« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance,

la fin de ma chute. » Valse des Étoiles
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Castle on the Hill {Masque Illusoire}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3934
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Castle on the Hill {Masque Illusoire}   Ven 6 Jan - 16:57

Castle on the Hill
Masque Illusoire & Fleur de Mai





Ivre et heureuse, je me suis lancée dans les bras de l'inconnu. Désormais une puissante énergie me traverse de part en part comme un souffle nouveau, un horizon à elle seule. Je me sens prête à courir pendant des lunes pourvu que chaque jour m'offre ses surprises ; je veux être témoin de chaque aurore et de chaque saison, je veux voir le monde tel que personne ne l'a jamais vu. Je veux vivre. Vivre à en essouffler mes jours.

Je me suis échappée de mon camp, il n'y a pas d'autre terme. Échappée. Cette pensée fait naître un sourire sur mes lèvres, mon esprit est tout à sa liberté nouvelle et ne songe pas un instant à la culpabilité de ma faute. Quelle faute ? interroge mon cœur. Car lui sait, il sait que ma place est parmi les hautes herbes, au creux des vallées, à suivre les courbes des ruisseaux ; que ma place est au près des nuages, que je n'aspire qu'à courir le ciel. Sans ailes, il me faut d'abord arpenter la terre. J'ai le projet de m'aventurer dans chaque territoire, ignorant des frontières claniques que je ne connais pas très bien de toute façon.

Et aujourd'hui, c'est la rivière que je traverse. Pour la première fois, mes pattes osent se poser hors des terres de mon clan, vers mon premier inconnu. Mes coussinets effleurent le sol avec un frisson. Est-ce que l'herbe est différente de ce côté-ci ? Est-ce que l'air est changé ? Incapable de retenir un gloussement, je me mets à rire comme un chaton des questions effrénées que se pose mon esprit encore novice et des battements tout aussi désordonnés de mon cœur. Calme-toi Fleur, tu n'en es qu'à tes premiers pas. Mais aussitôt je m'élance, en quelques bonds je trouve mon élan et le chemin vers l'horizon, me voilà galopant à en perdre haleine. Je n'ai aucune idée de là où me conduiront mes pas et préfère me laisser griser par les sensations de l'instant. De cet instant présent et infini.

Sans m'en rendre compte, j'ai grimpé au sommet d'une colline en pente douce. De là, la vue est superbe mais je ne me pose pas pour l'admirer et continue ma course folle. Mais ce que ni ma prudence depuis longtemps endormie ni mes pattes occupées à fouler la terre n'ont anticipé, c'est la pente qui tout à coup me fait face et m'entraîne directement dans sa chute. Surprise, je laisse échapper un petit cri avant de dévaler la colline, toute grâce oubliée, tombant plus que courant. Et voilà que je me retrouve en bas de la descente après avoir récolté quelques bleus et égratignures, légèrement sonnée et désorientée. Lorsque j'ouvre à nouveau les yeux, le monde autour de mon tournoie mais la sensation de malaise se dissipe vite et je reste sur place, encore hébétée de ma chute. Puis je suis prise d'un fou rire enfantin, imaginant sans peine le spectacle de ma maladresse. Quel prestigieux début d'aventure ! Ce n'est pas ainsi que commencent les histoires de héros racontées par les anciens d'habitude, j'ai dû louper quelque chose quelque part...

J'ôte les brins d'herbe accrochés à mon pelage roux, remarquant les tâches vertes sur mon ventre blanc qui me donnent un curieux aspect. Mais qu'à cela ne tienne, ni mon mentor ni mon père ne sont là pour tiquer devant mon apparence négligée, alors je prends un malin plaisir à reporter un brin de toilette à plus tard. De toute façon il n'y a personne pour me voir, n'est-ce pas ..? Je me rends compte tout à coup que je n'ai même pas fait attention à mon environnement, que je viens de débouler en plein territoire étranger alors que je porte encore probablement l'odeur du Vent, que quelqu'un a très bien pu me voir, et que … oh non par pitié, dites-moi que personne n'a été témoin de ma chute ridicule !

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragan Astral
Modo Draconique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1168
Age : 17
Date d'inscription : 21/03/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Castle on the Hill {Masque Illusoire}   Lun 17 Avr - 17:38




« Je vais continuer un peu par là, rentrez sans moi ! »

Après avoir lancé ces paroles, Masque Illusoire s'éloigna tranquillement en trottinant. Les doux rayons du soleil qui étaient devenus rares ces temps-ci éclairaient son chemin devant lui alors qu'il partait pour une petite balade en solitaire. L'air était frais et pur, et l'herbe moelleuse et humide sous ses coussinets. Le temps était parfaitement propice à une petite ballade, qui lui permettrait aussi d'aller contrôler d'autres frontières. Sa démarche aussi légère que son sourire le dirigea vers une direction aléatoire, se fiant juste à son instinct et à l'attrait de la nature. Les oiseaux chantaient, tout comme le vent entre les branches et le transportaient dans une atmosphère sereine et rassurante. A chaque fois qu'il regardait autour de lui, il se demandait s'il y avait plus beau territoire que le leur. Les marais du Clan de l'Ombre ? Pas à son goût. Les grand plaines du Clan du Vent ? De beaux paysages peut-être, mais si peu de végétation. La forêt du Clan du Tonnerre ? Pour l'avoir déjà un peu aperçu, il n'y était pas indifférent mais avec le sol recouvert de buissons et de branches, il se demandait où il mettrait les pattes. Il restait bien le Clan de la Lune mais il n'avait jamais vu leur territoire...

Il n'y avait pas que les territoires de clans. Il était déjà allé plus loin avec Songe de Brume. Un magnifique endroit, incroyable, hypnotisant. Il y avait beaucoup à voir de l'extérieur et depuis cette promenade en dehors de leurs terres, il ressentait l'envie d'en découvrir plus. Mais il voulait le faire avec celle qui l'avait accompagné la première fois. En attendant, il ne se lassait pas de son territoire. Voilà qu'il était presque à la Colline du Lynx, endroit dont il aimait beaucoup le nom. Chaton, il adorait les histoires des anciens sur ce lieu où auraient vécu des félins bien plus grands et puissants qu'eux. Qu'étaient-ils devenus, existaient-ils encore ? C'était une question à laquelle il n'était pas sûr d'avoir un jour une réponse. En tout cas, il vit quelque chose qui n'était sans aucun doute pas un Lynx. Il s’aplatit au sol pour se faire discret en observant... Un renard qui dévalait la pente ? Non, non, c'était bien un félin qui provoquait un boucan tout en glissant et roulant jusqu'en bas de la colline. Il se rapprocha doucement, encore ébahi et amusé du spectacle auquel il venait d'assister.

C'était une femelle, au physique typique d'un guerrier du vent, élancée et fine. Son pelage roux et blanc lui avait en effet fait penser à un renard mais elle était trop grande pour en être un. Il se demanda en premier lieu comment elle avait fait pour finir dans une telle posture au lieu de se questionner sur sa présence ici. De toute façon, il n'y avait qu'un seul moyen de le savoir. Il se rapprocha encore, aussi discret qu'une légère brise puisque de toute façon, elle ne l'entendait sûrement pas derrière son propre rire. Finalement il s'assit juste devant elle, la regardant allongée sur le sol, de la terre et des brins d'herbes accrochés à son pelage. Un sourire amusé animait le visage du jeune guerrier alors qu'il penchait la tête de côté.

« Jolie cascade ! C'est donc ça que vous apprenez à l'entraînement au Clan du Vent ? »

Il rigola avant de se relever et de lui tourner autour en la reniflant. Il était calme, peut-être un peu trop vu qu'il n'était pas du tout sur la défensive. Mais il lui semblait qu'il n'avait rien à craindre de cette féline qui, maintenant qu'il la voyait de près, semblait très jeune, une apprentie sûrement. Dans tous les cas si elle l'attaquait, il n'aurait aucun mal à se défendre.

« Qu'est-ce qu'une si jeune chasseuse des plaines vient faire ici, sur les terres de la Rivière ? A part des roulades bien sûr, qu'il faudrait retravailler un peu si tu veux mon avis. »

Un nouveau rire enfantin s'échappa de sa gorge, ayant toujours la chute de la pauvre femelle en tête. Elle avait ri donc elle n'était pas poursuivi ni blessée, et la fraîcheur de son pelage qu'il ressentait d'ici semblait indiquer que ça faisait un petit moment qu'elle était en mouvement à l'extérieur. Il était très curieux de connaître les mésaventure de cette jeune apprentie.

_________________

Autres signas et cadeaux (merci à vous :3) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3934
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Castle on the Hill {Masque Illusoire}   Sam 8 Juil - 1:48

Mon rire continue à dégringoler dans l'air pur quelques instants et je peine à reprendre mon souffle. Trop occupée pour remarquer qu'une silhouette s'est approchée, je sursaute tel un chaton fautif pris sur le fait lorsque l'on m'interpelle. C'est bien un chat qui se trouve désormais face à moi, assis dans une posture nonchalante et détendue. Mes yeux trouvent aussitôt les siens et je ne peux m'empêcher de répondre à son sourire chaleureux. Son compliment amusé me fait rougir d'embarras cependant, car j'ai bien conscience d'avoir été surprise dans une situation quelque peu ridicule. Mais curieusement mon orgueil blessé ne saurait se froisser de sa réaction, car je lis dans ses yeux une moquerie presque amicale. Instinctivement, ce félin m'inspire confiance, d'autant plus qu'il n'a pas l'air de vouloir me chasser de son territoire. Je décide alors tout naturellement de jouer le jeu.

« Je vous remercie ! » m'exclamé-je d'une voix ravie assorti d'un sourire enfantin. Comme si la situation était parfaitement naturelle.

Je fronce les sourcils lorsqu'il commence à me tourner autour mais le laisse faire, perplexe. Peut-être est-ce une coutume de son clan d'accueillir ainsi les étrangers ? Aussi sympathique qu'il m'a l'air, je ne peux cependant répondre sincèrement à sa question suivante. Contrariée, je pousse un soupir mental. Pourquoi tout est si compliqué dans cette forêt ? Evidemment, il faut qu'on me demande de me justifier dès le début de mon échappée... or, il n'est pas question que j'avoue être une apprentie fugueuse ! En un rien de temps, l'information se propagerait jusqu'à mon clan, qui ne tarderait pas à envoyer une patrouille à ma recherche. Et je ne suis pas prête à abandonner si vite cette liberté à peine conquise. Non, il va falloir mentir... cela ne me pose pas de problème, à vrai dire.

Ce qui m'étonne cependant, c'est que le guerrier n'ait pas l'air de s'opposer à ma présence sur les terres de son clan. Peut-être que tout le monde n'est pas comme Cavalier de l'Orage ? Mon mentor est si rigide, il suit le code du guerrier à la lettre comme s'il ne vivait que pour lui ; ainsi, il se ferme à tout ce que le monde a à lui offrir. Or, je suis certaine d'en savoir plus que lui sur ce monde, rien que ce matin j'ai tant appris, du vent, de la plaine, de ces courants invisibles qui m'entraînent... Pourtant, j'ai bien conscience que mon statut d'(ex) apprentie m'ôte toute crédibilité aux yeux des autres, y compris à ce guerrier que je viens à peine de rencontrer. Avec un sourire, je songe que si mon parfum a trahi mon origine, il n'a pu cependant deviner mon âge.

En un instant, ma décision est prise. Je serai une guerrière, lui parlerai d'égal à égale.

« Pour s'améliorer, rien de mieux que de suivre un exemple : je t'en prie, montre-moi comment faire ! » Je ris à nouveau, puis lui lance un regard malicieux. « Et peut-être que tu pourrais aussi me donner des conseils pour attraper des pies, car j'étais justement en train d'en pister une lorsqu'elle s'est envolée. J'ai tenté de la suivre mais j'ai oublié que, contrairement à elle, je n'avais pas d'ailes... d'où la chute. Et puis j'ai dépassé la frontière. Ahaha... Enfin tu sais ce que c'est, quand on est guerriers et tout, ça arrive tout le temps ! »

Embarrassée, je baisse le regard et contemple avec un semblant d'intérêt mes pattes qui raclent le sol. Je peux presque sentir la circonspection du matou, qui trouvera sans doute mon explication farfelue. Mais je ne m'en inquiète pas davantage, d'autant plus qu'une idée me trotte dans la tête. J'ai cheminé jusqu'à l'aurore pour découvrir les terres bordant la rivière, je ne vais pas rebrousser chemin si facilement ! Impatiente de me remettre en mouvement, je secoue la queue de droite à gauche. J'ai déjà envie de prendre la fuite à nouveau. Cela deviendra-t-il un état permanent chez moi ? Je relève la tête, et croise à nouveau ce regard qui m'inspire confiance. Avec une pointe d'audace dans la voix, je décide de tenter ma chance.

« Enfin, maintenant que je suis là... » Je pourrais peut-être en profiter pour faire un tour ? Cela toutefois, je ne l'exprime pas à voix haute, consciente que ce serait aller trop loin.
Mais on ne sait jamais, le guerrier pourrait me le proposer de lui-même, non ?


Spoiler:
 

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragan Astral
Modo Draconique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1168
Age : 17
Date d'inscription : 21/03/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Castle on the Hill {Masque Illusoire}   Mar 15 Aoû - 15:45



Masque Illusoire avait toujours eu un peu de mal avec les rivalités claniques. Certes c’était un guerrier loyal qui combattrait si la situation était critique, mais sûrement pas si on lui en donnait l’ordre sans justification. Il n’aimait pas devoir chasser tous les chats qui dépassaient d’une brindille de leur territoire et de toute façon, il ne l’avait jamais fait. Où était le mal de se balader et de profiter de la vie ? Et comment découvrir de nouveaux horizons, ne pas être écœuré de son propre territoire si on ne pouvait jamais aller plus loin que ce dernier ? Il savait très bien que beaucoup de chats ne seraient pas de son avis mais il s’en fichait. Même Songe de Brume qui était une guerrière très appliquée au code du guerrier avait partagé avec lui ses pensées sur la vie de solitaire et d’aventures. Il y avait tant à voir et il était certain que le Clan des Etoiles ne le maudirait pas d’explorer un petit peu ! Hélas il évitait tout de même d’aller sur les territoires des autres Clans car il savait que son audace pouvait provoquer un vrai conflit s’il tombait sur la mauvaise personne. Cette apprentie du Vent qu’il venait de rencontrer avait de la chance de l’avoir rencontré lui !

Elle le remercia de son faux compliment et il fut immédiatement content qu’elle ne lui réponde pas sérieusement. C’était rare de tomber sur ce genre de chats avec qui il était facile de rire et discuter, et encore plus quand ils ne faisaient pas parti de son clan. Après sa petite inspection et sa question, il la regarda, attendant sa réponse qui ne tarda pas. Il rigola lorsqu’elle lui demanda de lui faire une démonstration. Pas aujourd’hui, il ne voulait pas salir son ma-gni-fique pelage ! Et voilà qu’elle lui demandait des conseils de chasse maintenant, tout en lui partageant la raison de sa chute et de sa présence ici. Bon et bien voilà qui répondait à sa question, elle était tombée – c’était le bon mot – sur les terres de la Rivière par hasard. Il répondit à son regard malicieux.

« Oui bien sûr, ça arrive à tous les guerriers hein… »

Il lui lança comme un sourire faussement réprobateur, voyant qu’elle était bien trop jeune pour être guerrière et que le fait de le préciser dans son explication grillait totalement son mensonge. Mais il ne posa pas plus de questions, apparemment elle voulait se faire passer pour une guerrière, ce n’était pas ses affaires mais celles de son mentor ! Il jouerait le jeu mais elle devrait en assumer les connaissances. Après un instant à fixer ses pattes, elle releva finalement son regard pour le plonger dans le sien, une lueur aventurière brillant dans ses yeux.

« Maintenant que tu es là oui, tu vas pouvoir me montrer comment une guerrière se comporte en territoire rival. Après tout, il ne faudrait pas qu’on tombe sur une patrouille du Clan de la Rivière donc autant rester discret ! »

Il plongea à terre, l’air joueur tout en continuant de la regarder dans les yeux. On va voir si tu es une vraie guerrière et si tu arrives à te cacher loin de tes plaines ahaha.

« Allez, suis moi la cascadeuse ! Reste debout et on te verra à cent longueurs de queue d’ici ! Si un guerrier passe par là il nous chassera vers ton territoire et j’ai vraiment pas envie de rentrer… Au fait, moi c’est Masque Illusoire. »

Le jeune guerrier lui sourit puis fit mine de ramper jusque derrière une cachette. Enfin une occasion de s’amuser un peu, d’oublier la situation de son clan et de la forêt en générale. Et puis il voulait en savoir plus sur cette féline, c’était étonnant que personne ne l’accompagne et qu’elle se retrouve ici sans vouloir rentrer chez elle. Il allait lui montrer ce que c’était d’être un guerrier de la Rivière ! Vivement qu’on passe près de la rivière…

_________________

Autres signas et cadeaux (merci à vous :3) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3934
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Castle on the Hill {Masque Illusoire}   Jeu 31 Aoû - 19:25

La réponse du guerrier me rassure aussitôt : ouf, mon mensonge est passé inaperçu ! Il sourit et confirme mes paroles, preuve que je n'étais finalement pas si loin de la vérité. Peut-être que lui aussi s'est déjà aventuré hors des terres de son clan ? Il faudra que je lui demande à l'occasion. Un sourire refait surface sur mon visage. Je ressens un léger frisson de fierté et d'excitation : ça y est, l'aventure commence... en territoire rival. Je sens le défi lancé par le félin à travers ces quelques mots, accentués par la posture de jeu qu'il adopte. Aussitôt, je suis bien décidée à faire mes preuves et me montrer digne du statut de guerrière que je me suis octroyé, rien que pour le plaisir d'impressionner le matou et lui montrer que je ne suis pas douée que pour faire des roulades. Plus motivée que jamais, je songe que j'aurais été bien plus assidue pendant les entraînements si j'avais eu un mentor tel que lui, plutôt que Cavalier de l'Orage !

« Très bien, dis-je en m'aplatissant à mon tour sur le sol et soutenant son regard malicieux, je suis prête ! » Dans ma hâte j'ai oublié de baisser ma queue, dont l'extrémité blanche trône toujours fièrement au-dessus des hautes herbes et trahit ma position à des kilomètres à la ronde. Je suis tellement ravie d'avoir un compagnon d'aventure pour ma première exploration que j'en oublie toute prudence, même la plus élémentaire. Mais comme je ne m'aperçois de rien, cela ne m'empêche pas de fanfaronner. « Si une patrouille nous trouve je serai tellement discrète que même toi tu ne me verras pas ! Je connais les techniques de camouflage ancestrales de mon clan... » A ces mots je m'écrase encore davantage, la tête à seulement quelques centimètres du sol et les pupilles dilatées sous l'effet de l'adrénaline. Des brins d'herbe me chatouillent le museau de plus en plus. « Eh bien, Masque Illusoire, prépare-toi à être... à être... ATCHOUM ! … ébloui. »

Il me faut faire tous les efforts du monde pour garder un semblant de sérieux et conserver ma dignité déjà bien entachée ; mais j'y arrive cependant, et me met à ramper à la suite de mon guide d'un après-midi. Je le rejoins derrière sa cachette, observant son territoire à travers la végétation. Si cela ne tenait qu'à moi, je serais déjà en train de trottiner en travers des sentiers, la tête bien haute pour humer tous les parfums inconnus. Mais je me suis prise au jeu de Masque Illusoire et m'amuse de cette discrétion de voleurs que nous empruntons. Le guerrier m'intrigue, il n'est pas comme ceux du Vent que je connais, ni même comme ceux des autres clans que l'on m'a décrits. Il n'est ni dangereux ni méfiant, ni ennuyeux ni menaçant. Comme moi, il fait confiance rapidement, et son aveu précédent me reste en tête : je n'ai pas envie de rentrer... Oh moi non plus, si tu savais !

« Je te dévoilerai mon nom si tu me conduis au plus bel endroit de ton territoire ! Attention, je suis exigeante... Mais d'abord, j'ai envie d'aller... par-là ! Allons-y, Alonso ! »

Aussitôt je m'élance dans une direction prise à moitié au hasard, au gré des rayons du soleil perçant les nuages. Souriante, je lance un regard au guerrier par-dessus mon épaule afin de capter sa réaction. Ma première rencontre avec un félin d'un autre clan se déroule à merveille, bien loin des avertissements paranoïaques prodigués par mon mentor. Cela ne fait que renforcer ma conviction selon laquelle les frontières sont stupides et le Code du Guerrier archaïque. Car lorsque je vois Masque Illusoire, je ne peux songer à un visage ennemi ; quant à son territoire, il ne m'apparaît ni hostile ou étranger, ni même comme une terre à conquérir ; mais plutôt comme un nouvel horizon enchanteur... et plein de surprises.

« Oh tiens, regarde par terre là ! Qu'est-ce que c'est que cette bestiole ? Ça se mange ? Beuuurk, c'est tout gluant ! »

Interloquée, une grenouille me regarde de ses grands yeux vitreux avec l'air de me demander pourquoi diable suis-je en train de la toucher du bout de la patte en faisant la grimace.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Castle on the Hill {Masque Illusoire}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une mission interrompue (Hurlement de la Louve - Masque Illusoire )
» Coque RCS red castle
» maxi cosi mila ou red castle connect..laquelle choisir?
» cherche desespérement combizip de Red Castle
» Masque de saison à la fraise : effet coup de fouet pour peau terne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance, :: JEU. :: Clan de la Rivière :: Territoires :: Colline du Lynx-
Sauter vers: