« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance,

la fin de ma chute. » Valse des Étoiles
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une chasse à deux [feat Sangou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage de Lynx
Curieux-se.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Age : 14
Date d'inscription : 28/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Une chasse à deux [feat Sangou]   Lun 26 Déc - 21:05

Et de cinq. Cinq plaques de mousse presque parfaitement coupées qui feront d'excellentes litières pour les anciens. Je me dépêche d'inspecter chaque recoin de de mon butin pour enlever tout ce qui pourrait déranger les doyens grincheux, un petit morceau de bois, un écharde ou même un gravier désagréable. Alors, comme m'a enseigné mon mentor, je roule la mousse, j'en prends dans ma bouche et je cale le reste entre ma poitrine et mon cou. Cela me donne un aspect insolite, mais qu'importe, il n'y a pas grand monde à cette heure là. Le soleil vient de dépasser son zénith et entame sa lente descente vers le bout de l'horizon. Il fait doux, et certains en profitent pour faire une petite sieste ou accomplir la cérémonie du partage avec leurs amis tout en mangeant une proie. Pour ma part, je suis de corvée d'entretien des tanières et, bien que se soit relativement ennuyeux, cette solitude me permet de laisser mon esprit s'évader, de m'adonner à la rêverie, loisir que je n'ai pas souvent à cause de mon statut d'apprenti qui me fourni des journées bien remplies par la chasse, les entraînements en tous genres, les corvées... Mais je ne me plains pas, bien au contraire ! C'est toujours agréable de sentir qu'on participe à quelque chose et de se dire "Tiens, si on a pu faire ça, c'est en partie grâce à moi !". 

Mon seul regret est de ne pas passer plus de temps avec les autres apprentis. En effet, je ne fais pas trop d'effort pour m'intégrer et étant donné que les autres sont une fratrie, ils possèdent déjà une complicité très forte.Mais je vais quand même tenter de me rapprocher des autres. C'est important d'avoir des amis, ou même d'être en confiance avec ses camarades. Pour l'instant, mes seuls liens sont mon frère, le guérisseur, et mon mentor, Flamme Enchantée. Sinon, je n'entretiens plus trop de liens avec mes parents, devenus un peu distant, mais ça ne me dérange pas. C'est surtout après la mort de mon frère qu'ils ont commencés à  devenir moins présent, et c'est tout à fait compréhensible, je ne leur en veux pas du tout. Petit Charbon et moi étions inséparable du temps où il était vivant. Nous jouions à être des guerriers d'une puissance inimaginable, des chasseurs hors pairs traquant des proies des heures durant, ou des Etoiles surveillant d'un œil bienveillant les chats de tous les clans. Nous faisions aussi des bêtises ensemble, nous nous jetions sur les anciens qui grognaient, imitant de féroces blaireaux. C'était nos jeux à nous, on rigolaient bien ensemble. Mais la maladie l'a emporté. Je sais qu'il est là haut et qu'il veille sur moi et ça apaise mon chagrin.

Je rentre au camp et cours chez les vieux chats pour leurs livrer la mousse. Après m'être fait un peu secoué parce que la mousse était humide et que c'est mauvais pour leurs articulations. Loin de m'offusquer, je ris intérieurement. La mauvaise foi des anciens est tellement infondée que ça en devient drôle. Je me dirige maintenant vers la pile de gibier qui est plutôt bien remplie, et je me sers un campagnol bien gras. Je le fini en quelques bouchées ce succulent repas qui me permet de reprendre quelques forces. J'ai terminé toutes mes tâches du jour, donc je prends la liberté de faire une courte sieste au soleil, sieste très agréable par le temps qu'il fait. Je fini par me réveiller, je m'étire et jette un bref coup d’œil au soleil qui a à peine progressé dans le ciel azur. Sachant que je n'arriverai sûrement pas à me rendormir, je décide de me trouver une occupation utile. Les anciens, les reines et les chatons semblent comblés, le guérisseur est partit cueillir des plantes et la patrouille vient de partir. Je ne vois donc pas trop comment servir mon clan, sinon chasser un peu. Au moment de m'en aller, je me rends compte de la présence de Nuage de l'Hirondelle qui est seule, elle aussi. Elle a l'air de un peu s’ennuyer, et je vois là une occasion de faire plus ample connaissance . Je m'approches de la minette gris claire en catimini. Je n'ai jamais chassé en groupe, et je n'ai pas encore beaucoup de connaissance en la matière, sinon qu'il faut le plus possible coordonner ses efforts avec son partenaire pour obtenir un résultat optimum.Peux être pourra-t-elle me conseiller étant donné qu'elle est un peu plus âgée que moi. N'ayant que très peu discuté avec les autres, je ne sais pas trop comment l'aborder. De ce que j'ai vu, la chatte semble sympathique, mais ne la connaissant pas plus que ça, je ne peux pas encore cerner son caractère. Enfin je décide de me jeter à l'eau, puis ce n'est pas comme si elle allait m'arracher les oreilles non plus.

_"Euh...Bonjour Nuage de l'Hirondelle ! Je suis Nuage de Lynx tu sais on est, euh... on est camarades de tanière ! Vu que nos mentors respectifs sont absents je me disais que, enfin si ça te vas évidement, je te force pas, de, comment dire, de chasser à deux ?"

La vérité c'est que je tiens absolument à faire bonne impression aux autres apprentis, de, ce qui est bien sûr impossible, plaire sur tout les points à tout le monde. Je ne veux pas me retrouver isolé des autres, considéré comme pas assez ceci ou trop cela... J'attends avec impatience la réponse de la féline gris clair tout en fixant la barrière de ronces qui consiste la principale défense du camp et en me dandinant sur place.


Dernière édition par Nuage de Lynx le Lun 12 Juin - 17:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Plume de Sang
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 311
Age : 14
Date d'inscription : 13/12/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Une chasse à deux [feat Sangou]   Dim 11 Juin - 18:47

Spoiler:
 

Nuage d'Hirondelle ne fait pas la grasse matinée. Elle essaie. Et tant que son mentor ne vient pas, elle a le droit de faire plus ou moins ce qu'elle veut, non ? Elle a le droit de dormir plus longtemps, en tout cas. Pourtant, rien à faire, elle est réveillée à l'aube et n'arrive pas à se rendormir. Il faudrait qu'elle fasse quelque chose pour se rendre utile. Elle ne peut pas rester seule à ne rien faire alors que le clan a besoin d'elle ! Et le clan a toujours besoin de quelque chose, alors que peut-elle faire ?Elle liste les taches d'apprentis. Elle peut faire les litières, aider le guerisseur à trouver des plantes ... Oui, ca pourrait etre amusant ! Elle cherche Esprit du Renard dans le camp, mais il n'est pas présent. Bon, litières ce sera. Elle remarque Nuage de Lynx faire celles des anciens, et elle ne veut pas le déranger. Elle se dirige donc vers la pouponnière.

Deux litières de mousse plus tard, et la voilà désoeuvrée. Elle est un peu perdue - qu'est-elle censé faire ? Elle jette un oeil à la pile de gibier - non, le clan a besoin de cette nourriture. Elle ne peut pas se permettre d'en prendre juste parce qu'elle s'ennuie. Elle pourrait chasser, mais elle n'est pas sure d'etre assez qualifiée. Si seulement elle avait quelqu'un avec qui faire quelque chose... Il y a bien Nuage de Lynx, qui semble avoir fini avec ses taches, mais est-ce qu'il voudrait bien ? Il a l'air d'etre du type solitaire. Ou peut-etre est-il juste timide ? Elle n'a rien à perdre à aller lui parler, après tout ! A peine la pensée lui vient en tete que lui meme se dirige vers elle.

- "Euh...Bonjour Nuage de l'Hirondelle ! Je suis Nuage de Lynx tu sais on est, euh... on est camarades de tanière ! Vu que nos mentors respectifs sont absents je me disais que, enfin si ça te vas évidement, je te force pas, de, comment dire, de chasser à deux ?" 

Elle sourit. Elle n'avait jamais chassé à deux ! Ils pourront s'entraider, apprendre de nouvelles techniques l'un de l'autre ! Et pour l'instant, il semblait que Nuage de Lynx était simplement timide. Meme s'ils son camarades de tanière, Nuage de l'Hirondelle ne le connait pas si bien. C'est l'occasion d'en apprendre plus et de se faire un nouvel ami !

Super ! Je te préviens, je n'ai jamais chassé à deux. Mais c'est sympa, on pourra apprendre ensemble ! Je propose la combe sablonneuse ? Vu qu'on s'entraine là-bas ?




_________________
Plume de Sang:
 

Sans-Terre:
 


Nuage d'Hirondelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Lynx
Curieux-se.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Age : 14
Date d'inscription : 28/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Une chasse à deux [feat Sangou]   Jeu 15 Juin - 18:55

-"Super ! Je te préviens, je n'ai jamais chassé à deux. Mais c'est sympa, on pourra apprendre ensemble ! Je propose la combe sablonneuse ? Vu qu'on s'entraine là-bas ? " Me répond-t-elle.
 
En voilà une bonne idée ! C'est un coin qui ne manque en général pas de proies et qui comme l'a très justement fait remarquer Nuage de l'Hirondelle, c'est une zone que l'on connaît bien. Je suis plutôt content qu'elle n'ait elle non plus jamais eu l'occasion de tester la chasse à deux. Au moins, si je fais une bourde, je ne passerai pas trop pour un nul. Puis effectivement, c'est bien plus amusant d'apprendre à deux ! Et sûrement plus facile aussi. On peut se conseiller, coopérer... rien à voir avec la chasse tout seul. Et puis le temps est parfait, il ne fait pas trop chaud, et en plus l'ombres de la dense forêt qui constitue la majorité de notre territoire rend très agréable la température. Peut-être même qu'une sieste sur les Rochers du Soleil pourrait être une bonne idée, après avoir attrapé un peu de gibier, ou... 
 
-"Ça me parait être une excellente idée ! On pourrait même s’entraîner au combat, après. Sans les griffes, hein, ce serait juste pour rigoler..."
 
Bah moi qui voulait faire plus ample connaissance avec chacun de mes petits camarades de tanières, je pars bien ! Ce sera aussi l'occasion de discuter un peu de tas de choses comme la famille, l'entrainement, les mentors, échanger des points de vue... Il faut bien commencer quelque part pour tisser des liens, sans parler de devenir amis en un claquement de doigt, et rien de mieux pour se rapprocher de quelqu'un que l'on ne connait pas trop que de passer un peu de temps à faire des activités qui plaisent aux deux. Enfin, je suppose que ça lui plait, sinon pourquoi aurait-elle accepté ? Enfin bref, il faut y aller. D'une légère ondulation de la queue, je l'invite à me suivre, me dirigeant d'un bon pas vers le tunnel dans la muraille de ronces. Une fois dehors, j'inspire l'air doux qui transporte toutes les effluves de la forêt, en passant par les fleurs odorantes aux traces diffuses d'un mulot. Nous marchons tous les deux doucement, et, avant qu'un silence gênant ne s'installe, j'essaie de faire la conversation à Nuage de l'Hirondelle.
 
-"Tu es la première apprentie avec qui je discute vraiment, ça fait un peu bizarre... Ça fait un moment que je suis tout seul, je n'ai rien fait avec un chat de mon âge depuis un petit bout de temps. Tu as de la chance d'avoir un frère et une sœur..." lui dis-je, terminant ma tirade la mine sombre.
 
Et voilà, je vais plomber l'ambiance, super ! Quel idiot je fais des fois... On est venu ici pour s'amuser, pas pour que je lui raconte tout ce qui m'est arrivé de mal dans la vie ! Bon, allez, il faut se ressaisir. Détendre l'ambiance. De toute façon, on est bientôt arrivés, on va pouvoir se mettre en chasse.
 
-"Mais bon, je n'ai au moins pas à supporter les disputes incessantes que je suis persuadé que j'aurai si j'avais un frère, c'est déjà ça de pris. Et puis maintenant, je ne suis plus seul. Il y a vous."
 
Et je le pense sincèrement. Je crois en ce nouveau départ qu'est ma vie d'apprenti. J'ai besoin d'y croire. Je veux pouvoir de nouveau tisser des liens, me faire des amis, grandir avec eux, vieillir avec eux, mourir avec eux. Avoir des enfants qui se connaîtront parce que leurs parents sont amis, les voir grandir et reprendre le flambeau. Me battre aux côtés de ma famille et de mes compagnons, défendre le clan au péril de nos vies. Je veux être un guerrier normal, au final. Quoique, non... Je ne veux pas être normal. Je veux monter, monter en grade. Et, peut-être, prendre la direction du Tonnerre. Faire changer les choses, nous sortir de la situation de méfiance et de conflit qui règne, trouver un moyen avec le pouvoir des guerriers de jadis d'éradiquer les Etoiles Noires pour que tous se couchent sans la peur au ventre le soir. Et voir ceux avec qui j'ai grandi autour de moi, me seconder, me conseiller. Et faire de la forêt un lieu plus tranquille. Et pour que cette réalité puisse prendre forme, il me faut de solides alliés, des camarades en qui je pourrai faire confiance aveuglément, à qui je confierai sans hésiter ma propre vie. Et tout ça par de moments comme celui-ci, où on apprend à se connaitre, à vivre et à grandir ensemble.
 
Nous voilà arrivés à la combe. Je réalise que cette pensée n’a durée qu'une fraction de seconde: j'ai fait ma blague pour détendre l'atmosphère à une demi queue de renard de là. Bon, il va falloir se mettre en chasse !
 
-"Du coup, je te propose qu'on cherche une proie, et qu'une fois localisée, on la prenne en tenaille: tu la rabats vers moi, et je la tue. Enfin si tu es d'accord, bien entendu..."

_________________
Nuage de Lynx:
 


Petit Alizé:
 


Petit Typhon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Plume de Sang
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 311
Age : 14
Date d'inscription : 13/12/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Une chasse à deux [feat Sangou]   Dim 18 Juin - 23:00

-"Ça me parait être une excellente idée ! On pourrait même s’entraîner au combat, après. Sans les griffes, hein, ce serait juste pour rigoler..."

Nuage d'Hirondelle grimace. Elle n'aime pas l'idée du combat - cela signifie  qu'elle doit faire mal à quelqu'un. Les gens devraient s'aimer au lieu de se combattre. Mais sans les griffes, ce n'est qu'un jeu, alors pourquoi pas ? Cela pourrait etre drole. On verra. Meme s'ils ne se battent pas, il y a quand meme plein de choses à faire ensemble ! Ils peuvent faire la course, grimper à des arbres, découvrir le monde, ou juste se détendre dans un coin,  papoter. Ils peuvent contempler les nuages ou jouer avec des boules de mousse, avec des feuilles d'arbre... Cette journée s'annonce pleine d'amusements !

La perspective de ces activités met Nuage d'Hirondelle de bonne humeur. Nuage de Lynx l'invite à sortir d'un geste de la queue, et elle le suit allegrement. Elle marche calmement à ses cotés, appréciant la beauté de la foret. Elle regarde son camarade. La mine de celui-ci s'assombrit lorsqu'il débute la conversation.

-"Tu es la première apprentie avec qui je discute vraiment, ça fait un peu bizarre... Ça fait un moment que je suis tout seul, je n'ai rien fait avec un chat de mon âge depuis un petit bout de temps. Tu as de la chance d'avoir un frère et une sœur..."

Nuage d'Hirondelle est surprise. La premiere apprentie avec qui il discute vraiment, avec qui il passe du temps ? Cela semble etre triste. Pour la premiere fois, Dedelle se rend compte de la chance qu'elle a d'avoir Vip et Corbeau, et de pouvoir passer du temps avec eux. Elle est chanceuse d'etre proche d'eux. Et elle réalise que tout le monde n'a pas cette chance. Nuage de Lynx lui apparait inconnu à nouveau, mais cette fois de maniere différente. Elle ne saurait pas l'expliquer. Il semble plus complexe que lorsqu'elle l'a vu pour la premiere fois, en tout cas. Elle veut devenir son amie, et c'est devenu important pour elle.

-"Mais bon, je n'ai au moins pas à supporter les disputes incessantes que je suis persuadé que j'aurai si j'avais un frère, c'est déjà ça de pris. Et puis maintenant, je ne suis plus seul. Il y a vous."

- Oui ! On est là pour toi !

Nuage d'Hirondelle sourit. Elle est prete à accueillir Lynx dans sa fratrie, s'il le veut. Cette partie de chasse peut etre le commencement de quelque chose de nouveau. Mais pour ca, il faudrait qu'elle commence ! Ils sont arrivés, et Nuage de Lynx propose un plan de chasse.

-"Du coup, je te propose qu'on cherche une proie, et qu'une fois localisée, on la prenne en tenaille: tu la rabats vers moi, et je la tue. Enfin si tu es d'accord, bien entendu..."

Il faut donc pourchasser la proie. C'est une technique interessante - ils peuvent attrapper un type de proie que Dedelle n'a pas l'habitude de chasser. Elle a appris à bondir sur sa proie alors que celle-ci ne s'y attend pas - un oiseau à terre, une souris occupée à se nourrir. Cette technique pourrait aider à chasser des proies plus rapides - un écureuil, voir meme un lapin - de maniere differente. Ou ca pourrait juste etre drole !

- C'est parti ! s'eclame-t-elle avec entrain.

Elle ne sait pas trop comment commencer. Heureusement, elle sent l'odeur d'un écureuil passant par là. Elle se met en position - il faut etre silencieux, peu importe ce que l'on chasse. Elle suit l'odeur jusqu'à ce qu'elle voie sa proie. En tant normal, elle s'approcherait rapidement et silencieusement, bondirait dessus et l'acheverait rapidement. En tant normal, elle aurait aussi choisi une proie occuppée. Immobile. Non-attentive. Là n'est pas un tant normal ! Il est temps d'essayer quelque chose de nouveau. Nuage d'Hirondelle prend le rongeur en chasse, et le dirige vers Nuage de Lynx, jusqu'à ce que la proie soit coincée ... Et Nuage de Lynx l'achève. Succès !


Elle rit.

- C'etait drole ! Tu veux inverser les roles ?


_________________
Plume de Sang:
 

Sans-Terre:
 


Nuage d'Hirondelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Lynx
Curieux-se.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Age : 14
Date d'inscription : 28/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Une chasse à deux [feat Sangou]   Mar 27 Juin - 15:49

J'achève de lui expliquer mon plan tandis qu'elle trépigne devant moi. Je dois reconnaître que je suis moi aussi assez excité à l'idée d'essayer cette nouvelle méthode. S'exclame-t-elle, visiblement impatiente de commencer.


-" C'est parti !" S'exclame-t-elle, visiblement impatiente de commencer.

Elle s'élance, puis s'arrête, lève son museau, avance très discrètement, puis d'un mouvement de la queue à peine perceptible et aussi léger qu'un courant d'air, me désigne un écureuil: une proie rapide et plutôt difficile à attraper. J'hoche très légèrement la tête puis me place à l'opposé d'elle, vérifiant où je mets mes pattes pour ne pas marcher par mégarde sur une branche et me faire repérer. L'écureuil est alerte et prêt à fuir à tous moments. Je n'aurai le droit qu'à une seule et unique chance. Elle se lance, et le temps semble ralentir: Je la vois décoller du sol, s'élancer vers l'écureuil qui s'aperçoit de la présence de l'apprentie au pelage gris clair, se retourne, et cours pour sa vie, toujours talonné par celle que l'on pourrait apparenter à la mort venant faucher la vie du rongeur. Sauf que c'est faux. Nuage de l'Hirondelle n'est que la messagère. La mort, c'est moi. L'écureuil fonce sans le savoir vers mes griffes, tellement paniqué qu'il ne sent même pas mon odeur. Je bande tous mes muscles, mes yeux rivés sur la proie, attendant l'instant propice. Dans un millième de seconde, elle sera porté de saut. Maintenant. Je bondis comme un diable qui sort de sa boite, mes griffes aiguisées comme des poignards tendues vers la pauvre bête qui n'a pas le temps de se rendre compte de ce qui lui arrive. Ma camarade à parfaitement dirigé la proie, si bien que j'en viens à me demander si c'est réellement la première fois qu'elle fait ça. Le saut est bien calculé, et j'atterri pile sur le dos de l'animal qui est mort avant même de me voir. Il ne s'est même pas déroulé cinq seconde. Hirondelle me rejoins en riant. Je ris aussi, effectivement, c'était drôle. La bonne humeur de ma nouvelle amie semble contagieuse. Je suis sidéré par l'efficacité de cette technique. Je n'aurais pas pensé réussir du premier coup. Peut-être ne s'agit-il que de chance ? Le seul moyen de vérifier est de retenter en inversant...

- C’était drôle ! Tu veux inverser les rôles ?  Dit-elle, m'interrompant dans ma réflexion. J'explose de rire. Serions nous reliés par la pensée ?

Moi, ça me tente bien. D'échanger les postes et de voir qui est meilleur où. J'aimerais bien essayer de rabattre la proie cette fois-ci.

-"Moi ça me va. Du coup tu me suis, j'essai de trouver la proie, et je la fais venir vers toi. J'espère être à ton niveau !" Conclus-je sur le ton de la plaisanterie. Néanmoins, j'espère vraiment ne pas tout faire foirer.

Sur ces mots je m'éloigne, cherchant une proie convenable. La truffe au vent, j'avance dans les taillis touffus et la dense végétation caractéristique de notre territoire. Les odeurs s'emmêlent et dansent dans mes narines à un rythme effréné qui me force à me concentrer pour reconnaître le parfum de chacun. Il y a les plantes aux senteurs tantôt enivrantes et douces tantôt aigres. Il flotte le fumet d'un chien éventé, signe qu'il n'est pas venu traîner par ici depuis un petit moment et que nous n'avons aucunes chances de tomber sur un cabot excité. Je sens une souris à proximité, mais je n'y prête pas attention. Cette technique de chasse est faites pour attraper des proies plus vivaces et, je l'espère, plus grosses. soudain, le vent m'apporte une odeur. Une odeur inhabituelle par ici, une odeur de gibier. Une odeur de lapin. Chouette ! C'est rare, et c'est surtout une proie de choix. Avec une seule prise, on peut quasiment nourrir la moitié du clan ! Je me mets donc en quête de la bête tant convoitée, restant tapis, suivant ventre à terre la piste olfactive. Après quelques minutes, je l'aperçois enfin. Un représentant de son espèce particulièrement imposant qui fera la joie des anciens. Je reprends la position de Nuage de l'Hirondelle pour être bien sûr, et d'un léger geste de la tête, lui désigne le bestiau. Sans quitter des yeux le lapin, je rampe pour me placer face au vent de sorte à ne pas être trahi par mon odeur. J'inspire à fond, me focalise sur la proie et avance un peu. Crac ! Je viens de marcher sur un brindille. Zut. Et le lapin à dû s'en apercevoir, car il se retourne vers moi. Il se fige. Il m'a vu. Je profite de cet instant pour sauter vers lui, mais déjà il se sauve. Je me lance à sa poursuite. Il essaie de passer à gauche mais j’accélère pour essayer de la rabattre sur l'autre apprentie. Il se dirige à peu prêt vers elle, mais ça va être tendu. Le lapin passe vers sa gauche. Elle saute. Trop court. Il par à angle droit. J'ai une occasion. Je saute. j'attrape son arrière train. Je me prend un coup de patte. Il s'arrête. Je lève la tête. Aussi essoufflée que moi, Nuage de l'Hirondelle est juchée sur le lapin, mort. Elle l'a eu.
Je me redresse et lui dit:

-" Eh bien, t'es sacrément forte ! T'as réussi à l'avoir, alors que moi j'ai failli tout faire échouer..."

_________________
Nuage de Lynx:
 


Petit Alizé:
 


Petit Typhon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Une chasse à deux [feat Sangou]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse aux trésors
» Je suis perdu [Choix deux sièges auto]
» porter deux bébés
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien
» des idées pour les deux ans de ma puce!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance, :: JEU. :: Clan du Tonnerre :: Territoires :: Combe Sablonneuse-
Sauter vers: