Welcome to the New Age


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chimères de brume. [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuée d'Hirondelles (lost)
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 229
Age : 20
Date d'inscription : 19/02/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Chimères de brume. [terminé]   Mar 3 Juil - 0:14




    Dans le lointain, une ténébreuse tempête gronde, mélopée tragique. Ne vois – tu pas le ciel, ce dôme de tristesse, ces bribes de nuages obscurs s’amassant en une étendue de coton noir ? Un orage d’été vivifiant la forêt de jade. Et soudain, illuminant ces terres humides d’une lumière si pure, un éclair zèbre cette immense plaine terne avec un fracas assourdissant. Jeune inconsciente, la tête levée vers les cieux, tu apprécies à sa juste valeur la caresse de cette averse chaude sur ta fourrure mouillée. Les paupières closes et frémissantes, savourant le roulement des lourdes gouttes s’écrasant sur tes charmantes joues. Au bout de tes moustaches d’ivoire, vacillantes, tiennent encore quelques opales de pluie. Sans rien attendre de la vie, tu es là, assise sur un plat rocher d’ardoise, ton pouls calquant lentement sa cadence sur le murmure de l’ondée. Un léger sourire sur ton visage absent, ton esprit qui vagabonde, étranger à ce vide autour de toi .. Seuls les éléments naturels qui se déchaînent, soulevant l’herbe tendre des prairies et la nourrissant d’une étincelle de renouveau ; gonflant les ruisseaux, les rivières d’une eau fraîche, apaisante ; un vent tiède et puissant emportant graines et semences ; une journée pluvieuse nécessaire au bien – être de ces lieux, cette futaie, ces champs .. Ces Clans.

    Sens – tu, âme assouvie, parvenir à ton délicat odorat cette fragrance amère qui t’appelles ? Cette odeur du sol qui regorge d’humidité, de nature vierge et sauvage, un de tes parfums favoris qui te transporte dans un jardin secret, une source calme et secrète, qui te donne envie de bondir sur tes pattes et courir dans la lande de brume, esprit chimérique libre de son avenir. Alors, pourquoi hésiter ? La douce sensation du tonnerre sur ton pelage glissant, prends ton envol belle hirondelle et réalise tes plus infimes désirs. Tes muscles se contractent et, agile, tu sautes de cette pierre où tu étais perchée, atterrissant en douceur sur tes coussinets couleur pêche. Sur ton visage de porcelaine, un masque figé, cachant tes émotions, ce que tu ressens .. Non, tu ne le partages pas. Tu le gardes enfouis en toi, ça ne regarde personne. Ils croient sans doute que tu es heureuse. L’es – tu ? Peut – être. Par moment. En cet instant, par exemple. Seule dans la houle, au milieu des tourments, ébouriffée et trempée jusqu’aux os .. Tu te sens un peu toi. Pas vraiment celle que tu penses être, mais un peu tout de même. Indomptée indomptable. Ou presque.

    Seule dans la houle .. Enfin, réellement ? Ne me dis pas que, perdue dans tes pensées, tu n’avais pas entendu ce bruissement de satin, crissement du déluge sur des poils de félin. Tapi dans l’ombre, peut – être souhaite – t – il se cacher ? Ou simplement être tranquille, se reposer. T’as – t – il vu ? Peut – être pas. Est – ce qu’il dort ? Ce beau guerrier ..

    Dégradé de cuivre, apparence boisée, souffle le mystère, le mystère enjôleur. Fin, des muscles noueux, il est loin dans le brouillard, se confondant dans ces vapeurs nuageuses. Comme pour t’imiter, posé sur son doux museau, un masque intriguant, voile d’ébène ne laissant transparaître que deux pupilles d’or brillant, tels des fragments d’une lune de miel pâle.

    Et sans plus réfléchir, aux conséquences, aux actes, tu te laisses emporter dans cet ouragan intrigant, ton cœur qui sursaute de ton audace irresponsable.

    « Chaos d’Amour .. Tu viens ? »

    Et d’un pas gracieux, ballerine des tornades, tu t’enfuis dans ce faisceau nébuleux, une balade sous la foudre ..

_________________


‘‘ oiseau ’’



Dernière édition par Nuée d'Hirondelles le Dim 31 Mar - 21:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Ailée
Modo dieuse du dessin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1654
Age : 19
Date d'inscription : 22/08/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Chimères de brume. [terminé]   Jeu 26 Juil - 12:32



    La pluie s’abattait sur la Lande, tandis qu'un chat était assoupi, à l'abri de quelques buissons. Celui-ci grognait à chaque fois qu'une goutte se posait sur son pelage, et passait la patte où la goutte était tombée. Il faisait ce geste à peu près toutes les deux secondes, le guerrier savait que sa sieste était interrompue. Tant qu'à faire, il commença sa toilette.

    Depuis qu'il faisait sombre, les proies ne sortaient plus de leurs trous, et l'ambiance au sein du camp était morose, tout le monde était irritable. Mais bon, qui aurait cru que les prédictions de ce vieux fou auraient été vraies ? Maintenant, ils vivaient dans l'ombre et la faim. Bref, le temps ne s'écoulait plus, le vent arrachait les arbres, la pluie transperçait les fourrures, la foudre incendiait les plaines, et Chaos d'Amour, lui, essayait de se rendormir. Mais cela ne dura pas longtemps. Une chatte, répondant au doux nom de Nuée d'Hirondelle, venait de pointer son museau au travers des buissons. Son joli minois blanc, orné de deux yeux bleus, vint à sa rencontre.

    " Chaos d'Amour, tu viens.. ? "

    Il se leva lentement, étirant en passant chacun de ses muscles douloureux. Les yeux endormis, il regarda la charmante guerrière.

    " Bien sûr, chère Nuée... mais je mets une condition. "

    Il fit une pause, comme pour mettre du suspens. C'était un peu bizarre, certes, mais c'était la façon de faire de Chaos.

    " Tu me dis où on va. "

    Même si dans le fond de la voix, on sentait qu'il était sympathique, ses yeux durs et froids, malgré leur couleur de feu, laissaient penser le contraire. Sa queue ondulait dans le vent violent accompagné de l'averse, qui faisait d'elle une fouet pour le visage des deux guerriers.


_________________

Merci à Lyx / Vox pour le code de la signa ! Mystimiss
https://sta.sh/2pb3ahyfrir?edit=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/cataries.art/
Nuée d'Hirondelles (lost)
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 229
Age : 20
Date d'inscription : 19/02/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Chimères de brume. [terminé]   Dim 23 Sep - 12:59


« Bien sûr, chère Nuée .. Mais je mets une condition. »

Comme des muscles de verres, froids, insensibles, immobiles. Campée sur tes fines pattes crispées, griffes fichées dans le sol meuble, essayant de te donner un air apaisé, légèrement impossible. Le murmure glacial de la brise devenue bise se joue de toi, mille arabesques tranchantes frôlant ton pelage scintillant de gouttelettes, cherchant à te faire tomber, te faire échouer une nouvelle fois. Les longues herbes se balancent rapidement, le temps orageux arrache une à une les délicates pétales des fleurs encore présentes, la nature a l’air désespérée et agressive, comme si tout se dressait sur ton chemin et que tu ne pouvais l’éviter que par de difficiles manœuvres. Toi qui avais commencé à courir, laissant ton corps meurtri par ce temps hivernal décider du chemin à suivre ; te voilà arrêtée brusquement dans cet élan incompris : un mur d’inconnu, invisible et pourtant présent contre lequel tu viens de buter.

Si tu tends bien l’oreille, écoute attentivement les chuchotements venus de là – haut, tu entends presque des rires moqueurs, stridulations acerbes, bourdonnements venimeux. Ma belle Hirondelle .. C’en devient presque comique. Avoue – le à haute voix, que tous enfin comprennent ! Car oui, oui tu t’attendais à ce qu’il te suive sans résistance. Que, enveloppée de ta voix sirupeuse, de ta beauté mielleuse, il bondisse sur ses pattes cuivrées et te rejoigne dans ton ballet mystérieux. Il n’en avait rien fait .. Juste posé une condition. Mais à quoi joue – t - il ? Une condition, et puis quoi d’autre ? Ô firmament de suprématie .. Il y a bien une chose que tu ne peux pas supporter. Être capable de dompter les tempêtes, s’amuser des orages, onduler sous l’ondée .. Te joindre à la nature, ne faire qu’une avec ton Clan, fidèle jusqu’aux étoiles .. Mais se faire commander une chose aussi abjecte .. Tes yeux céruléens se détournent, à contre – cœur, de la lande sauvage pour venir darder leurs reflets polaires dans ceux de Chaos d’Amour. Tu toussotes, manière discrète de lui faire comprendre que tu n’es patiente qu’avec ce qui t’intéresse. Il met fin à ton attente.

« Tu me dis où on va. »

Alors là, c’est le pompon. Tu laisses échapper un soupir de lassitude et peut - être aussi, d’agacement. Il a l’air si froid et distant, ses yeux dont la flamme semble, non plus être de feu, mais de givre .. Tu prends une inspiration, te décidant à poursuivre seule. Après tout, pourquoi faire de cela une catastrophe ? Ce n’est qu’un chat parmi d’autres.

« Là où le vent nous portera. »

Tu te retournes enfin, laissant le brouillard t’envelopper de sa caresse nuageuse. N’attendre plus rien de personne.


_________________


‘‘ oiseau ’’



Dernière édition par Nuée d'Hirondelles le Sam 29 Déc - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Ailée
Modo dieuse du dessin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1654
Age : 19
Date d'inscription : 22/08/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Chimères de brume. [terminé]   Mer 19 Déc - 10:56


    Après un léger soupir, la guerrière du Vent répondit à Chaos d'Amour.

    " Là où le vent nous portera. "

    C'est sur ces mots que Nuée d'Hirondelles s'en alla et disparut dans le rideau de pluie. Donc, la demoiselle ne voulait pas qu'il l'accompagne. Bon, d'accord, mais la voir partir dans ces landes devenues Ténèbres lui laissait un pincement au cœur. Devait - il la suivre ? La tempête semblait être à son apogée, rentrer au camp serait le choix le plus raisonnable. Mais laissez la lieutenante seule. Il ne savait pas quoi faire. Et puis, pourquoi voulait - il la suivre ? Serait - ce par .. ? Non, s'il devait la suivre, cela sera par simple et bonne amitié. Il s'était jurer de ne plus tomber dans les filets de l'amour. La jeune reine était son amie, c'est tout.

    Son choix était fait, il rentrerait au camp... avec Nuée d'Hirondelles. Il se mit à sa poursuite. Le temps que Chaos d'Amour avait prit pour réfléchir aurait suffit à la pluie d'effacer sa trace. Même si un mur d'eau l'empêchait d'avancer vite, il ne renoncerait pas, car jamais il n'abandonne un but qu'il s'est donné. Mais où avait - elle pu disparaitre ? La Lande est immense, multiples sont les chemins.Le guerrier brun s'arrêta. Ses yeux d'ambre balaya la plaine, sans rien apercevoir. Alors, il les ferma, et fit comme elle l'a dit, il laissa le vent porter ses pas.

_________________

Merci à Lyx / Vox pour le code de la signa ! Mystimiss
https://sta.sh/2pb3ahyfrir?edit=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/cataries.art/
Nuée d'Hirondelles (lost)
Réservé-e.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 229
Age : 20
Date d'inscription : 19/02/2012


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Chimères de brume. [terminé]   Sam 29 Déc - 16:51

• ○ •



‘‘ Et le vent les emporta. ’’

» Reflets d’or dans l’obscurité menaçante. Il est ici, paré de sa robe d’onyx. Ses yeux se ferment, délicatement ses paupières se posent ; il a choisi de t’écouter. Ta cadence va decrescendo ; elle ralentit au rythme de tes pas qui touchent le sol, apaisés. Tu te places aux côtés de ce félin de mystères, ton corps mouillé frôle le sien. Ta voix se fait entendre, douce et sûre d’elle.

« Écoute ce qu’il te souffle. »

» Il ne t’a pas laissé aller de l’avant, seule. Imprudente. Confiante mais sans doute inconsciente. À présent, tu décides d’être son guide dans ce paysage d’ombres. Ce paysage d’ombres qui vous tourmente et cet étau glacial qui lui enserre le cœur. Même au travers de ses yeux clos tu peux percevoir une douleur acerbe, sinistre, qui semble le ronger de l’intérieur. Est – ce de la pluie qui goutte sur sa fourrure ou le reflet de cette étrange tristesse qui retombe sur son joli minois ? Des secrets fantômes semblent le hanter, des espoirs déchus qui le déclarent distant. Chaos d’Amour, que t’est – il arrivé ? Lieutenante d’un clan dont tu connais qu’à peine le passé de ses guerriers. La bise caresse vos pelages, elle a l’air plus calme, un peu plus conciliante. Tes moustaches tremblent, le sol vibre. Un éclair soudain déchire le ciel endeuillé, illuminant les plaines d’un éclat aveuglant. Lumière brusque, frissons. Le grondement se fait entendre, puissant, menaçant, dominant. L’averse redouble de puissance, le vent n’est plus tranquille : il souffle, hurle, sa plainte aigu siffle à vos oreilles.

« Rentrons. »

» Le brouillard s’épaissit, les nuages vous entourent, vous parant d’une enveloppe de coton argenté. Tu t’avances prudemment, lui jetant quelques regards afin de ne pas le perdre dans cette tempête absurde. Ce qui vous entoure n’est que chaos, chaos de chimères, chaos de lumières ; Chaos d’Amour.

• ○ •

_________________


‘‘ oiseau ’’

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Ailée
Modo dieuse du dessin.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1654
Age : 19
Date d'inscription : 22/08/2011


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Chimères de brume. [terminé]   Sam 26 Jan - 16:57

    Après avoir tenté de courir dans la lande dont le sol était devenu quasi boueux, il la trouva enfin, Nuée d'Hirondelle. Il fut content de la revoir, mais pas au point de sourire, disons juste qu'il était soulagé qu'elle ne se soit pas perdue dans la tempête. Mais Chaos d'Amour devrait avoir plus confiance en sa lieutenant quand même, de là à croire qu'elle puisse se perdre sur son porpre territoire était un peu poussé.

    " Écoute ce qu’il te souffle. "

    Que voulait - elle de plus ? Il vient de faire tout un trajet avec seulement le vent pour le guider, alors oui, il ne faisait que ça, l'écouter.La demoiselle se remit en route, et cette fois - ci, le guerrier lui suivit, pas question de la perdre à nouveau. Tout en marchant, il regardait le ciel, même lui semblait triste. Puis tout à coup, un orage déchira le ciel. Le matou fut un peu surpris, mais pas vraiment plus. Cette ambiance si compressante, si terne, elle lui rappela cette nuit où il avait tout perdu. Perdu sa compagne, ses petits, sa joie de vivre, sa propre vie. Un jour oui, il retrouvera ce solitaire qui avait osé lever la patte sur Jolie Fleur. Sauf que là, il avait une amie sur qui compter, enfin, du moins, il le croit. Et leur balade était compromise par ce mauvais temps qui devenait de plus en plus .. mauvais.

    " Rentrons. "

    Voilà une sage décision, Chaos aquiesça et suivit Nuée d'Hirondelle. Pendant tout le trajet du retour, il avait une mine dépitée. Avoir repensé ne fusse qu'un moment à sa compagne lui avait anéanti sa bonne humeur. Pauvre chat, juste croiser une fleur, ou bien passer près d'un chemin de monstres, lui rappelle son passé et le rend malheureux.

_________________

Merci à Lyx / Vox pour le code de la signa ! Mystimiss
https://sta.sh/2pb3ahyfrir?edit=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/cataries.art/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chimères de brume. [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chimères de brume. [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» fix+ VS brume hydratante
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» recette brume d'oreiller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the New Age :: ARCHIVES :: Cerfblanc :: Clan du Vent :: Territoires :: Hauts Plateaux-
Sauter vers: