« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Be Like That | Fée ft. Matin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Be Like That | Fée ft. Matin   Mar 30 Déc - 15:06


 
Be Like That
Nuage Féerique ft. Nuage Matinal

J'ai froid, très froid. Je me blottis un peu plus contre l'épaisse fourrure de mon ami mais rien n'y fait, mon corps tremble sous les basses températures de saison. Mon pelage n'est pas aussi fourni que celui de bien d'autres chats et je le regrette amèrement. Je me lève sans bruit et je sors de la tanière, espérant me réchauffer un peu sous les premiers rayons du soleil mais je suis stupéfaite quand mon regard se pose sur le camp. Oh, un long manteau blanc recouvre le sol et les branches des arbres. Le ciel est gris et ne laisse transparaître aucune nuance. Un flocon vient se poser sur ma pattes et se confondre dans mon pelage, puis un autre et un autre encore. Mes babines se retroussent en large sourire et je met à bondir joyeusement d'un bout à l'autre du camp en prenant garde de ne pas réveiller mes compagnons. La sensation à la fois douce et glacial de la neige sur mes coussinets m'arrache quelques frissons de bonheur. Je ne prend pas le temps de reprendre mon souffle, je me laisse tomber dans la poudreuse où je me roule avec joie et énergie. Quand je me relève, mon pelage est recouvert de flocons que je m'empresse de faire glisser sur le sol en m'ébrouant vivement. Soudain, je me fige et je songe à la beauté de la forêt et au plaisir de courir entre les arbres. Sans une pensée de plus, je bondis vers la sortie et je prends la direction de la falaise, la vue doit y être splendide. 

Je cours à en perdre haleine, un trou camouflé par-ci, par-là ainsi que la neige trop haute sur le sol à découvert de la plaine me force à ralentir ma progression mais pas question de renoncer à mon escapade de ce matin. Je constate avec nervosité que plus j'approche du précipice, plus le vent souffle fort, gonflant et emmêlant mon pelage. Ma dernière escapade ici a failli me coûter la vie si Foudre ne m'avait pas rattrapé de justesse cependant, aujourd'hui il n'est pas là et même avec toute la bonne volonté du monde, blottie dans sa tanière il serait bien incapable de me rattraper si à nouveau mes pattes glissaient au bord de l'abîme. Je soupire et je me promets d'être prudente mais encore une fois, il n'est pas question d'abandonner. Au plus profond de mon être, je le sens, j'aime le danger et l'adrénaline qu'il procure. C'est ma façon de me sentir vivante, de valider et de m’assurer de ma propre existence au risque de la perdre. En résumé, il s'agit simplement de mettre ma vie en gage d’une partie de poker avec mon existant. Une fois l'épreuve surmontée, ma subsistance n’en est que plus requinquée et fortifiée. Peut-être est-ce aussi une façon de connaître mes propres limites et de les repousser ? C'est probablement une partie de la réponse. Mais enfin, en y repensant bien, je ne jouis pas du plaisir de mourir mais j'ai ce besoin et cette volonté de maîtriser ma vie et selon moi rien ne nous fait nous sentir plus vivant que de risquer de la perdre.

Enfin, ce matin je me suis promise d'être sage et de ne pas risquer bêtement de me blesser ou pire encore. Cependant, à la vue du tableau qui s'offre à moi tandis que j'approche de la falaise, j'oublie rapidement mes bonnes résolutions et trépignant d'impatience, je me remet à courir. Je dérape à proximité du précipice et je m'allonge dans la poudreuse, une fois de plus. Ma queue bat lentement le sol et un doux ronronnement éclaire ma gorge. La neige qui recouvre les parois de la pierre froide est baignée par quelques rayons de soleil qui la font briller d'une myriade de teintes. C'en est presque aveuglant. Je dois absolument montrer ça Foudre, absolument. Après de longues minutes à observer le spectacle, je me redresse et je m'apprête à prendre la direction du camp, il sera plus facile de rentrer avec le vent dans le dos et les tranchées déjà tracées dans la neige. Du moins, c'était sans compté l'intrus qui vient de croiser mon regard. J'étais tellement excitée à l'idée de venir ici que je n'ai même pas pris garde une seule minute à la possibilité de croiser un intrus sur le territoire de mon clan. J'hume le parfum du chat qui ne semble pas beaucoup plus âgé que moi, probablement un apprenti du tonnerre d'après son odeur. Je jauge mes chances, il est plus grand et plus fort.

" Hm... Bonjour. "

De la politesse ? De la politesse ?! Je soupire, je n'ai rien trouvé d'autre à dire. Je reste sur mes gardes et gonfle mon pelage déjà bien assez soufflé par le vent.

" Un apprenti du tonnerre, que fais-tu ici ? "


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1975
Age : 20
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Mar 30 Déc - 21:45

NUAGE MATINAL.
«  La petite bête ne mange pas la grosse bête. Cependant, le poison existe. »
Une brise glaciale me figea le sang. Je me levais, un peu bancal, les muscles dur et douloureux. Ma fourrure avait beau être bien garnis, le froid passait à travers quand même. Il me semblait que rien n’arrêtait le froid, et un jour, moi aussi rien ne m’arrêtera. Je gonflais mon poitrail avec fierté. J’étais vraiment le plus grand des apprentis, je deviendrais le plus fort des guerriers. Le plus redoutable. Le murmure menaçant d’une voix me glissait aux oreilles, une voix légèrement familière, de celle qui me visitait tous les soirs. Cette voix qui me fortifiait, qui me préparait. Tu seras le plus agile, le plus puissant des guerriers, mon petit. Ce n’était pas un, mais une qui me formait, en plus des entrainements de mon père. Je sentais que j’avais vraiment une chance de devenir celui que tout le monde redouterait. Mon père, qui était mon mentor, était aussi le chef de mon Clan, cela voulait donc dire qu’il était redoutable et respecté. Cette guerrière qui m’entraînait chaque soir, était elle aussi très puissante. Le jour, j’apprenais, et la nuit aussi. Je ne m’arrêtais jamais, ma soif de pouvoir était plus grande que jamais. Je devais y arriver. C’était là mon objectif, peu importe si pour cela le sang devait couler, je n’avais aucune faiblesse. Les sentiments n’existaient pas. Je devais être prédateur, redouté, fort, sournois et malin. Je ne devais pas laisser les émotions s’installaient en moi, tel que l’amour ou le bonheur, ces sentiments sont la source des faiblesses et je le savais. J’éprouvais du respect pour mon père, lui qui m’avais choisi comme apprenti, mais au fond de moi je savais que ce n’était pas parce que j’étais son fils et qu’il voulait être simplement fier de moi, non c’était plus que ça. Il avait peur, peur de moi. Peur de son propre fils. Peur parce que je n’étais pas comme lui, et il savait au fond de lui, que je n’éprouvais rien pour personne. Mon respect pour lui n’était qu’une formalité. Bientôt, ce serait à lui de s’agenouillait devant moi. C’était idiot que d’aimer. L’amour c’est se soumettre. Je ne voulais jamais être soumis. Je serais un guerrier, un vrai. Mon cœur devait être de glace. Même pour ma propre famille.
J’étirais mes muscles douloureux de courbatures. Mes nuits agitées n’arrangeaient en rien mon état. Et alors que je levais mon museau en direction du camp, ce que je vis me fascina. Un manteau de neige blanche avait recouvert la totalité du camp. Pendant une fraction de seconde ma naïveté de chaton se mit à luire à nouveau dans mon regard, mais celle-ci s’éteignit aussitôt qu’elle avait apparu. Pas d’émotions. Cœur Gelé avait était très stricte avec moi. Elle m’apprenait à devenir un mur, un mur qui barrait toute chance aux autres d’atteindre mon cœur. Pas de regrets, pas de pitié, me disait-elle chaque soir, seulement la peur, la cruauté. Et chaque fois, j’hochais vivement la tête en signe d’accord.
Je bondis en avant, mes pattes s’enfonçaient dans la poudreuse froide. Un frisson parcouru tout mon corps, et j’avançais avec difficulté dans la neige. Aujourd’hui j’avais un objectif bien en tête, visité le territoire, mais pas seulement le mien. Je sortais du camp furtivement, et me mit à courir de toute mes forces. Chaque exercice était bénéfique pour mon bien être disait Cœur Gelé, la course renforce les muscles du dos, des bras et des jambes. Alors je courrais à en perdre haleine, je courrais aussi vite que je pouvais. Mes pas m’emmenèrent au-delà de mon territoire. Mes coussinets commençaient à être endoloris par le froid glacial de la neige. Les tapis de feuilles mortes étaient cristallisés et à chaque fois que je posais mes pattes dessus, je ne manquais pas de glissais un peu plus. Peu à peu je me retrouvais en territoire inconnu. Là, un peu plus loin, il y avait une falaise très haute. Soudain, un bruit résonna dans la clairière, je me dépêchais de trouver une cachette sous les broussailles dépourvu de branches. Une jolie petite femelle de mon âge à peu près, s’amusait à sauter dans la poudreuse. L’expression joyeuse et naïve de son visage m’intriguait fortement. Je fronçais des sourcils sans comprendre le pourquoi de son bonheur, elle semblait vraiment s’amuser. Mais tout ça, je ne connaissais pas moi, le jeu, je ne savais plus. Et pourtant bon nombre d’apprentis de mon âge continuaient à jouer, même après la Pouponnière, mais moi, je ne rentrais jamais dans leurs jeux. C’était faible de s’amuser. Elle s’approchait dangereusement du précipice et manqua plusieurs fois de tomber, mais jamais elle ne s’arrêtait. Elle ne semblait pas avoir aperçu ma silhouette imposante dissimulée derrière les buissons, et pourtant ma fourrure rousse vive se voyait non sans peine dans ce paysage blanc. J’étudiais le moindre de ses mouvements, et l’envie de la pousser dans le vide ne me manquait pas. Elle avait une belle fourrure blanche légèrement tigrée. Elle était vraiment jolie, dommage qu’elle appartenait à un autre Clan. Alors que je pensais qu’elle rentrait enfin chez elle, elle fit volte-face en ma direction, je m’attendais à des paroles brusques et menaçante mais seul un « Hum.. Bonjour. » Assez timide sortit de son joli minois. Elle avait l’air d’avoir compris son erreur puisqu’elle se reprit presque immédiatement. « Un apprenti du tonnerre. Que fais-tu ici ? » Je sortais de ma cachette, enfin démasqué, un grand sourire moqueur sur les lèvres. Et dit d’un ton railleur.
« Eh bien, ce n’est que maintenant que tu me vois ? Et dire que ça fais un moment que je t’observe faire des galipettes dans la neige, comme un chaton. Je lui lançais un regard de défis. Si elle voulait se battre, je n’attendais que ça, j’avais au moins deux longueurs de souris de plus qu’elle. Tu devrais faire plus attention, un jour, quelqu’un pourrait te faire mal. »
Il y avait comme des sous-entendus menaçant dans le son de ma voix, je me demandais si la petite chatte cèderait à ma provocation. Je le posais face à elle, même assit j’étais plus grand qu’elle. Ma fourrure rousse faisait tache avec le reste du décor, mais elle était plus que jamais resplendissante, j’étais fier comme un paon et gonflait mon poitrail avec prétention.
«  Moi je m’appelle Nuage Matinal, et toi jeune apprentie de la Lune ? »
J’esquissais un sourire à la fois moqueur et séducteur. Il fallait le dire, j’avais hérité de nombreux traits de mon père.

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Mar 30 Déc - 22:39


 
Be Like That
Nuage Féerique ft. Nuage Matinal

Il se moque de moi, quel... Ma queue bat rapidement l'air signe de mon agacement. J'étais bien trop occupée à tenter d'attraper les flocons pour me soucier de trouver un ennemi à cet endroit précis. Je songe un instant à Foudre, s'il apprenait ça il se moquerait lui aussi de moi et ne manquerait pas de me faire la morale. Je secoue vivement la tête, il ne doit pas l'apprendre, jamais. Je reporte mon attention sur l'apprenti qui se tient face à moi, comment ai-je pu rater une fourrure aussi rousse dans le manteau blanc de la neige, je suis une parfaite tête de souris. Et le voilà qui me menace en plus. Il va apprendre que je ne suis pas du genre à me laisser mener par le bout des moustaches. Je cède trop facilement à la provocation, Masque de Rosée ne cesse de me le répéter mais peu importe, je suis comme je suis et je n'ai pas peur de lui.

Mon regard déterminé croise le sien empli de défi. Vais-je lui faire ce plaisir en lui sautant à la gorge ? Ca lui plairait tellement. Je soupire et je retiens quelques remarques acerbes alors qu'il continue de me jauger comme l'on pèserait le poids d'un mulot bien gras attrapé à la saison des feuilles vertes. Il manque vraiment de tact et d'éducation. Je continue à le fixer et je constate avec envie l'épaisseur de sa fourrure qui rougeoie d'une vive teinte rousse qui m'inspire chaleur et soleil, j'ai envie de m'y blottir confortablement. Cette idée me surprend moi-même et je préfère détourner le regard rapidement, de peur que d'une façon ou d'une autre il découvre mes étranges pensées. Bon sang Nuage Féerique, c'est un ennemi. D'accord, un bel ennemi mais un ennemi quand même. Et puis, c'est quoi à la fin, cette manie chez moi de trouver plusieurs chats beaux ? Entre Voleur de Sourires, Nuage de Foudre et lui... Mais à quoi je pense ?

Je baisse le regard sur mes pattes qui trépigne sur place, aplatissant la neige sous mon poids. Je risque un regard furtif vers lui et je constate que même assis, il est plus grand que moi et plus imposant. Et comme si ce n'était pas suffisant, il bombe le torse avec prétention. Quelle modestie ! Je soupire, à quoi pense-t-il donc en s'aventurant sur les terres de mon clan, seul qui plus est. Enfin, est-il réellement seul ? Je suppose que oui, je n'ai senti aucune autre odeur du Tonnerre et avec toute cette neige, impossible de se camoufler. Le voilà qui m'adresse à nouveau la parole, alors comme ça il s'appelle Nuage Matinal, c'est un joli nom. A nouveau, je m'ébroue, mais à quoi je pense à cet instant ? Ce n'est pas le moment de faire des compliments.

" Moi c'est Nuage Féerique... "

Ma voix est claire est déterminée. Pas question de reculer, je vais chasser mon premier ennemi. Je lui rend son sourire séducteur quoique le miens soit un plus provocateur.

" Et je ne suis pas sans défense. "

Sans une parole de plus, je bondis sur le jeune chat que je plaque au sol sous mon propre poids, une patte sur la gorge. J'aime jouer avec le feu et je ne me suis jamais brûlée. Voyons s'il saura m'initier.


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1975
Age : 20
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Mer 31 Déc - 7:49

NUAGE MATINAL.
«  L’amour est un tyran qui n’épargne personne. Pas même le plus froid des guerriers. »
Au début, elle me fixait avec détermination et défis. Elle relevait mon défi ! Ah décidément j’aimais bien cette petite chatte. Enfin non je ne l’aimais pas, j’appréciais juste son geste courageux et dangereux. Pas de sentiments. Pas d’émotions. Elle n’avait pas froid aux yeux. Elle battait l’air de sa queue avec agacement. Soudain, elle me regardait avec une nouvelle expression étrange et je compris, à la façon dont elle admirait ma fourrure de flammes, que je lui plaisais. Cette idée nouvelle de séduction m’intriguait. Est-ce que c’était contraint à mon objectif de vouloir plaire et vouloir être plu ? Cœur Gelé avait dû avoir des chatons elle, alors pourquoi pas moi un jour ? Je sentis soudain une fourrure noir contre la mienne et vis le visage menaçant de la guerrière des Etoiles. « Idiot ! Elle est d’un autre clan, tu ne ferais que trahir ton clan pauvre imbécile. » Sa remarque m’avait blessé, et je lui sifflai d’un ton sur le même « Fous moi la paix, t’es pas censé être dans mes pattes le jour, je fais ce que je veux. » Et à la suite de mes mots je l’ignorais immédiatement. Je tournais mon regard vers la jolie femelle, Cœur Gelé avait raison d’un sens, elle était d’un autre clan. Mais je pouvais au moins m’amuser non ? Tant que les sentiments n’intervenaient pas. De toute façon je ne ressentais jamais rien pour personne J’étais si sûr de moi, je ne réalisais pas à quel point tout pouvait changer en même pas quelques secondes. Je la toisais de mes yeux bleus électrique, toujours cet air séducteur et moqueur. Si cette petite souris croyait me battre, elle serait vite impressionner, les entraînements que je recevais aussi bien le jour que la nuit ne m’avait pas forger pour rien.
« Moi c’est Nuage Féerique. »
Quel nom magnifique. Je me demandais bien pourquoi elle s’appelait ainsi, et c’était seulement lorsque j’osais enfin la regarder droit dans les yeux, que je vis cette expression magique d’enfant. J’étais impressionné par cette lueur qui brillait dans son regard. Et le temps d’un moment, je me mis à l’envier. L’envier de jouer, d’être encore naïve comme une chatonne, de s’amuser, d’oublier le reste. Elle avait quelque chose que je n’avais pas. Il faut que je me reprenne avant qu’elle pense que je suis faible. Pensais-je. Je secouais ma tête et braqua mon regard glacé sur sa fourrure. Elle ajouta sur un ton à la fois séducteur et provocateur « Et je ne suis pas sans défense. » Sur ceux, elle bondit en avant, me plaqua contre le sol gelé, et mit sa patte sur mon cou. Elle était courageuse cette petite, seulement j’avais deux queues de souris de plus qu’elle, et Cœur Gelé m’avait entraîné mainte fois à cette situation. Je la propulsais avec mes pattes arrière en avant, sans sortir les griffes, je me relevais aussitôt, la fis perdre à nouveau son équilibre puis à mon tours, la maintenait au sol, une patte juste sur la gorge. « Tue-la. » La voix éprise, menaçante de Cœur Gelé me surpris, elle était juste là, à côté de moi. « Allez tue-la, personne n’en sera rien, tu n’auras cas jeter son corps au-dessus de la falaise, allez vas-y » Un désir étrange s’installais en moi, je serrais un peu plus ma patte sur sa gorge, le désir de tuer, le sang qui coulerais sur le tapis de neige, et je vis ses yeux. Cette lueur magique et enfantine que j’avais vu un peu plus tôt brillait de plus bel. Elle me perturbait cette apprentie. Elle semblait prendre ça pour un jeu, ou peut-être me trompais-je ? Peut-être était-ce son expression habituelle. Je ne pouvais pas la tuer, je tournais mon regard vers celui de Cœur Gelé, qui était plus froid et plus dur que jamais. « Je ne peux pas. Je ne peux pas. » Son regard pris une toute nouvelle expression. « Alors tu es un faible. » Et elle avait disparu. Je me reculais de Nuage Féerique, lâchant prise.
« Désolé j’y suis allé un peu fort, ce n’est pas dans mes habitudes de me contrôler. Tu as un très beau nom, Nuage Féerique, tu m’excuseras mais je n’ai plus envie de me battre. Du moins, pas avec toi. »
J’essayais d’esquisser un sourire, chose que je ne faisais jamais, sourire. Cette étrange petite chatte m’avait fait perdre mes moyens par je ne sais quelle façon. C’était l’expression de son regard, il y avait quelque chose de si mystérieux et magique. J’avais alors était incapable de la tuer. Jamais je n’avais était aussi faible. J'avais vraiment était faible. Mais comment était-ce possible ? Comme était-ce arrivé ? Être faible.

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Ven 2 Jan - 21:01


 
Be Like That
Nuage Féerique ft. Nuage Matinal

Je ne sors pas les griffes, j'ai simplement ma patte posée sur sa gorge et une lueur de défi dans le regard. Défi qu'il semble relever car sans attendre, il me renverse sans que j'oppose la moindre résistance et à son tour me maintiens au sol. Je le regarde attentivement dans les yeux, il semble agité et indécis. Sa patte se resserre sur ma gorge, de plus en plus fort jusqu'à ce que je ne puisse plus respirer qu'un filet d'air, pourtant, je ne m'en inquiète pas. Je le sais, je le sens et son regard ne ment, il déborde d'incompréhension, de peur et d'hésitation. Il ne me fera pas de mal. Je déglutis, j'en suis certaine, je me contracte tandis qu'à nouveau son poids se fait plus lourd sur ma gorge. Non, il ne le fera pas, non. Et j'ai raison, il se retire, il s'écarte maladroitement et me laisse prendre une grande bouffée d'air. J'ai toujours raison et malicieusement, je souris.

Il s'excuse et me complimente. Le voilà, le vrai Nuage Matinal, celui qui a besoin d'être reconnu, celui qui a besoin d'être soutenu, celui qui a besoin d'être... Aimé ? Il essaye de sourire ça m'amuse beaucoup, il me fait songer à un chaton auquel on apprendrait à mettre une patte devant l'autre.  Et sans répondre, en guise de contre attaque à son plaquage je me jette sur lui et nous roulons dans la neige qui recouvre désormais notre pelage hirsute. Je ris en me redressant et je lui mâchouille gentiment l'oreille. Avant de redevenir sérieuse et de m'écarter de lui en sautillant, après tout n'a-t-il pas essayé de me tuer ? Je n'ai vraiment aucune notion du danger. Je soupire et je songe à nouveau à Foudre, il ne doit jamais avoir vent de cette histoire sinon il me disputera encore et ça tournera au vinaigre. C'est un rabat joie, il ne sait pas s'amuser et profiter du bon temps. J'ai peut-être l'occasion de me faire un nouvel ami aujourd'hui alors pas question de la manquer.

" Ne t'excuse pas, c'est moi qui ai commencé. Et je trouve ton nom très original, le matin est sans aucun doute ma période préférée de la journée. "

Il semble réellement désorienté et j'ai l'impression qu'il lui manque quelque chose, quelque chose d'important : la joie de vivre. Cet apprenti a besoin de réapprendre à ressentir et à redécouvrir la vie, ce côté oublié de lui-même qu'il a délaissé au profit de sentiments factices et dérisoires. Une chance pour lui que je sois spécialiste dans ce domaine, la joie de vivre ça me connaît !

" Et si je te raccompagnais aux frontières de ton clan en faisant un petit détour par la rivière gelée ? "

Ce que je fais est mal mais peu importe, il a besoin d'aide et je n'ai pas peur de ce que pense les autres quand une simple rencontre peut sauver un être.


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1975
Age : 20
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Ven 2 Jan - 22:01

NUAGE MATINAL.
" Ressentir pour la première fois, c'est comme prendre son premier envol."
Ce qui m’avait le plus désorienté lorsque je l’avais enfin libéré de mon poids c’était son sourire malicieux, je venais d’essayer de la tuer et elle souriait. Décidément cette apprentie me surprendra toujours ! Elle se jeta dans une nouvelle foulée sur moi, et on roula sur le sol neigeux, ma fourrure devint soudain toute ternis. Le roux avait perdu de toute splendeur, l’espace d’un instant je me laissais prendre par mes émotions, c’était tellement apaisant de se sentir chaton à nouveau, elle me mordillait l’oreille dans un geste enfantin. Je ronronnais heureux, quand soudain la vision d’un regard bleu glacial me m’épiant, dissimulé, me donna des frissons. Je m’écartais brusquement de l’apprentie, dans un geste dur et ferme. Et reculais de quelques pas afin de lui laisser de l’espace pour se relever.

" Ne t'excuse pas, c'est moi qui ai commencé. Et je trouve ton nom très original, le matin est sans aucun doute ma période préférée de la journée. " 

Ses mots sonnaient étrangement dans ma tête. Le matin sa période préféré de la journée ? Et s’il y avait sous-entendu dans ses mots. Mais nulle expression de malice n’imprégnait son regard à ce moment-là. Je la fixais de mon regard froid et distant. Je tentais de garder mon calme le plus possible, je ne voulais pas perdre pattes devant cette jeune apprentie, elle devait savoir qui j’étais et qui je serais. Un murmure rageur titillait mes oreilles. Va-t’en, cette apprentie ne t’apporte rien de bon, elle t’a déjà rendu faible une fois. Je remuais mes oreilles. Je ne voulais pas l’entendre, elle et ses leçons. Cœur Gelé devait me laisser tranquille. Je la sentis qui insistait. Et dans un geste rageur et agacé je criais : MAIS FOU MOI LA PAIX ! J’avais peut-être un peu fort, je tournais mon regard vers la jeune apprentie et la vis, toujours son grain de malice dans la voix et ses yeux pétillants.

" Et si je te raccompagnais aux frontières de ton clan en faisant un petit détour par la rivière gelée ? " 

Je sursautais lorsqu’elle prononça le mot « gelée ». C’était étrange. J’étais hésitant à dire oui, je pouvais très bien rentrer tout seul, je n’étais plus un chaton et je détestais qu’on me dise quoi faire. Elle semblait vouloir se débarrasser de moi et en même j’avais l’impression que c’était une invitation de jeu. Mais je voulais accepter juste pour énerver Cœur Gelé, juste pour qu’elle comprenne que je n’aimais pas la voir dans mes pattes le jour. Je ne voulais pas me dégonflé face à la belle-demoiselle. Alors sur un ton à la fois ferme et séducteur.

«  Très bien, mais à la seule condition que tu me laisses devant toi, afin de mieux assurer ta protection. »


Je savais que cette phrase allait certainement la piquer au vif, fougueuse comme elle était, elle sera surement furieuse que je voulais la protégée. Mais il y avait non seulement une pointe de provocation dans ma voix et quelques choses de plus sincère, comme si face à elle, je voulais me montrer fort et efficace. C’était ça de vouloir plaire ? Elle m’indiquait un chemin et on commença à descendre par le sentier..

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1975
Age : 20
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Dim 18 Jan - 8:20

UP ?

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Dim 18 Jan - 10:55

Désolé, je manque cruellement de temps pour tout mes rp's, je suis en période de partiels jusqu'à la semaine prochaine. J'essaye d'en écrire un de temps en temps le soir ou pendant une pause mais patiente encore un peu s'il te plaît, tu es le prochain sur ma liste :3

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1975
Age : 20
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Ven 13 Fév - 16:28

(D'accord tqt, moi aussi là je suis plus trop dispo voir pratiquement plus! Prends ton temps)

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1975
Age : 20
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Lun 16 Mar - 12:56

Toujours d'actualité ? x)

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Dim 7 Juin - 15:24


 
Be Like That
Nuage Féerique ft. Nuage Matinal

Assurer ma protection ? Je ne peux m'empêcher de glousser. Je suis sur mon propre territoire et c'est un chat d'un clan ennemi qui veut me protéger. C'est mignon mais je n'ai pas besoin de protection, je sais me battre, je suis sûre que s'il n'était pas si... Si fort avec tout ses muscles et ses longs crocs et ses griffes et ses... Et ses yeux bleus, son long pelage roux aux teintes dorées... Stop ! Qu'est ce que je fais à le regarder et à détaillera chacun de ses traits physiques ? Je m'ébroue afin de remettre mes idées en place et sans même protester, je passe devant lui en courant afin de lui voler la tête.

" On se traîne monsieur le protecteur ? "

Je ris et sans l'attendre je détale à travers les bois en direction de la rivière gelée. Autour de moi, la neige virevolte dans une danse frénétique que je trouve belle, gracieuse mais sur laquelle je n'ai pas le temps de plus me pencher car le matou roux me suit, de très près. Il court plus vite que Foudre le bougre ! Quoi ? C'est quoi cette référence encore ? Foudre par ci, Foudre par là... Tout semble me ramener à lui, que c'est agacent... Mais aussi très gênant. S'il savait ça, il me traiterait de tête de souris en me disant que évidemment, tout le monde pense à lui car monsieur est un apprenti hors pair et gna gna gna... Et qu'il sera bientôt guerrier et gna gna gna... Waouh, je dérape brusquement sur le glace de la rivière. Je n'ai pas fais attention et me voilà au centre du cours d'eau, aplatie sur le ventre.

" Aïe... "

Je me redresse doucement en rigolant, me vantant d'être arrivée la première lorsque soudain, sans que je m'y attende, la glace cède sous mon poids pourtant léger. J'essaye de m'agripper, toutes griffes dehors, de me sortir de là mais la panique ma gagne et le froid endolori mes membres. Mes pattes griffes, je peine à lutter contre le courant, vais-je mourir ici ? Non, allez reprend toi Fée, bouge toi ! Je continue de lutter contre la force glacée de l'eau mais rien à faire, mes griffes ne parviennent pas à se fixer dans la glace et doucement, lentement je fatigue jusqu'à avaler plusieurs gorgées d'eau qui me remplissent les poumons et me forcent à tousser afin de libérer l'espace pour quelques bouffées d'air mais rien à faire, ma vue se brouille et mon corps se laisse retomber comme une masse inerte dans l'eau froide.


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1975
Age : 20
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   Sam 20 Juin - 0:06

Be Like That.
feat. Nuage Féerique.

Alors que je tentais de revenir sur le droit chemin, c'est à dire celui de la force, celui du pouvoir. La minette se mit à me dépasser insolemment, un sourire narquois sur le visage. Un instant, mon esprit compétitif pris le dessus, je lui avais pourtant dis que c'était moi devant, quand soudain, elle se mit à valser parmi les multiples flocons de neiges glacé. Elle était si gracieuse et ce spectacle était tellement époustouflant, que je n'avais même pas remarqué que j'avais cessé de marcher et que ma gueule était entre ouverte, tel un air béat. Je devais vraiment avoir l'air idiot. Je me surpris à admirer son beau pelage qui paraissait si doux, l'envie irrésistible de m'approcher et d'y enfouir ma tête tel un chaton me prenait jusqu'à l'estomac, mais je devais résister, d'abord parce que nous n'étions pas du même clan et puis parce que.. parce que... parce que je devais rester fort. D'ailleurs la présence oppressante de Coeur Gelé me suivait comme son ombre, elle avait un regard menaçant. Elle lit dans ma tête ou quoi ? Je fronçais des sourcils et montrais mes crocs discrètement, afin que l'apprentie lunaire ne me remarquait pas, et je lançais d'une voix non sans amertume; Tu peux me laisser tranquille s'il te plaît. Sérieusement je sais ce que je fais. Elle fit une mine mécontente, ouvrit la gueule pour répliquer puis se raviva et disparut dans une poussière d'étoile sombre. Je tournais la tête vers la petite apprentie qui courrait toujours, et m'élança à sa poursuite afin de la rattraper, je ne tardais pas à être à sa hauteur. Elle avait l'air pensive puisqu'elle ne fit attention et glissait doucement sur la glace, elle éclatait d'une rire joyeux, qui me donnais envie de rire à mon tours, et durant une minute, on était heureux. C'était peut-être bien la première fois que je riais depuis une décennie, c'est fou comme je me sentais si bien, cette petite avait le don de me mettre dans un état rare. Soudain, un craquement résonna, je tournais ma tête vers le sol gelé, et vis la Nuage Féerique plongeait tête la première sous un amas de glace et d'eau glacial. Mon premier réflexe fut de sauter dans l'eau à sa rescousse, ce n'est que bien après avoir fait l'erreur de tomber dans l'eau que je me souvins que je ne savais pas nager. Le visage de Fée avait complètement disparue de la surface et je ne tardais pas non plus à couler, je plongeais la tête sous l'eau, et vis la forme floue blanchâtre du corps de Nuage Féerique. Je poussais de mes pattes comme je pouvais pour me dirigeais vers elle, je manquais terriblement d'air. Quel idiot, si ça se trouve on allait mourir tout les deux, et jamais je ne pourrais atteindre mon objectif, jamais je ne pourrais devenir chef et prendre le pouvoir sur toute la forêt. Qu'est-ce qui m'avait poussé à sauter comme un abruti ? Jamais je n'aurais fait ça en temps normal. Mes crocs se referme brutalement sur la nuque de la minette et tente de poussais désespérément mes pattes vers le haut, mais le poids de la petite m’entraîne dans les profondeurs des abysses. Soudainement, une force me poussait un peu vers le haut et je reconnus la corps élancé et noir de Cœur Gelé. Elle me feulait dessus ; Lâche-là. Ne sacrifies pas ta vie inutilement pour une apprentie. Mais je secouais de la tête, elle comprit alors que c'était peine perdu, et moi même je ne compris pourquoi, mais je pouvais pas lâcher Nuage Féerique, elle était bien trop précieuse à mes yeux à ce moment. Cœur Gelé devait être furieuse. Elle se mit à nager furieusement jusqu'à ce que j'eu à nouveau possession de mes instincts et réflexes et que je me mette à battre des pattes en direction de la surface. Enfin l'air s'insinuait dans mes poumons, je respirais un grand coup, la guerrière sombre avait disparut, je déposais le corps inerte de Nuage Féerique sur le bord. Elle ne respirait plus, soudain, une peur effroyable me saisit le corps tout entier. Je me mit à lécher rapidement son poil, entre ses deux oreilles, et posa mes pattes sur son torse jusqu'à ce qu'enfin, elle rejette toute l'eau qu'elle avait dans les poumons, je soupirais soulager lorsque ses flancs se soulevèrent, signe, qu'elle respirait. Je me blottis tout contre elle, afin de lui prodiguait toute la chaleur nécessaire et doucement je chuchotais des mots réconfortants à son oreille. "Chuuut. Je suis là, respire doucement, t'en fais pas, tout va bien, tu es saine et sauve." 

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Be Like That | Fée ft. Matin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Be Like That | Fée ft. Matin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» stephan gendron au show du matin WOW! bien dit!!!!
» Descente Venomous Villains ce matin sur les Champs ! (photos ajoutées)
» Arcan ce matin... AQCPE et AEMFQ
» besoin de conseil (couche sale le matin)
» priere du matin (pour ceux qui travail mais qui on pas envie d'aller travailler )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan de la Lune :: Territoires :: Falaise-
Sauter vers: