« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le prix de la liberté. || Libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Le prix de la liberté. || Libre.   Sam 20 Aoû - 0:26

Tu marchais depuis un moment maintenant. Où est-ce que tu allais ? Tu l’ignorais toi-même. Tout ce que tu savais c’est que tu avais eu envie de partir comme cela, explorer un peu tout seul le territoire. Personne ne t’en avait donné l’autorisation, mais tu tenterais d’attraper quelques proies pour tenter d’amadouer le Clan. Tu étais certains que cela passerait. Et puis bah, Masque de Rosée n’avait qu’à mieux s’occuper de toi. C’est vrai, tes entraînements étaient aussi inintéressants qu’elle. Le truc c’est que tu t’efforçais de les suivre, non sans indignation. Tu savais que pour être le meilleur, tous les conseils étaient bons à prendre. Tu n’allais pas baisser les pattes maintenant. Tu venais à peine de commencer l’entraînement. Tu ne voulais pas décevoir Flamme d’Espoir. Et encore moins tes sœurs. Non. Elles comptaient sur toi pour être protégées. Et toi, tu te devais de le faire. Tu serais toujours le premier et dernier rempart entre elles et le danger. Et jamais au grand jamais tu ne les abandonnerais. Les odeurs de la forêt chatouillaient tes narines et te firent redescendre sur Terre. L'herbe filait sous tes pattes et le sourire béat qui trônait sur ton visage témoignait de la joie que tu prenais à être ici. Ce qui te faisait le plus plaisir ? De ne pas obéir. Oui parce qu'un Apprenti se devait d'être toujours avec son mentor. Toi ? Tu te devais de t'écouter. Tu pouvais faire ce que tu voulais. Pour le moment, personne ne t'avait jamais posé réellement de limites. Et puis, les limites sont bien faites pour être franchies. Tu ne renonceras jamais à ce geste qui te donne une sensation tellement puissante. Lorsque tu désobéis ainsi aux ordres, tu te sens puissant, tu te sens fort. Quelque chose de puissant te donne la force de continuer et ce malgré le fait que tu te mettes parfois en danger. Qu'importe. Tu arrives toujours à t'en sortir de toute façon. Maintenant que tu avais le droit de sortir du Camp, tu n'allais pas t'en priver. Tu n'allais pas te priver pour une femelle. Masque de Rosée n'avait qu'à aller voir ailleurs tiens.

Tes sens se mirent en éveil lorsqu'une délicate odeur de proies vint te chatouiller les narines. Tu entrouvris la gueule et pris une nouvelle inspiration pour mieux sentir encore cette odeur alléchante. Comme totalement envoûté par cet effluve, tu te mis instinctivement à remonter la piste qu'elle avait laissée. Tu avais reconnu l'odeur d'un lapin et c'était là une de tes proies préférées. En plus de pouvoir être partagé du fait de sa taille, tu trouvais la chair délicieuse. Aussi silencieux que possible, tu marchais tranquillement. Ne pas être trop pressé d'en finir était l'une des règles d'or que tu avais comprises lorsqu'on chassait. À pas de loup, tu progressas plutôt rapidement et tu gagnas du terrain sur la bête. Au fil de tes pas, tu te rapprochais de la proie et tu t'éloignais de ton Camp. Bientôt, le paysage commença à changer, mais tu n'y fis pas attention. Un grand sourire trôna sur ton visage lorsque enfin tu eus un visuel sur la proie. Tes yeux se rivèrent sur le corps brun de l'animal et tu t'avanças silencieusement, en prenant garde de ne pas marcher sur une brindille ou autre. Alors que tu étais à deux doigts de l'attraper, prêt à bondir sur ta proie, le vent tourna et la bête te capta. Tu n'eus pas le temps de préparer ton saut et tu finis le nez dans la poussière alors que l'animal commençait à prendre la fuite. Rapidement relevé, tu te mis à poursuivre l'animal. Tu gagnais progressivement du terrain sur elle. Tu allais l'avoir. Tes crocs se seraient refermés sur sa cuisse, mais tu te stoppas nette lorsque une odeur forte te prit à la gorge. L'animal ne demanda pas son reste, continua son chemin, comme s'il ne sentait pas, le marquage du Clan de l'Ombre.

« Et merde. »

_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 


Dernière édition par Nuage du Loup le Mar 24 Jan - 17:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Miel
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 15
Date d'inscription : 12/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté. || Libre.   Ven 23 Sep - 21:13

HRP:
 

Montage créé avec bloggif
Le prix de la liberté

Nuage de Miel cligna des yeux. Dans le camp, les guerriers de l'Ombre s'activaient pour satisfaire la routine habituelle de la vie clanique : certains se préparaient à partir chasser, d'autres révisaient leurs tactiques de combat, des reines contaient des histoires à leurs chatons, des anciens ressassaient leurs vieux souvenirs en discutant entre eux … Rien ne semblait avoir changé depuis la naissance de la jeune apprentie, et pourtant, la vérité avait fini par se faire accepter des habitudes de la Tribu. Tel un poison, il s'introduisait dans le corps de sa victime et lui promettait une mort lente, sans aucun moyen de guérison.
Les Escadrons existaient bel et bien, les règles d'Etoile du Mystère étaient désormais appliquées et, même si la femelle rousse n'avait jamais vécu une existence sans surveillance, elle devait s'avouer épuisée de devoir demander aux nouveaux gardes de sa meneuse de l'accompagner ici et là, de leur demander la permission pour tout ce qu'elle entreprenait. L'indépendance n'avait plus sa place parmi les siens et, petit à petit, les étouffait sans que personne ne s'en rende compte. Nuage de Miel ne savait décidément plus quoi faire afin qu'on la laisse tranquille. Il ne lui était plus possible de faire quelque chose sans que des yeux ne l'observent. L'ancien lieutenant du Clan de l'Ombre était-il aussi dangereux que cela ? Elle ne l'avait jamais vu, et se demandait bien à quoi il ressemblait.

Malgré tout, le rencontrer ne lui faisait pas peur. Enfin, ce n'était pas le bon mot : c'était l'idée de sortir et de RISQUER de le croiser qui ne lui faisait pas peur. Si on lui demandait de sortir juste pour pouvoir lui parler, Nuage de Miel le savait, elle n'accepterait même pas cette proposition digne de l'Enfer. En revanche, elle voulait revoir la beauté de son territoire. Les lieux que Reflet des Songes le lui avaient montré, sentir la douce odeur de son Clan qui se propageait entre les arbres ainsi que de profiter librement du vide qui lui offrait tant le sentiment de solitude, à force de marcher. La forêt était si vaste, alors pourquoi se contentait-elle d'un vulgaire camp ?
Non pas connue pour sa personnalité de rebelle, personne ne se doutait des pensées de l'apprentie, à cet instant, assise à l'entrée de son antre. Reflet des Songes était occupée, elle ne pouvait pas la prendre pour l'entraîner. Et justement, c'était une terrible bêtise de sa part, car aujourd'hui elle pensait à tout cela et l'envie de s'éclipser lui picotait tout autant les pattes que la faim lorsqu'elle apercevait une proie appétissante. Désobéir une seule fois, ce ne serait pas si grave, non … ?

«  Mais désobéir t'attirera des ennuis, » murmura-t-elle à elle-même. La rouquine s'assura d'un regard que personne n'était à proximité d'elle, de peur qu'on ne découvre son plan. Les scrupules se bousculaient dans sa tête. Etoile du Mystère la gronderait. Reflet des Songes serait déçue d'elle, et ne lui ferait plus confiance comme auparavant.
Le Clan de l'Ombre serait furieux et les apprentis se moqueraient d'elle. Cela valait-il autant le coup de jouer avec le feu ? Elle ferma les yeux, une seconde. Sa queue s'enroula autour de ses pattes, et serra, serra tant à cause du doute. Fleur de Nacre l'avait bien éduquée. Pourquoi tout remettre en cause, maintenant ? Il lui était impossible d'éviter la sanction. On découvrirait qu'elle s'était éloignée.

Enfin non … Peut-être … Peut-être pouvait-elle mentir … Créer une excuse … S'en sortir …
Soudain, un miaulement interrompit ses songes :

«  Nuage de Miel ! »

Mamie ?
Elle tourna la tête. Ses mirettes miel croisèrent la forme grise de Poussière Cendrée, une ancienne, sa grand-mère.
Sans attendre, Nuage de Miel trottina vers elle. Poussière Cendrée était seule, dans son coin. Elle ne conversait pas avec les autres. Elle avait dû se disputer avec l'un d'eux pour bouder comme ça … La petite ne voyait pas d'autres explications.

«  Mamie ! » miaula-t-elle en déposant une lèche sur le front de sa grand-mère. Les lunes passaient et sa grand-mère vieillissait. Nuage de Miel ne voulait pas l'admettre, mais un jour Poussière Cendrée ne serait plus capable de tenir sur ses pattes. En tout cas, dans le temps présent elle profitait de sa présence, tout comme l'intéressée profitait de la présence de sa famille.

«  Ma petite-fille, » ronronna la vieille femelle. «  Tu étais seule. Je m'inquiétais. Quelque chose ne va pas ? »
«  Je n'ai rien à faire, mais … Poussière Cendrée … Est-ce, est-ce … mal ? Mal de vouloir désobéir aux règles, parfois ?
De quelles règles parles-tu ? » s'étonna l'ancienne, le sourcil levé.

Une nouvelle fois, l'apprentie jeta un œil aux alentours. Elle répondit dans un murmure presque inaudible :

«  J'aimerais sortir du camp sans la présence d'un Escadron. »

Sa grand-mère resta un instant immobile, l'air sérieux. Mais au bout de quelques secondes, le restant de sagesse qui faisait d'elle une ancienne s'envola et, parvenant à retenir un éclat de rire bruyant, elle gloussa, les traits déformés par un amusement méprisant. Il ne fallut guère du temps pour que Nuage de Miel comprenne le ridicule de la situation et des risques qu'elle croyait prendre.

«  Tu stresses pour un rien, mon enfant ! » continua Poussière Cendrée, entre deux gloussements. Finalement, un silence s'installa, et la féline dût se calmer. «  Si les Escadrons devaient surveiller tout le monde, ils devraient se couper en dix. As-tu au moins remarqué le nombre de chats qui vit ici ? Ils ne sont pas assez, quoi qu'on en pense. Et d'ailleurs, si je peux t'aider, je pourrais toujours venir taper la causette avec les gardes du camp ou bien les occuper en les embêtant. Ca te va, Nuage de Miel ?
Et si je croise le lieutenant du Clan de l'Ombre ? A ce qu'il paraît, il n'a pas l'air gentil.
Et il ne l'est pas. Maintenant file. Il ne t'arrivera rien. Ne te balades pas sur les frontières et contente-toi de chasser là où tu auras l'avantage sur ton adversaire.
M-Merci ... »

Ses conseils et avertissements étaient étranges, mais Poussière Cendrée était ainsi. Alors, encouragée par l'ancêtre qui n'était que peu attachée aux lois, la rouquine s'en alla.


▬▬▬▬▬


Le froid lui coupa la respiration. Nuage de Miel était sortie. Elle avait réussi ! Mais prudence et culpabilité l'accompagnaient durant sa marche. Elle ne devrait pas partir trop longtemps. Poussière Cendrée ne serait pas toujours là pour l'aider et, si quelqu'un venait à remarquer sa disparition sans justification, on l'harcèlerait de questions et de regards mécontents à son retour.

Les arbres défilaient autour d'elle. La forêt se préparait à l'hiver. Les dernières feuilles tentaient vainement de s'accrocher à leurs branches. La température basse ne cessait de se dégrader. La brume légère handicapait ses sens. La femelle de l'Ombre marcha, longtemps, dans ce territoire qui lui avait tant manqué. Brusquement, la fille de Fleur de Nacre se figea. Les buissons s'agitaient sous le vent. De drôles de bruits retentirent sans cesser leur chanson. Nuage de Miel sursauta en croyant entendre le craquement d'une feuille. De différents courants d'airs prirent des chemins différents. Un lapin surgit d'un buisson, provoquant un mouvement de recul venant de la novice. Et en le laissant passer, le pelage en pics, elle crût sentir une drôle d'odeur. Inconnue à celle qu'elle sentait régulièrement sur ses terres … Etait-ce le vent qui lui rapportait des odeurs lointaines, provenant de Clans adverses ?
N'importe quoi.
Quoi qu'il en soit, le cœur serré, ses pattes se figèrent. Cette odeur pouvait peut-être appartenir à l'ancien lieutenant de son Clan …
Nuage de Miel garda le silence. Elle n'aurait pas dû venir ici. Elle devrait revenir sur ses pas et aller là où elle serait plus en sécurité … voire même rentrer au camp, car ses aînés avaient raison : ce territoire n'était pas sans surprise.

Code de Pride Epicode


HRP:
 

_________________

MES PERSONNAGES ...



© AVATAR : LEOW.
© SIGNATURE
MALÉ.

Nuage de Miel miaule en ff9900.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté. || Libre.   Ven 23 Déc - 23:24

L’odeur du Clan de l’Ombre envahit les narines et le cerveau de Nuage du Loup. Stoppé net dans son élan, le jeune avait pilé pour s’arrêter quelques pas avant la frontière. Le lapin lui l’avait franchit aussi facilement, aussi futilement, que le jeune chat regrettait de répondre à des règles de la sorte et de ne pas être un lapin folichon, capable de voler au-dessus des frontières, au gré de son envie et non d’un quelconque droit de terre comme ce à quoi les Clans prétendaient. Se posant un moment pour reprendre son souffle après la course qu’il avait mené contre sa proie, Nuage du Loup prit le temps de visiter les abords du territoire du Clan adverse. Quel risque est-ce que cela représentait à ses yeux ? Aucun. De toute façon, il n’avait pas peur de grand chose, faute à son esprit pas suffisamment développé et à sa naïveté de jeune ne connaissant pas grand chose de la vie. Il faut croire qu’aucun jeune ne peut-être vraiment sur ses gardes avant d’avoir vécu un certain nombre de situations, avant même d’avoir connu une situation de danger proche ou imminent. Ne se sentant pas victime d’un quelconque objet dangereux, le tigré prenait plaisir à gambader en ligne droite le long de la frontière olfactive. Il vérifia ainsi si le marquage était net et s’il n’y avait pas d’intrusion à déclarer. De toute façon, il ne pouvait pas faire grand chose de plus. Il se rassura à ne trouver aucune trace du Clan de l’Ombre de son côté de la frontière, cela enlevait au moins la justification qu’il aurait dû fournir à tous pour ne pas avoir signalé son départ ainsi, sans l’accord de sa mentor. En imaginant la situation dans laquelle, il mettrait la femelle, il laissa un sourire traîné sur son visage. Ce ne serait pas lui l’unique fautif, elle aussi prendrait pour ne pas avoir eu un œil suffisamment dur sur son Apprenti et surtout pas suffisamment sécurisant. Après tout, si elle avait été présente lorsqu’il avait décidé de quitter le Camp, si elle lui avait donné des directives, il aurait pu avoir le choix entre désobéir ou se contenter de suivre le chemin qu’on lui traçait. Rien n’aurait garanti le sort de la chose, mais il aurait au moins eu le choix.

Alors que jusque-là le vent emportait l’odeur de l’Apprenti vers le territoire Ombreux, il tourna. Alors qu’il parcourait au pas les frontières, le museau à raffut et les sens dépliés, un nouvel effluve vint irriter ses narines. Dénotant l’importante touche du Clan de l’Ombre, il n’eut aucun mal à conclure que ce ne devait être qu’un membre de ce Clan. Ne se sentant nullement inquiété ou en danger, le jeune se détendit un peu, ne perdant pas non plus de tête toute possibilité de trahison de la part du Clan adverse. Les yeux scrutant les fougères et les buissons, le tigré ne trouva aucune forme féline, ne sachant pas vraiment à quoi s’attendre, il renifla de nouveau l’odeur, tentant de dénombrer les félins. Une seule et unique odeur prônait sur les autres. Ce ne devait donc pas être une patrouille, mais tout simplement un félin seul, venu, peut-être, un peu comme lui, au hasard, au détour d’une envie de chasser ou d’explorer. Méfiant, mais curieux, l’Apprenti prit une voix neutre pour s’annoncer :

« Il y a quelqu’un ? »

HRPG:
 

_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 


Dernière édition par Nuage du Loup le Mar 24 Jan - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Miel
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 15
Date d'inscription : 12/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté. || Libre.   Mar 27 Déc - 18:09

Montage créé avec bloggif
Le prix de la liberté


Sa respiration se fit saccadée. Nuage de Miel ferma les yeux, un instant, puis les rouvrit. Tu n'es qu'une sotte, Nuage de Miel, pensa l'apprentie-guerrière en dressant les oreilles, à l'affût d'un potentiel bruit qui déterminerait son prochain choix. D'une certaine manière, elle constatait que son territoire l'effrayait petit à petit à force de voir la solitude et la culpabilité lui peser sur le cœur. Je ne me sens pas en sécurité sur mon propre territoire … Aie-je seulement l'esprit d'une véritable guerrière ? Une pensée, fugace, lui fit soudainement écarquiller les yeux.

J'ai «   peur   » de mon territoire parce que je ne suis pas habituée à le parcourir seule … C'est peut-être cela, l'un des inconvénients du choix d'Etoile du Mystère. A force de nous habituer à la présence des Escadrons, elle fragilise notre propre indépendance … La rouquine secoua vivement la tête, consciente d'avoir été victime de pensées qui n'étaient habituellement pas les siennes. D'habitude, elle ne voyait pas la décision de ses aînés comme quelque chose de négatif …
Les crocs serrés, Nuage de Miel se força à changer de sujet. C'était peut-être absurde de dire ça, mais … Penser à la «  dictature  » de Mystère la rendait mal-à-l'aise. Allez, continue de marcher. Qui sait si un Escadron t'attrape au cas contraire ! Un frisson d'horreur s'empara de la femelle aux prunelles mielleuses. Une patte devant l'autre, elle oublia bien vite les odeurs inconnues, telle une étourdie, et alors ne fut-elle qu'obsédée que par une chose  : la fuite. Elle ne pouvait pas rester ici, elle n'était pas rassurée du tout.

Alors qu'elle comptait s'éloigner, une voix l'arrêta brusquement :

« Il y a quelqu'un ? »

Nuage de Miel poussa un gémissement étouffé. Elle n'était pas seule  ! La voix provenait de la frontière de l'Ombre. Instinctivement, l'apprentie pivota dans cette direction-ci, repassant en boucle le son et les mots de la voix qu'elle venait d'entendre. Qui était-ce  ? Elle eut beau s'acharner à se dire que tout allait bien se passer, que la voix appartenait à quelqu'un qu'elle connaissait bien mais qu'elle peinait juste à reconnaître, cependant son cœur sut dès le début qu'il s'agissait-là d'un étranger … et que de toute façon, à moins de désirer faire honte à son Clan, elle se devait d'aller le voir et essayer de le convaincre de partir. Après tout, elle avait bien désobéi à ses aînés  ! On la disputerait très certainement d'avoir «  mis sa vie en danger  » en agissant de cette manière, mais peu importe, toujours était-il qu'elle n'avait pas failli à son devoir de future guerrière en faisant face à l'ennemi.
En s'approchant de la frontière, la féline souffla un bon coup, de quoi se donner du courage, et se força à marcher de manière naturelle, contenue, parfaite. Nuage de Miel huma l'air par la même occasion et sentit que l'odeur étrangère s'intensifiait au fur et à mesure de ses pas … jusqu'à que sa route soit barrée par des buissons. La rouquine traversa prudemment l'un d'eux et essaya d'accrocher le moins possible sa fourrure dans les ronces. Enfin, une fois l'obstacle dépassé, elle tomba nez à nez avec l'invité du jour, qui se trouvait être … un jeune mâle, au pelage brun tigré.
Son cœur tambourina contre son poitrail. La panique prit possession d'elle, bien qu'elle tentât de ne rien en laisser paraître.

« Bonjour, » miaula-t-elle d'une voix qu'elle voulut claire et calme. La situation l'angoissait, mais elle se devait de trouver le courage de faire partir son futur interlocuteur. Il n'était pas plus âgé qu'elle, de toute façon … Elle n'avait pas grand-chose à craindre. «  Vous comptiez mettre les pattes sur le territoire d'une Tribu appelée «  Clan de l'Ombre ». J'en fais partie, figurez-vous. Alors … Pourrais-je connaître la raison de votre venue ici  ?  » demanda-t-elle poliment.


Code de Pride Epicode


Désolée, mon poste n'est pas terrible. :/

_________________

MES PERSONNAGES ...



© AVATAR : LEOW.
© SIGNATURE
MALÉ.

Nuage de Miel miaule en ff9900.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté. || Libre.   Mer 4 Jan - 18:40

Est-ce qu’il avait peur ? Non. Il tentait de se persuader que qui que ce soit, il ne pourrait de toute évidence lui faire aucun mal. Alors qui craindre ? Que craindre ? De toute façon, il était bien au-dessus de la plupart des autres félins de son âge, alors qu’en bien faire, le Clan de l’Ombre, n’était, à ses yeux, qu’un Clan faible et composé uniquement de chats sans cervelles. Il aurait bien pu se permettre une petite intrusion sur leurs médiocres et puantes terres qu’ils ne l’auraient certainement pas remarqué. Tous les sens en éveil, Nuage du Loup observait avec intérêt et curiosité les frontières. Si ses yeux ne voyaient absolument rien d’autre que des buissons épineux, sans aucune trouée, ce n’était pas son seul sens. Si ses yeux étaient aveugles à la présence d’un autre félin, son museau et ses oreilles savaient que quelqu’un rôdait. Il le savait avec certitude. Les bruits, bien trop présents et bien trop peu discrets, pour être ceux d’une proie, trahissaient un rapprochement de la chose. L’odeur, elle, n’évoquait rien d’autre que la puanteur du Clan de l’Ombre. Qui allait-il voir apparaître ? Un grand félin bien bâti et puissant comme les légendes le comptait ? Un de ces guerriers faits de mauvaises intentions, de soif de victoire et de sang ? Ou bien un simple petit chaton, frêle et aventurier, ayant fui la pouponnière et l’ennui du Camp ? Est-ce que les choses étaient différentes d’un Clan à l’autre ? Est-ce que les camps n’étaient pas les mêmes ? Les activités ? Peut-être que les chats du Clan de l’Ombre ne jouaient pas aux mêmes jeux en étant petits. Peut-être qu’ils ne jouaient tout simplement pas. À cette pensée, le jeune Apprenti du Clan de la Lune se remémora ses souvenirs d’enfance. Ces longues périodes de jeux, ces longues après-midi à ne rien faire d’autre que de s’amuser avec ses sœurs, à veiller sur elles, in extremis. Peut-être même qu’il songeait à ces petits moments qu’il passait à mépriser la jeune Petite Mélopée. Pendant un long moment, il ne fit que pensée, baissant indéniablement sa garde. Est-ce que c’est ainsi qu’un Apprenti du Clan de la Lune devait se conduire ?

« Bonjour. Vous comptiez mettre les pattes sur le territoire d'une Tribu appelée « Clan de l'Ombre ». J'en fais partie, figurez-vous. Alors … Pourrais-je connaître la raison de votre venue ici ? »

L’effet des mots qui parvinrent aux oreilles de l’Apprenti tigré furent immédiat. Allant jusqu’à oublier les quelques pensées qu’il venait d’avoir, il se rendit rapidement compte de la situation. En l’espace de quelques secondes, les choses avaient changé. Une petite forme féline l’avait rejoint. À en croire la douceur dans sa voix, sans parler de l’angoisse, il s’agissait d’une femelle, une petite femelle qui ne devait guère être plus âgée que lui. Est-ce que cela le rassurait ? Est-ce qu’il se réjouissait de ne se retrouver qu’en face d’une banale Apprentie ? Bien évidemment que non. Ce qui l’amusait le plus, ce fut certainement cette petite angoisse qui transgressait de sa petite voix et de son petit corps roux tigré. Ces petits yeux ronds qui le regardaient comme une bête de foire. Et ses quelques mots qui s’il n’avait pas été prononcé par une inconnue aurait pu le blesser davantage s’il avait été prononcé par un mâle ou quelqu’un qu’il connaissait davantage. Pensait-elle réellement qu’il ignorait l’existence d’une frontière entre le Clan de l’Ombre et le Clan de la Lune ? Prenant l’air hautain qui lui allait si bien, ne laissant transgresser aucune crainte, aucune appréhension quant à l’éventuelle réaction de la petite rouquine, ses yeux dorés trouvèrent les siens. Son regard était bien plus intense, bien plus puissant que l’autre. Il prenait le dessus mentalement, il le savait très bien. Tout dans son attitude tendait à montrer sa supériorité face à la femelle, poussé par son côté macho, il ne tarda pas à lui répondre d’une voix neutre où perlaient seulement un semblant de rivalité clanique et peut-être un peu de machisme :

« Salutations femelle. La coutume voudrait que l’on se présente d’abord, le Clan de l’Ombre n’apprend-il par les bonnes manières à ses membres ? Moi, je me rendais utile à mon Clan, je chassais pour ce dernier. J’imagine bien que ce n’est pas ton cas. »

_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 


Dernière édition par Nuage du Loup le Mar 24 Jan - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Miel
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 15
Date d'inscription : 12/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté. || Libre.   Sam 14 Jan - 21:37

Le prix de la liberté


Pelage brun tigré, prunelles dorées comme la foudre. L'inconnu qui lui faisait face semblait tout juste remarquer son apparition qu'une drôle d'impression alourdit les épaules de Nuage de Miel, qui se mit alors à se demander si son plan n'était pas un tout petit peu risqué. La présence du mâle à ses côtés l'intimidait bien malgré elle et, au vu de l'air hautain qu'il prenait à cause d'elle, elle s'imagina sans mal le fait qu'il devait être un sacré numéro. Son regard croisa le sien avec aisance et, sans aucune crainte, il s'adressa à la rouquine avec un orgueil sincèrement irritant :

«  Salutations femelle. La coutume voudrait que l'on se présente d'abord, le Clan de l'Ombre n'apprend-il pas les bonnes manières à ses membres ? Moi, je me rendais utile à mon Clan, je chassais pour ce dernier. J'imagine bien que ce n'est pas ton cas. »

Nuage de Miel cligna des yeux, étonnée : Comment osait-il ? Il ne la connaissait pas, et malgré tout il se permettait des préjugés et des accusations ? La rousse paniqua intérieurement et chercha ses mots. Que lui dire ? Que faire, face à cet étranger ? Ses mirettes se posèrent un instant sur ses pattes mais, dès lorsqu'elle remarqua son geste, une vieille parole soufflée par Croc de Feu lui revint à l'esprit. Ne baisse jamais les yeux devant un ennemi. Il te prendra pour une faible. Etait-elle faible ? Sûrement. La situation était normalement à son avantage mais, pour une raison inconnue, elle ne se sentait pas à l'aise.
Finalement, l'apprentie crut bon de ne pas faire patienter son interlocuteur. Son manque de conversation ne ferait qu'accentuer les mauvaises ondes du félin. Elle releva les yeux vers lui et laissa échapper un léger soupir :

«  En effet, veuillez me pardonner ce fâcheux oubli : mon nom est Nuage de Miel. Et vous ? Vous chassez pour votre Clan. Je ne peux que vous encourager à faire cela, c'est une bonne initiative de votre part. Cependant … Je vous demanderai de ne pas répéter vos commentaires au sujet du Clan de l'Ombre. Oui, il apprend les bonnes manières à ses membres – si ça peut vous rassurer – et, en ce qui me concerne, non, je ne chassais pas. On va dire que je me familiarisais simplement avec mon territoire. »

Au fond de son cœur, elle espéra qu'il ne lui ferait pas la blague du « Oh, on vient de t'intégrer au Clan de l'Ombre ? C'est vrai que t'as l'air d'une chatte domestique avec tes airs perdus ! » Les pas doués existaient, la preuve, elle était bien là, elle ...


Code de Pride Epicode


Pardooon, c'est court ! >w<

_________________

MES PERSONNAGES ...



© AVATAR : LEOW.
© SIGNATURE
MALÉ.

Nuage de Miel miaule en ff9900.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté. || Libre.   Mar 24 Jan - 17:46

Les mots étaient tombés comme des couperets, sortant tous seuls de sa gorge, son esprit ayant pris les devants sur ses cordes vocales et les ayant fait vibrer à sa convenance. Est-ce qu’il regrettait un seul de ces mots ? Aucun. Rien dans son regard n’allait contre ses mots. De toute façon, il avait beau sembler donner des leçons de savoir vivre, il se fichait cruellement de recevoir une marque de politesse de la part de la rouquine. À ses yeux, rien ne pouvait rattraper le fait d’être né femelle et encore moins dans un Clan autre que celui de la Lune. Les femelles ne servaient à rien d’autre qu’à donner naissance aux descendants des grands Guerriers, qu’à s’en occuper, les élever, les nourrir et les laisser prendre leur envol lorsqu’ils atteignaient l’âge de l’apprentissage. Enfin, tout cela était vrai, mais seulement pour les autres. Dans son cas, qu’il pensait certainement particulier, les femelles de sa famille, la seule famille qu’il avait après tout, était le joyau de ses yeux. Il ne supporterait pas un seul instant qu’un mâle pervers et hautain ne pose une patte sur l’une de ses sœurs ou sur sa mère. Aucun mâle n’était digne, à ses yeux, de se voir confier ces perles qu’il prenait grand soin de protéger lorsqu’elles en avaient besoin, et même lorsque ce n’était pas nécessaire. Et maintenant ? Nuage du Loup continuait de fixer la petite femelle du Clan de l’Ombre.

Vraisemblablement, elle devait avoir son âge, peut-être un peu plus jeune. Toujours est-il qu’il ne la trouvait guère imposante pour un félin du Clan de l’Ombre. Les femelles ne servaient à rien d’autre qu’à donner naissance aux descendants des grands Guerriers, qu’à s’en occuper, les élever, les nourrir et les laisser prendre leur envol lorsqu’ils atteignaient l’âge de l’apprentissage. Il faut croire que les tares, les erreurs, existent au sein de chaque Clan, se résigna-t-il simplement de penser. Pour rien au monde, il ne changerait de Clan, pour rien au monde, il ne voudrait être né ailleurs, ne pas avoir de sœur ou de femelle dans son entourage proche. Pour rien au monde, sinon peut-être le fait d’avoir enfin la paix sur l’identité de son père. S’il savait qu’il était, peut-être qu’on lui ficherait la paix une bonne fois pour toute ? Peut-être qu’il parviendrait ainsi à retrouver sa place de frère et de rejeton, au lieu de se comporter en tant que père auprès de ses sœurs. Qui sait ?

« En effet, veuillez me pardonner ce fâcheux oubli : mon nom est Nuage de Miel. Et vous ? Vous chassez pour votre Clan. Je ne peux que vous encourager à faire cela, c'est une bonne initiative de votre part. Cependant… Je vous demanderai de ne pas répéter vos commentaires au sujet du Clan de l'Ombre. Oui, il apprend les bonnes manières à ses membres – si ça peut vous rassurez – et, en ce qui me concerne, non, je ne chassais pas. On va dire que je me familiarisais simplement avec mon territoire. »

Alors que la voix de la femelle le faisait retrouver la Terre ferme et le moment présent, il capta chacun des mots de cette dernière. Il ne manqua pas de laisser apparaître un large sourire perfide sur son visage. Était-ce une victoire à ses yeux que d’avoir réussi à sortir de la gueule d’un félin de l’Ombre des excuses en sa faveur ? Certainement pas. Surtout que ce membre du Clan de l’Ombre est du sexe faible, se disait-il. Pourtant, il ressentait un réconfort certain et une preuve supplémentaire que de se comporter comme il le faisait lui était bénéfique. Peut-être qu’il parviendrait à tirer des informations intéressantes du Clan de l’Ombre avec cette petite qui semblait d’un coup, bien cordial. Les yeux ambrés du tigré au poil mi-long rirent presque lorsque ses oreilles captèrent une mine d’indignation dans la voix de la rousse. La rousse qui n’était autre que Nuage de Miel, à en croire ses mots. Devait-il lui aussi donner son nom ? Est-ce qu’elle se permettrait de donner de fausses informations à son Clan le concernant et concernant son Clan ? Nuage du Loup s’en serait voulu si s’eusse été le cas, pourtant, il était bien trop décidé à faire connaissance et à tirer lui-même des informations de la petite Apprentie qu’il en oublierait presque la sécurité. Ne changeant pas d’attitude, si ce n’est en s’asseyant droit comme un i, mettant ainsi, une sorte de durée encore indéterminée, mais pas des plus courtes, à cette petite rencontre. Il ouvrit sa gueule et y laissa passer une voix fidèle à son attitude de départ :

« Nuage du Loup, femelle. Tu es donc novice depuis peu ? J’y pense, tu ne dois même pas connaître de techniques de chasses. C’est dommage, tu perds une occasion de te rendre utile, il faut croire qu’on apprend des choses différentes aux femelles, sachant bien qu’elles ne sont pas à la hauteur des mâles. »

_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Miel
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 15
Date d'inscription : 12/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Le prix de la liberté. || Libre.   Sam 28 Jan - 14:36

Le prix de la liberté


Ces manières semblèrent « ravir » le félin brun tigré qui laissa paraître un sourire perfide sur ses babines. Intérieurement paniquée par ce geste étrange, la novice sentit son cœur perdre les pédales au point de ne plus rien entendre, si ce n'est ses battements qui lui rappelaient la dangerosité de la situation. Reste calme, reste calme ! Pourtant, elle aurait aimé rencontrer son tout premier étranger en compagnie d'une autre personne, qu'elle connaissait, qui aurait pu la conseiller et la protéger contre lui si quelque chose se passait mal. Là, elle était face à un autre adversaire, semblant plus fort, plus expérimenté, plus forte tête et plus rusé que sa pauvre petite personne qui ne connaissait pas grand-chose à la vie. Elle n'était pas du tout rassurée, elle le savait, et pourtant … Que faire ? Elle ne pouvait pas détaler, comme ça, en pleine discussion … si ?
Superbement dressé sur ses pattes, le jeune mâle lui offrit information et questions, toujours aussi attaché à son attitude déplaisante au vu du ton qu'il prit pour lui répondre :

«  Nuage de Loup, femelle. Tu es donc novice depuis peu ? J'y pense, tu ne dois même pas connaître de techniques de chasses. C'est dommage, tu perds une occasion de te rendre utile, il faut croire qu'on apprend des choses différentes aux femelles, sachant bien qu'elles ne sont pas à la hauteur des mâles. »

« Tu es donc novice depuis peu ? » Posément, l'intéressée hocha la tête. La suite des propos du matou ne manquèrent pas d'étonner, puis de gêner davantage la petite femelle. Celui-là, ce Nuage de Loup, devait avoir une dent contre les femelles. Elle se demandait bien d'où il venait, et dans quel Clan le laissait-on sortir de telles âneries. Venait-il du Clan du Tonnerre ? du Clan de la Rivière ? du Clan du Vent ? Reflet des Songes ne lui avait pas suffisamment parlé des autres Clans pour chercher à deviner son appartenance à un groupe, néanmoins, elle pouvait toujours le lui demander. Malgré tout, et même si elle aurait aimé passer à autre chose, Nuage de Miel jugea bon de se défendre, quoique distante :

«  Ne croyez pas que mes aînés laissent leurs jeunes sans expériences. Nous avons un avant-goût de certaines choses que l'on nous explique à l'âge d'être chaton. Si les mâles et les femelles apprennent des choses différentes, alors pourrais-je connaître votre avis sur ce que nous sommes censées apprendre, nous, les filles ? J'espère ne pas déformer vos propos, Nuage de Loup. »

« Sachant bien qu'elles ne sont pas à la hauteur des mâles », avait-il dit ? Il avait de la chance, il se trouvait devant elle et non devant Poussière Cendrée. Poussière Cendrée, elle, avait été une battante dans sa jeunesse. Nuage de Miel était certaine qu'il y avait bien des femelles dans cette forêt à avoir la force de battre son interlocuteur dans divers domaines.

«  Pourquoi pensez-vous que les femelles ne sont pas à la hauteur des mâles ? Je suis sûre qu'il y a des femelles dans cette forêt qui valent bien plus que les mâles eux-mêmes. Cherchez bien, vous trouverez. »


Code de Pride Epicode

_________________

MES PERSONNAGES ...



© AVATAR : LEOW.
© SIGNATURE
MALÉ.

Nuage de Miel miaule en ff9900.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le prix de la liberté. || Libre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix de la liberté. || Libre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ariel ¤ Libérée, délivrée, le froid est pour moi le prix de la liberté.
» Une poudre libre mieux que la Chanel ????
» prix littéraires
» eau libre
» Ne pas confondre l'inflation et l'augmentation des prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan de la Lune :: Territoires-
Sauter vers: