« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.   Sam 13 Aoû - 0:17

PV. Petite Mélopée693 mots ▬ dialogue en #8c6840
Poor small kitten.

Le soleil dégringole doucement dans le ciel. En cette fin de journée, tu te sens encore en pleine forme. Tu as l'impression de n'avoir rien fait du tout de ta journée, alors que tu viens d'essuyer un long entraînement et une bonne partie de chasse, bien que tu sois revenue bredouille. Il faut dire que tu n'es pas très doué pour la chasse, mais bon, tu es Apprenti depuis très peu et la chasse, ça ne te passionne pas plus que ça. Tu essayes tout de même de bien faire, mais tu n'avais pas su être assez discret pour arriver jusqu'à cette proie. Elle t'avait échappé bêtement. Tu t'en voulais toujours, même si on t'avait dit que ce n'était pas grave, que l'on n'était pas en période de famine. Vous étiez sur le chemin du retour. Chacun avait une proie, bien évidemment, tu étais l'exception. Gardant un minimum de fierté, tu marchais tête haute. Tu souriais, en tête de groupe. Tu guidais les quelques Guerriers et Apprentis vers le Camp, comme s'ils ne connaissaient pas le chemin pour rentrer seuls. Tu rentras le premier dans le Camp et inexorablement, tu esquivas le tas de gibier pour te rendre au beau milieu du Camp. Tu t'y assis et tu attendis d'avoir la permission de vaquer à tes occupations. Une fois chose faite, tu décidas de rendre visite aux Anciens, comme au bon vieux temps, lorsque tu n'étais encore qu'un chaton. Tu en profitas pour changer les litières qui n'avaient pas été changé, tu estimais cela normal, comme tu n'avais pas très bien chassé, il fallait bien se rattraper. Et ça faisait plaisir aux plus vieux. Eux avaient mérités d'être là et d'être choyé. Ils avaient tous été de grands Guerriers et leur mémoire était exceptionnelle. Tu adorais venir ici lorsque tu étais encore un Chaton. Une fois ta tâche accomplie, tu ressortis de la tanière, un léger sourire sur le visage. Tu te sentais revigoré comme après avoir accompli une lourde mission. Tu n'étais toujours pas satisfait de toi aujourd'hui, mais tu te rattraperais demain. Même les meilleurs ont déjà échoué. Ce qu'il faut faire c'est en tirer des conclusions et ne pas refaire deux fois les mêmes erreurs non ?

Toute ton attention était portée sur des songes de réussite. Tu ne te voyais que vainqueur de grande bataille, guidant des troupes à la victoire, amassant le plus de proies et ce même pendant le mauvais temps. Tu voulais être le Guerrier parfait. Toujours tout réussir, avoir la gloire à tes pattes. Tu voulais vraiment réussir. Tu le ferais pour rendre fier ta mère et tes sœurs. Tu voulais pouvoir être digne d'elles. Être capable de les protéger à tout instant et quoi de mieux que d'être le meilleur pour assurer la meilleure protection ? Si quelque chose arrivait à l'une d'entre elles. Tu préfères ne pas y penser. Ce serait impardonnable de ta part. Encore plongé dans tes pensées, tu te mis à marcher. Tu voulais aller rendre visite à ta mère pour prendre des nouvelles. Tu le faisais chaque soir, avant d'aller rejoindre tes sœurs pour partager une toilette et parfois un repas. Tout guilleret à cette idée, tu ne fis pas attention à là où tu mettais tes pattes et ton esprit ailleurs ne t'aida pas à éviter ce chaton qui se trouvait sur ton chemin. Tu le piétinas non en douceur, à vrai dire, tu le fis avec la douceur que l'on te connaissait. Tu ne te rendis compte de la présence d'une âme vivante que lorsque ton corps percuta le sien et que l'a senti se dérober sous ton poids. Serrant les crocs, tu repris tes esprits et il ne te fallut que quelques secondes pour te rendre compte de la situation. À quelques pas de toi, un chaton se relevait péniblement. Tu croisas son regard et tu reconnus immédiatement l'animal. Petite Mélopée. Un sourire narquois apparu sur ton visage alors que tu fis demi-tour, lui faisant face.

« Je suis navré, femelle. Tu aurais besoin d’aide pour te relever peut-être ? Ça à l’air d’être toute une épreuve pour toi. »


_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 


Dernière édition par Nuage du Loup le Ven 23 Déc - 22:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souffle sans Fin
Modo Melowmane
Modo Melowmane
avatar

Masculin
Nombre de messages : 656
Age : 23
Date d'inscription : 12/03/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.   Sam 13 Aoû - 21:07


Encore une fin de journée. J'ai réussi cette fois encore à ne pas me faire trop remarquer. Personne ne m'a grondée, donc je suppose qu'aujourd'hui est un bon jour. Le petit problème c'est que je ne sais pas où est mon frère Petit Refrain. Je l'ai perdu de vue un court instant, mais je n'arrive plus à le voir maintenant. Je sais bien que ma vue est mauvaise, à se demander comment je ferais si un jour Etoile Destinée accepte de m'accorder le droit d'être Apprentie. Je vais ridiculiser mon mentor. Il sera la risée du Clan. Parce que je suis et resterai faible, j'apporterai la honte et le déshonneur sur le Clan. Mes oreilles se baissent à cette pensée, mais je me secoue. Non, je ferais tout mon possible pour éviter ça. Je sais parfaitement que je ne serais pas la meilleure Apprentie, mais je ferais en sorte de ne pas non plus être le maillon faible du Clan. Du moins pas trop. Bon, je dois trouver Petit Refrain. Lui sera auréolé de gloire et je ferais tout pour que rien ne lui arrive. Réfléchissons avec le peu d'intelligence qui m'a été attribué. Je vais juste faire le tour du Clan et s'il s'avère qu'il n'est pas là, donc qu'il est sorti... Il ne me restera plus qu'à l'attendre. Allez à l'extérieur du Clan me terrifie, j'aimerais rester un chaton toute ma vie, bien à l'abri dans la Pouponnière, contre le ventre chaud de Maman. Mais voilà, je ne peux pas non plus accaparer Eclipse Solaire, maintenant elle est mentor. Celui de Nuage de Colombe, ma cousine. Je l'aime bien, elle semble me couver un peu, mais j'aime bien ça. Elle est gentille elle.  

Je commence par la Grotte de la Guérisseuse. J'entre doucement et demande d'une petite voix si mon frère n'est pas ici par hasard. On me répond que non, mais qu'il y était peu de temps avant. Ouf, il a l'air d'être dans le Clan. Je continue mon immense périple vers la Tanière des Guerriers. Je n'ose pas y mettre une patte. Ce serait une erreur très grave pour moi d'y pénétrer, j'aurais presque l'impression de souiller ce lieu qui accueillera un jour mon frère comme le noble Guerrier qu'il est en train de devenir. Je remarque un Guerrier à l'entrée, mais je ne peux pas lui demander. Il est en train de discuter et cette conversation doit bien avoir au moins dix fois plus d'importance que le misérable félin que je suis. Je tremble un peu et mon regard se pose sur mes pattes. Non, je ne peux m'y résoudre. Tant pis, je reviendrai plus tard, voir si un Guerrier est tout seul. Je me retourne pour me diriger vers un autre lieu quand BOUM! Quelqu'un venait de me rentrer dedans avant de me marcher dessus et ça faisait un tout petit peu beaucoup mal. Je poussai un faible gémissement plaintif. Bruit que je retins du mieux que j'ai pu. Après tout, c'est sûrement de ma faute, je ne regardai pas devant moi, j'étais sur le chemin de quelqu'un d'autre, j'étais coupable. Je me remettais avec difficulté sur mes pattes quand mon regard se leva sur le pelage de l'autre félin. Je ne pus empêcher le frisson qui me parcourus. Nuage du Loup. Un félin brun que je n'apprécie pas forcément. Je sais que le fait que j'aime ou non quelqu'un n'a pas de réelle importance, mais ce félin... Je ne sais pas, mais tout en moi me dit de ne pas le côtoyer. Il vient juste d'être nommé Apprenti.

« Je suis navré, femelle. Tu aurais besoin d’aide pour te relever peut-être ? Ça à l’air d’être toute une épreuve pour toi. »

Je grince des crocs en évitant son regard. Toujours là pour sortir ce genre de phrase. Et le pire est que je ne peux que reconnaître sa supériorité puisque n'importe qui m'est supérieur. Mais pour lui, ça m'embête vraiment de le faire. Les muscles de mes épaules se crispent et je marmonne sans être certaine qu'il puisse entendre.

"Non. Merci. J'ai pas besoin d'aide. Pas de la tienne."

Je regarde toujours le sol, ne voulant pas croisé le regard doré du jeune chat. Je n'ai envie que d'une chose, retrouver Petit Refrain et rentrer à la Pouponnière. Je n'ai pas envie de rester en sa présence, une phrase, des mots pourraient m'échapper. Qui pourraient faire croire aux autres que je surestime ma place et mes droits. Et je ne veux pas. Indubitablement ça retomberait sur ma famille et je ne peux pas le permettre. Ô Clan des Etoiles, Bienaimés frère et soeur, aidez moi à supporter ces bavardages.

codage par Lyx16 | dessin par Cataries (Misty)


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.   Sam 13 Aoû - 22:37

PV. Petite Mélopée702 mots ▬ dialogue en #8c6840
Poor small kitten.

Ce large sourire qui trônait sur ton visage était malsain. Tu n’adoptais cette attitude qu’en présence de cette femelle. Les autres ? Tu te contentais de les rabaisser à leur rang de femelle. Tu les regardais de haut, ne leur laissait jamais le choix lorsque tu le pouvais. Les femelles étaient plus faibles physiquement que les mâles. Et elles n’étaient généralement pas aussi doué que les mâles pour le combat. À tes yeux, elles sont justes bonnes à chasser pour nourrir tout le monde. Il y a tout de même quelques femelles que tu respectes. Celles qui appartiennent à ta famille. Elles ont ton sang donc son haut dessus des autres. Et puis Étoile Destinée. Pourquoi ? Parce que le Clan des Étoiles l’a choisit, donc elle doit avoir quelque chose de plus que toutes les autres. Tes yeux sont rivés sur le corps de la petite femelle noire et blanche qui tente de se relever. Elle y parvient péniblement, mais tout de même. Tu te rapproches d’elle au fur et à mesure. Tes yeux ne la quittent pas, tu vas un peu rigoler. C’est le destin qui te le dicte. Tu ne vas pas te priver d’un petit moment agréable. Elle semble vouer à fixer le sol. Tu ne parviens pas à croiser son regard qui est fuyant. Pourquoi n’ose-t-elle pas te regarder dans les yeux ? En plus d’être faible, les femelles sont donc couardes ? Elles n’ont donc même pas le courage de regarder plus fort qu’elles dans les yeux ? Puis, alors que tu ne t’y attendais plus, un léger souffle, un léger grincement sortit de la bouche de la petite boule de poils noire et blanche et tu perçus le message que voulait passer ses quelques mots.

« Non. Merci. J’ai pas besoin d’aide. Pas de la tienne. »

Étonnamment, elle ne relève pas les yeux pour autant. Ses yeux sont toujours fixés au sol, ce qui renforce en toi ce sentiment de supériorité et son écrasement. Elle reconnait donc son infériorité, c’est déjà un bon point. Les mots sortiraient presque tout seul de ta bouche, mais tu veux savourer ce moment. Tu continues de t’approcher doucement. Tu es tout prêt d’elle, au point de pouvoir la toucher si le désir te le dicte. Tu te mets à tourner autour d’elle, tel un rapace narguant sa proie avant de la dévorer. La différence ? Tu ne la mangerais pas, mais tu allais tout de même passer par l’étape du jeu. Tu finis par arrêter ton manège, tu t’assois en face d’elle et du bout de la patte, tu relèves sa petite tête en prenant bien garde à ne pas lui faire de mal. Ses yeux se retrouvent en face des tiens. Ton sourire ne fait que s’élargir, si bien qu’une partie de tes crocs se dévoilent. Tu n’as nullement l’attention de lui faire du mal. Non, tu es trop loyal pour cela. Et puis, tu n’es pas un tortionnaire. Tu ne lèveras jamais la patte sur un membre de ton Clan, sauf si ce dernier est un traître ou qu’il ose s’en prendre à ta famille. Non, tu allais seulement t’amuser. Tu pouvais bien te le permettre avec cette petite. Après tout, tout le monde n’a pas un souffre douleur ? Tu peux bien avoir le tien. Et dire que certains violentent le leur. Toi, tu en prendras soin pour le faire perdurer. Au fond, c’est tout de même un lien spécial qui uni un bourreau à son souffre douleur. Tu es certains d’être le félin qu’elle à le plus en mémoire dans ces mauvais moments. C’est déjà pas mal de rester dans les mémoires. Tu articules délicatement, d’une fausse voix mélodieuse.

« Vraiment ? Tu ne veux pas de mon aide ? Pourquoi donc ? »


_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 


Dernière édition par Nuage du Loup le Ven 23 Déc - 22:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souffle sans Fin
Modo Melowmane
Modo Melowmane
avatar

Masculin
Nombre de messages : 656
Age : 23
Date d'inscription : 12/03/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.   Mar 23 Aoû - 15:47


Je le sens s'approcher de moi. J'aimerais partir en courant, mais mes pattes refusent de bouger. En plus, s'il le veut vraiment il me rattrapera facilement. Pas que je sois si intéressante qu'on veuille me courir après, même pour me tourmenter. C'était juste une hypothèse pour me décider que s'enfuir en courant était une mauvaise idée. Surtout que courir... Le tour du Camp est vite fait et je ne sortirai du camp que si on me l'ordonne, et encore... Il est trop proche. Je peux presque sentir son souffle contre mon pelage. Un frisson me traverse. Je le sens bouger autour de moi. Est-il devenu le prédateur et moi la proie? C'est l'impression que j'ai et sûrement celle qu'il cherche à me donner. Cela dure un moment. Combien de temps? Sûrement peu, mais à mes yeux cela représentait une éternité. J'aurais adoré que Refrain soit à mes côtés. Il s'est assis en face de moi et je me demande bien ce qu'il va faire ensuite. Sa patte se glisse dans mon cou et je frissonne de nouveau. Va-t-il m'égorger? Non, il ne peut pas, pas au milieu du camp.regard N'est-ce pas? Qu'est-ce que j'aimerais me coller au ventre de maman dans la Pouponnière. Mais ce n'est plus possible, elle est mentor, elle ne peut pas gâcher trop de temps à me rassurer. Mais sa patte se contente de me relever la tête jusqu'à ce que son regard doré rencontre celui argenté que j'ai hérité de je ne sais qui. D'ailleurs, ça me fait parfois me poser des questions. Ni papa, ni maman n'a les yeux gris. Enfin, ce n'est pas important pour le moment. En face de moi, j'ai une très bonne vue sur les crocs de Nuage du Loup. Va-t-il me faire du mal? Même être au milieu du Camp ne me rassure plus. J'ai peur. Très peur en vérité.

« Vraiment ? Tu ne veux pas de mon aide ? Pourquoi donc ? »

Les mots claquent. J'écarquille un peu les yeux, gênée de devoir affronter le regard solaire de l'Apprenti. Je n'aime pas regarder les félins dans les yeux. Ça me semble si irrespectueux. Les seules personnes que l'on fixe sont les adversaires et les personnes que l'on respecte profondément. Comme il n'y a pas de différence de regards entre les deux, je préfère m'abstenir, au risque de mettre un chat en colère, s'il croyait que je le défiais. Je déglutis un peu, j'aimerais pouvoir baisser la tête et m'écarter de ce regard inquisiteur, mais il ne me laisse pas avoir ce soulagement. Je tremble légèrement. Qu'est-ce que j'aimerais avoir la force et le courage de mon frère, de me redresser et de l'affronter comme il le faut. Mais je ne suis que moi, un chaton faible et inutile.

"Parce que je ne veux pas de ton aide."

codage par Lyx16 | dessin par Cataries (Misty)


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.   Mar 23 Aoû - 18:52

PV. Petite Mélopée615 mots ▬ dialogue en #8c6840
Poor small kitten.

Tu la fixes dans les yeux. Quelque part dans tes yeux dansent certainement une étincelle de cruauté et de méchanceté. Pourquoi est-ce que tu te comportais comme cela avec cette chatonne ? Tu l'ignorais, tes pulsions te disaient d'être ainsi. Et puis ce n'était qu'une femelle. Et pire que d'être une simple femelle, elle passait son temps à longer les murs et à s'auto-rabaisser. Une raison de plus pour la remettre à sa place et jouer un peu. Autant te dire que tu prenais un malin plaisir à faire cela, même si cela pouvait paraître, de l'extérieur, d'une cruauté sans nom, tu n'avais pas conscience du mal que tu pouvais lui causer. Toi, tu prenais cela comme un jeu. Et tu pensais réellement que la chatonne se plaisait aussi à ce jeu. Il semble que tu sois loin du compte, mais encore une fois, tu es aveugle sur ce point. Ses yeux reflètent cette expression de mal-être et de gêne. Son corps entier montre une peur certaine, mais tu ne le vois pas. Pour toi, elle joue avec toi. Alors, ton sourire s'élargit et tes yeux ne quittent pas les siens. Tu attends une réponse de sa part. Tu espères que ce sera quelque chose d'intéressant. Tu espères que sa réponse aura, pour une fois, quelque chose de piquant et non pas un fin souffle tout juste expié pour s'excuser ou se rabaisser encore. Non, il fallait qu'elle se prenne au jeu. Tes yeux étaient littéralement plantés dans les siens. Elle avait d'ailleurs des yeux d'une jolie couleur, peu commune, un gris argenté. Loin d'être troublé parce que tu lis dans les yeux de la petite, tu gardes ta patte sous son menton pour que ses yeux ne fuient pas les tiens. Elle ? Elle en meurt souvent d'envie, mais pas toi. Et comme tu es un mâle, que tu es plus fort, eh bien tu décides. Donc elle fait ce que tu veux qu'elle fasse.

« Parce que je ne veux pas de ton aide. »

Sa voix est faible et le contenu de ses paroles parvient difficilement à tes oreilles. Heureusement que tu n'es pas trop éloigné d'elle, sinon tu n'aurais rien entendu. Le sourire sur ton visage se voile légèrement. Sa réponse ne te satisfait pas, elle n'est pas drôle. Il n'y a pas le piquant que tu voulais. Non, elle s'écrase encore. C'est ce que tu redoutais. Qu'est-ce que tu allais faire maintenant ? Garder cette vague réponse et la laisser partir ? Tourner le dos et puis partir de toi-même après avoir lâché une réplique cinglante ? Ou bien est-ce que tu allais continuer ton petit manège jusqu'à ce qu'elle craque et te donne une réponse concrète. Le choix se fit en quelques secondes seulement. Tu choisis l'option la plus longue, mais aussi celle que tu pensais la plus comique et celle que tu trouvais à tes yeux la plus amusante. Tu ne te priverais pour rien au monde de ce plaisir que de nuire à cette petite. Pas une seule seconde tu ne pensas qu'elle faisait partit de ta famille, pas une seule seconde, tu pouvais imaginer qu'un autre félin aurait pu faire de même avec tes sœurs, c'était tout bonnement impossible. Personne ne pourrait y toucher, elles étaient la prunelle de tes yeux. Non, ce que tu faisais étais obstinément juste, puisque tu étais un grand mâle et elle une petite femelle toute faible. Sans l'ombre d'un doute là-dessus, tu poursuivis, raclant ta gorge comme l'aurait fait un grand orateur prêt à dicter les consignes à son peuple et d'une voix mielleuse empruntée à je ne sais quel sentiment, tu articules.

« Mais encore ma petite ? »


_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 


Dernière édition par Nuage du Loup le Ven 23 Déc - 22:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souffle sans Fin
Modo Melowmane
Modo Melowmane
avatar

Masculin
Nombre de messages : 656
Age : 23
Date d'inscription : 12/03/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.   Sam 3 Sep - 20:46


Va-t-il me laisser? Ma réponse est elle assez bien pour qu'il cesse de m'embêter et qu'il parte de son côté? Je n'ai plus que l'envie de rejoindre la pouponnière, m'y blottir en attendant que Petit Refrain ne rentre. Je veux ma maman. Eclipse Solaire. Mais on n'a jamais ce que l'on veut et Maman est trop occupée pour être à la pouponnière. Un éclair d'espoir traverse mes yeux. Il faut que j'y crois, il va me lâcher, s'en aller et embêter d'autres félins, me laisser tranquillement retourner à la Pouponnière. Je... C'est certain qu'il va faire ça, je suis trop insignifiante pour qu'il ne reste plus longtemps, trop faible pour que ce soit glorifiant de me dépasser, me dominer. Mais apparemment, j'ai tort. Il s'obstine.

« Mais encore ma petite? »

Je ne comprends pas pourquoi il reste encore là, qu'il ne soit pas parti, qu'il reste là à me demande toujours plus. Je n'ai pas envie de répondre, je n'ai pas envie de rester en sa présence. Il y a plein de choses dont je n'ai pas envie, mais le Clan des Etoiles en a décidé autrement. Et puis zut. Pour une fois, j'ai envie de faire autre chose que de contempler le sol. Pour une fois, j'ai envie de me lever et de hurler. Pour une fois je veux me battre. Parce qu'il est Nuage du Loup, parce qu'il est le félin que j'exècre le plus ici, parce que j'en ai marre. Je sais que je le regretterai sans doute dans la seconde, mais je n'en peux plus. Je ne peux pas me laisser faire. En plus on pourrait embêter Petit Refrain avec sa soeur si faible. Je ne veux pas. Il est mon frère, le chat le plus doué que je n'ai jamais vu. Il est promis à un bel et merveilleux avenir et je ne peux me permettre de le ralentir. Mes yeux se plissent légèrement, l'argent de mes yeux se fait acier, le regard plus dur. Peut-être pas très impressionnant, mais pour moi c'est déjà un grand pas. Lorsque ma voix sort, elle est accompagnée d'un grondement. Un peu faible, mais bien présent. 

"Je ne t'aime pas, je ne te fais pas confiance. C'est pour ça que je ne veux pas de ton aide."

Pour une fois, je n'ai pas bégayé, pour une fois, j'ai fini mes phrases. Pour une fois, c'est assez audible pour autre chose qu'un papillon à côté de mes crocs. Pour une fois...

codage par Lyx16 | dessin par Cataries (Misty)


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.   Jeu 8 Sep - 23:57

PV. Petite Mélopée822 mots ▬ dialogue en #8c6840
Poor small kitten.

C’est que tu y tiens à ta réponse hein ? Tu n’es pas toujours aussi borné et toujours aussi patient avec les femelles. Pourquoi avec elle c’est différent ? Pourquoi avec elle, tu lui laisses le temps de s’exprimer ? Avec une autre, tu l’aurais simplement remballé et tu ne lui aurais pas donné plus d’intérêt que cela. Que cela ne tienne, tu ne la tenais pas plus en estime que les autres. Ce serait même tout le contraire. C’est peut-être ce mépris supplémentaire qui te forçait à rester là alors. À insister encore. Pensant qu’elle resterait à jamais soumise. Éternellement. Elle l’avait toujours été, pourquoi changerait-elle ? Tes rétines palpitent. Qu’est-ce qu’elle va encore te trouver encore comme excuse ? Est-ce qu’elle va te ressortir la même phrase ? Oh non, pitié, elle te décevrait. Il n’y avait rien de passionnant à tout le temps répéter la même chose. Non. Qu’elle trouve donc autre chose. Tu as envie de t’amuser. Tu sens ton cœur palpiter à plein régiment à cette idée et un sentiment que tu tentes de renflouer dans ton esprit. Oui, tu prends un malin plaisir de la situation. Tu en ris intérieurement. Tu es heureux d’avoir trébuché sur la femelle, par inadvertance. Peut-être que c’était un appel du destin pour te permettre un petit moment de détente. Ta patte maintien toujours sa tête et ses yeux sont toujours faces aux tiens. Tu la fixes, indéniablement, tu ne ressens aucune crainte ou gêne à le faire. Elle en revanche, elle tente encore de fuir. Elle tente et retente jusqu’à ce que je ne sais quel sentiment l’aide à durcir un chouilla son regard et à te fixer. Alors qu’elle prenait un air que jamais tu n’avais vu chez elle, tu sentis un sourire t’étirer les lèvres. Ah. Tu vas enfin réagir ? Tu vas enfin prendre ton courage à deux pattes ? Finalement, seul un petit éclat nage dans ses yeux argentés, un ridicule éclat de colère, aussi peu puissant que son faible corps. Elle a au moins essayé te disais-tu.

« Je ne t'aime pas, je ne te fais pas confiance. C'est pour ça que je ne veux pas de ton aide »

Le petit grondement qui accompagne sa voix te surprend. Si un jour on t'avait dit qu'elle oserait gronder. Et puis, sa voix semblait plus forte, plus assurée. Il est bien évident que l'assurance n'était toujours pas au rendez-vous, mais il y avait du mieux. Tu commençais à penser que grâce à toi, grâce à ce petit jeu, tu rendais un peu moins faible une femelle qui était déjà bien plus bas que Terre. Tu n'étais pas un monstre finalement. Si on t'avait dit un jour que tu aiderais une femelle, tu te serais certainement empressé de contredire ton interlocuteur et de l'envoyer paitre. Tu lui aurais certainement fait la tête un moment après et lui aurait fait regretter ce qu'il avait osé dire. Là ? La situation t'amusait, donc il n'y avait aucun problème. Et puis, ce n'est pas si une foule entière te voyait. Un regard aux alentours te permis de confirmer ce que tu pensais, déjà que les Guerriers n'étaient pas nombreux dans le Camp, ils étaient bien trop occupés à converser pour prêter attention à ce qui se passait autour d'eux. Et maintenant ? Qu'est-ce que tu allais pouvoir lui dire ? Comment elle imaginait que tu allais réagir ? Si seulement tu avais la possibilité de lire dans son esprit. Au fond, la remarque de la femelle ne te fis ni chaud ni froid. Une toute autre personne t'aurait certainement blessée dans ton estime et dans ton amour propre, mais ce n'était pas le cas pour Petite Mélopée. Non, elle était bien trop insignifiante à tes yeux pour pouvoir t'atteindre. Tu étais plutôt rassuré sur le fait qu'elle ne t'aimait pas, il en valait mieux ainsi. Tu t'imagines un peu avec une chatonne soumise et stupide collée aux coussinets ? Comment les mâles faisaient donc pour avoir une compagne. C'est vrai, à part donner des chatons, elles n'avaient aucune utilité. Les seuls que tu considérais comme à peu près ton égal était celles qui avaient la chance d'appartenir à ta famille, de partager ton sang, un sang que tu pensais noble. Prenant une fausse mine peinée et une voix de laquelle perçait bien le mensonge et l'ironie, tu piaffas.

« Oh non ! C'est vrai ? Pourquoi donc ? Moi je te fais totalement confiance Petite Mélopée. Tu devrais en faire de même, tu sais je suis bien plus fort que toi. Et puis, tu n'as rien à craindre, tu sais, on appartient au même Clan. »



_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 


Dernière édition par Nuage du Loup le Ven 23 Déc - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souffle sans Fin
Modo Melowmane
Modo Melowmane
avatar

Masculin
Nombre de messages : 656
Age : 23
Date d'inscription : 12/03/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.   Ven 23 Sep - 15:20


Que va-t-il se passer maintenant? Je ne peux pas imaginer que ce félin en particulier me laissera partir, oubliera mes propos. Et pourtant, je n'arrive pas à regretter mes paroles. Nuage du Loup... Voilà un félin qui porte bien son nom, il a les dents bien trop longues à mon gout. Il n'est pas digne de confiance. Je sais pourtant qu'il est mon cousin, qu'il est e ma famille. Le même sang coule dans nos veines, lié par nos grand-mères respectives. Belle de Jour et Belle de Nuit... Je suis tout de même contente que ma maman ne soit pas son mentor, ce qui m'aurait sûrement obligée à le côtoyer plus que de nécessaire. À la place, c'est ma tante, Masque de Rosée qui est son mentor. Elle est gentille, même si je ne la connais que très peu, je me demande comment il se comporte avec elle, montre-t-il son vrai visage, son caractère infâme? Ou se cache-t-il derrière un masque hypocrite? Je ne sais pas. 

« Oh non ! C'est vrai ? Pourquoi donc ? Moi je te fais totalement confiance Petite Mélopée. Tu devrais en faire de même, tu sais je suis bien plus fort que toi. Et puis, tu n'as rien à craindre, tu sais, on appartient au même Clan. »

J'en sursaute presque, j'avais quasiment oublié qu'il était là. Quasiment. Il me fait confiance? Quelle blague! Il ne croît pas un mot de ce qu'il dit et il voudrait que moi j'y crois? Il rêve en couleurs. Je ne suis aussi stupide. Le grondement au fond de ma gorge, qui s'était tari, reprend de plus belle.  

"Tu n'es qu'un menteur Nuage du Loup, je sais bien que tu ne me fais pas confiance, que tu ne m'aimes pas. Je m'en fiche mais laisse moi tranquille. Je sais que tu es plus fort, mais rien ne m'oblige à te faire confiance. "

Rien à craindre? Pff, comme si je pouvais y croire. Ce chat me tuerait dans le dos s'il le pouvait, à la moindre occasion.

Je sais qu'on est du même Clan, de la même famille même, mais je ne t'apprécie pas du tout.

codage par Lyx16 | dessin par Cataries (Misty)


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Loup
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.   Ven 23 Déc - 22:57

PV. Petite Mélopée778 mots ▬ dialogue en #8c6840
Poor small kitten.

Les yeux rivés sur ta proie, tu guettais la moindre de ses réactions. Le jeu auquel tu jouais était si agréable pour toi, que tu en oubliais, égoïstement, le mal-être que devait ressentir Petite Mélopée. À vrai dire, tu ne t’étais jamais particulièrement entendu avec les femelles et biens que celle-ci fasse partie de ta famille, éloignée, mais une partie de son sang était le même que le tien, c’était pire encore avec celle-ci. Tu avais tout simplement honte qu’une mauviette pareille fasse partie de la même famille que la tienne. Comment paraître pour un grand Guerrier si le sang qui coule dans tes veines est partiellement identique au siens ? Tu te rends compte ? Comment paraître grand, fort, alors qu’un bras de sa famille est faible et se laisse marcher dessus à la moindre occasion ? Non, ce n’était tout simplement pas possible. Pas possible. Tu te devais de réagir ainsi. Tu te devais d’agir ainsi. Tu ne pouvais éprouver aucun remords à torturer le faible. Après tout, c’était dans la nature des choses. La nature agit ainsi avec les félins comme avec tous les êtres vivants. C’est ce que l’on appelle la sélection naturelle. C’est ce processus qui permet de ne conserver qu’une population forte et satisfaisante à des critères de survies minimaux, ce que ne semblait pas avoir la petite.

« Tu n'es qu'un menteur Nuage du Loup, je sais bien que tu ne me fais pas confiance, que tu ne m'aimes pas. Je m'en fiche mais laisse moi tranquille. Je sais que tu es plus fort, mais rien ne m'oblige à te faire confiance. »

Même si elle semblait avoir choisi ses mots, le peu de puissance dans sa voix et le peu de détermination qu’elle y avait mis, ne te firent même pas sourciller. Ne parlons pas du petit grondement digne d’un chaton naissant à peine, qui ne t’avais pas fait bouger d’un poil. Avec d’autre, tu serais volontiers parti bouder dans ton coin, vexé par les remarques de l’autre, avec elle, s’était tout à fait autre chose. Invisible sous ta carapace, la petite ne pouvait même pas l’atteindre, l’effleurer tout au plus. Les mots qui sortaient de sa gueule perdait beaucoup de sens avant d’arriver à tes oreilles, ce qui rendait les choses bien plus faciles. Et puis, tu ne mentais pas. Tu ne disais pas la vérité, rien que la vérité, c’était bien différent. N’est-ce pas ? D’après ses dires, elle se pensait détentrice de la vérité. Était-ce réellement le cas ? Si seulement elle se rendait compte que ce n’était pas un manque de confiance ou bien un manque d’amour. Si seulement, elle percevait le problème de fond, la chose qui fait que tu agis ainsi. Alors, si cela se produisait, le jeu prendrait une toute autre tournure. Peut-être moins drôle, moins comique, un peu plus palpitante cependant et avec un peu plus d’action.

« Je sais qu'on est du même Clan, de la même famille même, mais je ne t'apprécie pas du tout. »

Voilà une des premières choses qui sortait de sa gueule et avec laquelle tu étais en parfait accord. S’il, tu n’avais pas cette pseudo-fierté que tu avais avec les femelles et si tu n’étais pas en pleine partie de jeu avec la petite, tu te plierais à lui dire qu’elle disait vrai et tu ne resterais pas plus longtemps avec elle. Hors, c’était tout autre chose. Il faut même dire que ses mots te firent sourire davantage, dévoilant tes imposantes canines. Un sourire hypocrite comme tu pouvais en porter des nombreux en ce cas de figure, mais un sourire par-dessus tout jouissif du plaisir que tu ressentais en ce moment. Prenant décidément ton pied avec la petite, tu t’installas en position assise, les yeux toujours rivés sur son corps, prêt à tout pour la retenir encore un peu, pour t’amuser encore un peu. Ta voix fila entre tes crocs, délicate et peu vraie comme tu en avais pris l’habitude avec elle :

« M’en voilà outré et profondément blessé. Heureusement que Belle de Nuit ne t’a pas entendu, tu n’imagines pas la peine qu’elle aurait à te voir renier les membres de ta famille ainsi. »



HRPG:
 

_________________


Anciennement:
 

Cicatrice du Tigre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poor small kitten. || PV. Petite Mélopée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» La toute petite collection de Saneva (Mac et autres)
» petite lettre au père noël
» Ma petite collection
» un petite mélange ici de coques et de palourde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan de la Lune :: Camp-
Sauter vers: