« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Origins. [Loup]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1958
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Origins. [Loup]   Mer 17 Aoû - 0:05

Belle de Nuit

Une matinée comme tant d'autres se levait sur le camp. Paisiblement assise dans l'herbe tendre de la clairière, la Reine ténèbres observait le ciel qui s'éclaircissait peu à peu, regardant s'éteindre une à une les étoiles retardataires. Un fin sourire en coin s'esquissait sur ses babines, aussi discret qu'énigmatique. Plongée dans le silence tranquille laissé par son Clan endormi, sur lequel elle veillait sans mot dire comme chaque nuit, elle communiait, sa fourrure d'ébène baignée par une brise si légère qu'il aurait aisé de penser l'avoir imaginée. Un soupir inaudible lui échappa lorsque le premier rayon solaire perça l'horizon, & elle ferma les yeux. L'instant privilégié s'achevait ; bientôt la tribu allait s'éveiller, & il lui faudrait repasser de veilleuse solitaire à Lieutenant dévoué, organiser la journée pour chacun & coordonner les activités, lutter avec eux contre les sombres astres qui tentaient d'envahir les cœurs. Comme chaque jour depuis un certain temps désormais, & le Clan des Etoiles savait à quel point elle prenait cela à cœur ; être un pilier sur lequel tous pouvaient compter, malgré son air parfois inaccessible, son masque indéchiffrable. Un dernier léger souffle de vent, chaleureux & doux, souleva sa fourrure avant que l'Esprit ne retourne à ses activités célestes, mettant fin à cette trêve qu'elles s'étaient toutes deux accordée l'espace d'une nuit, une seule nuit de paix au milieu du chaos qui troublait leur monde de Lune & d'Etoiles depuis trop longtemps à présent. Un nouveau soupir lui échappa, emprunt de nostalgie, sans pour autant qu'elle ne cherche à retenir l'Esprit du Vent. Après tout elles partageaient la même mission ; elles l'avaient toujours partagée. & un frêle sourire s'esquissa sur ses babines, alors qu'un léger bruissement dans l'herbe l'avertissait qu'elle ne serait pas seule bien longtemps. Evidemment, elle reconnut le nouveau venu immédiatement, bien avant qu'il ne soit à ses côtés & qu'il ait enroulé sa queue autour de la sienne, bien avant qu'elle ne se presse contre lui pour prolonger encore un peu la quiétude qui l'avait prise cette nuit-là. Elle aurait reconnu sa démarche entre toutes, il était son univers après tout.

Puis peu à peu, le camp commença à s'animer, & ils s'écartèrent légèrement l'un de l'autre ; peu habitués aux démonstrations d'affection publiques.. Même si nul n'aurait pu douter de la puissance de leur lien, né bien des lunes plus tôt alors qu'ils n'étaient que des enfants. Pas un mot ne fut prononcé, ils échangèrent juste un regard complice avant d'aller d'un même pas vers la pile de gibier, sélectionner une petite pièce de gibier qu'ils feraient mine de partager, installés dans l'ombre du Promontoire ; comme chaque matin, depuis de nombreuses saisons à présent. & comme chaque jour, elle n'en prit pas une miette, le laissa profiter seul de ce repas ; en profita pour passer en revue les membres du Clan & préparer les premières paroles qu'elle leur adresserait. Puis lorsqu'assez furent levés -au moins un représentant de chacun des groupes qu'elle avait composés-, elle se leva & retourna vers la pile de gibier. Reconnaissant le signal, plusieurs félins s'approchèrent d'elle alors qu'elle désignait les meneurs des diverses patrouilles frontalières ou de chasse qui auraient lieu ce jour-là. Opinant du chef, les concernés s'en allèrent choisir leurs accompagnateurs, finir de manger & se préparer à partir. Quand à elle, elle prit la direction de la tanière des apprentis. Discrète & presque inaudible, elle se glissa à l'intérieur, louvoyant entre les jeunes félins encore endormis ou émergeant à peine pour aller effleurer l'épaule de l'un d'entre eux de la truffe. Puis elle souffla son message à voix basse, pour ne pas déranger ceux qui s'étaient couchés tard.

- J'ai donné sa matinée à Masque de Rosée, comme elle a mené la patrouille de minuit ; tu n'auras donc pas entraînement ce matin. A la place, je t'emmène en patrouille avec Tremblement de Terre & Âme des Mots. Mange quelque chose, puis rejoins-nous à l'entrée du camp.

Sur ces paroles elle fit le chemin inverse, puis s'avança calmement vers le point de rendez-vous qu'elle venait de fixer à son petit-neveu. Comme elle s'y attendait, son compagnon y était déjà, discutant avec la jeune femelle dont il était encore le mentor une ou deux saisons plus tôt. Ils l'accueillirent d'un sourire, sans interrompre leur discussion, & elle s'assit simplement auprès d'eux, son regard indéchiffrable porté sur l'horizon. Plusieurs instants s'écoulèrent avant qu'elle ne reporte son attention sur eux & finisse par intervenir de temps à autres dans leur conversation ; mais elle savait bien que son attitude ne les troublerait pas, car si le Clan entier était habitué à la voir un peu étrange & fort mystérieuse, eux faisaient partie de ceux qui comprenaient mieux sa façon d'être. L'un pour des raisons évidentes, l'autre pour faire partie des félins ayant passé beaucoup de temps en sa présence durant son apprentissage puisqu'il était tout de même assez régulier que la Guerrière ténèbres patrouille ou chasse avec le premier. Après quelques minutes passées ainsi, un son fluet dans le tunnel végétal leur annonça d'avance l'arrivée du quatrième membre de la patrouille, & ils se levèrent d'un même mouvement ou presque.

- Parfait. Tremblement de Terre & Âme des Mots, commencez par le Cerisier Centenaire & remontez la frontière de l'Ombre vers les Rochers aux Corbeaux. Nuage du Loup & moi vous rejoindrons là-bas en longeant la Rivière Scintillante.

Car il n'était pas exclus de voir des intrus arriver via le cours d'eau, même si lui-même ne longeait pas une frontière à proprement parler ; cela était déjà arrivé, longtemps dans le passé. Les deux adultes opinèrent avant de prendre la direction indiquée, tandis qu'elle-même attendait que le novice l'ait rejointe pour se mettre en marche.

_________________


Journy :
 
Odyssée :
 
Hope :
 
Eclipse :
 
Colombe :
 
Vipère :
 
Hymne :
 
Myriade :
 
Olivine :
 
Plumy :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Origins. [Loup]   Ven 19 Aoû - 1:07

Nuage du Loup & Belle de Nuit.1 133 mots ▬ dialogue en #FFF48D
Origins.

Devant des yeux s’élevaient des terres inconnues. Des contrées sauvages, que tu pensais jusque là inexploré. Inconsciemment, un sourire s’afficha sur ton visage, bientôt remplacé par une mine aventurière. Une demi-seconde passa avant que tu ne t’élances à pleine foulées. Une multitude d’effluves s’amoncelèrent dans ta tête, enivrée par ces dernières, tu décidas d’ouvrir la gueule pour les capter davantage. Des odeurs de plantes, de remèdes médicinaux, mais surtout de proies à gogos. Tu étais au paradis. Tu ne cessais de courir, ton ventre frôlait le sol. Tu ne ressentais pas la douleur qui tiraillait normalement les muscles lors des grandes escapades, non. Tu étais bien. Tu ne sentais rien. La douleur envolée. Ton esprit tourné vers ces terres mystérieuses et aux allures paradisiaques. La seule chose étonnante ? Tu avais beau dénombré un certains nombre d’effluves, tu n’en trouvais aucune de félins. Et c’est ce qui t’inquiétais le plus. Tes sœurs, ta mère. Où étaient-elles ? Où était toute ta famille ? Tout ton Clan ? Tu n’avais pas pu les laisser, tu t’en souviendrais tout de même. Tu n’avais pas non plus pu les abandonner, tu n’en aurais pas la force, ni même la seule volonté. Alors que tout semblait idyllique, tu te mis à paniquer. Tes pattes refusaient de s’arrêter même si ton esprit, lui, l’exigeait. Tes yeux s’exorbitèrent de peur alors que tu ne pouvais faire marche arrière. Ce rêve se transformait en cauchemar. Tu tentas de t’arrêter, de crier, d’hurler. Rien. Tu ne pouvais rien faire. Tu n’étais libre de rien. La sensation de liberté et de bien-être que tu avais sentit naître et grandir il y a quelques instants disparurent immédiatement. Grognements, débats mentales, rien n’y fit. Un coup de patte invisible te fut assener sans que tu viennes d’où, puisque personne n’était présent dans les parages. Tu paniquas davantage lorsque tout devins noir.

La lourdeur revint dans tes membres. La légèreté avait totalement disparu. La panique de même. Tu semblais apaisé, bien que plus lourd. Le noir se transforma en lumière, le silence de mort en un tout petit vacarme de début de journée et cette sensation étrange en une réalité troublante. Tu compris en moins de quelques secondes que tu venais d’être sorti d’un rêve qui tournait au cauchemar. Ce dernier avait certainement dû avoir des répercussions sur le réel. Tu te rappelais très bien de ces matins où tu avais été réveillé par tes sœurs parce que tu gigotais de trop selon elle. Toi ? Tu dormais tout simplement, tu ne pensais pas pouvoir bouger. Un grognement sorti de ta gorge lorsque tu sentis de nouveau un petit coup. Tu ouvris les yeux, la lueur de lumière qui trônait ne fit que réduire ta pupille de quelques millimètres. Tes yeux lancèrent des éclairs au félin qui venait de te réveiller de la pire des façons. Et ce jusqu’à ce que tu te rendes compte que ce n’était en fait que Nuage de Colombe qui en dormant s’agitait dans sa litière. Ton regard changea du tout au tout, passant de la colère à la douceur et à l’amour. Tu te sentis apaisé et toute trace de mauvaise humeur envolée. Tiens, voilà que tu pourras te moquer de sa sale habitude à elle aussi. Tu pourrais lui faire croire à une petite épidémie de famille. Tu souris en te redressant peu à peu. Tu n’avais plus envie de dormir. Tu t’étiras silencieusement afin d’étirer tes muscles endoloris par la veille et ta nuit de sommeil. Tu baillas à deux reprises avant de commencer une petite toilette. Tu retiras rapidement les quelques brindilles qui s’étaient loger dans ton poil et tu le lissas brièvement avant d’arrêter cette activité. Tu lanças un doux regard à tes deux sœurs qui étaient chacune lovées dans leur litière de mousse. La joie et le bien-être te submergea comme lorsque ton rêve avait commencé. Tu te redressas pour déposer un coup de langue sur le front de tes deux sœurs avant de sentir une présence que tu connaissais plutôt bien. Tu sentis qu’on t’effleurait l’épaule, un frisson te parcourus alors que le félin qui venait de te frôler avec son museau déversait d’une voix basse le message qu’elle venait apporter.

« J'ai donné sa matinée à Masque de Rosée, comme elle a mené la patrouille de minuit ; tu n'auras donc pas entraînement ce matin. A la place, je t'emmène en patrouille avec Tremblement de Terre & Âme des Mots. Mange quelque chose, puis rejoins-nous à l'entrée du camp. »


Tu reconnus presque instantanément la voix, mêlée à l’odeur de celle qui venait de parler. Belle de Nuit. Un sourire orna ton visage. Elle faisait partie de ta famille proche et à ce titre, tu l’appréciais grandement. En plus ? Elle était la Lieutenante du Clan. Et encore mieux ! Elle apportait une grande nouvelle. Elle venait te dire que tu allais passer la journée avec toi plutôt qu’avec la femelle banale qu’était ton mentor. Tu ne l’appréciais pas celle-là, alors que Belle de Nuit, c’était quelqu’un de ta famille. Tu souris avant de partir tout guilleret dehors. Tu sortis de la tanière, la lumière du jour levant mis un moment à être intégré par tes pupilles. Comme on te l’avait indiqué, tu te dirigeas vers le tas de gibier. Tu n’avais pas très très faim, alors tu te contentas de prendre une petite souris que tu avalas rapidement. Ne voulant pas faire attendre plus que nécessaire Belle de Nuit, tu te débarrassas des ossements de ta proie et tu nettoyas brièvement tes moustaches en te rendant en trottinant vers le lieu de rendez-vous. Tes pattes te conduisirent à l’entrée du Camp où tu retrouvas, comme tu te l’attendais et comme on te l’avais annoncé, trois félins. Deux formes presqu’inconnus et une forme familière. Instinctivement, tu te rapprochas de la forme la plus familière, sans oublier de saluer respectueusement les deux Guerriers.

« Parfait. Tremblement de Terre & Âme des Mots, commencez par le Cerisier Centenaire & remontez la frontière de l'Ombre vers les Rochers aux Corbeaux. Nuage du Loup & moi vous rejoindrons là-bas en longeant la Rivière Scintillante. »

Un grand sourire orna ton visage à l’annonce de la Lieutenante. Tu allais passer du temps avec elle. C’est bien la première fois. Vous allez enfin pouvoir apprendre à vous connaître. Tu te plaças à ses côtés le plus rapidement possible et plein de bonne volonté, tu ouvris la gueule, le son d’une voix exclusivement réservée à ceux de ta famille sortit de ta bouche précédemment ouverte.

« Salutations Belle de Nuit. Merci de m’avoir pris avec toi, c’est bien mieux qu’avec Masque de Rosée. Je suis sûre que tu vas m’apprendre bien plus qu’elle. Tu sais, je te préfère toi. D’ailleurs pourquoi moi et pas Chouette des Nuages ? »


_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Origins. [Loup]   Ven 23 Déc - 21:55

Up ? :)

_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Origins. [Loup]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le loup
» Patte de loup
» Entre chien et loup ( PV Tchézaré Nyx)
» Ti problème avec St-Hubert de Rivière-du-Loup
» Chantier naval Vankerkoven de Pont de Loup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan de la Lune :: Territoires-
Sauter vers: