« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De père à fille. [Destimimi.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: De père à fille. [Destimimi.]   Mar 22 Oct - 15:37

« CONTEUR. »
______________
» L'horloge a sonnée. Il est l'heure.
L'heure de dire adieu à mon passé.
L'heure de dire bonjour à mon futur.
L'heure de savoir qui je suis.
Ding, dong. C'est l'heure






Je t'aime maman. J'aurais tellement voulu le lui dire encore. Pourquoi était - elle partie si tôt ? Si vite ? Elle ne m'avait même pas laissé le temps de lui dire tous ce que j'avais à lui dire, elle avait beau m'avoir abandonnée, je savais que c'était pour me protéger, et quand je voyais l'état dans lequel elle était morte, j'avais un pincement terrible au cœur. Pourquoi ? Maman tu me vois de là - haut ? Tu m'entends ? Je marchais, tel une âme errante qui recherche son corps. Je cherchais ma place, mes origines. Qui étaient - ils ? Ces gens qui devait être ma famille ? Voudraient - ils de moi ? M'accepteraient - ils ? Je ne savais pas, je ne savais pas. Je ne venais pas d'ici moi, j'étais d'ailleurs, de loin, de beaucoup plus loin. L'oiseau de métal m'avait emporté loin d'ici naguère, mais à présent j'étais là, sur mes traces, ma vraie place. Le vent soufflait doucement sur mon visage inondait de larmes, depuis quelques jours, je ne dormais plus, je trainais dans les rues, j'attendais que le moment arrive enfin, où je pourrais rentrer chez moi. J'hésitais. Était-ce vraiment une bonne idée ? Et si .. Chut. tais toi. Je baisse la tête, ça ne servait à rien de m'inquiéter.
Je marchais encore, sans m'en rendre compte, j'étais arrivée sur un territoire qui m'étais inconnu, des landes immense s'étendait à l'infini devant moi, c'était à couper le souffle. Mes yeux s'écarquillèrent devant ce spectacle subtil. Merveilleux. Ca devait être un des territoires des quatre Clan. Je m'assieds paisiblement. Là où j'étais, les odeurs étaient bien marquées, ça devait être la frontière. Mais .. Cette odeur .. Je la connaissais ! Ma mère portait la même sur elle juste avant de mourir, peut-être venait-elle de là-bas ? Non, c'était impossible, je ne me rappelais pas de ce territoire, et puis maman avait toujours son odeur sucré d'eau douce des rivières et non pas celle du vent glacial des collines.
Soudain, j'entends des bruits de pas, je tourna ma tête vers la provenance de ce bruits, en bas de la dune d'herbe, un matou noir et blanc aux yeux vert pétillant monte la colline, son regard me disait quelque chose. C'était impossible .. ça ne pouvait être lui ..


« Qui es - tu ? »


Mon accent étrange et mélodieux devait se sentir dans ma voix. Il y avait la peur aussi, et un peu d'espoir .. peut-être que c'était lui dont maman me parlait l'autre jours , juste avant de mourir ? ..

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3968
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Sam 26 Oct - 21:41


CONTEUR ;
De père à fille ♦ ft. Flocon de Neige



Laisse-moi te raconter ma fille
L’histoire d’un homme
Qui voulait être libre


On pourrait appeler ce moment la rencontre. La rencontre de deux êtres qui se connaissent sans s’être jamais vus, deux êtres dont le sang et le destin sont étroitement liés. Un père et une fille, une fille et un père ; qui sait ce que sera leur réaction lorsqu’ils l’apprendront ? Surprise, joie … deuil. Le souvenir de Perle de Neige hantera sûrement leur esprit, planant au-dessus de leurs têtes alors qu’ils se regarderont. Regard vert contre regard vert. Etrange alchimie qui commence par une question : « qui es-tu ? ». Une question pleine de sens aux réponses multiples, complexes, au cheminement tortueux. Que répondre ?

Bonjour, je suis Conteur Céleste, guerrier du Clan du Vent. J’ai rencontré ta mère il y a plusieurs années déjà. Nous étions amoureux, nous nous sommes aimés, et puis nous nous sommes quittés. Alors voilà, je sais que c’est cruel, et j’aurais préféré te raconter une autre histoire, celle d’un couple libre, d’un événement heureux, d’une vie d’amour ; j’aurais préféré ne pas avoir à te regarder avec le voile du deuil devant les pupilles. J’aurais tout donné pour que ta mère survive, crois-moi, et elle serait encore là à nos côtés à nous sourire. Mais à quoi servent toutes ces promesses ? Nous sommes là, c’est ce qui compte. Nous nous sommes trouvés, comme à l’époque ta mère et moi nous étions trouvés.

Oh, t’ai-je dit à quel point elle était belle ?
On aurait dit un ange, je t’assure.
Un ange auréolé de lumière qui illuminait le monde.


Que faisait-il là, muet, devant cette étrangère ? Un autre jour il l’aurait chassée sans ménagement. Un autre jour il aurait défendu corps et âme cette terre qui lui était chère, cet honneur qui lui était propre, cette fierté qu’il portait encore. Un autre jour, oui … mais aujourd’hui était spécial. Aujourd’hui, il rencontrait sa fille, découvrait enfin les traits délicats de son visage, la couleur éclatante de son pelage, l’innocence de sa voix. Son aspect mélodieux aux accents inconnus l’étonnèrent, et plus encore les relents de peur qu’il sentait. Ne l’avait-elle pas reconnu, ou craignait-elle de le connaître ? Pourtant l’évidence était là.

« Tu ressembles tant à ta mère. »

Mais ces yeux si semblables aux miens.
Ce corps si semblable au
sien.
Fallait-il autre chose ?


Ce n’était pas une rencontre, c’était une retrouvaille.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Mer 30 Oct - 10:38

 « CONTEUR. »
Papa c'est toi .. ? Pourquoi tu n'as rien fait hein ? Pourquoi tu n'as pas sauvé maman ? C'est vous qui l'avez tuer, elle était folle d'amour pour toi, folle au point de mourir papa ..
__________
Grandir, c'est pardonner à ses parents. Ma mère m'avait dit ça naguère, je me demandais si elle savait déjà qu'elle finirait par m'abandonner. De toute façon les choses étaient faites, on ne peu pas retourner en arrière.
***
Il était devant moi, statut de glace. Il me regardait, c'était étrange la façon dont il me regardait, je crois que je m'en souviendrais toute ma vie. Ce chat, que je n'avais jamais vue, c'était comme si je l'avais toujours connu, ce regard, c'était le miens, j'avais les yeux fusion. Oui, une fusion entre ma mère et mon père, les yeux vairons. Il me fixait, il semblait concentré sur ses pensées, je me demandais bien ce qu'il imaginait à ce moment là. Puis il brisa le silence, il parla. Ses mots me transpercèrent comme une lame en pleins cœur, elle me brisa de l'intérieur, me ramena à la réalité. Tu ressembles tant à ta mère. Comment connaissait - il ma mère .. ? C'était donc vrai. C'était lui. Papa ? C'est toi ? Pourquoi papa ? Mes mots tournaient dans mon esprit, je comprenais sa langue même si je ne la parlais pas très bien. Le silence ce fit long, encore plus long. Même le vent s'était tu. Il n'y avait rien. Strictement rien. Je devais dire quelque chose, mais quoi ? hey papa salut ! tu vas bien ? Non, jamais, jamais. De un on ne parlait pas comme ça, de deux jamais je n'oserais parler comme ça. Je le regarda un moment, sa fourrure fournis, comme la mienne était un contraste de noir et de blanc, ses yeux étaient vert pâle, exactement comme mon œil gauche. Il était plutôt très séduisant, en même temps maman, belle comme elle était ne méritait pas un chat laid .. Je ne savais pas quoi faire, alors je souris. Ma mère m'avait dit de toujours sourire, pourquoi, je ne savais pas. Ce sourire, fut une illumination, une invitation à ma vie. " Je sais, elle dire moi souvent moi ressemblait beaucoup elle .. elle dire que moi ressemblait aussi à toi .. J'hésitais. Toi être mon père ? .. " Et baam, mon accent étrange mais pas désagréable à l'oreille, plutôt mélodieux, on m'avait souvent dit que quand je parlais, on avait plus l'impression que je chantais. Je ne parlais pas bien .. C'était nouveau pour moi, cela faisait des mois et des mois que je n'étais pas revenus ici. J'étais gênée face à ce grand mâle qui n'était rien d'autre que mon père. Je me détendit quelque peu, je savais qu'il ne me ferait pas de mal .. j'étais sa fille, non ?

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3968
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Sam 16 Nov - 0:19

Silence pesant, lourd de sens. Silence qui s’étire le temps de toute une vie, le temps qu’ils ont manqué ensembles et qu’ils ne rattraperont jamais. Et ils restaient immobiles, comme s’ils s’observaient, comme s’ils se cherchaient, à travers les regards et non plus les mots, parce qu’ils avaient dépassé ce stade-là. Les doutes s’évanouissaient au profit d’une compréhension plus large, plus profonde. Il était son père, elle était sa fille, et cette rencontre relevait de l’inattendu. Alors Conteur, devant l’inconnu, devant l’inconnue connue, retrouvait ses vieux réflexes de guerrier ; il observait, jaugeait, détaillait. Notait avec une fierté intérieure les traits qu’elle avait hérités de lui, la part de lui qui côtoyait encore celle de sa mère. Et puis son sourire fit fondre la glace et l’instant n’en fut que plus parfait ; retrouvant à travers ce sourire sa défunte amante, le guerrier crut revoir Perle de Neige renaître à la vie.

« Je sais, elle dire moi souvent moi ressemblait beaucoup elle … elle dire que moi ressemblait aussi à toi … Toi être mon père ? »

Etrange mélodie qui sortait de sa bouche, pourtant agréable. Conteur s’aperçut alors que, n’ayant pas grandi dans la forêt, il était peu étonnant que son langage fût étranger au sien ; néanmoins il en fut surpris. Et intimement indigné. Comment était-il qu’elle et lui puissent parler un langage différent ? Elle était sa fille, elle était fille de Perle de Neige, fille de la Rivière et du Vent. Elle avait une place en ces terres qui lui revenait de droit. Et cette place qu’on lui avait volée dès la naissance était auprès des siens.

« Oui, je le suis. » Aussi simple que la vérité. Aussi simple à dire. « Et toi, quel est ton nom ? »

Il se sentit maladroit comme jamais auparavant. Les mots s’embrouillaient sur sa langue alors qu’il parlait, indécis, ne sachant comment agir. Il était un guerrier, un conteur, mais un père ? C’était à apprendre.
A découvrir.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Ven 29 Nov - 17:07

« CONTEUR. »
« Oui, je le suis. » Aussi simple que la vérité. Aussi simple à dire. « Et toi, quel est ton nom ? »
C'était une question si simple pourtant. Mais les mots ne sortaient pas. Ils ne voulaient pas sortir. Ils refusaient de se dévoiler. C'était mon père, j'étais sa fille, et il ignorait quel était mon prénom, mon identité. J'aurais pu mentir, m'inventer une nouvelle vie, me créer mon propre univers. Prétendre être quelqu'un que je n'étais pas. Mais comment aurais-je pu vivre dans la perspective que tous ce que je faisais et disais ne viendraient pas de moi ? Non, c'était impossible. Je devais affronter la vérité. Cette vérité qui m'accablait, ce prénom qui me rappelait ma mère. Ce souvenir douloureux qu'était la vérité. Tel une statue de marbre, je fixais ce chat qui prétendait être mon géniteur. Mais cela voulait dire, que lui aussi n'avait rien fais pour que je reste dans la forêt, peut-être même qu'il n'avait jamais été mit au courant. Que devais-je faire au juste ? Me présenter comme ça ? J'étais intimidée par ce drôle de personnage qui représentait mon père.
« Flocon de Neige .. »
J'imaginais bien que mon nom pourrait le frustrer étant donné que c'était similaire à celui qu'avait eu ma mère. Je me demandais bien ce à quoi il pouvait penser à ce moment là. C'était tellement étrange cette situation. Lui, qui était "mon père" et que je voyais pour la première fois de toute ma vie. Et moi qui était sa fille et qu'il apprenait mon existence, ou du moins il la prouvait vraiment .. J'étais un peu pommée là toute seule, comme une gamine, ne sachant que faire. Le stress me serait tellement les côtes que je n'avais même pas remarqué que mes griffes s'enfonçaient dans le sol. J'eu un frisson léger qui me parcouru l'échine.
« Et maintenant ? Moi faire quoi ? »
J'aurais voulu que cette phrase soit prononcé bien mieux, je savais que mon langage était maladroit, qu'il n'était pas très beau, même si mon accent était un peu mélodieux. C'était un peu con de poser une question aussi débile comme ça, mais peut-être que ce père que j'avais tant cherché toute ma vie pourrait m'aider pour la première fois.

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3968
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Dim 15 Déc - 19:11

« Flocon de Neige .. » Ces trois mots eurent sur Conteur l’effet d’un choc électrique. Ce nom … si semblable à celui de la reine défunte, si simple et pourtant si doux. Un nom aux sonorités d’hiver et pourtant si chaud. Perle de Neige le lui avait donné et elle vivait encore à travers lui, empreint de souvenirs et de sourires. Flocon de Neige, tel était le nom de sa fille. Elle qui étincelait de beauté et d’innocence …
Il lui allait parfaitement.

« Et maintenant ? Moi faire quoi ? » Conteur s’aperçut que sa fille était aussi perdue et indécise que lui. Il prit le temps de réfléchir à sa question. Il voulait l’aider du mieux qu’il pouvait. Néanmoins il avait déjà une idée bien arrêtée sur le sujet.

« C’est à toi de choisir, Flocon de Neige, car ta vie n’appartient qu’à toi seule. » Il marqua une légère pause, son regard toujours planté dans celui de sa fille. « Tu peux rester une solitaire si tu le souhaites, mais sache que l’errance n’apporte que solitude et peur ; et nulle part tu ne seras chez toi si tu choisis cette voie. » Il ne voulait pas l’effrayer, simplement lui dire la vérité. Conteur n’avait jamais eu une bonne opinion des chats errants, et la pensée que sa propre fille en fasse partie lui était insupportable. Non, elle méritait mieux. Les liens du sang étaient plus forts que tous les règlements du monde, et Flocon de Neige avait des origines nobles. « Néanmoins … tu as ta place auprès des tiens, au sein du Clan du Vent. »

Il se tut, laissant la jeune reine réfléchir à sa proposition. Il sentait au fond de lui que c’était la seule solution possible pour elle, la seule qui soit véritablement juste et acceptable. Il ferait de sa fille une véritable guerrière du Vent, lui apprendrait tout ce qu’il savait, lui donnerait un foyer et une famille. Mais avant, le chasseur s’interrogea : connaissait-elle seulement l’existence des quatre clans ? Perle de Neige avait-elle eu le temps de l’éduquer ? Il s’assit, entourant patiemment sa queue autour de son corps. Peut-être qu’était venu le temps de l’apprentissage.

« Ta … mère t’a-t-elle déjà parlé des Clans de la forêt ? »


Il est possible que vous cherchiez ceci ...:
 

_________________



Spoiler:
 



Dernière édition par Destinée du Papier Cadeau le Jeu 2 Jan - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Jeu 19 Déc - 17:31


« C’est à toi de choisir, Flocon de Neige, car ta vie n’appartient qu’à toi seule. » Il marqua une légère pause, son regard toujours planté dans le mien. « Tu peux rester une solitaire si tu le souhaites, mais sache que l’errance n’apporte que solitude et peur ; et nulle part tu ne seras chez toi si tu choisis cette voie. »
Je l'écoutais, interdite. Chacun de ses mots étaient important. Vivre seule ? Oh ça jamais. Je préférais encore retourner chez mes maîtres, mais pas vivre en solitaire, errant, sans but précis. Surtout pas moi, j'aimais bien trop la compagnie pour être condamné à vivre seule. C'est à moi de choisir ? Jusqu'à maintenant je n'avais jamais choisis pour moi même. Ca m'avait toujours était imposé. Alors, pourquoi, maintenant je pouvais choisir ? J'étais libre de faire ce que je voulais ? D'aller où je voulais ? Faire ma vie avec qui je voulais ? C'était un choc pour moi de décider pour moi même lorsqu'on avait vécu toute sa vie sous l'autorité de quelqu'un d'autre. Mais c'était moi qui avait choisis de revenir ici, non ? C'était moi qui avait décidé de revoir ma mère, non .. ? Alors, étais - je aussi soumise que j'en avais l'air, ou n'étais-ce qu'une simple illusion ? Je ne savais pas, je ne sais rien ..
« Néanmoins … tu as ta place auprès des tiens, au sein du Clan du Vent. »
Le déclic. Je n'avais jamais pensé au par avant, qu'un jours je me découvrirais un père, que ce père me ressemblait, que ce père était réel, que ce père vivait dans un autre monde, un autre clan, et que ma place était aussi dans ce clan. Pourquoi n'y avais - je pas pensée ? Pourtant c'était si évident, il était mon seul parent restant, le seul être qui pouvait encore marquer ma vie, et je devais aller où maintenant ? Le choix était dur. Le suivre lui, réel. Ou la suivre elle ? Fantôme. Mes racines restaient ancrées dans la rivière .. Je savais que dans ces clans, il n'y avait pas de complicité entre eux, les autres, ce sont tes ennemis. Si je rejoignais la Rivière, mon père, enfin retrouvé, deviendrait mon ennemi. Je n'étais pas plus avancée qu'au début. Toujours aussi perdue. Je ne répondit pas, je ne savais pas quoi répondre, je ne savais pas quoi choisir, je ne savais pas, tout simplement.
« Ta … mère t’a-t-elle déjà parlé des Clans de la forêt ? »
Je le regardais. Des souvenirs remontèrent. Petite chose tremblante dans la fraîcheur de la neige, blottit contre grande déesse blanche. Elle parlait, j'écoutais. Une pointe de tristesse dans sa voix, elle me racontais. J'étais fascinée, comme tout ces chatons des clans. Comme lorsqu'un ancien raconte ses récits fabuleux. Je tendais l'oreille avec une pointe d'admiration qui brillait dans mes yeux. J'oubliais même le froid.
« Un peu .. Vaguement, moi connaître l'essentiel. Quatre clans, Ombre, Vent, Rivière et Tonnerre. Tonnerre vivre forêt, Vent vivre lande, Rivière vivre rivières, Ombre vivre marécages. Ombre être sournois, Vent être audacieux, Tonnerre être courageux, et Rivière être téméraire. Pas plus que ça, savoir aussi chef "Etoile" .. Guérisseurs parlaient étoiles, Apprentis apprendre, Guerrier protégeaient les autres.. Et .. plus bien me rappeler de tout ..  »


_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3968
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Lun 13 Jan - 21:35

Suite aux paroles de Flocon de Neige, son père eut un sourire compréhensif. Le résumé qu’elle faisait était vrai, bien que simplifié ; il remercia néanmoins silencieusement Perle de Neige d’avoir enseigné les bases à leur fille. Tout serait plus simple alors, même s’il lui restait encore beaucoup à apprendre sur leur monde … si elle voulait en faire partie. Car si la jeune reine n’avait pas décliné l’offre de Conteur, elle ne l’avait pas acceptée non plus, ce qui l’inquiétait un peu. Que ferait-il si elle décidait de continuer son chemin seule … ? Il n’était pas certain de pouvoir laisser sa fille s’envoler maintenant qu’il l’avait retrouvée. C’était la chair de sa chair, le sang de son sang … Le sang du Clan du Vent.

« Tu apprendras vite, la rassura-t-il. Car c’est ici-même que tes origines prennent racines, dans la terre meuble et dans le ciel, demeure des Etoiles. Tes ancêtres veillent déjà sur toi depuis là-haut. » Joignant le geste à la parole, il désigna la toison du bout de la queue, ce pendant que son regard perçant ne quittait pas sa fille. Puis après quelques instants de réflexion il se leva et lui adressa un signe de la tête. « Viens, j’ai quelque chose à te montrer. » furent ses seules explications alors qu’il se mettait en marche. Ensembles, ils se murent à travers les hautes herbes, seules silhouettes visibles à des lieux, et traversèrent la lande balayée par le vent. Le paysage désolé qui s’offrait à eux possédait une certaine majesté, sauvage et indomptable depuis des millénaires. « Ce royaume est le nôtre, Flocon de Neige. Notre clan y demeure depuis des générations, et son histoire remonte à des temps immémoriaux. C’est à cette histoire que tu appartiens. » Ses yeux de jade s’égarèrent ensuite le long de l’horizon et rencontrèrent le tracé sinueux de la rivière un peu plus loin. La frontière avec le Clan de la Rivière … ravagé. Le cours d’eau avait débordé, laissant ses berges dévastées et méconnaissables. « Et voici le Clan de la Rivière, le clan de ta mère. » dit-il simplement, une note de tristesse dans la voix.
Les yeux voilés de souvenirs et de regrets.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Mar 14 Jan - 10:04

Dit moi maman ? Qu'est-ce que tu aurais fait si t'étais là ?

Il semblait heureux à me raconter sa vie. Ce à quoi elle représentait, ce à quoi elle servait, ce à quoi elle inspirait. Les clans, les étoiles. Ces petites boules de lumières perchaient sur ce ciel obscur n'étaient donc pas de simple boule de gaz comme le disait certains chats de l'Ancien Pays ? Était-ce réellement des chats défunts venant ce reposer sur la toison argentée ? Intriguais, mes moustaches frémir. Et si ils avaient tords ? Les chats des clans ? Et si c'était les vieux chats fous qui avaient raison ? Que savons - nous vraiment de la vie au delà ? Ils doivent bien avoir une raison de dire tout ça .. Soudain, un souvenir me revint brusquement. Ma mère m'avait dit que les chats obtenait 9 vies, que c'était vrais, que parfois pendant la guerre, un des meneurs pouvait mourir pendant quelques secondes d'une blessure grave et revivre après. C'était vraiment possible ça ? Et si en fait, il n'avait pas réellement neuf vie, si c'était le fait qu'il y croient vraiment qui fait qu'ils aient la force de continuer ? Je ne savais pas, tout cela me laissait perplexe. Une question me titillait l'esprit, je ne pouvais m'empêcher d'y penser, alors, dans un soupire de soulagement, j'osait enfin demander.
" Mais alors, comment font autres chats, ceux pas avoir de clans ? Pas posséder d'ancêtres eux, alors comment eux faire ? "
Je le regardais, comme le défiant un peu du regard, jusqu'où mon père pouvait-il m'expliquer la réalité des choses ? Il ne répondit pas à ma question, peut-être ne l'avait-il pas compris, je le suivit, semblait-il qu'il voulait me montrer quelque chose. Les herbes frôlaient mon pelage, je sentais le vent sur mon visage. Il me présenta son Clan, enfin du moins son territoire, j'observais avec admiration. De vastes landes déserte, juste par endroit, quelques buissons garnis de peu de feuilles. C'était grand, ça me faisait un peu peur, aucuns arbres. Comment faisaient-ils pour vivre sans arbre ? J'étais fascinée. Puis, d'un ton plus neutre, plus nostalgique, il indiqua.
 « Et voici le Clan de la Rivière, le clan de ta mère. »
Je tournais ma tête vers lui, le regardant, cherchant à comprendre le pourquoi de cette soudaine tristesse dans sa voix. Même ses yeux parlaient. Peut-être regrettait-il ma mère ? Peut-être qu'il aurait voulu la voir une dernière fois ? Peut-être l'avait-il aimait ? Une larme glissa sur ma joue, moi aussi je l'aimais. Je voulais honorer sa mémoire, mais comment ? Peut-être qu'elle souhaitait vraiment que je fasse partit de son Clan, mon père serait tellement déçu ... Mais que devais-je faire ?! Je pourrais toujours le voir, non ? C'est possible, puisqu'il allait voir ma mère .. Donc, les amitiés inter-clan étaient donc possible ?
" Père. Si moi choisir rejoindre Clan de ma mère, pourront-nous toujours voir nous ? "
Il y avait une certaine détresse dans mes yeux, comme disant que je devais le faire, mais je ne pouvais pas renoncer à lui, c'était mon père après tout. Ma mère me l'avait caché durant toutes ces lunes, et enfin je le retrouvais et j'avais le sentiment de l'avoir déjà vu, au moins une fois, peut-être avant de m'abandonner, lorsque je n'étais qu'un petit chaton vulnérable, m'avait - elle présentée à lui ? J'attendais sa réponse avec peur, et appréhension, comme si c'était évident.

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3968
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Sam 8 Fév - 23:46

Conteur assista impuissant à la tristesse affichée de sa fille. Elle aussi regrettait la présence de Perle de Neige … et le vétéran s’aperçut qu’ils étaient au moins deux à partager la douleur poignante du deuil. Pendant des lunes il s’était senti plus seul que jamais dans son chagrin, noyé dans la solitude qu’imposait le secret de son amour. Mais maintenant il se découvrait une fille. Flocon de Neige elle n’avait que peu connu sa mère, et son désir de suivre ses traces apparut soudain à travers ses paroles. Rejoindre le Clan de la Rivière … se faire une place là-bas, loin de lui, comme elle. L’idée de la séparation était comme un poignard dans le cœur du vétéran, qui garda le silence. Certes, son propre clan et ce dernier étaient alliés et cohabitaient, mais pour combien de temps ? Comment être sûr que la prochaine fois qu’ils se rencontreraient ne serait pas sur un champ de bataille ? Il ne pourrait le supporter.

« Rien ne m’empêchera de te revoir, ni même le Code du Guerrier et toutes les lois dictées par nos ancêtres. » promit-il à sa fille, et il n’avait jamais été aussi sincère. Il pouvait désormais répondre à la question qu’elle avait posée tout à l’heure et qu’il avait laissée volontairement en suspens. « Tu m’as demandé comment faisaient les Solitaires pour vivre sans la protection du Clan des Etoiles … voilà ta réponse. Sans les règles morales de nos aïeux, ils vivent dans le péché et la décadence. Certains appellent cela ‘liberté’ mais ce n’est qu’un leurre ; sans foi, ils agissent sans honneur, et leur existence se résume à une survie purement animale. Sans la lumière des Etoiles pour les guider, ils marchent dans le noir et s’y complaisent. Mais l’obscurité ne leur est d’aucun secours lorsqu’ils trébuchent et tombent dans le gouffre de la mort. »

Il s’arrêta, conscient de la complexité de ses paroles. Flocon de Neige n’était pas assez mature pour comprendre, sans compter la frontière culturelle qui les séparait. La différence de langage devait aussi l’handicaper dans la compréhension des mots employés par Conteur, et celui-ci s’en voulut aussitôt de son discours passionné. Ses yeux rencontrèrent ceux de sa fille et la détresse évidente qu’il y lisait le heurta de plein fouet. Il se rendit compte que Flocon n’avait pas besoin d’explication, mais d’être rassurée. Alors il laissa un léger sourire naître sur ses lèvres et illuminer tendrement son visage grave.

« Ce que je veux dire, reprit-il, c’est que quoi que tu choisisses, aucune frontière ne pourra plus jamais nous séparer. »

Et dans son regard se lut tout l’amour d’un père à sa fille.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Dim 9 Fév - 8:23

Le soulagement devait se lire sur mon visage quand il murmura ses première paroles. Pour ce qui était des secondes paroles, se fut de la perplexité. Oui, je ne partageais pas son opinion. Ce n'était pas une question de maturité ou d'apprentissage de leurs cultures à eux, non, c'était bien plus vaste que ça. Pourquoi, juste parce que les autres chats ne suivaient pas les croyances des chats des clans, ils étaient condamnés à une mort ennuyeuse et sans "suite". Ca ne pouvait pas être possible. Et les chats des autres pays, comment faisaient-ils si ils ne connaissaient même pas l'existence des clans ? Ce n'était quand même pas leurs fautes ! J'étais persuadée qu'après la mort, chacun suivait ce qui était le mieux pour lui. Et si les chats solitaires avaient leurs propres croyances ? Et si ils suivaient un autre sentier d'étoiles complétement différent ? Je regardais mon père, pensive. Peut - être que parce qu'il avait grandit dans cette direction là, qu'on ne lui avait pas ouvert plus les yeux que ça, qu'il croyait que ses ancêtres étaient les seuls ? Mais moi je savais que c'était faux, du monde d'où je revenais, j'avais connut des Doyens, les Doyens étaient les vieux chats des rues qui mendiaient devant les maisons et vivaient dans des cartons. L'un d'eux, m'avait comptait un jours, que lorsque les chats mourraient, leurs esprit s'envolait vers le monde de l'Au-delà, ou les attendaient leurs familles et amis défunt. Ils disaient que les Grand Ancêtres veillaient sur chacun de nous, et qu'on était soumis à notre destin, que même si la mort d'un chaton était fort triste, ça avait été écrit ainsi.
J'ouvrais les yeux sur une nouvelle réalité, chacun avait ses croyances, sa culture, son destin. Je me demandais si j'allais rejoindre les ancêtres des clans, ou ceux des solitaires lorsque mon heure viendrait. J'hésitais à parler de tout ça à mon père... de peur qu'il ne comprenne pas l'ampleur de la situation. Mais si je voulais pouvoir renouer les liens avec lui, je devais lui parler.

- Tu as tords, enfin moi croire. Les solitaires pas destinés mourir dans dénis .. Comme nous, eux détiennent croyance, et un endroit dans ciel est réservés eux, faut pas croire nos aïeux êtres seuls .. je connaitre des histoires de là d'où moi viens, moi être sûr qu'elles pas fausse, le monde plus grand que ça, il s'arrête pas que .. je cherchais le mot. à nous, même plus cruel des chats arrivent dans endroit lui est approprié, certainement maudit, nous pas mourir complétement, non on meure jamais.

Au fur et à mesure que je re parlais cette langue, les mots me revenaient, c'était ma langue natal, mon accent étrange sonnait comme une mélodie lointaine. Je fixais mon père, cherchant à découvrir ses pensées, mais c'était impossible, quoi que des histoires disaient que certains chats avaient le don d'entrer dans les esprits. Mais je n'étais pas ces chats là, je n'étais que moi, Flocon de Neige, revenante d'un monde différent. Parfois, mon ancien pays me manquait, je repensais à tout mes amis, eux, qui m'avait suivit dans ma croissance. Certains m'avaient ouvert les yeux, d'autre m'avaient trahit, d'autre encore n'avait fais qu'un bref passage. La vie était si étrange, je n'aurais jamais crut revoir mon père un jours, je n'aurait jamais crut avoir un père, bien réel, je pensais qu'il n'était que dans mes rêves, et il était différent de tous ce que j'avais imaginer, il était encore mieux. Dans ses paroles douce et rassurante, je retrouvais le sourire, nous n'allons pas être séparés cette fois ci, personne ne pourrait plus nous séparés. Je lui portais un amour inconditionné de fille à père.

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Destinée
Admin Sherlucky.
Admin Sherlucky.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3968
Age : 20
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Dim 30 Mar - 21:00

Un sourire naquit sur les lèvres du grand guerrier lorsqu’il s’aperçut du soulagement de sa fille, qui prenait peu à peu confiance. Cela se voyait dans son attitude, qui prenait un air plus altier – et la ressemblance avec sa mère en était d’autant plus frappante – et cela se voyait dans sa voix. Sa douce voix aux accents mélodieux, légèrement exotique, qui faisait voyager rien que par la pensée. Sa fille venait de loin, se rendit-il compte, elle avait du voir bien des choses que lui n’imaginait même pas, vécu bien des expériences dont il n’osait pas rêver … Il pensa alors qu’elle avait des choses à lui apprendre, lui l’illustre vétéran, lui qui prétendait tout connaître et tout savoir. A son contact, il apprendrait l’humilité, re-découvrerait la curiosité d’un être à peine né qui découvre tout … Car de professeur, Conteur devenait l’élève, attentif aux paroles de la jeune Flocon de Neige qui lui exposait son point de vue avec ferveur. Elle paraissait intimement convaincue de sa thèse, et ses paroles certes hésitantes prenaient un accent de sagesse inattendue, insoupçonnée chez une si innocente chatte. Elle avait déjà réfléchi à la croyance, à la mort, au destin, toutes ces grandes questions qui occupaient également l’esprit de son père ; et, au lieu de s’offusquer d’être contredit, celui-ci ressentit une bouffée de fierté en l’écoutant parler.

« Peut-être as-tu raison, Flocon de Neige, nous avons encore tant à apprendre … J’ai eu tord de te sous-estimer, après tout tu as vécu déjà tant d’aventures ! J’espère que tu me les raconteras un jour, j’espère que tu pourras me parler plus en détails du lieu où tu habitais avant et de ceux que tu as traversés pour arriver jusqu’ici. » Dans sa voix se lisait un enthousiasme franc, et ses yeux brillaient de curiosité. Ils avaient tant de choses à se dire, tant de choses à vivre ensemble ! Il semblait à Conteur qu’une myriade de nouvelles perspectives s’offrait à eux. Flocon de Neige était un présent du ciel, un cadeau céleste, qu’il devait préserver à tout prix. A nouveau, l’absence de Perle de Neige lui étreint le cœur, mais une nouvelle douceur s’ajoutait à cette douleur. Tout n’était pas perdu, puisque leur fille vivait bel et bien, à ses côtés. Cette fille qui leur ressemblait tant, et qui portait l’héritage de leur amour.

Mais le soir tombait peu à peu sur la lande, étendant ses longues ailes sombres sur le monde. Le visage du vétéran s’assombrit à son tour, comme touché par la tombée de la nuit. « Il se fait tard et mon clan attend mon retour … As-tu fait un choix ? » Son ton se fit soudain plus sérieux, comme empreint de crainte. Il ne voulait pas se séparer de sa fille, pas une fois de plus. Rivière ou Vent, eau ou air … Et si elle choisissait le Clan de la Rivière ? Pour l’instant cela ne serait pas un problème, puisque cette tribu cohabitait avec son propre clan ; mais un jour arriverait bien où la séparation deviendrait imminente, et alors ? Ils devraient se quitter comme ça, sans un mot, se quitter en ennemis ? Jamais. Il ne le supporterait pas, et ferait tout pour l’en empêcher … mais il savait aussi que ce choix appartenait à Flocon de Neige et à elle seule.

Alors il ne pouvait qu’attendre sa réponse, sans un mot, l’espoir au creux des prunelles.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: De père à fille. [Destimimi.]   Mer 14 Mai - 16:36

« Peut-être as-tu raison, Flocon de Neige, nous avons encore tant à apprendre … J’ai eu tort de te sous-estimer, après tout tu as vécu déjà tant d’aventures ! J’espère que tu me les raconteras un jour, j’espère que tu pourras me parler plus en détails du lieu où tu habitais avant et de ceux que tu as traversés pour arriver jusqu’ici. »


J’esquissais un sourire, ravie que mon père veuille entendre mes aventures, je voulais moi-même entendre les siennes, sa jeunesse, son histoire avec ma mère, leurs rencontre, tout. J’étais si curieuse que je tenais à peine sur mes pattes, j’aurais voulu parler maintenant mais je ne pouvais pas, je le voyais dans ses yeux, il scrutait l’heure.
 
« Il se fait tard et mon clan attend mon retour … As-tu fait un choix ? »


J’écarquillais les yeux, terrifiée. Je devais prendre une décision immédiatement ? Non je ne peux pas ! Mes oreilles s’aplatirent sur mon crâne. Que devais-je faire ? Maman aide moi ! Le Clan du Vent semblait être un Clan tout à fait accueillant et réjouissant. Mais je me voyais mal vivre sur des terres aussi vaste, bien que j’avais déjà parcouru des distances valables, je ne pouvais pas, tout simplement. Alors que faire ? Je devais réfléchir, prendre une décision trop hâtive ne ferait qu’entraîner des regrets inutiles. Si seulement je pouvais vivre dans deux clans à la fois. Si seulement je n’étais pas obligé de choisir. Vivre dans le Clan du Vent près de mon père ou alors dans le Clan de la Rivière pour suivre les traces de ma mère ? Ils avaient besoin de moi là-bas, ils venaient de perdre de nombreux guerriers, et j’étais peut-être une source d’espoir comme me l’avait dit ma mère. J’espérais sérieusement pouvoir apporter quelque chose d’utile, mais si ils ne voulaient pas de moi ? S’ils jugeaient que je n’étais pas fiable ? S’ils me traitaient de sang-mêlé. Après mes parents avaient enfreint la loi. Je devais réfléchir.


«  Désolé papa, mais moi devoir réfléchir un moment seule, moi pas vouloir de regrets, attendre encore, moi revenir bientôt, ici, d’accord ? Je t’aime papa, au revoir. »



Sur ces mots, je bondis en arrière, laissant derrière moi ce paysage infini, mon père, mon sang, ma deuxième famille. Je voulais prendre une bonne décision, je voulais qu’on soit fière de moi. Il fallait que j’aille près de la ville d’abord, peut-être que là-bas je ferais la rencontre de quelqu’un qui pourra m’aider…

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De père à fille. [Destimimi.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» père recherche fille née sous x en 1994 à toulouse
» Ma petite sœur (Je vais parler de mon "père" aussi)
» Heidi, la petite fille des Alpes (1974)
» Un femme a été séquestrée 24 ans par son père
» Un père reçoit une contravention pour avoir laissé sa fille uriner sous un arbre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan du Vent :: Territoires-
Sauter vers: