« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance,

la fin de ma chute. » Valse des Étoiles
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Évaluation ; Le regard vers l'avenir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belle de Nuit
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1916
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Évaluation ; Le regard vers l'avenir.   Jeu 20 Fév - 22:53

Belle de Nuit

Une nouvelle aurore se levait sur le camp renaissant. Assise toute la nuit près de l'entrée, silencieuse gardienne, Belle de Nuit avait surveillé les alentours & les tanières endormies où ses camarades se reposaient. Un bruit de pas venant du tunnel qu'elle gardait l'interpella ; & elle salua d'un hochement de tête le chat qui venait la relever. Fort bien, l'aube était donc levée depuis une heure, les choses sérieuses allaient pouvoir commencer ; une longue journée l'attendait. Elle s'accorda auparavant quelques instants pour passer voir ses chatons endormis, souffler à une autre Reine qu'elle avait un travail important à faire ce jour-là & qu'elle ne pourrait veiller elle-même sur eux ; chose que l'autre accepta avec respect, sachant la guerrière dotée de nouveaux devoirs. Sans rien ajouter qu'un hochement de tête reconnaissant, la guerrière ténèbres se glissa hors de la Pouponnière, regagnant la clairière nimbée par le soleil levant orangé. Un instant plus tard, voici la lieutenante se glissant discrètement dans la tanière des apprentis, veillant à ne pas gêner les autres qui profitaient des derniers instants de sommeil avant que leurs mentors ne viennent, elle alla secouer doucement les deux plus âgées. Ce jour serait un grand jour pour elles deux, celui d'une évaluation qui pourrait être la dernière. Le test qui ferait peut-être d'elles des guerrières dès le soir, planifié la veille avec Étoile Destinée.

- Allez, debout, le ciel est déjà clair. Vous êtes avec moi aujourd'hui, toutes les deux. Allez manger, on se retrouve à l'entrée du camp dès que vous serez prêtes.

* * *

Une heure plus tard, les voici toutes trois en marche vers leur destination commune, qu'elle ne leur avait pas encore communiquée. Cette longue heure, elle la leur avait gracieusement laissée pour qu'elles se préparent entièrement, pour qu'elles émergent totalement du sommeil & manger un morceau, pour qu'elles puissent être d'autant plus efficaces quand il leur faudrait se mettre au boulot. Ce n'était pas n'importe quel jour que celui-ci, après tout, même si elles ne le savaient pas encore ; & elles auraient bien assez à faire à gérer le stress de l'examen pour que Belle de Nuit ne leur ajoute pas en plus le poids d'un sommeil encore trop présent. Elle n'était pas insensible non plus, malgré son masque de neutralité.
Bien vite, la destination qu'elle avait gardée silencieuse devint des plus évidentes ; & le vieux Cerisier ne tarda pas à être en vue. C'est au pied de son tronc centenaire que la guerrière ténèbres s'arrêta enfin, avant de se tourner presque fatalement vers les deux apprenties, qu'elle commença par détailler quelques brefs instants sans rien dire. Nuage d'Opale & Nuage de Rosée. La fille de Ciel de Couleur & la sienne ; étrange ironie que ses devoirs de lieutenante fasse d'elle l'examinatrice de ces deux-là. Nul désarroi pourtant, ni dans son attitude ni dans ses sentiments intérieurs. Pour elle, cela ne changeait pas grand chose, elle saurait se montrer impartiale sur un exercice si banal & théoriquement absolument sans risque.
Presque complice malgré son visage neutre & son regard froid, elle prit finalement la parole, brisant par sa voix claire le silence qui s'était instauré depuis le départ. Silence qu'elle s'était plue à laisser planer, soit dit en passant. Pour qu'elles soient concentrées.

- Voici votre point de départ. Jeunes chattes, aujourd'hui, vous subirez une évaluation ; cela fait bien longtemps que nous n'avons pu jauger l'avancée de vos compétences. Vous connaissez le principe. Tout du long, je veillerai sur vous, mais vous ne saurez pas ma présence. Allez chasser, vous enterrerez vos proies ici, chacune d'un côté du tronc. On se retrouve ici-même lorsque le soleil sera à son zénith. Pour ne pas trop vous marcher sur les pattes, choisissez à l'avance votre terrain de chasse, & annoncez-le. Le test commencera dès que vous serez fixées ; je vous laisse trois minutes.

Tranquille, assise là face à ses locutrices, Night enroula presque nonchalamment sa queue autour de ses pattes. Attendant simplement que le temps imparti s'écoule, que les deux jeunes s'éloignent chacune dans leur direction.

_________________


Journy :
 
Odyssée :
 
Hope :
 
Eclipse :
 
Colombe :
 
Vipère :
 
Hymne :
 
Myriade :
 
Olivine :
 
Plumy :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Coup de Minuit
Habitué-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 19
Date d'inscription : 20/08/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Évaluation ; Le regard vers l'avenir.   Ven 28 Fév - 5:18

Évaluation



Le regard vers l'avenir
Nuage d'Opale



La lune prône dans le ciel et semble règne en reine sur cette nuit calme et silencieuse. Les feuilles d'automne volent avec le vent frais du soir et les animaux de la forêt sont endormis depuis longtemps. Oui, la nuit, on dort. Mais que fait donc cette jeune chatte noire et blanche aux yeux d'opale dans les bois à une heure aussi tardive ?... Elle-même ne le sait pas. Des réponses, c'est ce qu'elle est venu chercher. Ces temps-ci, elle rêve de plus en plus souvent. Des voix. Des voix l'appellent sans arrêt. Ces voix, elle les connaît. Impossible cependant de mettre des noms dessus. Quelque chose bloque son esprit et l'empêche de réfléchir. Elle voudrait bien savoir, pourtant, car elle sent que c'est important. Elle courra à travers toute la forêt s'il le faut mais elle a besoin de se souvenir. Souviens-toi... Souviens-toi... Souviens-toi !
Elle pousse un hoquet de surprise. Ils sont là. Cette chatte tricolore aux yeux opalins, comme les siens, et ce beau mâle roux flamboyant au regard de jade. Ces chats... Elle est sûre de les avoir déjà vu. Puis, un flash lui apparaît et elle se remémore le jour où la Meute est venu dans le camp de la Lune pour former une alliance. Ils étaient là; et ils sont encore là aujourd'hui.
Mais qui sont-ils ?...

Nuage d'Opale se réveille en sursaut. Elle cligne des yeux plusieurs fois et tourne la tête. Un rêve. Elle aurait dû sans douter. Mais malheureusement, elle s'en aperçoit trop tard à chaque fois. La novice soupire. Quand elle ne fait pas de cauchemars impliquant son mentor, ce sont ces deux guerriers qu'elle voit en rêve. Et toujours, toujours elle se demande pourquoi elle les aperçoit, pourquoi ils l'appellent, pourquoi elle se sent attiré vers eux, pourquoi leurs statures imposantes dégagent une certaine chaleur malgré tout. Elle ferme les yeux et tente de se rendormir. Mais même après plusieurs minutes, le sommeil ne vient pas. Ce n'est que lorsqu'elle se cale un peu plus contre la fourrure de Nuage de Rosée qu'elle arrive enfin à se rendormir.

Une patte l'agite doucement. Encore un peu ensommeillée, Nuage d'Opale ne tarde cependant pas à s'ébrouer lorsqu'elle reconnaît la belle reine noire devant elle. Elle secoue la tête et chasse le reste de fatigue pour se gonfler et se tenir bien droite. Elle hoche ensuite la tête et attend que la guerrière soit sortie pour se détendre et faire un sourire remarquable. Elles vont sortir avec la lieutenante ! Quel honneur ! Ne pouvant se retenir de sautiller sur place et de ronronner de bonheur, elle se calme bien vite lorsque ses camarades lui intiment le silence. D'un air désolé, elle finit par sortir et prend une grande inspiration. Aujourd'hui, elle sent que c'est un grand jour qui s'annonce. Elle s'empresse de lustrer son pelage et se dirige aussitôt vers la pile de gibier. En voyant le tas qui commence à se dégarnir petit à petit, elle se promet intérieurement de tout faire pour ne pas revenir les pattes vides.
Elle arrive à trouver miraculeusement un campagnol assez dodu et va dans la tanière du guérisseur. Une fois qu'elle a l'autorisation de ce dernier d'entrer, elle passe la tête par le trou de la tanière et dépose le rongeur aux pattes du guérisseur.

- Bonjour, Nuage d'Opale. Oh, c'est gentil, merci.

Coup de Minuit prend une bouchée du petit animal et se lèche les babines.
Nuage d'Opale soupire de soulagement. Elle vient souvent prendre des nouvelles de Plume d'Or, sa mentor, qui est gravement malade. Depuis quelques temps, la guerrière avait dû être amené d'urgence chez Coup de Minuit et n'avait pas pu terminer l'entraînement de son apprentie. Nuage d'Opale avait donc dû continuer seule, mais cela ne l'avait pas dérangé, trop inquiète de l'état de la femelle bicolore.
Mais par ses nombreuses visites chez le guérisseur, elle a bien remarqué que celui-ci est bien plus mince que le reste du Clan. Il doit pourtant être en meilleure forme, vu qu'il soigne tout le monde, non ? Nuage d'Opale s'est rendu compte ces derniers temps que le guérisseur avait de plus en plus des moments de faiblesse. Elle espère néanmoins que ce n'est que passager et que le mâle noir sera de nouveau comme avant.

- Tu t'inquiètes pour Plume d'Or ?...

Nuage d'Opale sursaute un peu et hoche la tête. Est-il si transparente ? Ou est-ce que leur guérisseur était voyant ?

- Ne t'en fais pas, je veille sur elle. Ton mentor se repose juste à côté. Poussière de Lune est partie lui chercher des herbes pour l'aider à la calmer.

Nuage d'Opale esquisse un léger sourire, reconnaissante. Elle aurait bien aimer voir sa meilleure amie. Depuis qu'elle est devenue une guérisseuse à part entière, Poussière de Lune semblait bien plus impliquée qu'avant. Heureusement, il n'y avait pas de guerre pour l'instant, et les malades se faisaient rares. Mais même si son amie de toujours avait un nouveau rôle plus important, Nuage d'Opale la considérait toujours comme sa confidente. Parler un peu avec elle lui aurait peut-être fait oublier son inquiétude pour son mentor...
Alors qu'elle s'apprête à rejoindre celle-ci pour voir son état, son ventre gargouille soudainement et Coup de Minuit l'arrête.

- Tu veux bien m'aider à finir ce campagnol ? Je n'y arriverai pas tout seul.

La réflexion du guérisseur réussit à lui décrocher un rire mi-amusé, mi-angoissé. En vérité, elle ne comptait pas manger avant de partir à la chasse. Elle avait voulu laisser de la nourriture pour le reste du Clan, stressée à l'idée qu'il n'y en ait pas assez pour tout le monde. Mais c'était comme si le mâle charbonneux avait deviné ses pensées...
La novice finit par s'approcher du guérisseur et par prendre ce qui reste de la proie. Elle remarque bien vite cependant qu'il lui a laissé presque le rongeur en entier et lorsqu'elle semble sur le poids de protester, elle relève la tête et écarquille les yeux en voyant que le guérisseur a disparu. Nuage d'Opale soupire et mange son repas en silence avant de venir se blottir près de Plume d'Or. Sa mentor avait été comme de la famille, pour elle. Ses parents et sa fratrie lui manquent terriblement ; et elle se pose sans cesse de nombreuses questions, sûre et certaine qu'elle n'est pas la seule survivante. Inconsciemment, elle ferme les yeux et plonge dans l'obscurité, comme soudainement transporté ailleurs.
Ce n'est que plusieurs minutes plus tard qu'elle rouvre ses pupilles et se lève, en donna un dernier coup de museau affectueux à Plume d'Or, priant le Clan des Etoiles pour que la guerrière guérisse. Coup de Minuit lui indique qu'il est temps de partir et elle plonge son regard opale dans celui du guérisseur.

- Merci, Coup de Minuit.

Le concerné s'assoit près de Plume d'Or et secoue la tête.

- Mon devoir, Nuage d'Opale, c'est tout ce que je fais. N'hésite pas à revenir la voir, mais cesse de t'inquiéter et surtout ne te néglige pas !

La jeune femelle salue Minuit et sort enfin de sa tanière pour rejoindre Nuage de Rosée et Belle de Nuit. Les trois chattes quittent ensuite le camp vers une destination connue seulement de la lieutenante elle-même. Mais plus elles marchent dans la forêt, plus Nuage d'Opale a des visions de son rêve qui lui reviennent. Elle semble bientôt reconnaître le terrain et accélère inconsciemment la cadence. Elle ne dépasse pas Belle de Nuit pour autant mais trottine à présent tranquillement à ses côtés. Le Vieux Cerisier. Toute amoureuse de la nature qu'elle est, Nuage d'Opale apprécie énormément cet arbre. Son tronc majestueux semble enfoncer ses racines des profondeurs infinies alors que ses branches, quand vient la saison des feuilles nouvelles, laissent virevolter dans l'air ses belles feuilles roses et ses fleurs de la même couleur. Elle est sûre que si ce végétal pouvait parler, il raconterait des tas d'histoires sur les guerriers de jadis, tant il est âgé.
Mais ce n'est pas pour admirer la plante que Nuage d'Opale est venue. Une évaluation. La surprise fait frétiller les moustaches de la novice. Elle s'était attendue à tout sauf à ça, pensant que ce serait Plume d'Or qui lui ferait passer un test quand elle serait rétablie. Nuage d'Opale sent une boule de stress lui saisir le ventre. Elle a un peu peur de mal faire, mais une part d'elle-même lui souffle qu'elle en est capable, et qu'elle doit montrer à Plume d'Or qu'elle est digne de devenir une guerrière accomplie. Elle doit prouver à son mentor qu'elle a été une élève attentive du début à la fin.
Après quelques secondes d'hésitation, elle se ressaisit enfin et prend une grande inspiration.

- Je... je vais aller près de la Colline étoilée, pour ma part. Je ferai tout mon possible pour que Plume d'Or soit fière de moi.

Sur ces mots, Nuage d'Opale se dirigea donc vers la colline qu'elle affectionne tant, adorant par dessus tout contempler les étoiles, dont elle semble si proche lorsqu'elle monte sur le promontoire qui donne l'impression de pouvoir toucher la voûte céleste.
Doucement, sans un bruit, elle marche en zigzaguant pour éviter de toucher les dernières feuilles d'automne qui jonchent le sol.
Tout à coup, elle se stoppe net. Elle ouvre la gueule et tend l'oreille. Une souris. Ses iris scrutent le rongeur un peu plus loin qui gratte le tronc d'un arbre. Nuage d'Opale ne fait aucun geste brusque et s'approche à pas feutré du petit animal. Dans la position du chasseur, lentement mais sûrement, elle s'avance vers sa proie. Mais, au moment où elle allait sauter, la petite souris semble avoir entendu quelque chose au loin. Alors qu'elle est sur le point de détaler, dans un excès de vitesse, trop désireuse de l'attraper, Nuage d'Opale bondit sur sa proie. Malheureusement, le rongeur est rapide, et ne laisse même pas le temps à la chatte de souffler que celle-ci repart déjà à la poursuite de la souris. Dans une tentative presque désespérée, elle sort ses griffes et arrive à les planter dans le ventre du rongeur qui s'arrête. L'apprentie ramène la souris vers elle et lui brise la nuque, en remerciant intérieurement le Clan des Etoiles.

La fille de Ciel de Couleur prend sa proie entre ses crocs et marche vers un trou qu'elle a creusé pour y déposer ses proies en attendant de les ramener au Cerisier. Mais elle tombe par mégarde dans une petite flaque de boue et garde la tête hors de la gadoue pour éviter à la viande fraîche d'être salie. Elle serait assez gênée si elle ramenait une proie sale au Clan !
Elle s'extirpe enfin de la mélasse et enterre sa proie avant d'avoir soudain une idée. Scrutant les alentours, elle s'approche de nouveau de la fange et trempe une patte dedans. Du camouflage ! Mais bien sûr ! Sa fourrure noire et blanche pourrait la trahir !
Sans hésiter plus, elle plonge autant qu'elle le peut et roule pour salir le reste de son corps. Souiller son pelage ne la dérange pas, si cela lui permet ensuite de nourrir son Clan.
De nouveau sur ses pattes, boueuse mais plein d'espoir et d'énergie, Nuage d'Opale reprend ses recherches.


Réalisé par BlueBerry pour Orange



_________________


Minuit a sonné Invité. Maintenant, le monde est à moi.

Coup de Minuit

Spoiler:
 

Merci Miiid !

Coup de Minuit & Nuage Lunaire


Rosée Cristalline


Boule d'Opale ->*Nuage d'Opale* -> Lumière Opaline

Spoiler:
 

Remerciements à Grenouillette pour ses magnifiques créas et à Nuage Lunaire pour son très beau cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3875
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Évaluation ; Le regard vers l'avenir.   Sam 8 Mar - 23:27

N U A G E D E R O S É E





La fin de la nuit approchait déjà lorsque Nuage de Rosée se faufila discrètement dans le tunnel d’ajonc menant au camp. Son pelage de jais était ébouriffé par le vent glacial, un nuage de gouttelettes d’eau sortait de sa bouche à chaque expiration, et pourtant ses yeux opalescents brillaient d’excitation. Il en fallait bien plus pour refroidir son enthousiasme ce soir-là … Ces escapades nocturnes étaient devenues une habitude, un plaisir – une nécessité même. Dès qu’elle le pouvait, elle s’échappait seule à la tombée du jour et ne revenait qu’au milieu de la nuit, et ce dans le plus grand secret. Seule Danse Fantomatique l’avait déjà surprise une fois, même si l’apprentie savait que sa mère se doutait de quelque chose. Mais ce que Rosée appréciait chez Belle de Nuit, c’était la part d’indépendance qu’elle lui laissait. Alors ce fut sans trop de culpabilité que la jeune chatte se glissa silencieusement à l’intérieur de la tanière des apprentis, veillant bien à ne pas réveiller ses camarades. Elle jeta en particulier un regard à Nuage d’Opale, qui dormait d’un sommeil agité et pria pour ne pas la réveiller avant de s’installer à ses côtés, elle-même épuisée par son escapade.
Aussitôt, elle plongea dans l’inconscience.

~ ~ ~ ~

Réveillée doucement, Nuage de Rosée ouvrit les yeux et découvrit le visage de sa mère dans la lumière du matin. Celle-ci adressa quelques paroles que l’esprit embrumé de la novice ne saisit qu’à moitié. « … on se retrouve à l'entrée du camp dès que vous serez prêtes. » Prêtes ? Mais prêtes à quoi ? Déjà, Nuage d’Opale s’activait avec agitation. Sa compagne grogna de mécontentement – sa mauvaise humeur matinale l’ayant déjà gagnée, alors qu’elle était à peine levée. Le manque de sommeil se faisait sentir … Néanmoins elle s’étira, prenant son temps pour délier ses muscles fatigués ; puis, sortant de la tanière, elle fut accueillit par les premiers rayons du soleil de la journée. C’est avec étonnement qu’elle nota les couleurs pastel du ciel … il était si tôt que ça ? Pas étonnant qu’elle se sente épuisée à ce point si elle n’avait dormi qu’une heure ou deux … Cet entraînement matinal n’était pas prévu. Avec un soupir, Nuage de Rosée se dirigea elle aussi vers la pile de gibier et se prépara à la longue journée qui l’attendait sûrement. Nuage d’Opale était déjà partie, mais cela ne la dérangeait pas de manger seule ; au moins pouvait-elle réfléchir calmement et mettre de l’ordre dans ses idées floues. Qu’Opale les accompagne, sa mentor et elle, ne l’étonnait pas plus que ça, dans la mesure où Plume d’Or était souffrante, mais son excitation elle était plus énigmatique … Enfin, pensa-t-elle, elle verrait bien une fois le moment venu.  

~ ~ ~ ~

Une évaluation. Voilà ce que la lieutenante avait préparé pour les deux apprenties ; si sa camarade se montrait à la fois anxieuse et déterminée, Nuage de Rosée elle ne savait que penser. La fatigue lui brouillait l’esprit et elle évitait le regard de sa mère pour ne pas que celle-ci s’aperçoive de son état ; même si elle savait qu’au fond ses efforts étaient vains. Belle de Nuit les avait observé toutes les deux avant de leur expliquer de quoi il en retournait, et sa fille se doutait bien qu’elle n’était pas dupe. Si la longue explication prononcée sur un ton neutre la paniqua tout d’abord, elle se raisonna bien vite. Il ne s’agissait là que d’un exercice habituel, en fin de compte ; à cela près que sa mentor observerait chacun de leurs gestes, et que de leur attitude dépendait leur avenir proche … Un instant, la jeune chatte s’imagina guerrière, et elle comprit l’excitation de Nuage d’Opale. A la différence près que chez elle, cette hâte ne se traduisait que par un léger sourire et des étoiles dans les yeux.

Elle laissa sa compagne choisir son terrain de chasse en première avant de se prononcer. Pour elle, le choix était évident ; si elle voulait faire ses preuves, il lui fallait opter pour la difficulté. C’est donc d’une voix assurée qu’elle annonça sa destination : « J’irai aux Rochers aux Corbeaux. » Une simple phrase, pas de sentiments affichés, mis à part une farouche détermination. Elle se mit en route de son côté en prenant son temps, et arriva quelques minutes plus tard au lieu-dit. Elle savait pertinemment que les proies ne sont pas absentes de cet endroit, mais qu’elles s’y cachaient – encore plus au milieu de l’hiver … Il fallait s’armer de patience. Alors Rosée se coula avec agilité entre les pierres, en tentant de passer inaperçu ; mais sa longue queue resta un moment en l’air, bien visible, et lorsqu’elle s’en aperçut elle pesta contre son oubli. Ce n’était pas avec cette attitude qu’elle parviendrait à devenir guerrière … les proies devaient l’avoir repérée maintenant. Qu’à cela tienne, elle devait essayer du mieux qu’elle pouvait.

Une heure plus tard, elle n’avait attrapé qu’une souris rachitique, sûrement infirme étant donné le peu de réaction qu’elle avait montré lorsque la jeune chatte s’était approchée d’elle et avait maladroitement bondi toutes griffes dehors. Mais une prise était une prise, et Nuage de Rosée la ramena au pied du Cerisier pour l’y enterrer … avant de se rendre compte de son erreur. En faisant un aller-retour jusque là, elle perdait du temps ! Maudissant une fois de plus son manque de réflexion, elle commença à désespérer. La fatigue physique et mentale ne l’aidaient pas, et elle commençait à perdre courage … Ravalant ses larmes de rage, elle se remit en route vers les Rochers en courant à toute vitesse. Une fois arrivée, elle se força à réfléchir calmement. Ramener une seule proie au camp était inconcevable et elle se promit d’y passer la journée s’il le fallait, mais elle remplirait la réserve de gibier honorablement. Alors, la novice au pelage de jais se fondit une fois de plus entre les pierres grises, et attendit son heure. Peu de temps après, un énorme corbeau se posa non loin, ignorant la présence d’un prédateur tout près ... Qui s’approcha à pas de loup, attentive à sa démarche et au moindre de ses mouvements. Lorsqu’elle fut assez près, Nuage de Rosée se ramassa sur elle-même et se jeta sur le volatil, qui eut à peine le temps de déployer ses ailes. Mais l’animal était tellement gros que la novice ne savait par où si prendre, et l’hésitation de ses crocs fut profitable aux serres du corbeau qui s’enfoncèrent dans sa peau et labourèrent son corps. Un cri de surprise échappa de la bouche de la chatte, qui se débattit de plus belle, la gorge de sa proie entre les mâchoires, qu’elle referma d’un coup sec. Un peu secouée, elle fit un pas en arrière et contempla sa prise – avant qu’un sourire vainqueur se forme sur ses lèvres. Il était impressionnant ! Si avec ça, elle n’était pas nommée guerrière dans la soirée …

Petit récapitulatif :
 

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1916
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Évaluation ; Le regard vers l'avenir.   Mer 19 Mar - 14:55

Belle de Nuit
Les deux jeunes femelles une fois parties chacune de leur côté, Belle de Nuit se lève à son tour, tranquille, pour les suivre furtivement chacune leur tour. Observant leurs techniques de chasse, elle note mentalement leurs qualités & défauts, leurs points faibles ou forts, à quel point elles sont touchées par la nervosité ou troublées par leurs émotions. Elle doit avouer avoir grimacé, intérieurement, devant le choix de Nuage de Rosée ; choisir un terrain si difficile pour une évaluation est un gros risque, du genre très quitte ou double. Nuage d'Opale a quand à elle été bien plus raisonnable en se décidant pour un lieu moins hasardeux & plus fréquenté, tout à la fois ; un lieu plus adapté aux circonstances, & moins.. Présomptueux. Oui, il faut bien le dire. Il est clair que la novice sombre cherche là à impressionner, par ses décisions ; mais encore faut-il être à la hauteur.. & surtout avoir de la chance. Car choisir les Rochers aux Corbeaux pour une évaluation, qui plus est une évaluation finale, revient finalement à compter surtout sur la chance pour réussir ; chance d'avoir des conditions favorables, chance de trouver des proies, chance, chance.. C'est un pari risqué. À voir ce qui en résultera.

Évidemment, toutes deux font des erreurs. Tout le monde en fait, même le plus aguerri des chasseurs ; surtout en se sachant observé, jugé. La nervosité des deux apprenties est pleinement ressentie par leur examinatrice, mais elles n'y réagissent pas pareil. Hors, la réaction à ce sentiment est essentielle dans la réussite de l'examen.. Il est évident qu'un apprenti totalement dominé par son stress ne peut passer guerrier ; que ferait-il alors, lors d'une bataille, s'il ne peut pas gérer la seule tension d'une évaluation, hein? Après, l'angoisse peut être simplement due à cet instant précis de l'examen de passage, & être moins gênante en situation réelle. C'est pour s'assurer de cela, que Belle de Nuit a prévu un test secret, qu'elle n'a en rien évoqué lorsqu'elle a énoncé les consignes. Elle va les mettre, tour à tour, dans des conditions "réelles" de danger, & observer leurs réactions. C'est ainsi, & seulement ainsi, qu'elle saura si le stress est réellement un problème paralysant pour les deux novices, ou s'il s'agit juste de l'examen. Car elle va les faire sortir.. Totalement, des conditions dudit exam. Elle va les surprendre, & voir ce qu'il se passe. Elle va leur faire croire à la proximité d'un danger bien réel, interrompant leurs chasses.

C'est par Nuage d'Opale qu'elle commence, après l'avoir laissée chasser quelques temps ; à l'approche de la fin du temps imparti, plus précisément. Progressant contre le vent vers l'apprentie bicolore, la guerrière ténèbres, couverte de boue pour masquer sa propre odeur, est invisible. Mais elle ne compte pas le rester bien longtemps, ça non. Intentionnellement, elle fait craquer une branche sous ses pattes, pour signifier sa présence. Puis elle se tasse derrière l'arbuste près duquel elle se trouve, & attend. Imitant ainsi l'intrusion d'un guerrier ennemi assez peu discret sur le territoire. À voir désormais, comment y réagira la novice.
Quelques minutes plus tard, c'est auprès de sa fille qu'elle répète le même manège, très exactement, pratiquement au millimètre près pour donner aux deux apprenties exactement la même évaluation, les mêmes chances. Qu'il ne lui restera ensuite plus qu'à juger.

Spoiler:
 

_________________


Journy :
 
Odyssée :
 
Hope :
 
Eclipse :
 
Colombe :
 
Vipère :
 
Hymne :
 
Myriade :
 
Olivine :
 
Plumy :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3875
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Évaluation ; Le regard vers l'avenir.   Sam 12 Juil - 21:02

Le reste de la matinée se déroula de manière similaire à son commencement, Nuage de Rosée oscillant entre maladresses et prouesses. Outre une maigre souris et un impressionnant corbeau, elle avait déjà attrapé un lézard – mais était-ce réellement comestible ? - et une deuxième souris, un peu plus présentable cette fois-ci. Légèrement rassérénée par ce retournement de situation par rapport à sa malchance initiale, elle n'en perdit pas pour autant sa détermination farouche. Au fil du temps ses mouvements se firent plus fluides, sa démarche plus silencieuse, et elle parvint à se concentrer malgré la brume qui entourait encore son esprit fatigué. Il fallait qu'elle dépasse ses limites physiques, elle le savait. Être guerrière signifiait aussi cela : mettre de côté sa fatigue, ses douleurs, sa lassitude, pour se donner tout entière à sa tâche.

« J'y arriverai » murmura-t-elle pour elle-même.

Et cette certitude lui insuffla une énergie nouvelle, salvatrice. Elle se sentit déborder de volonté, qui acheva de la rassurer. Ce soir, elle aurait son nouveau nom ; oui, ce soir, ce serait à son tour de se tenir sur le promontoire aux côtés d’Étoile Destinée, à son tour d'être acclamée par le clan avant d'entamer la veillée qui marquerait véritablement son passage à l'âge adulte. Car pour la jeune apprentie, c'était réellement cette expérience solitaire de rencontre avec la nuit, ce partage de silence et de mystère, qui signifiait le plus dans la cérémonie. Cette nuit serait la sienne, et uniquement la sienne – cette nuit serait la plus belle de toutes ses nuits. Plus besoin d'escapade en secret ni d'envolée sauvage pour connaître l'aventure, la vraie. Il suffisait parfois d'une veillée à la belle étoile...

Nuage de Rosée secoua la tête et reporta son attention sur le moment présent, qu'elle avait oublié au point d'être aveuglée par le soleil et surprise par le jour. Le soleil atteindrait son zénith d'ici peu, et l'évaluation toucherait à sa fin ; c'était le moment de faire ses preuves. Elle accéléra le pas, à l'affût de la moindre proie qui traînerait encore dans les environs, mais malheureusement, il semblait que ses cris de tout à l'heure en avaient fait fuir la plupart... mais pas tous apparemment, puisqu'un craquement sourd se fit entendre. La jeune femelle se figea, tous les sens en alerte. Pivotant vers la source du bruit, elle renifla l'air, pour ne déceler qu'une étrange odeur masquée. Elle s'avança alors, à pas feutrée, jusqu'à vaguement distinguer une silhouette féline. A cette vision, son sang ne fit qu'un tour et son pelage se hérissa de colère. Un intrus ! Un intrus était sur ses terres... Aussitôt, elle pensa à cet apprenti du Clan du Tonnerre qu'elle avait combattu une lune auparavant. Et si il s'agissait à nouveau de lui ? Son pelage était indissociable mais ce ne fut qu'une preuve supplémentaire pour Nuage de Rosée. Le roux de l'autre étant bien trop reconnaissable, il l'avait camouflé, à coup sûr... le fourbe ! La novice de jais sentit un grognement sourd monter du fond de sa gorge. Cette fois-ci, elle ne lui laisserait pas le temps de se défendre ; il fallait attaquer juste et fort.

« La dernière fois ne t'a pas suffit, crotte de souris ?! »

Sauf que la dernière fois s'est soldée par une défaite de sa part – mais peu importe, la femelle bondit toutes griffes dehors par-dessus le buisson et atterrit lourdement sur son adversaire. La puanteur lui agressa les narines mais l'idée qu'il s'agisse d'une ruse ne l'effleura même pas. Elle se contenta de planter ses griffes dans la chaire de l'autre pour tenter d'établir son équilibre, et un grognement guerrier rythma ses attaques. Plus que protéger son territoire, sa motivation était claire : blesser son ennemi le plus profondément possible.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Évaluation ; Le regard vers l'avenir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les ports bas-normands tournés vers l’avenir.
» Max - Le passé laisse une trace comme les pas dans le sable, mais c'est vers l'avenir que l'on marche.
» L'avenir va vers les groupes "hétérarchiques"
» Méditation : Tourné vers l'intérieur
» Quel avenir pour le F910 & le F911 ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance, :: JEU. :: Clan de la Lune :: Territoires :: Cerisier Centenaire-
Sauter vers: