Welcome to the New Age


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier entraînement. [PV. P.Étoiles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Premier entraînement. [PV. P.Étoiles]   Jeu 7 Mar - 0:02

Nuage Idyllique

L'aurore est levée. Mes deux prunelles s'ouvrent lentement sur ce monde si fade. Je pris quelques instants pour humer l'air humide qui m'apporte l'odeur réconfortante de ma soeur. Cela faisait une journée seulement que j'était devenue apprentie avec Nuage de Légende. La chance m'ayant favorisé, j'ai désormais le privilège exquis d'avoir notre meneuse comme mentor. En plus d'être une femelle, elle me procurera un entraînement sérieux. Je pousse un soupir qui embrume ma vision et étire mes membres ankylosés. À l'extérieur, un zéphyr glacial ébourrifi mon pelage fauve et me fait frissoner. Je regarde les guerriers s'activer, mes pensées bouillonent. S'ils ne traînaient pas, s'ils feraient correctement leur devoir le Clan ne manquerait pas d'autant de gibier. Eux-mêmes ont faim, alors pourquoi est-ce qu'ils n'ont pas la présence d'esprit de ne pas s'attarder sur n'importe quoi ? Quant à moi, je n'attends pas par choix, car plusieurs frissons me secouent et mon cerveau ne me demande que d'aller chasser, courir. En bref: Bouger. Mais je lutte contre ce désir si ardent de retourner dans mon monde. Sentir la bise dans mon pelage, la poudreuse sous mes pattes. Mais les consignes sont claires, je dois attendre mon mentor pour m'entraîner. Outre mes coussinets gelés, mon impatience qui me fait trépigner, un point attire mon attention. Mon amie qui rit avec un mâle, qui lui semble bien en train de la draguer. L'envie de lui sauter à la gorge me prend, mais je me retiens. Qu'aurai-je comme conséquence si j'attaquais un pair ? Ceci est un mystère que je ne percerai jamais, bien heureusement.

En quelques mouvements, je suis près de l'entrée de la tanière de la souveraine de mon clan. N'osant pas la réveiller pour demander un entraînement, je m'assied sur le côté droit de l'entrée. La pierre froide et lisse sur mon flanc me donnait encore plus envie de me réchauffer. Je fut tiré de mes pensées par cet étrange grondement sourd que produisit mon ventre. Sans plus attendre, je m'élançai fougueusement vers le tas de gibier. Je frène brusquement pour éviter de me retrouver cul par-dessus tête. Je cherche des yeux une mince proie et m'arrête sur une petite souris. Je l'avale en quelques bouchées et me lèche les babines. Sur ce, mes pattes insuffisament échauffées, je repars en courant vers la tanière.

Mes griffent crissent sur le sol givré, mon corps entier biffurque durement vers la droite et je me retrouve au sol. Inquiète, je secoue mon pelage enneigé et me relève. Les yeux intrigués de ma meneuse sont posés sur moi. Ce n'est pas tout les jours qu'elle voit une jeune apprentie manquer de peu de renverser sa chef. Embarassée, seules quelques paroles sortent de ma geule:

« - Je... Heum... Je suis désolée... Je revenais de prendre une mince proie pour me rassasier avant l'entraînement, et comme j'avais froid, je me suis dis que courir pour revenir à l'endroit où je vous attendais ne ferais pas de mal à personne... »

Je baissai les yeux, honteuse. Même ne croyant pas au Clan des Étoiles, le Code du Guerrier restait une priorité, de même que la hiérarchie clanique. Enfin, bon, cela reste étrange mais nécessaire pour vivre dans un Clan. Et j'étais fière d'être dans celui du Vent. Nous n'étions pas aussi puissant qu'ils le croyent, car la réalité n'est autre, mais j'avais confiance en chaque femelle qui peuplait mon clan.


Revenir en haut Aller en bas
Princesse Pirate
Habitué-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 20
Date d'inscription : 03/12/2010


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Premier entraînement. [PV. P.Étoiles]   Lun 11 Mar - 19:13

PLUIE D'ÉTOILES


« Si les liens peuvent permettre de grandir, de devenir plus fort, alors tu serai une véritable guerrière. Mais quand ils viennent à se déchirer, à s’effiler d'une façon ou d'une autre, ils te détruisent, ils t'enveloppent de jais. Tout sentiment vient alors tournoyer autour de toi, comme un corbeau autour de sa proie.
Et pourtant, rien n'est plus beau qu'une renaissance, comme celle du phœnix de ses cendres, où celle de l'oiseau qui perce sa coquille. »


Elle se réveille en sursaut, une pensée lui revenant. Depuis que le Soleil ne vient plus chatouiller son visage avec douceur, elle perd la notion du temps.
Elle émerge de son profond sommeil, battant des cils et sortant la truffe de ses longs poils. Il ne lui faut que très peu de temps pour qu'elle se hisse sur ses pattes et entreprenne une toilette soignée. Enfin, elle se hâte et sort de sa tanière, sous ce même duvet de jais. La femelle pose une patte, délicate, sur les herbes de givre. Soudain, un éclair aux nuances fauves se renverse dans un bruit sourd, et manque de la heurter. Surprise, elle incline sa tête sur le côté, dévisageant le félin qui vient de s'ébrouer sous son museau. Deux iris, aux teintes différentes, qui marient avec perfection le bleu céleste et le vert absinthe la fixe alors, luisant d'une profonde désolation. Le fin visage qui se dessine n'est autre que celui de sa propre apprentie, qui, sur la seconde même, se relève, la honte se lisant.

- « Je ... hum ... Je suis désolée ... Je revenais de prendre une mince proie pour me rassasier avant l'entraînement, et comme j'avais froid, je me suis dis que courir pour revenir à l'endroit où je vous attendais ne ferais pas de mal à personne ... » Bégaie la jeunette.

Amusée, la meneuse agite les moustaches, laissant un petit ronronnement s'échapper. Puis, elle pose sa queue sur l'épaule de sa novice, au somptueux pelage basané strillé de mordoré et de quelques touches perle.

- « Ne t'en fais pas, je doute fortement qu'on t'arrache la fourrure pour avoir voulu te dépenser. » Miaule – t – elle en accrochant à ses lèvres, un sourire.

Sur ces paroles, Pluie d'Étoiles l'invite d'un signe à la rejoindre sur la douce inclinaison qui marque la sortie du camp. Une fine bruine s'écoule soudain, bercée par un puissant mistral. La lande encore couverte de rosée matinale se tapisse d'eau. Mais que leur vaut – il un si mauvais temps ? Elle pousse un léger soupire avant de poser ses prunelles sur Nuage d'Idylle.

« Allez, viens. Je vais te faire visiter le territoire avant toutes choses, même si le temps de ne s'y prête pas. »

Elle commence à trotter, guidant la marche sous le requiem des larmes du ciel. Son objectif est précis, elle sait où elle va.
D'une allure maintenue, elle se dirige, la truffe au vent, jusqu'à une cascade de roches abruptes. L'on entend la voix de l'eau qui gronde sous leur pattes. En effet, en bas se forme un torrent déferlant qui bat, de sa force, les parois des falaises. Il semble encore plus imposant, plus puissant depuis que les étoiles n’apparaissent plus, comme s'il devient égal à un titan. La chatte écarquille légèrement ses prunelles, avant de parler.

« Ce sont les Cascades. C'est ici que s'arrête notre territoire, et commence celui de la Rivière. Fais attention à ne pas glisser. »

Elle laisse la jeune demoiselle prendre ses marques par rapport aux fumets, et au décor que sur plante le paysage.

_________________



Plouf :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Premier entraînement. [PV. P.Étoiles]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BSE : Bâtiment de Sauvegarde et d'Entraînement
» entraînement VIDEO CALVI 2 REP
» Un premier entraînement, qui va peut-être tout changer.[PV Ecu ?]
» L'Amiral Robijns part à la retraite le 30.06.2011
» vends culottes d'apprentissage PIWAPEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the New Age :: ARCHIVES :: Cerfblanc :: Clan du Vent :: Territoires :: Hauts Plateaux-
Sauter vers: