« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Songes oppressants. [Chou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Songes oppressants. [Chou]   Mer 20 Avr - 13:41

Petite Hymne

Encore un réveil en sursaut, d'excessive mauvaise humeur. Encore une de ces nuits maudites où mes rêves d'une vie comme grande Guerrière respectée de l'Ombre sont ternis par cette voie pavée de plantes médicinales, de malades et de blessés. Sitôt arrivée sur le champ de bataille d'une habituelle querelle de territoires, me voici à me précipiter vers les blessés, m'apercevant que je n'ai pas aiguisé mes griffes pour combattre avant de venir, mais bel & bien préparé mes remèdes. Cauchemar, où une fois encore la chatte blanche à la fourrure étoile me narguait de loin, derrière sa frontière invisible & impalpable au borde de cette clairière emplis des cris de bataille de mes camarades & de leurs adversaires. Maudite soit-elle! Ce songe, toujours le même, me hante depuis si longtemps désormais que j'en connais le moindre détail par cœur ; & pourtant chaque nuit, j'espère qu'il sera différent, que je me jetterai cette fois bel & bien sur un adversaire. Que les Etoiles, à force de me voir rejeter la voie qu'ils tentent de m'imposer, finiront par accepter. Mais cela fait des lunes, & ils ne cessent toujours pas! & chaque jour, je me réveille de plus mauvaise humeur encore que la veille. Quand cela a-t-il commencé, déjà? Je ne devais même pas avoir une lune. Au début, c'étaient surtout de petits flashs dans mes rêves habituels, des suggestions, comme me pencher sur une flaque pour voir diverses plantes médicinales prises dans la fourrure de mon reflet adulte, ou me voir en train d'exhiber, triomphante, une plante qui serait bien utile dans ma réserve. MA réserve, quelle sottise! Puis petit à petit, ce champ de bataille a pris place dans mes songes, remplaçant quelques nuits par ci & par là mes rêves normaux. Puis de plus en plus souvent. A mes quatre lunes, je n'observais plus aucune nuit qui ne soit pas troublée par ce rêve-ci, & uniquement celui-là. L'on me harcèle pour m'obliger à suivre une voie qui ne me plaît pas. N'ont-ils toujours pas compris que je déciderai de ma vie, moi & personne d'autre?! Que ce n'est pas en me harcelant ainsi qu'ils me feront changer d'avis, bien au contraire!

Je commence sérieusement à leur en vouloir, à ces maudits défunts qui se croient tout permis. Certes, ils m'ont offert un don qui serait très sympa à utiliser pour un Guérisseur. C'est pas une raison pour vouloir m'obliger à en devenir une moi-même! Moi je rêve de patrouilles, de batailles époustouflantes, de parties de chasse! Même s'ils essaient d'empêcher ces rêves-ci me bercer la nuit en m'obligeant à subir leurs inepties, même s'ils m'ont donné une aptitude qui servirait leurs desseins, c'est à moi & à moi seule de déterminer mon destin. & mon destin ne sera certainement pas d'aller dans leur merveilleuse voie toute tracée contre mon gré, soit juste pour me plier à leurs illustres désirs!

Agacée par ces pensées qui me pourrissent la vie à chaque réveil, je me redresse & quitte la Pouponnière d'un pas rageur en croisant les griffes pour ne réveiller personne -particulièrement Patte de Chouette qui sera bientôt apprentie, & a besoin d'être reposée d'ici là-, pour me figer sur son seuil. Il fait nuit noire, l'horizon n'a même pas encore commencé à blanchir à l'approche de l'aurore. De mieux en mieux! Maintenant, ils ne me laissent même plus le loisir de faire une nuit plus ou moins complète avant de venir me harceler! Tu m'étonnes que je commence à fatiguer, du haut de mes même pas cinq lunes, si des macchabées qui pensent avoir la science infuse m'interdisent de me reposer. Ma queue bat l'air rageusement, alors que je m'avance dans l'air froid d'une nuit printanière, pour aller m'asseoir dans l'herbe. Au moins là, je gênerai personne.. & je pourrai râler un moment, en espérant m'apaiser assez pour redormir. Ce serait bien, vu qu'apparemment la nuit est encore loin de se finir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Songes oppressants. [Chou]   Jeu 21 Avr - 14:10



Songes oppressants. (5,5)
- I'm coming home to you every night.


♤. Patte de Chouette.


Je n'arrive pas à m'endormir et ce n'est pas la première fois. Pourtant, rien de spécial ne préoccupe mon esprit à cet instant précis, pas même le fait que Nuage Ombrageux soit malade ou que mon baptême arrive à grand pas. Parfois, ces pensées m'assaillent et m'empêchent de dormir, mais ce soir, ce n'est pas à cause d'elles. J'ai beau fermer les yeux, je n'arrive simplement pas à rejoindre le monde des rêves. J'entends les respirations régulières de mon frère, de ma sœur et de maman. Ce sentiment de sécurité n'aide pourtant pas à effacer la boule qui se forme au creux de mon abdomen; quelque chose ne va pas. Mais je ne sais pas quoi, je sais simplement que cette sensation n'est pas nouvelle mais présente depuis plusieurs lunes. Je me roule en boule, tentant de trouver une position plus confortable. Je me concentre sur le bruit des chouettes que l'on peut entendre de la pouponnière et forme plein d'histoires dans mon esprit, généralement, c'est ce qui m'aide à m'endormir. Mais rien n'y fait. Je soupire et ouvre les yeux, fixant un objet invisible en face de moi. Puis, au bout de quelques minutes, je sens Petite Hymne s'agiter à côté de moi. J'ai l'habitude, elle le fait souvent. Mais cette fois-ci, la chatonne ne parvient pas à se rendormir, je l'entends bouger sur sa litière et sa respiration est beaucoup moins régulière qu'auparavant. Certainement agacée, je l'entends se lever et la vois quitter la pouponnière.

«
Petite Hymne ? »

Je tente de contrôler le son de ma voix pour ne pas réveiller Petit Oiseau et maman qui dorment à points fermés à quelques centimètres de moi. Ma sœur m'inquiète et c'est certainement à cause de ça que je n'arrive pas à dormir. Réitérant mon appel qui me revient toujours sans aucune réponse, je m'étire et me lève à mon tour en espérant trouver ma petite sœur dans les parages. Une fois le museau dehors, je laisse mes yeux s'habituer à l'obscurité quasi totale et repère une petite boule de poils argentée couchée dans l'herbe. Je plisse les yeux pour m'assurer que c'est bien Petite Hymne et m'approche à grands pas. J'essaie de faire un peu de bruit pour m'annoncer et ne pas lui faire peur et me place à côté d'elle, frissonnant sous la brise nocturne. Je vois la queue de la chatonne se déplacer à une vitesse folle, et j'en déduis qu'elle est énervée. Mon cœur se sert en la voyant ainsi et je me colle un peu plus à elle, enroulant ma queue autour de ses épaules.

«
Tu veux me parler de ce qui te tracasse ? »

Ma voix est douce, emplie de tendresse et d'inquiétude. Je voudrais savoir ce qui tourmente tant ma petite sœur, mais je préfère lui laisser le choix. Avec son caractère, je préfère ne pas la brusquer. Attendant avec patience une réponse quelconque, je tourne mon regard vers la toison remplie d'étoiles qui semble nous épier. Je prends le temps de prier aux guerriers étoilés d'assurer un destin correct à Petite Hymne, même si le clan des Etoiles ne m'intéresse pas beaucoup. Elle mérite tout ce qui a de bien dans ce monde, et j'espère que ce qui la tracasse n'est pas trop grave, car le bonheur de ma fratrie m'importe plus que tout.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mer 17 Mai - 10:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Songes oppressants. [Chou]   Jeu 12 Mai - 22:44

Petite Hymne

Si le son feutré des pattes de ma sœur dans l'herbe ne me fait pas réagir, me parvient même tellement peu que je ne le relève même pas, sentir sa fourrure contre la mienne lorsqu'elle s'assoit à mes côtés & enroule sa queue autour de mes épaules dans un geste de réconfort me tire soudainement de mes pensées. Pour autant je n'esquisse ni sursaut, ni aucun mouvement de surprise. Je laisse juste mon regard rageur se poser sur les cieux étoilés, pour ne pas croiser les yeux de Patte de Chouette ; je n'ai pas envie de lui parler de ça. Pas envie de l'impliquer dans cette histoire, elle ne mérite pas de subir aussi les tourments que l'on m'impose, & puis c'est de ma destinée qu'il s'agit ; hors ça, il n'y a probablement que moi qui puisse y changer quelque chose. Puis je n'ai pas envie de m'énerver contre elle, car je suis probablement trop énervée en ce moment pour aborder ce sujet-là posément ; ce n'est pas contre elle que va ma colère, & ce n'est pas à elle de la subir. Voyez ce que vous me forcez à faire, immondes sans-cœurs! Garder des secrets pour ma famille n'est pas une chose que j'apprécie. Surtout que lorsque la voix de ma sœur adoptive s'élève, douce & tendre, je ne peux que ressentir son inquiétude qui transperce de manière bien trop flagrante. Tranchante, même. Elle me propose de lui en parler, justement, lui confier ce qui me tracasse. Voyez, foutus prétentieux! Elle ne mérite pas ces angoisses. Je me force à sourire. Le sourire le plus vrai que je puisse faire, aussi rassurante que j'en suis capable à cet instant.

- Rien Patte de Chouette, ça va. Je n'arrivais juste pas à dormir.

Piteux mensonge. Relativement juste d'un côté, puisque je n'ai pas su me rendormir ; mais non, ça ne va pas. & c'est probablement assez clair pour elle, qui me connaît suffisamment. Puis mon agacement transparaissait assez dans mon attitude quand elle est arrivée sans que je ne la vois venir ; & à cet instant où je lui réponds, il ne s'est pas encore complètement masqué. Mon corps reste tendu, mon regard obstinément tourné vers ces astres que je maudis brille encore de colère rebelle, ma queue a encore quelques tressautements rageurs par moments. Non, ça ne va pas. J'ai toutes les raisons d'être remontée quand des macchabées se croyant au-dessus de tout revendiquent le droit de diriger ma vie à ma place. Mais je ne veux pas l'impliquer là-dedans.

- Au fait, tu seras bientôt apprentie maintenant non? La Pouponnière va sembler vide sans toi.

J'espère plutôt réussir à lui faire oublier cet incident, à diriger la discussion qui semble bien partie pour avoir lieu vers un tout autre sujet. Un qui n'implique ni ancêtres orgueilleux, ni tracas maintenus sous silence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Songes oppressants. [Chou]   Dim 29 Mai - 19:23



Songes oppressants.
- It's gotta get easier, easier somehow...


♤. Patte de Chouette.


« Rien Patte de Chouette, ça va. Je n'arrivais juste pas à dormir. »

Le faible sourire que me renvoie la chatonne n'est absolument pas convaincant; Petite Hymne ne sait pas mentir, je peux aussi le ressentir dans sa voix. Cela fait plusieurs nuits que ma petite sœur n'arrive pas à dormir et je la connais suffisamment pour savoir que ce n'est pas à cause d'une simple insomnie sans cause concrète. Aucune insomnie n'arrive sans problèmes derrière, d'ailleurs, mais je me contente d'hocher la tête et je retourne à ma contemplation de la toison argentée. Je ne peux pas la forcer à me parler, encore moins lorsqu'elle est dans un tel état, tendue, agacée et très certainement fatiguée. Les chats ont besoin de sommeil, c'est ce qui fait qu'ils peuvent passer des journées à chasser et à se battre ensuite. Un guerrier qui est privé de sommeil est moins performant, alors je ne peux qu'imaginer les conséquences sur une chatonne aussi petite que ma sœur. Une seule nuit sans sommeil à cause d'un cauchemar avait déjà eu raison de moi, alors pour Petite Hymne... mais cette dernière est aussi la féline la plus têtue que je connaisse, encore plus que je ne le suis, alors ça ne servirait à rien de tenter quoique ce soit. Et je peux voir à ses petits yeux brillants qu'il n'est pas question de se rendormir tout de suite: l'adrénaline liée à la colère coule encore dans ses veines.

«
Au fait, tu seras bientôt apprentie maintenant non ? La Pouponnière va sembler vide sans toi. »

Sa petite voix m'oblige à arracher mon regard des cieux et je croise celui de Petite Hymne; ses yeux, de la même couleur que la nuit, ne semblent pas être habités que de colère. Serait-ce une pointe de nostalgie que je peux y décerner ? Je m'enfonce dans mes pensées quelques secondes; je n'avais pas encore vraiment pensé au fait que mon baptême signifierait la fin de mes nuits dans la pouponnière auprès de ma famille. Je soupire et me rapproche un peu plus de Petite Hymne. En devenant apprentie, je n'aurai plus l'occasion de savoir comment se portent mes petits protégés, même s'ils me rejoindront dans quelques lunes. Si Nuage Ambré devient guerrier en même temps, avec qui vais-je donc passer mes nuits ? Je frissonne à l'idée de me retrouver seule; ou plutôt de les laisser seuls. Comment garder mon rôle de grande sœur protectrice s'ils doivent s'endormir sans moi ? Avec mon départ, je sais que Flammes Sauvages reprendra un peu de sa fonction de guerrière, en plus. Ils devront passer des journées entières seuls... et moi je serai obligée d'effectuer mes devoirs d'apprentie. Je n'allais définitivement pas apprécier la  prochaine lune, jusqu'à que mon frère et ma sœur me rejoignent.

«
Dans quelques jours, si tout va bien. Et c'est moi qui vais me sentir vide sans vous, surtout... »

Je me racle la gorge, essayant de reprendre mes moyens alors que ma voix semble se briser. Bravo, Chouette, tu ne vas pas pleurer devant Petite Hymne alors qu'elle est déjà bouleversée, quand même ?! Je soupire et tente un petit sourire avant de replonger mes émeraudes dans les abysses de la toison argentée. Il n'y a pas de quoi être sentimentale pour si peu; je serai toujours dans le même campement que Petite Hymne et Petit Oiseau après tout, ce n'est pas comme si des rivières allaient nous séparer !

«
Mais bon, j'avoue que quand même, presque deux lunes sans vous, ça me fera des vacances ! Enfin tu me diras, ça en fera surtout à ton frère. Il ne t'a pas raconté la fois où je l'ai entraîné en dehors du camp en plein milieu de la nuit ? Tu connais ton frère et son angoisse quotidienne... »

Je me mets à rire et plisse les yeux, me remémorant cette nuit magique et surtout le visage de Petit Oiseau au tout début qui ne comprenait pas ce qui se passait. Je fais une petite lichette entre les deux oreilles de ma sœur et me dresse sur mes deux pattes dans un bond presque parfait. Si Petite Hymne ne veut pas me parler de ce qui la tracasse, il ne me reste plus qu'une chose à faire: lui changer les idées. Malheureusement, je ne suis pas très douée pour ça et, étant particulièrement maladroite, je m'attends à faire un faux pas à tout moment. Mais mon objectif premier est d'essayer de la faire rire.

«
Je t'aurais bien entraînée en dehors du camp aussi, mais Poésie des Ours nous a trouvés avec ton frère et... j'ai pas trop envie que ton père me voit comme l'ennemie numéro un qui entraîne toute sa progéniture en terrain inconnu ! »

Encore une fois, je ris, d'un rire doux et simple, puis je tente maladroitement d'imiter le guerrier aux longs poils en prenant un air sérieux-pas-sérieux-du-tout. Je pense sincèrement que, quiconque connaît le guerrier, saurait apprécier mon imitation...

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mer 17 Mai - 10:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Songes oppressants. [Chou]   Jeu 21 Juil - 2:28

Petite Hymne

Par chance, la diversion semble fonctionner. Le sujet dévie ainsi, & l'espace d'un instant je me sens presque coupable de l'émoi que cette nouvelle discussion suscite chez ma soeur. Presque, hein, & pendant un très bref instant seulement. Je préfère toujours ça que de devoir discourir sur mes songes nocturnes, que d'avoir à les expliquer & m'épandre sur ces faits que je ne veux pas évoquer. & puis de toute manière, que cela la trouble ou non en cet instant, ce moment sera inévitable n'est-ce pas? Elle quittera bientôt la Pouponnière, dans quelques aubes au maximum ainsi qu'elle me le confirme d'une voix mal assurée. Elle passera à l'étape suivante, une petite lune avant nous. Elle sera Nuage la première, & rejoindra la tanière adéquate. Y croisera-t-elle Nuage Ambré, ou recevra-t-il son nom d'adulte en même temps? Ce ne serait pas improbable, il est passé novice avant nos naissances.

Enfin de toute manière, cet émoi est de courte durée, car Patte de Chouette rebondit bien vite en faisant mine de rien ; mais de ses paroles, ce n'est pas l'anecdote qu'elle raconte qui me fait le plus tiquer. Bien qu'elle soit amusante certes, même si assez peu surprenante à mon sens. Non vraiment, cela ne m'étonne pas tant qu'elle ait entraîné Oiseau au dehors en pleine nuit, & si notre père les y a surpris je comprends bien qu'elle n'ait pas retenté l'expérience avec moi. De toute manière, je me débrouille assez bien pour sortir seule de la Pouponnière à des heures indues, même si je n'ai jamais passé la frontière du Camp dans ce genre de moments. & oui, son imitation de mon père m'arrache un ronron amusé, sans pour autant parvenir à m'ôter ses mots de la tête. Car si l'anecdote ne m'a pas étonnée, c'est plutôt la manière dont elle en a parlé qui m'interpelle. La façon dont elle s'est mise à distance d'une certaine manière, & par trois fois qui plus est. Si bien que lorsque je finis par reprendre la parole, relevant les yeux vers elle, ce n'est pas sur le contenu de sa petite histoire que je rebondis, mais bien sur la forme qu'elle y a mise.

- Mon frère? Petit Oiseau est aussi bien mon frère que le tien, tu le sais. & c'est pas prêt de changer, même si on ne partage plus la même tanière pendant quelques temps.

Non plus troublé par ces tracas que j'ai écartés volontairement, mon ton s'est fait bien plus doux & mon regard semble apaisé. Affectueux. Avec une petite étincelle d'incompréhension aussi, conséquence de cette formulation qui m'a faite tiquer ainsi. Après tout, nous avons toujours été élevés ensemble. Comme frère & soeurs, tous les trois, malgré notre petite lune de différence. Le sang ne nous lie pas, mais pour moi c'est tout comme. Pourquoi cette mise à distance dans ses mots, soudainement?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Songes oppressants. [Chou]   Lun 25 Juil - 13:54



Songes oppressants.
- I'm a reckless mistake, I'm a cold night's intake.


♤. Patte de Chouette.


« Mon frère ? Petit Oiseau est aussi bien mon frère que le tien, tu le sais. & c'est pas prêt de changer, même si on ne partage plus la même tanière pendant quelques temps. »

La réplique, la seule, de Petite Hymne, m'oblige à effectuer un mouvement de recul, presque comme frappée par la foudre. Ces mots auraient pu être prononcés avec fermeté, mais ce n'est pas le cas de la chatonne qui arbore un ton doux et affectueux. Dans toute mon histoire, j'aurais pensé qu'elle aurait retenu quelque chose d'autre que ma mise en forme qui n'avait pour aucun but de la blesser. Je soupire, fixant mes pattes devenues plus qu'intéressantes. Et je réponds quoi à ça, moi ? C'est une formulation comme une autre, pas besoin d'en faire tout un plat... enfin, en y repensant, je peux comprendre que Petite Hymne ait pu tiquer. Trois "ton frère" prononcés dans une phrase, ça doit faire quelque chose. Mais je n'ai pas une grande explication à lui fournir... et puis, franchement, c'est bien ma petite sœur, ignorer toute une histoire pour rebondir sur un détail comme celui-ci. Petit Oiseau n'aurait certainement pas fait ça. J'en reviens à ce que je pensais précédemment; Petite Hymne est difficile à gérer et j'ai encore du mal à la comprendre, malgré le fait que nous avons été élevées ensemble. A cet âge déjà, elle semble mystérieuse, résignée à l'introspection. Pas très simple pour savoir ce qu'elle pense et ce qu'elle ressent... je soupire donc de nouveau et me tourne vers elle avec un sourire affectueux.

«
Je sais très bien, mon ange, ne t'inquiète pas. Ce n'est pas ce que j'ai voulu te faire ressentir, en disant ça. »

Pour ponctuer mes paroles, je lui offre une lichette entre les deux oreilles et me mets à ronronner. Bon alors, comment on répare ça ? En gros, je suis forcée à dévoiler mes sentiments; ça ne me dérange pas d'habitude, mais j'ai un peu plus de mal avec Petite Hymne. Ne sachant que rarement ce qu'elle pense, je ne veux pas l'embêter avec des émotions inutiles. Surtout après l'avoir vue dans un état si perturbé, cette nuit. Ah, si seulement elle me parlait... enfin, si la conversation arrive à la détourner de ses pensées sombres un instant, pourquoi pas. Autant ne pas changer de sujet et être franche.

«
Ça va juste me faire une lune vraiment longue et désagréable, surtout si Nuage Ambré est baptisé guerrier en même temps. J'imagine qu'inconsciemment mettre une distance dans mes mots me ferait me sentir moins seule, une fois là-bas. Ou pas. Désolée, en tout cas. »

J'esquisse un sourire désolé, timide. Cette conversation étant justement celle que j'essayais d'éviter avec ma petite histoire, je reconnais que ce n'est pas facile d'en parler. Mais en m'ouvrant ainsi avec honnêteté, j'espère au fond de moi que ça poussera Petite Hymne à se confier, elle aussi. C'est fait pour ça les grandes sœurs après tout, et la chatonne n'a pas à craindre du fait que je puisse révéler quoique ce soit; ce n'est pas mon intention. Puis si je peux mieux la réconforter... mais bon, c'est de Petite Hymne, dont on parle !

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mer 17 Mai - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Songes oppressants. [Chou]   Mer 22 Mar - 19:41

Petite Hymne

Une certaine stupeur marque la réaction de Chouette à mes paroles ; successivement, elle a un léger mouvement de recul, lâche un soupir, fixe son regard sur ses pattes. Surprise sans nul doute, peut-être un peu dérangée du fait que ce soit la première chose que j'ai souhaité souligner de son discours. Mais elle se reprend rapidement, ne me laissant guère le temps de décortiquer plus avant sa réaction. Elle se redresse, & esquisse un léger sourire tout en reprenant la parole. Prononçant quelques mots d'un ton rassurant, qu'elle ponctue en me donnant un petit coup de langue entre les oreilles qui m'arrache un léger ronronnement ; signe que finalement, j'ai pu m'apaiser suite à ce maudit.. Non, ne pas y repenser. Ce serait contre-productif. Plutôt me concentrer sur le murmure de ma sœur qui résonne de nouveau dans la clairière du camp de l'Ombre alors qu'elle poursuit son explication, sa justification. Voilà qui est nettement plus intéressant, plus calme. Un nouveau ronron m'échappe sur la fin de sa brève tirade ; des excuses, que je repousse d'un hochement négatif de la tête. Non, je n'ai pas été vexée par cette formulation, je lui ai juste souligné que je la trouvais inadéquate, inadaptée à notre situation ; surtout si la distance physique qu'il y aura temporairement lorsqu'elle rejoindra un peu avant nous les Apprentis crée déjà un trouble, je pense qu'il vaut mieux ne pas répercuter cette distance dans nos expressions. Cela ne ferait que la rendre réelle & tangible, alors qu'elle n'existera en vérité pas vraiment. Je préfère maintenir le lien dans nos paroles, insister pour le formuler correctement ; pour ne pas prendre le risque que l'éloignement ne prenne plus d'importance qu'il ne devrait normalement en avoir.

- Tu ne seras jamais vraiment seule, tu sais? Je compte bien venir t'embêter souvent dans ta nouvelle tanière, & j'emmenerai Oiseau avec moi! Non Chouette, si tu verbalises cette distance tu risques plutôt de la rendre plus réelle. Dis-toi plutôt qu'on sera là tout pareil, & que t'as pas fini de nous supporter! Ce sera plus des vacances, non? Quelques bonnes nuits tranquilles, avant qu'on ne revienne ravager ton sommeil!

Un petit sourire en coin légèrement narquois ponctue mes paroles, avant qu'un bâillement ne l'efface. Lentement, mon regard se porte sur la Lune ; un astre qui a toujours eu une grande affection de ma part, pourquoi je n'en sais rien, c'est juste ainsi. Elle en est à son dernier quartier tiens ; bientôt, elle ne sera plus visible. Rapidement, mes yeux se ferme. Si ma sœur a répondu à ma dernière réplique? Je ne le sais, il me faudra le lui demander au réveil. Il est bien tard, je suis épuisée par ce sommeil fort perturbé qui est mien depuis trop longtemps à mon goût. Apaisée contre mon aînée, je perds vite le contact avec la réalité suite à cette pique légèrement moqueuse. C'est vraiment impressionnant, cette capacité qu'ont les enfants à s'endormir avant même d'avoir eu le temps de dire "Étoile".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Modo Pom Pom Girl
Modo Pom Pom Girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 913
Age : 19
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Songes oppressants. [Chou]   Mer 17 Mai - 11:13



Songes oppressants.
- I'm a one night too long I'm a come on too strong.


♤. Patte de Chouette.


Petite Hymne semble comprendre la détresse de Patte de Chouette, mais elle n'a apparemment aucune intention de la laisser penser ça une seule seconde. La future apprentie est admirative envers sa sœur qui fait preuve d'une maturité à en couper le souffle. Et ses douces paroles rassurent Patte de Chouette qui se met à ronronner encore plus fort. Bien sûr que son frère et sa sœur vont venir l'embêter, elle ne sait même pas pourquoi elle en a douté seulement une seule seconde ! Après tout, elle-même a l'habitude de déranger Nuage Ambré à toute heure de la journée, et même de la nuit parfois. Pourquoi cela serait-il différent avec Petite Hymne et Petit Oiseau ? Parfois Patte de Chouette est tiraillée par le fait qu'elle ne partage pas les mêmes parents qu'avec ces deux boules de poils, mais c'est bien par la même mère qu'ils ont été élevés et, malgré l'absence de gènes communs, c'est le même caractère qui unie les membres de la fratrie. Patte de Chouette ne fait aucune différence entre ses frères et sœurs, qu'ils soient de lait ou de sang ; et il semble qu'aucun ne fasse de différence non plus. Alors à quoi bon se prendre la tête ? Il est vrai que quelques nuits seule dans la tanière des apprenti-es ne fera pas de mal à la féline qui pourra apprécier les avantages d'un sommeil tranquille.

« Tu as raison, Petite Hymne. Je vous fais entièrement confiance pour venir m'embêter à tout moment de la journée et de la nuit ! »

Alors qu'elle ponctue ses propos par un petit rire mélodieux, Patte de Chouette se rend compte du poids lourd qu'est devenue sa sœur contre elle ; en baissant les yeux elle remarque que Petite Hymne n'a même pas entendu sa réponse car elle s'est endormie. Amusée et attendrie, la chatonne enveloppe de sa queue sa petite sœur et la berce de quelques coups de langues. Bientôt, elle est elle aussi gagnée par le monde des rêves, beaucoup plus apaisée par la conversation qui a eu lieu. Une lune après tout, ce n'est pas la mer à boire...

HRP:
 

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Songes oppressants. [Chou]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Songes oppressants. [Chou]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flan de chou-fleur au chèvre (from "Voici")
» POtée de chou à la bière
» velouté de chou fleur
» Le velouté de chou-fleur au roquefort- M'man
» Soupe au chou-fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan de l'Ombre :: Camp :: Pouponnière-
Sauter vers: