« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Mer 6 Aoû - 21:07

Nuage Féerique 

Le ciel était sombre et la pluie menaçait de tomber à chaque instant. Nuage Féerique courrait à vive allure à travers la lande. Poussée par son envie de gagner, ses pattes effleuraient à peine le sol. Des bourrasques de vent gonflaient son pelage et la forçait à plisser les yeux. Derrière elle, le novice gris la suivait de près, de très près même. Elle s'efforçait de maintenir son avance même si par moment les rafales la déséquilibraient. 

Autour d'elle, les herbes hautes couchaient par la bise laissaient progressivement place à la roche froide des plateaux. Elle approchait de l'arrivée et il n'était pas question de ralentir l'allure. Soudain, le grondement menaçant de l'orage se fit entendre au loin. Fée leva les yeux vers le ciel et songea avec amusement à son poursuivant, Nuage de Foudre. Ce dernier la talonnait et semblait prêt à en découdre en vue de leur ligne d'arrivée, le dernier arbre de la lande, avant la falaise qui prolongeaient les hautes pierres. 

Pas question que la petite Fée se laisse battre ainsi, surtout lorsqu'il s'agit de vitesse. Redoublant d'effort elle ignora la morsure glaciale de la roche sur ses coussinets et tenta le tout pour le tout. Elle bondit en avant et franchit le marquage imaginaire délimité par le petit épineux. Nuage Féerique plaça son pois du corps sur ses pattes arrières et freina dans un nuage de poussière. Haletante, elle se tourna vers l'apprenti. 

- J'ai gagné cette fois-ci, clama-t-elle avec gaieté.  

Accompagnant ses paroles d'un ronronnement discret, elle termina de reprendre son souffle puis elle se redressa. Le soleil qui avait disparu depuis longtemps laissa sa place à un éclair qui illumina le ciel. Les premières gouttes de pluie commencèrent à tinter sur le sol sec des hautes pierres, presque avec timidité. Le pelage dense de Nuage Féerique la gardait au sec, du moins pour l'instant. 

Savourant encore sa victoire elle n'y prenait pas garde. Elle ne ressentait plus la fatigue, la douleur dans ses membres ou les brûlures sur ses coussinets. Elle ne cessait de sauter et de se rouler joyeusement aux pattes de son ami. Quelle joie de pouvoir lui montrait ce qu'elle savait faire. Elle espérait toujours qu'il la complimente ou qu'il la félicite sur son habileté à grimper aux arbres, sur sa vélocité ou sur son agilité. Cependant, elle ne l'avait jamais entendu le lui dire. Elle le connaissait plutôt bien, même très bien pour ne pas dire par coeur. Ses habitudes, ses réactions, ses sentiments, tout chez l'apprenti lui était familier et faisait parti d'une routine agréable. Ils avaient grandis ensemble depuis leur plus jeune âge et malgré des disputes à répétition ils s'étaient toujours réconciliés. Elle le considérait comme un frère et cette affection qu'elle éprouvait pour lui était réciproque. Ces nombreuses pensées dessinèrent un sourire malicieux sur le visage de Fée.

- Tu ne me battras jamais à la course, ajouta la novice, sûre d'elle. 

Croisant le regard de Nuage de Foudre, elle se calma un instant et se rassit. Elle enroula sa queue autour de ses pattes et guetta sa réaction. Réaction qu'elle appréhendait toujours car l'apprenti n'avait pas la langue dans sa poche. Elle se contenta alors d'attendre, trépignant d'impatience. Elle ne tenait manifestement pas en place et même avec toute la bonne volonté du monde, elle ne pouvait s'empêcher de lever une patte, puis l'autre, de labourer le sol de ses griffes ou de donner quelques coups de langue à son pelage hirsute. 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Ven 8 Aoû - 18:04

BREATHE MENUAGE DE FOUDRE
La course. Un art complexe, qu'il ne faut pas négliger dans l'apprentissage d'un jeune chat au sein de son Clan. Oh, d'aligner les pattes l'une devant l'autre peut paraître bien simple, mais il n'en est rien. D'autres variables doivent être prises en compte. Le souffle, l'endurance, la ténacité musculaire, la force. Tant d'éléments auxquels je pense sans arrêt en consultant l'arrière-train de Nuage Féérique. Combien mon coeur bat trop vite. Combien ma fourrure épaisse, cette malédiction que je porte tous les jours, me mine dans mon avancement. Plus les lunes passent, plus les poils s'allongent, formant une sorte de barrière entre moi et le reste de ma famille. Je suis de loin le plus touffu, à mon grand dam. Si seulement la nature et les gènes pouvaient se mettre un peu de mon côté, je pourrais gagner cette course. C'est près de cette autre novice que je réalise à quel point j'ai du travail à effectuer de ce côté. Oui, la course peut paraître bien simpliste aux yeux d'un chat tout aussi étroit d'esprit. Loin de moi l'idée de négliger cet aspect fondamental de mon apprentissage. Ce que j'ai comme limites au niveau de la vitesse, je pourrai compenser aisément en endurance, je crois, pour peu que j'y mette l'effort nécessaire. Et comme Féérique a toujours le dessus sur moi de ce côté, en plus de l'agilité, je compte bien mettre toutes mes chances de mon côté pour les prochaines courses.

Car bien sûr, il y en aura. De tous les chatons du Clan, ma rivale préférée est bien sûr Nuage Féérique. Alors qu'elle freine de façon assez spectaculaire, je ralentis, vaincu et frustré. Battant l'air de mes moustaches dans une tentative bien vaine de ravaler ma déception, je me place à ses côté afin de scruter le ciel. La falaise offre une vue magnifique sur la tempête qui s'offre à nous, battant la forêt de sa fureur. Le spectacle de la nature qui se déchaîne, les éclairs zébrant le ciel de leur lumière incandescente... tout ceci a le don de me rassurer et d'apaiser ma respiration agitée par la course. Et que dire du fait de le partager avec une amie aussi précieuse qu'elle? Bien sûr, elle ne me l'entendra jamais le dire, mais cette jeune chatte blanche aux taches cuivrées me plaît énormément. Elle m'est telle une soeur, nous avons grandi ensemble après tout. J'adore plus que tout la contredire, provoquer son impulsivité qui vient trancher avec mon côté plus réfléchi. Au final, ses réactions me fascinent. Déjà maintenant, elle piaffe d'impatience sur place, et je me demande bien ce qu'elle peut attendre de moi. Lui offrant un coup d'oeil curieux, je laisse la pluie envahir mon pelage en regrettant déjà la chaleur de ma tanière.

«Pourquoi tu bouges ainsi, Fée, tu as des puces plein le derrière? Je t'en prie, toi comme moi savons bien que je finirai par gagner un jour. Je suis persévérant ou l'as-tu oublié? Je te laisserai jamais la satisfaction de me vaincre coup sur coup, sinon ce ne serait pas bien amusant.»

Je lui lance un regard plein de défi, énigmatique presque. Elle ne saura jamais que dans mes heures libres, je continue à m'entraîner, sans repos, dans le but d'honorer mon Clan et ma mère, lieutenante. Même si mon but plus profond est d'autant plus complexe. Protéger les miens, coûte que coûte, ne jamais laisser la douleur les envahir de nouveau. À cet effet, je ne laisserai jamais une possibilité à la défaite.

«Je concède que tu as des affinités plus poussées que les miennes à la course. Tu as grimpé cette falaise à un rythme étonnant. C'est plutôt facile avec ta carrure, j'imagine.»

Je jetai un coup d'oeil à mes pattes, déjà larges malgré mon jeune âge. Des pattes de tueur, conçues pour la bataille et non pour l'agilité.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Sam 9 Aoû - 16:13

Nuage Féerique 


" Avec ma carrure ?

La jolie femelle passa son regard de ses longues pattes à celle de son adversaire plusieurs fois, comme pour s'en assurer. Elle redressa sa tête brusquement et le foudroya du regard. Nuage Féerique savait qu'il aimait la taquiner et provoquer son impulsivité mais elle savait également que le novice était mauvais joueur, tout comme elle. Et c'était ce caractère qui les rendait toujours plus combatif, qui les poussait toujours plus loin et les faisait progresser. 

" Tu ne veux juste pas avouer ta défaite, déclara-t-elle amusée, un peu hautaine.

Elle se mit à ronronner, fort. Assez fort pour qu'il l'entende. C'était sa victoire, la sienne. Il avait beau énumérer ses excuses les unes après les autres, elle avait gagné. Et si au fond d'elle-même elle savait que ses excuses étaient fondées, elle préférait les ignorer. Elle se refusait à l'admettre mais un jour, il serait plus fort et plus imposant qu'elle. Fée savait. Elle savait que secrètement il continuait à s'entraîner sans relâche probablement pour honorer sa mère, lieutenante. Lui montrer qu'elle pouvait être fière de lui, a seulement 6 lunes, le novice était déterminé et dévoué à son clan. Il faisait preuve d'une maturité que Fée avait parfois du mal à cerner. Mais ça, elle ne pourrait jamais lui avouer. C'était son secret et ce jour où elle l'avait suivi, elle s'en était voulue. Quand elle l'avait vu, elle s'était tout d'abord braquée, songeant qu'il tentait de la doubler, de progresser plus vite, de s'attirer les bonnes grâces de son mentor. Puis, en le regardant plus attentivement elle avait remarqué ses yeux étirés par la fatigue et son pelage terne. Un sentiment de culpabilité l'avait envahi. Rebroussant chemin, le plus discrètement possible, elle s'était promis de ne lui en parler sous aucun prétexte et de continuer à l'encourager. Elle ne se risquerait jamais à le perdre, jamais.  

Brusquement, elle se redressa sur ses quatre pattes et sans crier gare, elle se jeta sur le mâle à l'épais pelage gris, l'aplatissant au sol comme elle l'aurait fait avec une proie. Elle connaissait son point faible et elle était la seule. Elle avait pris l'habitude de s'en servir comme moyen de défense quand l'apprenti refusait de s'avouer vaincu, lorsqu'il était en colère, de mauvais poil, ou encore quand il dépassait les bornes. Elle se mit à lui lécher amicalement l'oreille, accompagnant chacun de ses coups de langue râpeux d'un ronronnement amical. Le matou semblait mal à l'aise. Semblait ? Fée sourit. Il était désorienté. C'était sa façon à elle de le taquiner. Contrairement à lui, Fée aimait ces rares moments d'affection où leur pelage s'entremêlait. Elle aimait sentir sa chaleur contre elle et ce sentiment de sécurité. La nuit, quand elle était réveillée en sursaut par un cauchemar, elle se levait discrètement et sans lui demander la permission, elle s'allongeait contre lui, le plus près possible. Le novice était au courant, il était toujours le premier debout. Mais contrairement à ce que Fée imaginait, il ne lui en avait jamais parlé. 

Un éclair éclata au dessus de la fosse, éclairant le ciel. La pluie redoubla d'intensité et commença à alourdir le pelage de Fée qui dégoulinait. 

" Et si on s'approchait de cette falaise ? Les anciens m'ont raconté que pendant les grosses tempêtes, on pouvait percevoir les plaintes des chats qui avaient sombré dans ce précipice. "

Sans attendre la réponse de Nuage de Foudre, elle se leva et s'approcha en bondissant du bord. Quand elle fut à quelques pattes du gouffre, elle s'aplatit et s'approcha en rampant, son poids du corps basculé sur ses postérieurs. Elle tendit son cou afin d'apercevoir les abîmes. 

" Oh, fit-elle. "

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Sam 9 Aoû - 19:52

BREATHE MENUAGE DE FOUDRE
La corpulence d'un chat limite souvent ses capacités. J'ai remarqué ce détail au fil de mes observations nombreuses effectuées de façon ponctuelle. Nuage Agité en est à peu près le meilleur exemple. Mon jumeau doit en effet composer avec une patte ne répondant à ses ordres qu'une fois sur deux. Cet handicap rendra sa progression difficile, mais tout comme Éclipse et moi, il saura s'élever au rang de guerrier. Je m'en fais la promesse solennelle. Mon frère ne sera jamais laissé de côté, et s'illustrera comme le reste de notre digne famille. Malgré les limites que nous imposent le corps, il est tout à fait possible de contourner les obstacles grâce au travail acharné. Oh, croyez-moi, il ne me plaît pas beaucoup de parcourir la lande tous les soirs avant de dormir, je n'aime pas sentir ma fourrure se plaquer de sueur, ou mes poumons se couvrir de cendres. Et pourtant je continue cet exercice jour après jour, en voyant l'effet d'une amélioration se pointer lentement mais sûrement. J'aimerais avoir un corps semblable à celui de Nuage Féérique. Cette silhouette fine et élancée, semblable à celle de ma mère. Une petite cible lors d'un combat, et une carrure appréciable en chasse. Pas comme moi. Moi qu'un pas forme un vacarme faisant fuir tout le gibier de la forêt. Oh combien je déteste déjà la chasse, cet art ingrat qui me fait passer pour un pauvre chaton sans expérience. Oui, parfois j'oublie qu'il s'agit véritablement de ce que je suis.

«Hélas, je ne peux pas fermer les yeux sur ma défaite. Je ne fais que souligner quelques prédispositions naturelles que tu possèdes. Tu cherchais un compliment, non? En voilà un.»

L'idée de la complimenter me rend soudainement confus et mal à l'aise. Comme si de lui porter cette attention particulière venait transgresser certaines limites que je m'impose avec les autres. Peu d'entre eux attirent ma sympathie, et encore moins quelque parole gentille de mon côté. Je me résonne avec un sourire malveillant. Ce qui lui semblera tel un compliment n'est qu'une observation objective de ma part. Elle a une belle taille fine qui lui permet une plus grande agilité, et moi j'ai ces muscles et ces pattes larges dotés d'une force surprenante pour un jeune chat de mon âge. Je sursaute en l'entendant ronronner, avant de lever les yeux au ciel. Quelle enfant cette Fée, toujours à... Non mais je rêve! La voilà qui se redresse et me saute dessus! Je me retrouve sur le dos, dans la poussière, avec elle qui doit peser bien la moitié de mon poids qui me retient pourtant entre sa prise assurée. Je connais bien la suite de cette épisode devenu courant entre nous, à mon grand dam. Sa langue taquine vient jouer contre mon oreille avec d'autant plus de ronronnements et je me débats en la suppliant d'arrêter. Je n'aime pas les marques d'affection, surtout pas aussi débordantes que celles-ci. Seule ma mère pourrait se le permettre, et encore! Moi, Nuage de Foudre, futur grand guerrier du Clan, traité ainsi?

Un éclair fendant le ciel vient faire cesser cette torture. Féérique se redresse et je lui adresse un vilain coup d'épaule pour la dégager de sur moi, marmonnant quelque parole incompréhensible au passage. Malgré la pluie qui s'abat sur moi, j'entreprends de me nettoyer de toutes les brindilles qui ont envahit mon pelage lors de mon passage sur le sol, gratuité de la part de la novice. Avant que je n'ai pu répondre à son idée, elle a déjà bondi loin de moi... Se précipitant directement vers l'abysse là où tant de chats sont tombés. Alerté, je saute aussitôt auprès d'elle avant de m'emparer de la peau de son cou et de la tirer vers l'arrière de toute mes forces. Nous dégringolons un peu dans l'autre sens, mais aussitôt je forme une protection pour Fée avec mon corps. Je ne supporterais pas qu'il lui arrive quoi que ce soit. Lorsque nous sommes immobilisés je me détache d'elle, furieux et tremblant.

«Tu es folle ou quoi? Tu aurais pu tomber! J'aurais dit quoi à tout le Clan moi? Hein?»

J'ignore si elle perçoit l'inquiétude au-travers la colère. Car dans tout ceci, l'idée de la perdre est vraiment la plus insupportable de toutes.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Sam 9 Aoû - 20:51

Nuage Féerique 

Fée repensa aux dernières paroles du novice. Elle se mit à marmonner pour elle-même. 
" Un compliment, ça ? J'espère qu'il plaisantait.
Cette dernière phrase arracha un sourire à Fée. Plaisanter ? Nuage de Foudre ? Ca sonnait étrangement faux à son oreille. Cependant, même cette simple remarque lui avait fait plaisir, tellement plaisir qu'il y songeait encore. 
Elle reporta son attention sur le précipice. Un petit torrent sillonnait les parois de de la falaise, la pluie avait fait monter les eaux et le courant semblait rapide. Bien trop rapide pour une apprentie de 6 lunes qui n'avait jamais mis les pattes dans une rivière assez profonde pour y nager. Elle tendit l'oreille, le plus possible et écouta attentivement. Rien, aucun râle, aucun bruit excepté celui de l'eau s'écrasant contre les parois de de l'abysse. 
Soudain, la roche s'effrita sous son poids et le ruissellement continue de l'eau. Fée bascula en avant. Elle serra les dents et tenta de se redresser. Elle chercha un point d'appuie pour remonter, mais tout s'écroula sous pattes. Elle ferma les yeux, imaginant sa chute dans le torrent, des dizaines de mètres plus bas. En une fraction de seconde, elle sentit les crocs de Foudre sur sa nuque. Il la tira, de toutes ses forces, elle essaya de l'aider tant bien que mal. Il continua à la hisser sur la sol, la terre ferme. Il y parvient finalement après de longues secondes d'effort qui lui semblèrent une éternité.
Ses membres tremblaient et son coeur tambourinait dans sa poitrine. Elle se redressa sur ses quatre pattes, comme pour s'assurer qu'elle tenait encore debout, qu'elle n'avait rien perdu en route. Mais tout allait bien. Grâce à lui et seulement à lui. Elle allait le remercier quand il prit la parole. Il semblait en colère, très en colère. Il n'hésita pas à la réprimander sèchement.  
" Tu es folle ou quoi ? Tu aurais pu tomber !
C'est certain, sans lui, elle serait tombée. Mais pas la peine de lui hurler dessus. Bon, elle avait faillit les tuer tous les deux mais c'était un accident, ce n'était pas sa faute. Elle avait été prudente, non ? Elle ne comprenait pas cet élan de colère. Fée aplatie les oreilles et baissa la tête. Elle leva son regard vers lui. Ses prunelles étaient allumées d'une lumière vive.
" Je... Je suis désolée, je pensais...
J'aurais dit quoi à tout le Clan moi ? Hein ? "
C'en était trop. Il ne lui laissait même pas le temps de s'excuser. Sans dire un mot, elle partie en courant. Le sol de la roche inondée par la pluie était devenu glissant. Elle manqua de tomber mais se rattrapa plusieurs fois in extremis. 
" Je vais chasser, lança-t-elle sévèrement. "
Chasser ? Par ce temps ? Quelle blague. Elle allait surtout se faufiler dans un arbre comme à son habitude, quand elle se disputait avec lui. Elle patienterait jusqu'à ce que la pluie cesse puis elle retournerait le voir, comme si rien ne s'était passé. Elle savait qu'elle était en tord mais son égaux l'empêchait de l'admettre. Elle avait pu lire l'inquiétude dans son regard qu'il avait tenté de la dissimuler sous sa colère. Mais, elle n'appréciait pas quand il la réprimandait. Elle avait l'impression d'avoir fait une bêtise. Ce n'était pas le cas ? Si, probablement. Mais c'était sa nature et il ne la changerait pas. Alors pourquoi s'entêtetait-il ? De quoi avait-il si peur ? 
Elle pila des quatre pattes et glissa sur un bon mètre avant de changer de direction. Elle revint vers lui en trottinant, la tête basse. 
" Désolée, marmonna-t-elle. " 
Son énergie s'était envolée et ses épaules semblait écrasée par le poids de sa fourrure imbibée d'eau de pluie. Elle s'allongea à ses pattes et bascula sa tête en arrière pour le fixer dans les yeux. Des yeux débordant de colère mais par dessus tout d'inquiétude. 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Lun 25 Aoû - 23:02

BREATHE MENUAGE DE FOUDRE
Il est connu ce fait indéniable que Nuage Féérique et Nuage de Foudre se trouvent à être contraires. Alors que la première court vers le danger, tête première, alors qu'elle plaît par sa personnalité chaleureuse, son rire éclatant, son audace... Je suis celui qui reste prudent, constamment à l'affut, préférant raisonner plutôt que de me lancer dans les situations les plus enivrantes, soit, mais aussi celles qui pourraient mettre ma vie en danger. Froid, distant, analytique et critique des autres. N'y a-t-il pas plus différent qu'elle et moi? En d'autres circonstances, je me fiche complètement de celles-ci. J'ai appris à apprécier la jeune chatte pour d'autres raisons que ses traits de caractère. Il n'y a que peu de chatons qui ont accepté de m'accueillir, qui me témoignent un peu d'affection malgré mes humeurs changeantes et ma langue bien pendue. Pourtant, Fée, le fait d'elle-même, de façon gratuite, et si je ne suis pas des plus à l'aise à lui témoigner de façon adéquate, il n'en est pas moins que l'idée de l'avoir perdu de la gueule du précipice me rend assez fou. Grisé de colère, je réalise à peine de la brutalité de ma voix et de mes paroles, ou même qu'elle a tenté de s'expliquer. Je ne veux rien entendre de toute façon. Rien de ses discours qui ne font aucun sens au sujet de l'aventure et de l'adrénaline. Je veux qu'elle disparaisse de mon champ de vision avant que je n'explose.

Car dans toute cette histoire, elle s'est encore mise en danger. J'en viens à me demander ce qu'elle fera si je ne suis pas là pour la tirer dans le pétrin, encore et encore. Si je n'avais pas été présent pour la rattraper, elle se serait écrasée en contrebas. Nous aurions retrouvé son corps désarticulé, sa gueule ensanglantée, ses prunelles vides. Je ne peux pas affronter cette image dévastatrice, comme je pourrais le faire devant le décès de l'un ou l'autre des membres de ma famille. Haletant, je la laisse partir, complètement furieux, alimenté dans ma rage par ces sombres pensées du «si», de ces options, de ces scénarios dans lesquels elle ne se tient pas juste devant moi, en un seul morceau. Je laisse m'échapper un léger grognement. Je la sais frustrée, et cette idée suffit à augmenter d'autant plus ma frustration. Je me couche contre le sol, suivant sa progression maladroite dans les rochers. Chasser dans un temps pareil? Je ne cherche même plus à la retenir. Chaque fois que j'use de prudence avec elle, elle se retourne contre moi, de toute façon.

Il nous faudra rentrer, probablement. Cette sortie en sa compagnie me plaisait bien, il est dommage d'y mettre fin. Et pourtant, je ne trouve aucune solution à cette tempête qui nous crache sa violence au visage. Je suis trempé jusqu'aux os, transi, et fatigué. Les disputes me tirent toujours mon énergie, même s'il s'agit d'un exercice auquel j'adore me prêter. Au moment où je m'apprête à rejoindre Nuage Féérique, je remarque qu'elle marche de nouveau en ma direction. Sa fourrure est tout aussi trempée que la mienne. Elle s'excuse, et alors que je tire une énorme satisfaction à l'entendre reconnaître son tort, je secoue la tête plutôt que de sourire de façon cruelle. Soupirant finalement.

«Féérique, je n'aime pas te gronder, surtout que la plupart du temps, je reçois un coup de griffes en compensation, or, je ne peux pas te permettre de te mettre en danger et risquer que... Ce que je cherche à dire est trouvons un abri au plus vite.»

Je ronchonne quelques instants, incapable avec les mots gentils, décidément, et me mets à parcourir la falaise. La pluie est si intense que je ne peux rien sentir. Je ne discerne que quelques formes floutées et me bute souvent à des rochers. Quand finalement une tache noire se détache dans tout ce gris et ce brun. Il s'agit d'une cavité, visiblement abandonnée. Je viens en renifler les parois. L'endroit est désert et ne porte l'odeur d'aucun animal.

«Tu veux y entrer et attendre que la tempête passe?»

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Mar 26 Aoû - 14:46

Nuage Féerique 

" Féérique, je n'aime pas te gronder, surtout que la plupart du temps, je reçois un coup de griffes en compensation, or, je ne peux pas te permettre de te mettre en danger et risquer que... "

La petite Fée redressa brusquement la tête et se mit à tendre l'oreille. Elle pria pour qu'une fois, une seule fois, il termine sa phrase. Qu'il lui dise qu'elle comptait pour lui, qu'il ne la laisserait jamais tomber, qu'il... Elle s'ébroua pour dissiper ses vaines pensées. Elle savait pertinemment tout ça mais elle aurait voulu l'entendre, comme pour s'en assurer. L'apprentie haussa les épaules, ce ne serait pas pour aujourd'hui. Et en plus de ça, il se remit à ronchonner. Ah, les mâles, tous les mêmes. Enfin, peut-être pas car Nuage de Foudre était particulier. Il n'était pas comme Voleur de Sourires par exemple. Même si ce dernier n'était pas une référence il était le séducteur par excellence et un véritable macho. Ba, il était beau, même très beau et ça Nuage Féerique l'avait remarqué.  

" Ce que je cherche à dire est trouvons un abri au plus vite. "

Le novice avait toujours le dernier mot quand ils se disputaient. Premièrement parce que Fée était la plupart du temps fautive et elle ne pouvait le nier quand elle passait à un poil de la mort et deuxièmement parce qu'il avait plus de répartie, c'était indéniable. Fée soupira, heureusement que ce n'était pas tout le temps le cas. A la chasse, elle ne faisait pas fuir les proies elle car quand Nuage Foudre rampait, il alertait tous les rongeurs sourds à plusieurs dizaines de mètres à la ronde. Cette pensée fit ronronner l'apprentie tellement fort que malgré l'orage, le novice pouvait aisément l'entendre. 

" D'accord. " 

Elle le suivi lentement, prenant garde où elle mettait les pattes, une fois pas deux. Quand la cavité apparue à l'horizon, Nuage Féerique soupira d'aise. Et avant que Foudre n'eut le temps vérifier la présence d'un quelconque animal dangereux Fée s'était précipitée à l'intérieur et si un renard où un blaireau avait eu la même idée, elle se serait fait déchiqueter d'un coup de crocs. 
L'apprentie s'ébroua à plusieurs reprises afin d'alléger son pelage puis elle s'allongea sur le sol froid mais sec de la caverne. Elle regarda Foudre qui semblait encore de mauvais poils. Il était plutôt rancunier, même si elle avait dépassé les bornes. Elle haussa les épaules et attendit qu'il la rejoigne. Son regard la foudroya et elle songea alors qu'il portait bien son nom.

" Avoue. " 

Fée posa ses yeux marrons aux reflets dorés sur lui, elle le fixait avec insistance. Ses oreilles remuaient d'avant en arrière et marquaient son impatience. Un frisson remonta le long de son échine, elle était transie de froid et ça n'allait pas aller en s'arrangeant depuis qu'ils ne bougeaient plus. 


" Dis le. "  

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Nuage Féerique le Jeu 30 Oct - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Mer 3 Sep - 0:25

BREATHE MENUAGE DE FOUDRE
Je fais semblant de ne pas remarquer l'insolent ronronnement qui échappe à Nuage Féérique concernant ma démarche. Oui, je la sais tout sauf silencieuse. Oui, elle me dépasse largement pour tout ce qui concerne la chasse, cet acte ingrat qui ne sert qu'à nourrir le Clan au final. Un besoin des plus grandes bassesses qui a maintes fois provoquées des guerres inutiles entre les Clans. Mais le combat, voilà un domaine dans lequel j'excelle, et pour lequel je réserve ma plus grande estime. C'est vrai, les plus grands guerriers sont des combattants, et non des chasseurs. Chasser est avant tout une activité de survie, non? Bon, je me sais très peu crédible, mais il est de ces moments où d'accepter ses faiblesses devant une femelle qui se plaît toujours à vous les remettre sous le nez s'avère au-delà de moi et de mon honnêteté à toute épreuve. Vous me pardonnerez, je l'espère, ce léger écart de conduite qui mène à une plus grande animosité encore envers la femelle, frustration rapidement oubliée après la découverte de la petite caverne. Enfin un lieu de répit, de quoi se réchauffer un peu et laisser passer la tempête dont la fureur s'est insinuée dans ma chair, malgré ma fourrure bien fournie. Je mettrai des heures à sécher, si seulement je pourrai y arriver aujourd'hui. Une fois de plus je maudits cette constitution qui m'entrave mes mouvements... plutôt que le pelage de parfaite longueur de ma soeur aînée, Masque de Rosée. Bien sûr, n'allez jamais lui répéter. Elle se prendrait la grosse tête cette horrible sotte.

Sans surprise, Nuage Féérique est entrée dans la cavité que j'ai trouvé avant même que j'aille terminé ma phrase. Je ronchonne avant de l'y suivre, en ruminant son inconscience. Encore une fois elle s'est précipitée là où le danger la guette peut-être, et je m'avance avec beaucoup plus de prudence, nerveux et aux aguets. Si quelque chose doit se trouver dans ce trou, je veux être certain de pouvoir déguerpir au plus vite. Mais de toute évidence cette endroit est vide, et habité seulement de nos odeurs respectives. Soit celle de deux chatons de la Lune complètement trempés. Éreinté par les intempéries et par la lourdeur de mon pelage, ainsi que par mon humeur sombre, je la rejoins avec une pointe de réconfort au coeur. Au moins ici, je me sais en sécurité avec elle, et elle ne pourra plus se mettre dans une situation où je devrai encore la sauver. Je me blottis contre la pierre sèche, ignorant l'odeur rance du renfermé. Jusqu'à ce que la voix de ma compagne emplisse la cavité, me faisant presque sursauter. Pourquoi doit-elle toujours parler? N'étions-nous pas confortables et aisés dans ce lieu? Pourquoi doit-elle rompre le silence alors que je me repose enfin un peu.

Et pour dire quoi? Me solliciter à avouer quelque chose. Je l'observe, me retournant lentement vers elle, me sentant nerveux sans savoir l'expliquer. J'ignore ce qu'elle cherche à me faire avouer, mais je ne comprends pas un seul instant où elle souhaite en venir. Puis elle mieux que personne sait à quel point je tiens à mes secrets. Complètement décontenancé, je la scrute, dans une tentative raisonnée de démêler l'irraisonné, à déchiffrer son expression déterminée, son insistance étrange et ce frisson qui la parcoure.

«Avouer quoi? Tu es vraiment étrange, Nuage Féérique.»

Je suis parfaitement sincère, et ne cherche pas à cacher quoi que ce soit. Quelque chose m'échappe totalement, et j'ignore que répondre à son interrogation soudaine. Je m'installe un peu plus confortablement, posant ma tête, lourde, contre mes pattes étendues devant moi. Guettant avec appréhension ce que la folie de mon amie peut encore provoquer...

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Jeu 30 Oct - 19:41

Nuage Féerique 

Fée était calme, beaucoup trop calme. Peut-être la pensée d'avoir faillit perdre la vie ou la douche froide qui venait de s'abattre sur les deux apprentis l'avait apaisée mais un long et pesant silence s'installa dans la caverne. Dehors, l'eau continuait de tomber mais la tempête qui avait ébouriffé et inondé leur pelage avait disparu, seule une légère averse persistait. La petite Fée, transit de froid rampa jusqu'à son ami et se serra contre son épais pelage. Sa fourrure était également gorgée d'eau mais la seule sensation de son épais manteau de poils suffit à réchauffer la novice. 

" Ce n'est rien. " 

Pourquoi était-il si terre à terre ? Il manquait tellement de tact et... Nuage Féerique poussa un profond soupir. Il était comme ça après tout et il était unique. Aux yeux de la petite Fée, aucun chat ne lui arrivait aux coussinets. Il arrivait à supporter ses extra d'énergie, ses sautes d'humeur, ses problèmes, ses escapades... Lui seul avait accepté de son plein gré d'endosser le rôle d'un ami, d'un meilleur ami et même d'un frère pour elle et aujourd'hui encore elle lui devait la vie. 

" Excuse moi. " 

La novice se sentit soudain extrêmement idiote face à Nuage de Foudre et la nervosité s'empara de ses membres, la forçant à se lever et à tourner en rond. La honte lui réchauffa les joues. Elle avait tenté de lui faire avouer ce qu'elle savait déjà probablement mieux que lui. Il tenait à elle. Elle le savait, elle l'avait toujours su mais pourquoi avait-elle besoin de l'entendre le dire ? C'était stupide. Toutes les petites intentions qu'il portait à son égard, toutes les fois où il l'avait aidé et toutes ses émotions qu'il prenait garde à ne jamais montrer aux autres et qu'elle avait la chance d'apercevoir. Voilà bien plus de preuves qu'ils n'en fallaient. 

Subitement, la pluie cessa de tomber et quelques rayons de soleil apparurent, se frayant un chemin à travers les nuages. Envahie par une bouffée de chaleur, Fée se précipita à l'extérieur. 

" Foudre vient voir ça, dépêche toi ! Mais dépêche toi ! " 

La fatigue avait quitté la novice, elle attendait impatiemment à l'entrée de la caverne que l'apprenti sorte de leur refuge afin de venir admirer le tableau qui se dessinait sous leurs yeux. Le soleil semblait pousser les nuages et illuminait de ses nombreux rayons les parois de la falaise dont la pierre humide, sous les faisceaux lumineux, brillait comme un joyaux. Emerveillée, la petite Fée ne quittait pas le spectacle des yeux.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Dim 2 Nov - 23:01

BREATHE MENUAGE DE FOUDRE
Parfois, j'ai l'impression que les femelles connaissent certains secrets qu'elles refusent de partager. On me dit souvent que je comprendrai lorsque je serai plus âgé, comme si l'âge changeait quelque chose à ma compréhension du monde. Je déteste qu'on me prenne pour un abruti, ainsi j'attends avec impatience les explications de ma vis-à-vis du sexe opposé. Que peut-elle manigancer encore celle-là? Parfois, dans un élan de passion, je me surprends à me languir du pouvoir de télépathie que je n'aurai jamais. Je donnerais tout pour me glisser par une oreille pour comprendre ce qui se trame sous son front barré d'une certaine inquiétude, pour connaître l'étendue de ce secret qu'elle ne semble pas enclin à partager. Je hais profondément être laissé en reste, mais en connaissant mon amie, je ferais peut-être mieux de ne rien savoir. D'ailleurs, lorsqu'elle se blottit contre moi sans le moindre ménagement, je me surprends à perdre ma concentration sur mon envie dévorante de savoir pour soupirer longuement, dans un geste qui signifie de façon très claire que je trouve ce comportement déplorable. Elle connaît bien mes réticences face aux caresses de tout genre. Même ma mère ne parvient pas vraiment à me convaincre de la laisser me témoigner de l'affection, ni même Eclipse qui a toujours eu le don de m'amadouer. Féerique se fiche bien de mon opinion de toute façon, il en a toujours été ainsi. Même qu'à présent, ces élans affectueux provoquent presque mon amusement. Presque.

Puis je dois avouer que j'ai un peu froid tout de même. Nos corps félins dégagent de la chaleur, et à deux nous pouvons nous réchauffer mutuellement. Contrairement à ce beaucoup de pauvres chats sans cervelle peuvent penser, il n'y a rien de gênant à échanger ce genre de contact physique, indépendamment du genre de chacun, si l'objectif premier de cette entreprise est pour la survie ou la procréation, les bases premières de notre corps. Bien sûr, Fée et moi n'en sommes pas ici à la procréation, même que je doute fortement vouloir mettre au monde de jeunes chats aussi sots et insouciants que puisse l'être mon amie. L'idée me paraît soudain bien étrange et je m'emmêle dans mes notions de biologie de base du corps du chat, me sentant tout à fait confus. Vraiment, m'imaginer père des petits de Fée est vraiment une bien trop étrange idée pour que je puisse m'y risquer. Je suis encore bien trop jeune pour penser à assouvir mon devoir en tant que mâle de ce Clan de toute façon. J'aurai bien le temps de considérer les avenues génétiques possibles afin de créer la meilleure progéniture possible le temps venu. Bref, passons.

Dans le silence survient soudain quelque excuse de la part de la femelle, et tout à coup je me sens encore plus confus. J'ignore pourquoi elle s'excuse maintenant, ainsi je m'en sens plus gêné que rassuré. Je n'ose rien dire, ni même la regarder, pris d'un frisson. Pourquoi doit-elle se montrer si adulte tout d'un coup? Parfois, j'ai l'impression qu'elle s'éloigne de moi, qu'elle se perd dans un autre monde. Parfois j'ai peur de ne plus la reconnaître. Puis quelque chose se produit et je la retrouve telle que je l'apprécie. Comme maintenant alors qu'elle se précipite à l'extérieur en scandant mon nom dans un appel qui me tire un rictus amusé et qui me fait secouer la tête. Voilà que nous redevenus deux jeunes âmes, Nuage de Foudre et Nuage Féerique. C'est bien ainsi que nous apprécie. Je rejoins la novice à l'extérieur, levant le museau vers un ciel beaucoup plus calme où percent quelques éclaircies inégales mais prometteuses. Je me retourne vers la chatte au pelage blanc. Je remarque alors que le soleil, reflété contre la pierre humide, se perd dans son poil, le faisant luire lui aussi.

«C'est beau...»

J'ignore si elle a entendu. J'ignore même d'où ce compliment sort. À mes yeux, il n'y a que maman qui est belle, alors de qui parlais-je? Du décor ou de... Nuage Féerique? Certainement pas! Je secoue la tête avant de scander d'un ton un peu trop enthousiaste tout à coup:

«Hé, on fait la course jusqu'au camp! Ça nous fera sécher! Le dernier arrivé est une crotte de souris!»

Sur ce, je détale comme un lapin, bien déterminé à gagner cette fois!

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine des Fées
Réservé-e.
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 21
Date d'inscription : 04/08/2014


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Mer 5 Nov - 22:11

Nuage Féerique 


" C'est beau... " 

Fée tourna brusquement sa tête et instantanément elle croisa le regard du jeune apprenti. Il était animé d'une vive lueur qu'elle n'avait jusqu'alors jamais aperçue. Un frisson remonta le long de son dos jusqu'à son échine. Qu'est qu'il se passait ? Peut-être avait-elle attrapé froid avec toute cette pluie. Intimidée et mal à l'aise elle se détourna du matou. C'est ça, elle devait être malade car à cet instant, elle le trouva... Attirant ? Pouah, pas Foudre, non. Voleur de Sourires était aguichant mais Foudre était... Que représentait-il réellement à ses yeux ? Reprenant ses esprits elle se redressa et s'ébroua. A quoi pouvait-elle bien songer ?! Foudre était son ami, son protecteur, son confident et jamais, jamais il ne serait plus que ça. C'est ce que son esprit lui criait haut et fort mais qu'en était-il réellement ? 

Nuage Féerique regarda le novice se lever. Son pelage aplati par la pluie amusait beaucoup l'apprentie et un ronronnement bruyant s'éleva du fond de sa gorge témoignant de son énergie et de sa bonne humeur.

" Tu as raison, c'est beau ! ", s'exclama-t-elle pleine d'enthousiasme.

Décidément, Fée avait retrouvé toutes ses forces et à nouveau ses pattes s'étiraient et tapotaient le sol. Elle reporta un instant son attention sur les abysses qui avaient faillis l'avaler et elle ricana. Tant qu'il serait là, ils ne la prendraient pas vivante. 
Soudain, la tirant de ses pensées, son ami proposa de rentrer en faisant la course. Mais avant d'avoir terminé sa phrase, le garnement détala à toute vitesse, espérant ainsi devancer la petite Fée. Quelle terrible erreur. Elle songea un instant à le laisser gagner, pour une fois, mais son coeur qui battait la chamade s'y refusa et à son tour, elle se précipita en direction du camp à la poursuite de l'apprenti. Le sol glissant de la roche l'empêchait d'atteindre sa vitesse de pointe cependant les postérieurs de son ami se rapprochait petit à petit. A ce rythme elle devrait être capable de le rattraper avant d'arriver au camp si tout se passait sans prob... La petite Fée dérapa dans une flaque d'eau et son corps s'étala sur la roche froide. 

Un long soupir s'échappa de la masse aplatie au sol. 

" C'est de la triche ! ", lâcha-t-elle en se redressant et en reprenant sa course plus lentement.

Fée tout comme Foudre détestait perdre mais plus encore lorsqu'il s'agissait de vitesse ou d'agilité, ce dans quoi elle excellait. Mais lorsqu'elle le vit se démener devant lui pour remporter la victoire, l'apprentie sentit son coeur bondir dans sa poitrine. Jamais elle n'avait pris le temps de l'observer ainsi, en général elle se trouvait devant. Aujourd'hui, elle constatait et reconnaissait enfin les efforts menés par le novice pour tenter de la battre à la course et curieusement, elle aimait ça. 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1891
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre   Mer 12 Nov - 21:39

BREATHE MENUAGE DE FOUDRE
Courir me remet les idées en place. Je ne sais pas vraiment ce qui m'a pris. Je me souviens à peine de ce qui vient de se produire. Je me souviens des teintes orangées et d'ambre que prenaient le ciel après cette tempête dévastatrice, l'éclat lumineux des rochers baignés de soleil. Je me souviens m'être retourné vers Nuage Féerique et de ne pas l'avoir reconnu. C'est étrange, elle était pourtant la même, chaque touffe de poil, le même éclat dans le regard. Et pourtant, elle était différente. J'accélère le pas, le coeur battant à la chamade sous l'effet du malaise qui grandit en moi. Je n'aime pas spécialement me retrouver devant des situations qui échappent à ma compréhension, ainsi je décide de ne plus y porter attention afin de chasser en moi l'impression déplaisante de n'être qu'un gamin qui ne connaît rien aux subtilités des échanges félins. Au moins, je me serai évité les interrogations, souvent déplacées, de l'autre novice, ou alors ses moqueries... Ou pire encore ses câlins dont je me passerais bien! Je vous jure, cette jeune chatte est un total mystère à mes yeux, mais contrairement à tout le reste, je ne cherche pas nécessairement à totalement la comprendre. Les chats sont des êtres souvent trop complexes, et la plupart du temps je n'arrive pas vraiment à les analyser. Un jour, je comprendrai, et ce jour, ma compréhension deviendra autant d'armes pour détruire mes ennemis, ceux qui veulent du mal à mon Clan et aux êtres aimés.

L'ivresse de la course me gagne rapidement, même si muscles et poumons se retrouvent dans un état lamentable après seulement une minute intense de course. J'ai l'impression d'avoir avalé une grande bouchée de cendres. Ma gorge est sèche, ma respiration emballée et mes pattes douloureuses. Mais rien au monde ne me ferait m'arrêter. Pour une fois, j'ai l'avantage sur ma rivale, pour une fois, je pourrais rentrer au Camp avant elle. Quelle sensation grisante! J'adore gagner, il en a toujours été ainsi, et depuis que nous sommes tous passés apprentis, j'ai l'impression que les autres me rattrapent sur beaucoup d'aspects alors que je ne me découvres que faiblesses et vulnérabilités. Pas cette fois. Fée verra comment je travaille fort, toujours, pour honorer ce nom que je porte. Le Nuage qui distribue la foudre, celle-là même qui s'abat sur la terre et fait gronder le ciel. L'intrépide apprenti, prometteur et assuré, qui deviendra nécessairement le plus fervent protecteur de son Clan. La moindre victoire est à prendre car le chemin sera long vers la gloire.

Rien ne semble en mesure de m'arrêter, pas même l'agile Nuage Féerique. Et pourtant, un cri retentit derrière moi, tout comme un bruit sourd, celui d'une chute. Je triomphe un moment. Est-ce possible? Elle est tombée et il ne me reste plus qu'à réclamer mon prix, la victoire tant attendue sur elle? Sitôt je m'en délecte que mes pattes s'arrêtent soudainement dans un dérapé bien exécuté. Les pattes lourdes, je m'approche de la femelle, presque à contre-coeur, malgré l'inquiétude qui a envahit mon regard. Une moue agacée passe contre mes lèvres dignes, se mutant finalement dans un rire quelque peu moqueur.

«Eh bien, il semblerait ma chère amie que tu éprouves quelques problèmes à poser une patte devant l'autre! Il faudra reprendre ton entraînement dès le début. Cours numéro 1: l'art de marcher convenablement. Ça te serra très utile!»

En rigolant, je reprends le chemin du campement en accélérant la cadence, courant presque. Je sais que lorsque Fée m'aura rattrapée, je suis prêt à m'attirer ses foudres. Elle sait de toute façon que j'aime jouer avec la tempête.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Breath me | Nuage Féerique & Nuage de Foudre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Pommes flambées
» Un nuage de cendre et le monde s'affole.
» Quartz nuage
» Recette pour une pate à nuage.
» Nuage radioactif au dessus de la Côte d'Or !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan de la Lune :: Territoires :: Falaise-
Sauter vers: