« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wings of Liberty (Aile)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ouragan Astral
Modo Draconique
Modo Draconique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1186
Age : 17
Date d'inscription : 21/03/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Wings of Liberty (Aile)   Ven 28 Aoû - 23:36


• Nuage Ambré •



Un courant d’air passa contre son flanc. Nuage Ambré ouvrit un œil, puis le deuxième. Il percevait les premiers rayons orangés de l’aube alors qu’il remarquait que son frère venait de sortir de la tanière. Il devait sûrement être parti s’entraîner de bonne heure ou bien il n’avait plus sommeil. Il lâcha un long bâillement et s’étira avant de se mettre sur ses pattes. Elles étaient encore lourdes, pourtant il n’avait pas passé une mauvaise nuit. Il s’était endormi tard et s’était réveillé tôt, voilà tout. Le jeune apprenti sortit de la tanière pour observer le camp. Très peu de ses camarades étaient réveillés hormis quelques vétérans. Il s’approcha de la réserve de gibier pour y débusquer un lézard bien gouteux. Il croqua dedans à pleine dent et savoura son petit-déjeuner. Il ne comprenait pas pourquoi les chats des autres clans les regardaient bizarrement quand ils parlaient de ce qu’ils mangeaient. Ils n’avaient sûrement jamais gouté à un lézard ou une grenouille. Pour lui, c’était les chats du Clan de la Rivière les plus fous à manger du poisson, il ne comprenait même pas comment ils avaient pu avoir l’idée de goûter cette créature. Il haussa les épaules, après tout, c’est ce que chaque clan devait penser. Une fois son repas terminé, il se dirigea vers les guerriers et son chef pour qu’on lui dise quoi faire.

Il s’assit tranquillement et on lui expliqua qu’il devait aller patrouiller près du petit ruisseau de leur territoire. Il hocha la tête et se releva alors qu’on lui attribua un partenaire. Il se figea lorsqu’il entendit le nom du guerrier qui allait l’accompagner. Ou plutôt la guerrière. Il allait passer la matinée avec Caresse de l’Aile, une jeune féline qu’il admirait particulièrement. Il était plutôt silencieux avec ses camarades de Clan mais avec elle il n’arrivait même pas à faire sortir un mot de sa gorge. Ses yeux verts le fascinaient, ils ressortaient parfaitement de son joli pelage sombre. Il secoua la tête, ce n’était pas le moment de rêvasser. Il se dirigea doucement vers la tanière des guerriers et y passa la truffe. Il fut aussitôt submergé par la chaleur de tous ces corps endormis et il lança doucement et hésitant :

« Euh, Caresse de l’Aile ? Il faut qu’on aille patrouiller. »

Il ressortit et s’assit à quelques longueurs de queues pour l’attendre. Il fit sa toilette en vitesse pour être un minimum présentable. Ses longs poils étaient casse-pattes à entretenir et c’était encore pire pendant la Saison des neiges ou après la pluie. Il avait l’impression de porter deux fois son poids. Une touffe de poils resta collée sur sa langue et il loucha pour la regarder. Il passa sa patte dessus pour l’enlever et sursauta quand il vit que Caresse de l’Aile l’avait déjà rejoint. Il fit tomber la touffe et regarda le sol, les oreilles brûlantes de honte avant de toussoter et de lâcher un petit «salut». Elle le dépassa pour prendre la tête de la patrouille. Nuage Ambré resta figé une seconde en la regardant passer avant de bondir sur ses pattes et de la suivre. J’ai dû passer pour un idiot ! se tança-t-il. La guerrière se dirigea vers la sortie du camp avec lui sur ses talons. Bientôt ils seraient dehors à courir vers le lieu où ils devaient patrouiller. Il ne sortait pas beaucoup du camp depuis qu’Etoile de Mystère avait interdit aux apprentis de partir seuls. Pour lui ça avait toujours été comme ça, il n’avait jamais trouvé ça étrange mais il enviait les guerriers qui eux pouvaient aller se balader quand ils voulaient. Il reporta son attention sur Caresse de l’Aile en attendant le signal du départ.

_________________

Autres signas et cadeaux (merci à vous :3) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Mystère
Modo dieuse du dessin.
Modo dieuse du dessin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1527
Age : 18
Date d'inscription : 22/08/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Wings of Liberty (Aile)   Mer 16 Sep - 16:11



L'herbe s'étendait jusqu'à l'horizon, aucune limite, le soleil réchauffait mon doux pelage jais. Je me sentais bien, j'étais heureuse, et libre de faire ce que je voulais, aucun chat ne me dictait ce que je devais faire ou me retenait dans un endroit, comme un jouer trop précieux pour s'amuser avec, et donc ne pas le ravir de sa fonction. Mais le ciel s'obscurcit, je me sens tomber, sur un sol dur et froid, et finalement j'ouvre les yeux. Me revoilà dans ma triste réalité, condamnée à rester dans le camp, surveillée sans cesse, car je suis la très chère enfant de notre meneuse, Etoile de Mystère. Je m'étirai et sortis de la tanière sans faire de rapide toilette, sans grand enthousiasme non plus. Cela faisait 10 jours que je ne suis pas sortie, dès qu'elle peut l'éviter, ma mère me garde au camp. Mon trop grand plein d'énergie s'est transformé en lassitude. Je traînai des pattes jusqu'au tas de gibier. J'y étais allée par pur mécanisme, car je me rendis comte que je n'avais nullement faim. Sans pouvoir me défouler, le quart d'heure de folie énergique qu'ont les chats enfermés ne se manifeste même plus. J'étais devenue une loque, pour dire, même mon poil perdait de son éclat. Est - ce que je devenais malade ? Je haussai les épaules. Peu m'importe, cela punira bien ma mère, lui prouver qu'elle avait faux et que ses idées ne sont pas bonnes. Pourquoi je ne le lui dit pas ? Je hais Etoile de Mystère pour ses choix que je trouve débiles -a part le bannissement de Jeu Macabre, comment avait - il osé tuer Légendaire..- , surtout celui d'enfermer moi et Ours et les apprentis, mais c'est tout de même ma mère, tout au fond de moi, il y a une partie qu'il l'aime sans que je sache vraiment pourquoi. Elle avait une sale mine, tout le monde l'avait remarqué, donc si sa fille se met à lui crier dessus, la pauvre serait détruite..

N'ayant ni faim et ne pouvant rien faire, je retournai dans la tanière des guerriers, près de mon frère pour tenter de me rendormir. Je me couchai et fermai les paupières, puis une ombre soudaine me dérangea de la lumière ambiante et me les fit rouvrir. De contre - jour, je ne vis qu'une petite silhouette, et quand elle parla, je reconnu Nuage Ambré qui m'apportait une nouvelle sans savoir à quel point elle allait me rendre heureuse. Mes yeux s'écarquillèrent et une lueur qui s'était éteinte ces derniers jours les firent briller de plus belle.

" Par le Clan des Etoiles ! La patrouille ! J'avais complètement oublié !! "

L'apprenti roux s'était déjà éloigné alors que je sautai sur mes pattes, remplie d'une force et d'une joie qui m'avaient abandonnée depuis trop longtemps ! Adieu Caresse de la Loque et re Bonjour Caresse de l'Aile ! D'un saut, je sortis de la tanière et me mit à hauteur du jeune félin pour lui dire d'y aller, mais celui - ci se retourna vers moi avec une touffe de poils sur la langue, qui tomba tranquillement peu après. Je remuai les moustaches d'amusement et partis vers la sortie du camp. Aaah, le duvet de chaton, une vraie peine lorsqu'il tombe, je me souviens encore quand le mien tombait, les longs poils qui s'imbibaient facilement tandis que mon nouveau pelage poussait, plus droit et plus lisse. Je ne ressemblais à rien ! Après ce petit souvenir, je me retournai vers Nuage Ambré.

" Les rumeurs disent que tu es un apprenti très rapide, j'imagine que tu n'auras pas de mal à me suivre~ "

Je traversai la tunnel comme une flèche avant de miauler à l'apprenti de se dépêcher. Et oui, attention, la chasseuse la plus rapide du camp est de sortie !

_________________
La team:
 


Étoile de Mystère : [#ccff99] - Pâleur du Soir : [CornflowerBlue] - Plume Agitée : [LightYellow]
Caresse de l'Aile : [#000033] - Coeur de Roc :  [SandyBrown] - Ivoire : [#330000] - Nuage de Flèche : [#999999]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/cataries.art/
Ouragan Astral
Modo Draconique
Modo Draconique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1186
Age : 17
Date d'inscription : 21/03/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Wings of Liberty (Aile)   Jeu 17 Sep - 20:04


• Nuage Ambré •



Il avait hâte de se dégourdir les pattes, il n'en avait pas l'occasion très souvent. Il adorait courir et pouvait même se venter d'être plutôt bon dans ce domaine. Par contre en ce qui concernait le combat... Et bien il était encore petit, peut-être que sa force grandira avec lui. De toute façon il était plutôt pacifiste, il n'était pas comme ces guerriers qui cherchaient n'importe quel prétexte pour se défouler sur un chat ennemi. Il fallait avouer qu'il n'excellait pas lors des entraînements martiaux bien qu'il se forçait à être à la hauteur. Ce n'était pas sa spécialité, voilà tout. En contre-partie, il commençait à être vraiment ennuyé des corvées barbantes tel que changer les litières, ramasser de la mousse... Oui tous les apprentis passaient par là et il effectuait ses tâches sans se plaindre directement mais il sortait si peu par rapport aux autres guerriers qui avaient été apprentis avant lui. De plus on venait à peine de lui attribuer son nouveau mentor qui n'était autre qu'Envol de l'Aigle et avant cela, il n'avait pas pu partir en dehors du camp seul, n'ayant personne pour l'accompagner. Quand les taches de lieutenant de son mentor l'occupait, on lui attribuait un guerrier, comme aujourd'hui avec Caresse de l'Aile. Il ne se souvenait pas avoir déjà patrouillé seul avec elle et il était très excité à cette idée, il l'admirait. Non seulement c'était la fille d’Étoile de Mystère mais aussi une super guerrière d'après ce qu'on lui avait dit. Et puis Nuage Ambré ne pouvait nier qu'il la trouvait plutôt jolie malgré leur différence d'âge. Ce dernier détail le rendait un peu bête auprès d'elle, d'habitude il était un apprenti sérieux et à l'écoute des conseils bien que toujours silencieux mais avec elle, il passait parfois de longs moments à la regarder les yeux brillants d'admiration avant de les abaisser immédiatement si elle le remarquait. C'était donc pour lui un mélange de bonheur et de gêne que de se retrouver seul en sa compagnie.

Un mouvement en face de lui le tira de ses pensées, Caresse de l'Aile le regardait, une lueur de défi dans les yeux. Il la fixa et elle lui dit quelques paroles avant de partir à toute allure à l'extérieur du camp. Ça, pour être rapide, je le suis ! Pensa-t-il plus motivé que jamais à ne pas se faire distancer. Peut-être qu'il voulait lui montrer ses qualités ? Il secoua la tête et afficha un léger sourire avant de bondir à sa poursuite. Il sentit ses muscles se décrisper et se réchauffer immédiatement et accéléra, poursuivant le pelage noir de la jeune femelle. Elle était rapide, très rapide, sa réputation la précédait bien. Mais il gardera la distance, il était léger et fin et fendait l'air aussi rapidement qu'elle. Certes ses pattes étaient encore petites mais il doutait qu'il ait une poussé de croissance énorme un jour. Il resterait certainement un petit chat. Le paysage défilait rapidement autour de lui et l'ivresse de la vitesse ne le faisait pas ralentir. Il ne s'était jamais senti aussi bien. Malgré ses efforts, il se fit distancer de quelques longueurs de queue par la guerrière expérimentée. Et oui, il s'était peut-être un peu trop surestimé, il n'était qu'un apprenti après tout et elle était sûrement une des félines les plus rapide du clan. Ils marquèrent un arrêt un peu avant qu'ils atteignent le lieu de leur patrouille, Nuage Ambré commençait à être essoufflé et il fallait qu'il fasse une pause. Il s'assit un instant, enroulant sa queue touffue autour de ses pattes, les recouvrant au moins jusqu'à leur moitié. Il leva les yeux vers Caresses de l'Aile, gêné mais souriant à l'idée de lui parler. Il dit doucement entre deux souffles :

« Tu... Tu cours vraiment très vite ! »

La voir en action renforçait son enthousiasme, il était plus qu'heureux de courir à ses cotés. Il passa un coup de langue sur son poitrail avant de reprendre :

« J'espère que j'atteindrais ton niveau un jour. »

_________________

Autres signas et cadeaux (merci à vous :3) :
 


Dernière édition par Nuage Ambré le Mer 7 Oct - 19:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Mystère
Modo dieuse du dessin.
Modo dieuse du dessin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1527
Age : 18
Date d'inscription : 22/08/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Wings of Liberty (Aile)   Lun 5 Oct - 10:12

Courir, pour moi, c'était la plus merveilleuse des sensations. Je me sentais tellement vivante ! Tous mes sens sont à l’affût. Les douces senteurs de note forêt de pinèdes affolaient mes narines, mes coussinets sentaient le doux matelas que formaient les épines astucieusement placées pour ne pas nous blesser, mes yeux étaient les plus alertes, à remarquer le moindre obstacle sur mon chemin jusqu'au clan de Tonnerre, bon, je ne goûtais à rien, à part la liberté, mais je profitais de la chanson que m'offrait le vent en sifflait gaiement dans mes oreilles. Je n'entendais pas que les courants d'air bien sûr, je percevais très bien les bruits de pas de Nuage Ambré qui me suivait encore de très près malgré la distance parcourue. Je fus très impressionnée, qu'un apprenti de 11 lunes sache quasiment courir à ma vitesse. J'étais partagée entre la fierté et la jalousie. Même si c'est génial de voir que les jeunes ont aussi plein de ressources, le titre de "plus rapide" ne me déplaisait guère, et à ce que je m'en souvienne, à son âge, je ne filais pas aussi vite, mes pattes n'étaient pas encore assez musclées pour me porter aussi loin et aussi vite. Je soupirai. Il avait peut - être l'avantage de la force étant un mâle, mais je restais une femelle fine et gracieuse, la vitesse et moi, on ne fait qu'un.

Je tournai mes oreilles en arrière et remarquai que le novice ambré s'était laissé distancer. Je ralentis tout de même, devinant à quel point on me sermonnerait si j'étais seule ou si je laissais un apprenti seul. Apparemment, mère déteste voir les apprentis seuls, à croire qu'elle a été abandonnée dans la forêt lorsqu'elle était petite (Nda, et oui Aile, Mysti s'est fait abandonné par son mentor). Quand je n'entendis plus de bruits de course, je m'arrêtai totalement et me retournai. Nuage Ambré était bien à quatre queues de renard derrière moi, donc je trottai vers lui. C'est dommage qu'on se soit arrêtés, on était presque arrivés. Mais c'était la preuve que j'étais toujours la plus rapide. J'agitai les moustaches à cette pensée de victoire, mais mis mon égocentrisme de côté quand je vis l'apprenti tout ébouriffé. Sa queue enroulée autour de ses pattes recouvrait presque la moitié de ces dernières ! Je dois admettre qu'un apprenti qui a autant de fourrure est assez mignon. Je m'approchai de lui et m'assis à ses côtés. 

" Tu... Tu cours vraiment très vite !  "

Je ronronnai de plaisir, effectivement, j'étais rapide.

" J'espère que j'atteindrais ton niveau un jour. "

Ces paroles me touchèrent, alors que moi je ne pensais qu'à rester la meilleure, je voyais que j'inspirais aussi les plus jeune. Je fis un sourire gêné, je dois dire qu'on me fait rarement des compliments en face, le plus souvent, c'est mon frère qui rapporte ce que les autres chats disent de moi, où alors je les entends moi - même. Je léchai ma patte et remis en place quelques poils sur la tête du novice qui me perturbaient un peu, puis je lui répondis par un sourire.

" J'en ai aucun doute, si maintenant tu me suis d'aussi près, quand tu seras guerrier, tu seras assurément aussi rapide que moi et pourras courir à mon niveau ! "

J'allais pas dire qu'il allait être plus rapide que moi sinon j'aurais mis un coup dans mon orgueil que je garde pour moi.

" Bon, j'entends le ruisseau et le chemin du Tonnerre, nous n'avons plus beaucoup à courir. "

Je fis un mouvement de la queue pour lui indiquer de passer devant.

" Si monsieur veut bien ouvrir la course..~ " dis - je avec un grand air distingué, un peu exagéré pour rigoler.

J'allais le laisser aller devant cette fois, pour qu'il s’entraîne un peu et court sans suivre quelqu'un, il était apprenti après tout, c'est normal que chaque sortie, il s'entraîne à quelque chose.

_________________
La team:
 


Étoile de Mystère : [#ccff99] - Pâleur du Soir : [CornflowerBlue] - Plume Agitée : [LightYellow]
Caresse de l'Aile : [#000033] - Coeur de Roc :  [SandyBrown] - Ivoire : [#330000] - Nuage de Flèche : [#999999]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/cataries.art/
Ouragan Astral
Modo Draconique
Modo Draconique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1186
Age : 17
Date d'inscription : 21/03/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Wings of Liberty (Aile)   Mer 7 Oct - 20:34

Nuage Ambré restait là, en face de Caresse de l'Aile, les poils en bataille. Il avait donné tout ce qu'il avait mais il ne parvenait pas encore à tenir l'allure de la guerrière expérimentée. Malgré l'ivresse de la vitesse et l'adrénaline qui l'avait poussé à tenir le rythme, il ne pouvait pas encore faire des miracles du haut des ses onze lunes. Onze lunes déjà... Le temps était passé si vite. Il avait prit du retard sur son apprentissage à cause de l'absence de mentor et il n'était pas certain d'être nommé guerrier en même temps que son frère. Il s'entraînait dur avec Envol de l'Aigle et se sentait extrêmement honoré d'être son apprenti. C'était un guerrier redoutable et il le respectait énormément, il n'aurait échangé sa place pour rien au monde. Mais même malgré l'absence d'un mentor à ses côtés pendant deux lunes, il avait essayé de suivre l'entraînement avec les autres et de redoubler d'effort. Il avait vraiment hâte de devenir guerrier, que son clan soit fier de lui. Il ne pouvait qu'attendre, il saurait en temps et en heure quand il mériterait son nom de guerrier.

Caresse de l'Aile l'avait rejoint et s'était assise près de lui alors qu'il levait la tête pour lui sourire, il était toujours plus petit qu'elle. Il était intimidé par sa présence si proche, il ne voulait pas avoir l'air d'un idiot et n'osait pas bouger. Il avait l'impression qu'il raterait le moindre mouvement ou la moindre tentative de lui parler, il préférait donc la regarder, comme il en avait l'habitude. Ses oreilles brûlaient à la vision du petit sourire de la féline après qu'elle ait écouté ses paroles et il ne faisait même pas attention à son pelage ébouriffé. Elle donna un petit coup de langue sur sa patte avant de la passer sur sa tête pour remettre en place ses poils. Ce contact lui noua le ventre et il écarquilla les yeux de surprise alors qu'il la regardait toujours dans les siens. Il dût retenir un petit ronronnement qu'il n'avait pas vu arriver, ce geste avait provoqué en lui d'étranges sensations. Elle lui assura d'une voix douce qu'il pourrait sûrement courir à son niveau un jour. Il s'imaginait déjà filant cette fois-ci à ses côtés et non derrière elle, partageant ensemble la même passion. Arrêtes de rêvasser, pourquoi s'intéresserait-elle à toi pensa-t-il. Parfois il regrettait qu'ils ne soient pas nés sans cet écart d'âge si important...

Ses pensées furent interrompues lorsque la guerrière reprit la parole, lui indiquant qu'ils n'étaient plus très loin du lieu de patrouille. Elle l'invita d'un air comique et exagéré à prendre la tête de la patrouille, ce qui le fit lâcher un petit rire malgré son appréhension de devoir passer devant. Il s’ébroua et tendit l'oreille pour entendre lui aussi le petit cours d'eau où ils devaient se rendre et pointa en sa direction. Il regarda Caresse de l'Aile derrière son épaule, interrogateur mais braqua son regard de nouveau devant lui un instant après. Il devait arrêter d'avoir l'air d'être perdu, il voulait montrer à la féline qu'il était à la hauteur. Il inspira longuement et bondit en avant, craignant cependant qu'elle ne le suive pas. Il se détendit en entendant le bruit de cavalcade derrière lui et se concentra, filant à travers le territoire en esquivant les quelques obstacles. C'était tout aussi agréable de courir en tête même s'il préférait voir la guerrière près de lui. Il ne marqua pas de pause jusqu'à ce qu'ils arrivent près du petit ruisseau. Il s'arrêta non loin et considéra l'endroit, l'air pensif.

« Bon et bien nous y voilà. »

Nuage Ambré commença à renifler et inspecter les environs, tous ses sens en alerte. Il ne décela aucune trace d'intrusion, de chien, de blaireau ou d'un quelconque danger. Il y avait bien cette odeur de renard mais elle était diffuse, datant d'au moins plusieurs jours. Ils devraient quand même faire attention à l'avenir, pour être sûr qu'il ne se balade pas de nouveau par ici. Il se dirigea vers le ruisseau pour y boire quelques gorgées. Quel délice après avoir tant couru, sa gorge avait séché à cause de l'air qui s'était insinué en elle. A sa grande surprise il sentit une odeur de lapin qu'il n'avait pas décelé en arrivant, il tourna la tête vers le buisson d'où provenait la soudaine effluve. La vision de l'animal bondissant vers lui confirma ses pensées et il sursauta, ne s'attendant pas à en voir un débouler devant ses yeux, surtout que les lapins étaient rares sur les terres de l'Ombre. Une de ses pattes rencontra le bord du cours d'eau et il perdit l'équilibre. L'apprenti lâcha un petit cri alors qu'il tenta de s'agripper à l'aide de ses griffes mais il finit bientôt entier dans l'eau. Contre toute attente, elle était bien plus profonde qu'il ne l'aurait imaginé et ses oreilles passèrent en-dessous de la surface. Totalement affolé, il battit des pattes pour essayer de remonter mais il avait l'impression que l'eau pourtant sans courant tentait de l'attirer vers le fond. Il réussit à passer sa tête hors de l'eau quelques instants et à appeler à l'aide tout en s'étouffant.

« Caresse de l'airglh !... Je ne sais pas... nager !... »

L'eau s'insinuait dans sa gueule alors qu'il tentait de crier et il se sentait s'affaiblir. Il était encore fatigué par la course qu'ils venaient d'effectuer, son corps commençait à s'enfoncer dans les ondes sombres. Bientôt ses mouvements se firent presque inexistant, il n'avait plus la force de se débattre. Il regardait le soleil au-dessus de l'eau qui devenait de plus en plus flou. Clan des Étoiles, aidez-moi !

_________________

Autres signas et cadeaux (merci à vous :3) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Mystère
Modo dieuse du dessin.
Modo dieuse du dessin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1527
Age : 18
Date d'inscription : 22/08/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Wings of Liberty (Aile)   Lun 12 Oct - 19:45

Des mouvements d'oreilles, un regard un peu perdu, un ronronnement étouffé et l'air un peu gêné, tous ces petits détails pourraient presque me faire ronronner. Je me demandais s'il y avait que de l'admiration derrière tout ça. Mais, j'imagine que c'est normal pour les apprentis d'avoir des sentiments comme ça envers les plus grands. Toutes les apprenties de mon âge étaient amoureuses du lieutenant, moi aussi, un peu j'avoue. Mais c'est passé, donc ça lui passera aussi j'imagine. Puis quand il sera guerrier lui aussi, il verra que je ne suis pas aussi extraordinaire que mon rang supérieur pourrait faire croire. Je me sentais un peu rougir moi aussi de penser qu'un autre chat pourrait m'aimer mais je secouai la tête, consciente que je me fais juste des idées. Ca lui passera, ça lui passera..

Je courrais donc derrière Nuage Ambré qui avait reprit des forces après notre petite pause bien méritée. Il avait un peu rit à ma blague - c'est bon, je n'étais pas encore une vieille qui fait des blagues lourdes -, s'était ébroué et après avoir trouvé la bonne direction, s'était élancé à une bonne vitesse. Bien sûr, je tenais bien le rythme, et ça faisait du bien de courir sans trop réfléchir, juste suivre le chat devant qui évitait les obstacles pour toi. Une fois arrivé, il marqua une pause et nous nous séparâmes pour faire ce que nous étions envoyés pour, vérifier les frontières et repérer un quelconque passage d'ennemi. Le novice partit à gauche et moi à droite. J'ouvris un peu la gueule pour mieux capter les odeurs et partit dans les buissons . Rien à signaler de ce côté. C'est dommage, cela voulait dire qu'on devait déjà rentrer..

Je tournai vivement mes oreilles en arrière et ma tête les suivirent quand un bruit de course sortit de nulle part. Des lapins ? Ici, c'était plutôt rare, et chouette ! Enfin un gibier qui permettrait de me défouler ! Je bondai mes muscles, prête à les poursuivre, jusqu'à ce que j'entende un "plouf".. Nuage Ambré venait de tomber dans l'eau. Je m'étais stoppée net pour fixer la où il avait disparu avant de la voir ré-apparaître à la surface. Ouf, donc il savait n..

" Caresse de l'airglh !... Je ne sais pas... nager !... "

Pas du tout en fait ! Il allait se noyer ! Je regardai plusieurs fois les lapins s'enfuir, puis, gémissant de ne pas avoir pu en attraper un, et plongea dans le ruisseau trompe - l'oeil, qui était plus profond qu'on aurait pu le croire. Le jeune félin bougeait de moins en moins, coulait la gueule ouverte et les yeux mis clos vers la surface. Clan des Etoiles, faite que je n'arrive pas trop tard ! Quelques coups de pattes contrôlés, j'arrivai vite à la hauteur de Nuage Ambré et lui mordit délicatement mais fermement la peau du coup pour le ramener à la surface. Remonter aller être difficile, c'était un apprenti mais il avait presque le poids d'un adulte. Mais peu importe, je devais être capable de sauver n'importe quel chat de mon clan de la noyade. Mes coups de pattes furent le plus puissant possible, et je m'étonnai moi même d'avoir atteint si vite la rive. Je remontai mon camarade avant de retourner sur le terre ferme à mon tour, puis le tirai loin de la berge et en faisant attention de le mettre sur son flanc pour que l'eau sorte de sa bouche. Je restai à côté de lui, un peu paniquée qu'il ne réagisse pas.

"N.. Nuage Ambré ? "

Je tournais autour de lui, n'ayant pas trop d'idée de quoi pouvoir faire. Je faisais quelques fois une pression sur son flanc pour le faire réagir mais rien. J'aurais pu le tirer jusqu'au camp, mais en le traînant par terre, j'avais peur de le blesser. Je pourrais chercher quelqu'un pour le porter alors ? Non, le laisser seul le temps du voyage, mauvaise idée. J'étais obligée à rester assise à côté de lui, léchant mon pelage mouillé pour me sécher et attendant qu'il se réveille enfin. Mon corps entier frissonna et mes poils s'hérissèrent quand une brise se leva. Avec le pelage trempé, c'était frigorifiant. Mon regard tomba sur Nuage Ambré, qui était également mouillé jusqu'aux os, et qui ne pouvait rien faire pour se réchauffer. Je n'allais pas lui faire sa toilette, il me faudrait des heures pour le sécher.. Or si je ne fais rien, il risquerait d'attraper un rhume, ou pire, le mal vert ! Encore une fois, je trépignais sur place ou tournais en rond pour trouver une idée, puis une me vint à l'esprit, me faisant un peu rougir le bout des oreilles. Je m'approchai derrière l'apprenti inconscient et vérifiai de tous les côtés qu'il n'y avait personne pour m'aider à le ramener, rien du tout..

Je m'allongeai donc contre lui, tentant de le couvrir le plus du vent en mettant ma queue épaisse sur son flanc et posant une patte sur son épaule. C'était.. un peu gênant, mais c'était la seule solution que j'avais pour l'empêcher d'attraper une maladie. Puis je fermai les yeux, me disant que ça allait passer plus vite si je n'y pensais pas. Je posai ma tête à côté du sommet de son crâne, mes moustaches frôlant son front. Avec ma patte posée sur lui comme ça, je pouvais sentir son cœur battre, et son thorax se relever pour respirer. Ça me rassura de le savoir en vie. Et les minutes passant, je me réchauffais moi aussi, ce n'était pas une si mauvaise idée après tout. Je luttais juste pour ne pas m'endormir, car à être couchée comme ça, je somnolais un peu. Ne .. pas.. s'endorm...

_________________
La team:
 


Étoile de Mystère : [#ccff99] - Pâleur du Soir : [CornflowerBlue] - Plume Agitée : [LightYellow]
Caresse de l'Aile : [#000033] - Coeur de Roc :  [SandyBrown] - Ivoire : [#330000] - Nuage de Flèche : [#999999]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/cataries.art/
Ouragan Astral
Modo Draconique
Modo Draconique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1186
Age : 17
Date d'inscription : 21/03/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Wings of Liberty (Aile)   Mar 13 Oct - 22:23

Ses forces l'abandonnaient et les ténèbres commençaient à l'emporter sur la lumière du soleil traversant le ruisseau. Bientôt, sa vision s’obscurcissait alors qu'il n'avait ni plus la force de se débattre, ni de prier. Il n'entendait plus rien, ses oreilles étaient bouchées et il lui semblait qu'il perdait chacun de ses sens au fur et à mesure qu'il coulait. Ses poumons le brûlaient mais il ne le sentit bientôt plus, et la dernière chose qu'il vit avant de sombrer dans l'inconscience fut une dernière ombre, une dernière silhouette puis... Le noir complet.

C'était étrange comme sensation. Nuage Ambré ouvrit les yeux et il ne comprit pas immédiatement ce qu'il se passait. L'eau froide et étouffante avait disparue, laissant place à un paysage inconnu. Il était allongé au sol dans une herbe épaisse et moelleuse, encore épuisé mais il ne souffrait pas. Il se leva et tourna la tête de tous les côtés, totalement perdu et ne comprenant rien. Où suis-je ? Est-ce que je suis... mort ? L'ambiance était calme, il faisait nuit et seul le chant des animaux nocturnes venait briser le silence. L'air, lui, était doux et il ne sentait rien d'autre que la nature et le gibier. L'apprenti continuait de marcher, incertain de là où il allait. Il ne s'en souciait pas, il ne faisait que suivre son instinct et il ne voulait pas rester sans rien faire. C'est alors qu'il vit un chat s'approcher de lui, un chat inconnu mais quelque chose en lui lui était... familier.

« Et bien, que fais-tu là jeune apprenti ? »

Il était entouré d'une aura particulière et Nuage Ambré était fasciné, ne pouvant plus détacher son regard de cet étrange félin.

« Je... Je ne sais pas. Qui es-tu ? »

L'inconnu s'assit en face de lui, un léger sourire aux lèvres. Il pencha la tête de côté avant de reprendre la parole, d'une voix douce et rassurante :

« Cela importe peu. Il n'est pas encore l'heure pour toi de venir en ces contrées. »

Alors que Nuage Ambré ouvrit la bouche pour poser à nouveau des questions, ne comprenant rien aux paroles du chat, les ténèbres s'ouvrirent sous lui et il tomba, criant au désespoir. Il eut l'impression que cela dura une éternité mais il percuta le sol sombre des abysses dans lesquels il semblait chuter quelques secondes avant, sans douleur, sans aucune sensation. Il sursauta violemment alors qu'il reprenait conscience. Il n'ouvrit pas immédiatement les yeux, plus fatigué qu'il ne l'avait jamais été. Il avait... chaud. Il avait l'impression d'être au milieu de la tanière des apprentis, entouré de ces camarades. Cette chaleur le rassura et sa respiration reprit un rythme normal. Il entrouvrit les yeux et la première chose qu'il vit fut le ruisseau dans lequel il s'était noyé, loin de lui. Il n'avait pas envie de se relever, il était épuisé et se sentait plutôt bien, malgré la douleur encore présente dans ses poumons et sa gorge. Puis une pensée le traversa, où était sa camarade ? Son regard se tourna vers son corps encore légèrement mouillé et il vit une patte sur son épaule, une patte plus grande que la sienne. Ses yeux s'écarquillèrent alors qu'il reconnut le pelage noir de la guerrière qui l'accompagnait et il sentit aussi sa queue touffue sur son flan. La pression contre son dos était... était donc...

Caresse de l'Aile. Son souffle se coupa alors qu'une vague de chaleur le submergea. Il n'osait pas bouger ni parler. La guerrière semblait endormie contre lui et il sentait son souffle chaud sur ses oreilles. L'apprenti frissonnait à chaque fois qu'il ressentait son expiration et son cœur battait la chamade. Combien de temps avait passé, étaient-ils là l'un contre l'autre depuis longtemps ? Son corps brûlait de gêne, il ne savait pas quoi faire. Il releva doucement le coup pour regarder le visage de la jeune féline dont la patte reposait toujours sur son épaule avant de balbutier des paroles incompréhensibles.

« Caresse de l'Aile... Je... Qu'est-ce que... Nous... Je ne... Tu... ? »

Rien ne parvint à sortir de sa bouche et il la ferma, se contentant de la regarder d'un air totalement perdu et surpris. Elle l'avait sauvé, il était vivant grâce à elle... Comment pourrait-il un jour la remercier ? Ses yeux s'embrumèrent légèrement alors qu'il était traversé par un flux d'émotions incontrôlable et par l'envie irrésistible d'enfouir son visage dans le cou de la guerrière. Il avait eu peur, si peur de mourir...

_________________

Autres signas et cadeaux (merci à vous :3) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Mystère
Modo dieuse du dessin.
Modo dieuse du dessin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1527
Age : 18
Date d'inscription : 22/08/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Wings of Liberty (Aile)   Mar 20 Oct - 16:52

Je m'étais endormie plus facilement que je l'avais imaginé. Sa fourrure si garnie était tel un nuage d'ambre, et ça me changeait beaucoup du pelage rêche et court de mon frère. Et puis, je me sentais grande. Poésie des Ours fait une moustache de plus que moi, alors que là, Ambre était plutôt petit comparé à moi. On aurait pu dire que c'était comme dormir avec un chaton, que c'était un instinct de protection qui m'avait poussée à me coucher près de lui comme ça. Mais, je ne sentais pas trop d'instinct maternel là dedans, une mère ne serait pas si gênée avec ses chatons.

Toutes ces pensées de mères et de chatons me fit sentir bizarrement. Dans cet état de mi - sommeil, mon esprit s'envolait facilement vers des situations imaginées loufoques. Donc, je m'imaginais maman, et.. av.. avec des petits..de minis Nuage Ambré près de moi. Je me réveillai en sursaut et avec les oreilles rouges de cette pensée très perturbante, et dorénavant que j'avais les yeux ouverts, je découvris Nuage Ambré faisait la même tête que moi, étonnée de cette situation. Il balbutiai quelques mots, comme pour souligner sa confusion. J'avais toujours ma patte sur son épaule et ma queue sur son flanc, et dans cette position, nos visages étaient assez proches, assez pour me gêner. Mes oreilles s'orientèrent à l'envers, je ramenai mes deux pattes sous mon thorax et détournai le visage, réduisant ainsi notre proximité.

" C.. c'était la seule solution que j'avais pour que tu n'attrapes pas froid.. je .. je me serais senti coupable s'il t'était arrivé quelque chose.. "

Je n'avais pas osé croiser son regard pendant que je disais cela. Mais, il était réveillé, il allait bien, je venais de le sauver. Je souris, relâchant la pression dans mes oreilles et les ramenant à une position normale. Mon regard fixa le sol encore un petit moment, ma queue s'agitant parfois - j'avais oublié qu'elle était sur le flan de Nuage Ambré - puis, ma tête tourna un tout petit peu, mes yeux le regardait sur le côté.

" Je suis contente de voir que tu es toujours avec moi, Nuage Ambré. "

Je souris légèrement plus avant de fermer les yeux, d'inspirer un coup avant de me lever. Je m'étirai avant d'avancer vers nos pins.

" Nous devrions rentrer... tu ne crois pas ? Les autres *keuf ma mère keuf* vont s'inquiéter si on ne réapparaît pas de si tôt. "

Et je pensais aux commères du clan qui parlent de tout le monde quand ils partent.

" Ou imagineraient des choses. " grommelais - je tout bas.

_________________
La team:
 


Étoile de Mystère : [#ccff99] - Pâleur du Soir : [CornflowerBlue] - Plume Agitée : [LightYellow]
Caresse de l'Aile : [#000033] - Coeur de Roc :  [SandyBrown] - Ivoire : [#330000] - Nuage de Flèche : [#999999]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/cataries.art/
Ouragan Astral
Modo Draconique
Modo Draconique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1186
Age : 17
Date d'inscription : 21/03/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Wings of Liberty (Aile)   Jeu 22 Oct - 18:17

Qui était ce chat qu'il avait rencontré ? S'était-il retrouvé sur les terres du Clan des Étoiles ? Nuage Ambré n'avait pas les idées claires, encore sous le choc. Tout s'était déroulé si vite... Le lapin, la chute dans le ruisseau, l'étrange endroit puis ce réveil auprès de Caresse de l'Aile. Il n'arrivait toujours pas à se rendre compte de leur proximité, il n'avait jamais imaginé qu'il se retrouverait un jour couché contre elle. Il s'était senti en sécurité, comme si le temps s'était arrêté autour et que rien ne pouvait l'atteindre. Pourtant sa gêne l'avait poussé à bouger, à parler, à faire quelque chose. Si ça n'avait tenu qu'à lui, il serait resté là encore des heures mais il avait paniqué, déboussolé par les événements. L'apprenti était donc là, en train de regarder la jeune guerrière sans savoir quoi faire, quoi dire. Il n'y avait aucun mot pour décrire ses ressentis actuellement, un mélange de reconnaissance, de gêne, de peur et de... d'autre chose qu'il n'arrivait pas à cerner.

Caresse de l'Aile se réveilla en un sursaut qui secoua autant son corps que celui de Nuage Ambré, ouvrant ses magnifiques yeux verts vers les siens. Elle semblait aussi stupéfaite que lui et ne dit rien pendant quelques instants. L'apprenti frissonna lorsqu'elle retira sa patte de son épaule, ressentant comme un grand courant d'air frais à cet endroit. Ses oreilles se rabattirent en arrière, soulignant son embarra et elle tourna la tête pour fuir son regard. Nuage Ambré lui, ne fit pas un mouvement, encore paralysé et n'arrivant pas à décrocher son regard de son visage. Elle lui expliqua de façon hésitante pourquoi elle était là contre lui et il déglutit. En tous cas ça avait marché, il avait plus chaud que jamais et avait déjà oublié qu'il était mouillé. Il avait envie de dire quelque chose, de la remercier, n'importe quoi mais sa gorge était encore serrée. Il se contentait de la fixer, elle sourit en le regardant à nouveau du coin de l’œil alors que sa queue glissait sur son long pelage. A la vision de son expression, son ventre se noua alors qu'il écoutait toujours ses paroles.

Soudain, il la regarda se lever, étrangement déçu, alors qu'il fallait bien qu'ils bougent à un moment ou un autre. La guerrière lui propose de rentrer et il fit oui de la tête, n'arrivant toujours pas à délier sa langue. Il se leva en tremblant alors qu'elle murmura quelque chose qu'il n'entendit pas. Il avança à ses côtés et ils s'engagèrent sur le chemin du retour. Durant un long moment, Nuage Ambré garda les yeux baissés vers le sol, n'osant pas regarder sa camarade à nouveau. Qu'est-ce qu'il devait avoir l'air bête, devenu muet tout à coup... Mais il avait peur de briser ce silence ou de dire une bêtise, pourtant il fallait qu'il exprime sa gratitude. Il secoua doucement la tête et ralentit légèrement le pas, se décidant enfin à la regarder en face. Ses yeux vairons se plongèrent dans les siens et il toussota, essayant d'éclaircir sa voix devenu rauque à cause de l'eau qui s'était infiltrée dans sa gorge.

« Merci Caresse de l'Aile. Je ne sais pas quoi dire d'autre pour te montrer à quel point je te suis reconnaissant. Sans toi je... Je serais probablement... »

Sa gorge se serra sur ses dernières paroles, l’empêchant de finir sa phrase. N'y tenant plus, il vint plonger son visage contre la fourrure de la féline, sous son cou. Il avait envie de se sentir à nouveau en sécurité, comme quand il était chaton près de sa mère. Sa respiration se calma et il reprit ses esprits. Lorsqu'il se rendit compte de son acte, il se recula assez sèchement et baissa la tête pour ne pas croiser son regard. Il n'aurait pas dû faire ça, comment va-t-elle réagir ?

« Dé... Désolé je... Je suis juste un peu perturbé. »

_________________

Autres signas et cadeaux (merci à vous :3) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Mystère
Modo dieuse du dessin.
Modo dieuse du dessin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1527
Age : 18
Date d'inscription : 22/08/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Wings of Liberty (Aile)   Lun 16 Nov - 20:09


Après avoir chuchoter une allusion aux commères de notre clan, j'imaginais ce qu'elles pourraient se dire. Bien sûr, le sujet le plus croustillant possible, une sortie entre amoureux, entre une guerrière et un apprenti qui plus est. Car cette différence pimentera les conversations, mais oui. Nuage Ambré avait acquiescé l'idée de rentrer au camp, mais ne miaula aucun mot depuis ses dernières balbutiements. Alors nous avançâmes, il ne disait toujours rien, et moi j'agitais mes oreilles, gênée par les sujets de conversations de commères que j'imaginais. C'est une mauvaise habitude ça, de laisser mon imagination s'envoler comme ça. Serait - ce un malédiction de mon nom ? Donc en plus d'imaginer les conversations, cela me fit dévier sur des questions, et j'arrivai à "Est - ce que cela me dérangerait en fait ? ". J'ai bloqué un moment sur le question, puis secouai ma tête, me demandant ce qu'il m'arrivait. Il me suffisait de me coller à un mâle quelques minutes pour que mon esprit me joue des tours. Je ne devais pas penser comme ça ! Je.. je serais très triste si la réalité ne se passait pas comme dans ma tête. Très déçue de ne pas vivre ces moments assez heureux que je créais dans ma cervelle de moineau romantique.  Car oui, en plus, dans ces moments imaginatifs, je ne sais penser qu'à des scènes romantiques ! Et ça me rend encore plus gênée ! Oh clan des Etoiles, que me fais - tu, a part te jouer de moi ?

A mon soulagement, l'apprenti roux retrouva la parole, et je pus me concentrer sur autre chose. Sa voix était un peu moins douce que d'habitude, sans doute à cause de sa chute dans l'eau, et de tout le liquide qui s'est infiltré dans ses voies respiratoires.  Il toussa donc et me dit :

" Merci Caresse de l'Aile. Je ne sais pas quoi dire d'autre pour te montrer à quel point je te suis reconnaissant. Sans toi je... Je serais probablement... "

Sa voix s’amenuisait de plus en plus jusqu'à ce qu'il ne puisse plus rien dire. et à ce moment, il plongea son museau dans mon cou. Je fis un cri de surprise, et restai assez raide, les scènes auxquelles j'avais pensées plus tôt re-défilant sous mes yeux. Mes oreilles se baissèrent et rougirent, et je baissai mon regard sur le jeune félin. Ce dernier se recula d'un coup, comme s'il reprenait ses esprits, ou qu'il se réveillait, sortant d'un rêve. Ses yeux fouillèrent le sol, en ne voulant pas croiser les miens, remplit de mon interrogation.

"  Dé... Désolé je... Je suis juste un peu perturbé. "

Je sentais, littéralement, ce sentiment de mal aise qui émanait de lui. Je ne pouvais pas le laisser comme ça, ce n'était pas... mal, de me faire un câlin. Je levai ma patte, la mis au niveau de son cou et le ramenai contre moi, enfuyant ma tête dans son épais col de fourrure.

" Ne t'inquiètes pas.. c'est normal après un accident comme ça. "

Je soufflai un coup, pour me calmer moi aussi, faire sortir mes pensées de ma tête et revenir à la réalité. J'avais un apprenti choqué entre mes pattes.

" Tout va bien de toutes façons maintenant, non ? Tu es en vie, avec m.. nous. Je t'amènerais tout de même chez Présage des Rats, pour être sûre que tu ailles bien. "

Je lui souris, et frottai ma patte sur sa tête, ce qui l'ébouriffa d'avantage. Et je repris la marche, calmement, pensant juste à cette situation, que c'est une guerrière qui prenait soin d'un apprenti de son clan. Ce n'était rien de plus compliqué, n'est - ce pas ?  

_________________
La team:
 


Étoile de Mystère : [#ccff99] - Pâleur du Soir : [CornflowerBlue] - Plume Agitée : [LightYellow]
Caresse de l'Aile : [#000033] - Coeur de Roc :  [SandyBrown] - Ivoire : [#330000] - Nuage de Flèche : [#999999]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/cataries.art/
Ouragan Astral
Modo Draconique
Modo Draconique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1186
Age : 17
Date d'inscription : 21/03/2015


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Wings of Liberty (Aile)   Dim 22 Nov - 18:04

Perturbé oui. C’était une étrange expérience que de s’être retrouvé aux portes de la mort en ne pouvant s’accrocher qu’à un seul espoir. Cet espoir qu’avait incarné Caresse de l’Aile, qui l’avait sauvé de la noyade. Est-ce que le chat étoilé y était pour quelque chose aussi ? Il ne savait pas. Il ne le connaissait pas mais pourtant cette sensation de familiarité le démangeait, peut-être qu’il l’avait déjà vu. Ou alors c’était simplement une impression dû au choc. Il n’avait jamais été confronté à ce genre de situation et il espérait que ça n’arriverait plus. Quelle chance que Caresse de l’Aile ne s’était pas éloignée, qu’elle l’avait sauvé… Son geste pour le réchauffer et son attention le touchait énormément, il ne savait pas quoi lui dire. Il était incapable de s’exprimer correctement pour le moment. S’être retrouvé si proche de la guerrière lui avait fait ressentir un tas de choses étranges, le contact de sa fourrure, son souffle contre ses oreilles… Tout se mélangeait dans son esprit. Il n’avait pas pu s’empêcher de venir enfouir son museau dans sa fourrure, submergé par ses émotions une fois qu’ils s’étaient mis à marcher. Il avait eu besoin de la sentir près de lui, d’être sûr qu’il était bien là, encore vivant, avec elle.

Nuage Ambré fixait toujours ses pattes, plus embarrassé que jamais. Elle avait été surprise de son action, il l’avait entendu. Quelle cervelle de souris il faisait… Il avait juste froid, terriblement froid depuis qu’il avait quitté le contact rassurant et réchauffant de son corps. Il en tremblait, il avait l’impression d’avoir perdu son pelage. Mais était-ce bizarre que de vouloir se rapprocher de la personne qui l’avait sauvé ? Etait-ce étrange que de ressentir ces… émotions particulières à l’égard d’une guerrière ? Son esprit lui jouait des tours, il n’était pas… Enfin Caresse de l’Aile était plus âgée et puis il ne la connaissait pas vraiment… Quoique ? Après tout, peut-être que ce qu’il ressentait était plus que de l’admiration… Non, non, Nuage Ambré reprends toi enfin. Il était juste fatigué et un peu choqué, c’est tout… A sa grande surprise, il sentit une patte se déposer derrière sa nuque et l’attirer vers l’avant. Il écarquilla les yeux de surprises alors que le visage de Caresse de l’Aile s’enfonça dans sa fourrure touffue, juste sous son cou. Il garda la bouche bée, ne sachant pas comment réagir ni quoi dire. Elle le rassura alors qu’il ferma les yeux pour se calmer, se concentrant pour respirer au même rythme que le souffle de la guerrière contre son torse. Elle se recula après quelques secondes qui lui parurent prendre une éternité et il plongea son regard bicolore dans l’émeraude du sien. Ses paroles eurent l’effet d’un baume au cœur, il écouta sa voix si rassurante sans détourner le regard une seule seconde. Ses moustaches frétillèrent lorsqu’il entendit le nom de Présage des Rats. Il n’avait pas peur de lui mais on ne pouvait pas dire que c’était le plus doux ou le plus agréable des guérisseurs. Sans parler de son apprentie… Le sourire de la guerrière lui fit oublier tout ça et il sourit timidement en ronronnant à son tour lorsqu’elle passa sa patte entre ses oreilles.

« Mer… Merci… »

Il la suivit lorsqu’elle recommença à marcher, en meilleur forme que tout à l’heure. Elle était vraiment adorable, toutes ses actions étaient plus touchantes les unes que les autres et elle savait dire les bons mots. Il aimerait beaucoup patrouiller ou chasser plus souvent avec elle, il voudrait apprendre à la connaitre et tenter de lui parler, de sortir de sa bulle de silence. Ses pensées continuaient à dériver alors qu’ils s’approchaient du camp. Une fois le tunnel passé, Nuage Ambré s’arrêta un instant pour considérer la guerrière et lui sourit.

« Encore merci pour tout ce que tu as fait Caresse de l’Aile. A… A part cet accident c’était plutôt… Bien. »

Ses oreilles lui brûlèrent alors qu’il détacha son regard du sien avant de se diriger vers la tanière du guérisseur. Oui, leur course à travers le territoire avait été géniale, il avait hâte de se retrouver à nouveau en sa compagnie. Dans une lune, quelques jours, demain peut-être… Il attendrait.


Spoiler:
 

_________________

Autres signas et cadeaux (merci à vous :3) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wings of Liberty (Aile)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» commande groupée biais liberty
» Give Me Liberty of London Collection
» craquage to the beach , liberty of london et prêt à papier (+ avon) !
» Liberty Ship (les années de guerre)
» Wings mmorpg maker 2d !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan de l'Ombre :: Territoires :: Marais-
Sauter vers: