiller. Ce n'est pas de manque de confiance qu'elle fait preuve, non. Elle nous couvre. Et je vois dans ses yeux qu'elle paraîtrait presque attendrie de voir Nuage de Ronces gambader ainsi dans les terres de son enfance. Mais il y a plus que ça. La guerrière est-elle blessée par la réaction de l'apprentie? Un peu plus, et je prendrai presque ma mentor en peine...Mais je la respecte trop pour ça.

«Viens Nuage de Minuit, on fait la course!»

Un sourire s'étire sur mon visage à l'entente de cette proposition. Quoi de mieux pour renouer avec l'enfance qu'une course effrénée aux côtés d'une vieille amie? Mais alors que mes pattes me démangent de la suivre, tandis qu'elle s'est déjà élancée avec puissance, ses pattes frôlant à peine les herbes, mon regard se raccroche à celui de Rosée du Matin. Et si elle se vexait que nous la laissions seule et allait prévenir le conseil? Peut-être vaut-il mieux que je lui tienne compagnie... Mais contre toutes attentes, elle me dis gentiment de rejoindre la femelle au pelage ébouriffé. Je ne me fais pas prier, prenant à peine le temps d'incliner ma tête vers ma mentor en signe de remerciement. Déjà, mes pattes se sont lancées dans l'infini, tendues vers mon amie qui ne semble pas décidée à s'arrêter. Le rythme de la course me prend au ventre, aux tripes. Je ne cours plus pour le clan, je ne fais plus d'efforts pour contenter les autres. Pour la première fois depuis longtemps, je suis moi même, et je laisse l'adrénaline parcourir mes veines avec plaisir. Le vent dans mon pelage, cette sensation sauvage, comment font les autres clans pour vivre sans la ressentir? Comment a vécu Nuage de Ronces sans cela? C'est sur cette pensée que je la rattrape enfin, et que je peux me laisser aller sans plus aucunes pensées. Seulement elle, moi, le ciel défilant au dessus de nos têtes, et personne pour nous faire plier à son autorité. Alors je savoure, sans mots dire, car j'en suis de toute façon incapable.

J'ai bien vite fait de me rappeler la réalité, malheureusement. Rosée du Matin derrière nous, les frontières devant. Je ralentis doucement, jusqu'à me retrouver au pas,
et reprend avec peine mon souffle afin d'adresser quelques mots à Nuage de Ronces,
un mi-sourire plaqué sur mon visage.
▬ Alors? Cela te fais du bien de ressentir à nouveau l'air sur ton pelage, et le sol martelé par tes pattes? Je baisse la voix, songeant à ce que cela me ferait de ne plus pouvoir goûter à ces plaisirs.
Ça à dû tellement te manquer...J'espère qu'un jour, tu pourras te sentir bien parmi nous, que tout pourra redevenir comme avant. Je sais que cela n'est qu'un souhait enfantin, des paroles innocentes qu'il ne sert à rien de prononcer. Mais elles me font du bien malgré tout, à flotter dans l'air ainsi, comme une promesse d'espoir.

_________________






Lumy ~ Mid' ~ Loupiot:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1887
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Mar 25 Juil - 15:58

Do you remember me?
L’exaltation de la course. La poigne du vent. Quelques instants, je m’envole. Quelques instants, les doutes me désertent, ne laissant à leur suite qu’une paix profonde, une paix telle une caresse. Mes sens grisés, je ne ressens plus l’effet de la fatigue, musculaire et psychologique. Cette première résultant de cette course effrénée, la deuxième de trop longues nuits amères. Sous le soleil de la lande, bercée par la brise et l’horizon, je retrouve enfin la sensation, celle d’appartenir à quelque chose. Quelque chose de plus grand que moi, de plus beau, quelque chose que je ne tâcherai jamais de comprendre. La familiarité me cueille et je retrouve ces sensations comme un retrouve un proche perdu depuis longtemps. J’ai oublié mon animosité envers Rosée du Matin, et même mon affection particulière pour Nuage de Minuit. J’ai oublié le sourire de Nuage de Chouettes. La chaleur de mes frères lors des nuitées d’hiver. Les regards désapprobateurs de mon Clan. Rien n’existe plus que moi, l’herbe, le vent et l’infini. J’ai l’impression de pouvoir courir pour toujours, mais j’ignore ce que je fuis. Combien de temps suis-je suspendue ainsi entre ciel et terre? Bercée par le pouvoir majestueux de l’air? Le temps m’échappe. Je ne le réalise qu’à Nuage de Minuit qui me rejoint, qui me rappelle que je ne suis pas seule. Cette idée me frappe, à la fois amère et douce. Il m’aurait plu de posséder le vent un peu plus longtemps. Avec ivresse, je réalise que je n’aurai plus jamais à m’en priver. Je suis chez moi.

À mesure que nous ralentissons, la tristesse m’envahit de nouveau. Oh combien j’aurais apprécié partager cet instant avec mes frères. Parfois, je me dis qu’il m’aurait fallu les inclure parmi mes plans, tenter de les convaincre de me suivre et de retracer nos pas vers notre terre d’origine tous ensemble. Néanmoins je suis persuadée que j’aurais rencontré de la résistance, voir la rébellion. Qu’ils auraient tenté de me garder auprès d’eux alors que tout me ramenait ici, sur le territoire du Vent. Ils me manquent, et je me retourne vers le second novice afin de chasser ma détresse. Comme d’habitude, mon jeune ami se montre à la hauteur et écarte mes démons en me soulignant une fois de plus ce qui justifiait totalement mon départ de l’Astre quelques minutes plus tôt. Je ferme les yeux et savoure quelques instants encore le baiser de la brise.

«Rien ne sera plus jamais comme avant, Minuit, mais ce n’est pas mauvais en soi. J’ai laissé beaucoup de choses derrière moi mais au moins je sais maintenant que je suis chez moi. Je te remercie pour ça. J’imagine que je devrai remercier Rosée du Matin aussi pour nous avoir laissé sortir plutôt que de nous balancer au Conseil.»

Je réalise un peu tard que ma cousine n’a pas réellement cherché à nous entraver, mais plutôt à nous éviter de nous faire prendre. Je me retourne vers elle pour l’observer qui vient à nous au loin. Avant son arrivée, je dois adresser une question qui me taraude depuis un moment. Je la pose avec douceur, la voix tremblante d’appréhension :

«Minuit… Qu’est-il arrivé à ton frère?»

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dawson
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 20
Date d'inscription : 26/04/2017


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Do you remember me? [Feat Ronces]   Lun 14 Aoû - 15:58

Personnage Incarné :
~ Rosée du Matin ~



Je prenais des risques, restant dans l'ombre des deux jeunes. J'étais heureuse de revoir Nuage de Ronces.. Je ne lui avais pas vraiment montrée. Il est vrai, mais j'étais pas comme certains félins. Je lui avais adressé un accueil assez chaleureux par rapport à d'autres.

Je marchais avec lenteur, prenant du temps pour moi. Je soupirais longuement, cherchant une proie à chasser. Histoire de me changer les idées.. Sans compter que c'était le but premier de cette sortie. Enfin, l'excuse de cette sortie. Je m'arrêtais donc, pendant que les deux jeunes courraient à en perdre leur esprit. Je trouvais assez rapidement un lapin, ce qui m'étonnait d'ailleurs. Je le poursuivais pendant plusieurs minutes avant de revenir sur le chemin principal. Bredouille. Je grommelais contre ma perte avant de marcher en traînant les pattes vers les jeunes. Ils s'étaient arrêtés pour une raison inconnue. Il m'attendaient ? Cela ne m'était pas passer par la tête. Je continuais donc ma chasse pendant qu'ils discutaient ne voulant pas les déranger. Faut dire aussi que je n'avais pas envie de recevoir une pique ou une remarque de la part de Nuage de Ronces. Je n'étais pourtant pas susceptible en tant normal mais là.. J'avais l'impression d'être un vulgaire étranger pour la novice fraîchement revenue à sa terre natale.
HRP:
 

_________________
~ DAWSON ~
Dawson miaule en #0e6655
Sa fratrie #993366 ou #990099

© Mélodie Lumineuse
Merci d'avoir pu me faire une signa si vite ~ Je l'aime beaucoup ^^
-----
Avatar > © Laëlix

Rosée du Matin miaule en #a5a56f
Rosée du Matin:
 


Nuage des Lunes miaule en #cc9900
Nuage des Lunes:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Do you remember me? [Feat Ronces]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REMEMBER ME
» Robert Pattinson et Kristen Stewart : Première de Remember Me à New-York
» Clip controversé " Can't remember to Forget you "
» You, alive ? Haha. ? feat. Eun Ae
» Un p'tit coup vite fait, bien fait [PV: Jessica StJames feat Yitzhak Anavim]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan du Vent :: Camp du Vent-
Sauter vers: