« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Orphelins |PV Vipère|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Orphelins |PV Vipère|   Mar 13 Sep - 2:06

Orphelins
«Tout un monde s’offre à toi. Cette forêt, elle se fait mère de chacun d’entre nous, elle pulse et vit au même titre que n’importe quel chat. Il n’y a qu’à la voir revivre après cet hiver interminable… Regarde-moi ces jeunes pousses! À s’en approcher, on croirait te reconnaître, jeunes et fringantes, que celles-ci. Tout cette végétation possède son propre rythme, sa musique, Nuage de Vipère. Et je sais que sous cette poitrine se cache un cœur qui pulse, qui s’anime, qui à ton âge bat encore plus fort de cette rage de vivre qui malheureusement n’est réservée qu’à la jeunesse. Parfois le tambourinement de ce cœur couvre tout le reste… Du moins c’était mon cas à ton âge. Mais aujourd’hui, je te demande de prêter oreille au discours de la forêt.»

Étoile Sombre se pose contre les racines puissantes d’un pin dressé comme paroi infranchissable au soleil. Ferme les yeux pour goûter avec délice à la musique dont il fait mention. Il l’entend toujours, même si parfois les battements inégaux de son propre cœur comprimé d’une accumulation cruelle de revers et de souffrances le rendent sourd aux notes mélodieuses de ces bois majestueux se dressant autour d’eux de leur grandeur épineuse. Les pins, spectateurs silencieux de la contemplation empreinte d’humilité du meneur. Face à la grandeur de la nature, le vétéran se sent encore novice. Il revit cette même rencontre avec sa propre rencontre, bien des lunes auparavant, où il aura appris à écouter, à vivre en parfaite symbiose avec son environnement. À respirer, chaque souffle calqué sur celui de la forêt de la sienne. À ces instants cruels, l’énergie salvatrice de la terre l’ayant vu naître coulant dans ses veines brûlantes, il se dit qu’il ne pourra jamais véritablement partir, plus maintenant. Le lien trop puissant, ancré en lui, enraciné. Ses paupières s’entrouvrent pour considérer Nuage de Vipère à ses côtés. Le mâle aura passé un long moment de silence, une fois de plus. L’apprentie le rend ainsi, particulièrement contemplatif. Un rappel constant de ce qui lui manque, à des lieues de son royaume. Un énième sourire distrait étire ses lèvres alors qu’il reporte son attention sur sa mission primaire.

Dans tous les cas, Étoile Sombre apprécie grandement la compagnie de la fille de son meilleur ami. Il porte le secret entourant sa naissance, brûlant à certains instants de lui divulguer la vérité insupportable d’une génitrice recluse à la Lune avec d’autres enfants, une fratrie qu’elle ne connaîtra peut-être jamais. Et la réalité secrète de la petite rapproche le meneur, qui se sent brutalement interpelé par son histoire. Le Chef du Clan du Tonnerre se sent fatigué, mis à l’épreuve par les événements bouleversants des dernières lunes et transi par la séparation insupportable avec sa famille… Mais Nuage de Vipère parvient à écarter ses soucis quotidiens. Il l’apprécie, tout autant qu’il a pu aimer Nuage d’Érable aujourd’hui fière guerrière, puis Nuage des Vents. Un nouveau sourire vient éclairer ses traits, cette fois plus léger, sincère, tendre. Il se sait bien mystérieux de ses discours dilués au sujet de la forêt. Néanmoins il a confiance que la novice au pelage roux saura comprendre ses mots lorsqu’elle aura expérimenté ce qu’il tente de lui expliquer.

«Je t’ai appris les bases de la chasse et du combat, mais à mon sens, ce que je tente de t’apprendre aujourd’hui est la notion la plus importante de toutes. Griffe de Lierre, mon père et mentor, me l’a transmise. Je l’ai transmise à mon tour à Nectar d’Érable et les Étoiles savent à quel point j’ai tenté de l’enseigner à Matin Embrasé mais pardi, cet enfant est borné.»

Un rire tendre échappe au guerrier au pelage sombre. Malgré la difficulté représentée par l’apprentissage de son ex-apprenti, il ne regrette pas un seul instant passé en sa compagnie. Le défi représenté lui aura permis de grandir, tout en permettant à leur relation de trouver son chemin vers le pardon.

«Être en communion avec la forêt, de véritablement savoir l’écouter, ne vient pas aisément. Il te faudra du temps, mais j’ai confiance que tu y parviendras. Il faut savoir s’abandonner, vider sa tête. Puis tu deviendras une ombre parmi les ombres. Une part entière de cette vie. Tu te déplaceras sans le moindre bruit, car tu feras partie de la musique de cette forêt. Écoute.»

Une brise vient chanter dans les branches. Et au loin, si on prête oreille, la pulsion, le battement d’un cœur comme celui de Nuage de Vipère, l’âme battante de la forêt.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Dim 6 Nov - 15:38

Nuage de Vipère

D'aussi loin qu'elle se souvienne, elle a toujours connu Étoile Sombre comme l'un de ses proches ; presque un membre de la famille, tant le meneur est proche de son propre père. & d'aussi loin qu'elle se souvienne, il lui a toujours semblé ainsi, à la fois extrêmement familier & incroyablement distant, mystérieux. Comme faisant partie d'un autre monde, parfois ; ou alors ne faisant qu'y rêver. Ces moments de silence, où il semble s'égarer dans ses pensées, souvent en fixant à l'horizon une chose que lui seul semble voir, ils ont aux yeux de Vipère toujours fait partie intégrante de ce grand Guerrier. & depuis bien longtemps à présent, elle a remarqué que cette attitude est en nombre de points identique à celle de son paternel. Alors elle s'interroge, souvent. Partagent-ils un même vécu jalousement dissimulé, pour agir tous deux ainsi? Portent-ils donc un même secret? & surtout, tout au fond d'elle, elle se demande à quel point ce secret pourrait avoir trait à sa propre histoire. Car elle sait, ou du moins elle se doute, que le Chef de son Clan, meilleur ami de son père, est probablement au courant de l'histoire de sa naissance ; qu'il doit connaître l'identité de sa mère, pour avoir ainsi affirmé avoir conversé avec elle & respecté sa volonté de ne pas élever elle-même sa progéniture face au Tonnerre entier. Il faudra qu'elle se décide à lui en parler, un jour. A lui poser cette question qui lui brûle la langue depuis des lunes déjà, & qui se fait de plus en plus insistante depuis qu'elle est devenue l'élève de ce respectable félin. Mais à mesure des entraînements de chasse & de combat qu'elle a déjà menés assidument à ses côtés, elle n'a encore pas trouvé soit le temps, soit le courage de l'interroger. Mais aujourd'hui, se promet-elle comme la veille ou encore l'avant-veille, alors qu'elle s'assoit auprès de son mentor & que celui-ci prend la parole, aujourd'hui elle trouvera les mots justes et le bon moment. Aujourd'hui, elle demandera ce savoir qui lui revient de droit.

En attendant, elle écoute religieusement les paroles sur cette forêt, cette nature sauvage qu'elle aime tant depuis son plus jeune âge. Mot après mot, elle boit littéralement le discours que d'autres auraient pu trouver barbant, mais qui pour elle semble fascinant. Elle a envie d'essayer, d'apprendre sur-le-champ à écouter le chant de la forêt ; mais jamais elle n'oserait risquer de manquer l'une des sages paroles du meneur de sa tribu en dirigeant sa concentration ailleurs. Elle sait qu'elle a besoin de chaque petit mot pour mieux assimiler ce qu'il tente de lui enseigner, pour mieux l'appliquer ensuite. Alors elle l'écoute évoquer les jeunes pousses renaissantes, la jeunesse au coeur & à l'esprit si vifs, elle écoute même son silence qu'elle connaît pourtant si bien. Elle ne peut qu'hocher la tête solennellement, lorsqu'il affirme l'importance qu'a cette leçon à ses yeux, car pour elle également, savoir être en harmonie avec cette forêt qui les accueille, les héberge & les protège est d'une extrême importance ; & elle ne demande qu'à en être capable également! Alors calmement, elle écoute toutes ses instructions, ses avis, ses recommandations, accepte d'admettre l'évidence qu'elle ne saura pas tout comprendre du premier coup, que l'harmonie qu'elle recherche & que son mentor lui désigne ne peut pas venir aussi rapidement. & puis finalement à son tour, alors qu'il en termine & l'invite à découvrir par elle-même, elle ferme les yeux. Tente de tout entendre, de tout sentir. Se laisse envahir autant par les sons que les odeurs ; & un sourire émerveillé lui échappe, comme lorsqu'elle se retrouve seule avec ses pensées & cette chère nature qu'elle aime tant. Se laisse enivrer par les effluves des végétations nouvelles qu'elle ne connaît souvent pas, de ces animaux présents ou passés dont la fragrance est plus ou moins marquée, par le son d'une douce brise dans les branches des pins majestueux, du chant d'un oiseau au loin. & le rythme vif de ses propres battements de cœur raisonnant dans tout son être.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Mar 8 Nov - 16:35

Orphelins
Un amusement teinté de tendresse étire ses traits en voyant la jeune apprentie s’appliquer à l’exercice avec une totale dévotion. La confiance qu’elle place en son mentor ne passe pas inaperçue et Étoile Sombre s’en sent profondément touché. Si son Clan a pris l’habitude de suivre ses commandements sans remettre en doute ses paroles, le matou préfère de loin la sincérité de sa novice qui semble apprécier non seulement le meneur qu’il représente, mais aussi le guerrier derrière. Il ne regrette pas du tout d’avoir été un témoin privilégié de sa croissance jusqu’à ce jour pour devenir un acteur déterminant dans sa vie. Il ressent encore l’excitation teintée de nervosité qui l’assaillait lors de ses premiers entraînements avec Nuage d’Érable, des années auparavant. Le mâle au pelage sombre reconnaît l’importance de ces quelques instants vu le changement radical opéré par son propre mentor dans sa vie. C’est aussi un peu pour honorer son nom et son héritage qu’il se plaît autant à enseigner aux générations futures. Il espère encore que Griffe de Lierre serait fier de lui et de chacun de ses apprentis. D’entre tous, Nuage de Vipère lui ressemble probablement davantage, même si encore bien des choses les oppose. Il ressent un immense soulagement de la voir se lancer tête première dans l’exercice là où ses prédécesseurs ont d’une part douté de leurs capacités et de l’autre totalement refusé de se prêter au jeu. L’assurance tranquille de la petite tranche vraiment avec la timide Nuage d’Érable et l’obstiné Nuage Matinal.

Pour sa part, Étoile Sombre se tait, étendant sa concentration vers la forêt. Difficile de ne pas tomber dans le piège de l’excès de concentration ici qui causerait un repli vers soi. Le matou s’abandonne aux sensations qui l’entourent, se coupant à ses pensées pour apprécier la douce mélodie de la forêt. Il ressent la pulsation subtile, presque imperceptible, d’une proie à proximité, le battement d’ailes d’un oiseau qui passe au-dessus de leurs têtes, et la mélodie de la brise dans les branches. Le meneur sourit, sa vie parfois si désordonnée entre ses envies et responsabilités qu’il se perd dans un engrenage rapide qui l’embarque malgré lui. Ces quelques instants de pause en compagnie de son apprentie lui sont comme un deuxième souffle dont il se délecte. Il se laisse voguer contre le courant de stimulus qui l’envahissent, jusqu’à ce qu’une voix, au loin, ne lui fasse perdre son emprise sur cet état difficile à obtenir. Il lui a semblé entendre une voix lointaine, jeu cruel de son imagination. Parfois il l’entend, Masque de Rosée, prononcer son nom dans la brise. Il s’ébroue un peu brusquement avant de se retourner vers la jeune chatte rousse.

«Alors, dis-moi : entends-tu quelque chose?»

Encore troublé par la manifestation sonore de tous ses désirs, il a reporté son attention vers le nord-est où il espère presque voir apparaître la silhouette gracile de sa bien-aimée, se sait bien vain d’y croire encore. Il doit se faire à son absence, une tâche aussi ardue que douloureuse. Étoile Sombre reporte son attention sur la petite en réalisant ne pas l’avoir écouté dans sa réponse… Quel piètre mentor il fait à l’instant! Embarrassé, le matou s’excuse d’un regard avant de lui souffler, visiblement gêné :

«Je m’excuse, Vipère, je… je me suis perdu dans mes pensées. Pourrais-tu répéter s’il te plaît?»

Franchement, le meneur a honte du peu d’attention qu’il a donné à son élève au profit de quelques chimères. Il se promet d’abandonner ses rêveries et de poursuivre l’entraînement comme il l’entendait.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Dim 8 Jan - 21:48


Nuage de Vipère


L'ébrouement soudain de son mentor lui arrache un sursaut, la tirant de cette exploration émerveillée de son environnement dans laquelle elle s'est plongée au travers de ses ressentis & écoutes, sans esquisser le moindre mouvement ; de ce début de symbiose qu'elle espère tant mener à son comble un jour. Rouvrant les yeux, elle porte un regard interrogatif sur lui, avant d'esquisser un petit sourire à sa question. Il devait s'être perdu dans ses pensées ; cela lui arrive régulièrement, & il agit souvent ainsi par la suite, comme pour s'en arracher de force & se ramener lui-même à la réalité. Elle ne lui en tient pas rigueur, loin de là ; comme nous le disions, il s'agit là encore d'un point qu'il a en commun avec son propre père, l'un de ses détails qui la mènent parfois à se demander s'ils ont un vécu similaire, un trouble semblable qui les hante à chaque instant. S'étant pleinement repris, l'adulte lui pose une question mille fois attendue dans une situation d'entraînement, & elle hoche la tête avant de clore ses paupière de nouveau, se replongeant dans ce monde magnifique qu'est sa si chère forêt ; en tâchant de ne plus occulter la présence de son professeur cette fois. & elle décrit, parle de cette oiseau dont le chant résonne toujours au loin, évoque un écureuil & une grive passés entre la veille & ce jour, la souris qui vient de décamper, la patrouille du matin qui a dû emprunter cette voie aussi, un nombre si impressionnant de végétaux qu'elle ne saurait les dénombrer.. & puis un ronron amusé lui échappe lorsque la voix de son professeur coupe ses explications. Il s'est encore égaré visiblement. Patiemment, tranquillement, elle se reprend.

- Il y a tant de choses Étoile Sombre, & pas seulement des sons, je ne suis pas sûre de pouvoir tout répéter sans en oublier! J'entends un oiseau, il doit être loin mais on dirait que le redoux l'a motivé car il n'a de cesse de chanter à tue-tête. Il y a la brise dans les aiguilles des pins, douce & discontinue mais bien présente. Il y a quelques minutes, une souris effrayée a détalé ; son odeur commence déjà à s'estomper. Je sens aussi une grive mais son odeur est ténue, peut-être est-ce celle rapportée par Loutre des Rochers & Rose Sauvage hier? Un écureuil, qui est passé il y a quelques heures peut-être. & la patrouille de ce matin ; Lièvre des Forêts & Nuage du Coquelicot seulement je crois, la patrouille a dû se séparer? & tellement de fragrances végétales, c'est enivrant! Je ne peux même pas les compter, & j'en reconnais à peine trois ou quatre!

Ses yeux étincellent alors qu'elle les rouvre pour les poser sur le matou noir qui l'accompagne, encore toute émerveillée. Il y a tant de choses qu'elle n'identifie pas encore, qu'elle n'identifiera probablement jamais ; mais c'est là le propre de son univers, magnifique dans toute sa complexité. Elle sait qu'elle manque beaucoup de choses, qu'elle n'est pas encore capable de se fondre réellement dans ce monde sublime, mais peut-être un jour saura-t-elle ne faire qu'un avec lui, le comprendre avec autant d'assurance que son mentor? C'est tout ce qu'elle espère en tous les cas! La queue frétillante de son enthousiasme, elle regarde son professeur dans l'attente de son verdict, des ajouts qu'il pourra faire à son discours & ses conseils pour mieux ressentir ce qui l'entoure.. Finalement, de tout ce qu'il pourra lui apprendre sur cette forêt magnifique qui constitue son lieu de vie, son univers entier ; ses racines & ses ailes tout à la fois.

fiche by Nighty Jaegan.

_________________


Dernière édition par Belle de Nuit le Ven 14 Juil - 16:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Sam 14 Jan - 14:47

Orphelins
Il y a quelque chose de fondamentalement différent dans sa relation avec sa nouvelle apprentie vers son prédécesseur qui rend confortable le meneur du Clan au point de se laisser entraîner parmi ses rêveries. Quelque chose de doux et bienveillant que la petite dégage et qui met Étoile Sombre en confiance tout en causant pour elle une grande affection. Parmi les nouveaux apprentis nommés, elle est celle qu’il connaissait préalablement le plus. Le matou tente toujours de passer un peu de temps avec la relève de sa tribu lors de leurs premiers moments jusqu’à l’instant fatidique où ils deviennent novices afin de contribuer à de meilleurs jumelages. Peut-être se faisait-il réellement une faveur en désignant pour lui-même Nuage de Vipère. Il savait pertinemment qu’ils s’entendraient très bien avant même de faire ce choix, simplement car elle est tout de même la fille de son père, un des chats au monde que Étoile Sombre estime le plus. Néanmoins, ce confort ne peut perdurer, et le mentor se doit de se montrer plus assidu, du moins autant qu’il a pu l’être auprès de son exigeant élève Nuage Matinal. Aujourd’hui, Matin Embrasé figure parmi ses meilleurs guerriers non seulement de par sa dévotion, sa force et son courage. Si seulement il pouvait combiner le talent brut de son fils à la gentillesse et la candeur de Vipère! Patiente, la petite répète ses explications auxquelles son aîné se fait désormais attentif.

Impressionné, Étoile Sombre laisse lui échapper un ronron satisfait. La novice s’est prêtée toute entière à l’exercice et a fourni un nombre de réponses impressionnant pour son premier essai. Le mentor hoche la tête, amusé par l’émerveillement de sa novice. Oh combien il aime cette étincelle de jeunesse et de naïveté chez elle! Matin ne s’autorisait jamais à être l’enfant qu’il était, ce que son père trouvait encore à ce jour bien dommage. Nuage de Vipère, elle, savoure ces instants, et il y a chez elle quelque chose d’ouvert que son mentor apprécie. Malgré le côté non-orthodoxe de sa méthode d’enseignement, la petite se prête au jeu, et s’ouvre aussi à la musique de la forêt. Étoile Sombre se doute qu’elle fera un jour une merveilleuse symbiose avec son environnement, et sera en mesure d’écouter probablement encore mieux que lui ou Griffe de Lierre, le créateur de la technique.

«Excellent travail, Nuage de Vipère, c’est un résultat impressionnant pour ton premier essai. Vivre en symbiose avec la forêt et se mouvoir avec sa musique permet par la suite de devenir un meilleur chasseur, de ressentir nos proies et d’éviter de se faire remarquer. Au combat, on y trouve son utilité aussi, en comprenant mieux notre environnement. Dans une lutte égale entre deux guerriers, cette capacité peut tout changer. J’aimerais que tu t’exerces ainsi le plus souvent possible ainsi, car bientôt je t’apprendrai à joindre cette technique à tes déplacements, à la chasse et le combat!»

Étoile Sombre regarde au loin, heureux. Il sent déjà que ces entraînements avec Nuage de Vipère lui permettront de garder le cap malgré la distance et le temps qui le séparent de sa véritable famille et de la douleur qui accompagne cette idée.

«Tu sais, Vipère, je t’apprécie beaucoup. Tu es bien différente de mon ancien élève, Matin Embrasé. C’est un peu soudain, mais je voulais simplement t’en faire part. Aussi, tu pourras toujours compter sur moi.»

Affectueux et sincère, le meneur sourit à son apprenti. Si elle ne connaissait pas déjà son grand cœur moelleux, voilà qu’elle le rencontre.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Mer 19 Juil - 10:53


Nuage de Vipère


Les compliments & la fierté de son mentor la font frétiller de joie, & d'au moins tout autant de fierté. Fierté d'avoir plutôt bien réussi l'exercice, d'avoir réussi à l'impressionner sur cette première tentative ; encadrée tout du moins, elle se souvient avoir déjà tenté de laisser son environnement l'envahir & cherché à comprendre se qui l'entoure étant encore à la Pouponnière. Mais ça n'avait rien de comparable, parcourir ainsi son Camp par rapport au fait de ressentir la forêt elle-même grâce aux indications de son mentor! En son for intérieur, elle se promet aussitôt de s'entraîner jusqu'à pouvoir ressentir cette nature & cette harmonie au maximum de ses capacités. Pour rendre fier son mentor, & pour son propre bénéfice également puisqu'elle est convaincue de l'utilité d'une symbiose avec leur environnement habituel pour être de meilleurs Guerriers, autant en chasse que pour défendre leurs terres. Elle se promet aussi de retransmettre la technique à son tour, le jour où lui sera fait l'honneur d'un apprenti. Elle sourit. Emplie de bonne humeur, malgré l'air frais qui fait frissonner sa fourrure ; l'hiver se fait proche, elle le sait, & il semble décidé à arriver rapidement. Enfin remarque, cette vitesse d'installation de la saison froide est peut-être normale ; elle ne l'a jamais vécue après tout, trop jeune pour avoir connu un cycle complet des Saisons.

Les mots que prononce ensuite Étoile Sombre la surprennent. Peut-être pas autant que cela aurait pu ; ne s'attendait-elle pas à cette affection, après tout? Pour avoir été proche de lui dès son enfance, par l'amitié qu'il entretient avec son père notamment, & pour l'avoir toujours apprécié tout autant. Un ronron léger lui échappe, & elle lui renvoie un regard, un sourire, qui sont une réponse bien plus efficaces que toutes les paroles qu'elle pourrait prononcer pour l'assurer d'une affection équivalente à son encontre. N'a-t-il pas toujours été un ami si proche de son père qu'il en serait presque un frère? N'a-t-il pas de cette manière toujours été un peu l'oncle & le parrain de l'unique fille connue du Guerrier aveugle? La bonne humeur l'envahit, faisant s'agiter sa queue roux-pâle touffue vivement & joyeusement ; jusqu'à ce qu'une certaine hésitation s'empare d'elle. Il est un sujet dont elle s'est promis de parler, un jour le plus tôt possible, avec lui ou son père ; mais elle n'est jamais parvenue à l'adresser à son paternel en plus de six lunes. Ne serait-ce pas un moment adéquat? Au fond, probablement n'y aura-t-il jamais vraiment de moment plus adéquat que les autres, mais il lui faudra bien se lancer un jour. & cette légère pause dans leur entraînement où l'adulte lui a ouvert son cœur lui semble pouvoir convenir. Loin du Camp, loin du Clan, des oreilles indiscrètes. Lentement, un peu timide soudain, elle relève ses grands yeux de saphir vers le meneur.

- Je.. Je peux te poser une question?

Sa voix tremble. Toute sa jeune vie elle a attendu cet instant, & désormais qu'elle ose enfin se jeter dans à l'eau (enfin, façon de parler), la voici devenue fébrile, un peu hésitante. Tremblante de tout son être, anticipant de connaître enfin la vérité elle l'espère, de savoir un peu plus sur ses origines.. Ou alors la déception de n'avoir encore pas de réponse & de devoir chercher encore.

- Tu sais qui est ma mère, n'est-ce pas?

De tout son coeur, elle espère qu'il accepte de lui répondre. Elle est pratiquement sûre, après tout, que son père n'aura jamais interdit que la vérité lui soit révélée à elle. A n'importe qui d'autre, oui, mais pas à elle ; n'est-elle pas la première concernée après tout? Elle ne pense pas que révéler ce secret soit une chose à laquelle il se sente particulièrement prêt, à moins d'avoir pu revoir sa mère & convenir de le dévoiler ensemble ; mais si elle a besoin de savoir il n'aura pas exigé de la laisser dans l'ignorance, n'est-ce pas? & elle a plus que besoin de savoir. De chercher d'où elle vient, désormais. Alors finalement, elle se lance réellement. Détaillant sa pensée, ses déductions. La raison pour laquelle elle en vient finalement à lui poser cette question, & surtout la raison de la manière dont elle la pose.

- Je.. N'ose pas vraiment en parler à mon père. Il a ce regard triste, souvent, qui contraste avec son optimisme habituel ; & qui se perd sur la forêt, vers les Quatre Chênes. Un peu comme toi, en fait.. Mais lui, je pense de plus en plus savoir pourquoi. Avec Nuage de Lynx, une fois.. On a étudié toutes les Guerrières du Clan pour deviner qui était ma mère. & on n'a pas trouvé. De toute façon, c'est vers l'extérieur que la nostalgie de papa se perd.. Étoile Sombre, je suis Clan-mêlée, n'est-ce pas?

Ses yeux bleu-profond glissent vers le sol. Pour une fois dans sa vie encore courte, elle ne trouve le courage. Ne sait pas comment soutenir les yeux gris de son chef, son mentor, son parrain. Elle n'est pas certaine de pouvoir y affronter ce qu'elle y verra, ce qui va les traverser à l'entente de ses réflexions. & pourtant, un instant à peine plus tard, elle s'y oblige. Redresse la tête aussi fièrement qu'elle le peut, plonge son regard d'enfant dans celui du matou noir. & elle attend. Presque tremblante, mais de manière contradictoire étrangement assurée. Presque apaisée, au fond. Ca y est, c'est sorti. Un poids se libère de son ventre, un poids dont elle n'avait pas même conscience. Il ne lui reste plus qu'à attendre.. La sentence? Cette réponse qui, peut-être, bouleversera sa vie. Avec un calme presque impressionnant, pour une petite femelle dont on a protégé le statut du sang, & qui revendique désormais son droit à la vérité. Qui revendique être pour moitié issue d'une autre tribu.

fiche by Nighty Jaegan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Mar 25 Juil - 21:22

Orphelins
Étoile Sombre ne lui demandera plus d’écouter. Attentive, elle se livre déjà à l’exercice dicté et plus encore, lui rappelant sa propre jeunesse et avec elle une cascade de souvenirs heureux teintés par l’amertume du deuil et du temps qui passe. Entre eux se tisse un silence, un silence de ceux qui substituent sans mal toutes les paroles des sourds. De ces silences légers et lourds tout à la fois, chargés d’émotion, ces silences qui veulent tout dire. Le meneur sourit à son tour, puis son regard se perd vers l’horizon. Longuement, il se laisse emplir par une sensation de paix. À nouveau, il tente une œillade en direction de Nuage de Vipère, le cœur sensible. Elle est ce qu’il a de plus près d’une fille. Ensemble pour partager des moments qu’il aurait autrement dédié à sa progéniture. Le matou laisse ses réflexions le porter au loin, vers Nuage de Flèche et Nuage de Romance. Il espère qu’elles lui ressemblent, à cette jeune apprentie avec qui chaque moment semble précieux et intouchable. Si Vipère ne remplacera jamais ses enfants, elle lui offre tout de même un présent inestimable : une présence. À l’instar de son père, il la considère tel un membre exclusif de sa famille. Il en vient à espérer que ce silence s’étende à jamais, que cette paix ne le quitte plus. Serait-ce ainsi? Si à ses côtés grandissaient ses enfants? Si Masque de Rosée ne s’en allait pas?

Mais cette voix, cette voix qui tremble, le tire d’amères utopies. Lentement il se détache de la contemplation de ses plus ardents désirs, se laissant lentement planer jusqu’à la conscience. Alors qu’il émerge enfin, il se fait trop tard pour réduire les ardeurs nouvelles de Nuage de Vipère et ce projet qui lui tient à cœur. Étoile Sombre se trouve confronté à deux abysses implorants, nerveux mais décidés, et surtout avides. Tant de secrets, tant de secrets… Encore une fois, le Chef du Tonnerre s’épuise de tous les conserver. Celui-ci lui paraît si lointain, et facile à s’échapper. En lui, il sait que la novice a droit de connaître ses véritables origines. Néanmoins doit-il être celui pour percer ce mystère, pour raconter une histoire qui n'est pas la sienne? Étoile Sombre ouvre la gueule, sans trouver réponse. Ses prunelles le trahissent néanmoins, deux étangs troublés. Le mâle au pelage de nuit ne peut s’empêcher de s’imaginer la situation inverse, à la Lune où ses enfants se posent peut-être quelques questions au sujet de leurs origines. Devant leurs yeux curieux et dévastés du vide laissé par un parent absent et inconnu, que dirait Masque de Rosée?

Saurait-elle que dire? Étoile Sombre ne s’est jamais senti si seul que devant la novice, taraudé par une décision qu’il tente de faire réfléchie. Les pensées se bousculent en lui. L’instinct le pousse à l’honnêteté, mais ses valeurs s’entrechoquent. Puis Nuage de Vipère reprend la parole et le parallèle le laisse un instant sans voix. Si dans la mêlée elle aura deviné pour ses origines mixtes, se doute-t-elle que son mentor porte un secret semblable à son géniteur? La peur le saisit et ses oreilles se rabattent contre son crâne comme venant infirmer à la fois la théorie de la jeune âme en quête de réponses à ses côtés, mais aussi sa culpabilité. À chaque fois que la vérité menace d’éclater, Étoile Sombre se rappelle son manquement envers le code du guerrier et toutes ces valeurs traditionnelles qu’il honore. Et il se souvient des menaces des Étoiles Noires, qui exposeront tous leurs vices disent-elles. Rêve de Tanuki et lui auront succombé au plus délicieux des vices. Le mentor aimerait en préserver son apprentie, même si en cet instant il a simplement honte. Honte de l’entendre dire d’une bouche si jeune, honte de potentiellement représenter ceci pour elle qu’il estime tant : un traître. Et si Vipère en voulait à son père? Comment Étoile Sombre se pardonnerait-il d’avoir brisé sa confiance et sa relation avec sa fille?

«Tu n’as pas… tu n’as pas le droit de me poser ces questions, Nuage de Vipère.»

Sa voix est si grave, si lasse, si vieille. Le poids des secrets dévoilant sous la faible lueur du jour les stries blanches qui envahissent progressivement son corps qui, quoique encore jeune, se détériore probablement plus rapidement qu’anticipé.

«Ce n’est pas à moi de te révéler tes origines. Ne crois-tu pas que tu devrais poser la question à ton père?»

Si sa voix se fait plus douce, subsiste tout de même dans la grisaille dansante de ses yeux l’ombre d’une peur.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Mer 26 Juil - 14:03


Nuage de Vipère


Pas le droit.. Pas le droit. Tels sont les seuls mots que retient la jeune femelle, occultant le malaise apparent qu'elle avait noté juste avant, occultant d'écouter la phrase qui suit. Ces trois mots résonnent dans son esprit, laissant une saveur amère & infecte sur ses babines. Pas le droit de poser la question. Pas le droit de savoir ses origines. Pas le droit d'apprendre qui elle est, d'où elle vient. Ce n'est pas je ne veux pas, je ne peux pas. C'est tu n'as pas le droit de demander. Pas le droit d'apprendre ce nom. Pourquoi? Toute raison, toute pensée sensée lui échappe, & les larmes montent vite à ses yeux de saphir si semblables, sans qu'elle ne le sache, à ceux de cette mère dont elle languit désormais brutalement de savoir le nom, l'origine. Mais elle n'a pas le droit de savoir, pas même celui de demander. & ce fait la brûle de l'intérieur tant & si bien qu'elle se sent presque étouffer, qu'elle ne se sent plus la force de répliquer comme elle l'aurait dû. Sa question n'avait pas lieu d'être, elle n'aurait pas dû la poser. Sera-t-elle considérée traîtresse, d'avoir pu oser imaginer ses origines pour moitié venues d'ailleurs? Même si cela devait être vrai, sera-t-elle mal considérée d'avoir envisagé cette possibilité comme étant acceptable & ce sans ciller, sans s'en offusquer? Pensera-t-on que cela pourrait ébranler sa loyauté? Pas le droit. Elle n'avait pas le droit de poser la question. Ses pattes tremblent, son regard ne quitte plus le sol, toute trace de sa bonne humeur précédente balayée par cette sentence qui lui semble si brutale. & soudain, sans nul signe avant coureur, ses membres se mettent en mouvement.

Elle court, échappant à cette situation oppressante si elle le peut. Elle pensait être préparée à tout entendre. Mais elle n'était pas prête à cette réponse-là pourtant. Pas prête à ce que ce chat, lui en particulier, assène ainsi qu'elle n'avait pas le droit de demander, de savoir. La fuite n'est pas sa nature ; mais pourtant oui, elle a fui sans se retourner. De toute la force & la vitesse de ses pattes, renforcées par sa jeunesse & poussées par le sentiment d'injustice qui l'étreint avec violence, elle fuit cette réalité qu'elle ne peut accepter, en aucun cas. Slalomant agilement entre les troncs de sa si chère forêt, les larmes brouillant sa vision alors qu'elle s'évade au hasard, vers une destination qu'elle ignore. Sur ses terres certainement, ou pas bien loin, mais à l'écart autant que possible de cette réponse qu'elle se refuse d'admettre. Elle a besoin de savoir! Pourquoi n'en aurait-elle pas le droit? Au nom de quoi la priverait-on ainsi d'une partie d'elle-même? La loyauté, le Code du Guerrier? Que de foutaises à ses yeux! De la poudre aux yeux, de fausses excuses. En quoi lui dire, juste à elle, le nom ou l'origine de sa mère serait inavouable? Elle a juste besoin de savoir si, oui ou non, elle a simplement été abandonnée par une Guerrière de leur Clan refusant de l'élever, ou s'il y a derrière son absence de mère une raison plus noble, plus aimante. Forçant encore sur ses pattes déjà poussées à leur limite, elle tente d'accélérer, de chasser ce tourbillon de sentiments difficiles à supporter ; injustice, oppression, rancœur, peine.

Subitement libérée du couvert des arbres entre lesquels elle ondulait vivement, la femelle roux-pâle trébuche soudain sur une racine affleurante qu'elle n'avait pas repérée, & s'effondre sans crier gare non sans rouler sur quelques mètres dans le tapis d'herbe, emportée par son élan. Finissant sur le flanc, le souffle court, toussant quelques peu pour tenter de retrouver un semblant de respiration. Lentement, elle lève la tête vers les cimes des quatre grands & vénérables Chênes entourant la clairière où ses pattes l'ont menée, l'air égarée si ce n'est quelques peu hagarde. Quelle ironie, n'est-ce point par ici que se perd si souvent le regard de son père? Le lieu même qui l'a conduite à orienter ainsi ses interrogations. Un petit gémissement lui échappe, emprunt de peine & d'injustice, alors qu'elle pose sa truffe sur ses pattes, sa queue battant l'air tristement. Pourquoi n'aurait-elle pas droit de savoir, juste savoir? Pas de révéler, pas de juger ; juste de connaître ses origines, son sang. Son identité pleine & entière, tout simplement.

fiche by Nighty Jaegan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Ven 28 Juil - 18:14

Orphelins
La honte le décompose en une ombre de lui-même. Il ne sera jamais plus qu’un chat, malgré les neuf vies qu’on lui aura octroyées, malgré la décision des Étoiles de le faire leur représentant et un meneur de Clan. Étoile Sombre restera toujours Sombre Nuit, le guerrier nonchalant au sourire charismatique. Les responsabilités, si elles font désormais partie de son quotidien, représentent encore un important défi pour lui. La charge des aveux quant à l’origine de Nuage de Vipère lui paraît impossible à relever, surtout en connaissant les détails de son propre passé. Le matou au pelage de nuit ne pourrait pas même adresser la question devant sa propre progéniture au sujet de sa paternité, comment donc pourrait-il révéler le secret de son meilleur ami? Même si le guerrier roux lui aura affirmé que le jour où viendraient les questions, qu’il faudrait lui répondre, Étoile Sombre n’en a simplement pas le courage, encore habité par la crainte de perdre l’estime de sa jeune protégée ou que son secret ne soit dévoilé au grand jour. Malgré ses réticences envers son poste, le Chef du Tonnerre ne voudrait laisser sa place pour rien au monde, et encore moins déserter son Clan. Et si Vipère, sous l’effet de la colère et de la jeunesse inconsciente, avouait au reste de la tribu la vérité au sujet de leur meneur et d’un de leurs guerriers?  Oh, le mentor a confiance en son apprenti, néanmoins la peur l’aveugle.

Lorsque la jeune chatte s’enfuit sans mot dire, quelque chose en lui se brise. Il sait alors qu’il a obtenu exactement ce qu’il cherchait à éviter. Pendant quelques instants, il la scrute s’évanouir à l’horizon, hanté par cette vision qui le laisse amer et seul. Torturé à la perspective d’avoir causé de la peine chez la petite, il tente de se mettre un instant à sa place. Nuage de Vipère l’estime. Si elle posé la question, c’est qu’elle a placé un certain degré et de proximité en lui. Depuis combien de temps ces questionnements la taraudent-elles? Il se souvient de son propre passé, de la façon dont il souffrait du silence de sa mère au sujet de son géniteur. Il n’aura jamais eu la réponse avant qu’il ne soit trop tard. Griffe de Lierre et Féérie des Lucioles auront emporté ce secret dans la mort. Avec un soupir, il emboîte le pas à la novice, la suit au trot sans se presser. À quoi bon? Elle aura probablement d’un moment pour décanter de ses émotions adolescentes de toute manière. Lorsqu’il la retrouve, la culpabilité le ronge. De toute évidence, son refus de parler l’aura énormément affectée et laissée à l’abandon entre les silhouettes contemplatives des quatre chênes. Étoile Sombre s’assoit, ombre parmi les ombres, et la scrute quelques instants dans un parfait silence. Il revoit, à quelques pas de l’apprentie, la naissance de ses enfants alors que Masque de Rosée le rejoignait.

«Elle s’appelle Flamme d’Espoir. Guerrière de la Lune. Nièce de la lieutenante. Elle est belle et douce et ton père l’aime de tout son être.»

Il se tait. Le reste de l’histoire, Rêve de Tanuki pourra le raconter.

«Cela fait de toi une sang-mêlée, mais tu es avant tout un membre de ce Clan à part entière. Néanmoins, je comprendrais si tu voulais voir ta mère, échanger avec elle ou même la rejoindre. Je ne te jugerai jamais pour tes origines. Tu es tout autant légitime en ce Clan que n'importe quel autre. Je voulais que tu le saches. Je suis désolé si je t'ai fait de la peine. Je... Tu as le droit de savoir, c'est simplement un sujet difficile à aborder.»

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Dim 3 Sep - 19:39


Nuage de Vipère


Le museau posé sur ses pattes, son regard saphir pour la première fois dénué de tout éclat perdu sur les brins d'herbe l'entourant, la minette pleure en silence. Pas de longs sanglots déchirant, juste un sentiment d'hébétude, de profonde injustice. De désarroi, & des larmes discrètes, muettes. Elle n'a pas le droit, lui a-t-il dit. Elle n'arrive pas à l'accepter. La baie est fort rude à avaler. Elle ne peut pas l'admettre. Un petit gémissement frustré & peiné lui échappe subitement, & vivement sa truffe s'enfouit entre ses coussinets, puis son visage entier est dissimulé entre ses pattes. Plongée ainsi dans l'obscurité, elle se coupe de la nature encore un peu verdoyante, du froid environnant, tente d'oublier la désillusion brutale qu'elle vient de subir. Trop brutale à son goût. Pourquoi n'aurait-elle pas droit de savoir qui elle est, d'où elle vient? Question sans réponse. Qu'elle tente de mettre de côté pour ne plus y penser, pour ne pas risquer de cesser de chercher ; car qu'importe, elle finira par savoir. Ainsi plongée dans ce tourbillon de pensées, d'émotions & sentiments, elle n'entend pas son mentor approcher, la rejoindre. Sans doute aurait-elle pu s'y attendre. Sans doute devrait-elle aussi s'attendre à des remontrances en rentrant, une punition ; mais elle n'y pense même pas, & n'en a cure. Elle se fige subitement, son corps entier crispé, lorsque la voix familière du matou noir retentit à ses oreilles, à la fois proche & si lointaine à la fois. Quand sans détour, sans chercher quoi que ce soit d'autre, il revient sur ses premières déclarations pour lui livrer plus encore que ce qu'elle avait espéré avoir à l'origine ; un nom. Un Clan. Même une ébauche de description, & une partie de sa famille. Flamme d'Espoir.. Un nom qui sonne si doux, à ses oreilles. Qu'elle a déjà entendu par le passé, car la Guerrière a bonne réputation, & certains de ses camarades de Clan ont pu regretter de n'avoir pu lui parler depuis longtemps, les Assemblées étant suspendues depuis avant même la naissance de la jeune novice. Mais elle n'a pas entendu ce nom autant que celui de celle qu'Etoile Sombre évoque comme la tante de la jeune Guerrière Lunatique ; sa grand-tante, donc. Belle de Nuit, le Lieutenant de la Lune. Elle serait donc la petite-nièce d'une des Vétérans les plus connus de la forêt. Membre de sa famille réputée comme étendue.

Les larmes lui montent de nouveau aux yeux, alors qu'elle relève lentement son museau vers l'adulte qui a repris la parole. Mais pas le même type de larmes cette fois ; emplies d'émotion, d'une certaine joie. D'un profond soulagement, aussi. Plus qu'une mère, voilà qu'elle découvre tout l'autre pan de sa famille dont elle ignorait jusque là toute l'existence. & par sa simple présence, par ce seul revirement qu'est cette révélation, son mentor lui démontre sans qu'elle ait eu à faire quoi que ce soit qu'elle avait bien mal interprété son refus premier, qu'elle s'était leurrée. Il ne s'agissait pas d'un déni de son droit de savoir. Elle avait entièrement le droit de savoir. Juste une sorte.. De crainte? Mais de quoi? Elle l'ignore. & ne cherchera pas à le savoir ; ce ne sont pas ses affaires. Si comme elle l'a déjà supposé quelques fois auparavant une peine semblable à celle de son père habite le meneur de son Clan, elle ne veut pas le savoir & fera toujours mine de n'avoir rien vu. A moins qu'il décide un jour, & ce serait étonnant, de lui en parler, elle ne veut rien en savoir. C'est son jardin secret, à lui, & ce ne sont absolument pas ses affaires. Tout ce qui lui importe, c'est de savoir enfin ses origines, de découvrir qui elle est ; pas les secrets des autres. Encore toute tremblante, un peu troublée, la jeune apprentie se redresse lentement, s'appuie sur ses pattes arrières pour être assez grande & presse la truffe doucement contre le front de son mentor, dans un geste affectueux. Un geste simple, emprunt d'une certaine reconnaissance, d'humilité aussi.

- Je sais, Étoile Sombre. Mon coeur & mon âme appartiennent au Clan du Tonnerre pour toujours, même si une part de mes origines sont ailleurs. Je veux connaître ma mère évidemment, & ma fratrie si j'en ai une, mais ma loyauté t'est acquise ainsi qu'à notre Clan. Je garderai le secret de mes parents, celui que tu les a aidés à taire. & je ferai tout pour devenir une respectable Guerrière du Clan du Tonnerre, celle que j'ai rêvé d'être depuis toute petite.

De nouveau, la flamme étincelle dans son regard bleu profond, un petit sourire reparaît timidement sur ses babines alors qu'elle se rassoit face à l'adulte, sa queue touffue enroulée autour de ses pattes. Un peu mal à l'aise, peut-être? Mais également apaisée. Soulagée.

- C'est moi qui suis désolée, je.. J'ai un peu sur-réagi, je crois. J'aurais dû me douter que c'était pas si simple à dévoiler après avoir défendu ce secret si longtemps, plutôt que sauter aux conclusions.. Enfin.. Merci. Pour tout ce que tu as fait pour moi, & mes parents.

fiche by Nighty Jaegan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Sam 9 Sep - 19:58

Orphelins
Sombre Nuit possédait des idéaux plutôt arrêtés sur divers sujets, ceux impliquant ses valeurs traditionnelles plus particulièrement. La loyauté, par exemple, s’inscrivait chez lui comme le dictait le code du guerrier. Il existait pour le combattant des barrières invisibles entre les Clans qui empêchaient certains rapports et condamnaient les autres. Il ne considérait pas l’autre tel un ennemi, mais plutôt tel un prochain inaccessible. Sa sympathie naturelle ne l’empêchait pas de côtoyer les représentants des autres tribus. Il ne se serait jamais imaginé cependant emprunter cette voie, celle que plusieurs pourraient considérer tel de la traitrise. Depuis sa rencontre avec Masque de Rosée, ses valeurs s’en sont trouvées renversées, et sa définition de certains concepts nuancée. Pour lui, la loyauté ne se résume plus à l’appartenance simple à un Clan; à cet effet on pourrait condamner Nuage de Vipère sans même prendre en compte ses actions ou ses pensées. Pour Étoile Sombre, la loyauté appartient aux personnages importants de son histoire, peu importe son Clan. Ainsi, le meneur parvient à se montrer vrai et loyal envers le Clan du Tonnerre pour qui il remuerait ciel et terre, ainsi que pour sa famille appartenant à une autre tribu. Le matou au pelage sombre ne jugera jamais la petite si jamais la curiosité la pousse à la recherche de sa famille maternelle, ou même à se rapprocher d’elle. Si elle devait partir, le mentor ne le prendrait pas tel un abandon ou une trahison. Il sait, il sait parfaitement ce qu’il en coûte d’être partagé entre deux mondes.

Prudent, le vétéran observe la rouquine tandis qu’elle encaisse la nouvelle. Étonnamment calme, l’apprentie lui assure de sa loyauté et son mentor sourit. Il n’en doutait pas vraiment à vrai dire. Fidèle à elle-même, la jeune chatte reprend sur elle en témoignant de sa grande maturité, s’excusant pour son comportement et le remerciant d’avoir gardé le secret pour Rêve de Tanuki.

«J’ai toujours trouvé les frontières entre les chats bien dommages. Je suis convaincu que de partager nos ressources plutôt que de les préserver jalousement n’avantage personne. La haine… je n’ai guère de tendance à la haine, ainsi j’ai du mal à concevoir de détester mon voisin simplement pour une histoire de Clan. L’histoire de ton père m’a touché. Il est mon meilleur ami, je n’irais jamais le juger. Le code du guerrier est injuste parfois. L’amour n’a pas de frontières. Votre secret, je le garderai aussi longtemps que vous le voudrez.»

Il lève un regard vers le ciel tout à coup, le temps change, le vent se lève.

«Dans tous les cas, je suis honoré de te compter parmi nos rangs. Je t’aiderai de mon mieux à devenir la guerrière que tu aspires être. Je ne te considérerai jamais autrement que mon apprentie, un membre de mon Clan. Je sens que tu auras beaucoup à discuter avec ton père. Je pense qu’après tout ceci, qu’il ferait mieux de rentrer, le temps se gâte de toute façon.»

D’épais nuages couvrent le ciel et le vent joue dans leur pelage, prenant en puissance.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   Jeu 2 Nov - 11:22


Nuage de Vipère


Cette fois c'est certain, l'orage est passé pour de bon, avec lui balayés sont les doutes & la souffrance qui ont pu étreindre un moment le mentor & l'élève dans cette étrange & difficile discussion. Désormais le soulagement est de mise, les sourires reviennent quelques peu. Alors qu'autour d'eux le temps commence à se gâter & le vent à se lever, brutal, la plus jeune écoute les paroles de l'autre avec son regard saphir toujours étincelant de la même émotion, de la même joie d'avoir enfin trouvé ce qu'elle cherchait depuis si longtemps. A ce qu'il dit, elle hoche plusieurs fois très légèrement la tête, car que se soit sur le fait que les frontières entre chats soient d'une tristesse sans nom, sur certaines injustices du noble Code qu'elle défendra pourtant toujours, sur l'absence de frontières de l'amour sur lequel on n'a de toute façon aucun pouvoir de décision.. Ou simplement sur le fait que, forte de ses nouveaux savoirs, elle ait à discuter avec son père. Oui, sur tous ces faits qu'il évoque, elle est en accord avec lui. & fort paisible. Un petit sourire aux babines, elle s'amuse de constater dans ses paroles des choses dont elle se doutait un peu beaucoup, que d'autres peuvent reprocher à son mentor mais qu'elle, elle admire ; il est un pacifiste. Comme son père, sa tante, comme elle-même. Pour lui même s'il défendra son territoire & sa tribu envers & contre tout, aller chercher des noises au voisin pour des futilités, juste pour se faire la guerre & se détester, n'a aucun sens ; & certainement pas autant de noblesse que le fait de pouvoir vivre en harmonie, chacun sur le territoire où l'on est plus fort & plus adapté. Un petit ronron lui échappe, noyé dans le souffle puissant du vent qui commence à agiter fortement les cimes.

- Tu parles comme mon père, lui aussi a toujours pensé ainsi, & c'est lui qui me l'a transmis sans aucun doute. Sûrement que c'est un peu pour ça que vous êtes si proches, au fond.

& puis la jeune féline se lève, faisant mine de partir & emboîtant le pas de son mentor sitôt qu'il prend le chemin du Camp. Car puisque la météo semble commencer à dégénérer, & que ce qu'ils avaient à se révéler & à se dire a été posé, il est grand temps de rentrer se mettre à l'abri. Leur Clan a assez perdu à cause des caprices des vents & orages ces dernières lunes, sans aller y rajouter leur présence inutile alors qu'une nouvelle tempête pourrait aussi bien se lever, si elle en croit l'étrange impression de ses moustaches.

fiche by Nighty Jaegan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orphelins |PV Vipère|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orphelins |PV Vipère|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire des communes - Le Havre-Danton-Douanes
» Jim Carrey
» les animaux du bois de quat'sous
» LA MARINE BELGE VIENT EN AIDE AUX ORPHELINS DE BOMA AU CONGO
» Argument pour un don

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan du Tonnerre :: Territoires :: Grands Pins-
Sauter vers: