« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance,

la fin de ma chute. » Valse des Étoiles
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm a grown-up, now. [Mielou].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: I'm a grown-up, now. [Mielou].   Lun 18 Avr - 11:37



I'm a grown-up, now. (8)
- We are the warriors that built this town from dust.


Je me réveille et me sens complètement déboussolée. Il ne fait pas exactement nuit, mais pas totalement jour non plus. Je suis roulée en boule et je sens ma litière, mais ce n'est ni maman, ni mes frères et sœurs que je sens à côté de moi. Il y a des chats, juste des chats. Certains font du bruit, et certains sont tellement silencieux qu'ils me font peur. Quand j'ouvre les yeux, je n'aperçois que des silhouettes, toutes endormies. Il me faut plusieurs minutes pour me souvenir que je me trouve dans la tanière des apprentis. Mon baptême était hier, j'ai donc dû quitter maman, Petite Hymne et Petit Oiseau. Éclair Ambré étant guerrier, Nuage Ombrageux encore coincé avec les guérisseurs, je suis toute seule avec les apprentis. Et je ne connais pas grand monde. Nuage de Pluie est roulée en boule plus loin, mais ce n'est pas vraiment mon amie, je ne peux pas la réveiller juste comme ça. Je soupire et me lève, étirant mes os ankylosés par l'immobilité. La tanière des apprentis est plus étroite que la pouponnière, et il y a beaucoup plus de chats à l'intérieur, ce qui rend le sommeil particulièrement inconfortable. J'ai juste à m'habituer, mais pour une première nuit, ce n'est pas le top. En sortant du petit trou, je me retrouve face à la patrouille de l'Aube qui part chasser. D'un coup, je me sens mieux, mon ennui est remplacé par de l'excitation. Qui dit apprentie, dit entraînement ! D'une allure plus joyeuse, je me pose au milieu du campement et attends que le reste du clan se lève.

Mais mon attente se voit achevée par une désillusion; Poésie des Ours ne peut pas m'entraîner aujourd'hui car il a des affaires à régler avec Etoile de Mystère. Bien sûr, je savais que les mentors n'entraînent pas toujours leurs apprentis, mais du coup, je n'ai aucune idée de quoi faire. Petit Hymne et Petit Oiseau dorment encore et mon grand frère est allé se reposer après sa nuit passée à veiller. Bref, être apprentie n'est pas plus différent qu'être chaton en soi. La seule différence, c'est que maintenant, je m'appelle Nuage de Chouettes. Ce matin, le clan me donne une mauvaise impression. Les guerriers sont agités, les apprentis très peu expressifs. Je n'ai pas envie de me lier d'amitié avec eux. Je me sens seule, et je m'ennuie. Je veux changer les litières des anciens mais, même ça, je ne sais pas le faire, et une apprentie est déjà en train d'effectuer cette tâche. Je ne peux pas aller leur quémander des histoires au risque de me faire réprimander; je ne suis plus un chaton désormais. Je soupire et je sens ma queue bouger dans tous les sens; ce n'est pas bien d'être impatiente. Pourtant, je ne peux pas m'empêcher d'être un peu déçue. J'attendais mon baptême depuis un moment et, maintenant qu'il est fait, rien n'a changé. Je sais le clan préoccupé, mais bon...

Je tourne et je vire pendant ce qui semble être une éternité. Je demande à des guerriers si je peux les aider mais n'obtiens aucune réponse. Sans parler des apprentis qui sont presque tout autant arrogants. Je vois le soleil bouger dans le ciel et je ne peux rien faire. Heureusement, au bout d'un moment, je vois Feuille de Miel, une guerrière du clan, arriver dans le campement. Elle m'apparaît comme une aura surnaturelle parce que, bien sûr, s'il y a quelqu'un à qui parler, c'est elle ! On a parlé plusieurs fois ces trois dernières lunes et c'est une guerrière très gentille, qui ne me traite pas comme une crotte de souris. Elle est toujours souriante et c'est agréable de la voir. Je lui laisse le temps d'arriver, elle semble revenir de chasse puisqu'elle a plusieurs proies dans sa gueule, et elle est suivie de quelques guerriers qui traînent également du gibier. Je suis émerveillée de voir à quel point ils sont accueillis en héros dans le camp; plus on a à manger, mieux le clan se porte, et tout va bien. Je ne laisse pas le temps à un guerrier de parler à la féline et me dirige vers elle en sautillant:

«
Bonjour Feuille de Miel ! Tu vas bien ? Tu es allée chasser, c'est ça ? Eh, tu as vu, je suis apprentie ! »

Sur ces mots, je me mets à bomber le torse même si je sais que ma musculature inexistante rend le tout ridicule. Mais j'éclate de rire et m'assois d'une stature plus posée devant Feuille de Miel et me plonge dans ses yeux argentés. Ses prunelles sont jolies, et elles sont si bien accordées avec son pelage, j'en suis presque jalouse. Plus tard, je veux être aussi jolie et douée que Feuille de Miel ! Je frissonne d'excitation en attendant une réponse de la guerrière, si je pousse un peu, je suis sûre qu'elle m'emmènera chasser avec elle ! Après tout, je suis autorisée à sortir, maintenant.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mer 24 Aoû - 19:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feuille de Miel
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 17
Date d'inscription : 19/03/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I'm a grown-up, now. [Mielou].   Mar 19 Avr - 16:35

[left][center]I'm a grown-up, now.
with Nuage de Chouettes


~ Feuille de Miel ~






      Cette nuit fut longue et pleine de souffrance liée aux esprits étoilés du passé. Alors, lorsque la belle s'était éveillée sous l’éclat de la lune qui faiblissait, elle avait fait comme ci. Comme-ci elle venait simplement d'oublier. Effacer le passé et le laissé perdue dans l'éternel tourbillon de confusion qu'était son cœur. En réalité, elle ne parviendrait jamais à ne plus se remémorer. Peine perdue. Puisqu'elle n'oublierait jamais. Mais la jeune guerrière tentait de protéger chacune de ses faiblesses du mieux qu'elle pouvait et même en vain, elle tentait d'effacer les mauvais souvenirs. C'était la réalité, la journée elle était heureuse et insouciante, elle acceptait la vie telle qu'elle se présentait à elle, mais la nuit elle réalisait… Elle songeait beaucoup trop à tout ce qu'elle n'avait pas su préserver.

Trop de choses perdues, trop de choses à oublier.

Feuille de Miel avait alors compté encore et encore. Combien de temps lui restait-il avant que la journée débute enfin ? Avant que les cauchemars disparaissent dès le lever du jour ? Son regard traversait de long en large le camp. Tous les félins dormaient paisiblement. Sauf ce qui était de garde cette nuit. Mais ils allaient bientôt être remplacés et elle n'irait pas surveiller… Pas cette fois. Feuille de Miel s'était égaré à force de compter distraitement, elle en avait oublié où elle en était. Pour s'occuper encore un peu, elle murmura doucement un air. Elle ne se souvenait plus des paroles. Seulement que sa précieuse mère, autrefois, lui chantais ce même air.

Au bout d'un moment, la guerrière soupira presque de soulagement. 
Bientôt l'aube, se dit-elle. Bientôt je ne serais plus seule avec ma conscience pour penser. Penser à tout ce qu'il ne faut pas. 



De multiples balafre rose-rouge vinrent fendre le ciel pour laisser place à l'aube tant attendu. Feuille de Miel n'attendit pas pour partir. Elle avait proposé à quelques guerriers de l'accompagner chercher le repas. Seulement pour ne pas se sentir seule. Feuille de Miel se sentait bien parmi ses camarades, elle ne les aurait quittés pour rien au monde. Elle n'avait pas besoin d'être proche de tous les membres pour se sentir rassurée de leurs présences si familières.



Alors qu'elle traquait sa proie elle se demandait, curieuse, ce que cette souris allait ressentir dans ses derniers instants. Sans doute son petit cœur affolé s'accélérerait puis sa proie devrait songer à l'erreur, quelle imprudence elle avait bien pu commettre. C'est l'éternel cycle perpétuel de la vie même, il y a des proies et des prédateurs ; les proies vivent sans arrêt dans la crainte et les prédateurs dans l'insouciance, car ils en oublient qu'ils sont eux-mêmes en proie à la fatalité. Chaque être, même les prédateurs sont destinés à une mort indéniable. Feuille de Miel se figea et se cloua presque au sol. La créature ne l'avait toujours pas aperçu...



C'est la fin. Lorsque je prendrais ta vie, je te rendrais honneur en faisant survivre les miens au prix de ta minuscule et précieuse chair que tu offres à nos crocs, songea la guerrière. Elle visualisa la nuque de sa proie, le meilleur endroit pour attaquer. Quelle fragilité ! Si faible et pourtant jusqu'à ce jour tu as vécu…

D'un bond minutieusement calculé, elle atterrit parfaitement où elle aurait dû et acheva d'un coup sa petite souris. Chaque être vivant est ainsi, faible. Puisque l'on est en vivant, on est faible tous autant que l'on est. Je suis faible. Ma mère était faible. Mon père aussi l'était. Et ma sœur fut faible également, ou peut-être l'est-elle toujours ? Une infinité de questions sans réponse. Aucun sens. Il n'existe pas de sens même à la vie alors il faut lui en trouver un. Une raison d'exister…, pensait-elle. La mienne c'est de perdurer l'existence des autres. L'existence des miens. Pour qu'ils connaissent un jour les éclats de bonheurs… Ou qu'il profite simplement de cette faiblesse, car cela les poussent à vouloir survivre.  À  vouloir avancer dans un objectif lui aussi incertain. La vie ne tient qu’à un fil. On devient fort que lorsque l'on meurt, et c'est tout. Car, à l'instar de notre vie qui s'envole et qui disparaît, la faiblesse elle-même quitte tout notre être. C'est ainsi.


« Bravo ! La complimenta un de ses camarades, ce qui la fit presque sursauter. Ce saut était parfaitement réussi.
Elle est forte » renchérit un autre.

Non, je suis faible, aurait-elle aimé pouvoir répondre. Mais je ne peux pas l'admettre.
D'un signe de tête amical, Feuille de Miel les remercia sans essouffler un mot. Elle observa alors le ciel, elle n'avait pas songé au temps écoulé. On devrait rentrer. Sans être une chasse exceptionnelle, il y en avait largement assez pour le repas. Ils ne devaient plus s'attarder à présent. 

« On devrait rentrer, lança l’un des guerrier en écho à ses pensées. On a assez de gibier.
Rentrons » ordonna-t-elle calmement.

Feuille de Miel récupéra ses quelques prises et mena le groupe jusqu'au camp. Le silence qui s'installa, elle l'apprécia. Il était beau, pas un de ces silences gênants. Simplement paisible. Il était rare qu'elle ne discute pas avec un de ses camarades. Cette matinée elle était restée silencieuse. Cela avait quelque peu alerté ses compagnons de routes, mais elle les avait tout de suite rassurées. La journée, elle n'était plus seule, elle allait bien. Lorsqu'elle atteignit l'entrer du camp, ils furent accueillir par quelques acclamations. Tous étaient heureux de pouvoir enfin se revigorer de ses vies achevées.  Feuille de Miel déposa délicatement son butin sur le tas de gibier qui était jusqu'à présent vide.  Une silhouette massive se dirigea vers la jeune guerrière. Mais avant que l'un des deux ne puisse commencer la conversation. Une petite chatonne, fraîchement sorti de la tanière des apprentis, trottina vers elle dans des sautillements joyeux. Cela lui fit tout d'un coup retrouver comme un calme intérieur, elle était enfin revenue à la réalité. Au clan. Cette petite frimousse rafraîchissante lui redonna un regain d'énergie rien qu'en la regardant. Nuage de Chouettes.

« Bonjour Feuille de Miel ! Tu vas bien ? Tu es allée chasser, c'est ça ? Eh, tu as vu, je suis apprentie ! »


Sur ces paroles, la tacheté bomba le poitrail, fièrement, exposant sa musculature complètement inexistante, mais qui un jour se forgera aussi au fil des lunes. Feuille de Miel ne pus réprimer un ronron d'amusement et la novice aussi dû se rendre compte du comique de la situation car elle explosa de rire, un rire que combla Feuille de Miel avec le sien. Un rire combiner qui paraissait mélodieux. Totalement accordés. Et qui s'éteignit merveilleusement d'une même voix. Nuage de Chouettes reprit aussitôt son sérieux puis une position plus posée. Les yeux pénétrant dans les siens avec insistance. Gênée, la guerrière détourna un instant le regard, puis le reposa sur la petite. 


« Bonjour à toi Nuage de Chouettes, je vais bien. Oui, j’ai rapporté du gibier, sert-toi si tu as faim. »


Un sourire irradiait son visage. Feuille de Miel observa la chatonne tendrement. Elle paraissait si insouciante, comme Feuille de Miel à son âge. Mais elles n’étaient pas pareilles. Nuage de Miel fut une novice insupportable qui croyait tout savoir sur tout. Nuage de Chouettes est juste très énergique. 


« Dis-moi, tu te plais dans ta nouvelle vie d’apprentie ? »


Feuille de Miel se remémora les débuts de son propre apprentissage. Son mentor et elle n’était pas proche du tout, il ne la supportait pas. Et il avait raison. Qu’est ce qu’elle lui avait menée la vie dure !


« Au début, c'est un peu ennuyant. On ne fait rien de très intéressant, mais il faut passer par là pour devenir une guerrière, un jour… »


HRP:
 
[/center]
[/left]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I'm a grown-up, now. [Mielou].   Mer 20 Avr - 12:46



I'm a grown-up, now.
- She's a tear in my heart, I'm on fire.



« Bonjour à toi Nuage de Chouettes, je vais bien. Oui, j’ai rapporté du gibier, sers-toi si tu as faim. »

Je hoche la tête et détourne mon regard de la guerrière, sentant une certaine gêne émaner d'elle. J'ai pour mauvaise habitude de fixer les félins lorsque je leur parle, plus parce que je ne sais pas quoi faire d'autre que par curiosité malsaine. Je souris malgré tout. La voix de Feuille de Miel est douce et je ronronne, enfin quelqu'un à qui parler sans souci ! J'hésite quelques instants à prendre une proie dans le tas de gibier mais me rétracte; j'ai déjà mangé ce matin et je n'ai pas envie de prendre la part de qui que ce soit. En plus, je n'ai pas forcément faim. Je suis restée au camp toute la matinée après tout, mes dépenses énergétiques ne sont pas pas intenses. Je regarde les membres du clan partager ce repas néanmoins. Même après plusieurs lunes à observer ce phénomène à chaque moment de la journée, j'en suis toujours émerveillée, et j'ai parfois du mal à croire qu'il existe d'autres clans que le nôtre; le clan de l'Ombre, malgré ses imperfections, est si convivial ! Je me demande un instant si la même chose se trouve dans les autres clans de la forêt et me perds un peu dans mes pensées. Un jour, j'aurai peut-être l'occasion d'assister à d'autres partages que celui de mon clan. Mais pour le moment, celui-ci me plaît. Et j'ai hâte de voir les guerriers du clan se régaler des proies que j'aurai moi-même rapportées !

«
Dis-moi, tu te plais dans ta nouvelle vie d’apprentie ? Au début, c'est un peu ennuyant. On ne fait rien de très intéressant, mais il faut passer par là pour devenir une guerrière, un jour… »

La voix mélodieuse de Feuille de Miel me sort de mes pensées et l'excitation que j'avais ressentie plus tôt ce matin revint me frapper en plein fouet; oui, devenir guerrière, un jour... je me vois déjà dans quelques lunes, aux côtés de mes frères et sœurs, avec une stature beaucoup plus imposante et une allure plus assurée. Je nous vois balayer la forêt d'un regard, fiers et puissants. Mais pour l'instant, je n'ai même pas commencé mon entraînement, et Petit Hymne et Petit Oiseau ne sont même pas passés novices. Je soupire et contemple Feuille de Miel pendant quelques instants; à en voir son regard, elle s'est perdue dans ses pensées, se remémorant certainement à son tour sa vie en tant qu'apprentie. Je me demande à quoi la guerrière devait ressembler à mon âge. La féline est jeune et déjà tant respectée, si forte... elle a dû travailler dur pour en arriver là ! Je ronronne en imaginant une Nuage de Miel, plus petite, avec la même bonne humeur et gentillesse qu'elle a actuellement. Son mentor devait beaucoup l'aimer. J'ai envie de lui poser mille questions, mais je me souviens qu'elle m'en a posée une avant.

«
Je me plais en tant qu'apprentie, oui, même si je n'ai pas eu beaucoup d'occasions pour vraiment en profiter... mais ça va vite venir ! Enfin, il y a juste quelque chose... je n'aime pas trop la tanière des apprentis. »

Je fais une moue rebutée pour exprimer mon agacement mais un sourire regagne bien vite mon visage. Je ne veux pas passer pour la chatonne capricieuse qui ne peut pas dormir sans les membres de sa famille. Et la tanière des apprentis me permet de dormir dans un endroit abrité, je n'ai vraiment pas à me plaindre.

«
Enfin ! Je t'en dirai plus lorsque j'aurai commencé mon entraînement. Tu étais comment en apprentie, toi ? C'est mieux d'être guerrière ? Oh, tu m'emmèneras faire un tour dehors ? »

Comme précédemment, je me mets à sautiller sur mes pattes et à ronronner. Je ne peux pas m'empêcher de poser plein de questions sur tout et sur tout le monde. Je n'ai pas vraiment conscience que mon attitude peut s'avérer agaçante et parfois très déplacée, et personne ne me le dit vraiment. Éclair Ambré est trop gentil pour ça, Petit Oiseau & Petite Hymne semblent me vénérer pour une raison qui m'est complètement inconnue. Je suis trop susceptible, aussi, c'est sûrement pourquoi personne ne me dit rien. Je secoue la tête, chassant ces mauvaises pensées de mon esprit et me mets à fixer mes petites pattes pour éviter de mettre Feuille de Miel mal à l'aise.

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mer 24 Aoû - 19:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feuille de Miel
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 17
Date d'inscription : 19/03/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I'm a grown-up, now. [Mielou].   Ven 22 Avr - 17:21


Feuille de Miel se rappelait parfaitement de son arrogance le premier jour où son mentor et elle commençait réellement l'entraînement. Il lui avait posé une question, elle avait répondu en levant les yeux au ciel que cette question était inutile. Bien trop simple ! Nuage de Miel avait tout de même prit la peine de répondre voyant l'insistance de son mentor. C'était tout à fait normal ! Quel têtu celui là... Il avait donc acquiescer, mais légèrement corriger sur ses affirmations. Ça l'avait fortement agacer et elle lui avait demandée d'une voix hautaine : "Qu'est ce qui me certifie que tu en sais plus que moi ?". Son père leur avait déjà enseigné le principal et elle pensait ne pas avoir besoin de mentor. C'était quelque chose de futile. Sans importance.

Puis des lunes et des lunes s'étaient écoulées. Les deux se prenaient toujours autant la tête. Ils n'étaient parvenus à un terrain d'entente que vers la fin de son apprentissage. Le jour où elle était devenue guerrière, elle se souvenait précisément de son commentaire gorgé de plaisanteries : "Je suis enfin débarrassé de toi ! J'ai cru que j'allais encore devoir te supporter vu que tu ne voulais jamais écouter personne. Tu n'as pas été une novice facile...". Elle le savait. Elle avait été la novice la plus fatigante qu'on ne lui ait jamais confié. Elle n'avait alors pas répondu. Elle commençait sa veillé. C'était seulement quelques jours après la mort de Pétale de Muguet, sa mère...

Tandis qu'elle se reconnectait à la réalité, elle entendit d'abord distraite la réponse de la novice. Un instant de retard avant de réaliser, le temps que son cerveau se re-stabilise sur le moment présent. Puis elle savait et comprenait enfin ce qu'elle venait de dire.


«...je n'ai pas eu beaucoup d'occasions pour vraiment en profiter... mais ça va vite venir ! Enfin, il y a juste quelque chose... je n'aime pas trop la tanière des apprentis. »

Nuage de Chouettes pris une expression boudeuse, avant qu'un sourire ne vint rompre cet air sévère. Feuille de Miel se retenue presque de rire. Non par moquerie, loin de là. Seulement parce que la novice l'amusait. N'avait-elle pas - il y a plusieurs lunes, peut-être bien des saisons - fait une remarque presque similaire à sa sœur ? Ne lui disait-elle pas à quel point elle haïssait cette tanière trop étroite ? Elle avait d'ailleurs ajoutée en rejoignant le nid des apprentis qu'elle ne supporterait pas la compagnie de Nuage des Ours, à cette époque lui-même novice. Nuage de Lait avait alors ri, comme on rie à une personne ridicule, mais ce rire pure et cristallin était si contagieux que celui de Nuage de Miel s'était joint au sien. Les deux soeurs avaient dès lors, éloignés légèrement leurs tanières des autres novices pour profiter de plus de tranquillité, sous un ciel couvert de poussière étincelante. La belle étoile. Mais puisqu'elles n'étaient jamais au nid dès la montée des premières étoiles dans l'éternelle nuit obscure, tout le monde n'était pas sans ignorer qu'elles avaient l'habitude de s'enfuir lorsque le soir venait, pour faire leur petite balade nocturne quotidienne et s'entraîner. Encore. Toujours ensemble. Incorrigible.

« Enfin ! Je t'en dirai plus lorsque j'aurai commencé mon entraînement. Tu étais comment en apprentie, toi ? C'est mieux d'être guerrière ? Oh, tu m'emmèneras faire un tour dehors ? »

Nuage de Chouettes bondissait d'excitation, tel une chatonne à peine sorti de la pouponnière. Puis son ronron vint tout de suite après. Comme un écho chaleureux à son petit esprit innocent. Qu'est ce qu'elle est mignonne ! Songea la guerrière avec affection. Une jeune curieuse qui deviendrait probablement une excellente apprentie avec une tel soif d'apprendre. Le regard de sa camarade déviât vers ses pattes. Peut-être Nuage de Chouettes avait perçu sa gêne de tout à l'heure ? Ce n'était rien de bien méchant, aurait voulu la rassurer la guerrière pour que la novice se comporte comme d'habitude.

« J'étais... disons que je crois que tu n'aimerais pas le savoir.. » commença-t-elle alors presque honteuse. Seul les personnes qui l'avaient connu apprentie avaient du mal à réaliser que Feuille de Miel était devenue tout ce qu'elle représentait aujourd'hui. « Je n'étais pas le type d'apprentie modèle, en réalité. Être guerrière c'est définitivement mieux, on a plus de responsabilités, mais mon mentor me manque un peu parfois » dit-elle alors d'un air amusé.

Nos éternelles chamailleries me manquent, pensait-elle. Feuille de Miel ne répondit pas tout de suite à sa dernière question. Elle hésitait. Avait-elle le droit de promener la novice avant qu'elle ait fait le tour de la forêt en compagnie de son mentor ? D'autant plus que le problème venait de bien plus loin. Et s'il lui arrivait la même chose que Nuage de Lait* ? Feuille de Miel chassa ses pensées négatives de son esprit, les souvenirs lointains qui la hantait.

Il ne faisait pas nuit. Il ne faisait pas nuit.

Elles étaient en sécurité à l'intérieur de leur territoire. Comme pour se rassurer une ultime fois de cette certitude, elle acquiesça vaguement d'une voix faible.


« Très bien, mais ne t'éloigne pas de moi que je ne te perds pas de vue. »

Feuille de Miel tenta d'effacer le doute. De se redonner contenance. Un sourire enchanté vint fendre ses lèvres, mais peut-être bien, qu'il avait un instant parût comme une grimace nostalgique et solitaire, comme l'éclat merveilleux du triste soleil isolés du rassemblement des étoiles le soir.





~.~.~ ~.~.~ ~.~.~ ~.~.~ ~.~.~ ~.~.~ ~.~.~ ~.~.~ ~.~.~ ~.~.~ ~.~.~

Ce qui est écrit, ci-dessous, est totalement HRP :


* Comme tu dois t'en douter Nuage de Lait est un pnj x)
Sinon je voulais dire un truc mais j'ai oubliée... xDD

Ah oui, j'avais déjà ,sur mes notes, écris -en quelque sorte - l'histoire tragique de sa famille et il s'est passé un truc avec Nuage de Lait, donc elle est un peu effrayée à l'idée de devoir être responsable de quelqu'un d'autre.. Sachant ce qui est arrivé à sa sœur. wàla.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I'm a grown-up, now. [Mielou].   Sam 23 Avr - 12:38



I'm a grown-up, now.
- I bet my life on you.


« J'étais... disons que je crois que tu n'aimerais pas le savoir.. je n'étais pas le type d'apprentie modèle, en réalité. Être guerrière c'est définitivement mieux, on a plus de responsabilités, mais mon mentor me manque un peu parfois. »

L'amusement dans la voix de la guerrière m'arrache un sourire, mais je suis un peu déçue que Feuille de Miel ne soit pas l'apprentie que j'imaginais. En fait, je n'arrive pas à croire que la féline qui se tient devant moi ait pu être autre chose que douche, gentille, serviable et dévouée au clan. Mais j'hoche la tête toujours amusée, imaginant dans mon esprit une toute autre novice, se plaignant de toutes les tâches qu'on lui demande de faire. En y pensant, les apprentis avec un caractère entêté ne sont pas rares, Feuille de Miel a simplement dû mûrir et grandir pour en arriver là où elle est aujourd'hui. C'est à mon tour de m'imaginer avec Poésie des Ours, mon mentor. Longtemps ai-je songé à mon apprentissage, enfermée dans l'étroite pouponnière. Jamais je n'aurais pensé à Poésie des Ours pour être mon mentor, après tout, il est le père biologique de Petit Oiseau et de Petite Hymne, qui de mieux pour assurer leur apprentissage ? Et surtout, comment mon apprentissage va-t-il se passer ? Je n'ai pas eu l'occasion de lui parler beaucoup, à part lors de la nuit passée sous les étoiles avec Petit Oiseau et lui. J'étais intimidée, mais il m'a de suite rassurée. Néanmoins, j'ai pu percevoir une once de gêne, présente tout au long de la nuit. M'en veut-il d'avoir entraîné son fils dehors, en pleine nuit ? Et si il décidait de me le faire payer en entraînement ? A ces pensées, je frissonne et secoue la tête. Penser à une telle négativité ne sert à rien, le guerrier ne m'a jamais montrée d'hostilité et être mon mentor n'est pas une excuse pour commencer à en montrer. Au bout de quelques instants, je me tourne vers Feuille de Miel et je découvre une drôle d'expression sur son visage. La féline semble inquiète, perdue dans ses pensées. Sa voix, lorsqu'elle finit par parler, est faible et manque d'assurance:

«
Très bien, mais ne t'éloigne pas de moi que je ne te perde pas de vue. »

De nouveau, je hoche la tête afin de montrer que j'ai compris la condition. Pourtant, je ne bouge pas, et Feuille de Miel non plus. Elle ne semble pas rassurée par le fait de m'emmener en expédition seule. A-t-elle peur de se faire réprimander si je sors du camp alors que je ne suis que tout juste apprentie ? Pourtant, tous les apprentis sortent, accompagnés de guerriers. Peut-être qu'elle ne veut pas remplacer mon mentor ou autre... ce n'est pas ce que je lui demande, je veux juste passer du temps avec elle, elle n'a pas à m'apprendre quoique ce soit si ça la met mal à l'aise ! Mais au plus profond de moi, je sens qu'il y a quelque chose d'autre. Je fronce les sourcils et ma queue se met à battre de plus en plus vite. Je n'aime pas mettre mes camarades mal à l'aise sans savoir pourquoi. Je soupire et m'assois, puis pose ma queue sur les épaules de la guerrière. J'essaie de prendre le ton le plus compatissant possible et murmure:

«
Feuille de Miel, est-ce que quelque chose ne va pas ? Je peux voir que tu n'es pas tranquille. C'est l'idée de sortir dehors avec moi ? Je te promets de ne pas m'éloigner ni de faire de bêtises, je ferai tout ça avec Poésie des Ours ! Je prends une pause pour rigoler. Et tu ne te feras pas gronder pour m'emmener avec toi, j'ai le droit de sortir. Si on ramène à manger peut-être que ça passera mieux ? Enfin, je ne veux pas t'obliger... »

Je tourne la tête afin de mieux percevoir la féline et j'espère être assez convaincante et rassurante. Après tout, je peux comprendre que la perspective d'aller se promener seule avec un chaton peut-être terrifiante pour une guerrière - si jamais il m'arrive quelque chose ? Mais je ne peux pas m'empêcher d'avoir confiance en Feuille de Miel. Puis, il fait jour, il fait beau, de nombreux guerriers parcourent nos terres à cet instant précis, je ne vois pas ce qu'il pourrait nous arriver. J'ai envie de sortir, j'ai soif de découvrir nos territoires sous un jour nouveau - et légal. Mais je ne veux pas brusquer la guerrière, après tout, elle n'est pas obligée de faire quoique ce soit pour moi, même si je suis contente de pouvoir la qualifier comme  « amie » plutôt que camarade de clan et j'espère pouvoir gagner sa confiance de la même manière. Pour montrer à quel point je peux être obéissante, je me place dans une sorte de  « garde à vous » à l'intention de Feuille de Miel; si elle accepte de sortir, je me promets de ne pas m'éloigner pour ne pas l'effrayer. Je suis apprentie, il est grand temps que j'apprenne à me comporter de la sorte et d'être un modèle pour Petit Oiseau et Petite Hymne !

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mer 24 Aoû - 19:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feuille de Miel
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 17
Date d'inscription : 19/03/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I'm a grown-up, now. [Mielou].   Sam 30 Avr - 18:48

 La guerrière ne bougea pas. Nuage de Chouettes non plus. Celle-ci c'était contenté de soupirer - d'agacement peut-être ? - puis la novice s'était assise en ayant un geste affectif envers la guerrière, elle avait posée délicatement sa queue sur ses épaules qui lui semblaient jusqu'alors un peu lourde. Feuille de Miel avait l'impression qu'une tonne de responsabilités lui pesaient sur les épaules. Peut-être bien qu'au final, être apprentie était plus facile. Bien plus facile.

Un murmure compatissant vint s'arracher de la gorge de la jeune apprentie, ces mots la tiraient hors de ses pensées et elle se sentît presque reprendre une sorte de contenance qui lui était propre.


« Feuille de Miel, est-ce que quelque chose ne va pas ? Je peux voir que tu n'es pas tranquille. C'est l'idée de sortir dehors avec moi ? Je te promets de ne pas m'éloigner ni de faire de bêtises, je ferai tout ça avec Poésie des Ours ! » Elle rigola un peu avec cet air encore enfantin et son petit sourire doucement espiègle. Puis la novice reprit avec cette même gentillesse : « Et tu ne te feras pas gronder pour m'emmener avec toi, j'ai le droit de sortir. Si on ramène à manger peut-être que ça passera mieux ? Enfin, je ne veux pas t'obliger... »

C'était stupide ! Feuille de Miel avait grandi et mûrit il n'y avait aucune raison qui ne la retenait ici même avec Nuage de Chouettes. Elles pouvaient parfaitement se déplacer sans danger. La guerrière se sentait ridicule. Vraiment. Comment peut-on se laisser rattraper par le passé comme ça, franchement ? Se sentir en cet instant fragile, avait raviver une colère qui paraissait lointaine pourtant. Elle ne voulait pas être faible. Elle n'aimait pas être faible. Mais elle ne souhaitait également pas mourir. Pas aujourd'hui, du moins. Plus tard, peut-être.

La chasseuse recouvrit une expression chaleureuse et remercia la novice d'un signe de tête. Elle savait qu'elle pourrait compter sur Nuage de Chouettes, qu'elle pouvait lui parler sans voilée ses paroles et dire clairement ce qui pouvait bien la tourmenter. Mais elle ne le fit pas. Et elle ne l'aurait probablement jamais fait. Feuille de Miel n'aurait pas voulue l'inquiéter davantage.


« Désolé... Ne t'en fais pas pour ça. Ça va beaucoup mieux de toute façon. Et puis sortir dehors n'est absolument pas dangereux, nous sommes sur notre territoire tout de même ce serais vraiment étrange d'être effrayé par notre propre camp... Je pense que rapporter du gibier est une très bonne idée, on fera au moins quelque chose d'utile pour le Clan. »

La guerrière se leva pour mener l'apprentie dans l'environnement qui peuplait leur territoire. Nuage de Chouettes ne le savait pas encore très bien, mais le Clan de l'Ombre était celui qui possédait le plus beau territoire dont on puisse rêver parmi les clans. Feuille de Miel ne se voyait pas du tout vivre ailleurs. Sa place, sa vie était ici. Et elle était si fière d'être née au sein du clan. La chasseuse attendit une petite seconde devant l'entrer du camp, comme on s'arrête avant de franchir un obstacle. Elle se tourna alors vers Nuage de Chouettes, puis ajouta à son attention pour la taquiner un peu.

« Poésie des Ours a de la chance que tu sois son apprentie. Tu n'es pas agaçante et plutôt obéissante quand on te donne ce que tu veux. »

Elle le pensait réellement. 
Cette petite fera une guerrière formidable, plus tard.

Et tandis que ce murmure indéniable effleurait son esprit, elle dépassa l'entrer du camp sans se soucier de ce qui avait pu la retenir, plus tôt, de le faire. Cette petite balade l'apaiserait. Elle ne pourrait pas le regretter. De toute manière, cela n'avait désormais plus trop d'importance. Un jour, elle se contenterait simplement d'oublier la sœur qu'elle avait aimée. D'oublier les fautes qu'elle avait commises et sa culpabilité quant à la disparition tragique de Nuage de Lait.
Mais il lui faudra plus de temps.

Feuille de Miel jeta un coup d’œil à la jeune Nuage de Chouettes déjà si responsable, si exemplaire pour que ses petits frères et sœurs reçoivent d'elle, la bonne attitude à avoir. Si petite et déjà si grande à la fois. Feuille de Miel aurait dû être comme elle à son age... Cela aurait évité bien des choses. Ainsi, elle n'aurait pas bêtement sacrifiée trois vies pour qu'elle puisse survivre. 
Seulement, pour que Feuille de Miel puisse continuer de vivre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrielle d'Âmes
Bavard-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 18
Date d'inscription : 03/10/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I'm a grown-up, now. [Mielou].   Dim 1 Mai - 20:06



I'm a grown-up, now.
- I feel it in my bones enough to make my systems blow.


« Désolée... Ne t'en fais pas pour ça. Ça va beaucoup mieux de toute façon. Et puis sortir dehors n'est absolument pas dangereux, nous sommes sur notre territoire tout de même ce serait vraiment étrange d'être effrayées par notre propre camp... Je pense que rapporter du gibier est une très bonne idée, on fera au moins quelque chose d'utile pour le Clan. »

L'expression beaucoup plus calme et souriante de Feuille de Miel me rassura, mais je savais que quelque chose la tracassait néanmoins. Je choisis de ne pas aborder le sujet de suite, mais de le faire un jour. Si quelque chose dérangeait la guerrière, je voulais l'aider. Mais sa gaieté retrouvée ne me donne pas envie de le faire maintenant et la féline ne m'en donne pas l'occasion: la voilà déjà debout à se diriger vers la sortie de notre campement. Chassant toute pensée de mon esprit, je retrouve mon excitation précédent, la queue haute et une adrénaline soudaine dans mes veines. Je vais voir notre territoire pour la première fois en plein jour et je suis accompagnée de mon amie Feuille de Miel, que demander de mieux ? C'est la tête haute que je traverse le campement, suivant mon aînée de près. Avant de pénétrer dans des terres qui me sont pour l'instant étrangères, la femelle au pelage de Miel se retourne vers moi, une touche de malice discernable dans son regard:

«
Poésie des Ours a de la chance que tu sois son apprentie. Tu n'es pas agaçante et plutôt obéissante quand on te donne ce que tu veux. »

A ces mots, je me mets à rire et lui fais un clin d'oeil: j'aime bien l'idée de ne pas être une apprentie trop facile à dompter, même si je sais au plus profond de moi que je ne causerai jamais de tort à mes aînés. Je suis alors Feuille de Miel en dehors du camp sans répondre: il n'y a rien à dire de plus pour le moment. En franchissant le petit tunnel de ronces, je sens mon appréhension monter. Le soleil est présent et haut dans le ciel; le paysage doit être magnifique dehors. Je ferme les yeux afin de me donner un peu de suspens puis, une fois le tunnel passé, j'ouvre les yeux. Je recule presque tant je suis émerveillée. Le territoire est tellement différent que lors de mes escapades nocturnes ! Déjà, il y a beaucoup plus de couleurs. Je sais que la saison des feuilles mortes n'est pas encore terminée, mais les arbres ont commencé à s'habiller de feuilles vertes et l'herbe a la même couleur. Avec les rayons du soleil, j'aperçois des contrastes de couleurs dignes de tous mes rêves. Les troncs des arbres n'apparaissent pas marrons, mais presque roux ! Je me doute que ma fourrure qui est dans les mêmes tons doit être éclatante, ici. C'est fou comme le camp nous renvoie une impression terne et triste du territoire: tout est trop protégé par des couches de ronces et la nature a du mal à s'y insérer. Mais ici... tout est si naturel. Reprenant mes esprits, je rejoins Feuille de Miel qui avait déjà avancé de plusieurs mètres. Mes yeux ne quittent pas le ciel et la cime des arbres, mais toutes mes sensations sont concentrées sur ce que ressentent mes pattes: la terre est légèrement humide mais l'herbe apaise mes coussinets et rien ne me semble plus agréable. J'admets néanmoins un petit bémol à tout cela: le vent est beaucoup plus froid dehors et se fait plutôt violent. Je suppose que je dois juste m'y habituer et, une fois plus entraînée, ma carrure sera assez imposante pour braver les brises.

«
Oh Feuille de Miel, c'est si beau ici ! Je m'exclame toujours la tête en l'air. Les couleurs, les sensations... je ne savais pas qu'il existait un tel endroit ! Je suis bien contente d'avoir obtenu ce que je voulais, ah ! »

Je ris encore une fois et, prise dans ma rêverie, je manque de buter contre un caillou mais cette maladresse me fait encore plus rire qu'autre chose. Je décide enfin de regarder là où se posent mes pattes et le spectacle ne m'est pas moins agréable: aussitôt mon regard sur le sol que j'aperçois un petit animal à la fourrure entre le marron et le gris. J'ai vu assez de ces proies sur le tas de gibier pour me rappeler que c'est un mulot. Alors que je m'apprête à le renifler, curieuse, la bête croise mes prunelles émeraudes et se met à courir aussi vite que possible. Je comprends pourquoi il est facile aux guerriers de les chasser: ils ne vont vraiment pas vite. Mais je n'ai aucune technique et je ne parviens pas à capturer la petite chose qui file se réfugier derrière des buissons. J'exprime un regard désolé à Feuille de Miel mais cette dernière ne semble pas avoir vu; ou alors elle fait simplement de ne pas voir remarqué ma faute. Curieuse, je me dirige vers les buissons et me mets à éternuer: il y a là des fleurs aux couleurs étranges qui font piquer mon museau. Amusée, je les renifle et éternue de nouveau puis, lassée par ce jeu, je retourne auprès de Feuille de Miel en ronronnant.

«
Est-ce que notre territoire est grand, Feuille de Miel ? On trouve les merveilles de la nature partout ? Est-ce que les autres clans ont les mêmes territoires ? »

Dirigée par l'excitation et l'adrénaline, je me mets à sautiller sur place, parcourue par un frisson de bonheur. Je me demande bien pourquoi la guerrière a semblé émettre une objection à cette balade tout à l'heure; il n'y a rien de plus beau et de distrayant. En plus, à en voir son visage, elle semble apaisée elle aussi. Attendant avec une certaine impatience des réponses à mes questions, je m'assois et balaye le paysage du regard: avec les arbres, je ne peux pas voir au loin ce qui se trame, mais j'espère pouvoir découvrir tout cela ! Enfin, la sensation d'être apprentie me semble justifiée et réelle. Quand je vais raconter tout ça à Petit Oiseau et Petite Hymne... ils vont être jaloux pour sûr ! Et Éclair Ambré sera sûrement content pour moi. Dire que j'aurai bientôt l'occasion de sortir avec lui !

_________________




Merci à Asyx, Desty, Ambrou, Mysti, Loup & Melow pour tout ce qui constitue ma signature mes en-têtes de Rps et pour tout ce qui ne rentre pas ici. ♡


Dernière édition par Kyrielle d'Âmes le Mer 24 Aoû - 19:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feuille de Miel
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 17
Date d'inscription : 19/03/2016


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: I'm a grown-up, now. [Mielou].   Lun 9 Mai - 20:45

Le soleil irradiait de mille éclats.

C'était un millier de rayonnement qui s'éclataient et se brisaient en traversant les feuillages entre les branches. Néanmoins - et la jeune guerrière en fut ravie - l'unique sphère d'embrasement céleste ne lançait pas des ondes de chaleurs assommantes, qui d'habitude séjournais particulièrement lors des saisons des feuilles nouvelles. Non, le temps était parfait. Une petite brise accompagnant chacun de ses pas, envoyant au loin chacune de ses appréhensions, l'amena à penser que finalement ce n'était pas si mal.

C'était une belle journée, après tout !

Elle constata à peine l'air émerveillé de la novice, mais elle le devinait sans mal. Les lointaines réminiscences de son propre premier jour à l'air libre défilait lentement dans ses pensées. Nuage de Miel avait voulu retenir les moindres détails. Feuille de Miel se rappelait même du papillon qui la narguait, lors de sa sortie. Papillon qu'elle avait manquée de peu ! Elle croyait se souvenir du vent qui l'avait chatouiller doucement, comme il s'amuse à le faire avec son pelage soyeux. Les jours suivants où elle voulait que sa liberté à elle soit de pouvoir s'évader chaque jour dans la nature, comme lorsqu'elle s'était mise à courir - le premier jour - toujours plus loin, traversant le territoire d'une vitesse folle parce que ses pattes n'auraient pas tenus longtemps. Et finalement son agacement lorsqu'on lui avait dit de rentrer, car elle se traînait et n'avais plus la force de continuer la visite. La première fois qu'elle avait découvert le camp de l'Ombre, Nuage de Miel était passée par une multitude d'émotion à la fois, s'en était vraiment fou... 

La chasseuse se mit à ronronner de plaisir. Avec Nuage de Chouettes, elle avait parfois la sensation de revivre quelque brides de son enfance. C'était plaisant de se confronter à son soi du passé. Des lunes s'étaient écoulées depuis...

L'herbe paraissait si douce qu'elle avait l'impression de marcher sur de la mousse. Ses pas léger et délicat la portait un peu plus loin, elle observait les alentours avec un brin de nostalgie de sa première fois, puis elle reprenait son esprit positif habituel. La novices restée un peu à l'arrière s'approcha d'elle. Feuille de Miel crut y lire dans ses prunelles des éclats de surprise et une sorte de joie. Ces prunelles émeraudes où elle crut y voir le reflet de son regard d'argent.


«  Oh Feuille de Miel, c'est si beau ici ! Je m'exclame toujours la tête en l'air. Les couleurs, les sensations... je ne savais pas qu'il existait un tel endroit ! Je suis bien contente d'avoir obtenu ce que je voulais, ah ! »

La guerrière eut un petit sourire énigmatique. C'est ça, la vraie richesse des guerriers de l'Ombre. Ils peuvent bénéficier d'un territoire regorgeant de petites créatures toutes mignonnes qui se laissent bêtement prendre dans l'insouciance tellement ce territoire est magnifique. C'est cette parcelle de terrain qui est la maison des ombreux, et c'est cette parcelle qu'ils défendront au péril de leur vie. La novice rigola encore une fois et de maladresse butta sur un caillou ce qui la fit repartir de plus belle dans les rires. La guerrière soupira d'amusement. Quelle empotée dis donc !

Elle songea à cela pour se moquer, mais ne le dis alors pas à voix haute. Feuille de Miel n'avait pas voulu rompre le silence, même si cela l'aurait plût de taquiner la jeune apprentie. La guerrière constate alors le regard de la novice se braquer sur quelque chose de mouvant. En suivant son regard elle aperçu le mulot qu'elle n'avait jusqu'alors pas pris la peine de traquer, bien qu'ayant senti quelque seconde plus tôt, sa présence également. Elle se demandait ce qu'allait faire Nuage de Chouettes et donc n'intervenue pas.

Elle ratera probablement la première proie, pensa-t-elle.

Feuille de Miel décida de s'éloigner discrètement pour que Nuage de Chouettes ne se sentent pas honteuse après l'échec. Elle s'attardait sur une petite roche qui donnait du relief au territoire et d'où elle se remit à contempler le reste...

Lorsqu'elle se retourna pour chercher l'apprentie du regard, celle-ci n'était presque plus visible. Seul sa queue dépassa d'un buisson et le bruit de ses éternuements qui s'enchaînaient était perceptible. Donc elle ne s'inquiétait pas pour le moment. Nuage de Chouettes décida finalement de revenir auprès d'elle, alors que Feuille de Miel avait bondit pour atterrir sur le sol ferme.


« Est-ce que notre territoire est grand, Feuille de Miel ? On trouve les merveilles de la nature partout ? Est-ce que les autres clans ont les mêmes territoires ? »

L'excitation se perçait dans sa voix en écho à tous ceux qui devenait un jour apprenti. Tous, même les plus blasés, avait cette même excitation lors de la découverte d'un territoire.

« Je n'ai pas pour habitude de me balader sur les territoires ennemis, rétorqua la guerrière amusée par cette question. Mais si jamais tu as la chance d'entre-apercevoir ne serait-ce qu'une parcelle de territoire, tu te feras sûrement ton propre avis... Personnellement, peut-être que le territoire peut valoir le coup d’œil, mais je ne suis pas très enjouée à l'idée d'y mettre les pattes, car les odeurs me rebutent un peu. »

Feuille de Miel se lécha la patte qu'elle se passa délicatement derrière l'oreille, tandis qu'elle enchaîna les réponses : « Pour en revenir aux autres questions : le territoire est grand, mais pour tes petites pattes cela va peut-être te sembler interminable... Quoique, tu es plus grande que moi à ton âge. Et oui, il est si merveilleux, si magnifique, n'est-ce-pas ? Mais sois toujours prudente, nous avons un territoire qui attire. Ce qui signifie que certains endroits sont habités par des créatures, tels que les rats où les serpents, même si cela te semble beau, tu ne devras pas t'approcher de ces zones. Mais ça, ton mentor te l'expliquera lui-même... »


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
HRP : Désolé c'est un peu bâclé. J'ai pas trouvée le temps entre les révisions (j'ai eu ma dose d'examen blanc en 2 semaines.. :c) et aussi mon traitement médical bien douloureux qui m'a clouée au lit durant trois jours ;w; Mais bon ça finira par passé... Vivement les VRAIES vacances x')

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I'm a grown-up, now. [Mielou].
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yellow - Limited Pharaohs curse ver. Grown Up Belle [Explorer Boy]
» crown brush
» Pre-order de Septembre 2010 / Pury White Angel & Laches Black Devil
» Ma petite nouvelle...p3[Lati Grown up Bayer AIW]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance, :: JEU. :: Clan de l'Ombre :: Territoires-
Sauter vers: