« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I bet my life on you. [Foi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 853
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: I bet my life on you. [Foi]   Ven 30 Déc - 18:28



I  bet my life on you. (10)
- I know I took the path that you would never want for me, I know I let you down didn't I ?

Vas-y, dis-lui, c'est pas si compliqué.
Le problème c'est que si, c'est extrêmement compliqué. Aujourd'hui est arrivé le jour fatidique où je dois parler à Foi. Pire. Je dois annoncer à Foi que j'attends des chatons. Vous voyez le problème ? De tout ce que j'aurais pu utiliser pour parler à ma sœur, il a fallu que le sujet soit celui des chatons, un sujet que je sais sensible chez-elle. Pourtant, mon cœur me pousse à aller lui parler avant de l'annoncer à l'Astre entière. Ce sont ses neveux et nièces qui vont se balader dans le camp de l'Astre, après tout, elle a le droit de l'apprendre de la façon la plus intime possible. Sa réaction suite à la conversation n'appartiendra qu'à elle. Et ses foudres ne s'abattront que sur moi... parce que je ne m'attends clairement pas à une réaction positive. La conversation va être plus difficile à traverser que le mal blanc lui-même. Pourtant, elle est peut-être nécessaire. Si je ne fuis pas telle une lâche, c’est peut-être le moment où jamais pour enfin se dire ce que l’on a sur le cœur, pour que je l’écoute une bonne fois pour toute. Mais suis-je vraiment prête à affronter l'ouragan qu'est devenue Foi ? A affronter un passé que j'ai cherché à repousser, pour ne le confronter que dans mes cauchemars ? Je l'ai laissée, c'est un fait. Je l'ai abandonnée à un sort qui a été bien pire que le mien et tout ce qu'elle pourra me dire ne sera que vérité. Toute sa haine est fondée, je n'ai aucune excuse. A l'époque, je voulais juste vivre.

Je soupire, toujours roulée en boule sur ma litière alors que le soleil s'élève de plus en plus haut dans le ciel. Ivoire est parti entraîner nos Novices depuis un moment déjà ; être père lui laisse beaucoup moins de temps libre que moi et il me manque à chaque instant, mais l'Astre a vraiment besoin de lui. Aujourd'hui j'ai surtout envie de rester couchée toute la journée, mais n'ayant pas encore révélé mes futurs chatons aux membres de l'Astre, ce serait certainement mal vu que je reste ainsi. Si je parle à Foi, au moins, on pensera que je fais quelque chose... même si chasser me semble moins épuisant que ce que je m'apprête à vivre tout compte fait. Je m'étire et fais ma toilette, amusée par les petites boules que je peux sentir pousser contre mon ventre. D'après Rivière Céleste il est encore trop tôt pour distinguer le nombre de chatons, mais je peux d'ores et déjà certifier qu'il y en a plus d'un là-dedans. Je me surprends à sourire toute seule, j'ai hâte de voir mes boules de poils en vrai, de les voir courir parmi les membres de l'Astre, insouciantes. Avec Ivoire, nous avons pour but de leur offrir la meilleure vie possible et je compte bien m'y tenir ; la Meute c'est terminé et plus aucun chat ne vivra cela. Peut-être qu'un de mes chatons suivra notre voie et l'un deux deviendra même Guide de l'Astre un jour, qui sait ? En tout cas, ça ne fera pas de mal à tous les félins qui vivent ici d'être attendris par mes enfants. Et j'espère secrètement que la colère de Foi s'apaisera en voyant ses neveux et nièces. Peut-être...

Je finis par me lever, enfin, réprimant une nausée devenue quotidienne, certainement accentuée par l'angoisse de la journée à venir. Bien sûr depuis quelques temps, je meurs de faim alors j'entreprends de piquer une proie parmi le tas de gibier déjà bien garni. Je chasserai plus tard pour compenser, je sais de toute façon qu'Ivoire redouble d'effort pour apporter plus de nourriture et ainsi me permettre de manger un peu plus. J'ai l'impression d'être égoïste mais je n'ai pas envie que mes chatons soient en mauvaise santé à cause d'une négligence de ma part. Avant de manger, je scrute le camp en espérant - ou pas - tomber sur la silhouette de Foi. Je la trouve dans un coin de la caverne principale, elle semble seule. De suite, j'hésite. Ai-je vraiment le droit de la déranger ? Je suis sûre qu'elle n'a pas envie de me voir, elle. J'ai la boule au ventre et une envie soudaine de pleurer ; comment a-t-on pu en arriver là ? J'aime tellement ma sœur, et elle, elle m'en veut beaucoup trop... allons bon, là n'est pas le moment pour s’apitoyer sur mon sort. Je tente de me calmer et d'un pas presque assuré, je me dirige vers la féline.

« Hey euh, salut Foi ! Tu vas bien ? »

J'accompagne mes mots par un sourire timide et dépose une proie soigneusement choisie auparavant devant elle, pour l'inviter à partager ce repas avec moi alors que je commence à attaquer le mien avec un enthousiasme sans précédent. Je n'ose pas vraiment la regarder dans les yeux ; je sais déjà les émotions que je vais y trouver mais j'ai encore l'espoir qu'elle ne me crache pas dessus. J'ai décidé d'attendre au moins une réponse avant de lui annoncer la nouvelle, pour ne pas paraître impolie, pour ne pas lui balancer mon bonheur ainsi alors que j'imagine qu'elle n'en veut pas. Je suis tellement angoissée par sa réponse que j'ai peur de recracher mon campagnol devant elle, la peur me tord le ventre.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Sam 2 Sep - 10:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I bet my life on you. [Foi]   Ven 6 Jan - 0:55

I bet my life on you
Fatiguée. Parfois, ces longues expéditions en dehors du campement la laissent ainsi, son bassin et l’extrémité de son dos brisés de douleurs et de courbatures. Parfois, ses pas surexcités la mènent si loin, si loin dans le continuum infini des découvertes, qu’elle rentre titubante, sa démarche marquée par les trop nombreux abus et les grossesses indiscrètes. Alors elle se pose contre la roche dans un ronron soulagé, la fraîcheur de la pierre parviennent à apaiser l’élancement. Ainsi elle se tient, la tête posée contre un rocher, immobile mais pas endormie. Les frémissements réguliers de ses oreilles la trahissent. Elle profite de quiétude du campement de l’Astre pour refaire son plein d’énergie. Foi aura rempli ses obligations, pour une fois, et rapporté deux proies pour sa tribu. Une chasse fructueuse pour elle, dont elle peut être fière. La Rôdeuse s’améliore, mais sa santé lui posera toujours souci. Elle repose ici depuis longtemps maintenant, alternant entre demi-sommeil et conscience sereine. Pour une rare fois, elle a trouvé la paix et s’en délecte, s’étirant de tout son long en roulant sur son dos. Un humain aurait pu la qualifier de «mignonne» à cet instant, les yeux fermés de bien-être et la queue enroulée autour des pattes à dévoiler son ventre comme en quête de caresses qu’elle refuserait probablement. Une voix tout près d’elle la tire néanmoins de sa paix momentanément, une voix familière, trop peut-être. La chatte grise ouvre les yeux pour considérer la silhouette rousse se tenant devant elle. Un grognement lui échappe alors qu’elle roule pour retrouver une position couchée acceptable.

Kyrielle d’Âmes. Forçant des sourires qui hérissent aussitôt sa vis-à-vis qui se redresse pour considérer avec une sorte de surprise résignée sa Guide manger voracement sa proie, une de celle qu’elle a ramené au camp d’ailleurs. Foi peut s’imaginer que l’autre souhaite partager, mais elle n’en a pas envie. Elle se contente de se lécher une patte en contrôlant la vague de rancœur et de sentiments mêlés qui accompagne chacune de leurs altercations. Peu importe ce que la rouquine lui veut, sa sœur de lait ne doute pas un seul instant de la tournure future de leur rencontre. Si elle vient lui parler, c’est probablement car elle a quelque chose d’important à lui communiquer, des reproches se doute la chatte grise. Cette fois, la Rôdeuse a tort, loin de se douter de ce qui pèse réellement Kyrielle d’Âmes, néanmoins elle est assez perspicace pour deviner son malaise et s’en sentir déstabilisée, du moins en apparence. Déjà qu’elle fait tout pour l’éviter, que lui veut-elle maintenant?

«Euhm. Oui, je vais bien, toi on dirait que tu es affamée. J’ai fait mon boulot ce matin, je suis sortie et ramené deux proies. Je n’ai pas l’intention de sortir à nouveau aujourd’hui.»

Foi grimace en déplaçant une de ses pattes de sous elle pour adopter une position assise. Sa douleur est évidente, et la Guide connaît très bien ses raideurs. Si l’ex-représentante de la Meute cache bien des éléments à son sujet, elle ne peut dissimuler ce détail à sa communauté. Elle ne cherche pas l’aide particulière de la soigneuse d’ailleurs. Depuis l’ancienne décédée, elle ne fait pas confiance en Rivière Céleste malgré ses talents. De par ces quelques mots, la Rôdeuse souhaite aussi s’affirmer devant l’autorité que représente la meneuse au pelage roux. La rassurer quant à ses performances et peut-être s’éviter un sermon, et lui faire savoir que si l’ordre devait venir d’aller chercher d’autres proies, qu’elle n’obéirait pas. Pas dans son état.

«Tu me voulais quelque chose, Kyrielle d’Âmes?»

Foi tâche de conserver un faux sourire et de s’éviter de grimacer. Si elle a du mal à pardonner à la sœur, elle respecte tout de même la Guide et ne souhaite pas voir leur relation dégrader davantage. Malgré tout, sa voix trahit une part de son ennui face à la situation. Elle se met à espérer que l’échange ne durera pas trop longtemps.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 853
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I bet my life on you. [Foi]   Sam 14 Jan - 12:45


I  bet my life on you.
- So many sleepless nights where you were waiting up on me, well I'm just a slave unto the night.

Aux premiers abords, Kyrielle d'Âmes ne comprend la remarque presque soupirée de son interlocutrice qui peine à trouver une position confortable. Un regard perplexe s'affiche sur le visage de la rouquine puis l'illumination se fait ; Foi s'attendait à se faire réprimander, d'où l'autorité dans sa voix. Kyrielle d'Âmes en fait presque tomber son morceau, étonnée que sa sœur ne la perçoive que comme une figure autoritaire qui l'oblige à aller chasser alors que sa condition physique l'empêche de trop sortir. La relation entre les deux félines n'est-elle donc réduite qu'à des échanges formels qui témoignent de la distance créée par des années de rancœur ? Il est vrai que la Guide a parfois dépassé les bornes avec Foi, agacée de ne pas pouvoir se faire pardonner mais obligée de supporter les regards emplis de reproches de la Rôdeuse. Forcément, cela a conduit à des conversations animées, où Kyrielle d'Âmes reprochait à sa sœur de ne pas s'intégrer suffisamment à l'Astre, de faire preuve d'une distance à en glacer les pattes envers tout chat qui tentait de percer à jour les mystères de Foi. Mais ces reproches n'étaient que le fruit d'une frustration longuement contenue, d'une douleur qui laissait des cicatrices bien plus profondes que celle qui orne le poitrail de la Guide. La plupart du temps, Kyrielle ne pensait pas un mot de ce qu'elle disait confrontée à une Foi remontée, mais apparemment, cette dernière ne pouvait pas faire la différence entre de vrais reproches et une simple envie de se faire remarquer.

« Tu as fait du bon boulot, tu as tous les droits de rester au camp. »

Une réponse un peu sèche peut-être, gênée et maladroite, comme si c'était une évidence pour la féline malgré l'appréhension de Foi. Kyrielle d'Âmes se doute que sa sœur n'a aucun besoin d'entendre cette affirmation, déjà décidée à ne pas bouger même si l'Astre entière se liguait contre elle pour l'envoyer chasser. Mais par cette phrase, la Guide tente de se rattraper pour toutes les autres fois où elle a pu être dure envers sa sœur, ignorant volontairement ses problèmes de santé et sa propre rancœur. Aujourd'hui, elle n'est pas là pour débuter une énième disputer ou lancer des reproches infondés. Peut-être qu'une fois le choc passé, une vraie conversation pourra s'installer, mais Kyrielle d'Âmes en doute fortement alors que son seul souhait est justement d'avoir une discussion posée avec Foi. Il est évident que raviver les souvenirs du traumatisme de sa sœur n'est pas le meilleur moyen d'engager une conversation calme et honnête ; après tout ces traumatismes ne sont-ils pas justement les conséquences de l'abandon de la rouquine elle-même ?

Alors que Foi s'impatiente, pressée de savoir pourquoi la Guide décide de lui adresser la parole tout d'un coup et pressée d'en finir, la culpabilité de Kyrielle d'Âmes revient la percuter de plein fouet et l'empêche même de terminer son repas, la proie apparaissant comme trop grande pour son estomac qui menace de rendre ce qu'il a ingurgité précédemment. La rouquine n'est plus certaine de vouloir cette conversation et pourrait très bien attendre d'annoncer sa grossesse à l'Astre entière pour informer Foi au passage, évitant ainsi d'être la cible de la colère, de l'angoisse et de toutes les émotions que ressentira la féline à l'entente de la nouvelle. Foi semblait si paisible avant d'être dérangée par Kyrielle d'Âmes, quel droit a-t-elle de la perturber encore une fois ? De lui rappeler tous ces événements terribles qu'elle a subis alors que Nuage des Âmes se confondait petit à petit avec les pires soldats de la Meute ? Mais assise devant sa sœur, Kyrielle d'Âmes ne parvient pas non plus à faire marche arrière. Foi a le droit de savoir avant tout le monde, et elle doit l'apprendre par la future maman et par personne d'autre. Prenant une grande bouffée d'air pour limiter les tremblements de sa voix, la Guide se lance alors, évitant de tourner autour du pot:

« Je voulais simplement te dire que, d'ici quelques lunes, tes neveux et nièces se baladeront dans le camp de l'Astre. »

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mar 16 Mai - 12:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I bet my life on you. [Foi]   Lun 16 Jan - 23:30

I bet my life on you
Foi s’efforce de limiter ses échanges avec sa sœur de lait le plus possible. Quelque part dans leur histoire, leur complicité et amour fraternel s’est muté en haine contrite, contextuelle et injuste. D’apprécier la complexité de leur relation exigerait de relater les récits de vie tout aussi alambiqués que les mécanismes de leurs personnalités respectives découlant de ces mêmes événements. Il suffit de savoir que sous leurs faux sourires et les apparents malaises qui animent l’une et l’autre des intéressées se cachent de profondes blessures tout aussi nuancées que douloureuses. Chez la chatte grise et brune subsiste encore de grands reproches et des maux que seul le temps, l’amour et l’acceptation sauraient apaiser. Oh, elle se dirige certainement vers la bonne voie, tout comme Kyrielle d’Âmes, qui malgré ses réticences et sa gêne apparente que même la Rôdeuse remarque sans mal, semble déterminée à guérir ce lien malade de trop d’injustices et de sévices de part et d’autre. Foi ignore encore que son fardeau se porterait bien plus aisément à deux, encore trop ancrée dans une profonde méfiance qui l’aveugle, considérant avec suffisance sa Guide dans l’espoir de s’éviter une réprimande. Néanmoins la rouquine n’a aucune intention de lui reprocher quoi que ce soit, bien qu’elle aurait eu mille et unes raisons de le faire. La reine se montre arrogante, désengagée, disparaît parfois de nombreux jours sans participer à l’effort collectif de sa communauté. Il est tout aussi vrai que ce matin, Foi a agi pour le bien de sa tribu qu’elle réalise affamée et en besoin de ses ressources.

Mais justement, Kyrielle d’Âmes cherche à rattraper peut-être leur relation vacillante, et non à venir briser les quelques efforts avancés pour démêler leur situation épineuse. Sa voix paraît, frémissante de tremblements refoulés, trahissant le trouble de la Guide. Foi ne se soucie pas des émotions ressenties par son interlocutrice, car concentrée sur le contenu de ses paroles qui prennent lentement sens sous son crâne. Le mot «neveux» et «nièces» prend un long moment à s’ancrer en elle jusqu’à ce qu’elle éclate d’un rire franc et surpris, convaincue qu’il s’agit d’une blague orchestrée par sa sœur dans l’optique de provoquer son amusement. Néanmoins, la détresse évidente de la rouquine depuis le début de leur encore bref échange lui indique rapidement qu’elle se trouve dans l’erreur. Enceinte. Kyrielle d’Âmes est enceinte. Pendant quelques instants, Foi recule, ses traits se décomposant d’horreur, alors que son cœur s’emballe de terreur, de douleur et de ressentiment. La Rôdeuse se retire, créant une distance entre elle et sa sœur comme de peur d’attraper sa «maladie», celle qui a hanté sa vie et réduit son corps en cette machine abîmée. Celle qui a fissuré son âme, un petit à la fois. Et maintenant sa sœur doit subir le même sort qu’elle.

Ses yeux la piquent, mais elle se redresse, la colère fait briller ses prunelles d’une lueur inquiétante. Malgré tout ce qui subsiste entre elles, Foi ne peut que désirer lui éviter ce triste sort, inconsciente du bonheur véritable qui habite l’autre et l’amour qu’elle porte déjà pour sa progéniture. La Rôdeuse ne connut jamais l’amour d’une mère à ses petits, indésirables et douloureux. Elle se sentait soulagée de leur départ, à chaque fois, même si une petite part d’elle en mourrait à tout coup.

«Qui?»

La question jaillit de sa gueule, froide, menaçante. Il est cependant aisé de deviner que sa violence ne se dirige pas envers Kyrielle d’Âmes, mais envers l’auteur de ce «méfait», celui ayant osé toucher sa sœur. N’est-elle pas la seule possédant le droit de la détester?

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 853
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I bet my life on you. [Foi]   Dim 29 Jan - 20:12


I  bet my life on you.
- Now remember when I told you that's the last you'll see of me, remember when I broke you down to tears ?

Qui ? »

Kyrielle d'Âmes a un mouvement de recul presque automatique à l'entente de ce mot. En fait, elle n'aurait jamais pensé qu'un seul mot puisse retranscrire une telle violence. La voix de Foi est tranchante, froide, même dans leurs pires disputes la Guide n'est pas certaine d'avoir un jour entendu sa sœur parler ainsi. Pourtant, la rouquine ne parvient pas à comprendre d'où vient cette colère soudaine ; elle aurait pu se mettre en colère à cause du fait que Kyrielle d'Âmes vienne la déranger seulement pour ça, mais la Guide n'arrive pas à relier la question posée à ce motif. Pourquoi veut-elle à tout prix savoir qui est le père ? Ce n'est pas non plus la chose la plus importante puis pas besoin d'être si agressive, Foi pensait-elle vraiment que sa sœur resterait sans amoureux toute sa vie ? D'ailleurs, Kyrielle d'Âmes ne pensait pas que cette cause intéresserait autant la féline. Ou alors... ou alors Foi est amoureuse d'un matou de l'Astre et elle a peur que sa sœur lui vole encore quelque chose. C'est la seule explication que peut trouver la rouquine mais elle n'est absolument pas logique, Foi ne tomberait pas amoureuse comme ça et surtout, elle ne réagirait pas ainsi pour un mâle. Alors qu'est-ce qui pourrait susciter une telle réaction de la part de la femelle grise ?

Pour la comprendre, Kyrielle d'Âmes imagine qu'elle doit tenter de se mettre à la place de sa sœur, une bonne fois pour toutes. Foi a grandi dans la Meute, ça il est facile de comprendre son état d'esprit. Rebelle, on l'a laissée croupir dans un endroit sombre du camp, à peine nourrie et maltraitée. La Guide sent sa respiration s'accélérer en pensant aux images qui se forment dans son esprit ; elle aurait très bien pu subir le même sort si elle n'avait pas décidé de se soumettre à la Meute et tous les jours elle se demande si elle a fait le bon choix. La vie qu'elle a aujourd'hui mérite-t-elle d'avoir laissé sa sœur dans une telle situation, brisant ainsi leur relation et laissant des marques indélébiles dans le cœur des deux félines ? En y réfléchissant bien, Kyrielle d'Âmes n'en est pas certaine, mais le choix est fait de toute façon. La réaction de Foi renferme une blessure bien plus profonde qu'elle n'a jamais vraiment mentionnée mais que tout le monde sait, de rumeur ou de fait, la posture seulement de Foi laisse présumer ce qui est arrivé à son corps. La Rôdeuse a enfanté, plus d'une fois. Mais jamais on ne lui a laissé le choix et jamais aucun de ses petits n'est né d'un réel désir.

« Par mes aïeux non Foi ce n'est pas... »

La Guide écarquille les yeux, horrifiée et ne parvient pas à terminer sa phrase. Une pure vision de terreur doit se lire dans son regard actuellement et elle fait encore un pas en arrière pour accentuer son effroi. Foi n'a pas pu penser que... que les chatons résultaient de... Kyrielle d'Âmes ne veut même pas y penser et secoue la tête pour chasser toute image malveillante qui pourrait se former dans son esprit. Elle n'avait pas pensé à ça en premier lieu et si la réponse de sa sœur n'avait pas été si tranchante, jamais elle n'aurait imaginé une telle situation. A l'instant la rouquine a presque envie de faire un câlin à sa frangine, pour la rassurer, lui montrer que ce n'est vraiment pas ce qu'elle pense. Pourtant, ce geste paraîtrait étrange vue la relation des deux félines et Kyrielle d'Âmes se contente de se rapprocher et tente de poser sa queue sur l'épaule de Foi, action moindre qui témoigne cependant de l'affection qu'elle ressent. Dans d'autres circonstances, la Guide aurait pu se sentir extrêmement touchée par une telle réaction ; jamais la Rôdeuse n'avait émis la moindre inquiétude quant à sa sœur. Mais pour le moment, Kyrielle d'Âmes doit se contente de la rassurer au maximum.

« Foi, c'est voulu, tu sais ? Je veux ces chatons, et Ivoire aussi. Je... j'aime Ivoire et j'aime déjà les boules de poils qui grandissent en moi. Ce n'est pas ce que tu penses, je te le promets. »

La Guide de l'Astre a les larmes aux yeux et sa voix se brise presque, toujours choquée par la réaction de sa sœur qui n'était pas du tout celle prévue. Une Foi en colère qui la déteste, elle sait gérer, elle peut vivre avec, mais une Foi protectrice qui n'est qu'une carapace brisée par son passé... ça elle ne sait pas comment l'approcher. La reine espère sincèrement entendre une moquerie, n'importe quoi qui lui prouverait qu'elle est toujours en face de la même féline que celle qu'elle a connue pendant toutes ces années. Il est certain que la conversation n'aurait pas dû tourner ainsi et Kyrielle d'Âmes s'en veut encore plus pour raviver les souvenirs traumatisants chez sa frangine.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mar 16 Mai - 12:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I bet my life on you. [Foi]   Jeu 23 Fév - 22:32

I bet my life on you
La question résonne encore en elle. Un coup de carillon venu troubler son âme rapiécée après de trop nombreuses déchirures. Elle suffoque, mais s’obstine dans son immobilité. Les scénarios sordides se multiplient sous son crâne, échos de son passé. Quelque chose de froid la consume, quelque chose de profondément blessé et primitif, qui fait danser parmi ses prunelles l’expression sauvage de ses peurs les plus secrètes. Elle ne cherche pas vraiment un coupable. Elle a mal. Elle a soif de plus que de vengeance, elle désire la fin de ses souffrances ravivées par les confidences de sa sœur. Sa sœur qui devient un miroir teinté de ses perceptions erronées, de ses hypothèses cruelles et insensées. Mais Foi ne connaît que sa propre expérience. Parvient à peine à concevoir le bonheur ou l’amour comme figures réelles animant la vie des autres. Tant de choses encore qu’elle ignore, tant de choses qu’elle n’aurait jamais dû connaître. Elle se referme à chaque souffle un peu plus, elle échappe même au sentiment de protection l’ayant étreint quelques secondes plus tôt. Elle s’enfonce, là où elle s’était promis de ne jamais retomber. Les ténèbres et les souvenirs de grossesses forcées, douloureuses, mortelles, se referment contre elle. Elle toise sa sœur, furieuse, alors qu’elle défait ses pensées automatiques pour lui exposer une autre réalité, si contraire à la sienne. Encore une fois, Kyrielle d’Âmes s’oppose à elle, du moins le croit-elle.

Mais sa sœur aussi a souffert. Elle a simplement choisi d’avancer plutôt que de se mentir, d’avoir foi en des croyances qui précipitent sa chute. Obstinée non pas à se préserver, mais à embrasser ses vulnérabilités, à vivre là où on l’a empêchée de le faire, bâtir là où on l’a obligée à détruire. Kyrielle d’Âmes a choisi d’aimer, à continuer d’aimer en se permettant une vie en famille qui certes lui cause des craintes, mais qui jamais ne l’entrave. Et Foi se fait témoin de cette avancée, jalouse et perdue, incapable de concevoir ce bien-être que lui décrit la rouquine. Seule subsiste la blessure égoïste, la mauvaise foi qui vient défaire ses traits de mépris. Mais ses yeux… ses yeux la trahissent. Dans l’olive de ses prunelles, une tristesse sans nom, qui enfle dans sa poitrine là où elle sait qu’aurait dû se trouver la colère ou la joie. Sa gorge s’entrave, les larmes refoulent mais elle les chasse par obstination, par fierté. Elle regarde le ventre légèrement arrondi de sa sœur de lait avec dédain, avec crainte. Kyrielle d’Âmes ne connaît pas encore la souffrance, se dit-elle. Celle de les porter, de les accoucher. Mais elle, personne ne viendra les lui enlever. Et elle devrait s’en sentir heureuse. Cependant elle n’y parvient pas. Elle est entravée. La jalousie la freine.

Elle devrait se taire. Forcer un sourire, lécher ses blessures dans un coin où personne ne la verra souffrir. Elle devrait approuver, permettre à l’autre de briser ses chaînes et prendre son envol. Mais en Foi résonne l’injustice.

«Je vois.»

Son ton, plus glacé que la brise de l’hiver. Elle exprime cette même froideur de par sa posture, méprisante, inaccessible, mais toujours ses yeux pour la trahir, pour trahir le véritable fond de sa pensée, et toutes les peurs qu’elle n’ose pas prononcer. Foi emprunte un chemin glissant, celui des regrets.

«Ce ne sont pas mes neveux et nièces. Nous ne sommes pas sœurs, Kyrielle d’Âmes. Nous n’avons d’ailleurs absolument rien en commun. Je ne sais pas pourquoi tu t’obstines à me transmettre cette «merveilleuse» nouvelle. Tu sais bien que je ne serai jamais heureuse pour toi.»

Foi se blesse. Chaque mot plus cruel que le dernier, venant la ravager elle-même. La Rôdeuse a besoin d’elle, a besoin de sentir qu’elle n’a pas besoin d’elle. Le paradoxe subsiste, mais peut-être pas longtemps. Car il est des blessures dont on ne guérit pas. Combien de temps encore Kyrielle d’Âmes s’obstinera-t-elle?

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 853
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I bet my life on you. [Foi]   Sam 29 Avr - 19:43


I  bet my life on you.
- I know I took the path that you would never want for me, I gave you hell through all the years.

La réponse tombe. La carapace est de retour, entourée de tellement de couches qu'il est simplement impossible de lire une émotion sur le visage de la féline grise. La compassion et l'inquiétude ont déserté les pensées de Foi semble-t-il et sa haine habituelle est revenue de plein fouet. Kyrielle d'Âmes est bien trop plongée dans ses propres sentiments pour discerner une trahison dans les prunelles de sa sœur, pour y trouver une faible lueur qui contredirait ses paroles. La reine rousse a un mouvement de recul, ne comprend pas le changement de comportement de la femelle. Ou peut-être le comprend-elle que trop bien, forgée par des lunes de mépris. La Guide se retient de rire, envahie par une colère qui ne lui ressemble pas. Les hormones pourrait-on dire, ou simplement un ras-le-bol. Foi n'est pas prête à pardonner, certes, mais elle semblait plus affectée par un potentiel malheur que  par le bonheur présenté. Si Kyrielle d'Âmes avait subi une torture innommable, les deux sœurs auraient-elles fini par se réconcilier ? Liées par la même douleur, deux félines aigries par la vie qui pourraient enfin se comprendre. La Guide sait pertinemment qu'elle ne mérite pas d'avoir Ivoire à ses côtés, de porter ces chatons qui la combleront certainement jusqu'à la fin de sa vie. Elle n'a pas besoin de Foi pour le lui rappeler. Ou peut-être que si, tel est son fardeau ; qui de mieux pour lui rappeler son égoïsme que sa chère sœur qui a plus souffert qu'elle et qu'elle a abandonnée ? Coincée à l'astre, la féline grise a peut-être pour mission cachée de ne jamais laisser sa sœur oublier. Tout simplement parce qu'elle-même ne pourra jamais oublier les horreurs qui la tourmentent. Tant que Kyrielle d'Âmes et Foi ne seront pas à égalité, cette dernière ne pourra jamais passer à autre chose.

La rouquine a toujours essayé de laisser sa sœur en paix, ne la brusquant que lorsque son rôle de Guide le lui imposait. Pourtant, elle a l'impression que sa simple existence agace Foi, que la vue de son seul pelage lui donne envie de vomir. Parce qu'il faut bien blâmer quelqu'un pour ce qui lui est arrivé, et il vaut mieux en vouloir à sa sœur qu'à des dizaines de mâles qui eux, n'ont jamais eu aucun remord pour ce qu'ils ont fait. Kyrielle d'Âmes vit tous les jours avec un fardeau qu'elle ne devrait même pas porter. Toutes les nuits il vient l'envelopper, la prive des beaux rêves de Morphée. Ses cauchemars suffisent à lui faire subir tout ce qu'elle n'a pas subi en sauvant sa peau ; sans le vouloir la reine est prisonnière de la douleur qui habite sa sœur. Et elle voudrait tant l'aider, mais comment faire lorsqu'elle ne cesse de se faire rejeter ? Foi la déteste, la détestera toujours. A quoi bon continuer de lutter contre un mur qui ne veut que vous écraser ?

« Je sais très bien que tu ne seras jamais heureuse pour moi, Foi ! Tu peux même pas être heureuse pour toi-même. Traite-moi comme tu veux, traite ces futurs chatons avec dédain si tu le souhaites. Je suis venue te trouver parce que je sais que si tu l'avais appris en même temps que l'Astre, ou par du bouche à oreille, tu m'en aurais voulue. Encore. Toujours. J'aurais dû supporter ton regard noir pendant des lunes, je l'aurais encore regretté. Maintenant tu es au courant, tu pourras pas me reprocher de te laisser derrière cette fois-ci. »

Ces derniers mots, la reine rousse les a presque crachés. Son poils est malgré elle hérissé et elle ne parvient pas à calmer les tremblements qui secouent son corps entier. Kyrielle d'Âmes a toujours eu une tendance émotive, sensible sur tous les sujets. Mais Foi... Foi est le seul chat de cette forêt qui arrive à la faire trembler. De rage et de tristesse mélangés. La Guide semble ne plus pouvoir supporter cette relation bancale qui lie les deux félines, et elle sait qu'à l'instant même elle ne va faire que l'empirer. Pourtant elle n'arrive pas à se calmer, elle cherche des excuses qui n'atteignent simplement pas son esprit saturé. Son souffle est saccadé et plus elle regarde sa sœur plus elle a envie d'hurler. Elle veut se ruer vers elle, la secouer, lui dire ce qu'elle a sur le cœur depuis si longtemps. Elle veut lui dire à quel point son comportement lui fait mal, lui brise le cœur et l'empêche d'avancer. La reine aimerait tant pleurer avec Foi, partager sa peine une bonne fois pour toutes et lui montrer qu'elle ne la laissera plus jamais tomber. Mais elle sait que c'est trop tard, que plus jamais Foi ne lui montrera ses sentiments ; en dehors de sa haine, bien sûr. Peut-être qu'à cet instant Kyrielle d'Âmes a perdu sa sœur, c'est pourquoi elle ne bouge pas. Elle ne la secoue pas, ne va pas non plus pleurer dans ses pattes. Elle reste là, immobile. Et elle attend. Le verdict, le jugement, l'éclat de colère, peu importe.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mar 16 Mai - 12:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I bet my life on you. [Foi]   Dim 14 Mai - 16:27

I bet my life on you
Elles luttent. Entre elles, les armes aiguisées des remords et de l’amertume. Les reproches tus, pourtant hurlés. Tout ce que les silences peuvent dire. Trop de silences. Foi se recule, se cambre à l’idée d’une vie où elle doit rester témoin du bonheur de sa sœur. Encore une fois, à ses yeux, il s’agit d’une chance. Ignorante et blessée, devant le sort subi par la rouquine, par la perversion, l’endoctrinement, le viol de ses droits et de son âme. Toutes deux forcées en des voies impossibles, cruelles, barbares, réduites à des objets de mort ou de désir. Mais la souffrance, la même. Émanant de chacun de leurs échanges, et ce besoin criant de l’autre, indomptable, qui les étourdit. Alors elles dansent, elles luttent. À la fois contre le poids de ce passé inimaginable et la rancœur ressentie. Trop peut-être? Sauront-elles un jour guérir? Si Kyrielle d’Âmes s’y affère, se reconstruit peu à peu sur les vestiges laissés derrière par la Meute, Foi se tient immobile, incapable d’avancer. Devant elle, ce visage tourmenté de colère et de peine, la solution. Une famille. L’amour. Mais la Rôdeuse ne comprend pas ces termes. Ou l’affection, pourtant bien réelle, que lui porte l’autre. L’autre qui s’acharne à lui tenir la porte. Foi ne bouge plus. Chaque pas teinté de peur. On ne lui a pas montré comment. On lui a appris à lutter. Alors elle lutte. Y compris contre ceux pourtant alliés.

Poussée à bout, elle éclate. Les écluses se rompent, les flots de la douleur se déversent en elle, tempêtent, la forcent vers les souvenirs et tous les non-dits. Le silence vole en éclats, elle gronde, elle feule, la gueule fermée, les oreilles plaquées contre sa tête. Foi a prononcé trop de promesses qu’elle ne saurait tenir. Et parmi elles, de ne plus jamais mentionner les événements ayant ponctué son passé. Ou celle de ne jamais se laisser aimer. Ce qui jaillit d’elle alors, un cri de l’âme. Un premier pas, hésitant, dans la haine, mais un premier pas. Il faut qu’elle crache, qu’elle évacue.

«Comment oses-tu? Des reproches, en veux-tu? Car j’en ai, j’en ai, Kyrielle d’Âmes! Comment peux-tu te tenir devant moi, comment peux-tu croire que je serai heureuse pour toi et tes stupides bébés!»

Pourquoi me laisses-tu derrière? Pourquoi ne puis-je pas aspirer au bonheur, moi aussi? Elle s’écrit, ses yeux s’embuent, elle n’est plus que confusion et émotion, émotion, émotion. Elle pleure, elle pleure comme elle n’a jamais pleuré, comme elle n’a jamais osé. Ses tremblements, si forts, la laissent vide et faible.

«Je voulais que tu sois ma sœur, Kyrielle d’Âmes, je voulais retrouver nos jeux et je voulais Fumée, notre mère… Je voulais que tu me protèges… Pourquoi les a laissé faire? Me passer sur le corps et me prendre mes petits? Pourquoi dois-tu garder les tiens? Pourquoi…»

Elle se tait. La douleur est telle, une entrave dans sa gorge, les sanglots qu’elle gémit entre ses dents. Entre deux gémissements, un nouveau non-dit qui s’hisse par-delà ses remparts brisés. Ses réserves abandonnées, sa lutte achevée. Elle est vaincue d’elle-même, elle rend les armes. Elle veut en mourir, la douleur est trop.

«Pourquoi essaies-tu encore?»

Sa voix n’est plus qu’un murmure étranglé.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 853
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I bet my life on you. [Foi]   Ven 19 Mai - 20:24



I bet my life on you.
- I've told a million lies but now I tell a single truth: there's you in everything I do.

La colère, ainsi vient-elle. Après des lunes à ignorer, à haïr en toute discrétion, Foi éclate. Les deux femelles se font face à face, pourraient se cracher dessus, se jeter dans une bataille sans fin. Mais seuls les mots permettent de continuer à lutter, car c'est bien derrière des non-dits que s'est construite la relation entre Foi et Kyrielle d'Âmes. Il ne servirait à rien de blesser encore plus les corps déjà meurtris des félines qui n'ont plus que comme seule douleur celle émotionnelle. La Guide ne recule pas aux paroles de sa sœur, déjà préparée à un tel éclat. Elle encaisse et ne peut pas s'empêcher de penser que toute l'Astre doit les entendre à l'heure actuelle. Elles n'ont pas quitté la caverne principale et l'aveuglante luminosité indique l'approche du repas de midi ; un Astreux ne manque jamais une occasion de grignoter une proie autour du tas prévu à cet effet. Elles doivent être ridicules, ou peut-être font-elles simplement pitié. Mais la relation qui lie les deux reines n'est pas anodine, connue par tous ceux qui ont un jour fait preuve d'un peu de curiosité. La rouquine ne serait pas étonnée de croiser le regard d'Ivoire au loin, mais c'est par les prunelles de Foi que son propre regard est absorbé. Les mots, les reproches ; la Guide peut les supporter. C'est une première larme qui déstabilise Kyrielle d'Âmes et le torrent qui suit lui fait perdre tous ses moyens. Foi pleure. Des dizaines et des dizaines de larmes viennent s'écraser sur le sol accompagnées par des tremblements incessants. Foi pleure. Ce simple constat paralyse la Guide qui écarquille les yeux, qui en oublie d'hérisser son poils.

Après la colère, une révélation, enfin. Kyrielle d'Âmes n'aurait jamais pensé un jour avoir une telle conversation avec sa sœur. Elle la pensait prisonnière à jamais de sa rancœur, entourée par un mur invisible et infranchissable. Mais aujourd'hui, elle laisse entrevoir une brèche, un infime passage qui permettrait à la Guide d'enfin avoir la discussion qu'elle a tellement rêvé avoir. Mais au final, elle ne sait pas si elle en est capable. Foi a, en une journée, brisé toutes les règles implicites qui ont construit la relation entre les deux félines. Seule la colère devait les lier pour l'éternité. Kyrielle d'Âmes se rend compte qu'elle ne sait pas comment réagir. Elle a de nombreuses fois imaginé une telle situation, mais elle se retrouve toujours à cours de mots, de gestes. Elle est impuissante ; d'un coup son propre monde s'écroule, elle-même n'a pas la force de continuer, comme si la faiblesse de Foi était contagieuse. Elle écoute attentivement sa sœur de lait et elle ressent à la fois une immense amertume et une tristesse démesurée. Des jeux, quels jeux ? La Guide ne retient aucun bon souvenir de la Meute et malgré son amour pour Foi, elle se demande comment son aînée peut simplement penser qu'elles ont passé un bon moment ensemble. Kyrielle d'Âmes n'en retient que la douleur et la violence tandis que Foi s'accroche à des souvenirs de douceur enfantine ; une douceur qu'elle ne connaîtra plus jamais.

« Pourquoi essaies-tu encore ? »

La rouquine a presque failli ne pas entendre cette question alors qu'elle est primordiale pour permettre à Foi d'avancer. La féline ne comprend pas ce qui est pourtant évident pour Kyrielle d'Âmes ; le simple terme « famille » résonne en elle tel un écho incessant et cet écho est l'essence de toutes ses actions et décisions. L'Astre est sa famille et c'est par ce biais que ses valeurs ont changé. Mais Foi n'a jamais été Guide, elle n'a jamais considéré l'Astre comme autre chose qu'une sécurité. Foi n'a plus de famille car elle ne considère plus sa sœur comme telle. Pourtant, c'est d'une famille dont elle a le plus besoin. De l'amour qui en échappe, du bonheur qu'elle procure. Mais la Rôdeuse ne peut associer ce mot qu'avec la douleur, l'horreur. Kyrielle d'Âmes est désemparée face à un tel constat et pendant un moment, elle ne sait pas quoi dire. Elle reste immobile, plantée devant sa sœur dont les larmes ne semblent pas s'arrêter de couler. Elle veut à tout prix la consoler, mais elle sait aussi que ce ne sera pas possible tant qu'elle-même n'aura pas dit ce qu'elle a sur le cœur depuis si longtemps. Sa voix, lorsqu'elle reprend, est instable, tremblante, bien loin de son assurance de Guide. Car pour le moment, elle n'est ni Guide ni mère, elle est sœur.

« Par mes aïeux Foi, j'ai bien des torts mais comment peux-tu croire une seule seconde que je les ai laissés faire... est-ce que tu penses sérieusement que cette cicatrice sur mon poitrail est là juste pour faire jolie ? Si tu te souviens de nos jeux, as-tu oublié la période où je te ramenais à manger ? Je suis coupable de tant de choses. Je t'ai abandonnée lors de l'inondation. Je suis devenue soldat de la Meute par peur de mourir. Mais jamais je n'ai cautionné ce que ces ordures t'ont fait. Jamais. »

Désormais, la rouquine accompagne les tremblements de Foi. Ironiquement, les deux sœurs sont presque synchronisées dans leurs mouvements, alors qu'elles n'ont jamais été de leur vie sur la même longueur d'onde. Kyrielle d'Âmes doit faire un effort pour penser clairement, car elle sait que c'est le moment où jamais de tout dire, enfin.

« Tout ce que je t'ai fait subir, tout ce que je n'ai justement pas fait, j'en rêve toutes les nuits. Il n'y a pas une seule nuit où je ne me réveille pas en sueur. Je rêve de toi toutes les nuits. Pourquoi j'essaie encore ? Mais Foi, je passerai le restant de ma vie à essayer. Je ferais tout pour toi si ça voulait dire te retrouver. Mince, si on ne parlait pas d'êtres vivants dont je vais être responsable, j'abandonnerais mes chatons pour toi. Juste pour apaiser ta colère, pour être à égalité. Si tu me le demandais, je laisserais l'Astre pour toi. Et pas seulement par culpabilité. Mais aussi parce que je t'aime. Je t'aime tellement... »

Elle baisse les yeux, presque honteuse d'avoir prononcé de telles paroles. Quel sera l'impact de ces mots sur sa sœur brisée ? Va-t-elle seulement la prendre au sérieux, va-t-elle comprendre le sens d'un tel aveux ?

« Je te vois, tous les jours. Je t'observe et à chaque fois j'ai envie de me ruer vers toi, de te prendre dans mes pattes, de ne plus jamais te laisser. Je ne l'ai jamais fait car j'avais peur de ta réaction. Alors oui, j'ai avancé. Oui, j'ai décidé de me laisser envelopper par le bonheur, juste un temps. En me consacrant à l'Astre, en tombant amoureuse d'Ivoire, en acceptant ces chatons. Je sais que personne ne me les prendra. Mais s'ils n'ont pas de Tante, à quoi bon ? A quoi bon avoir cette famille si je n'arrive pas à retrouver ma sœur ? Je suis toute aussi fatiguée que toi, Foi. Mais jamais plus je ne t'abandonnerai ; et si pour te rendre heureuse je dois subir l'enfer, je le ferai. »

Son regard, son corps entier implorent le pardon. Tout ce que veut la reine, c'est retrouver sa sœur. N'était-ce pas le même souhait formulé plus tôt par la féline grise ? Les deux femelles doivent-elles continuer ce ballet incessant qui les sépare du bonheur ? Kyrielle d'Âmes ne sait plus quoi dire, elle veut juste que Foi comprenne. Elle est prête à la supplier, à tout faire en fait. La Guide ne s'était jamais rendue compte jusqu'à présent à quel point elle était capable de tout pour Foi. Malgré des lunes à l'ignorer, à éviter son regard, à ne pas parler d'elle, sa sœur restera toujours son unique repère. Elle sera toujours la seule à l'avoir connue sous le nom de Petite Kyrielle, même un court instant, alors que la forêt entière ne retient de la rouquine que le nom de Nuage des Âmes.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I bet my life on you. [Foi]   Dim 4 Juin - 22:37

I bet my life on you
Foi est le jeu des vagues contre les rochers. Tantôt grimpée contre le roc, tantôt retirée, la rivière qui gronde dans son lit, insaisissable et intemporelle. Se raccroche, déchire puis fuit. Incapable de se décider, elle est le paradoxe d’une vie fragile, prête à l’effondrement et désespérée parmi les nuits noires. Elle se noie parmi ses propres flots, l’eau salée et glaciale s’introduisant dans sa gueule, brûlant sa gorge, rendant chaque respiration plus difficile, voire impossible. Puis, mise à nu, la tempête l’aura projeté contre une pierre au milieu de la rivière. Trempée, tremblante, brisée, elle lève un premier regard vers le ciel, les rayons du soleil lui irritent les yeux, le son de la rivière l’assourdit, le vent la glace sur place. Et elle se redresse maladroitement sur ses pattes pour considérer les berges, là où l’attend Kyrielle d’Âmes, ses pattes encore humides de son propre passage parmi les flots. Foi se demande comment. Car malgré sa rancune, la douleur qui la tient trop souvent à l’écart des réalités pourtant présentes à quelques pas devant elle, la Rôdeuse connaît le passé de sa sœur. Le sait aussi difficile, bien que différent. La jalousie doit l’étreindre, même maintenant qu’elle lui expose sa version des choses, le triste récit de sa jeunesse ponctuée d’injustice, de meurtre et de déchirements. Malgré tout ce qu’elle aura pu vécu, elle se tient tout même parmi les galets, saine et sauve de l’autre côté de la rivière. Et Foi lui en veut, car elle se convainc tous les jours de ne jamais y parvenir d’elle-même, sous le couvert de l’inconscient.

Malgré la haine et l’écume qui s’écrase à ses pattes, Kyrielle d’Âmes ne flanche pas. Les mots non-dits s’exposent et dévoilent pour sa sœur blessée un tout autre point de vue. Si Foi ne parviendra pas tout de suite, pas même avant un moment, à réellement comprendre ce que l’autre a pu vivre, ses mots la rassurent dans un sens. Elle a beau ne croire à moitié en ses paroles, la vision de cette cicatrice lui apporte une source de réconfort qui apaisent quelque peu ses pleurs. La chatte grise se demande réellement si le sacrifice de ses chatons lui apporterait réconfort. Pendant un instant, elle le considère, malgré l’horreur. On lui aura appris «œil pour œil, dent pour dent», la sinistre doctrine d’une tribu sans honneur ni loi. Kyrielle d’Âmes, sans le désirer, l’aura blessée, et pour Foi était complice des horreurs qu’elle a dû subir. Pourquoi devrait-elle être heureuse? Mais la Rôdeuse réalise avec une intense sensation de vide que même la disparition de ces jeunes vies ne lui apporterait pas satisfaction. Seule la vengeance. Mais comment se venger du silence? Comment se venger de celle ayant subi la même chose qu’elle? Les mots qui suivent la figent quelques instants, ces mots qu’elle n’aura pas entendus prononcés puis quarante lunes.

Je t’aime. Le choc est tel qu’elle cesse aussitôt ses pleurs, levant un regard écarquillé vers elle qui poursuit ses discours, dans l’objectif d’une rédemption. Kyrielle d’Âmes lui paraît alors si déterminée, animée d’une flamme qu’elle-même possédait dans sa jeunesse. Quand fut-elle soufflée, éteinte? À cet instant, Foi l’admire, la respecte. Malgré les événements, elle n’aura jamais baissé les bras. Ce qu’elle choisissait jusqu’alors de nommer «obstination», elle reconnaît désormais tel de la bravoure et du courage. Tant d’émotions l’animent désormais. La rancœur, la douleur, toujours présents. Mais parmi les ténèbres, une lueur s’allume de nouveau. Une chaleur, un espoir. Foi se demande pourquoi Kyrielle d’Âmes ne lui a jamais dit, jamais dit tout ceci.

«Je ne vais rien te demander comme tel. J’ai besoin… de temps. Pour traverser la rivière comme tu l’as fait. Arrêtes de penser que tu dois me sauver, Kyrielle d’Âmes. Tu n’es pas responsable de moi. Je dois apprendre à nager toute seule et suivre ma propre voie. Pour ce qui est des chatons…»

Son regard glisse progressivement jusqu’au ventre de sa sœur, qui bientôt s’arrondira. Sa voix est calme, lasse, fatiguée.

«Je n’ai jamais été mère, je ne te donnerai pas de conseils. Je ne sais pas être une tante non plus. J’ai besoin de temps. Laisse-moi du temps.»

Ses prunelles sont teintées d’angoisse. Le pas à franchir, encore trop difficile. Elle se détourne, prête à partir, quand lui vient une dernière requête.

«Promets-moi juste… si un jour vient le moment de prendre ma vengeance…»

Promets-moi que tu seras à mes côtés.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 853
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I bet my life on you. [Foi]   Mar 13 Juin - 10:37



I bet my life on you.
- Please forgive me for all I've done.

Tenir la conversation est difficile, douloureux. Après sa tirade, Kyrielle d'Âmes est essoufflée et surtout épuisée. Elle retenait ces mots depuis tellement longtemps qu'elle ne parvient pas à réaliser leur portée sur le moment. Combien de nuits a-t-elle passées à s'imaginer cette discussion, à s'inventer tous les scénarios possibles et inimaginables ? Tantôt elle finissait en larmes, seule et sans espoir ; tantôt elle parvenait à prendre sa sœur dans ses pattes plus forte que jamais. Mais mise devant le fait accompli, la logique est toute autre chose: du temps. Ni larmes ni câlins, seulement la promesse d'un avenir meilleur moins turbulent. Kyrielle d'Âmes acquiesce simplement, car qui serait-elle pour refuser la requête de sa très chère sœur ? Elle a déjà tant attendu pour en arriver là qu'elle peut bien attendre dix lunes de plus s'il le faut, même si la Guide aurait aimé réparer les choses avant la naissance de ses chatons, pour que eux n'aient pas à subir les discordes entre leur mère et leur tante. Mais la rouquine comprend bien que la situation est trop compliquée et douloureuse pour Foi, alors jamais elle ne lui demandera quoique ce soit par rapport aux futurs boules de poils qui vont peupler l'Astre. Peut-être que leurs bouilles adorables finiront elles-mêmes par avoir raison de la Rôdeuse, mais il est encore trop tôt pour le savoir. En attendant, Kyrielle d'Âmes ne sait pas quoi répondre, de peur de faire un faux pas, de contredire sa sœur de lait et de revenir en arrière. Elle n'arrive déjà pas à croire que cette conversation a bien eu lieu, elle ne veut pas détruire les minces progrès qui en ont résulté. Elle se tient assise, simplement, son corps plus calme et son esprit un peu plus apaisé. Elle fixe Foi avec détermination et amour, espérant lui transmettre toutes ces émotions positives.

Si Foi lui a affirmé le contraire, la Guide sait qu'elle ne laissera jamais vraiment sa sœur abandonnée à elle-même au cœur de l'océan. Elle l'a déjà abandonnée dans des eaux glaciales, il n'est pas question qu'elle recommence. Kyrielle d'Âmes se sentira toujours responsable de sa sœur, par amour et par une culpabilité qui ne la quittera certainement jamais. Foi est effrayée et la rouquine ressent sa peur, la connaît tant la sienne est similaire. Pourquoi devrait-elle la laisser naviguer en solitaire alors qu'elles pourraient faire le chemin ensemble ? Mais ce n'est pas ce que demande Foi lorsqu'elle fait référence au temps, la féline a besoin d'être seule pour faire le tri dans ses émotions. Kyrielle d'Âmes soupire alors qu'elle voit sa sœur lui tourner le dos, pour parcourir son propre chemin. Elle l'attendra le temps qu'il faudra, avec l'espoir de mieux la retrouver. La rouquine s'apprête à faire demi-tour elle aussi, quand les dernières paroles de Foi lui parviennent aux oreilles. Une telle promesse, elle peut la faire sans risquer de la rompre. Kyrielle d'Âmes n'a jamais cautionné la vengeance en elle-même, mais elle sait aussi que la reine grise ne pourra se retrouver vraiment que par l'accomplissement de cet acte.

« Bien sûr, Foi. Je promets de t'accompagner et de te soutenir si ce temps vient un jour. »

Une simple phrase pour la rassurer mais qui en dit beaucoup. Jamais auparavant Kyrielle d'Âmes n'avait formulé une telle promesse, et encore moins à l'encontre de sa sœur. Cette conversation lui fait chaud au cœur même si tout n'est pas réglé. Pour la première fois depuis longtemps, elle a l'impression que les choses peuvent vraiment s'arranger et aller pour le mieux. Enfin. Si jamais Kyrielle d'Âmes récupère sa sœur... elle sent les larmes lui monter aux yeux, des larmes d'espoir cette fois-ci. Sous le coup d'une impulsion soudaine, elle comble les derniers pas qui la séparent de sa sœur et enveloppe son corps contre le sien, redécouvrant avec émotion la chaleur et l'odeur de celle qui a partagé son enfance. Puis, de peur d'avoir effrayé encore plus la femelle, la rouquine s'arrache à ce câlin qu'elle a tant rêvé pour retourner sur ses pas et se diriger vers sa tanière. Cette nuit sûrement, ses rêves ne seront pas peuplés d'horreur et de tristesse.

HRP:
 

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
I bet my life on you. [Foi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» what would you pair with london life
» ÉCLOSION DE FLEURS..LIFE OF FLOWERS SUBLÎME
» Plus Belle la Life
» Convention Swiss Life
» Barbie Life in the Dreamhouse line (2013)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Astre :: Camp de l'Astre :: Caverne principale-
Sauter vers: