« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Definition of Destiny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile Sombre
Modo Patatoïde Affectueuse.
Modo Patatoïde Affectueuse.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1946
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Definition of Destiny   Mar 29 Avr - 18:38

Definition of DestinyÉTOILE SOMBRE
Sombre. Sombre est sa démarche entre les hautes herbes. Sombre est son souffle rouillé par la tempête de ses pas. Sombre est son pelage nimbé d’obscurité. Sombres sont ses pattes rigidifiées par l’aspect solennel de son expédition. Sombres sont ses prunelles baignées de l’éclat de lune, deux fentes de peur et de courage mêlés dans un tout nébuleux. Énième dilemme auquel est confrontée la sombre présence qui se glisse entre les pierres argentées de ces plateaux silencieux. Le vent s’est brisé, abandonné à d’autres landes et la nuit est douce dans un calme figé. Calme brisé par l’ouragan présent dans la poitrine de l’être sombre qui continue d’avancer, régit par la loi de ses pattes qui, contrairement à lui, ont abandonné tout doute. Sombre s’avère son humeur alors qu’il lève un nouveau regard suppliant vers la voûte céleste piquée d’étoiles scintillantes. Des acclamations silencieuses qui saluent en cette nuit la démarche qu’il entreprend à leur requête. L’ombre déglutit et s’arrête un moment à l’abri près d’une pierre. La grotte aux mille vies l’attend à quelques pas seulement, pas qu’il se refuse. Encore une fois, le doute et l’angoisse l’arrête et il baisse la tête avec humilité histoire de remettre de l’ordre en lui. Ce débat le brise depuis son départ soudain de son territoire, depuis la visite inattendu de son ancien mentor, depuis la preuve irréfutable qu’il s’agit de lui.

Lui élu. Élu d’entre tous. Un sauveur, un guide, une voix dans les plus sombres des nuits. Un pilier pour les siens, une force quand les mots viennent à manquer, quand l’espoir se montre fuyant. Une résistance, une sagesse dans l’adversité. Voilà ce qu’il doit devenir cette nuit. Voilà ce à quoi il aspire depuis toujours. Un rêve enfoui au plus profond de lui, caché sous des couches d’insécurité et de bêtise. Quelque part, tapi contre lui-même près de ce rocher, il le sent. Que toutes ses angoisses ne font que ralentir sa destinée. Toute tracée dans les étoiles, il est l’Élu et il le sait. Il ferme les yeux, s’autorisant ses tremblements qu’il retient depuis si longtemps et se cale encore un peu plus contre lui-même. Que craint-il? D’échouer. De décevoir. De ne pas se montrer à la hauteur. D’abandonner les siens. De s’abandonner lui-même. De leur faire du mal. Leur faire du mal, jamais. Il ne le pourrait pas. Ils sont sa vie, son univers. Pour les aider il doit se lever. Pour eux et non pour lui. Voilà pourquoi on l’a choisi. Aucune ambition n’entache son cœur, aucune soif de gloire ne l’aveugle. Seule l’angoisse le fige.

Voix dans la nuit, un appel retentit. Près de l’entrée de la grotte aux échos, un murmure a prononcé son nom. Ses pattes s’agitent, le soulève malgré le poids présent sur ses épaules. Il se hisse, se relève. Scrute les environs dans une tentative de distinguer l’auteur de cet appel. Une forme argentée se tient dans la pénombre de l’entrée, immatérielle et translucide, ondoyant dans la brise nocturne. Une beauté extraordinaire se tenant sur quatre pattes fines agiles, surmontées d’un regard intemporel. Contraste saisissant avec l’ouverture abyssale donnant sur un monde tout aussi mystique qu’elle. Ses prunelles d’un bleu tranchant se posent sur celui qui attend en bas, celui qui dans la peur de ce moment redouté semble attendre qu’on change d’avis. On l’a envoyée pour le guider et douce, un sourire étire ses lèvres. L’ombre sent son cœur chavirer devant cette vision du passé qui l’invite d’un demi-tour en direction de la Grotte de Vie. Voilà le moment tant redouté. Il est temps. Plus que temps. Il a déjà beaucoup trop attendu. Une patte se pose devant les autres et il se laisse guider. Les pattes connaissent la voie du cœur. Il ne se le répètera jamais assez.

Sombres sont ses doutes laissés derrière lui. Son entrée dans la caverne provoque un relâchement de ses muscles. Léger. Son souffle reprend de l’assurance. Ses moustaches frôlent une paroi qui guide ses pas. La présence l’a quitté, mais il se sent fort, accompagné. Des centaines d’âmes veillent sur lui, soutiennent chacun de ses pas dans ce dédalle froid et humide. Ensemble, ils sont retiré toutes ses peurs. Son cœur vibre d’une force nouvelle à présent. Il est prêt. Plus prêt que jamais. D’une humilité presque infantile, il se glisse près de la Pierre de Lune, entité céleste et sage qui trône au cœur de la grotte. S’inclinant doucement à ses pieds, il vient frotter son museau contre sa peau glacée. Un frisson violent le parcoure et il se redresse aussitôt, surpris de ce contact. Dans l’obscurité hermétique de la cavité rocheuse, elle semble onduler, comme prise d’un souffle bien à elle, comme… vivante. Il se glisse à son flanc, saisit d’une fatigue lourde et inexplicable. Sa tête alourdie se pose contre le sol et il tente de combattre le sommeil qui s’empare de lui d’un coup de patte. Les ténèbres se referment contre lui.

Ne combats pas. Laisse-toi aller.
Longtemps nous t’avons attendu. Il est temps pour toi.
Ton cœur est pur et sage, mais les doutes l’alourdissent. Tu devras être fort, plus fort que tous. Tu devras rassurer alors que tout crie en toi. Tu devras continuer à te battre alors que la bataille est perdue. Tu devras faire passer le tout avant le toi. Tu ne seras plus qu’une âme étoilée parmi d’autres, détaché privé d’identité aux yeux des tiens et pourtant toujours aussi vivant. Tu seras aimé et adulé, respecté aussi.
Le sais-tu?
Il ouvre les yeux. La pouponnière. L’odeur du lait de sa mère emplit ses narines et il cherche à tâtons l’objet de son désir, la source de sa vie, contre son ventre. Il entend une voix trancher le silence, une voix forte et grave comme le tonnerre et un instant, il a peur. Puis cette voix prend des accents plus doux et il tourne sa petite tête aveugle.

«Tu ne te mêleras pas de leur vie, Griffe de Lierre. Ils ne sauront jamais.»

Sa vision change. La voix de sa mère a disparu pour ne laisser que celle de Griffe de Lierre. Son mentor. Le guerrier le guide dans la forêt de sa démarche silencieuse et il le suit avec maladresse. Alors qu’il s’entortille dans les branches, le vétéran se retourne vers lui pour lui offrir un regard tendre et encourageant, auquel il répond aussitôt de la même façon.

Il a attendu ce moment très longtemps et voilà que ses compagnons scandent son tout nouveau nom. Sombre Nuit. Sombre Nuit. Le regard embué d’émotion il se laisse acclamer en fermant les yeux. Il savoure ce moment, une fois pour toutes.

Colère et peine. Il n’est plus qu’une ombre, ombre de lui-même, penchée sur le corps inerte de son héros. Dans un cri il s’accroche à sa fourrure, le suppliant de revenir, revenir, revenir, revenir…

Incompréhension et douleur se lisent dans le visage de Rose Sauvage. Elle lui en veut. Beaucoup. Il le sait. Il a trouvé une autre façon de composer avec la perte de leur mère et refuse de s’effondrer. Il l’a fait une fois. Il ne peut plus, plus à présent. Il espère qu’un jour, elle comprendra.

«Tu te débrouilles bien, Nuage d’Érable, ne t’en fais pas. Maintenant, écoute-moi. Tu fais un bruit considérable car tu ne sais pas écouter.»

Un énième entraînement avec son apprentie le comble toujours autant de bonheur. Avec patience, il lui indique les techniques qu’il utilise pour écouter le cœur même de la forêt et sourit alors que la jeune chatte réessaie.

«En sécurité… Oui. Même si avec toi, Nuage de Rosée, j’ai l’impression de me frotter au mot «danger».»

Cette rencontre sous le saule, ce moment, en particulier. Pourquoi celui-ci? Il y repense encore. La douceur de leur échange, électrique pourtant. L’admiration dans son regard… Voilà que la vision de son passé s’estompe enfin. Il ouvre les yeux. Autour de lui, tout est baigné de lumière. Y compris lui. Il se relève et attend alors que les voix de son passé coulent en lui. Bientôt, elles ne forment plus qu’un tout, une seule. Étoile Sombre. Dit-elle. Un calme comme il n’en a jamais ressenti s’est emparé de lui. Lorsque la lumière de la Lune se reflétant contre la Pierre s’estompe, il la porte en lui. Ses pas le mènent à l’extérieur. Droit. Fier. Différent. D’un pas assuré, il prend le chemin du retour. Les siens l’attendent.

_________________
Étoile Sombre:
 

Torrent de Foudre:
 

Songe de Brume:
 

Nuage d'Oiseaux:
 

Foi:
 

Nuage de Ronces:
 

Petite Étincelle:
 

Gardien des Flammes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Definition of Destiny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» urgent!!! definition d'un bien culturel
» DEFINITION
» Boujou a toutes et a tous,
» Le Fond de teint Revlon HD photoready
» [Grand Thème] Urbanisme et logement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Terres Libres :: Hautes Pierres :: Grotte de Vie-
Sauter vers: