« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance,

la fin de ma chute. » Valse des Étoiles
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu plus près des étoiles... [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage Sylvestre
Intéressé.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 581
Age : 14
Date d'inscription : 20/07/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Un peu plus près des étoiles... [LIBRE]   Mar 31 Mai - 19:53


~ Un peu plus près des étoiles... ~

LIBRE

Le ciel est dégagé ce soir, et la lune éclaire la lande en lui donnant une jolie teinte argentée. Je parcoure cette terre que je considère maintenant comme mienne, au lieu d'en tirer une crainte comme lors que mes premières sorties. Chaque pierre m'est devenue familière, et je n'ai plus aucun mal à me repérer. Chatonne, je croyais notre territoire immense, presque infinie. Je sais aujourd’hui que les Hauts Plateaux n'étaient qu’une petite partie de la forêt. Et au-delà ? Qui a-t-il après les Hautes Pierres, ou en suivant le Chemin du Tonnerre ?
Et puis après tout, pourquoi s'en soucier ? Notre forêt regorge de bien assez de curiosités pour me satisfaire toute la vie.

Cette nuit, je n'arrive pas à dormir, une fois de plus. Mes insomnies sont de plus en plus fréquentes,  je passe parfois des nuits entières couchée dans ma litière, toute seule avec moi-même. Et je me dois d'admettre que j'ai peur de ces confrontations nocturnes. Sortir et passer au crible la lande me permet de penser à autre chose tout en découvrant des lieux inédits. Comme l'arbre creux du Chemin aux Fougères ou la couleur bleutée que prennent les Rochers Moussus lorsque la lune était à son point le plus haut.
Mais ce soir, au lieux de flâner sans but précis, j'ai décidé de me rendre aux Quatre Chênes. Je veux voir les arbres séculaires et le Grand Rocher. Visiter peut-être le Saule Pleureur. Bref, voir de mes propres yeux ce que les guerriers et les anciens content aux chatons.
Peut-être vous demandez-vous pourquoi ce n'est pas mon mentor qui m'y emmène ?  Nous avons trop de travail au camp. Tellement de travail que Plume de lune n'a pas encore trouver le temps de me montrer l’extérieur. Alors j'ai décider d'aller le voir moi-même. Je pense qu'elle est au courant de mes escapades, mais elle a le bon sens de ne rien dire. Peut-être a-t-elle compris cette irrépressible soif d'apprendre et de découvrir qui m'habite, et que son enseignement ne parvient pas à satisfaire entièrement.

J'arrive bientôt à la frontière. En-dessous de moi se dresse les arbres centenaires, et derrière, le Grand Rocher. Un frisson me parcoure lorsque je passe la limite tracée par des générations de guerriers. Je me raisonne en rappelant que je suis en territoire libre, puis je dévale la pente qui me sépare du lieu de réunions. Je contourne les chênes, et me retrouve enfin face à lui. Le Grand Rocher.
Il est bien plus impressionnant que je le pensais. Son ombre imposante recouvre une partie de la clairière, et je frissonne, autant de froid que de plaisir. Le clair de lune me renvoie une lumière argentée, presque irréelle. Une envie incontrôlable me pousse à contourner le bloc et à commencer l'escalade. Mes griffes crissent sur la roche et mes pattes pédalent dans le vide, mais je parvient après de longues minutes d'efforts acharnés à arriver au sommet. Je m'assoie pour reprendre haleine, et baisse ensuite les yeux.
Aussitôt, je me sens plonger vers le bas du rocher. La tête me tourne, et je ferme les paupières. Maudit vertige ! Je savais qu'en montant, je n'y échapperais pas.
J'essaye de faire abstraction du vide, bien que la peur de tomber face battre mon cœur comme s'il essayait de s'échapper de ma poitrine.
Je regarde en face, vers la forêt et la rivière, rubans mouvant sous la lune. La vue est irréelle est magnifique. Je ne regrette pas d'être là, malgré le vertige. J'ai cette impression d'être plus proche des étoiles, rassuré de sentir leur présence au-dessus de moi. A cet instant, les menaces fantômes des Étoiles Noires me semblent bien loin, et la peur qu'elles inspirent relégués au rang de contes pour effrayer les chatons. Perchée sur mon rocher, je dévore l'avenir du regard.      

FICHE PAR NAMYON POUR EPICODE (c)

_________________


Nuage Sylvestre:
 

Nuage de Lichen:
 

Cadoow :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorpio
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 18
Date d'inscription : 23/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Un peu plus près des étoiles... [LIBRE]   Jeu 7 Juil - 19:41

Mes parents. Mes parents. Ils étaient partis, il y a longtemps maintenant. Trop longtemps même pour que je m'en souvienne clairement. Ou peut-être était-ce mon esprit qui rendait de lui même ces souvenirs douloureux plus flous, pour atténuer la douleur. Souvenirs ou pas, la douleur était là, nichée dans ma poitrine creuse. Elle me tuait, me tenait en vie, faisait de moi un mort vivant, une âme errant sans but ni émotions. 

Ce soir, comme ça arrivait de temps en temps, la douleur était trop forte, trop vive, et m'empêchait de fermer l'œil. Dormir, ô, dormir, quel agréable moment, celui où rien ou presque ne peut nous atteindre, parce que l'esprit n'est plus conscient. Le seul moment de répit auquel je pouvais accéder. 

Le camp entier dormait, et moi, je ressentais un fort besoin de m'isoler, loin de toutes ces âmes paisibles. Je me levai difficilement, exténué, et sorti du grand réseau souterrain. Je savais déjà où j'allais. Les quatre chênes. La sérénité de cette endroit m'apaiserait. 

Malgré la fatigue, mes pattes m'y emmenèrent sans broncher, comme des automates. J'avais prit l'habitude de ne plus écouter les besoins de mon corps. Je semblais encore vigoureux, c'était l'essentiel. Les énormes chênes se dressaient bientôt devant moi tandis que le Grand rocher m'apparaissait, brillant légèrement sous la pâle lueur de la lune. La lune était belle, blanche, reposante. Elle semblait presque réconfortante. Encore un peu à distance, je vis un autre félin apparaître. Je prit quelques instants pour l'observer alors qu'il escaladait le rocher ; il semblait jeune, presque trop jeune pour être ici seul. Je m'approchai doucement. 

- Bonsoir.

J'avais l'odeur de l'anciennement Meute. Les yeux sombres, presque vide de sentiments. Ce soir, je ne portais pas mon masque joyeux, mon sourire chaleureux. Je portais ma détresse sur mon visage. Je n'avais pas la foi de mentir, pas sous le regard de la lune, pas ce soir. 
J'espérais ne pas l'effrayer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Sylvestre
Intéressé.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 581
Age : 14
Date d'inscription : 20/07/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Un peu plus près des étoiles... [LIBRE]   Mar 19 Juil - 15:49


~ Un peu plus près des étoiles... ~

LIBRE

Je songeais que ce que je faisais était surement interdit quelque part dans le Code du Guerrier. Les seuls ayant le droit de grimper sur le Grand Rocher étaient les Chefs ou le porte-parole d'un Clan. Mais cette nuit, le ciel restait dégagé, et je savais que je ne faisais de mal à personne en étant perchée ici. J'avais envie de rester là jusqu'au matin, en tête-à-tête avec la lune et les étoiles. Peut-être que si je m'endormais ici, j'aurais plus de chance de recevoir un signe de nos ancêtres, désespérément silencieux. Je voulais croire en cette supposition, malgré ma raison qui soutenait que cet espoir était vain. Je n'étais qu'apprentie-guérisseuse. Si les étoiles devaient s’adresser à quelqu'un, ce ne serait pas à moi.

Je me détournais prudemment pour redescendre de la roche sans être prise de vertige, lorsque je la vis.
Un silhouette sombre, pareil à un fantôme ou un spectre, qui s'avançait au milieu de la clairière. La peur m'enserrera la poitrine lorsque je pensais aux Étoiles Noires. Pourquoi ces spectres s'aventureraient-ils ici ? C'était une terre sacré dont ils auraient dû être banni immédiatement ! Mais ils avaient bien réussi à terroriser toutes une assemblées de guerriers aguerris... La forme féline sortit de l'ombre et s'avança encore. C'était un mâle brun tigré de noir assez grand et pourvu d'une fine musculature. Ma cervelle fatiguée me jouais de vilains tours, a imaginer des choses impossibles. Ce félins n'était en rien un guerrier malfaisant. Au contraire, il semblait plutôt...

« Bonsoir. »

Son timbre de voix, grave et dénué de toutes chaleurs fit se dresser mes poils sur mon échine. Son odeur me parvint, que je reconnus comme celle de l'Astre, le groupement de solitaire qui vivaient en bordure des Hautes Pierres et du Chemin du Tonnerre. Les yeux du matou brillaient doucement, de sorte que je ne pouvais savoir de qu'elle couleur étaient ses yeux. Mais son expression me faisait peur, son air atterré ou désespéré. Si je m'étais écoutée, je serais partis en courant pour fuir cette voix et ce visage torturé. Mais mes pattes restèrent figées au sol.

« Bonsoir... »

Si ce matou c'était adressé à moi, c'était pour une raison connue de lui seul, mais je ne pouvais pas me permettre de le laisser planter là. Je me forçais à oublier les contes qu'on me racontaient chatonne sur les chats sanguinaires de l'ancienne Meute, et lui adressais un sourire crispé, ne sachant ce que je devais faire ou dire.

                     
« Vous voulez monter ? »

Le guerrier était rester au pied de la roche sacré, de telle sorte que nous étions encore séparer de quelques longueurs de queues. L'inviter à se rapprocher me semblait une bonne idée.


FICHE PAR NAMYON POUR EPICODE (c)

_________________


Nuage Sylvestre:
 

Nuage de Lichen:
 

Cadoow :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorpio
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 18
Date d'inscription : 23/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Un peu plus près des étoiles... [LIBRE]   Lun 25 Juil - 16:48

Je commençais à me dire que c'était peut-être une mauvaise idée d'avoir voulu interagir avec ce chat. Peut-être ne voulait-il pas me parler. Malgré les lunes qui ont passées, la réputation de l'ancienne Meute nous collait à la peau. Les valeurs de l'Astre n'ont pas encore été assimilés par les chats des clans. 

- Bonsoir...

Le matou était en fait une jeune femelle. Son odeur rappelait celle des landes, j'en jugeais donc qu'elle était du clan du Vent. Elle ne semblait pas agressive, peut-être juste un peu sur ses gardes, ce que je pouvais comprendre. J'étais encore considéré comme un ennemi des clans.

- Vous voulez monter ?

J'hochai légèrement la tête avant de la rejoindre en quelques sauts agiles. Je me remémorai l'importance qu'avait ce rocher pour ces chats de clan. Ce qui n'était pour moi qu'un vulgaire caillou était sacré pour eux, et je tenais à ne pas offenser leurs divinités, ancêtres ou je-ne-sais-quoi. 

- J'espère ne pas froisser vos ancêtre en montant ici.

Je ne savait pas grand chose de cet endroit, seulement qu'ils se réunissaient ici pour parler de façon totalement pacifique. 

- Tu es du clan du Vent ?

_________________


Dernière édition par Scorpio le Mar 9 Aoû - 2:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Sylvestre
Intéressé.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 581
Age : 14
Date d'inscription : 20/07/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Un peu plus près des étoiles... [LIBRE]   Dim 7 Aoû - 18:14


~ Un peu plus près des étoiles... ~

LIBRE

Le matou au yeux ambré hocha légèrement la tête et grimpa me rejoindre. Il me dépassait de plusieurs tête, et je me senti brutalement minuscule à côté de lui. Assis côte à côte, toujours en haut de la roche, nous devions former un drôle de tableau. Je me sentais de plus en plus mal en haut du rocher, comme si le sol tanguais doucement. Je fixais le matou, d'abord pour m'empêcher de regarder en bas, mais aussi pour me donner une contenance.

« J'espère ne pas froisser vos ancêtre en montant ici. »

Le timbre de sa voix me surprit encore, comme s'il parlait ni tout haut, ni en chuchotant. J'aimais bien. Mais le guerrier avait raison, en lui disant de venir me rejoindre, je faisais grimper sur le rocher sacré un félin ne connaissant ni nos rites ni nos coutumes. Pourtant, le ciel restait dégagé.

« Je ne crois pas que les guerriers de jadis ne se sentent offensés, si vous êtes ici sans intentions mauvaises et en toutes connaissances de causes. Si vous ne les honorés pas, ils ne vous connaissent pas. »

Le vouvoiement me venait en réflexe. J'avais ainsi l'illusion de maintenir une certaine distance entre lui et moi, une distance que je n'aurais pas mise envers un guerrier de mon Clan. Peut-être étais-ce parce que c'était le premier guerrier de l'Astre que je rencontrait ?

« Oui » fis-je pour répondre à sa questions. « Je suis Nuage Sylvestre, apprentie-guérisseuse du Vent. »

Je taisais mon statut de conseillère des apprentis, qui aurait eu un sens pour un membre d'un Clan, mais pas pour un matou de l'Astre. Je tentais un sourire pour cacher le malaise grandissant que j’éprouvais. Je n'étais pas bien, comme si mon estomac se tordait dans tout les sens. Mon vertige ne s'arrangeait pas, j’aurais voulus descendre. Mais je ne voulais pas perdre le face devant le matou... dont je ne connaissais pas encore le nom.

« Et t...vous, quel est votre nom ? »

Je maudissais intérieurement ma voix vacillante et réprimais une grimace. Le vertige n'était pas le seul vecteur de mon état, il devait y avoir autre chose. Je n'avais pourtant pas mangé de chair à corbeaux ou de proies avariés. Pour quel raison avais-je tant mal au ventre ?      

FICHE PAR NAMYON POUR EPICODE (c)

_________________


Nuage Sylvestre:
 

Nuage de Lichen:
 

Cadoow :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorpio
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 18
Date d'inscription : 23/06/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Un peu plus près des étoiles... [LIBRE]   Jeu 11 Aoû - 3:05

- Je ne crois pas que les guerriers de jadis ne se sentent offensés, si vous êtes ici sans intentions mauvaises et en toutes connaissances de causes. Si vous ne les honorés pas, ils ne vous connaissent pas.

J'étais soulagé d'apprendre que leurs ancêtres n'avaient rien contre moi malgré le fait que je pouvais être considéré à tord comme ennemi des chats de clan. Ces félins des cieux n'avaient donc même pas idée de mon existence. 
Je mis un instant avant de me rendre compte que la jeune féline m'avait vouvoyé. Voilà qui était étrange. Je crois bien qu'avant cela, ça ne m'étais jamais arrivé. Je ne savais pas vraiment comment l'interpréter, crainte, respect, étrange courtoisie ?

- Je suis Nuage Sylvestre, apprentie-guérisseuse du Vent. 

Un bien doux prénom. 

- Nuage Sylvestre... murmurais-je pour mieux l'imprimer dans mon esprit. 

Future soigneuse, ce n'était pas une vocation facile. Je ne m'imaginais pas devenir soigneur. J'étais fait pour les tâches physiques, la chasse, le combat. Cela se voyait à ma fine mais bien présente musculature que j'abordais depuis plus d'une quinzaine de lunes déjà.

- Et t...vous, quel est votre nom ? 

Sa voix vacillait étrangement alors qu'elle grimacait presque. Elle ne semblait pas à son aise et je mît ça sur le compte du vertige. Néanmoins, il ne fallait pas qu'elle reste perchée ici. Ça pouvait facilement devenir dangereux. 

- Scorpio. Je marquai une pause pour l'observer quelques instants. Viens, descends. Appuies-toi contre moi.

D'un geste de la queue, je lui indiquai de se plaquer contre mon flanc pour pouvoir l'accompagner dans sa descente. Ce soir, j'avais l'impression d'éprouver enfin quelque chose. Une pointe d'adrénaline, de compassion, quelque chose comme ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Sylvestre
Intéressé.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 581
Age : 14
Date d'inscription : 20/07/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Un peu plus près des étoiles... [LIBRE]   Sam 17 Sep - 19:42


~ Un peu plus près des étoiles... ~

LIBRE

Les étoiles tournaient devant mes yeux en formant une spirale bleutée. Le paysage se déformait et les arbres, au loin, se tordait dans d’étranges postures. Seul l’image du matou restait fixe, et je me focalisais sur ses pupilles ambrés. Son air sombre c’était un peu estompé, et je vis passer une moue inquiète sur son visage. Je faisais pourtant de mon mieux pour garder un air serein malgré mon état… bizarre. Ça ne pouvait pas s’attribuer seulement à mon vertige. Il y avait quelque chose d’autres, mais je n’arrivais pas à saisir quoi. J’espérais ne pas être en proie à une maladie dont je ne connaissais pas les effets. Concentrée pour éviter de regarder en bas et perdre l’équilibre, je mis du temps à comprendre que le guerrier m’avait répondu, et encore plus pour saisir le sens de sa phrase. Et dans ma situation, je ne pouvais traiter qu’une informations à la fois. Il s’appelait Scorpio. Ce nom me mis encore plus mal à l’aise, si ce fut possible. Je trouvais qu’il ne correspondait pas au matou, qu’il était trop agressif. Et puis, ce n’était pas un nom de Clan. Et cela creusait encore un peu le fossé qui nous séparait. Ce fossé, j’aurais voulu le faire disparaître. Je le ressentait partout, au sein même de mon Clan à cause de mon statue d’apprentie-guérisseuse, et à chacune de mes altercations avec les membres des Tribus rivales. Je haïssais le fossé de tout mon être, et j’étais pourtant obligée, par mon appartenance à un Clan et mes attributions, de rester de mon côté de la frontière.
Mon estomac se tordit brusquement, et ma réflexions s’arrêta là. Scorpio fit un signe de la queue pour me signifier quelque chose que je ne compris pas. Les yeux plissés et les dents serrées, j’essayais de résister à la douleur qui pulsait dans mon abdomen.
Le guerrier se plaqua contre moi. Ce contact me révulsa. Jamais un mâle ne c’était approché si près de moi. J’étais un guérisseuse, intouchable, mise à l’écart de ce passage obligé dans la vie d’une chatte, qui commençait par de timides regards et qui finissait par la mise bas. En m’engageant, j’avais fait le choix de renoncer à tous ça et presque aussitôt, les guerriers c’était mis à m’éviter, à me fuir. Ce soir, Scorpio ne s’embarrassait pas de ce pacte tacite entre guerrier et guérisseuse. Chez lui, le ou la Soigneuse était-il libre d’avoir des pettits ?
Un brusque mouvement des épaules m’éloigna de son flancs, mais je me rendis vite compte que c’était une très mauvaise idée. J’étais incapable de me diriger correctement, incapable de savoir où s’arrêtait le Promontoire et où commençait le vide. La paysage dansait devant mes yeux. Je tentais quelques pas hésitant… et glissais sur un-je-ne-sais-quoi d’humide. Presque instantanément, je perdis l’équilibre et le monde se renversa.
J’eus l’impression que ma culbute dura des siècles. Je ne savais plus où j’étais ni où se trouvait mes pattes et ma queue, juste la sensation de m’écorcher contre la parois rocheuse. Des rires cruels me parvenaient. Mes griffes crissaient, et le monde tournait, inlassablement. Je me demandais un instant si ce n’était pas moi qui dansais avec lui.
Enfin, je me retrouvais en bas. J’avais dévaler le Rocher sur toutes sa face d’ascension. Je devais ressembler à un petit tas de fourrure en bien piteux état, de là-haut. Mes griffes me faisait mal, et mon cœur battait la chamade dans ma poitrine, comme après une longue course sur la Lande. Le mal de ventre était parti, chassé par la peur de tomber, mais le paysage continuait de se déformer.

« Scorpio ? »

Un début de sanglot perçait dans ma voix. Je me sentais désagréablement faible, comme un chaton à qui l’on apprendrait à marcher.
FICHE PAR NAMYON POUR EPICODE (c)

_________________


Nuage Sylvestre:
 

Nuage de Lichen:
 

Cadoow :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un peu plus près des étoiles... [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compatibilité Nacelle Britax / Römer (4 étoiles crash test)
» eau libre
» complément libre choix d'activité : chuis verte !!!
» Une association de Protection Animale
» nouvelle poudre libre HD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance, :: JEU. :: Terres Libres :: Quatre Chênes-
Sauter vers: