« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nomination ♦ L'été se meure dans les nuages matinaux, hérisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1922
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Nomination ♦ L'été se meure dans les nuages matinaux, hérisson   Mer 29 Oct - 20:14

L'été se meure dans les nuages matinaux, hérissonÉTOILE SOMBRE
Une forme féline. Agile. Sombre. Se détachant dans une aube spectracle aux mille et unes ombres. Les nuages, longs doigts d'une divinité dont le vent ricane dans les branches des arbres, se tendent dans toutes les directions, couvrant le ciel sans en effacer les lueurs de l'aube. Dessinant dans leurs crevasses ouateuses des orangés, roses et violets profonds et mystiques, promesses rieuses de nouveaux départs. Un nouveau départ. Est-ce possible pour ce plan qui se lève pour une énième fois sous la menace d'une guerre imminente? Est-ce possible pour ce chat que l'on nommait Sombre Nuit, qui ne s'en est jamais vraiment remis? En parcourant le ciel des yeux, il a confiance. Chef de par son statut, éternel chaton dans les faits, il trouve réconfort dans les petits événements qui ponctuent une existence, les petits plaisirs éphémères comme un lever de soleil coloré dans un ciel synonyme de bons présages. Que de par ce spectacle, le matou au pelage noir, éternel optimiste, se plaît à penser qu'aujourd'hui les Étoiles veillent sur lui et saluent ce qu'il s'apprête à faire. Grand naïf? Absolument. Quelque part, Étoile Sombre reconnaît qu'il se laisse facilement impressionner, et que tout à l'heure un simple événement pourra le bouleversé à nouveau. Avide de joie, avide de bonheur, il s'accroche à tout ce qui lui permet de se sentir libre et lui-même, tout ce qui peut lui faire sentir lui-même.

Il vit encore difficilement cette transition abrupte vers le pouvoir. Il doute, constamment. Il ne parvient jamais à faire taire ces inlassables voix en lui qui lui soufflent de bien sombres rumeurs. Sera-t-il à la hauteur pour ces chats qui sortent les uns après les autres de leurs chaudes tanières pour s'avancer dans ce matin automnal? Parfois, il en doute, fortement. Beaucoup trop. À se rendre malade. Pourtant, aujourd'hui il croit fermement en son entreprise. Il a pris beaucoup de temps à mettre en place cette cérémonie, à réfléchir à toutes les issues possibles, toutes les paires qu'il pourrait former, pour en venir à ces combinaisons. Parfaites. Il soupire avec un léger sourire. Amusement enfantin. Bientôt, ce camp s'animera, fébrile, dans l'attente de l'annonce qu'il doit leur communiquer. Cette fois, pas de signe des guerriers d'autrefois. Il a pris cette décision en se servant de sa logique. C'est ce qu'on attend de lui, n'est-ce pas? Et il est confiant, presque heureux pourtant en ces temps troubles. Il s'avance sur le promontoire, décochant un cri semblable à un grondement, appel sourd et mystérieux en cette matinée aux mille couleurs. Une douce brise vient secouer son pelage nocturne. Le soleil, lui, anime ses prunelles d'une lueur dorée presque imperceptible.

«Chats du Tonnerre, je vous prierais d'approcher.»

Il devine l'animation dans le coeur des petits désignés. Parmi eux, une absente. Le coeur du meneur se serre en pensant à Petite Crécerelle, soeur de Petit Éét. Cette jeune âme, maintenant portée disparue, ne pourra pas participer à cette cérémonie qui lui est pourtant dédiée d'une certaine façon. Étoile Sombre ignore où elle est passée, mais en nommant son frère apprenti, peut-être lui permettra-t-il de la retrouver.

«Petit Été, Petit Matin et Petit Hérisson, venez me rejoindre, je vous en prie.»

D'un bond gracile, il se laisse tomber près de ses compagnons à l'ombre du promontoire, où il déteste s'adresse à son Clan. Maintenant sur un pied d'égalité, il consulte du regard les trois jeunes mâles qui se tiennent devant lui. L'avenir du Tonnerre? Étoile Sombre aimerait y croire. L'un comme l'autre, ils ont beaucoup à apprendre avant de porter leur nom de guerrier. Il peine même le Chef de constater à quel point ces petits abrutis sont mal élevés et problématiques, mais à cet effet il est préparé, et absolument prêt à relever le défi qui l'attend. Celui d'en faire des adultes dignes du Code du Guerrier, de ce Clan qui les porte en son sein.

«Ces trois jeunes chats maintenant en âge de devenir apprentis, porteront respectivement les noms Nuage d'Été, Nuage Matinal et Nuage du Hérisson. Nous saluons votre passage au rang de novice aujourd'hui selon la volonté des Étoiles veillant sur nous.»

Il s'arrête un moment, portant son attention sur Petit Été. Ce jeune problématique et obstiné.

«Rose Sauvage, je te prierais de t'avancer. Sans que nos rapports familiaux viennent obscurcir mon jugement, je peux affirmer en toute objectivité que se trouve devant moi une chasseresse d'une finesse et d'un talent incroyable. Puisse ta droiture et ta dévotion éclairer le chemin du fougueux Nuage d'Été, ton nouvel apprenti.»

Armé d'un doux sourire, il se retourne vers Petit Hérisson. Il a longuement réfléchi au cas de ce petit effacé et timide, pour finalement pencher vers son absolu contraire.

«Fleur de Coquelicot, tu as toujours été fidèle et loyale envers ce Clan. Ton enthousiasme... pour le moins vocal... a marqué le Tonnerre a tout jamais. À présent, je souhaite voir tes incroyables qualités s'intégrer à ce jeune chat ici présent, Nuage du Hérisson. Tu es maintenant son mentor.»

Un coup d'oeil rapide au jeune chat roux qui complète le trio. Il soupire. Il est encore temps de rebrousser chemin sur sa décision, après tout. Il se lance dans une entreprise complexe, lourde même. Mais non. Il peut y arriver. Il va arriver.

«Nuage Matinal, tu seras formé par moi-même. J'espère que je saurai canaliser toute cette énergie qui est tienne pour faire de toi un guerrier digne de ce nom. La route ne sera pas facile, mais pleine d'aventures. Prépares-toi bien.»

Ouf. Voilà une bonne chose de faite! Avec un soupir, il sourit à nouveau.

«Accueillez Nuage d'Été, Nuage du Hérisson et Nuage Matinal!»

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1975
Age : 20
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Nomination ♦ L'été se meure dans les nuages matinaux, hérisson   Jeu 30 Oct - 8:50

Nomination ♦ L'été se meure dans les nuages matinaux, hérisson
***
• Nuage Matinal.

Tapis dans l'ombre, comme une chose laissé ici au hasard, porteur d'un grand avenir qui se lisait dans ses yeux luisant. L'animal guettait, dans son antre. Il observait chaque détails de son environnement alentours. Au dessus, la clairière s'animait peu à peu sous les rayons du soleil levant, parsemé de poussière, faisant scintillait les perles de rosées sur l'herbe fraîche du matin. Ici et là, quelques uns, se mouvaient lentement pour s'approcher plus près du centre du camp. Le chaton, devenu trop grand maintenant pour être encore traité comme tel, fixait les alentours. Sa fourrure rousse sombre prenait des teintes orangés clair sous la clarté du soleil, et la blancheur du reste de son pelage quand à lui, devenait d'un immaculé sous les rayons lumineux. Il leva la tête vers le ciel, loin de tous, il attendait le moment, où enfin, un jour, il pourrait mettre à jour ses plans. Il avait tellement réfléchis toute la nuit, qu'il avait à peine réfléchis. Il avait pris du poids en six lunes, il était le plus robuste de toute sa portée, beaucoup disait qu'il avait les traits de son père. Il avait sa carrure, sa force et surement son courage aussi. Petit Matin était déjà grand pour son âge, qu'il répugnait à ce qu'on l'appelle ainsi, il préférait encore qu'on se contentait de l'appeler par son diminutif, Matin. Le mot Petit le gênait trop, il n'était plus petit, il avait même déjà la taille de certains apprentis de son Clan. Et tous les soirs, il avait la visite étrange d'un chat au pelage noir comme le jais, au yeux vert comme les feuilles en été, et surtout, il était couvert de cicatrices en tout genre. Il n'avait jamais voulu lui dire si il venait du Clan des Etoiles, mais Petit Matin avait senti l'odeur du Tonnerre sur lui, c'était un ancien guerrier de son Clan, il ne sentait donc nullement coupable de le retrouver la nuit et d'avoir ses conseils. Parfois le matou était bien étrange et semblait être pris d'un étrange désir de pouvoir, comme lui, mais le sien, était encore plus puissant que celui du chaton. Malgré ça, le matou roux ne voulait pas cessé de le voir. Le seul but de tous ça pour lui ? Le pouvoir, un pouvoir exécutif par excellence, un pouvoir que lui seul détenait. 
Comme tout enfant de son âge, il rêvait de devenir un guerrier redoutable, et même un chef, mais pour lui, c'était bien plus que ça. Sa détermination, ça il ne la laisserait jamais tombé, c'était la source de ce qui l'avancerait vers son destin. Il le sentait, il était convié à un grand avenir. Comme son père.
La symphonie des oiseaux vint réveillés les derniers encore couchés, et le matou roux sortit enfin de sa cachette. Il alla rejoindre sa maman bien aimée, qui s'empressa de lui faire sa toilette. Le petit ne discuta pas, il savait que c'était peine perdu. Il ne restait plus que lui dans sa portée. Ou presque. Il guettait le moment où l'a silhouette sombre de son père viendrait s'abattre sur le promontoire. Il savait qu'aujourd'hui était le grand jour, et il se demandait qui serait son mentor ? Il parcourut le camp de ses grand yeux bleus limpide et transpercent. Son regard se posa d'abord sur le corps élancée d'un guerrière à la fourrure grise tigré. Sa tante. Elle était courageuse elle aussi, et très déterminée. Il se rappelait avoir guettait sa réaction le jour de la nomination de Chef de son père, voir comment elle se comporterait lorsqu'il allait nommé le ou la nouvelle lieutenante. Il ne fut pas surpris de voir de la déception sur son visage. Qu'avait-elle ressentit ? Après tout c'était sa sœur, qu'est-ce que ça faisait de se faire trahir par son propre frère en qui on avait l'entière confiance ? Petit Matin l'ignorait mais il savait que si un jour, il était un grand guerrier et que son père préférerait en choisir un autre, il l'en voudrait profondément. Malgré la détermination de la chatte, il n'espérait pas qu'elle serait sa mentor, ce n'était qu'une fille. Il tomba sur la fourrure de Fleur de Coquelicot, et eu une bouffée de nausée en s'imaginant à ses côtés. Elle était bien trop bavarde en enfantine. Il n'apprendrait jamais rien en sa compagnie. Il le savait. Il ne restait plus beaucoup de guerrier en vu, à part peut-être la lieutenante ? Bien qu'elle aussi était une fille, c'était certainement la future chef du Clan, et cela voulait dire qu'elle avait les conséquences pour l'être, contrairement à sa tante qui avait échouée lourdement au test. Et avoir un lieutenant comme mentor serait un honneur pour le petit matou roux.
Alors qu'une patrouille s'apprêtait à partir, l'ombre d'Etoile Sombre vint troublait le silence du clan. Plus d'un avait le sourire aux lèvres à l'idée de ce qui allait suivre. Petit Matin cherchait la silhouette des deux autres, Petit Été, lui il l'aimait bien, il était aussi déterminé que le chaton roux, et celui-ci savait que bientôt, ils auraient enfin l'occasion de prouver leurs valeurs aux autres, ils avaient était trop longtemps sous estimé. Petit Hérisson, aussi pataud qu'un crapaud, s'approchait du promontoire, toujours avec cette expression timide sur son visage, il répugnait le matou roux, il était si faible ! Jamais il ne deviendrait un véritablement guerrier selon lui. Même si parfois il avait des élans protecteur envers le petit, il n'aimait pas sa façon d'être effacé des autres. Il aurait mieux fait de devenir Guérisseur.
Petit Matin s'approcha à son tours du promontoire, fier, il marchait avec détermination et élégance, il vint se poser au milieu des deux autres, il aimait prendre la meilleur place. Il fixa ensuite son père, jamais il ne cilla du regard. Celui ci commença son monologue.
" Chat du Tonnerre, je vous prierais d'approcher. "
Tout le monde était là maintenant, que ça devait être bon d'avoir une ribambelle de chats sans cervelles à son service ! pensait le matou.
" Petit Été, Petit Matin et Petit Hérisson, venez me rejoindre, je vous en prie."
Il était frustré de ne pas avoir était le premier à être appelé dans le trio. Jamais, le chaton n'aurait dit "je vous en prie" à la fin de son monologue, lorsqu'il donnera un ordre plus tard, tout le monde devra lui obéir sans rechigner.
"Ces trois jeunes chats maintenant en âge de devenir apprentis, porteront respectivement les noms Nuage d'Été, Nuage Matinal et Nuage du Hérisson. Nous saluons votre passage au rang de novice aujourd'hui selon la volonté des Étoiles veillant sur nous."
Nuage Matinal, tel était son nom à présent, il gonfla le poitrail, plein de fierté.
Le chef posa son regard sur Nuage d’Été, surement allait-il lui donner son futur mentor. Nuage Matinal priait pour que ce soit une des deux femelles, Rose Sauvage ou Fleur de Coquelicot. Il lui attribuait en effet, Rose Sauvage, surement était-ce ce qui était le mieux pour lui. Ensuite vint le tours de Nuage du Hérisson, on lui attribuait Fleur de Coquelicot. Nuage Matinal lui fit un sourire moqueur, tient ça c'est bien pour lui, ça va le décoincé un peu, si cette pipelette y arrive pas, alors je me demande bien qui pourrait le faire !
L'apprenti se ressaisit immédiatement, bientôt se serait son tours. Son père posa sur lui un regard bien étrange, remplit d'inquiétude et de détermination, qu'est-ce que Nuage Matinal avait bien pu faire pour mériter un regard pareil ? Il maintenait son regard dans celui de son père. Ce qui était sûr, il était bien père et fils, ça il n'y avait aucun doute là dessus. Nuage Matinal était persuadé qu'il avait encore de grande chose à accomplir ensemble, il avait beau être un vrai crétin obstiné, il aimait profondément son père, même si parfois, il le trouvait un peu léger sur ses sanctions ou autre.
Enfin, ce fut son tours.
"Nuage Matinal, tu seras formé par moi-même. J'espère que je saurai canaliser toute cette énergie qui est tienne pour faire de toi un guerrier digne de ce nom. La route ne sera pas facile, mais pleine d'aventures. Prépares-toi bien."
Le félin soutenait son regard, une bouffée intense de fierté se propagea en lui, son père serait son mentor ! Il lança un regard prétentieux aux deux autres apprentis, vous avez vu c'est moi ! Se disait-il. C'est moi qu'il a choisi ! Certains félins de l'assemblé devait désapprouver cet union père fils autant que mentor apprenti, puisqu'ils lancèrent des regards lourd de sens au chaton roux. Mais il s'en fichait éperdument, son père était son mentor !
Cependant il y avait eu quelque chose de louche dans ses mots. Il tentait de décrypter le sens de ses mots, il avait le pressentiment qu'il y avait un sous entendu dans ses mots. Que voulait-il dire ? Bien sûr que la route serait difficile, mais bientôt il monterait les échelons pour devenir le plus puissant des guerriers ! Était-ce un avertissement ? Le petit n'en savait rien, il se soucierait de sa plus tard, aujourd'hui, était le jour des festivités. Pour une fois, il abandonna son air méprisant et narcissique. Son regard retrouve l'innocence de l'enfance et il se mit à sourire joyeusement tandis que les autres les acclamaient par leurs nouveaux prénoms.
|J'étais plutôt inspirée apparemment 8D|

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunalys
Britain lover
Britain lover
avatar

Féminin
Nombre de messages : 199
Age : 22
Date d'inscription : 28/04/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Nomination ♦ L'été se meure dans les nuages matinaux, hérisson   Jeu 30 Oct - 14:05

Je dormais profondément lorsqu’un guerrier ou une guerrière – je ne saurais le dire – me donna un léger coup de tête pour me réveiller. Toutefois, ce ne fut pas assez. Mes muscles ne voulaient pas répondre à mon cerveau. En fait, c'est faux, mon cerveau non plus n’avait plus envie de se lever et d’entamer une nouvelle journée. J’avais l’impression qu’elles étaient plus vaines les unes que les autres. Depuis maintenant plusieurs semaines, ma vie ne semblait plus avoir de sens. Je n’avais pas obtenu de poste important au sein de mon Clan, ma mère m’ignorait complètement (ou le Clan des Étoiles lui interdisait de me parler, mais qu'importe, ça revenait au même) et il semblait que je n’avais plus formés d’apprentis depuis des lustres. Ma vie quotidienne se résumait aux patrouilles et à la chasse et cette routine commençait à m’ennuyer profondément au point où je préférais encore le monde des rêves. C’était effectivement déprimant tout ça. Ma procrastination ne se prolongea pas plus longtemps, car un autre chat me pressa de sortir. Son ton m’intrigua immédiatement, car j’y recelai une autorité nouvelle sans pour autant arriver à deviner la raison de ce soudain changement d’attitude. Lorsque je pointai enfin mon museau argenté à l’extérieur de notre tanière, les paupières lourdes et la démarche peu assurée, j’entendis les paroles de mon frère qui se trouvait sur le promontoire. J’avais manqué le début de son message, mais, heureusement, je n’étais pas arrivée trop tard (même si c’en était de peu).  


« … porteront respectivement les noms Nuage d'Été, Nuage Matinal et Nuage du Hérisson. Nous saluons votre passage au rang de novice aujourd'hui selon la volonté des Étoiles veillant sur nous. »

Ah, mais oui, évidemment! Des nominations. Je fixai de mon regard perçant et lourd de sens Étoile Sombre. Il ne m’avait pas donné le rôle de Lieutenant que je désirais tant, mais ça, il ne pouvait pas me le refuser. Je n’avais même pas besoin de mots pour qu’il sache qu’un apprenti me ferait le plus grand bien. Même si nous ne nous étions pas adressé la parole depuis des lunes (du moins, j’avais cette triste impression), sa connaissance de ma personne n’avait pas changé. De plus, il n’était pas rancunier et ne chercherait certainement pas à me punir pour une opinion divergente. Même si rien n’est jamais sûr à cent pour cent (j’en ai eu un goût amer à la bouche), je ne crois pas me tromper aujourd’hui : je serai à nouveau mentor. Pourtant, je ne ressens pas l’excitation habituelle qui devrait m’habiter. Peut-être qu’au fond, j’essaie de me convaincre d’une certitude qui n’est en fait qu’une illusion… Une de plus. À cette pensée, je soupire profondément. Les assomptions et les faux espoirs ne servent à rien, j’aurai très bientôt ma réponse.


« Rose Sauvage, je te prierais de t'avancer. Sans que nos rapports familiaux viennent obscurcir mon jugement, je peux affirmer en toute objectivité que se trouve devant moi une chasseresse d'une finesse et d'un talent incroyable. Puisse ta droiture et ta dévotion éclairer le chemin du fougueux Nuage d'Été, ton nouvel apprenti. »

Mon nom résonne dans mes oreilles comme une cloche retentissante et, étrangement, je sursaute. J’avais raison! Pour la première fois depuis des jours, un large sourire se dessine sur mes lèvres. Je n’ai plus envie d’avoir ce poids sur mes épaules qu’est celui d’en vouloir à mon frère, je veux simplement transmettre mes connaissances et faire une différence, aussi petite soit-elle. Je sais que Petit Été – ou Nuage d’Été maintenant - est une peste, mais il est tout de même celui que j’estime le plus entre les trois chatons et, sans que j’arrive à me l’expliquer, je suis soulagée qu’il ne fasse pas directement parti de ma famille. Les drames familiaux, c’est fini pour moi. Je n’ai jamais été à l’aise avec Nuage Matinal, son attitude hautaine ne me plaît pas du tout. Il a beau être le fils d’Étoile Sombre et avoir du potentiel, ça lui monte à la tête. Nuage du Hérisson, lui, eh bien peut-être que les choses changeront avec le temps, mais il est tellement timide et renfermé que je n’aurais jamais su comment m’y prendre. Mon frère a pris cela en considération et je lui en suis reconnaissante.

Je m’avance vers Nuage d’Été qui semble fière comme un paon (quel jeune chat ne le serait pas?). Il est désormais ma nouvelle mission, une pierre qui n’attend qu’à être polie. Je ferai de lui un guerrier digne de ce nom. Je frotte mon museau contre le sien en signe d’appartenance pour ensuite plonger mon regard dans le sien, un regard plein de malice. Nos visages sont si proches que je ne m’étonnerais pas de son éventuel malaise, mais je m’en balance, je suis son mentor et j’ai bien le droit de faire ce qui me plaît et si cela doit inclure une certaine provocation pour motiver un rebelle, pourquoi pas?

« J’espère que tu es prêt parce que ça va chauffer. »

Je recule de quelques pas et je lui fais un clin d’œil, un léger sourire sur les lèvres. Il ne m’échappera pas, je l’aurai sous mon emprise en moins de deux et c’est alors que la partie pourra vraiment commencer.

Durant tout ce temps, les félins autour de moi n’existaient plus et les paroles d’Étoile Sombre non plus. J’entends mes camarades de Clan acclamer les nouveaux nominés. Moi, je reste silencieuse, observant la scène sereinement. Je sais pourquoi mon frère a choisi d'entraîner Nuage Matinal, il désire le ramener dans le droit chemin. C'est Étoile Sombre tout craché, il a cette prétention de croire qu'il sait mieux que les autres ce qui est bon pour eux et ce qui est juste... Non, je ne dois pas penser à ses défauts, je ne dois pas penser à lui tout court. Je lève les yeux vers l'étendue bleu-orangée qui se trouve au-dessus de nos têtes. Aujourd’hui, le ciel semble plus beau… si seulement tu pouvais être là, maman. Sans que je ne puisse rien y faire, une larme coule sur ma joue, porteuse de tant de maux et de tant de joie à la fois. Je l’essuie immédiatement d’une patte, feignant vouloir faire ma toilette, rougissant légèrement sous mon pelage gris perle. Je ne comprendrai sans doute jamais l’existence des larmes et des émotions. C’est un univers bien étrange qu’est le mien… qu’est le nôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Été
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 18
Date d'inscription : 07/04/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Nomination ♦ L'été se meure dans les nuages matinaux, hérisson   Dim 2 Nov - 1:40

Summer Boy
Nuage M a t i n a l  &  Rose S a u v a g e  &  Étoile S o m b r e  &  Clan du T o n n e r r e  &  Nuage d'É t é

Enfin. C'était enfin aujourd'hui. Le jour qu'il attendait depuis des jours. Des mois. Que voulez-vous? Ce petit n'est qu'une boule de poils impatiente. Mais on ne peut rien – ou enfin presque rien – lui reprocher, pour une fois. Il n'est encore qu'un enfant hyperactif, avide d'avoir un peu de liberté, et de pouvoir bénéficier d'un peu du savoir de ces puissants guerriers, quoiqu'il se prenne déjà pour l'un deux, ce délinquant. Le matou guettait, assis bien droit, le menton levé, il guettait avec fébrilité l'arrivée de son meneur sur son promontoire. Il attendait LE moment. Il était réveillé depuis les premières lueurs de l'aube, impossible pour lui de rester réveillé quand une telle boule d’excitation brûlait dans ses entrailles.
Finalement, le chef pointa son museau. Le cœur du jeune matou tambourina lorsqu'il entendit l'appel de son supérieur, et pour une fois, il ne se fit pas prier pour écouter les ordres, et s'approcha presque au pas de course. Lorsqu'il s'assit au premier rang, aux côtés de Petit Matin et Petit Hérisson, une partie de son excitation laissa place à un mélange de fébrilité et d'une certaine tristesse. Il manquait quelqu'un. Il manquait sa sœur, sa crécelle.


«Petit Été, Petit Matin et Petit Hérisson, venez me rejoindre, je vous en prie.»


Les pensées pour sa sœur disparue s'envolèrent de la tête du chat comme si quelqu'un les avaient balayées.

☼☼☼

Je m'approchai, les pattes tremblantes, les yeux pétillants, et le cœur tambourinant plus vite que jamais auparavant. Pas même lorsque j'avais volé la souris d'un des guerriers et qu'il m'avait poursuivit, ni lorsque j'avais mis de la boue dans sur Crécelle quand elle dormait. Là, c'était différent.


 « Ces trois jeunes chats maintenant en âge de devenir apprentis, porteront respectivement les noms Nuage d'Été, Nuage Matinal et Nuage du Hérisson. Nous saluons votre passage au rang de novice aujourd'hui selon la volonté des Étoiles veillant sur nous. »


Nuage d'Été. Ce nom résonne à mes oreilles comme la plus douce des musiques. Certes, il était d'une évidence que mon nom d'apprenti allait être ''Nuage d'Été'', mais j'étais fier d'être officiellement cet apprenti, cet apprenti au nom évident. Ça sonnait bien, non? Le chef nous détaille un moment, puis fixe son regard sur moi. Il réfléchit sûrement au mentor qu'il va m'attribuer. Je sais pertinemment que je n'aurai pas un mentor facile, puisque je ne serai définitivement pas un élève facile. On me l'a assez souvent répété.


« Rose Sauvage, je te prierais de t'avancer. Sans que nos rapports familiaux viennent obscurcir mon jugement, je peux affirmer en toute objectivité que se trouve devant moi une chasseresse d'une finesse et d'un talent incroyable. Puisse ta droiture et ta dévotion éclairer le chemin du fougueux Nuage d'Été, ton nouvel apprenti. »


Rose Sauvage. Sœur de notre dévoué chef. Sœur de l'autorité suprême. Voilà donc qui sera mon bourreau. Pas mal. Je sais que j'aurai du fil à retordre avec elle; elle n'est pas dupe. Intéressant, je sens que notre petit jeu sera palpitant. Je lui souris, un sourire remplis de malice et d'idées les plus précises les unes que les autres. Je suis déjà prêt. Elle arrive à mes côtés, et frotte son museau au sien, tel que la coutume nous le demande. Elle se recule à peine lorsque ceci est fait. Mais je m'en fiche. Nous nous observons dans les yeux, tellement près que je pourrais presque la frôler. Son regard est malicieux, et son sourire l'est encore plus. Oh oui, je sens que j'aurai beaucoup, beaucoup de plaisir avec elle.


« J’espère que tu es prêt parce que ça va chauffer. »
Mon cœur fait un bond dans ma poitrine. Je la regarde reculer, les yeux brillants. Elle me fait un clin d'oeil, et me garde à l’œil, l'air supérieur et un sourire malicieux sur les babines. Peut-être l'avais-je sous-estimée. Elle comprend déjà mon petit jeu, et à ce que je peux voir, elle s'y est préparée. Je hausse les sourcils, en signe de défi, mais le sourire toujours collé aux lèvres. Ça ne sera pas une partie facile, je le sens, je le sais. Ce qui rend cette partie d'autant plus attirante. Ce qui la rend, elle, Rose Sauvage, d'autant plus attirante. Cette chatte ne me contrôlera pas. Elle m'apprendra, mais ne me contrôlera pas. Je détourne le regard d'elle, toujours avec cet air arrogant sur le visage. L'assemblée revient; je n'avais écouté aucun mot de la suite; trop concentré par l'analyse de mon nouveau mentor. Au moment où je tourne la tête vers les membres du Clan, j’entends Étoile Sombre clamer haut et fort :
«Accueillez Nuage d'Été, Nuage du Hérisson et Nuage Matinal!»
Les guerriers et les apprentis acclament nos noms avec enthousiasme pendant un certain temps, et je les écoute avec joie. Leurs échos sonnent dans ma tête, et je me sens plus fort, plus grand, plus puissant à mesure qu'ils clament mon nom. Finalement, lorsque les membres commencent à se disperser en petits groupes, je me glisse devant Rose en allant rejoindre Nuage Matinal et les autres, le menton haut, fier, et je murmure à son intention : « Oh que oui, je suis prêt. »


_________________
NUAGE D'ÉTÉ ▲ 'CAUSE I'M ON THE TOP OF THE WORLD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lierre Automnal
Habitué-e.
Habitué-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 671
Age : 19
Date d'inscription : 28/08/2010


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Nomination ♦ L'été se meure dans les nuages matinaux, hérisson   Mar 4 Nov - 14:45

Nomination,
Lierre Automnal  



Les espoirs du Clan 




«Chats du Tonnerre, je vous prierais d'approcher.»


La vie d'un Clan. Le cycle d'une vie et d'un monde. La joie et la tristesse, tout se succède et est éphémère. La prospérité annonce une misère et un adieu prévoit une rencontre. Tout arrive, tout prend fin. Tel est le cours des choses. Je levai la tête. Etoile Sombre se tenait fièrement sur le Promontoire. Son allure rassurante et protectrice ne le quittait jamais. J'aperçus non loin Petit Eté. Je savais qu'il serait aujourd'hui baptisé. Peut-être cette joie lui ferait-il oublier la disparition de Petite Crécerelle. Je n'avais pas même pris la peine de chercher à rassurer ce chaton quand à la disparition de sa soeur. La disparition de ma fille. Encore un membre de ma famille en danger. Le Clan des Etoiles ne m'offrait pas que des cadeaux. Je pensai plus à Petit Eté, pour qui ce choc devait peut-être être encore plus dur. Je ne lui parlais jamais. Je pouvais avoir honte ou me sentir coupable ; aucun de ces sentiments ne m'atteignait. Je restai impassible. La cruauté n'était généralement pas un adjectif me qualifiant ; il était cependant plus qu'approprié pour mon attitude. 



«Petit Été, Petit Matin et Petit Hérisson, venez me rejoindre, je vous en prie.»


Les trois chatons s'approchèrent, timides et hésitants. Je les savais impatients et surexcités tout en se sentant grandir et quitter un passage agréable de la vie. Chaton, cette période où nous confondons les rêves avec la réalité et où le jeu est primordial. Inconsciemment, ces trois futurs apprentis comprennent le début d'une nouvelle vie. Ce passage marque encore davantage l'appartenance à leu Clan, où ils commencent à être former dans le seul but de nourrir et protéger ce dernier. Le cycle d'une vie. Tout n'est que répétition. 
Etoile Sombre descendit d'un bond du Promontoire, en haut duquel il détestait s'exprimer. A notre hauteur, il s'adressa aux trois intéressés.



«Ces trois jeunes chats maintenant en âge de devenir apprentis, porteront respectivement les noms Nuage d'Été, Nuage Matinal et Nuage du Hérisson. Nous saluons votre passage au rang de novice aujourd'hui selon la volonté des Étoiles veillant sur nous.»


J'observai fièrement ces trois nouveaux apprentis. J'étais curieuse de connaître l'identité de leur mentors. Cette journée était, à mes yeux, aussi importante que pour ces trois chats que pour les trois guerriers désignés comme mentors. Leur devoir était considérable, tout comme l'importance qu'ils ont pour le Clan. Il était probable que lors de la nouvelle nomination d'apprenti, un jeune chat de ce Clan m'observe avec admiration en entendant le nom de son mentor ; moi. L'entraînement de Nuage des Vents arrivait effectivement bientôt à terme. J'aimais voir cette béatitude sur le visage des apprentis en connaissant leur mentor. Aussi étonnant que cela puisse paraître, chacun paraissait ébloui par l'identité du guerrier chargé de son entraînement. Peut-être était-ce l'intuition du chef, devinant des binômes montrant des affinités.
Etoile Sombre appela chacun des trois apprentis, présentant leurs mentors. Nuage d'Eté, comme je pouvais maintenant l'appeler, était entraîné par Rose Sauvage. Cela m'amusa. Les deux allaient s'amuser. Fleur de Coquelicot était chargée de former Nuage de Hérisson. Je songeai que ce nouvel apprenti était à plaindre. Non pas que la guerrière était incompétente, mais elle semblait ne pas savoir se taire. elle m'agaçait souvent. Etoile Sombre prit à sa charge Nuage Matinal, son fils. 

«Accueillez Nuage d'Été, Nuage du Hérisson et Nuage Matinal!»


Les chats du Clan crièrent les trois noms, se rapprochant des nouveaux apprentis. Je me joignis à eux, avec une fierté particulière pour Nuage d'Eté, que je me promis d'aller féliciter seul à seule.


_________________
•Lierre Automnal•

Le Lierre meurt là où il s'attache.



Loon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur de Coquelicot
P'tit nouveau.
P'tit nouveau.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 19
Date d'inscription : 12/03/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Nomination ♦ L'été se meure dans les nuages matinaux, hérisson   Mer 12 Nov - 16:20

Fleur de Coquelicot se réveilla lentement bien avant que le jour se lève mais décida de rester dans sa tanière pour profiter de la chaleur de ses compagnons et ainsi éviter le froid de l’automne. Cependant, lorsque Etoile Sombre les rassembla. Fleur de Coquelicot se dit que cela devait être urgent pour que le chef les réunisse aussi tôt ou alors que leur chef était fou. Fleur de Coquelicot se leva et sorti de la tanière. Elle vint s’asseoir devant le promontoire. Lorsque tous les membres du clan furent réunis, Etoile Sombre leur annonça : 

«Chats du Tonnerre, je vous prierais d'approcher. Petit Été, Petit Matin et Petit Hérisson, venez me rejoindre, je vous en prie. Ces trois jeunes chats maintenant en âge de devenir apprentis, porteront respectivement les noms Nuage d'Été, Nuage Matinal et Nuage du Hérisson. Nous saluons votre passage au rang de novice aujourd'hui selon la volonté des Étoiles veillant sur nous.»

Fleur de Coquelicot fut soulagée que rien de grave ne se soit produit et heureuse que le clan continu à vivre malgré la menace imminente : 

«Rose Sauvage, je te prierais de t'avancer. Sans que nos rapports familiaux viennent obscurcir mon jugement, je peux affirmer en toute objectivité que se trouve devant moi une chasseresse d'une finesse et d'un talent incroyable. Puisse ta droiture et ta dévotion éclairer le chemin du fougueux Nuage d'Été, ton nouvel apprenti.» 

Fleur de Coquelicot fut très heureuse pour Rose Sauvage. Mais lorsqu’elle entendit la suite son coeur bondit tellement fort dans sa poitrine qu’elle crut mourir de joie : 

«Fleur de Coquelicot, tu as toujours été fidèle et loyale envers ce Clan. Ton enthousiasme... pour le moins vocal... a marqué le Tonnerre a tout jamais. À présent, je souhaite voir tes incroyables qualités s'intégrer à ce jeune chat ici présent, Nuage du Hérisson. Tu es maintenant son mentor.» 

Lorsqu’elle entendit la référence à ses bavardages intempestifs elle ria intérieurement. Elle sautilla sur place tant elle était heureuse d’avoir son premier apprenti. Elle n’entendit même pas la suite du discours tant elle était heureuse. Elle hurla le nom des trois nouveaux apprentis mais surtout celui de Nuage de Hérisson, son apprenti. Elle sourit, d’un sourire si grand qu’elle en eu mal aux mâchoires et au visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nomination ♦ L'été se meure dans les nuages matinaux, hérisson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan du Tonnerre :: Camp :: Promontoire-
Sauter vers: