« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance,

la fin de ma chute. » Valse des Étoiles
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Dim 9 Oct - 21:59


The dark destiny of our souls. (7)
- Leave me out with the waste, this is not what I do.

Le moment fatidique de quitter le cocon de la caverne de l'Astre était arrivé. Les événements étranges qui se déroulaient autour de nous ne pouvaient plus être ignorés et, en tant que Guide, c'était mon devoir de m'informer sur ce qui se passait. Je n'avais cependant aucune envie de me retrouver face à un chef de clan parce que je savais que j'allais devoir faire face à des préjugés. Encore et toujours, de quoi me fatiguer. Je n'avais jamais personnellement rencontré de chefs de clans, mais je sais que notre ancienne Guide avait eu du mal à se faire entendre, d'où l'échec d'une alliance entre la Lune et l'Astre. Le clan de la Lune était d'ailleurs la direction vers laquelle je fonçais: nos frontières sont proches et, d'après ce que j'ai entendu dire, la meneuse n'est pas trop... hm... méchante ? Je ne sais pas. Je ne connais rien de ces chats et je sais que mes pattes ne cesseront pas de trembler tant que je ne serai pas retournée à l'Astre. Ivoire a proposé de m'accompagner, ce qui aurait été une excellente idée pour apaiser mon angoisse, mais une mauvaise dans un autre: venir à plusieurs pourrait être considéré comme un signe d'hostilité et Ivoire est un mâle... plutôt imposant. Bien que diplomate, j'ai envie de mettre toutes les chances de mon côté. Et puis.. la dernière fois que je suis restée seule avec le matou, ça a fini... comme je l'ai toujours voulu, mais repenser à ce moment me procure toujours une sensation étrange et rencontrer un chef de clan n'est pas le bon moment pour gagatiser devant mon nouvel.. amant, dirais-je. Bref, il vaut mieux y aller seule.

Forcément, j'ai choisi une journée glaciale pour me rendre en terres adverses. A cette époque de l'année, il devrait encore faire bon, mais la saison des feuilles nouvelles n'a pas été chaude de toute façon et je commence à me demander si, une fois de plus, ça n'a pas de rapport avec les supposés ancêtres des chats de clan. L'Astre est habituée en soi au froid, nos cavernes étant très mal isolées et sources de glace constante. Ce n'est pas pour autant que le froid extérieur est apprécié, encore moins lorsque les proies qui nous entourent ont du mal à pointer le bout de leur nez. Et toute cette histoire dure depuis tant de temps, pourquoi les chats des clans n'ont-ils pas encore pris de mesure pour régler ça ? N'ont-ils pas des... guérisseurs qui peuvent communiquer à l'au-delà afin d'apaiser les esprits ? Ou peut-être que cela prouve simplement leur impuissance... il n'y a pas à dire, les clans ont de la chance que la Meute ne soit plus au goût du jour, certains membres n'auraient pas hésité à attaquer les clans dans ce moment de faiblesse. Mais moi, je suis Guide de l'Astre et je n'ai aucun plaisir à saccager leurs clans: je veux simplement que leurs histoires ne nous parviennent pas, mais ce n'est pas le cas.

«
Eh, toi ! Qui es-tu ? Tu es sur les terres du clan de la Lune. »

Un regard menaçant, forcément. Je dois puer le chat étranger à plein nez... est-ce que l'Astre s'est forgée une odeur particulière ? Je ne me suis même pas rendue compte avoir franchi des frontières - une première erreur dans mon rôle de Guide. Cependant, je n'ai pas le temps de me renfermer, je dois m'assumer sans paraître hostile au félin en face de moi. Il semble seul, ce n'est donc pas une patrouille, je ne risque pas de me retrouver confrontée à une horde de chats entraînés...

«
Je m'appelle Kyrielle d'Âmes. Je viens de l'Astre sans aucune intention d'hostilité. J'ai vraiment besoin de parler à votre chef. Je suis seule et je n'attaquerai pas, cela concerne vos ancêtres. »

Je n'en ai aucune idée, en fait. Si ça se trouve, les événements qui perturbent la forêt n'ont rien à voir avec les clans et je vais me trouver ridicule devant la meneuse de la Lune. Mais il vaut mieux m'en assurer. J'attends avec le cœur qui bat une réponse de mon interlocuteur. S'il décide d'en avertir son clan... mais la mention à ses ancêtres semble le faire tiquer, comme s'il comprenait. Je n'ai peut-être pas si tort que ça ? Après un temps d'hésitation du matou, il hoche la tête et m'intime de le suivre. Soupire de soulagement. Au moins, je ne perdrai pas mes poils aujourd'hui. Quoique je n'ai pas encore rencontré la meneuse... comment s'appelle-t-elle, d'ailleurs ? Je n'en ai aucun souvenir, ma culture clanique étant plus que limitée. Et voilà que nous arrivons au campement... l'odeur de la Lune y est très forte, mais elle n'est pas forcément désagréable. Je peux déjà sentir des milliers d'yeux posés sur moi... le but étant de n'en croiser aucun pour ne pas envenimer les choses. Je n'arrête pas de penser à ma propre odeur. Et si je sens encore la Meute ? Je dois terrifier la plupart des félins ici.. les chatons que j'ai terrifié devenus des adultes.. pourquoi suis-je ici, en fait ? Pour l'Astre. Je ne suis pas une Meuteuse, je viens de l'Astre.

«
Étoile Destinée, j'ai trouvé cette étrangère près de la frontière. Elle prétend venir de l'Astre en paix pour t'interroger sur nos ancêtres. »

Toute cette phrase, elle l'est crachée avec une telle haine que je dois me retenir de reculer. Je connais désormais le nom de la meneuse de la Lune et je peux même placer un physique sur ce nom: un pelage noir et blanc, harmonieux. Je n'ose pas croiser ses yeux pour autant, de peur d'y lire une réaction de haine également. Comment vais-je réussir à ne pas attiser encore plus l'animosité de ces félins ? Une grande inspiration est nécessaire et je dois tout faire pour lever la tête et me plonger dans les yeux argentés de la meneuse de la Lune. En tout cas, je comprends pourquoi elle est née dans ce clan. Ce gris, je l'ai vu plein de fois dans la toison argentée. Je dois aussi me faire violence pour que ma voix ne tremble pas. Cependant, mon intonation est calme et la plus douce possible.

«
Salutations, Étoile Destinée. Je me nomme Kyrielle d'Âmes. Je suis la nouvelle Guide de l'Astre. Je n'ai aucune intention de vous importuner et je n'avais pas prévu de franchir vos frontières, mais des événements étranges dans la forêt m'ont poussée à contacter vos clans afin d'en savoir plus. Des disparitions ont touché l'Astre, et cet hiver qui ne semble pas vouloir prendre fin... est-ce que cela aurait un rapport avec vos ancêtres ? »

J'essaie de ne pas paraître trop dans le jugement ou trop accusatrice; seulement une Guide concernée pour le bien de ses enfants. La meneuse de la Lune semble avoir un regard maternel, peut-être pourrions-nous nous entendre grâce à cet instinct ? En tout cas, je n'ai pas hâte de rentrer dans une conversation et j'ai grande envie de retourner dans ma caverne. Si j'avais su que prendre le rôle de Guide me mènerait à ça... mais c'est peut-être une occasion pour former des liens avec des chats qui partagent notre territoire, après tout. Peut-être est-il temps de montrer qui est l'Astre, comparée à la Meute. Je sais que nous pouvons le faire. Mais l'odeur du Tonnerre qui chatouille mes narines est peut-être un critère en plus, trop ambitieux pour l'Astre...

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Jeu 18 Mai - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3875
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Ven 28 Oct - 0:25

The Dark Destiny of our Souls
Kyrielle d'Âmes, Etoile Sombre, Etoile Destinée & Masque de Rosée





Le froid la prend au corps lorsqu'elle sort de sa tanière. Étoile Destinée frissonne et s'ébroue comme pour chasser d'imaginaires flocons de neige. Ils ne tarderont sans doute pas à venir, songe-t-elle avec fatalisme en considérant l'hiver sans fin qui semble avoir installé son emprise sur la terre. Son regard se porte sur un ciel aussi gris que ses yeux, quoique plus terne, et se perd dans les méandres aussi brumeux que ses pensées. Préoccupée certes, mais tout de même plus en paix qu'elle ne l'a été ces dernières lunes. Oui, la menace des étoiles noires pèse encore sur son clan et sur l'ensemble de la forêt ; mais pour avoir affronté cette menace en face et pour en avoir réchappé vivante, elle sait qu'une issue est possible, que derrière la peur se dissimule un espoir. Peut-on parler de victoire pour autant ? Au fond de son cœur, la meneuse se sait en sursis et en sursis seulement. Son frère est toujours présent, à l'affût, à l'attendre ; elle sait que ce sera lui et personne d'autre qui l'accueillera dans la mort lorsque les dernières vies qui lui restent se seront écoulées. Mais il peut bien patienter, elle n'est pas prête d'abandonner encore.

Bien vite cependant elle est interrompue dans ses pensées par l'interpellation d'un de ses guerriers. Malgré la déférence qui accompagne l'apostrophe, Destinée est surtout alertée par l'irritation qu'elle perçoit dans sa voix et qui lui fait craindre une mauvaise nouvelle. « L'étrangère » annoncée n'est pourtant pas très intimidante, et surtout elle est seule : l'hypothèse d'une attaque serait peu probable, donc. Un piège ? Elle ne peut y croire, pas alors que la féline en question ose à peine lever le regard de ses pattes. Elle semble sincèrement intimidée et l'espace d'un instant, la reine bicolore comprend ce qu'elle doit ressentir, entourée de chats inconnus et pour certains, hostiles. Pourtant lorsque sa voix s'élève, elle est claire et empreinte d'une prévenance et d'une sincérité qu'on ne saurait feindre. Elle intéresse d'ailleurs immédiatement la Lunatique, autant pour son identité que par sa démarche pour le moins salutaire. Et en plus, la mention de l'Astre avec lequel elle a tenté une alliance, si longtemps auparavant, fait battre son cœur un peu plus vite … A l'époque, le passé trouble encore trop proche de l'ancienne Meute pesait fortement sur les épaules de ses héritiers, trop pour qu'une quelconque entente soit possible ; qu'en est-il maintenant ? Destinée est d'avis que l'on doit parfois accorder une deuxième chance à qui la mérite – les Étoiles ne lui ont-elles pas justement fait ce présent en lui donnant son nouveau nom ?

La meneuse s'aperçoit alors qu'elle n'a toujours pas prononcé le moindre mot. Trop absorbée par ses réflexions, elle s'est perdue dans la contemplation des yeux marron de son interlocutrice sans songer que cela pourrait la mettre encore davantage mal à l'aise – d'autant plus que son visage reste impassible quoique songeur, le visage de quelqu'un qui réserve son jugement. En vérité, Destinée s'interroge sur ce qu'il convient de révéler à la Guide de cette tribu nouvelle et surtout impie. Comment lui expliquer que leurs ancêtres, effectivement, ne sont pas aussi morts qu'elle le croyait sans doute, et ont trouvé le moyen de jouer avec ceux qui peuplent cette terre désormais ? Quelque chose cependant, que ce soit la douceur de son regard ou la bienveillance qui empreint ses préoccupations si semblables aux siennes, l'incite à faire confiance à cette étrangère et à la traiter comme son égale.

« Dans ce cas, Kyrielle d'Âmes, finit-elle par dire, puisque tu as eu le courage d'affronter le froid et l'inconnu pour venir jusqu'ici, pourquoi ne pas me rejoindre dans ma tanière ? Nous y serons plus à l'aise pour discuter et ... »

Un nouveau parfum vient chatouiller son museau et l'interrompre dans son invitation. Intriguée, elle reconnaît cette fois sans peine celui du Clan du Tonnerre, à l'identité bien plus identifiable que la fragrance mystérieuse qui caractérise la Guide. En bons termes avec la Lune, elle n'a rien à craindre de cette tribu amie, et pourtant cette nouvelle arrivée la fait se dresser sur ses pattes et froncer les sourcils. Deux visites en l'espace de si peu de temps ? D'un mouvement de la queue, elle fait signe à l'une de ses guerrières d'intercepter le nouveau venu avant qu'il n'entre dans la clairière – étant donné l'accueil agressif que l'autre guerrier a donné à Kyrielle d'Âmes, elle ne souhaite pas risquer un accident diplomatique …

Ce sera donc par une guerrière au pelage de jais que sera accueilli Étoile Sombre, ce seront donc deux grands yeux bleu opalescent qui se poseront sur lui, et ce sera d'une voix de laquelle il a si souvent entendu des mots d'amour qu'il entendra prononcer son nom lorsqu'il entrera pour la première fois au sein du camp de la Lune.

« Étoile Sombre ? »

Elle demande et pourtant elle sait. Elle espère, oh oui elle espère, et pourtant elle sait ; et bien vite, doit cacher cette joie immense et incrédule qui fait étinceler son regard de milliers d'étoiles. Car Masque de Rosée aime toujours en secret.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1829
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Lun 31 Oct - 19:16

The dark destiny of ours souls
La fraîcheur se résorbe à chaque pas précipité vers un horizon grisâtre. Le souffle profond des courses allongées d’endurance, la fatigue qui parcourt ses muscles ankylosés d’une étanche paralysie. Et l’audace d’un sourire contre ses traits tournés vers sa lumière, chaque pas tel un battement de cœur frivole, de ceux que l’on ne peut que taire, de ceux qu’Étoile Sombre conserve jalousement tel un secret. Il n’est plus habité que d’une pensée téméraire, un souvenir fugace et lourd. De trop nombreuses lunes durant ses responsabilités l’auront emporté contre les caprices de son cœur, et alors même que ces deux pôles s’entendent désormais sur une solution commune, il jubile dans l’attente interminable de retrouver ce qu’il a cherché parmi ses songes, éveillés ou non. Sitôt dressé contre les collines verdoyantes du territoire de la Lune qu’une sorte de nervosité teintée d’impatience se manifeste en lui et il reprend son pas avec le même enthousiasme, si ce n’est davantage. Il se presse, teste les limites de son corps qui n’a plus la même forme que dans sa fière jeunesse, mais attisé par son projet il file, sans rencontrer patrouille ou résistance. Il n’aurait pas eu la patience de s’expliquer, plus à ce point-ci où sa détermination frôle l’hystérie. Il repère rapidement les odeurs mélangées de plusieurs membres de ce Clan et se faufile jusqu’au campement où il s’arrête enfin, terrifié de ce qu’il y découvrira, de ce premier regard qu’il pourrait offrir à ses enfants depuis leur naissance, à un énième envers elle, elle qu’il devine dans chacun de ses souffles.

Alors, il avance. Pas à pas, jusqu’à émerger au cœur d’un Clan en vie, suspendu dans ses activités de par une visite aussi soudaine qu’inattendue. Étoile Sombre n’a rien remarqué de l’échange diplomatique s’opérant entre les deux meneuses de tribus concernées, car dans son champ de vision, deux prunelles bleutées viennent tester le fil de sa santé mentale, de ses résolutions, de sa raison. Son cœur, dans un écart, l’accueille. Ses yeux pour lui décrire chaque syllabe qu’il voudrait prononcer sous le couvert de l’anonymat auxquels ils sont condamnés. Il fait un pas vers elle, hume son odeur de façon prudente, tout en lui brûle de la même passion qui les aura mené dans cette situation épineuse, fautive. Il n’a qu’une seule envie, la ligoter de son amour, la presser contre lui et l’entendre respirer. Tous les silences suffisent, et celui-ci explicite déjà tous les mots qu’il tait en lui, provoquant un certain malaise autour d’eux alors qu’il la dévore du regard. Avant même que le doute s’installe, Étoile Sombre se retire de sa contemplation obnubilée pour la saluer d’un mouvement de tête, avant de parcourir l’assemblée du regard. Il croit reconnaître dans un coin les silhouettes graciles de deux apprenties, une aussi noire que la nuit et la deuxième fière et froide, grise tigrée. Ses filles. Romance et Flèche, aujourd’hui Nuages. Il ne saurait dire où son fils se situe et il s’autorise quelques fractions de secondes afin de le chercher du regard, sans grand succès. Il reporte alors son attention sur Étoile Destinée qui trône au centre du campement, le cœur battant d’appréhension. Que penseront-elles de lui? Connaissent-elles la vérité au sujet de leurs origines?

«Salutations, Étoile Destinée, j’étais venu pour… Oh. Je vois que je ne suis pas la seule visite aujourd’hui. Kyrielle d’Âmes de l’Astre il me semble? Je venais m’entretenir avec toi d’un sujet de haute importance, mais je crains interrompre quelque chose.»

Étoile Sombre se sent se tendre quelque peu en considérant les deux femelles. Il conserve une certaine méfiance envers la tribu issue des cendres de la Meutre, dont les guerriers assoiffés de sang auront tué son père et mentor, Griffe de Lierre. Néanmoins il donne tout de même le bénéfice du doute à la nouvelle meneuse, qui semble à la fois douce et timide. Étoile Sombre ne forcerait jamais un jugement hâtif sur celui qui vient à lui de bonne foi, mais il doit s’avouer un peu méfiant devant cette rencontre improvisée entre deux meneurs… Assistait-il à la création d’une alliance? Depuis celle ayant rapproché le Vent et la Rivière dans un but commun de détruire le Tonnerre, la crainte lui vient peut-être un peu plus aisément.

«Je ne voudrais pas interrompre vos discussions, mais ce que j’ai à dire n’en demeure pas moins important. Je pourrais attendre à l’extérieur du camp sous la supervision d’un guerrier… ou d’une guerrière… si vous désirez terminer ce que vous avez débuté.»

D’entre tous les Chefs, Étoile Destinée a su gagner l’estime et la confiance d’Étoile Sombre. Si les deux Clans n’auront jamais officialisé l’alliance ou du moins le respect entre eux, il n’en demeure pas moins que les deux auront toujours été plus proches que les autres, ce qui justifie largement que le matou au pelage noir ait débuté sa discussion au sujet des Étoiles Noires auprès d’elle.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Mar 1 Nov - 10:58



The dark destiny of our souls.
- I'm ready for everything that I believed in to drift away.

A ma grande surprise, la meneuse de la Lune n'intime pas à ses guerriers de me renvoyer d'où je viens. Son visage est certes impassible, mais il n'y a aucune trace d'agressivité dans sa voix ou dans ses gestes. Au contraire, Etoile Destinée semble avoir un sang-froid incroyable qui l'amène à m'inviter dans sa tanière. Une idée brillante, je n'ai aucune envie de rester en plein milieu du camp avec des dizaines de paires d'yeux qui me fixent avec méfiance. Les prunelles de la meneuse en face de moi sont bien plus rassurantes, un air de fermeté nécessaire à la position de cheffe mais un côté maternel et apaisant qui me donne envie de poursuivre cette conversation. Peut-être que je ne suis pas venue pour rien au final, je n'aurai même pas à repartir avec une seconde cicatrice sur le corps. Mais une situation qui se passe bien l'est toujours trop pour que cette illusion perdure. Les effluves du clan du Tonnerre se font sentir de plus en plus, interrompant les paroles de la Lune, certainement toute aussi intriguée. Et quelle coïncidence ! C'est le chef du Tonnerre lui-même qui franchit la barrière du campement. Les meneurs de tous les clans vont-il se ramener ici un par un ? Étaient-ils au courant de ma visite, souhaitent-ils me chasser pour de bon ? Pourtant, ce n'est ni l'intention d'Etoile Destinée, ni celle du prénommé Etoile Sombre apparemment. La situation doit être plutôt étrange vue de l'extérieur: deux chefs qui désirent s'entretenir avec la Lune en une journée ? Je suis encore une fois étonnée par le calme d'Etoile Destinée.

Face à ça, je ne sais même pas quoi faire et j'ai du mal à calmer une respiration un peu trop accélérée. J'ai déjà eu le courage de venir parler avec la meneuse de la Lune, mais ajouter à cette discussion celui du Tonnerre ? Je ne voudrais pas que les chats des clans me voient comme une fouineuse quant à leurs ancêtres et à leur vie personnelle, mais je n'ai aucune autre solution à leur offrir et j'ai besoin de savoir ce qui se passe. Le clan du Tonnerre doit bien être tout autant concerné par les tourments de la forêt, ce n'est peut-être pas une si mauvaise chose qu'il soit là. Le but n'étant pas de donner une mauvaise image de l'Astre, je fais un effort pour accueillir Etoile Sombre avec un sourire, certes intimidé mais sincère.

«
Salutations, Etoile Sombre. Je ne compte pas m'éterniser si vous avez à parler, les affaires des clans doivent sûrement être plus importantes. Mais je pense que tu peux économiser ton temps en restant avec nous, j'avais vocation à venir te parler à un moment donné de toute façon. Je suis venue interroger la Lune sur vos ancêtres qui semblent... particulièrement déchaînés ces derniers temps. L'Astre a subi de nombreux problèmes disons... surnaturels et je voulais savoir ce qu'il en était dans les clans, nous partageons la même forêt après tout, il me serait déplacé de rester dans mon coin. »

Quelque chose me dit que je ne suis pas la seule à vouloir aborder ce sujet, mais paradoxalement à mes paroles, j'aurais peut-être dû rester dans mon coin. Pourquoi les chats des clans auraient-ils besoin de l'Astre pour se débarrasser d'une menace qui ne concerne que leur « clan des Etoiles » dont je ne connais pas l'existence ? Si le Tonnerre et la Lune ont besoin d'en discuter, ils seront peut-être gênés par ma présence... après tout ils n'ont aucun moyen de savoir qu'ils peuvent me faire confiance, surtout sur un tel sujet qui touche en plein cœur les clans et leurs croyances. Ou alors, c'est peut-être bien plus qu'une coïncidence si Etoile Sombre et moi-même avons eu l'idée de parler avec Etoile Destinée le même jour. Après tous ces événements étranges, je peux m'autoriser à croire que tout n'est sûrement pas régi par le hasard, peut-être même justement par ces guerriers-étoilés... enfin, il me faut des explications, je n'ai pas le droit de bouger sans avoir eu de réponses claires, pour le bien de l'Astre.

«
Je sais que certains sujets ne seront peut-être jamais abordables avec moi et je sais que vous n'avez aucune raison de me faire confiance. Mes préoccupations reposent sur le bien-être de mon Astre de vos clans respectifs, mon seul désir étant celui de trouver une paix durable sur tout le territoire. Si vous jugez que l'Astre n'a rien à faire là-dedans, je vous promets de repartir et de ne plus revenir. »

Dans ces mots, une promesse. Celle que les clans n'ont jamais eu de la part de la Meute, celle de les laisser tranquilles pour toujours. Pourtant, la Meute n'est plus et les deux chefs en face de moi semblent empreints de sagesse et de volonté, certainement une envie de renouveau et de paix eux aussi. Si jamais ils en venaient à me laisser une chance, qu'en serait-il du futur de l'Astre et des clans ? Sans parler d'alliance, une reconnaissance serait-elle possible ? Je ne dois pas attiser l'espoir qui naît en moi, mais la perspective d'enterrer définitivement le passé de l'Astre en tant que Meute est une opportunité que je ne laisserai pas filer. J'attends avec impatience mais calme une réponse quelconque, prête à partir ou à converser, au choix.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Jeu 18 Mai - 11:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3875
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Mar 8 Nov - 19:24

Comme annoncée par Masque de Rosée, c'est bel et bien Etoile Sombre qui apparaît dans l'ouverture du tunnel menant au camp. La meneuse craint l'espace d'un instant qu'il soit arrivé malheur à son clan et qu'il soit venu demander de l'aide contre les tribus alliées du Vent et de la Rivière, menaçantes depuis bien des lunes. L'orage a-t-il finalement éclaté ? Mais le félin au pelage de jais ne porte aucun signe de blessure ou de panique ; au contraire, il paraît plus vif que jamais et ses yeux brillants prennent le temps de parcourir la clairière avant de trouver les siens. Destinée ressent alors un sentiment étrange, se sentant presque épiée par ce regard profond, cette présence étrangère au sein de son clan. Kyrielle d'Âmes s'est fait bien plus humble et discrète ; Etoile Sombre agit comme s'il était venu chercher quelque chose. Instinctivement, la meneuse vient se placer entre lui et les siens comme si elle espérait par ce geste dérisoire les protéger et les cacher à sa vue. Elle sait pourtant qu'elle n'a rien à craindre de son homologue du Tonnerre mais son cœur a parlé à la place de sa raison.

Lui aussi cependant annonce vouloir l'entretenir d'un sujet important. A cette nouvelle, Destinée tourne la tête vers la Guide de l'Astre lui ayant adressé à peu près les mêmes paroles ; la similarité de la situation doit lui apparaître à elle aussi. Elle ne peut s'empêcher de trouver ce hasard étrange – ou heureux ? Etoile Sombre est celui à qui elle fait le plus confiance en dehors de son clan et le premier vers qui elle se serait tournée pour trouver conseil. Quant à Kyrielle d'Âmes, elle paraît sincèrement concernée et prête à venir en aide à ceux qui jadis voulaient la perte de la Meute. De plus, elle fait preuve d'une grande clairvoyance en prévenant les éventuelles réticences à parler devant elle que la meneuse a justement ressenties un peu plus tôt. Mais plutôt que de la conforter dans cette crainte, sa formulation à voix haute et la promesse qui l'accompagne convainquent Destinée d'intégrer l'Astre à leur discussion. Elle jette un regard à Etoile Sombre tout en parlant, s'attardant sur ses prunelles à la recherche de son assentiment. Dans le cas où il viendrait s'entretenir avec elle d'une affaire strictement privée, ils auront de toute façon le loisir de l'aborder une fois la Guide partie.

« Je pense que Kyrielle d'Âmes a raison. A nous trois nous serons sans doute plus à même de comprendre ce qui se passe actuellement au sein de notre forêt et de celle de nos ancêtres. Et puisque vous êtes tous deux venus me trouver aujourd'hui, autant mettre ce temps à profit. Gageons qu'il s'agit là d'un signe encourageant, ils sont si rares par ces temps troublés. »

La meneuse tente un sourire bien pâle à l'adresse de ses deux interlocuteurs. Malgré tout elle se sent rassurée par leur présence bienveillante, eux qui apportent un semblant d'espoir et de résistance. Elle aimerait croire que la solution est aussi simple, qu'il suffit d'un conseil improvisé pour dissiper la menace planant sur eux mais elle sait pertinemment que la lutte sera longue et sans merci. Ce qui les attend est probablement plus terrible encore qu'une guerre entre clans comme il y en a eu tant d'autres ; cette fois c'est différent, elle le sent, et la présence à ses côtés d'un allié nouveau en la personne de Kyrielle d'Âmes lui apparaît comme un heureux présage.

« Suivez-moi » invite-t-elle d'une voix posée tout en se levant. « Et si un autre chef de cette forêt venait pour me parler, je compte sur toi Masque de Rosée pour l'accompagner jusqu'à ma tanière » lance-t-elle par dessus son épaule avec une pointe d'amusement. Elle a remarqué la fascination avec laquelle sa guerrière a accueilli le chef du Tonnerre et l'attribue à son ambition bien connue : la féline d'ébène n'a jamais caché son désir d'être reine. Ce qu'elle ne remarque pas cependant, c'est la tendresse avec laquelle Rosée couve son amant du regard et le « oui » silencieux qu'elle lui a adressé en appelant leurs enfants auprès d'elle. Lui confirmant ainsi tout ce qu'il devinait déjà.

Les deux meneurs à sa suite, Destinée entre dans sa tanière, petite corniche nichée en hauteur et qui n'aura sans doute jamais vu autant de félins à la fois. Privée de sa solitude habituelle, elle lui paraît presque étrange et incongrue, à l'instar de la situation dans laquelle elle se trouve. Sans attendre davantage, la Lunatique estime qu'il est temps d'aborder frontalement le sujet qui les a réunis. « Je ne sais ni comment ni pourquoi, mais nos ancêtres qui jusqu'ici veillaient sur nous se taisent depuis des lunes. Une autre force a pris le dessus, quelque chose d'obscur, de menaçant, de … » Elle secoue la tête, ravalant le nom de son frère. « Quelque chose qui jusqu'ici était enfoui. Des étoiles noires qui ont envahi la toison argentée et qui nous veulent du mal, nous qui vivons à leur place. Il semble que cette fois, ce soit les étoiles qui aient besoin de nous … et je crains que la guerre ait déjà commencé dans notre ciel. »

Le regard qu'elle adresse aux deux félins en face d'elle est empreint de gravité et d'inquiétude. Elle cherche désespérément une main tendue tout en refusant de leur avouer toute la vérité ainsi que la façon dont elle a acquis ces informations. Leur dire qu'elle a rencontré l'un de leurs ennemis, leur dire pourquoi … non, elle ne peut s'y résoudre. Son frère doit rester dans l'ombre à laquelle il appartient.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1829
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Ven 11 Nov - 1:39

The dark destiny of ours souls
La distraction porte ses fruits. Encore tremblant du regard de Masque de Rosée sur lui, Étoile Sombre a cessé de ressasser le souvenir teinté de tragédie de la mort de son mentor, causée par des chats cruels de la Meute. Il ne se voit plus, à l’époque de la sombre nuit, se pencher sur le corps mutilé de son héros à le supplier de lui revenir. Un à un, ses sens se grisent à la simple perspective de leur proximité, plus réduite que jamais depuis de trop nombreuses lunes. Et avec cet engourdissement, ses quelques réserves envers la chatte rousse issue de l’Astre cèdent place à une indifférence totale, comblée par ses sentiments furieux vis-à-vis sa bien-aimée. Il en oublie presque la raison de sa visite, ou du moins l’excuse fournie à sa conscience pour s’aventurer en terre ennemie aujourd’hui dans l’objectif de la revoir. Néanmoins le meneur se reprend avant de se couvrir de ridicule à force de fixer le vide d’un air absent pour reporter son attention absolue vers les deux souveraines. Kyrielle d’Âmes le salue avec une politesse qui fait son honneur mais qui malheureusement ne convainc pas tout de suite le matou au pelage sombre. Ce dernier a entrepris une toilette nonchalante tout en écoutant ses dires avec intensité. Après une course pareille, il ne voudrait pas paraître devant ces demoiselles avec le pelage en bataille. Toutes ces demoiselles.

C’est avec une certaine méfiance qu’il écoute la défensive sincère de la Guide, ne laissant rien paraître en poursuivant sa toilette méticuleuse. Certaines paroles particulièrement prennent écho en lui et causent un doute non négligeable qui viendra probablement apaiser les tensions entre leurs deux partis. La paix représente toujours une cause qui résonne chez ce vétéran au grand cœur naïf qui se nourrit encore de l’utopie d’un monde sans violence ni misère. Enfin, Étoile Sombre repose la patte à laquelle il réservait un soin particulier avant de jeter un regard à Étoile Destinée afin de la sonder quant à ses impressions face à cette étrangère de la forêt. De son côté, l’aînée de cet étrange groupe semble tout à fait à l’aise, ce qui rassure quelque peu le meneur du Tonnerre. Il accepte de suivre les deux reines hors du campement dans l’objectif de poursuivre leur conversation en privé, non sans avoir lancé une dernière œillade complice à la guerrière au pelage de jais et de lui mimer de ses lèvres un mot qui prendra tout son sens à ses yeux. «Saule». Lorsque ses responsabilités se seront achevées ici auprès de sa Chef, le matou a l’ambition de la rejoindre à ce lieu où leur histoire s’est inscrite. Il reporte ensuite son attention sur Étoile Destinée avant de soupirer. Ainsi, le Clan de la Lune ne semble pas épargné par les étranges manifestations causées par les spectres cruels d’un temps révolu.

«Je ne sais qui elles sont. Mais elles se tapissent parmi les ombres, manipulent pensées et souvenirs et causent de terribles hallucinations qui nous ont causé deux disparitions importantes. Lierre Automnal, ma lieutenante, et Hurlement de la Louve ont toutes les deux succombé à leur terrible pouvoir, et un de mes jeunes guerriers a aussi failli commettre un acte irréparable sous leur influence.»

Étoile Sombre se tait, ses traits crispés de désespoir. Il se reprend bien vite, couvrant le malaise le saisissant chaque fois qu’il ose parler de la disparition de deux parts importantes de la vie de son Clan en plus d’amies précieuses.

«Nous n’avons pas réussi à établir un contact avec nos Étoiles non plus. Mais il me semble que la seule façon de venir à bout de leur influence, est pas la foi et la force de caractère. Mes guerriers ont témoigné d’un incroyable courage lors d’une sortie il y a plusieurs lunes déjà pendant laquelle un de ces spectres s’est manifesté à nous pour menacer nos vies. Si nous ne pouvons les toucher, nous pouvons toujours les battre.»

Étoile Sombre se redresse, drapé de bravoure ou de naïveté, difficile d’en juger.

«Je sais que nous le pouvons.»

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Dim 13 Nov - 12:10



The dark destiny of our souls.
-  We don't believe what's on TV.

Il semble que les deux meneurs soient prêts à me parler, du moins aucun des deux ne me demande de repartir. Je peux sentir une certaine tension émaner du chef du Tonnerre, tension que j'espère pouvoir apaiser au cours de la discussion; mon but n'est pas d'envenimer nos relations. Pourtant je n'ai pas l'impression qu'Etoile Destinée soit tendue elle aussi, elle qualifie notre venue de « signe encourageant », expression que je n'aurais jamais utilisée pour désigner la situation: deux chefs qui se pointent chez-vous une même journée, c'est plutôt effrayant comme signe, mais j'en conclus que la Lune et le Tonnerre sont déjà en bons termes, d'où le manque d'inquiétude d'Etoile Destinée. Je suis donc la meneuse dans sa tanière, accompagnée d'un Etoile Sombre à l'air distrait... c'est la première fois que j'ai l'occasion d'être confrontée aux clans et j'en ai même deux à disposition ; leur relation m'intrigue, le chef du Tonnerre a l'air de bien connaître certains guerriers de la Lune et aucun n'a montré d'animosité envers lui à son arrivée au campement. Les rivalités claniques dont on entend parler depuis tant de lunes ne sont-elles au final qu'un mythe ? En tout cas, si notre discussion doit amener à quelque chose de positif, j'aurai l'occasion de plus côtoyer ces clans et leur fonctionnement, ce qui risque d'être particulièrement intéressant. Rien que l'organisation du campement diffère de notre façon de faire à l'Astre: chaque rang semble avoir une tanière adéquate, chacun a une place bien définie et les tâches semblent bien divisées. La meneuse a une tanière pour elle seule éloignée de la place centrale et je peux discerner une sorte de promontoire à côté de cette dernière, certainement un rocher qu'elle utilise pour parler à son clan. A l'Astre, chaque félin a la possibilité de dormir où il souhaite, chacun peut faire ce qu'il veut quand il veut... le fonctionnement des clans m'apparaît archaïque et oppressant, pourtant aucun chat ne semble s'en plaindre. Question d'habitude, j'imagine.

Etoile Destinée ne nous laisse pas vraiment le temps d'entrer qu'elle aborde déjà le vif du sujet. Je lui en suis reconnaissante, je n'ai pas envie de me trouver dans un silence aux côtés des deux chefs alors que ma gêne est déjà grande. J'écoute les discours des deux félins avec une grande attention, perturbée. Je n'ai jamais vraiment cru en ces Etoiles bien que les Astreux qui proviennent de clans m'en ont déjà certifié l'existence. Aujourd'hui, c'est toute une vision de mon monde qui se remet en question, mais je ne dois pas laisser mon trouble se voir, l'existence des Etoiles ou non n'est pas le sujet actuel. Pourtant il m'est naturel de me demander pourquoi les guerriers étoilés, s'ils existent, n'ont jamais cherché à contacter l'Astre. Nous partageons la même forêt que les clans, malgré notre passé de la Meute, sommes-nous si indignes de leur protection ? Les forces maléfiques ont bien frappé chez-nous pourtant. Le Tonnerre ne fait que confirmer les dires de la Lune, ainsi je sais que chaque clan a plus ou moins vécu la même chose ; la force qui tente de détruire la forêt a l'air incroyablement puissante et le côté surnaturel me trouble, me rend impuissante. La conviction d'Etoile Sombre pour battre ces étoiles noires reste cependant une source positive, j'imagine que les spectres ne pourront jamais être battus si les meneurs décident de baisser les bras.

«
Je vois, fais-je après un temps de réflexion, pensive. Je vous présente mes condoléances pour vos disparitions, tant bien à la Lune qu'au Tonnerre et je salue l'honneur de vos guerriers. L'Astre elle-même a subi des disparations et je ne peux que compatir avec votre détresse. »

Des mots, c'est à peu près tout ce que je peux faire pour apporter mon soutien aux deux meneurs qui se trouvent avec moi. La suite de la conversation me laisse assez perplexe, je n'ai sincèrement aucune idée de l'aide que pourrait apporter l'Astre. Mais après tout, je suis venue ici pour en savoir plus et si les clans pensent pouvoir combattre les forces maléfiques, pourquoi pas nous ?

«
Je vais avouer être assez troublée par vos révélations, vos Etoiles n'ont jamais été une source de croyance pour moi et ce que vous me dites chamboule un peu ma vision des choses. Si cela n'est pas indiscret, j'apprécierais en savoir plus sur vos ancêtres, sur votre façon de communiquer avec eux. Quelles sont les raisons qui poussent vos guerriers étoilés à entrer en contact avec vous ? Avez-vous déjà communiqué avec ceux que vous appelez les étoiles noires ?  »

Je sais mes questions un peu maladroites et sûrement indiscrètes, mais je ne vois comment je pourrais apporter de l'aide si je n'en sais pas plus sur leur manière de faire. J'ai besoin de comprendre pour pouvoir réfléchir sur tout cela, je veux aussi me sentir impliquée afin de témoigner de ma sincérité ; une menace plane sur la forêt et je pense que seule une véritable alliance permettra de l'affronter pleinement.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Jeu 18 Mai - 11:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3875
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Mar 22 Nov - 20:50

Suite à sa première déclaration, Étoile Destinée demeure silencieuse un moment. Elle écoute la confirmation de ses craintes faite par Étoile Sombre et sa gorge se serre à la mention de la disparition des deux félines du Tonnerre. Elle, d'un autre côté, peut toujours compter sur le soutien de Belle de Nuit et Poussière de Lune … mais pour combien de temps ? Et si son frère décidait de se venger en les lui enlevant, aussi facilement qu'il lui a ôté des vies ? La meneuse frissonne d'horreur à cette simple pensée. Et dire qu'ils sont bien plus nombreux encore dans l'ombre, toute une légion de spectres malveillants aux desseins obscurs ; le poids de la menace lui semble de plus en plus lourd sur ses épaules alors que son pessimisme refait surface. Elle soupire, et étire ses pattes devant elle pour se mettre à l'aise. La discussion s'annonce longue et chargée comme un nuage d'orage.

« Foi et force de caractère. » Elle répète ces mots en murmurant pour elle même dans une vaine tentative de leur découvrir un sens caché qui constituerait une aide quelconque. Mais il n'y a rien d'autre, ces mots lui apparaissent tout juste dotés d'un sens abstrait et n'apportant qu'un maigre réconfort … car peut-on se battre avec des idéaux ? Étoile Sombre en semble persuadé, lui qui fait preuve d'un courage et d'un optimisme qu'elle envie. Mais lui n'a jamais eu à affronter seul l'un de leurs ennemis, du moins le croit-elle en entendant louer l'exploit de ses guerriers ; lui n'a jamais eu à affronter une trahison de son propre sang. Lui n'a jamais senti qu'on lui arrachait ses vies, une par une, dans les tourments solitaires qu'elle a connus.

Le regard d’Étoile Destinée est alors attiré par la figure de Kyrielle d'Âmes, que la présence de son homologue du Tonnerre avait presque éclipsée ; pendant un instant elle relève l'étrangeté de la situation, l'étrangeté même de ce visage et cette voix jamais entendue aux pieds des quatre chênes. Pourtant les condoléances et l'hommage qu'offrent la Guide paraissent presque familiers et donnent l'impression que celle-ci connaît les us et coutumes des clans jusqu'à être capable d'adopter leur langage … mais peut-être l'Astre n'est-il pas si différents d'eux par certains aspects ? C'est là le sentiment qui a mû son désir d'alliance avec cette tribu si longtemps auparavant ; la meneuse lunatique se sait sur une pente glissante à retrouver ce même fil de pensées qui l'a ensuite guidée vers la décadence et la perte de confiance de son clan. Pourtant elle ne peut taire sa curiosité envers ses voisins des Hautes Pierres et son regard se fait perçant lorsqu'il s'ancre sur Kyrielle d'Âmes.

Un léger sourire traverse ses lèvres lorsque cette dernière rend évidente la différence majeure entre l'Astre et les clans alors même qu'elle paraissait s'effacer dans son esprit. La reine bicolore prend alors l'initiative de répondre à ses questions avec la patience d'une guérisseuse, sans toutefois s'attendre à ce qu'elle comprenne véritablement la foi qui les anime et donne tous leurs pouvoirs aux deux Étoiles présentes. « Le Clan des Étoiles est notre guide, il s'adresse à nous lorsque nous avons besoin de conseils. C'est lui qui nous a désignés, Étoile Sombre et moi, pour veiller sur nos clans, et qui nous a fait don de neuf vies afin de mener cette tâche à bien. » Elle s'attend à quelque surprise de la part de l'Astreuse à la mention de ces vies multiples, mais poursuit ses explications. « Nous communiquons avec nos ancêtres au cours des rêves qu'ils nous envoient, c'est … comment dire ? Comme si, le temps que dure notre sommeil, nous nous trouvions dans leur domaine céleste – notre esprit, du moins. C'est également le rôle de notre guérisseuse d'interpréter les signes qu'ils nous envoient. Le problème, c'est que cela fait bien longtemps que nous n'avons pas eu de signe de leur part. » A ces mots, elle comprend que l'objectif des étoiles noires en privant le Tonnerre de Hurlement de la Louve était sûrement de l'isoler encore plus des étoiles. Pas étonnant que cela ait incité son meneur à chercher de l'aide du côté des autres clans, terrestres cette fois …

« Il y a cependant un endroit privilégié … nous l'appelons la Grotte de la Vie, elle se situe au cœur des montagnes. C'est là que le lien avec les étoiles est le plus fort, là que nous pouvons choisir de les rejoindre en rêve quand nous en avons besoin. Quant aux étoiles noires, nous n'avons reçu d'elles que menaces et sombres prophéties, et lorsqu'elles sortent de l'ombre où elles sont tapies, ce n'est que pour instiller dans nos esprits la terreur et le doute, l'affreux doute. Je ne sais comment nous pouvons lutter contre cela. » Cette fois, c'est sur Étoile Sombre qu'elle braque son regard d'acier, un regard presque vibrant, et c'est à lui et lui seul qu'elle s'adresse d'une voix faible où perce la résignation. « Comment lutter contre un ennemi invisible ? Comment combattre la peur elle-même ? Nous ne sommes que des enfants comparés aux étoiles, et si elles-mêmes s'avouent vaincues … » Sa phrase reste en suspens, ponctuée seulement par un soupire las et la chute de son regard vers le sol. Elle a honte de ne pouvoir soutenir le sien, honte de faillir face à ceux qui veulent encore se battre.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1829
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Jeu 24 Nov - 23:31

The dark destiny of ours souls
Il a besoin d’y croire. Devant la vision cruelle d’une guerre opposant lune et tonnerre, il n’a pu que se résigner à un espoir profond teinté de désespérance. Accepter la fin, la perspective d’un monde où Masque de Rosée et lui se mesurent l’un à l’autre en tant qu’ennemis, un monde où ses enfants sont forcés de foncer avec hargne contre ses propres guerriers… Il a besoin d’y croire. Que cette noirceur qui recouvre leurs âmes en proie de la peur se dissipera sur un nouveau jour. Que l’Apocalypse et la terreur s’éclipseront devant la charge de leur bravoure. Que devant cet adversaire commun, la forêt se relèvera telle une seule âme, sous l’étendard des Étoiles, dans l’objectif commun de vaincre les ténèbres. Il considère Étoile Destinée avec une telle intensité qu’il craint un moment de la briser. Le bleu-gris de ses prunelles brille de cette avidité, celle de la vie et de la jeunesse qui le quitte un peu plus à chaque saison qui s’écoule, sans toutefois se ternir. Il se tient là, quelques poils argentés striant désormais son poitrail, mais plus décidé que jamais. De soldat, Étoile Sombre se fait maintenant amiral, cherchant parmi ses consœurs meneuses une forme de soutien dans la guerre dans laquelle il s’est engagé. Promettant victoire et gloire à qui voudra bien le suivre, abandonnant derrière lui des doutes trop douloureux à porter. Pourtant il sait. L’ennemi possède déjà son emprise sur le royaume. Et sa cause, probablement déjà perdue d’avance.

À débuter par Étoile Destinée qui s’obstine à l’ignorer pour se concentrer sur des explications exhaustives sur la situation clanique. De fournir autant d’explications à une âme n’adhérant pas à leurs mœurs lui déplaît, néanmoins il parvient à reconnaître le bien-fondé de la démarche de la chef de la Lune. Une fois leur vis-à-vis en possession de toutes les informations nécessaires, elle pourra mieux comprendre ce qui les afflige. Étoile Sombre se surprend d’ailleurs de l’intention des spectres de heurter à la fois les clans et leurs homologues solitaires, à croire que leur objectif ne se limite plus à la simple torture des âmes protégées par les Étoiles, mais celles aussi partageant leur territoire. Devant autant d’hostilité, pourquoi l’Astre n’a-t-elle pas simplement décidé de fuir vers un nouveau lieu de vie? Ne sont-il pas tous déjà nomades en quête d’aventure? Quel bien leur fera de s’acharner ici, victimes collatérales d’un conflit qui ne les regarde assurément plus? Si le matou au pelage noir se tait, sa confusion peut se ressentir parmi ses silences. Il ne relève la tête que lorsque Étoile Destinée d’adresse de nouveau à lui, cette fois en soutenant son regard avec une intensité semblable. Le Chef du Tonnerre soupire alors devant la frayeur de son homologue, tente de trouver ses mots. La présence de Kyrielle d’Âmes n’arrange en rien sa difficulté. Il craint devoir se justifier. Il n’en a pas envie, pas maintenant, pas à ce sujet.

«Il y a quelques semaines…»

À la mention de l’événement, la cicatrice lui barrant l’épaule à la base du cou se met à chauffer, présage d’un mauvais souvenir qui danse sous son crâne. L’écho le brutalise d’images d’une netteté saisissante. Il frémit de se revoir la victime de Valse des Étoiles, son regard voilé par la haine, la pluie, la rivière qui grondait à leurs pieds. Il se ressaisit pour braver les deux autres d’un regard grave.

«J’ai fait un rêve. Un cauchemar, je dirais. Il avait le goût des Étoiles. J’y ai vu mon défunt mentor s’adresser à moi dans une série d’images floutées. Je ne pouvais que deviner sa silhouette, déchirée par les ombres, mais j’ai entendu sa voix, faiblement, mais assez fort pour la saisir. Il me demandait… me suppliait de lui venir en aide.»

Étoile Sombre se tait, longuement. Même les oiseaux semblent s’être tus. Une brise vient secouer son pelage en lui tirant un nouveau frisson.

«Griffe de Lierre et moi partageons un lien très fort. Il était non seulement mon professeur, mais aussi mon père. Je suis certain qu’il s’agissait réellement de lui, parmi les Étoiles, qui venait quémander mon aide. Comme si… comme si les Étoiles perdaient ce combat et que nous sommes les seuls à pouvoir les sauver. Voilà pourquoi j’y crois, Étoile Destinée. Pourquoi Griffe de Lierre ce serait-il tourné vers un mortel s’il n’y avait pas ce pouvoir en nous?»

Le matou soupire mais se redresse, un peu plus fier, comme pour tenter de s’en convaincre.

«La foi. Voilà ce qui peut les sauver. La foi et le courage. Nous devons croire en les Étoiles et non en ces spectres qui osent se proclamer nos maîtres.»

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Sam 26 Nov - 13:08


The dark destiny of our souls.
- I don't belong here.

Le comportement des deux meneurs est assez intéressant à observer. Le Tonnerre semble avoir beaucoup plus d'espoir que la Lune, le meneur a une foi inébranlable en ses ancêtres et sa conviction est presque touchante. En même temps, si j'avais la possibilité d'entrer en contact avec des guerriers étoiles, je n'ai aucun doute que ma croyance en eux serait forte ; c'est une expérience unique qui, je pense, ne permet plus de douteur de la force des Étoiles. Mais bon, je n'ai jamais eu de visite dans mes rêves et l'Astre ne semble pas assez bien pour ces guerriers décédés. L'explication d'Étoile Destinée me rend perplexe ; les Guides des clans sont leurs étoiles tandis ce titre est le mien pour l'Astre. Le rôle des chefs me laisse pensive, j'ai l'impression qu'ils ne peuvent rien faire sans l'approbation du clan des Étoiles, le nom de la meneuse de la Lune prend alors tout son sens, rien n'est laissé au hasard et à la liberté des choses. Une vie bien triste j'imagine, mais encore une fois, je remarque que les clans sont habitués et attachés à ces coutumes. Cependant la mention aux neufs vies ne me laisse pas de marbre ; neuf vies c'est beaucoup - beaucoup trop - et je me demande comment se passe ce processus. Étoile Destinée et Étoile Sombre ont-ils déjà fait face à la mort ? Je me sens de moins en moins à l'aise face à ces révélations, je ne sais vraiment pas ce qu'il m'a pris de venir me renseigner, j'aurais dû rester dans mon coin.

Encore une fois, un vide se crée entre les paroles de la Lune et celles du Tonnerre. La Lune est emplie de questions et semble presque sur le point d'abandonner, dévastée par l'impuissance de ses Étoiles. Sa gêne est perceptible mais je ne peux que comprendre ce qu'elle ressent, perdre ses repères est extrêmement difficile et quelque chose me dit qu'Étoile Destinée a vécu suffisamment pour être fatiguée du poids qui repose sur ses épaules. Étoile Sombre n'a pas l'air plus jeune mais son innocence est beaucoup plus palpable et sa confiance m'arrache un sourire. Je n'ose pas dire que sa rencontre avec son Griffe de Lierre n'a pu être qu'un simple rêve, s'il y croit, j'ai envie d'y croire. Cependant, je commence à me sentir de trop dans la conversation. En tant qu'Astre et exclue par les Étoiles, comment pourrais-je apporter mon aide ? Par un soutien moral alors que très peu de chats seraient prêts à me faire confiance ? J'imagine que c'est à mon tour de répondre, mais je n'ai rien à dire. De toute façon, les deux meneurs se font face, se posant des questions tour à tour sans vraiment apporter de réponse. La foi n'est apparemment pas ce qui manque dans les clans, je ne vois pas pourquoi avoir un peu plus cette dernière rendrait les Etoiles plus fortes... mais en y réfléchissant, je n'ai que des questions à apporter au débat également, questions que les chefs ont dû se poser maintes et maintes fois.

«
La foi en vos Étoiles est primordiale, c'est certain. Mais je n'ai pas l'impression que ta conviction, Étoile Sombre, est partagée. Vos rivalités claniques ont longtemps déchiré ces terres, je sais de par les chats des clans que l'Astre a accueilli que beaucoup de vos félins n'ont qu'une foi partielle envers vos ancêtres. Vous n'avez aucune foi en vous-mêmes. Les chats de la forêt sont plus puissants que ces spectres, j'en suis persuadée, mais êtes-vous vraiment tous prêts à endosser le rôle de guerrier que vous proclamez si bien connaître ? »

Dans cette question, je n'inclus pas que les clans. Bien sûr l'Astre est implicitement suggérée ; si la Lune m'a aujourd'hui ouverte ses portes je n'ai aucune conviction que la Rivière, le Vent et l'Ombre accepteraient mon aide et mon soutien. Le Tonnerre lui-même a l'air réticent, mais c'est justement à cause de toutes ces méfiances que les clans n'ont jamais su cohabiter dans la forêt. Je n'ai en fait aucun mal à me mettre à la place des Étoiles Noires, ces chats sont tellement vulnérables, ont tellement de failles... ils n'ont pas conscience que leur vie n'a pas à être régie par les Étoiles, comment leur faire entendre qu'ils peuvent être maîtres de leur destin ?

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Jeu 18 Mai - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3875
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Mar 6 Déc - 20:02

Pendant quelques instants suspendus elle retient son souffle et soutient son regard. Le récit de son cauchemar la laisse interdite alors que les images évoquées se dessinent sous ses yeux comme si elle rêvait à sa place. Étoile Destinée n'imagine que trop bien l'angoisse dans laquelle peut plonger une telle vision, surtout dans les heures les plus noires de la nuit. Est-ce justement cela qui a motivé Étoile Sombre à traverser la frontière pour venir la trouver ? Voyait-il déjà en elle une alliée potentielle dans la guerre qu'il s'apprête, sans aucun doute possible, à mener quoi qu'il en coûte ? Elle se demande à quel point il compte sur son soutien et plus intimement, elle s'interroge sur ses propres ressources. A peine remise de ses blessures et toujours fragilisée par la perte de ses vies, la meneuse doute de trouver en elle assez de force pour une nouvelle bataille, qui plus est aussi inégale. Mais les paroles du meneur s'accrochent à son esprit pour la forcer à les regarder en face. Elle ne peut ignorer un appel à l'aide aussi vibrant et alarmant ; quelque part, la confidence du vétéran la touche et elle se surprend à penser qu'il a sans doute raison.

Son regard ne quitte pas Étoile Sombre, même alors que la Guide de l'Astre remet en question ses certitudes énoncées plus tôt ; les yeux rivés dans ceux de son homologue elle écoute ses propres pensées être formulées à voix haute sans tressaillir. En eux il trouvera peut-être l'écho de ces doutes, l'aveu de sa propre impuissance ; car cela fait bien longtemps qu'elle a cessé de croire en son seul pouvoir et ne s'est jamais sentie aussi vulnérable. Inutile de prétendre devant les deux félins qu'elle pense que la lutte est possible alors même qu'elle-même a déjà perdu : sans le secours de Nuage Neigeux, elle aurait succombé aux mains de son frère. C'est pourquoi tenter de venir en aide à son sauveur lui semble dérisoire. Toute sa vie, elle a titubé ; et venant à peine de se relever, on lui demanderait de voler ?

Elle n'a pas la réponse à sa question finale, qui pourrait sonner comme une provocation – mais la meneuse persiste à voir en ce regard neuf et étranger un atout plutôt qu'un opposant. Plutôt que d'y répondre, elle choisit de renvoyer la balle dans le camp de Kyrielle d'Âmes, lui adressant à la fois un regard et une parole directs et vifs. « Et s'il fallait justement en venir au combat, l'Astre se jetterait-il dans la bataille aux côtés des clans ? Kyrielle d'Âmes, tu as affirmé tout à l'heure chercher la paix et sur ce point, nos aspirations convergent. Mais il ne s'agit pas là d'un combat ordinaire, aucun de nos guerriers n'a été préparé pour faire face à ce qui nous attend désormais. Notre ennemi s'attaque à notre esprit, pas à notre corps, et aucune des blessures qu'il inflige ne peut être soignée par aucune médecine. »

La gorge serrée, elle tourne la tête.

« Tout le monde n'a pas la chance d'être guidé de si près par une étoile, Étoile Sombre, et il y a du vrai dans ce que Kyrielle d'Âmes affirme : même parmi les nôtres, la foi est vacillante et la confiance ébranlée. Comprends-moi je t'en prie, je crois en elles, plus que jamais – mais j'ai bien peur que cela ne suffise pas. Néanmoins il est certain que nous devons tenter tout ce que nous pourrons tout mortels que nous sommes. Nous répondrons à l'appel de Griffe de Lierre, et de tous ceux qui nous ont guidés notre vie durant. »

Elle s'arrête sur cette promesse, considérant silencieusement le chemin sur lequel elle semble s'être engagée. C'est tout ce qu'elle peut offrir à Étoile Sombre pour le moment et elle espère qu'il comprendra ses réticences. Avant tout elle doit penser à son clan et à ce que ses engagements auront comme conséquences sur leur sécurité ; pour l'instant les étoiles noires semblent concentrer leurs attaques sur elle, mais que se passerait-il si elle exposait ses guerriers sur le front, au cœur de la tempête ? Avec un pincement au cœur elle songe qu'il est déjà trop tard, que Torrent de Foudre a déjà eu à affronter leur terrible influence. Et elle comprend qu'elle ne pourra pas les protéger indéfiniment.

« Poussière de Lune m'a fait part de son désir de se rendre à la Grotte de la Vie sans plus tarder, peut-être en saurai-je plus à son retour. Je t'enverrai un message si c'est le cas. »

Et dans le silence qui suit se lit la peur de l'alternative qu'elle n'ose pas formuler : et si même ainsi les étoiles restaient muettes ?

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1829
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Mer 7 Déc - 1:26

The dark destiny of ours souls
Étoile Sombre se raccroche en sa foi tel le rocher qui brise les flots d’une rivière agitée. Il n’a pas l’audace de se dire intouchable à l’influence et aux manigances des spectres peuplant la forêt, parvient même à deviner que de sous les ombres, leur ennemi aura probablement changé le visage de leurs vies à tous depuis même avant l’Apocalypse. Sauf que les Étoiles ont toujours forgé son quotidien jusqu’à maintenant, la foi habitant chaque aspect de sa vie si bien qu’il ne parvient plus à véritablement douter. Certaines lois prescrites par le code du guerrier lui tirent quelques soupirs, telle l’interdiction amoureuse entre deux membres de Clans ennemis. D’entendre Kyrielle d’Âme juger le met aussitôt hors de lui, et il ne se gêne pas pour lui faire sentir d’un de ses rares regards courroucés. Dans son obstination naïve, le meneur du Clan du Tonnerre a besoin de croire en son système et à pleinement y adhérer. Lui premier se montre critique envers les tensions qui déchirent les Clans, mais il trouve le jugement de sa vis-à-vis injuste et épuisant pour lui qui aura toujours tenté d’y remédier. Il se terre dans son silence pour éviter un incident diplomatique. Il est tenté, lui, de lui rappeler les tristes origines de sa soi-disant tribu libérée sous une nouvelle bannière de paix et de bonne volonté. C’est avec une once de satisfaction qu’il entend la question adressée par la meneuse lunaire à la représentante de l’Astre. Tant de jolies paroles, mais dans quel objectif? Dans tous les cas, le meneur du Tonnerre n’est pas encore convaincu. Il faudra du temps, pour une partie de la forêt, pour accepter les nouvelles valeurs de ce groupe encore en quête identitaire.

«Je suis né pour assumer ce rôle, Kyrielle d’Âme, ne juge pas trop vite. Cette forêt est ma patrie, ses habitants ma famille. Je défendrai ma position jusqu’au dernier souffle. J’ai vu ce qu’ils pourraient faire à mes êtres chers, je te rappelle qu’ils m’ont déjà volé deux amies précieuses et actrices importantes de la vie de mon Clan. J’ai l’intention de venger leur disparition, même si je dois y perdre chaque vie une à une dans le processus.»

Par ces quelques paroles, prononcées d’un ton plutôt sec mais surtout décidé, il espère aussi inspirer sa vis-à-vis dont il devine la peur. Comme si… comme si elle avait vécu quelque chose de profondément traumatisant. Si Étoile Sombre s’est montré transparent, il se doute que Étoile Destinée ne lui dit pas tout. Il cherche à percer le mystère d’un nouveau regard intense, sans parvenir à percer le couvert de ses secrets. Soit. Si un jour elle lui ouvre enfin ses portes, alors il sera prêt à ses confidences. Pour le moment, au moins elle se range de son côté et voilà tout ce qu’il espérait d’elle en lui rendant visite. Il se sent se détendre et un sourire vient adoucir ses traits jusque-là soucieux. Tant qu’il leur restera une bataille à mener, le matou au pelage sombre continuera d’y croire. Pour le moment, le sujet semble clos. Étoile Sombre peut repartir vers les siens l’esprit un peu plus tranquille, un peu plus confiant en se sachant soutenu dans sa bataille.

«Merci, Étoile Destinée. Je vais maintenant repartir vers les miens, un peu plus éclairé. En espérant que votre guérisseuse trouve les réponses attendues auprès de la Pierre de Lune. Pour notre part, nous avons un bien jeune guérisseur, l’apprenti de Hurlement de la Louve assumant sa position de façon prématurée. Si Poussière de Lune pouvait l’aider un jour, nous vous en serions extrêmement reconnaissants.»

Sur ses paroles, le seul mâle du groupe s’incline respectueusement devant ses homologues. Loin de là, son Clan l’attend, mais il devra d’abord s’arrêter, là où son cœur l’emporte.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Mar 13 Déc - 19:44


The dark destiny of our souls.
- Now you can't tell the false from the real.

La réponse à ma tirade n'est certainement pas une chose pour laquelle je suis impatiente. Je reconnais avoir été trop loin dans mes propos, la posture tendue d'Etoile Sombre m'indique que je n'ai certainement pas pris le bon chemin. Je soupire, exténuée. Les relations diplomatiques... c'est pas vraiment mon truc et ce n'était pas prévu par la charte que j'ai oralement signée en devenant Guide. La question qui fâche provient d'Etoile Destinée pourtant, mais je sais cette question légitime et je sais parfaitement quoi y répondre. La meneuse de la Lune ne me laisse cependant pas le temps de répondre et je sais que je dois laisser au Tonnerre le temps de discuter avec elle. Après tout, les deux se connaissent depuis bien longtemps et ma priorité est moindre dans leur discussion... bien que je sois venue ici pour des raisons malgré tout. Le discours d'Etoile Destinée me rassure cependant, elle est calme et beaucoup plus diplomate que son acolyte, que moi-même. J'admire cette féline au pelage noir et blanc, j'envie presque son sang-froid et ses sages paroles. L'Astre ne me permet pas tant de réflexions sur le bien-être de mes félins, ils font ce qu'ils veulent après tout ; mais les chats des clans ont vraiment le souci de leurs membres et je trouve ça extrêmement touchant d'un côté. Une cohésion que l'Astre ne requiert pas mais qui ne serait pas forcément de refus. Les paroles d'Etoile Sombre me touchent beaucoup moins, je suis quelque peu agacée par le fait qu'il prenne mes paroles trop personnellement - j'ai précisé à maintes reprises que je ne le visais pas lui - mais d'un côté, je comprends sa réticence, non seulement à me parle - il n'a aucune raison de me faire confiance - mais j'imagine que ce qu'il vit n'est pas simple et je n'aurais jamais dû le confronter ainsi. Je soupire, le laisse parler, mais je ne veux pas le laisser partir après de telles paroles.

«
J'espère que nos chemins se croiseront de nouveau, Etoile Sombre, et je prie pour que tes Etoiles te reviennent, c'est tout ce que je souhaite. »

Je m'incline également, imitant son mouvement précédent puis, malgré tout, j'essaie de glisser un sourire, compatissant, rassurant... après tout je n'ai jamais cherché à l'attaquer lui, je suis au contraire contente de l'avoir rencontré et j'espère pouvoir lui faire mes preuves par la suite. Le silence se fait de nouveau et il me faut un instant pour me rappeler la présence de la Lune à mes côtés. Nous sommes toujours dans sa tanière et je remarque que cette dernière ne m'a pas chassée. Sur le moment, je ne sais pas vraiment quoi faire ; dois-je m'en aller également, ou dois-je poursuivre une conversation que je ne suis pas certaine de savoir continuer ? Pourtant, la meneuse dégage un aura serein qui me donne envie de continuer à lui parler. Puis je me rappelle de sa question précédent, elle a droit à une réponse et l'absence d'Etoile Sombre me permet d'être un peu plus détendue.

«
Mon but... n'était pas de vous offenser, j'en suis désolée. » Je soupire, puis ancre mes prunelles dans les yeux argentés de la Lune. « Tu m'as posée une question tout à l'heure, je me dois de te répondre et sache que je le fais en toute honnêteté. Si bataille il doit y avoir, Etoile Destinée, je choisirai toujours de rejoindre les chats de cette forêt. Je n'accepterai aucune soumission de la part des Etoiles Noires ni de la part de quiconque et si mon aide peut servir, je me jetterai sur le champs de bataille sans même hésiter. » Ma queue s'enroule automatiquement autour de mon ventre, comme si je cherchais à me protéger, ou à protéger... « Je ne te garantirai cependant aucune aide des chats de l'Astre et sache que je n'imposerai à aucun de mes félins de me rejoindre. Nous ne fonctionnons pas comme les clans, la liberté est notre mot-clé et par ce principe je refuse de les impliquer s'ils ne le veulent pas. Mais moi, je serai là. »

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Jeu 18 Mai - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3875
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Lun 26 Déc - 17:02

Étoile Sombre réaffirme avec conviction sa détermination sans faille et Étoile Destinée ne peut s'empêcher de frissonner au choix de ses mots. Perdre ses vies une à une... est-il bien sûr d'y être prêt ? Saisit-il pleinement l'ampleur du sacrifice ? Évidemment que non, il ne sait pas ce que cela fait, de sentir ses vies, ses forces, une à une, arrachée, déchirée, réduite à néant... Elle, elle sait, elle l'a vécu. Et elle a peur. Cela fait-il d'elle une meneuse plus sage que lui ? Pour le moment elle évite son regard, si intense qu'il en devient difficile à soutenir. Et un soupir lui échappe, aussi léger qu'un nuage, mais un nuage chargé de pluie. La meneuse répond au sourire de son homologue par un autre, bien plus frêle et pâle en comparaison. Elle se sent lasse tout à coup, comme si la promesse qu'elle lui a faite et son engagement à ses côtés l'avaient épuisée d'avance. Le départ du matou est presque un soulagement et elle se contente d'acquiescer à ses paroles, lui renvoyant son salut. Elle parlera à Poussière de Lune de l'aide demandée à demi-mot par le Tonnerre ; nul doute que la guérisseuse acceptera de lui partager son savoir. Mais le voyage à la Pierre de Lune occupe pour le moment son attention et cela devra attendre son retour...

La meneuse lunatique se rend compte qu'elle s'est à nouveau laissée emporter par ses pensées. En reportant son regard sur Kyrielle d'Âmes, elle ressent une pointe d'amusement en voyant qu'elle aussi est plongée dans un silence pensif. L'atmosphère est alors plus sereine et intime, invitant indubitablement à l'introspection. Destinée s'installe plus confortablement sur sa litière de mousse, pressentant que la Guide n'est pas tout à fait pressée de s'en aller. Elle a l'intuition que la conversation continuera en tête-à-tête ; après tout, elle n'a pas encore répondu à sa question. Est-ce parce qu'elle prend le temps de réfléchir à sa réponse que l'Astreuse semble si absorbée dans ses propres réflexions ? Lorsqu'elle brise enfin le silence, son aînée doit dissimuler un sourire en constatant qu'elle a vu juste. Immédiatement, elle balaie ses excuses d'un mouvement de la queue pour lui assurer qu'elle n'y a vu aucune offense. Après tout, leurs coutumes sont différentes et la parole est certainement plus libre au sein de l'Astre. Ses membres lui accordent-ils la même déférence que ses guerriers ? Destinée se sent à nouveau gagnée par la curiosité lorsque son interlocutrice évoque son mode de vie, si éloigné du sien.

« J'admire ta détermination et salue ton dévouement, Kyrielle d'Âmes. Il me semble que l'Astre doit être chanceux de t'avoir pour Guide » miaule-t-elle doucement avec un sourire. « Et je te remercie pour l'aide que tu nous promets, cependant... je ne peux m'empêcher de penser que ce n'est pas ton combat, ni celui d'aucun membre de l'Astre. Ce sont nos ancêtre et notre foi qui sont en jeu. Mais peut-être qu'il s'agit aussi de liberté face à la tyrannie de la peur, dût-elle venir du ciel. »

Ce mot sonne étrangement dans sa bouche. Liberté. Est-il à ce point étranger au vocabulaire des clans ? Non, elle l'a souvent entendu prononcé par des guerriers ou vu briller dans leurs yeux. N'est-ce pas un sentiment qu'elle-même a ressenti, longtemps auparavant ? Cela lui paraît étrange et désuet, comme une chimère de jeunesse. Concept dépassé et plus aussi attrayant qu'avant. Pourquoi ? Quand a-t-elle cessé de chercher cette liberté qui pourtant rassemble d'autres félins vers un même but ? Kyrielle d'Âmes l'a affirmé, c'est bel et bien cette quête de liberté comme un absolu qui lie les membres de l'Astre entre eux. Kyrielle d'Âmes qui, tout à coup, lui semble détenir les réponses à bien des questions.

« Je t'ai parlé des ancêtres et coutumes de mon clan ; et si tu me parlais du tien ? Tu dis être la Guide de l'Astre et pourtant ses membres ne t'obéissent pas. Chacun peut faire ce qui lui plaît et pourtant, chacun doit aussi œuvrer pour le bien des autres... Comment cela peut-il fonctionner ? »

Emportée par ma curiosité, elle en oublie que son interlocutrice et elle viennent de se rencontrer. Ses iris brillent d'un intérêt nouveau, d'un regard neuf.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Dim 8 Jan - 11:40


The dark destiny of our souls.
- We are the champions... my friend ?

Je remarque que la conversation a pris une tournure beaucoup plus détendue depuis le départ d'Etoile Sombre. Je suis beaucoup moins formelle avec la simple présence d'Etoile Destinée, je ne ressens pas le besoin de me justifier à chacune de mes paroles. Alors que la meneuse de la Lune s'installe sur sa couche, je prends place en face d'elle, dans une position beaucoup plus confortable également, plus prône à l'échange et non à la réunion. Je n'ai peut-être pas fait une erreur en venant ici finalement, même si je me serais bien passée de la présence du Tonnerre. Je suis tout simplement admirative envers Etoile Destinée à l'heure actuelle ; elle est diplomate, douce, sage et curieuse, elle a l'étoffe d'une vraie meneuse et pourrait pourtant palier à n'importe quel rôle sans la moindre difficulté. Je me demande alors pourquoi les relations avec la Lune ont été emportées avec la disparition de Laïyen ; cette dernière ne m'avait jamais parlée de cette nuit où la Meute est devenue l'Astre, par l'impulsion d'une rencontre justement avec le clan de la Lune. Peut-être que la féline que j'ai en face de moi n'était pas encore meneuse, tout compte fait ? En fait, il y a tant à discuter avec Etoile Destinée que je pourrais rester des heures sans problème, mais je me rappelle que ma présence ici peut créer des hostilités avec les guerriers de la Lune et avec les autres clans. Même si je l'aurais aimé, la meneuse n'est pas mon amie.

J'écoute avec attention le discours de cette dernière, réfléchi, structuré. Je souris à son compliment et j'avoue être un peu soulagée par la suite. Il est vrai que l'Astre n'a, en soi, pas grand-chose à voir avec les croyances des clans et de ce fait ne devrait pas participer à un tel combat. Cependant, j'ai l'intime conviction que notre aide pourrait être bénéfique, sinon pourquoi les Etoiles Noires nous auraient enlevé nos deux Conseillers ? Je ne crois ni aux coïncidences ni au hasard, surtout lorsque les entités concernées sont aussi maléfiques. Sa dernière phrase me laisse à réfléchir et je peux voir que la meneuse se livre elle aussi à une introspection. La notion de liberté, bien sûr, cette fameuse notion tant convoitée, inaccessible, source de fantasmes depuis toujours. Je ne pourrais même pas affirmer connaître cette liberté au sein de l'Astre elle-même et pourtant, c'est la forme la plus concrète que je connaisse ; après tant d'années aux services de la Meute, même la vie de chat domestique m'aurait parue pleine de libertés. Je veux répondre à Etoile Destinée, mais cette dernière ne me laisse le temps que de penser alors qu'elle dévie la conversation. Sa curiosité face au fonctionnement de l'Astre m'amuse et je me redresse en souriant. Ainsi, la meneuse ressemble à une enfant.

« Je vais te dire un secret, Etoile Destinée. Je fais tellement peur que tous les membres de l'Astre sont obligés de m'obéir ! »

Pour illustrer mes propos, je me redresse, le torse bombé. Je fais en sorte de prendre une tête de véritable guerrière, dévoilant des dents aiguisées. Puis j'éclate de rire avant de reprendre ma position originale. Je me sens comme un chaton qui joue à reproduire les batailles ancestrales en compagnie de ses camarades, avec le sentiment de faire peur alors qu'une souris se moquerait de lui.

« Bon, d'accord, c'est pas vraiment ça... disons que, outre la blague, être Guide ne m'empêche pas d'agir parfois comme une meneuse. Je donne les tâches à effectuer, je prends la tête des réunions, je suis celle qui décide de monter de rang un Novice... mon rôle doit toujours jouer sur l'ambiguïté. Je dois suggérer sans imposer et, le plus souvent, ça marche. Même à l'Astre les félins ont besoin d'un cadre, je le leur donne et ils peuvent en faire ce qu'ils veulent. Je vois plutôt l'Astre comme une famille dont je serais la mère ; la mère n'a pas le rôle de cheffe. Son but est d'élever et d'éduquer ses enfants pour qu'ils puissent, par la suite, être capables de mener leur propre vie. Chaque Astreux est mon enfant qui vit sa vie mais qui reste attaché aux coutumes de sa famille et qui vient voir sa mère en cas de problème ou pour lui donner un coup de pouce. Et du coup, chacun se voit en tant que frère et sœur, les Rôdeurs apportent à manger pour que tout le monde survive et les Maîtres jouent le rôle des frères aînés qui instruisent les plus jeunes. »

Cette vision me plaît énormément et je sais qu'elle parlera à Etoile Destinée. J'ai de suite compris que la féline avait en elle une fibre maternelle, qu'elle ait déjà des petits ou non. En tout cas, elle ferait certainement une très bonne mère. Je ne sais pas si ma vision paraîtra claire pour la meneuse de la Lune, je me rends compte que je n'ai même pas défini les termes de Maître et de Rôdeur, ce qui peut être très confus, j'imagine. J'ai cependant confiance en la capacité de compréhension d'Etoile Destinée et puis, d'un côté, ma tirade laisse place à plusieurs questions, questions qui feront durer notre conversation. Je n'ai pas envie de partir pour l'instant, c'est étrange comme je me sens bien en présence de la meneuse, à parler de mon Astre, à la fois si différente et semblable à sa Lune. Si seulement tous les clans de la forêt pouvaient avoir une telle ouverture d'esprit, les relations ne seraient peut-être pas autant compliquées. En fait, peut-être qu'Etoile Destinée pourrait être mon amie. N'est-ce pas là un des avantages de l'Astre, celui d'être libre de se lier avec qui nous voulons ?

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Jeu 18 Mai - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3875
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Mer 17 Mai - 16:19

Étoile Destinée écarquille les yeux face au spectacle de Kyrielle d'Âmes jouant les guerrières féroces puis éclatant de rire, ce qui la laisse encore plus perplexe. Une expression d'amusement vient finalement remplacer la surprise sur son visage lorsqu'elle comprend la plaisanterie de son interlocutrice. Cela fait bien longtemps qu'elle n'a pas eu une conversation aussi légère et teintée d'humour, et elle se surprend à apprécier d'autant plus leur échange. A quand remonte son dernier éclat de rire ? Elle s'est privée de joie en ces temps troublés, comme si l'abandon de ses soucis pouvait constituer une trahison envers les siens. N'est-ce pas son rôle de porter le malheur sur ses épaules pour les en épargner au mieux ? C'est ce qu'elle croit, et pourtant elle s'autorise à cet instant un ronronnement amusé. Puis c'est d'une oreille attentive qu'elle écoute les explications de la Guide ayant retrouvé son sérieux. Sa voix cependant se fait chaleureuse lorsqu'elle évoque la vie quotidienne et le fonctionnement de sa tribu et Destinée ne peut que constater une fois de plus sa sincère bienveillance.

Emportée par son élan, la femelle rousse lui a donné de nombreuses informations que la meneuse tente de garder précieusement en mémoire. Certains mots étranges l'intriguent, mais ce sont plutôt ceux qui lui sont familiers qui résonnent le plus fortement en elle. Frère, sœur ; n'est-ce pas ainsi qu'elle-même voit les membres de son clan ? Car nous sommes tous enfants de la Lune. Aussitôt lui reviennent en tête les paroles rituelles qu'elle a prononcées tant de fois depuis son promontoire. Elle a alors conscience du parallèle entre la vie de la rouquine et la sienne. Son cœur se met à battre plus vite lorsqu'elle en arrive nécessairement à cette conclusion : la Lune est un Astre. Mais contrairement à Kyrielle d'Âmes je n'en suis pas la mère, non, je ne suis la mère de personne. Fébrile, elle observe son interlocutrice avec les yeux brillants. Cette conversation stimule son esprit qu'elle sent revigoré comme un jardin l'est par l'arrivée du printemps.

« Je comprends, dit-elle alors. C'est fascinant. Nos modes de vie sont assez semblables, finalement, et ce qui nous différencie tient plus de l'action du temps, qui nous a donné nos traditions et notre code, tandis que l'Astre est encore jeune. Ne crois-tu pas que la façon dont tu joues ton rôle sera imitée par les Guides qui te succéderont ? J'ai connu Laïyen au temps où elle ne portait pas encore ce nom, tu le sais peut-être – et dans le cas contraire, il est inutile de te le cacher. Je peux déjà voir ce qui vous sépare en tant que meneuses... Mais c'est de l'histoire ancienne. »

Elle s'excuse de cette digression avec un sourire. Son regard se fait absent un instant alors que les souvenirs de l'époque qu'elle évoque lui reviennent en mémoire ; alors que l'image de celle qu'elle était revient la hanter comme un mauvais rêve. La puissance de ses émotions d'antan, incompréhension, rage, amertume, était trop forte pour être oubliée. Elle se sent marquée, d'une certaine manière. Et elle espère que l'éclat toujours brillant au fond de l'acier de ses yeux ne trahira pas la Destinée qui se cache derrière l’Étoile.

« Je songe parfois à quel point notre naissance détermine le reste de notre existence. Kyrielle d'Âmes, t'arrive-t-il parfois de te demander... eh bien, quelle serait ta vie si tu étais née au sein d'un autre clan, d'une autre famille ? »

Elle a parlé sans réfléchir, posé cette question qui la tourmente parfois la nuit. Elle l'a posée car elle sent confusément que ce sujet, qu'elle ne pourrait aborder avec aucun des siens, elle peut l'oser avec Kyrielle. Leur conversation l'a naturellement menée là, au croisement de ses questionnements sur l'identité. Fille de l'Ombre, grandie au sein de la Lune, elle en arrive à se sentir proche de l'Astre pour une raison qui lui échappe. Et pourtant, sa fascination ne fait aucun doute, alors qu'elle scrute les prunelles de la Guide à la recherche d'une réponse.

_________________


Spoiler:
 



Dernière édition par Étoile Destinée le Dim 23 Juil - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Mer 31 Mai - 15:51



The dark destiny of our souls.
- I'm just a product of the system a catastrophe, yet a masterpeice.

Kyrielle d'Âmes est amusée par les diverses expressions qui traversent le visage de son interlocutrice. Un peu d'incompréhension, parfois, mais aussi un intérêt vif qui se remarque sans hésitation. La meneuse de la Lune est sincèrement intéressée par ce que lui raconte la Guide de l'Astre alors qu'elle-même se trouverait ennuyante. Elle ne peut qu'approuver lorsque Étoile Destinée compare les dires de la Guide à son propre système clanique. Les similitudes sont une évidence et il suffit d'un coup d'oeil dans le camp pour les affirmer ; les félins de la Lune ont l'air de tous bien s'entendre, certains se donnent des coups de langues affectueux et il serait difficile de dire s'ils sont de la même famille ou simplement camarades. La rouquine remarque que le clan de la Lune est cependant beaucoup plus rempli que l'Astre et ce n'est pas la première fois qu'elle note le manque de félins pour peupler son lieu de vie. L'Astre n'est peut-être pas vouée à survivre aussi longtemps que les clans et cette simple pensée suffit à comprimer le cœur de Kyrielle d'Âmes. C'est à un code et à des traditions que fait référence Étoile Destinée et la Guide se demande si l'Astre survivra sans cela. Un jour, un apprenti venu des clans lui a récité le fameux Code du Guerrier qui fait office de conduite à suivre pour les chats des clans et la rouquine se souvient l'avoir trouvé trop stricte, mais utile cependant. Elle se demande souvent si la liberté de l'Astre ne finira pas par mener à sa perte, mais tant qu'elle vivra, elle fera tout pour l'éviter.

Étoile Destinée fait référence à Laïyen et le ton de la conversation devient beaucoup moins gai, mais cela ne perturbe pas pour autant la Guide qui n'a pas peur de s'aventurer parfois en terrain glissant. Elle fait confiance à la meneuse de la Lune pour ne pas partir sur des jugements ou sur des reproches et elle sait que la discussion n'est rien d'autre qu'un échange honnête. Kyrielle d'Âmes n'a jamais connu Laïyen avant l'Astre, ou du moins ne lui a jamais adressé la parole et il est étrange d'entendre parler d'elle ainsi. Seule Musique Déchue connaissait la Laïyen d'antan et depuis sa disparition, les membres de l'Astre agissent comme si l'ancienne Guide n'avait jamais vraiment existé. Elle ne revient dans le débat que lorsque les Astreux ont des reproches à faire à Kyrielle d'Âmes qui s'égare parfois de la philosophie individualiste de sa prédécesseure. A en juger par les paroles d'Étoile Destinée, la rouquine comprend que la féline aux yeux d'argent a de suite compris ces différences qui la séparent de Laïyen. La meneuse de la Lune est observatrice mais il n'y a toujours pas une once de jugement dans ses mots et c'est pourquoi Kyrielle d'Âmes s'empresse de rejeter ses excuses d'un mouvement de la queue et d'un sourire compréhensif. Sourire qui se transforme bien vite en un rictus inquiet alors qu'elle ne trouve aucun écho dans les yeux vides de son interlocutrice ; une expression qui signifie que cette dernière s'est perdue dans des souvenirs et Kyrielle d'Âmes a bien peur qu'ils ne soient pas très joyeux. La Guide se rend compte qu'elle ne connaît pas grand-chose d'Étoile Destinée, sait simplement qu'elle venait à peine de prendre le rôle de cheffe à la création de l'Astre. Et le fameux projet d'alliance rejeté par les membres de la Lune... Kyrielle d'Âmes se laisse à imaginer une nouvelle tentative, après tout de nombreuses lunes sont passées depuis cette nuit-là et les rancœurs ont peut-être pu s'atténuer dans les esprits des Lunatiques ; mais la Guide ne risquerait jamais la position d'Étoile Destinée qui pourrait perdre la confiance de ses membres si elle revient à la charge une nouvelle fois.

« Je songe parfois à quel point notre naissance détermine le reste de notre existence. Kyrielle d'Âmes, t'arrive-t-il parfois de te demander... eh bien, quelle serait ta vie si tu étais née au sein d'un autre clan, d'une autre famille ? »

La voix de la meneuse se fait beaucoup plus pensive, douce. Cette question n'est pas anodine et la rouquine se demande ce qui se cache vraiment derrière une telle interrogation. L'identité est une problématique en elle-même car peu de félins vivent sans y avoir songé. « Qui suis-je ? » Cette question à l'écho incessant qui résonne dans tous les esprits. Et surtout, toutes les possibilités de réponses qui s'offrent à nous. Il n'est pas aisé de savoir qui on est vraiment, mais il est facile de se perdre dans des « et si ? » interminables. Il semble qu'Étoile Destinée en soit à ce stade, mais peut-être est-il impossible de le dépasser. Des milliers de facteurs auraient pu déterminer sa naissance autrement et sa vie n'en aurait pas été la même. Kyrielle d'Âmes ne peut que s'identifier à un tel questionnement car son esprit aussi est encombré par des vies différentes qu'elle aurait aimé vivre. Sa réponse se veut sincère, mais elle se rend compte qu'elle n'a que d'autres questions en tête. Car sur le long chemin de la découverte de l'identité, une question en amène une autre et ainsi de suite jusqu'à l'infini, car jamais aucun chat n'a pu affirmer son identité sans remettre en cause toute son existence par la suite.

« Je me le demande tout le temps. Je ne suis pas née au sein de la Meute, tu sais ? Je suis une chatte des clans, à la base. Peut-être que dans mon sang coule les gènes de la Lune, qui sait ? J'ai été enlevée, arrachée à ma famille. Je ne me souviens de rien, à part du nom de Petite Kyrielle. Et tous les jours, je me demande ce qu'aurait été ma vie si j'avais pu continuer de la vivre en tant que Kyrielle de Nuages et non Nuage des Âmes. Mais une chose est sûre: je n'aurais jamais été Guide de l'Astre. Je pense plutôt que nos vies sont déterminées par nos choix et, malheureusement, par une succession de hasards. Aurais-je eu le courage de prendre la tête de l'Astre si j'avais été façonnée à la manière des clans comme j'aurais dû l'être ? Sûrement pas. Et je ne pense pas que ta naissance ait déterminé ta position de meneuse... mais bel et bien ton caractère, ton courage, ta douceur aussi. Qui sait, peut-être que dans une autre vie, tu aurais également accédé au rang de chef. Je ne sais pas ; je ne te suis pas d'une grande aide je suppose. Est-ce que tu crois au destin, comme l'indique ton nom ? »

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3875
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]   Dim 23 Juil - 17:39

Légèrement nerveuse, Etoile Destinée attend la réponse de son interlocutrice. Son impatience peut facilement se lire sur son visage alors qu'elle scrute avec attention les prunelles de Kyrielle d'Âmes dans l'espoir de deviner ses pensées avant même qu'elle ne les exprime à voix haute. Mais c'est évidemment avec une grande surprise qu'elle écoute le récit des origines de la Guide, qu'elle pensait à tort liées à celles de l'Astre. A nouveau, la Lunatique ne peut s'empêcher de noter ce point commun entre elles : deux meneuses à la tête d'un clan qui n'aurait pas dû être le leur... Et une fois de plus, elle peut apprécier la justesse des paroles de Kyrielle qui lui fournit une réponse à la fois intime et réfléchie. Sans cacher qu'elle n'est pas omnisciente et ne détient pas de réponse absolue, elle pose cependant des questions pertinentes qui montrent que ces questionnements sur l'identité la concernent aussi. Rassurée, Destinée peut à nouveau se plonger dans la discussion avec la même facilité que précédemment, ravie et fascinée de cette compréhension mutuelle qui lie déjà deux inconnues d'hier.

« Je suis désolée d'entendre que tu as été arrachée à ta famille avant même d'avoir eu l'âge de pouvoir retenir leur visage. La Meute a en effet fait des ravages parmi les clans, et la Lune en a grandement souffert... Enfin, tu dois le savoir mieux que quiconque ; il n'y a qu'à voir la réticence d’Étoile Sombre, pour constater que l'ombre de ce temps-là plane encore sur la forêt et dans les mémoires. » Étoile Destinée offre un sourire compatissant à la Guide comme pour lui demander d'excuser son homologue du Tonnerre. Inutile en effet de faire semblant de n'avoir rien remarqué concernant le peu d'égard que celui-ci a accordé à l'Astreuse... Il faudra sans doute encore du temps aux clans pour accepter leur voisin, aussi bienveillantes soient leurs intentions. « Je suppose que tu as raison. Cependant, si tu le pouvais, voudrais-tu en savoir plus sur ta naissance ? Je pourrais... poser des questions aux autres clans, tenter de retrouver une trace quelque part. A moins que tu ne décides de laisser définitivement ce passé derrière toi. » Elle-même aurait préféré ne jamais connaître la vérité sur ses parents quitte à rester dans l'ignorance toute sa vie et comprendrait parfaitement que Kyrielle décline sa proposition. Mais si elle le peut, d'une façon ou d'une autre, Destinée veut venir en aide à cette orpheline qu'elle découvre face à elle.

A sa dernière question cependant, elle ne répond pas immédiatement, excepté par un léger sourire qui semble flotter sur ses lèvres. Croit-elle au destin ? Après tout, elle n'a pas choisi son nom. La Lune le lui a donné en la recueillant, comme si elle entrevoyait déjà un futur tout tracé pour cette enfant trouvée. Petite, nuageuse, mystique, … toujours le sens de sa destinée lui a échappé. Jusqu'au jour où elle a cessé d'attendre un signe et a embrassé la nuit enflammée ; cette nuit où elle a guidé son clan à l'Assemblée et s'est enivrée d'étoiles. Le souvenir de cette étape de sa vie, de ce point de non-retour, lui laisse une impression ambiguë comme un mystère non résolu. Et c'est avec une parfaite sincérité qu'elle partage ces réflexions avec Kyrielle d'Âmes.

« C'est plutôt mon audace qui m'a portée là où je suis, j'en ai bien peur. A ma place, d'autres meneurs répondraient sûrement que le destin les a choisis, que tout était écrit et qu'ils n'ont fait que suivre la volonté des étoiles ; mais je n'ai pas la même humilité et me souviens trop bien d'hier... J'ai pris la tête de mon clan comme toi, parce qu'il le fallait et parce que je le voulais. Ce n'est qu'après cela que nos ancêtres m'ont reconnue comme celle que j'étais devenue sans leur aide. Et pourtant, ils m'ont nommée leur étoile destinée, comme si j'étais née pour l'être... Peut-être savent-ils quelque chose que j'ignore encore. Cependant, je préfère penser comme toi que ce sont nos actes et nos choix qui orientent notre destin, et que nous le forgeons chaque jour d'une certaine façon. »

Il est rare de la voir ainsi, pourtant à cet instant le visage de la meneuse est ouvert, son regard franc et apaisé. Elle se sent bien, tout simplement, comme avec une alliée ou même une amie.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The dark destiny of our souls. [Desty - Sombriche]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BoutiqueVoriagh et dark addict Pouvant convenir aux Ega,EGL.
» Dark-orbit !!
» Les Anges de la Mort [5e Cie Dark Angels]
» Nouveaux Dark Angels
» L'Or Noir (Dark Angels)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance, :: JEU. :: Clan de la Lune :: Camp-
Sauter vers: