Welcome to the New Age


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EVENT ; patrouille 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cendres de Rosée
Admin Desty
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4518
Age : 21
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: EVENT ; patrouille 2   Ven 15 Fév - 20:51

    CONTEUR

    « Don't make people into heroes, John.
    Heroes don't exist, and if they did
    I wouldn't be one of them. »


Silence.
C'est ce qui le frappa en premier lorsqu'il sortit du camp. Passé le couloir de bruyère qui en masquait l'entrée on n'entendait plus le moindre bruit, et c'était comme si le monde autour de nous s'était évanoui. Pourtant il était bien là, dévasté, brûlé, à bout de souffle. Les landes étaient les mêmes que la veille avec leurs couleurs ternes, reflétant le ciel au-dessus d'elle. L'air aussi était inchangé, parfum de fumée, à la différence qu'il ne portait désormais plus que les souvenirs d'un temps passé. Révolu.

« Allons-y. »

Il avait osé briser le silence pesant et s'étonnait à présent du son rauque de sa voix. La poussière et la cendre qu'avaient charriées les vents avaient probablement atteint jusqu'à ses cordes vocales … Mais après tout quelle importance ? Qui l'entendrait, au milieu de cette plaine désertée ? Ils étaient trois en tout, trois félins aux ombres grises – couleur terre. Trois félins arpentant ce qui restait de leur royaume autrefois doré.

Conteur délaissa l'horizon un instant pour se tourner vers ceux qui l'accompagnaient. Il ne savait pas grand-chose à propos du guerrier roux, Faveur de Judas, du moins rien que tout le monde ignorât. Il connaissait seulement l'incroyable histoire de sa vision retrouvée, qui retournait apparemment du miracle … cela faisait-il de lui un protégé des Étoiles ? Il avait pourtant eu à subir la tempête comme les autres – preuve que le malheur n'épargnait personne.
Quant à Nuage du Cerf, qui les suivait, le chasseur bicolore n'en avait que l'image floue d'un jeune apprenti prometteur, sans doute éprouvé trop tôt. Il l'observa l'espace d'une rencontre, rien que quelques secondes qui s’égrainèrent sans un bruit. Il prit finalement à nouveau la parole afin de leur donner à tous les deux plus d'explications quant à leur présence en ces lieux.

« Aujourd'hui la Pente du Léopard est notre destination. Pluie d’Étoiles compte sur nous pour rendre compte de tous … changements qui auraient pu se produire. Alors soyez attentifs. »

Et il se remit aussitôt en route, entraînant ses compagnons à sa suite. Leur marche se déroula dans le silence imposé par les cieux, muets de nuage. Ils parcoururent ainsi la longue distance qui les séparait de la pente, observant la lande brûlée à leurs pieds. Pour le grand guerrier elle avait un goût de défaite ; et sur chacune de ses pierres était gravé un mot d'adieu. Les hauts plateaux n'étaient plus qu'un champ de bataille au lendemain d'une guerre, parsemés des corps des ses victimes imaginaires. Ces fantômes d'aquilon n'existaient que dans son esprit, et pourtant Conteur croyait entendre l'écho de leur agonie, quelque part au loin. Et, alors qu'il contemplait leurs terres dévastées, il eut la subite envie de joindre sa voix à leurs cris.

Un moment s'écoula pendant lequel le félin resta plongé dans sa contemplation muette ; s'éveillant soudain, il se tourna vers ses camarades de clan, s'attendant à lire dans leurs yeux le reflet des sentiments qui l'habitaient lui-même. Dans les siens en tout cas, ne brillait plus qu'une mince lueur farouche, ensevelie sous un voile de pâle tristesse. Le grand conteur était tombé sur le seuil du commun des mortels …
Il parut chercher ses mots ; et lorsqu'il les trouva, sa voix trembla imperceptiblement.

« Gardons espoir ; le printemps reviendra avec le temps, et nos terres renaîtront de leurs cendres. »

Il espérait que ce fût vrai.



Spoiler:
 

_________________



Spoiler:
 



Dernière édition par Destinée Mystique le Dim 17 Fév - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faveur de Judas
Curieux-se.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 19
Date d'inscription : 26/03/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: EVENT ; patrouille 2   Sam 16 Fév - 17:36

I PRAY FOR YOU MOTHER ..

Faveur de Judas pensait qu'il avait vécu de nombreuses péripéties avec sa cécité, des lunes passées, et pensait être épargné désormais. Mais il ne pensait pas qu'elles continueraient, sans cesse, avec un acharnement certain, de le suivre, lui et sa destinée. Pourtant, il n'était pas seul, son clan tout entier en souffrait. Et malheureusement, rien ne marchait, ni même les prières. Rien ne pouvait être efficace contre ce combat perdu d'avance. Pourtant, il savait qu'une étincelle scintillait toujours au sein de son couer, de son âme.

Des particules grises tombent, des feuillent mortes et consumées jonchent le sol, les arbres meurent mais le silence règne. Le guerrier roux semblait lui même avoir perdu la clarté de son pelage, la lueur de son regard. Tout n'est que désuétude et abandon ; les nids des oiseaux sont vides, les petits rongeurs semblent avoir déserter le territoire et le ciel se ridiculiser seul, devant se spectacle. Ou du moins, ce qu'il en reste.

« Allons-y. »

Ces paroles tire le guerrier de sa rêverie.. De son cauchemar, comment pourvoir rêver en affrontant des yeux ce triste paysage qui s'offre à lui. Il secoue la tête, les yeux braqués vers le sol, moustaches frémissantes. Reste - t - il une seule trace de vie, trace d'espoir .. ? Et comment .. Comment font les autres clans, sont ils dans la même situation, ou sont - ils en ce moment même à la frontière, babines retroussées, prêts à nous attaquer, nous, le Clan du Vent, faible ? Et du moins, même, si cela se produit, nous nous battrons, pour notre dignité, notre fierté, pour le Vent. Le Vent, celui - ci souffle encore ? Il ne le sent plus passer entre les poils de son beau pelage, frôler ses lourdes pattes, s'entremêler avec ses oreilles et venir chatouiller son museau. Relavant la tête et la poitrail fièrement, il fit face à Conteur, un vétéran du Clan qui en est un des atouts majeurs. Il le respectait au même titre que son chef et son lieutenant. Il le regardait de prunelles à prunelles, durant quelques secondes avant que celui - ci ne tourne la tête. Alors, il se retourna à son tour vers l'apprenti qui les accompagnait, Nuage de Cerf. Alors, un oiseau survole la cime des troncs noirs des arbres, couchés par terre. Un être vivant ! Peut être, au fond du mal, reste - t - il de l'espérance. Il s'y attacha, il fallait qu'il s'y attache.

« Aujourd'hui la Pente du Léopard est notre destination. Pluie d’Étoiles compte sur nous pour rendre compte de tous … changements qui auraient pu se produire. Alors soyez attentifs. »

Faveur de Judas acquit, prenant une grande respiration, il prit place derrière Conteur, jetant de temps à autres des regards sur Nuage de Cerf. Seul le bruit des leurs pas venait perturber le silence douloureux, l'harmonie de tous ces désagréments était lourd. Que ce soit à droite, à gauche, devant ou bien derrière étaient disposés des branches calcinées, des roches pleines de suie et des arbustes ratiboisés. Judas pouvait même apercevoir, ici & là, des corps, petits, frêles, dénués de chaleur ; sûrement des rongeurs n'ayant pas eu le temps de fuir le brasier géant. Mais Conteur s'arrêta une nouvelle fois, arrivé au bout d'un sentier noirci. Judas fis de même et ne le dérangea durant ce moment de silence magistral. Ce qui fut la bonne nouvelle ; le bruit du crépitement que l'on pouvait entendre il y a moins d'une demie lune s'était dissipé. Le guerrier roux vint tout de même s'asseoir aux côtés de son camarade de Clan, posant son postérieur sur la fine couche de cendre grisâtre. Il tourna la tête pour tenter de percevoir le regard du mâle à côté de lui. Mais .. Lorsqu'il vit ses prunelles scintillé, il frémit des moustaches, pour que Conteur soit bouleversé à ce point, ce que pensa Judas, c'est que la lande se trouvait dans un était des plus affreux. Il retourna le cou vers les horreurs qu'offrait la longue étendue verte et oui, la lande était devenue massacre ; elle était mutilée, coupée, trouée. Aucun adjectif n'était assez fort pour décrire ce dévaste. La pente du Léopard était à la suite de ce chemin, autrefois de terre, qui bifurquait à droite, devant eux.

« Gardons espoir ; le printemps reviendra avec le temps, et nos terres renaîtront de leurs cendres. »

Qui avait prononcé ces paroles ? Conteur ? Non, ce ne put .. Ce ne put être lui. Mais pourtant .. Se tournant une énième fois vers lui, Judas tira cette conclusion que malheureusement cette voix appartenait au félin noir et blanc. Cette voix apeurée, tremblante. Il secoua la tête, tentant de chasser ce souvenir récent de sa tête, et dans un élan de compassion, le guerrier roux vint poser le bout de sa queue sur l'épaule de son acolyte, les babines réprimant un sourire et la tête inclinée en signe d'espoir. Une bulle se forma alors, autour des trois chats présents. Ils quittèrent ce monde un instant, cette tristesse, cette nostalgie. Mais en contradiction, restèrent là, forts et puissants, car, ils vinrent de former l'arme la plus puissante contre tout mal régnant : l'amitié, la fraternité, l'association d'êtres d'un même Clan. C'était un pouvoir, un pouvoir légitime et vrai. Le combat n'était peut être pas perdu .. Non. Il déclara alors, d'un ton qui se voulut ferme.

« Tel un phénix, oui, mon ami. Et nous, resterons, face à cette épreuve, soudé, comme le Vent nous l'a toujours apprit. Et ensemble, nous somme ce Vent qui balayera les erreurs commises pour un monde nouveau. »

Il avait plissé les yeux, bombé le torse et une bourrasque de vent vint les fouetter, tous trois, leurs pelages et la poussière qui s'était incrustée au fil des derniers jours. Se levant, il partit vers le chemin avenant qui menait à la destination du jour.

« Allons - ! »




_________________



Tempête d'Ebène:
 


Faveur de Judas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Spectral
Curieux-se.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 379
Age : 20
Date d'inscription : 28/12/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: EVENT ; patrouille 2   Dim 17 Fév - 0:18

N U A G E . D U . C E R F . Ҩ
..............................................................................................

Ҩ Seul le son étouffé de ses pas et la chute des gouttes de la rosée du matin résonnaient dans ses oreilles couvertes de poussière. Effectuant quelques bonds comme si aller plus vite le sortirai de ce cauchemar, il jeta un dernier coup d'œil à l'horizon. Le paysage dépourvu de ses couleurs ne faisait qu'empirer l'atroce vision de néant qui s'offrait au novice. Il marchait dans les cendres de ses souvenirs, au milieu des âmes joyeuses d'antan, parmi les tombes des fleurs et les fantômes du gibier. L'air était lourd, moite, humide et orageux. Un poids de plus sur le dos des chats de la patrouille qu'il venait de rejoindre.

Ҩ Il salua ses deux ainés d'un signe de tête, s'assit à leurs côtés et enroula sa queue autour de ses pattes couvertes de boue. La lueur de leurs visage avait disparu, l'étincelle dans leurs yeux n'étaient plus et leurs pensées similaires à celle de l'apprenti semblaient percevables aux oreilles frétillantes de ce dernier. Perdus. Tous étaient perdus dans cette pièce dramatique et sur - jouée. Plus aucun d'eux ne connaissait son rôle. Plus personne n'avait sa place dans ce bas monde.

« Allons - y. »


Ҩ Ce fut lui qui le ramena à la réalité. Sa voix rauque et directe fit sursauter le jeune chat qui avait tant besoin de retrouver la vitalité des chats du Clan du Vent. Il se releva avec peine et soupira longuement. Il était si dur de se remémorer ses anciennes patrouilles. Il prenait un bonheur fou à accompagner les vétérans sur les terres rayonnantes des Hauts Plateaux. A présent, il avait l'impression de marcher sur un terrain inconnu. Nuage du Cerf ne put s'empêcher de poser son regard sur Faveur du Judas. Le miraculé. L'aveugle qui avait retrouvé la vue. Le novice se posait tellement de question à son sujet. Mais il n'avait jamais été proche du rouquin. Quant à Conteur, Nuage du Cerf ne lui portait que le plus grand respect du monde. Mis à part cela, jamais il n'avait cherché à vraiment le connaître. Comment faire quand même les membres de son Clan nous paraissent tellement changés par les évènements que l'on ne les reconnaît même plus. Deuxième soupir. Plus court. Nuage du Cerf marchait à l'arrière, la tête haute, à l'affut du moindre bruit. Malheureusement, seuls le bruit des pattes félines sur le sol dévasté était percevable.

« Aujourd'hui la Pente du Léopard est notre destination. Pluie d’Étoiles compte sur nous pour rendre compte de tous … changements qui auraient pu se produire. Alors soyez attentifs. » 


Ҩ Il marchait encore. Toujours rien. Il aurait souhaité s'enfoncer sous terre. Disparaître avec le vent, se laisser porter loin de tout cela. Ses pattes trainaient dans les gravas aux couleurs monotones, laissant ces derniers rouler derrière lui. A chacun de ses pas, ses griffes se plantaient dans la terre ternie. Nuage du Cerf posa son regard sur Conteur qui semblait anéanti par le spectacle qui s'offrait à lui alors que Faveur du Judas avançait dans le silence. L'apprenti tourna la tête à droite, puis à gauche, cherchant une lueur d'espoir sur les landes ternes du clan du Vent. Ô Clan des Étoiles, pourquoi cela est il arrivé ? La question que tous se posait. Pourquoi ?

« Gardons espoir ; le printemps reviendra avec le temps, et nos terres renaîtront de leurs cendres. »


Ҩ Conteur brisa de nouveau le silence d'un voix tremblante. La ventre du novice se noua lorsqu'il entendit le ton apeuré de son ainé. Il baissa la tête et ferma les yeux le plus fort qu'il le pouvait pour contenir sa peine. Faveur du Judas s'approcha du matou noir et blanc et posa sa queue sur l'épaule de ce dernier en lui souriant. Affection, compassion .. Ce que ces réactions manquaient à Nuage du Cerf. Il fit quelques pas vers les deux félins et, après un instant de recul, le novice pressa son front contre l'épaule du guerrier qui avait parlé. Ce fut alors au tour de Faveur du Judas de rompre le silence.

« Tel un phénix, oui, mon ami. Et nous, resterons, face à cette épreuve, soudé, comme le Vent nous l'a toujours apprit. Et ensemble, nous somme ce Vent qui balayera les erreurs commises pour un monde nouveau. »


Ҩ Nuage du Cerf releva la tête vers le rouquin. Son visage s'illumina une fraction de seconde face au courage de l'ancien aveugle qui se remit sur ses pattes, lui aussi. Il fit quelques bonds en avant et se retourna vers les deux matous comme pour les inciter à avancer.

« Allons ! »

Ҩ Lança le félin roux avant de lui aussi, reprendre sa route. Nuage du Cerf esquissa un sourire d'encouragement à Conteur puis se lança dans la Pente du Léopard, retrouvant peu à peu un caractère de jeune chat espiègle et curieux. Oui, le printemps renouvèlerai le paysage. Oui tout reprendrait ses couleurs. Mais en effet, il fallait d'abord s'inciter à avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cendres de Rosée
Admin Desty
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4518
Age : 21
Date d'inscription : 20/04/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: EVENT ; patrouille 2   Lun 11 Mar - 20:01

« Tel un phénix, oui, mon ami. Et nous, resterons, face à cette épreuve, soudé, comme le Vent nous l'a toujours apprit. Et ensemble, nous somme ce Vent qui balayera les erreurs commises pour un monde nouveau. »

Conteur leva la tête vers Faveur de Judas, semblant le voir pour la première fois. Sa détermination le surprit, lui qui perdait peu à peu espoir. Il l’enjoignait au courage et à la détermination face aux épreuves qu’ils affrontaient – ensemble. Conteur eut un sourire triste ; mais aussitôt, comme en écho à ses paroles, il se ressaisit, se redressa à l’instar du matou roux. Alors il le regarda en face, scrutant ses prunelles d’or. Il le regarda en face et ressenti une bouffée de fierté. Nuage du Cerf était là lui aussi, prêt à le soutenir, mû déjà par un sentiment de loyauté et de compassion envers les membres de son clan. Le vétéran reprit espoir. Sa tribu saurait se relever, il en eut la certitude en observant la lande. Ils se tenaient au sommet de la pente du Léopard, à l’image des antiques grands guerriers du Vent qui l’avaient sans doute peuplée autrefois, lui donnant leur nom.

« Allons - y ! »

L’énergie qu’il sentait dans ces paroles surprit le guerrier. Il ouvrit des yeux étonnés, et suivit du regard le rouquin qui se levait. Celui-ci prenait les rênes de la patrouille sans lui demander son avis, ce qui le surprenait ; lui-même n’était-il pas l’aîné, le plus expérimenté, et de ce fait le meneur ? Conteur soupira. Après tout, qu’importe ! Judas semblait bien plus à même de poursuivre son chemin, envers et contre tout. Sa volonté l’impressionna ; il l’observa un moment, indécis. Et puis l’apprenti tigré passa devant lui, l’enjoignant à le suivre d’un sourire, et le grand guerrier se leva d’un bond. Au diable la peur, il fallait vivre pleinement ! A cette pensée il s’élança à son tour, dévalant la pente à toute vitesse. Ses pattes puissantes frappèrent le sol avec force, faisant écho au tonnerre qui avait tant de fois retenti au même endroit. Il accéléra l’allure, et la vitesse le grisa. Son pelage bicolore semblait plus vif lorsqu’il était battu par le mistral. Et alors qu’il courait, il se sentit revivre.

« Guerriers du Vent, en avant ! Direction la frontière du Clan de l’Ombre … Allons voir si la tempête a également ravagé leurs terres. »

Il s’était adressé à ses deux compagnons sans s’arrêter, les dépassant bientôt. Il reprit naturellement la tête de la patrouille, modifiant de lui-même la trajectoire de leur course pour se diriger vers les marais. La frontière n’était plus très loin, pourtant Conteur continua à courir. C’était pour lui la seule façon de braver les éléments qui s’acharnaient sur eux depuis des jours, la seule façon de prouver aux cieux qu’il était encore prêt à se battre. Le vent n’avait pas cessé de souffler, ni lui de respirer.

S’il mourait demain, au moins mourrait-il libre.

Spoiler:
 

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EVENT ; patrouille 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT ; patrouille 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (L1) Une petite patrouille de chasse ~ [Poussière PV Forêt]
» Ivry-la-Bataille - ils agressent trois gendarmes en patrouille.
» PATROUILLE GAV + RESERVISTE
» vente de Futs
» Faire une ligne de temps avec le site Dipity

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the New Age :: ARCHIVES :: Cerfblanc :: Clan du Vent :: Territoires :: Pente du Léopard-
Sauter vers: