« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance,

la fin de ma chute. » Valse des Étoiles
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bouuarf ! J'ai des tiques pleins les poils ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1970
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Bouuarf ! J'ai des tiques pleins les poils ! [LIBRE]   Mer 15 Mai - 11:59





Poussière de
C
endre.



15 longues années d'existence .. Ou d'inexistence ...

| • Le matou au pelage cendré leva la tête vers le ciel , qui se couvrait d'un fin voile blanc. Ses yeux brillaient dans la pénombre. Il sauta sur l'adversaire , lui arrachant des touffes de poils , ses yeux lancèrent des éclairs nimbé d'argent. Il feula et roula sur le côté , évitant de justesse l'attaque de l'autre félin qui faisait deux fois sa taille. Le guerrier se mit en position de défense , puis lorsque l'autre fonça vers lui , il bondit en avant , basculant le chat brun , qui tomba. Celui ci , se releva , la patte tordue , il poussa un cris de rage et de douleur avant de fonçait vers le chat gris , qui glissa dans la poussière. Furieux , il se releva , et dans un bond majestueux , atterrit sur les épaules de l'ennemi , il lui mordit la nuque de toute ses forces , plongeant ses crocs dans la peau , le sang gicla , le matou hurla de douleur puis s'élança dans les buissons. Fourrure de Cendre regarda le matou de l'ombre s'enfuir à toute vitesse , une onde de fierté le submergea. Il était un guerrier aguerrit , encore jeune et plein de vie , il s'avança dans la bataille , et scruta tout les félins présent , cherchant un nouvel adversaire , une femelle dont l'oreille saignait abondement s'enfuyait à toute vitesse , le matou gris se recula pour la laisser passer , il se percuta dans un autre matou , qui n'hésita pas un moment pour lui sauter à la gorge , prit au piège sous la masse blanche du félin , il voulu crier de douleur , mais aucun son de sortit de sa bouche. La colère l'envahit , il tenta de se dégager , mais rien à faire , l'autre était trop puissant , alors Fourrure de Cendre , fourra ses pattes arrières dans le ventre de l'autre , lui arrachant un cris de douleur , il roula sur le côté et montra les crocs , ses pupilles s'étaient dilatées , son souffle haletant. Il voulu sauter sur le chat blanc , mais un autre mâle lui sauta sur le dos , le stoppant dans sa course , l'ennemi au pelage de neige griffa le museau du mâle gris qui , bloquer sous le poids du chat qui l'avait prit en traître , feula de plus belle. Une belle chatte au pelage roux pâle bondit sur le matou qui bloquait Fourrure de Cendre dans la poussière. Une fois que l'autre matou fut dégagé , Cendre griffa le museau du chat blanc , qui dans un sourire mauvais , esquiva son attaque. Il recula de quelques pas , fixant un endroit autre que le matou gris , et bondit sur celui ci , qui par bonheur réussit à rouler sur le côté à temps. Les deux se battirent , roulant dans la poussière , leurs cris de rage résonnés dans la clairière. Cendre réussit se dégager , et avant même que l'autre pu réagir , il lui arracha un morceau d'oreille avec violence , le sang se mit à couler en flot. Blessé , le chat blanc lança un regard noir à Fourrure de Cendre avant de s'éclipser vers son territoire. Un miaulement rageur résonna dans la forêt , et tout les matous de l'ombre retournèrent sur leurs territoire. Et dans les iris des chats du tonnerre , brillait leurs victoire.
• Poussière de Cendre se réveilla lentement , encore dans l'ambiance de son rêve. Ce moment , cette bataille il l'avait déjà vécut. Ils avaient gagnés autrefois , le matou n'avait alors que quatre saisons , dont 48 lunes. Il s'étira , heureux d'avoir ressentit la fougue et le désir de se battre , pendant un bref moment. Son sourire s'effaça lorsqu'il sentit ses muscles endoloris lui faire affreusement souffrir. Ses articulations lui faisait tellement mal ces derniers temps , qu'il sentait à peine les petites douleurs qu'il avait d'habitude. Il voulu se lever , mais , ni son courage d'autant , ni ses muscles ne lui permit.
Il resta donc là , vautrait dans son lit de mousse , son regard se voila de tristesse , comme le temps d'avant lui manquait ! Les joies de l'amour , le bonheur de l'amitié , la fierté d'être mentor .. Tout lui manquait , il n'était à présent qu'un ramassis de poils et il était seul dans cette tanière. Son ventre se mit à gargouiller , il avait faim , il était seule , il était vieux. Il avait besoin de compagnie , quelqu'un à qui il pourrait raconter ses histoires , mais il était tellement désagréable par moment , que personne ne venait jamais lui rendre visite ..







_________________

il était une fois ... ♥:
 

Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruse du Renard
Admin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1574
Age : 21
Date d'inscription : 24/08/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Bouuarf ! J'ai des tiques pleins les poils ! [LIBRE]   Mar 6 Aoû - 23:34

Nuage du Renard



« Dis-moi, comment c'était avant ? »

Doucement. Concentre-toi. Un pas après l'autre. Non pas si vite... Là c'est mieux. Prêt à bondir ? Maintenant ! Un tourbillon de poussière s'éleva, de petites spirales de particules volèrent pour s'estomper délicatement quelques instants plus tard, laissant apparaître alors le matou roux et sa proie fraîchement tuée. Une souris. Pas très dodue, ni trop maigre. Mais de quoi nourrir un félin. Disons un apprenti. Il savait qu'il devait travailler encore plus dur qu'il ne l'avait fait jusque là. Après l'erreur qu'il avait commise quelques jours plus tôt, mieux valait pour lui de se faire tout petit et se mettre en quatre pour son clan, pour prouver qu'il était un futur guerrier digne de ce nom. Ce qui n'était pas une mince affaire. Il se levait à l'aurore pour chasser ou rejoindre une patrouille puis revenait quand le soleil était haut dans le ciel. Il devait alors attendre que tous soient rassasiés pour ensuite pouvoir espérer manger un morceau. S'il ne restait plus rien, il repartait à la chasse le ventre vide, et faisait de son mieux pour ramener davantage de proies, histoire qu'il lui reste quelque chose à manger le soir. Il rentrait alors à la tombée de la nuit, sa journée n'était cependant pas encore terminé. S'occuper de l'ancien, voilà ce qu'il lui restait à faire. Retirer les tiques. Changer la litière. Apporter de la mousse nouvelle. Autant de tâches ingrates à effectuer, une punition à la hauteur de ce qu'avait fait Nuage du Renard. Pourtant, il avait juste voulu voir ce qu'il y avait de l'autre côté de la rivière. La prochaine fois, il saurait que pour éviter une lune de calvaire, mieux vaut s'abstenir. Il attrapa la souris, dont le corps sans vie était étendue devant ses pattes, se retenant pour ne pas croquer à pleine dent un bout de la chair qui lui faisait tant envie. Il ravala sa salive puis trotta en direction de la combe sablonneuse pour aller déterrer une pie qu'il était parvenu à tuer. Arrivé au camp, il courut ventre à terre vers le tas de gibier pour y déposer son butin. Ceci fait, il coula un regard vers la tanière sombre des anciens, où perçaient avec peine les rayons du soleil. Il émis un soupir silencieux, puis d'un pas plus lent, se dirigea vers l'entrée de la grotte, la souris, qu'il venait d'attraper, pendant dans sa gueule. Il pénétra silencieusement dans l'antre lugubre, d'un pas presque craintif. Il savait que parfois les anciens avaient réputation d'être très ronchons. Jusque là, il n'avait jamais vraiment parlé à Poussière de Cendre. Cela faisait seulement 4 jours qu'il s'occupait de lui, et à chaque fois qu'il était venu, l'ancien dormait d'un sommeil agité. Ce fut encore le cas aujourd'hui. Sauf que cette fois-ci, il allait devoir attendre qu'il se réveille car son mentor lui avait dit que l'ancien s'était plaint des tiques. C'était donc à Nuage du Renard d'y remédier. Il déposa le gibier dans un coin, et attendit. Quoi ? Un geste de l'ancien, qui signalerait qu'il était éveillé. Le rouquin l'observa d'un œil curieux, tandis que Poussière de Cendre semblait marmonner des paroles. Par moment ses pattes étaient agitées d'un vif mouvement pour retomber aussitôt sur le sol poussiéreux.

Il doit vraiment s'ennuyer, tout seul, ici. A sa place, je deviendrai fou. Et puis avec les récents évènements, je doute que les guerriers aient eu le temps de le visiter. Je me demande même s'il est au courant de ce qui s'est passé dehors ces dernières lunes. Alors que l'apprenti s'interrogeait, il fut sorti de sa rêverie quand plusieurs mouvements venant du vieux mâle s'enchaînèrent. Il sortait peu à peu des bras de Morphée. Le jeune félin attendit un moment qu'il trouve ses repères, ne voulant pas le brusquer et se faire chasser par la suite. Quelques secondes s'écoulèrent et l'apprenti décida finalement de signaler sa présence d'un faible raclement de gorge. Les oreilles de Poussière de Cendre semblèrent tressaillir, mais il ne se tourna cependant pas vers Nuage du Renard. Sans se laisser abattre, le rouquin s’avança vers lui en poussant la proie du museau. Il déclara alors d'un ton neutre.


« Tiens, je t'ai apporté ça. Si tu en veux plus, je peux y retourner, mais il se peut qu'il n'en reste plus. Dans ce cas, je devrais retourner chasser, mais je ne garantis pas que tu auras quelque chose avant l'aube...  »

Aucune réaction à priori. L'avait-il seulement entendu ? Ou n'avait-il rien à ajouter ? Ou l'apprenti avait-il enchaîné les mots qui vont suivre trop rapidement ?

« Rosée Cristalline m'a dit que tu avais quelques soucis avec des tiques, c'est bien ça ? Je peux faire quelque chose pour t'aider ? »

L'apprenti s'assit lentement, attendant une réponse qui ne saurait tarder de l'ancien. Ce dernier ne s'était toujours pas levé et restait couché sur son lit de mousse. Nuage du Renard ne voyait donc que son pelage couleur cendre, qui lui avait certainement valu son nom. De dos, il ne pouvait voir ses yeux. Pourtant, il savait qu'il était éveillé. Sa queue s'agitait par moment. Malgré ses poils emmêlés et son corps étendu telle une vieille carcasse, le félin imaginait parfaitement ce tas d'os aujourd'hui rouillé, se dresser dans la forêt, de puissants muscles saillants roulant sous sa fourrure grise. Par son aspect décharné, il lui inspirait la pitié, mais également le respect. Le respect pour un ancien combattant, qui avait bien changé depuis, mais qui avait servi son clan comme personne. Des cicatrices de tailles différentes étaient parsemés le long de son dos, souvenirs des batailles ancestrales auxquelles il avait participé. Chacune racontait une histoire. Oui, cet ancien, pour Nuage du Renard, c'était un véritable livre, dont la couverture était visible mais le contenu invisible. Invisible si l'on ne prenait pas le temps de rester en sa compagnie. Car le rouquin en était sur, ouvrir un tel livre ne serait pas si compliqué et les merveilles qu'ils regorgent valent parfaitement le détour. Il attendit alors patiemment, sachant qu'avant cela, il devrait se plier aux volontés de Poussière de Cendre. Seulement après, peut-être, aura-t-il l'occasion de discuter un brin avec lui...

_________________

Plume de Cardinal

Esprit Ensanglanté

Patte d'Epice

Nuage du Renard

Esprit Nébuleux

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flocon de Neige
Fidèle.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1970
Age : 19
Date d'inscription : 13/02/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Bouuarf ! J'ai des tiques pleins les poils ! [LIBRE]   Mer 7 Aoû - 16:51

 Poussière de Cendre.
 | Quand le passé te manque, pense au futur, tu verras il te manquera encore plus.

Alors que le matou gris patientait, masse grise, sur sa litière. Un jeune petit chat attendait doucement près de lui. Malgré son vielle âge, il n'avait eu aucun mal à reconnaître le novice roux du Clan. Nuage de Renard, fils de Plume du Cardinal et petit fils de Tache de Lion. Un sourire se dessina sur son visage ridé quand il repensa aux deux femelles. L'une morte, l'autre encore en vie mais adulte depuis bien longtemps. L'ancien fit mine de l'ignorer un moment. Le chaton s'approcha furtivement de lui et posa un petit rongeur à ses pattes.
« Tiens, je t'ai apporté ça. Si tu en veux plus, je peux y retourner, mais il se peut qu'il n'en reste plus. Dans ce cas, je devrais retourner chasser, mais je ne garantis pas que tu auras quelque chose avant l'aube...  »
Bien maigrelet .. Songea l'ancien en dévisagent un moment son repas. Mais bon, c'est mieux que rien. Il hésita à envoyer une seconde fois le jeune novice dans la forêt, plus par sadisme que par nécessité. Il voulait faire endurer aux autres, ce que lui même endurait. La douleur, la solitude. Mais il n'était pas comme ça, ce n'était pas un chat recherchant à faire souffrir les autres. Bien que le temps de sa gloire lui manquait, il devait bien laisser sa place aux autres .. Pourquoi pas lui ? Peut-être que si il lui apprenait les bienfait d'être un bon guerrier, le petit pourrait suivre ses traces. Il dévora son maigre repas puis poussa la carcasse du rongeur en avant et ferma un moment les yeux, savourant la douceur de sa litière qui avait était changée quelques heures avant. Il ne réagissait pas aux paroles du petit, alors celui ci continua.
« Rosée Cristalline m'a dit que tu avais quelques soucis avec des tiques, c'est bien ça ? Je peux faire quelque chose pour t'aider ? »
Rosée Cristalline .. Qui est-ce déjà ? Ah oui c'est vrai, la petite guerrière blanche aux yeux vairons qui attend des chatons de Sombre Nuit. L'ancien avait beau rester vautré dans sa litière à longueur de journée, il savait tout sur tout le monde. Comme le fait que Nuage du Renard avait commis une erreur quelques jours plus tôt, et bien d'autres choses encore. C'était tous ce qu'il lui restait à faire .. écouter les autres .. Il soupira un moment puis lança un regard entendus vers le petit chat, lui montrant d'un geste de la queue où se trouvaient ces misérable bestioles. Il sentit alors l'odeur désagréable de la bile de souris et faillit vomir. Il grommela quelques paroles vulgaires. Le désir de lui parler était fort, mais il avait peur que le chaton le prenne pour un faiblard. Il ferma les yeux et retomba dans un sommeil léger, les images de son rêve précédent lui revinrent en tête et il se réveilla en sursaut. Alors que le chaton roux s'apprêtait à partir, le matou se leva de sa litière et se posa lourdement, l'arrière train sur le sol. " Attend petit ! " Il attendit que celui ci l'eu rejoint. Puis doucement continua. " Tu veux que je te raconte une histoire de mon passé ? Ca fait tellement longtemps que personne ne m'a adresser la parole .. Et comme tu as bien prit soin de moi, je me dit que je peux bien t'offrir un peu de repos avant que tu repars à tes occupations ! Je suis au courant pour ta petite escapade hors du clan .. Vas - y allonge toi là et écoute." Il n'attendit même pas que l'autre lui dise oui ou non, il avait juste besoin de parler. De raconter.

" Autrefois, j'étais connu pour ma beauté et ma force, je n'étais pas ce vieux ramassis de poils, je m'appelais Fourrure de Cendre, j'ai choisis de changer de nom car l'ancien faisait resurgir trop de souvenirs .. Beaucoup de guerriers m'enviaient et j'avais beaucoup de prétendantes, toi aussi tu connaitras ça ! Avoir pleins de jolies femelles à tes pattes .. Cependant, il n'y en avait qu'une dont je suis tomber amoureux, elle se nommait Jolie Frimousse, son pelage était aussi argentée que les écailles des poissons et ses yeux aussi bleus que le ciel en été, elle aussi avait beaucoup de joli minet à ses pattes, mais elle m'avait choisi moi. Soudain, il n'était plus le vieux Poussière de Cendre, il avait était comme projeté dans le passé, il revoyait encore sa belle près de lui. Nous avions commençait à nous fréquenter en cachette, nous ne voulions pas de fauteur de troubles dans notre relations, puis on avait décider d'annoncer à notre chef qu'on avait décider d'être ensemble. On était heureux. Malheureusement, elle mourut en mettant au monde nos chatons, deux petits chatons morts au combat tout les deux il y a longtemps. L'inconvénient à être vieux, c'est qu'on voit mourir tout ceux qu'on aime. Je suis re tombé amoureux suite à Jolie Frimousse, une jolie guerrière rousse pâle aux yeux vert absinthe, je vais même te dire un secret, il murmura, elle n'était pas du Clan, ne t'inquiète pas, c'était il y a bien longtemps, elle était du Clan de l'Ombre. Un jours, alors qu'une bataille faisait rage entre le Clan du Tonnerre et celui de l'Ombre, je combattais vaillamment contre un matou tigré, et alors qu'il s'enfuyait loin, un matou blanc neigeux me sauta sur le dos, un autre le rejoint, je me retrouva vite coincé ! Je n'arrivais plus à rien faire, mais ma belle Feuille d'Automne vint à mon secours, elle me débarrassa de l'un de mes assaillants, me laissant seul avec le matou blanc, j'étais tellement furieux que je lui arracha un morceau d'oreille ! Suite à la trahison de Feuille d'Automne, elle fut bannis de son Clan, elle dû même laisser ses chatons avec le Clan de l'Ombre ! Ses chatons, qui étaient aussi les miens, elle me l'avait dit quelques jours juste avant la bataille, j'avais était tellement heureux ! Mais personne ne devait le savoir .. Maintenant tu sais que quelques guerriers du Clan de l'Ombre sont mes descendant  .. Suite à son bannissement, je ne l'est plus revue, jusqu'au jours où j'ai trouvé son corps à la frontière du Clan, elle venait de se faire heurter par un monstre .. J'ai eu beaucoup de chatons dans le Clan, avec beaucoup de femelles mais il n'y en avait eu que deux que j'avais aimé. Je me demande encore qui sont les enfants de mon ancienne compagne au Clan de l'Ombre .. Il eu soudain une idée. Dit moi Renard, ça te dirait d'enquêter pour moi à la prochaine Assemblée ? Moi je ne peux pas trop me déplacer, je ne sais pas si je viendrais et même si je viens les autres se douteront de quelque chose si c'est moi qui leurs demande .. Tu n'auras cas juste trouver qui avait pour mère ou grand mère Feuille d'Automne .. Ca te tente ? Tu n'es pas obligé et je comprendrais que tu refuses, mais j'aurais tellement voulu connaître mes enfants ou arrière enfants avant de mourir .. Tu sais, moi à ton âge je faisais tellement de bêtises qu'une fois j'ai dû être punis d'entraînements pendant au moins 2 lunes entière ! J'étais allé explorer les terres du Vent et j'avais attraper un lapin là-bas, les guerriers de mon Clan étaient tellement en colère qu'ils ont réclamés que je me fasse punir très sévèrement et ils ont réussi ! C'était un vrai calvaire pour moi de m'occuper des anciens de mon Clan ! Je comprends que ça ne t'amuses pas du tout de t'occuper de moi et je ne t'en veux pas, ça doit être pénible !

Un grand sourire béat se dessina sur son visage, il était heureux. D'avoir vidé son gros sac, et encore il n'avait raconter qu'une toute petite partie de sa très longue vie, il avait peur d'ennuyer le jeune matou avec ses histoires.

_________________

il était une fois ... ♥:
 

Merci Ruru ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bouuarf ! J'ai des tiques pleins les poils ! [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes produits artistiques détournés en cosmétiques
» Le dépistage de maladies génétiques rares : sujet de mémoire orthophonique
» De retour de Londres, des etoiles pleins les yeux... EDIT PHOTOS
» pleins d'autres questions sur les compatilités
» Epilation (Poils)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Aujourd’hui sera mon dernier jour d’errance, :: JEU. :: Clan du Tonnerre :: Camp-
Sauter vers: