« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je suis fière de toi. PV Cerf.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Je suis fière de toi. PV Cerf.   Ven 28 Juin - 21:29

Il marchait , au hasard sur ce territoire qu'il avait toujours connu. Ce territoire où il avait grandit , ou chaque rochers lui était familier , chaque herbes , une amie. C'était comme si la terre , cette terre , n'était rien d'autre qu'un ancêtre pour lui , un parent qu'il connaissait par cœur. Eclat de Grêle s'avançait avec fierté sur son territoire , la tête haute , le poitrail gonflé , il admirait le beau ciel teinté de rose et de mauve. Il contemplait les nuages qui défilaient vers l'horizon , emmenant avec eux , quelques rayons de soleil. Oh , le soleil , lui qui commençait à décliner , il aurait tant voulu admirer ce spectacle avec quelqu'un , mais il était seul , perdu dans ses pensées , assit sur ces rochers moelleux , il scrutait ce magnifique paysage. Il se disait , qu'il avait quand même de la chance , il vivait dans un Clan , hiérarchisé , avec ses deux fils , il avait de quoi se nourrir et pleins de jolies demoiselles à ses pieds si il le souhaitait. Mais aucune d'entres elle ne réussissait à combler son cœur de bonheur. Pourquoi ? Pourquoi n'arrivait - il pas à aimer ? Pourquoi le Clan des Etoiles lui infligeait - il cette malédiction suprême ? Il voulait faire entrer en lui le bonheur ! La joie de vivre à deux ! L'allégresse des caresses et des ronrons apaisants. Mais non , ils avait fait de lui un Don Juan séducteur. Par bonheur , il avait réussit à obtenir de l'une de ses conquêtes , quelque chose de merveilleux , deux petites choses encore ignorant de la vie , mais tellement importante à ses yeux , ses deux fils , ses deux rayons de soleil , ses deux étincelles , ses deux étoiles. Il s'en voulait de n'avoir jamais aimé leurs mère , une brave guerrière , elle ne méritait pas cela , elle avait du souffrir du manque d'amour d'Eclat de Grêle , mais il n'avait jamais pu se forcer à aimer. Il était comme une âme errante dans ce monde cruel , il regrettait presque sa vie entière , il n'avait pas été beaucoup présent pour ses deux rejetons , fuyant ses responsabilité de père , préférant les prémisses des amours , de la jeunesse. Il regrettait tellement.
Il aurait tellement voulu connaître ses deux fils , et aujourd'hui encore il s'en voulait de ne pas avoir était assez présent pour ses deux chatons. Ils étaient beaux , et pleins de jeunesse. Il était fière d'eux , comme on pouvait être fière de son apprenti , il était fière de ses fils. Le jeune matou se faufila entre les cailloux moussus , quelques brins de mousse s'accrochèrent à sa fourrure délicate , oui cette fourrure si étrange , d'un blanc lacté , parsemé par endroit , de rayures rousse pâle ou grise cendré , comme sur sa truffe , sa queue et ses pattes , il avait hérité d'un merveilleux pelage , mais aussi d'yeux séduisant et manipulateur , ses yeux , d'un vert électrique , de ceux qui vous coupe le souffle en un regard , celui là même qui avait tant bernait les demoiselles sur son passage. Il n'avait presque aucune raison de vivre à présent , il ne lui restait que ses fils et son amour propre. Alors il se glissait sur les rochers , fière , il préférait oublié toutes ses erreurs et ne penser qu'à son présent , il voulait devenir un père , un vrai , un papa tendre et attentionné , un paternel présent pour ses petits , protecteurs , de ceux là qui vous lance un regard emplit de fierté de et reconnaissance. Il aurait tant aimé être avec l'un d'eux à ce moment précis , près de ses fils , ses enfants , sa chair , son sang .. Il s'en voulait , et au fin fond de ses yeux , on pouvait voir des larmes qui commençaient à se former , délicatement sur le coin de ses yeux , elles coulaient doucement sur ses joues de soie , il s'en voulait. Oui , il aurait voulu être un père , un vrai. 

_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Spectral
Curieux-se.
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 379
Age : 19
Date d'inscription : 28/12/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Je suis fière de toi. PV Cerf.   Mar 30 Juil - 19:41


N U A G E . D U . C E R F . Ҩ
..............................................................................................

Ҩ Trottinant joyeusement, Nuage du Cerf venait tout juste de finir de changer la litière des anciens. Tant qu'il le faisait, il était de mauvais poil, tout l'énervait, mais une fois le travail terminé, il était on ne peut plus heureux d'avoir terminé. Il scruta les environs à la recherche de son frère où d'un autre apprenti avec lequel il aurait pu passer le temps, mais ils étaient soit en patrouille, en chasse ou trop occupé pour parler avec le novice. Le jeune tigré se dirigea alors vers les rochers moussus pour se désaltérer. Tout ce boulot lui avait donné soif. Et puis il n'avait rien d'autre à faire. Plus discret, il traversa la clairière, passant par la même occasion devant la tanière des guerriers. Ce qu'il avait hâte d'en devenir un, lui aussi. Dans quelques Lunes, il serait de ces guerriers à qui l'on confie la tête des patrouilles. Il gonfla son poitrail à cette idée puis se mit à marcher fièrement vers les rochers. Il fut soudainement surprit de voir son père errer sur ce territoire.

Ҩ Il eut un mouvement de recul, de peur de déranger le vétéran mais se dit que c'était une bonne occasion pour que l'on parle un peu. Après tout, Nuage du Cerf ne savait pas grand chose de son père. Il n'aimait pas le fait que ce ne soit pas sérieux entre lui et sa mère, mais malgré tout, il restait un de ses deux parents, et il se devait de lui être reconnaissant de lui avoir donné la vie. Discrètement, il s'approcha de son paternel comme si de rien n'était et vint marcher à ses côtés. Après tout, c'était son père, son papa et il trépignait d'impatience de lui raconter son dernier entraînement. Avec un peu de chance, il gagnerait sa fierté ?

« Bonsoir Éclat de Grêle ! J'ai plein de choses à te raconter ! »

[ Excuse - moi, c'est très court et pas génial. En plus je suis très en retard. >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1974
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Je suis fière de toi. PV Cerf.   Sam 3 Aoû - 19:01

« Je sais que j'ai fait des erreurs, mais seras - tu me pardonner ? »






    Il était là. Petit , innocent. A peine plus gros qu'un rat des villes , encore ignorant des choses de la vie. Un enfant. Son enfant. Il eut un mouvement de recul, et le grand guerrier n'eu aucun mal à deviner pourquoi. Il semblait assez timide envers le guerrier. Cela ne l'étonnait pas et l'attristait même un peu. Il ne devait pas vraiment le considérer comme un père mais plutôt comme un guerrier banal étant donné que la mâle blanc rayé n'avait pas était très présent ces dernières lunes qui avaient suivit sa naissance. Me pardonneras - tu mon fils ? Il le fixait avec admiration. Robuste et fière, il semblait frêle. Sous sa fourrure brune tigré commençait à pointer des petits muscles puissant. Un brin de malice éclaira le regard vert électrique du matou. Soudain une voix. Sa voix. " Bonsoir Eclat de Grêle ! J'ai pleins de choses à te raconter ! " Le matou recula quelque peu frustré. Non pas qu'il était mécontent que son fils veuille bien se confier à lui, mais plutôt très surpris qu'il ose le faire, qu'il veuille bien le faire. Pour lui, il avait était un mauvais père envers ses deux rejetons. Enfants de sa chair. Mais peut-être que Nuage du Cerf était prêt à le pardonner ? Après tout, la vie était bien trop courte pour avoir des regrets. Le jeune père esquissa un sourire à son fils puis se rapprocha de lui. Qu'allait bien lui dire son fils ? Il songea à la vie de son petit. Une vie d'apprenti, il se rappelait encore lorsqu'il devait sans cesse changer la litières des anciens et des reines, mais ses moments favoris étaient sans aucun doutes ; les instants passés avec son mentor pour la chasse et le combat. Il avait aussi adoré partir en patrouille. Le souvenir de sa jeunesse lui mit du baume au cœur, il se souvenait encore, lorsqu'il n'était qu'un novice, il faisait sans cesse le fière devant les jolies apprenties pour les séduire, et parfois même devant des jeunes guerrières. Il avait souvent séduit. Son premier amour avait était une chatte du Clan de l'Ombre, une apprentie qu'il avait sauvé durant une bataille du Clan du Vent contre celui de l'Ombre , alors qu'elle avait était poussé violemment au bord d'une falaise et qu'elle s'était retrouvé les pattes arrières dans le vide, il n'avait pas hésité à bondir près d'elle et la hissait près de lui. Elle avait était reconnaissante, lui amoureux. Elle avait était la seule qu'il avait aimé. Il se sentait maudit, comme si le Clan des Etoiles lui même lui avait envoyé un malédiction qui l'empêchait de tomber amoureux. Et pourtant, depuis qu'il avait revu cette chatte, devenue désormais adulte, des fourmillements lui serraient le cœur.





    L'enfant, qui attendait une réponse semblait, quand à lui nager dans la fatigue et le bonheur. Le ton de sa voix avait était des plus joyeux. Ses yeux vert semblable à ceux de Grêle brillait de curiosité, comme si il avait la soif d'apprendre, la soif de vivre. Le savoir. Le guerrier baissa sa tête pour que son fils l'entende puis il lui demanda, sur un ton des plus amicaux, un ton sur lequel aucun autre guerrier l'utiliserait pour s'adresser à un simple novice. Un ton de père à fils. " Ah ! Dis moi donc mon petit ! Si tu savais comme je suis fière de toi ! Tu as beaucoup grandit depuis la dernière fois qu'on s'est parlé ! Alors ton entraînement se passe bien ? Tu sais .. Il marqua une pause. Je sais que je n'est jamais était très présent pour toi et ton frère, et je m'en veux beaucoup, j'aurais voulu être un .. meilleur père pour vous. Mais aujourd'hui je te promets d'être plus présent pour toi mon cher petit , vous êtes tout ce dont j'ai de plus précieux dans ma vie toi et ton frère, sans vous ma vie ne se résumerais plus à rien. " Ses yeux se voilèrent de tristesse. Peut - être qu'un jours tout sera mieux ?


_________________

Merci aux concernés pour ces superbes signatures ** Fou d'amour [/center]
[/spoiler]
Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je suis fière de toi. PV Cerf.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vanessa Chiasson "Je suis fière de mon chum"
» Je suis fière de ma Patate!!
» Des belles victoires à partager
» Je suis fière de mon cheminement - Sophie Pelletier
» Julie Anne Miquelon - "Je suis fière de moi"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: JEU. :: Clan du Vent :: Territoires :: Rochers Moussus-
Sauter vers: