« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Who Wants to Live Forever ? [LIBRE AUX TONNERRIENS :P]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Plume Bleue
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 15
Date d'inscription : 04/07/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Who Wants to Live Forever ? [LIBRE AUX TONNERRIENS :P]   Jeu 19 Nov - 18:15


    WHO WANTS TO LIVE FOREVER ?
    There's no time for us, there's no place for us...


    Mes paupières se soulèvent délicatement, dévoilant l'azur profond de mes prunelles à l'éclat soudain inquiet. Tout autour de moi s'affaissent mes camarades de Clan, tous amusés avec un grand sourire au bord des lèvres. Je vois défiler plusieurs groupes qui se sourient avec amitié et sincérité, et je me perds dans leur complicité. Mais quelque chose d'autre me frappe. Je suis en plein milieu de mon camp, avec ses beaux arbres hauts et forts. Mais il faut que j'évite de m'égarer de nouveau. Mon caractère rêveur l'emporte souvent sur ma volonté. Alors je baisse le regard vers mes pattes et je vois qu'elles sont étirées devant moi, et que je suis allongée. J'ai du m'assoupir. Oh... Mes rêves et mes espoirs les plus fous sont toujours extraits de mes innombrables rêves. Et ces rêves tracent mon parcours et c'est ainsi que je sais qui je suis. J'ai à présent - et depuis quelque temps - l'idée de me remettre en question : L'amitié et l'amour ne sont peut-être pas de si mauvaises choses, si...? Mais je sais que l'affection n'est pas pour moi. Je sais que j'ai un caractère repoussant. D'ailleurs, je ne fais tellement plus attention à mon physique et à ma santé que j'ai l'air d'un ancien dépérissant, prêt à rejoindre nos ancêtres. Les silhouette des matous qui remuent à travers la clairière me bercent délicatement, me poussant à réfléchir encore.



    Pourquoi cette remise en question ? Du haut de ma quinzaine de lunes un peu passées, je ne sais sûrement pas de quoi sont faits ces deux sentiments si particuliers à mes yeux. Chaque fois que j'essaie de ressentir ne serait-ce que de l'amitié pour un félin, je suis prise d'une horrible crise d'angoisse et je me sens obligée de tout arrêter. Mon naturel agressif et repoussant est sûrement devenu une dose incalculable de timidité qui ne cesse cependant de croître.
    De même pour l'amour. Qu'est-ce dont ? Mon esprit veut le ressentir, le vivre, mais rien n'y fait. Ne suis-je pas faite pour cela ? Ma vie se résumera-t-elle à une intarissable rivière d'espoirs vains et destructeurs ? Pourquoi me laisser espérer et y croire, dans ce cas ? Le Clan des Étoiles est-il si cruel ? Ou peut-être que cela signifie que j'ai ma chance ? Dois-je me ressaisir, et reprendre ma vie ?
    C'est au-dessus des forces qu'il me reste. Personne ne peut m'aider car personne n'en a l'envie. Alors peut-être est-ce ma fin ? Je dois sûrement tout arrêter, et continuer ma pauvre vie sans aucun sens et sans plus aucune ambition.
    J'ai bien changé, je le reconnais. Oh, mais il me semble que tous les félins sont passés par là... Ou pas. Ceux qui sont trop fiers pour reconnaître qu'ils changent et "s’adoucissent" n'ont lieu d'être parmi nous.
    Depuis la rencontre avec ce solitaire, Hollow, je me suis surprise à réfléchir sur chacun de mes mouvements, actes... Et sur ma vie. Pourquoi ? Je ne saurais l'expliquer.



    Oh, on dirait qu'il s'est passé quelque chose. L'activité est moins dense, les félins moins nombreux. Une nouvelle patrouille vient de partir. Soupirante, je regarde chacun de mes camarades restants : ils sont tous beaux et forts, et ont tous une lueur amicale et posée dans leurs prunelles. Je les envie tellement... Moi, ici posée et sans défense ni espoir, je me morfond à longueur de journée. Ça aussi, j'aimerais que ça change. Pourquoi moi ? Encore une autre question à laquelle je ne peux répondre, hélas. Si je voulais faire passer le temps plus vite, je n'aurais qu'à compter le nombre de questions auxquelles je n'ai encore pas obtenu de réponse... valable, dirons-nous. Bon, aller, il faudrait peut-être se remuer. Alors j'étire rapidement mes membres ankylosés puis me redresse doucement... Très, doucement. Si certains me voyaient, ils pourraient deviner que je fais cela à contre-cœur, évidemment. Toute envie m'ayant quittée, je reste lasse et sobre.
    Ma queue touffue ondule doucement, d'un geste gracieux, avant que je ne commence à avancer vers la sortie du camp. Non pas que j'ai encore besoin d'être seule, je veux juste savoir comment suis-je perçue dans mon Clan. Car quand certains vont mal, on les envoie plus souvent en patrouille pour qu'ils oublient leur mal-être. Moi, cela ne fonctionne pas... Personne ne me propose rien tellement j'ai mauvais caractère. Mais je m'en suis rendue compte. Alors je continue ma progression, lentement et posément. Fixant intensément les matous présents, je me rends compte q'il faut VRAIMENT que je rattrape le temps perdu. Alors, je m'approche d'un groupe de félins, m'asseyant un peu en retrait, me demandant lequel d'eux me remarquerait le premier, ou la première. Pourquoi est-ce si long d'attendre que tout reparte, que la blessure se referme ?


    - Euh... Salut...


    Imbécile. Pourquoi tu dis ça ? Je secoue ma tête avant d'afficher un soupire très gêné, mes oreilles me brûlent et le sang bat à mes tempes comme un forcené. Je suis encore plus inquiète, puisque mon tempérament très distant est palpable, tout comme ma peur et mon appréhension. Je m'en veux tant je ne peux cacher mon malaise. Je balance mon poids d'une patte à l'autre alors que ma queue s'agite follement au-dessus du sol boueux. Je glisse un regard à mes pattes avant de croiser le regard de celui qui allait me répondre...

    ... Ou du moins ce que j'en pensais. J'attendais, là, ainsi posée devant eux, mon malaise bien en évidence. Je me sens faible, inférieure et surtout très, très, très stupide. J'espère juste qu'ils comprendront ma réaction face à mon manque d'affection, et d'amis...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Who Wants to Live Forever ? [LIBRE AUX TONNERRIENS :P]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle poudre libre HD
» eau libre
» Base HD de make up for Ever.
» Les fards mat de make up forever
» presse libre, l'appel de la colline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan du Tonnerre :: Camp-
Sauter vers: