« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance,

la fin de ma chute. » Valse des Étoiles
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Patrouille de l'Aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lierre Automnal
Habitué-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 671
Age : 19
Date d'inscription : 28/08/2010


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Patrouille de l'Aube    Dim 10 Nov - 20:55

• LIERRE AUTOMNAL •
¸L'Automne revient ; le monde revit. 
 






Les étoiles.


        Je ne me réveillais jamais après qu’elles aient disparues. Moi, la première levée, depuis toujours, comme toujours et pour toujours. Voilà un moment que j’avais quitté mon sommeil. Sortie de mes rêves étranges et variés, je retournais dans la vie active. Chasser. Combattre. Courir. Renifler. Manger. Grimper. Dormir. Grogner. Râler. Ah oui, surtout râler. Et embêter les petits. Cette vie me plaisait. Je ne m’ennuyais jamais, ou rarement. Mais habituée à être accompagnée, être ainsi seule dans le camp ne me plaisait pas forcément. Je regardais en silence les autres guerriers du Tonnerre à côté de moi, toujours endormis. Un par un. Tous encore enfouis au pays du sommeil. Certains gigotaient tandis que d’autres semblaient presque morts, immobiles grâce à une rigidité incomparable. Je devais sortir. Mon hyper activité ne m’en laissait pas vraiment le choix. En prenant soin d’enjamber chacun, de n’effleurer aucun poil avec ma queue ou mes moustaches, je me dirigeai vers le jour, qui commençait à se lever. Le brouillard environnant démontrait bien l’arrivée « inévitable » de l’Automne. « Inévitable ». Tsss, parlez, Anciens. L’Automne est une belle saison, et ceux qui affirment le contraire ne sont que pessimistes. 




     Enfin, passons. Je trottinais maintenant vers la tanière des apprentis, voir si tous se portaient bien. Si aucun ne s’était fait mutiler ou écarteler jusqu’au sang durant la nuit, s’entend. On n’est jamais trop prudent, n’est-ce pas ? A première vue, tous semblaient en pleine forme, eux aussi perdus dans leurs rêves.  Ah. Encore une journée monotone dans ce cas. Tant pis, j’aurai bien chassé une bête géante tueuse, ça aurait changé des mulots ou de ces idiots de matous du clan de la Rivière. Cela m’énervait, je voulais de l’action. Aujourd’hui, patrouille. A l’aube. Pfff, mais elle arrivait quand l’aube ? Elle était là non ? Il faisait presque jour, il était temps maintenant ! Que faisaient mes compagnons ? Pourquoi ne se levaient-ils pas ? Peut-être que si je miaulais très fort, ils se réveilleraient tous et nous partirions plus tôt. Ce serait bien. Courir dans l’herbe encore humide de rosée était un plaisir étonnant. Sentir les rats et oiseaux tous justes réveillés, trouver des pistes pour partir à la chasse plus tard.  Ou alors, je serais punie et interdite de patrouille. Cette alternative détermina immédiatement mon choix. J’attendrais. Pffff. Je me surpris ensuite à penser à balayer les feuilles tombées dans le camp durant la nuit. Cette dernière avait été accompagnée d’un vent fort, et l’Automne y avait rajouté ses cadeaux. Mais mon étrange flemmardise se manifestait fréquemment pour ces tâches là et rien ne valait la peine que je change de comportement aujourd’hui. Cependant, mon don d’embêter tout le monde ne s’était pas évaporé. Chouette, cela signifiais que j’allais pouvoir l’utiliser. Si je m’avançais vers la tanière des guerriers et que je ne réveillais qu’un seul de mes compères ? Trouver quelqu’un avec qui occuper mon temps avant de partir serait parfait. Il me fallait quelqu’un de gentil, qui ne s’énerverait pas... Sur qui porter mon choix ? Réflexion, réflexion… Un apprenti ? Ils étaient moins rancuniers et moins sûrs d’eux que les combattants, pour la plupart. Je commençais à trouver des chats correspondant à mes critères sélectionnés, lorsque que mes oreilles me prévinrent d’un craquement de feuilles. J’aperçus parmi l’épais brouillard qui s’était levé quatre pattes. Quatre pattes d’un gentil minou, lui aussi prêt à partir en patrouille. Enfin, je n’étais plus seule. Enfin,  j’allais pouvoir partir en patrouille. Mieux encore ou malheureusement, selon le point de vue que je n’avais pas encore choisi, je n’avais pas eu la nécessité de me trouver un compagnon moi-même. Je n’allais pas commencer ma journée en embêtant quelqu’un.

_________________
•Lierre Automnal•

Le Lierre meurt là où il s'attache.



Loon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruse du Renard
Admin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1574
Age : 21
Date d'inscription : 24/08/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Patrouille de l'Aube    Lun 11 Nov - 18:17

Plume de Cardinal



La vie continue. Voilà ce que se répétait la guerrière rousse tous les matins en se levant. Avec son lot de surprises. Mais depuis quelques temps, c'était surtout la routine qui s'était installée. Une routine qui n'était pas sans déplaire à Plume de Cardinal, mais qui semblait trop calme à son avis. Son instinct peut-être lui disait que quelque chose allait se produire. Restait à savoir quoi. Et comme il était impossible de le deviner, autant vaguer aux occupations quotidiennes et ne pas trop se soucier de demain. Encore allongée, la rouquine somnolait à moitié, tandis que la lumière s'infiltrait insidieusement dans la tanière des guerriers. Que devait-elle faire aujourd'hui ? Ah oui patrouiller. N'ayant pas d'apprentis, elle passait la majeure partie de son temps à chasser et à patrouille. Tout ça volontairement, on ne l'y forçait pas. C'était pour se changer les idées, oublier les évènements fâcheux récents auxquels elle pensait dès qu'elle avait un moment de répit. Elle cherchait alors coûte que coûte à s'occuper pour ne pas réfléchir. La nuit, elle ne l'aimait pas. Parce que la nuit, on ne bougeait pas, ne faisait rien, et elle trouvait difficilement le sommeil. Il lui arrivait parfois de revoir Petite Cannelle et Poussière d'Astre. Sur le moment, elle se sentait poussée des ailes. Au réveil, elle tombait de haut, et le manque se faisait encore plus amer. L'aube. Elle l'avait vu apparaître, éphémère, depuis sa litière. En vérité elle ne dormait pas. Elle n'avait simplement pas eu envie de se lever. Elle jeta un regard autour d'elle. Tous dormait. Seule une litière était vide... et il n'était pas compliqué de savoir de qui il s'agissait. Plume de Cardinal avait vu la silhouette de la féline passée plusieurs fois devant la tanière. Plus jeune qu'elle, Lierre Automnal était guerrière depuis longtemps, mais jamais la reine ne lui avait vraiment adressé la parole. En dépit de son caractère  qu'elle jugeait parfois... agaçant, Plume de Cardinal savait que c'était une valeur sure. Ne sachant pas trop qui d'autre devait rejoindre la patrouille de l'Aube, la féline s'étira, bailla puis de leva, suivant le rituel qu'elle effectuait tous les matins.

Sans plus se presser, la tête haute, elle sortit, clignant des yeux à cause du changement de lumière. Elle repéra bien vite Lierre Automnal qui semblait à moitié plongée dans une étrange réflexion. La poussière s'éleva au passage de la guerrière formant de petits nuages qui retombaient aussitôt. L'automne approchait, mais la chaleur était toujours présente. Quelques feuilles colorées reposaient déjà sur le sol. Lorsqu'elle marcha dessus, les oreilles de la guerrière tigrée se dressèrent aussitôt. S'arrêtant à quelques queues de renard, Plume de Cardinal, fit un bref signe de tête. Même si elle était alerte, elle n'était pas des plus agréable au matin, bien qu'elle ne soit pas non plus exécrable.

«Tu t'es encore levée bien tôt Lierre Automnal. Prête pour la patrouille ? Les autres ne devraient plus tarder... ou alors il faudra aller les tirer de leurs litières ! »

Elle accompagna ces paroles d'un sourire chaleureux, puis attendit que les autres arrivent, se demandant où ils iraient précisément... avec les récents événements, surement les Rochers du Soleil.




_________________

Plume de Cardinal

Esprit Ensanglanté

Patte d'Epice

Nuage du Renard

Esprit Nébuleux

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Envol de l'Aigle
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 21
Date d'inscription : 30/08/2013


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Patrouille de l'Aube    Dim 15 Déc - 14:40




© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Patrouille Matinale




Nuage de Pomme cligna des yeux dans le noir. Les contours de la tanières des apprentis se fit de plus en plus clairs au fur et à mesure qu'elle regardait autour d'elle. En baissant les yeux, elle posa son regard sur ses camarades, qui dormaient paisiblement, le poitrail se soulevant au rythme de leur lente respiration. La jeune chatte rousse semblait être la seule réveillée dans cette tanière. Aucun nid n'était vide. Elle posa la tête sur se pattes et ferma les yeux pour tenter de se rendormir, mais elle se rendit compte, après avoir testé plusieurs positions aussi confortables les unes que les autres, elle se rendit compte qu'elle ne retrouverait pas le sommeil. Mais elle ne voulait pas se lever. Elle s'allongea juste, fermant les yeux et philosopha. Enfin... réfléchissait, à toute sorte de choses: à sa famille, ses amis. Elle visualisa des scènes qu'elle avaient vécues où vues les jours précédent et qui l'avait marqué. Elle repensa aussi à cet horrible cauchemar qu'elle avait fait quelques jours plus tôt, quand elle avait vu son père se faire renverser par un Monstre sur le chemin du Tonnerre. Personne n'avait jamais vraiment su comment il était mort exactement. Ce rêve semblait tout de même étrange à la chatte: comment Coeur de Loup n'avait-t-il pas pu détecter la puanteur du Chemin du Tonnerre? Il prenait pourtant le museau à chaque fois qu'on s'en approchait. Sa mère, Lune de Miel, lui avait dit que, ce jour-là, Coeur de Loup avait sûrement la tête ailleurs et n'avait pas fait attention. Ce rêve était peut-être un message de son père pour lui montrer qu'elle n'avait pas à s'inquiéter de comment il était mort. 
Car la rouquine avait des doutes. Elle trouvait bizarre qu'il n'y ait eu aucun témoin de l'accident. Les membres du Clan sortent rarement seul. Même si Coeur de Loup était un des plus puissants et respectés, il était tout de même méfiant. 
Nuage de Pomme remua la tête. Elle doutait trop. Son père n'avait juste pas fait attention. Il avait courut droit devant lui, perdu dans ses pensées, et n'avait pas vu ni entendu le Monstre. C'était tout. 
Maintenant, elle était complètement réveillée, et entreprit de sortir pour se changer les idées. Tout doucement, sans faire aucun bruit pour ne pas réveiller ses petits camarades, elle se glissa hors de la Tanière des Apprentis.
Dehors, l'aube pointait. Il faisait bon, ce matin. Le vent, qui avait pourtant soufflé une bonne partie de la nuit, semblait maintenant s'être calmé. C'était donc une belle journée qui s'annonçait. Ça tombait bien, Nuage de Pomme devait s'entraîner avec son mentor aujourd'hui, et le fait qu'il fasse beau serait d'autant plus motivant. Et puis, si ils chassaient, les proies seraient de sortie et plus faciles à voir. Le soleil projetterait les ombres des petites bêtes qui se cacheraient et l'apprentie n'aurait aucun mal à les trouver et les attraper pour les ramener sur la pile de gibier.
Sauf que, pour le moment, le mentor de Nuage de Pomme dormait. Et la rouquine ne voulait pas le réveiller. Il était rentré assez tard de patrouille la veille et avait surement besoin de se reposer avant d'entraîner sa jeune apprentie. Et puis, la jeune féline ne voulait pas commencer l'entraînement si tôt. Elle aimait bien faire ce qu'elle voulait le matin. Elle aurait pu jouer avec son frère, mais le chaton avait lui aussi besoin de repos. Et puis, elle serait mal vue si elle débarquait dans la pouponnière à cette heure. Il y avait des très jeunes et ils dormaient beaucoup, beaucoup plus que n'importe quel chat. Nuage de Pomme entreprit alors de faire sa toilette. 
C'est alors que des petits mouvements commencèrent à se faire dans le camp. Des chats se réveillaient. Nuage de Pomme reconnu Lierre Automnal et Plume de Cardinal. Les deux chats avaient aussi l'air de s'être réveillés tôt. Ils allaient sûrement partir en patrouille. Puisque Nuage de Pommé n'avait rien à faire et ne voulait pas réveiller ses amis (dans quel cas elle recevrait probablement un coup de patte sur le museau) elle décida de les accompagner. 

" Vous partez en patrouille? Je peux venir? "
 








_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souffle de Givre
Intéressé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 549
Age : 26
Date d'inscription : 03/05/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Patrouille de l'Aube    Dim 15 Déc - 16:34



Nuage de Noix gigotait sur sa litière. Il faisait encore nuit et elle dormait à poings fermés. Plongée dans ses rêves, elle donnait beaucoup de coups de pattes dans le vide.

Elle courait, oui elle courait très vite ! Les feuilles et les branches lui giflaient le visage, lui arrachant quelques poils bruns ; Mais elle s’en fichait, elle courait vers son objectif. Mais… quel objectif ? Nuage de Noix fit un beau dérapage en envoyant des gerbes de terre meuble dans une flaque d’eau. Elle resta là, immobile. Puis elle s’approcha de la flaque d’eau et se pencha par dessus pour regarder son reflet. Ses yeux d’or n’étaient pas comme d’habitude, ils avaient l’air …vieux. D’ailleurs elle avait l’air plus âgée, elle pouvait voir ses muscles gonfler son pelage épais. Elle leva un sourcil circonspect en même temps que son reflet disparaissait. Elle se retrouva dans le camp du Tonnerre, près de la Pouponnière. Elle appela sa mère, en vain.

La jeune chatte se redressa vivement, le cœur affolé. Rah qu’est ce qu’elle était fatiguée de tous ces rêves, ils la fatiguaient plus qu’autre chose, et surtout, ils n’avaient absolument aucun intérêt. L’apprentie s’étira longuement, prenant le temps de détendre chacun de ses jeunes muscles. Elle avait bien grandit ces derniers temps, et son entrainement ne lui laisser aucun répit. Prêle des Champs lui avait fortement conseillé de prendre part à la patrouille de l’aube aujourd’hui, puisqu’elle était absente. La petite chatte termina sa toilette et observa du coin de l’œil Nuage de Pomme qui se glissait déjà hors de la Tanière des Apprentis. Chouette ! Elle n’allait pas être la seule apprentie en Patrouille.

Avec les moustaches frémissantes, Nuage de Noix se leva et sortie également de leur dortoir, en faisant le moins de bruit possible. Il était encore très tôt. Malgré cela, elle fut une nouvelle fois étonnée de la clarté du jour. Nuage de Noix avait vécu les premiers mois de sa vie pendant ce que les autres guerriers appellent l’apocalypse. Du coup, elle n’était pas familière à autant de lumière et un climat si clément. Elle cligna des yeux plusieurs fois avant de finalement s’habituer à la douce lumière de l’Aube. Elle suivit Nuage de Pomme vers les deux Guerrières au centre du Camp. Elle reconnu Plume de Cardinal et Lierre Automnal, la sœur de son mentor. Nuage de Noix se mit aux côtés de Nuage de Pomme.

«  Bonjour à tous ! »

Motivée comme jamais, la jeune Apprentie regardait ses aînées avec un sourire joyeux. Il lui tardait de partir. D’ailleurs elle se demandait quel chemin elles allaient emprunter ce matin. Avec les récents événements, valait mieux bien quadriller le territoire
.




_________________


Spoiler:
 

Spoiler:
 


Merci Nuage de Braise !!!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Lune
Habitué-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 744
Age : 18
Date d'inscription : 04/05/2013


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Patrouille de l'Aube    Mer 18 Déc - 18:47

Feuille Argentée






Je sentis que je remuais légèrement les pattes en me réveillant, et me rappela courir après un merle, que j'aurais bien aimé attraper d'ailleurs, mais tant pis. Je m'étirais lentement dans mon lit fait de mousse et m'assis pour faire rapidement ma toilette. Mon ventre gargouillait légèrement mais je pouvais encore tenir un moment. J'avais sentis un ou deux guerriers bouger de la grotte un peu plus tôt et décida de sortir aussi prendre l'air sans déranger les autres qui dormaient encore comme des mulots. Malgré l'heure très matinale je n'étais pas fatiguée et j'avais envie de me dégourdir les pattes, mes coussinets près à fouler le sol ferme. Je passais la tête près de l'entrée et m'étiras une dernière fois avant d'avancer dehors en secouant ma tête de gauche à droite avec un petit morceau de mousse coincée dans mon oreille droite. J'avais bien envie d'aller faire une patrouille, j’espérais qu'elle ne sois pas encore partie ou décidée. Avait-il déjà du monde ? Je vis alors dans l'épais brouillard plusieurs ombres de chat, 4 exactement, je reconnu l'odeur de Nuage de Pomme, Nuage de Noix, Lierre Automnal et Plume de Cardinal, j'aurais du monde à qui parler et faire plus ample connaissance avec les apprentis. Peut être y aurait-il d'autres chats qui viendront, je marchais lentement vers eux en ondulant ma queue. Une patrouille le matin sans aucun bruit avec la fraicheur de l'automne, rien de mieux avant la mauvaise saison et le froid trop glacial.

-Bonjour à vous ! On dirais bien que j'arrive à temps pour une patrouille.
!

Je baillais légèrement en les regardant un à un, avec un sourire en reniflant l'air humide et frais. Je me rappelais d'ailleurs que je n'avais pas encore trop fait de patrouille, je préférais chasser pour le Clan ou m'occuper de quelques taches. Mais pour une fois je pouvais vraiment faire autre chose. Je frémis doucement avec le museau légèrement refroidit sans bouger.

-Bien dormis ?

Tous avais l'air bien réveiller, le Clan des Etoiles nous avaient encore garder nos rêves, je fermais les yeux quelques secondes et les rouvris en clignant les yeux lentement.


_________________
#99cc00
Apprends d'hier, espère pour demain:
 


#ffffff
Tout est beau, mais peu de personne peuvent le voir:
 


Plune by Mysti et les autres images aussi !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Patrouille de l'Aube
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collection L'aube des peuples.
» Demain, dès l'aube...
» L'état civil de l'Aube est en ligne
» Les messagers de l'aube - BarBara MarciniaK
» (L1) Une petite patrouille de chasse ~ [Poussière PV Forêt]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance, :: JEU. :: Clan du Tonnerre :: Territoires :: Rochers du Soleil-
Sauter vers: