« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. »

Masque de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux chattes, deux vies, une destinée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Deux chattes, deux vies, une destinée...   Mer 18 Nov - 21:56

Avant-première (part I) : Les relations de deux soeurs
Avant première (part II) : Description de deux opposées

Prologue :
Deux identiques, deux opposées, la Nuit et le Jour... (naissance)
Chapitre 1 : Première sortie du Clan, noyade (1 lune)
Chapitre 2 : Trouver l'amour de sa vie, être obligé de le cacher... (Journy, 6 lunes)
Chapitre 3 : Une sortie peut parfois tourner mal... (Nighty, 6 lunes et demi)
Chapitre 4 : Enfin apprenties! (6 lunes et demi)

Ce seront la plupart du temps des retranscription de mes RPs, donc le niveau avance avec le temps ;)

_________________


Dernière édition par Nighty~Journy / Eclipse le Mar 8 Déc - 12:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Deux chattes, deux vies, une destinée...   Mer 18 Nov - 22:03

Avant-première (part I) : Les relations de deux soeurs

Belle de Nuit et Belle de Jour, deux soeurs, identiques et opposées à la fois...

Famille

Jolie Fleur : chatte rousse et blanche du Clan de la Lune. Mère adoptive de
Belle de Nuit et Belle de Jour. Aucune des deux ne l'appelait maman, jusqu'à leur baptême d'apprentie, où elles lui firent cette surprise pour la remercier de sa présence, car elles l'adorent et la considèrent comme leur mère réelle.

Nala : chatte blanche aux yeux de nuit, solitaire. Mère biologique des jumelles, elle est morte en mettant bas, et a confié ses filles à Jolie Fleur, son amie. Belle de Nuit a hérité de ses yeux et Belle de Jour de sa fourrure.


In love
Tremblement de Terre : chat couleur terre du Clan de la Lune. Officiellement, meilleur ami de Belle de Nuit. Officieusement? Elle l'aime. De tout son coeur, de toute son âme, depuis le jour où elle l'a vu pour la première fois, ce même jour où ils sont allés sur la Falaise et ont failli se faire tuer par un renard. Ce jour-là où pour la première fois, elle décida de risquer sa vie pour lui.
MAJ : Il lui a fallu du temps pour se rendre compte que ses sentiments à l'égard du beau mâle dépassaient de très loin l'amitié, & plus encore pour le lui avouer : en effet, elle ne se décida qu'après avoir quitté son Clan durant quatre longues lunes. Aujourd'hui, c'est surtout lui qui l'aide à se reconstruire, lui & leurs trois filles..

Coup de Minuit :
chat noir aux yeux bleus, une de ses pattes est blanche. Assistant-guérisseur du Clan de la Lune, il fut le compagnon caché de Belle de Jour, depuis ce fameux jour sur la Colline Etoilée, où ils ont regardé le soleil se lever, tout en découvrant peu à peu la profondeur de leurs sentiments l'un envers l'autre.
MAJ : Belle de Jour se pensait incapable de vivre loin de lui, et elle n'aurait pas hésité pas à mettre fin à sa vie si celle de Coup de Minuit avait dû se finir avant la sienne. Cependant, elle est heureuse qu'il ait choisi de vivre quand elle-même est morte : elle le lui a d'ailleurs demandé.


[suite plus tard]

_________________


Dernière édition par Belle de Nuit le Lun 18 Juil - 16:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Deux chattes, deux vies, une destinée...   Mar 8 Déc - 12:17

Avant première (part II) : Description de deux opposées

Nighty
Description psychologique
Belle de Nuit est très gentille, quoi qu'un peu solitaire,mais elle peut aussi être très méchante quand elle se met en Colère, étant donné que c'est son plus grand défaut et la seule émotion qu'elle ne contrôle pas, elle a dans ces cas-là une tendance au sadisme. C'est aussi une grande rancunière. Heureusement que sa soeur est là pour l'aider à se contrôler, ça a déjà sauvé des chats qui l'avaient énervés.. Enfin, était là.. Mais son absence n'empêche le fait que Belle de Nuit se fiche de tout ce qu'on dit sur elle, tant qu'on le lui dit en face (elle n'aime pas du tout l'hypocrisie) mais essayez donc d'insulter sa soeur quand la chatte noire est dans les parages, c'est l'une des choses qui provoquent sa colère dévastatrice!
L'égoïsme ne fait pas partie de son comportement. Elle est sincère et loyale malgré le temps qu'elle à passé en tant qu'auto-exilée, et garde les secrets qu'on lui confie, quitte à se faire du mal moralement.
Intelligente, elle a plutôt bonne mémoire, et un bon odorat aussi, qui ne la trompe jamais, une ouïe sur-développée, le moindre bruit suspect la met immédiatement aux aguets.
A part la colère, elle a un bon, que dis-je, excellent contrôle d'elle-même, maîtrisant ses émotions mieux que quiconque, sauf peut-être que sa soeur. Elle reste une chatte très mystérieuse, que seule Belle de Jour comprenait parfaitement.
Chatte rebelle, elle n'a suivit sans se poser de questions que trois chats dans sa vie : Belle de Jour, Tremblement de Terre, et l'inconnu qui a reprit son entraînement après son exil choisit.
Elle est folle, folle à lier. Dans le sens où elle peut sauter partout quand elle est heureuse, ou faire des massacres quand elle est en Colère. Instable, elle peut changer d'humeur très vite. La perte de Belle de Jour l'a entièrement bouleversée. Elle est folle, mais très rusée, et intelligente, ce qui peut la rendre très dangereuse. Son esprit vif est sage, bien que tordu, et elle sait suivre de bons raisonnements, même si parfois ils sont déformés par sa rancune.
Belle de Nuit observe un grand respect pour le Code du Guerrier, sauf quand son Clan est en danger, où elle n'hésite pas à le transgresser. Elle a quand même un gros problème avec l'article interdisant les relations amoureuses
avec les membres d'un autre clan, comment le Clan des Étoiles peut-il décider de ça? L'amour ne se contrôle pas... De même, comment peut-il se permettre d'interdire aux guérisseurs d'aimer?
MAJ : Qui pourra la ramener sur le droit chemin? Qui pourra reprendre ce que Belle de Jour avait commencé? Qui saura la rendre à nouveau un minimum rationnelle, et enfouir sa folie?

Description physique
Jolie chatte noire comme l'ébène, elle a d'incroyables yeux bleus comme la nuit, hérités de sa mère, qui lui ont d'ailleurs valus son nom. De taille normale pour son âge, elle est la copie conforme de sa jumelle, Belle de Jour, sauf pour la couleur du pelage et des yeux. Elle possède un beau corps aux formes des plus équilibrées, qui font pâlir d'envie beaucoup de femelles, et attire les regards des mâles. Belle de Nuit est svelte et agile, et a une démarche gracieuse, qui n'enlève rien au mystère qui l'entoure.
Son pelage n'est ni ras ni long, mais plutôt mi-long, et elle aimait passer de longs moment à accomplir la cérémonie du partage avec sa soeur en rentrant de la chasse ou de patrouille. Elle a une queue légèrement plus touffue que son pelage. Elle contrôle plutôt bien ses émotions, j'entends par là qu'elle contrôle son corps et son regard; si elle se fait insulter ou attaquer, elle est capable de lancer un regard si froid qu'il vous gèlerait sur place. De même, elle sait aussi envoyer des regards bienveillants, amicaux, qui sont réservés aux chatons, à sa soeur, sa mère, son compagnon et ceux de son Clan. Les chats des autres Clans ne comptant pas parmi ses amis ont tendance à la comparer avec un glaçon, allez savoir pourquoi... Comme le reste de son corps, ses longues moustaches et son nez sont noirs. Elle possède de longues dents blanches, et malgré les apparences, ses mâchoires sont puissantes. Quand je parle d'apparences, c'est que le physique de Belle de Nuit pourrait la faire passer pour une faible minette, ce qui n'est pas le cas, loin de là. Elle a de très bons muscles qui font d'elle une excellente nageuse, de longues griffes blanches, nullement abimées malgré les maintes combats auxquels la jeune chatte a participé, elle n'a par ailleurs jamais perdu un combat jusqu'à ce jour.
Plus simplement, Belle de Nuit est une jolie chatte au pelage noir et aux yeux de nuit, gracieuse, agile et mystérieuse. Que personne ne comprend. Une chatte surpuissante, entraînée par les Etoiles.

Journy
Description psychologique
Belle de Jour est très gentille, extrêmement sociable, mais elle peut aussi être très méchante quand elle si envers ceux qu'elle n'aime particulièrement pas, la haine étant son plus grand défaut et la seule émotion qu'elle ne contrôle pas. Coup de chance, sa sœur est (ou plutôt était, car Belle de Jour est au sein du Clan des Etoiles désormais) là pour l'aider à se maitriser, ça a déjà sauvé des chats qui l'avaient énervée. Belle de Jour n'a rien à faire de ce que l'on raconte sur elle, tant qu'on n'est pas hypocrite et qu'on lui dit en face, mais essayez donc d'insulter ses sœurs quand la chatte blanche est dans les parages, c'est l'une des choses qui provoquent sa haine incroyable. Elle est très loin d'être égoïste ou sans cœur, et répète sans arrêt à Belle de Nuit les merveilles de la vie, que sa sœur a parfois du mal à comprendre.
Elle est sincère, d'une loyauté sans faille, et garde les secrets qu'on lui confie quoi qu'il arrive. Intelligente, elle a plutôt bonne mémoire, et un bon odorat aussi, qui ne la trompe jamais, une vue développée.
A part la haine, elle a un bon contrôle d'elle, maîtrisant ses émotions mieux que quiconque, sauf peut-être que sa soeur, que l'on surnomme "le glaçon".
Belle de Jour est très respectueuse du code du guerrier, excepté si son Clan est en danger, où elle n'hésite pas à le faire passer à la trappe. Elle a quand même un immense problème avec l'article interdisant les relations amoureuses avec les membres d'un autre clan. L'amour ne se contrôle pas... De même, comment peut-il se permettre d'interdire aux guérisseurs d'aimer? On comprend son problème quand on sait que son compagnon, Coup de Minuit, est apprenti-guérisseur.


Description physique
Belle chatte blanche immaculée comme la neige, elle a de splendides yeux bleus comme le ciel de jour, qui lui ont valus son nom. De taille normale pour son jeune âge, elle possède un beau corps aux formes équilibrées, qui font pâlir d'envie beaucoup de femelles, et attire les regards des mâles. Dommage, elle est déjà amoureuse! Belle de Jour est souple et agile, sa démarche gracieuse.
Son pelage n'est ni ras ni long, mais plutôt mi-long, et elle aime passer de longs moment à accomplir la cérémonie du partage avec ses sœurs en rentrant d'une petite sortie, souvent sans autorisation. Elle a une longue queue qui lui permet de garder un bon équilibre quand elle saute. Elle contrôle plutôt bien ses émotions, j'entends par là qu'elle contrôle son corps et son regard; si elle se fait insulter ou attaquer, elle gardera un regard pétillant, dont elle a banni la tristesse. Les étoiles de ses yeux ne disparaissent que lors de ses crises de haine. Comme le reste de son corps, ses longues moustaches sont blanches. Sa petite truffe est rose, à l'instar de ses coussinets. Elle possède de longues dents blanches, et malgré les apparences, ses mâchoires sont puissantes. Quand je parle d'apparences, c'est que le physique de Belle de Jour pourrait la faire passer pour une faible minette, ce qui n'est pas le cas, loin de là, elle est même plutôt redoutable au combat. Elle a de très bons muscles qui feront bientôt d'elle une excellente guerrière.
Pour conclure, Belle de Jour est une jolie chatte à la fourrure blanche et aux yeux de jour, gracieuse, agile et pétillante

_________________


Dernière édition par Belle de Nuit le Lun 18 Juil - 16:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Deux chattes, deux vies, une destinée...   Mar 8 Déc - 12:26

Prologue : Deux identiques, deux opposées, la Nuit et le Jour...

C'était une nuit sans lune.
Une chatte au pelage blanc et aux yeux de nuit entra dans la clairière. Son pelage était strié de plaies rouges saignant abondamment. Tous les chats présents la regardèrent. Elle n'était pas du Clan !
La chatte se laissa tomber au sol, puis poussa un cri à fendre l'âme. Aussitôt une chatte accourut, suivie d'une seconde, qui apportait des herbes: une guérisseuse sans doute.
La chatte errante avait le ventre rond, et semblait sur le point de mettre bas. Elle regarda les deux chattes, plus particulièrement son amie.


-Jolie Fleur... Si je meurs... Prendras-tu soin de mes petits?

La guerrière rousse prit une grande inspiration avant de répondre.

- Oui, je m'en occuperais comme si c'était de mes propres petits, mais j'espère de tout cœur que tu ne mourras pas!

La chatte sourit faiblement tandis que son amie s'écartait pour faire place à la guérisseuse.

-Merci. murmura Nala

Puis elle se crispa. Elle espérait réussir à mettre au monde des petits vivants, malgré ses blessures. Elle poussa un autre cri, et entendit la guérisseuse lui demander d'avaler des graines de pavots, mais elle n'en avait pas la force. Un premier chaton sortit. Elle entendit quelqu'un annoncer que c'était une femelle, et vit Jolie Fleur lui apporter le petit, comme sa mère, le chaton était blanc.


-Patte de Jour... souffla la jeune mère.

Elle n'avait pas la force de lécher le petit et implora du regard Jolie Fleur de le faire à sa place.
Crispée, les muscle tendus si fort qu'on pourrait penser qu'ils allaient éclater, Nala ne bougeait plus. Elle entendait Jolie Fleur l'encourager, lui dire de tenir bon, mais elle sentait qu'elle n'y arriverait pas, alors elle se battait pour que ses petits puissent naitre.

-Est-ce que je peut faire quelque chose pour vous aider? demanda une voix inconnue.

A ce moment-à, la mère se détendit. C'était fini. On lui annonça une seconde femelle, on lui amena. Elle regarda le chaton noir qui entrouvrit les yeux l'espace d'un instant, les refermant aussitôt. Les yeux de sa mère.


-Petite... Nuit... articula difficilement Nala

Puis elle ferma les yeux pour la dernière fois, un faible sourire sur le visage, l'image de ses petites en tête. Elle était en paix.

_________________


Dernière édition par Belle de Nuit le Lun 18 Juil - 16:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Deux chattes, deux vies, une destinée...   Mar 8 Déc - 18:55

Chapitre 1 : Première sortie du Clan, noyade

Petite Nuit et Patte de Jour courraient et jouaient au bord de la Rivière Scintillante, toutes fières d'avoir échappé à la surveillance de leur mère. Elles s'amusaient comme deux folles.

-Dommage qu'il faille faire ça en cachette!
lança Patte de Jour
-Oui! répondit sa soeur

Elles ne s'arrêtèrent pas pour autant, continuant leurs cabrioles près de l'eau. Soudain l'inévitable eu lieu : Petite Nuit bascula et tomba dans l'eau. Aussitôt, paniquée, sa soeur se mit à crier:


-Petite Nuit! Petite Nuit!

Un cri terrifié lui répondit, la chatonne noire coulait.

-Ne bouge pas! Je vais chercher de l'aide!

Patte de Jour regarda autour d'elle, et se mit à courir en criant:

-Au secours! Petite Nuit est tombée dans la rivière! A l'aide!


Patte de Jour vit un chat de son clan courir vers elle. Elle reconnut Tempête de Glace.

-Que s'est-il passé? demanda-t-il
-Petite Nuit est tombée dans la rivière alors qu'on jouait, vite va la chercher!
-Je... Je ne sais pas nager!
bégaya le guerrier

La chatonne blanche paniqua, tremblant de peur en imaginant ne serait-ce qu'une seconde qu'elle ne reverrait peut-être jamais sa soeur. Elle entendit à peine le bruit que fit le chat en sautant dans la rivière, leva les yeux uniquement quand il déposa Petite Nuit à côté d'elle.
C'est en suffoquant que Patte de Jour s'approcha de la chatonne noire immobile, ne respirant plus.


-Petite Nuit?

Le murmure à l'oreille de la noyée était presque inaudible.

-Nuit, reste, ne pars pas, j'ai besoin de toi, on a besoin de toi, Jolie Fleur et moi.

C'était un discours très mature pour une petite de même pas une lune, mais il dut être utile, car la chatonne noire eu une respiration, faible, mais réelle.

-Tempête de Glace! Elle est vivante, elle respire!
- Oui, mais, si on ne fais rien, elle mourra.
Il hésita un instant, puis ajouta : Allons voir la guérisseuse!

*~*~*~*

Patte de Jour devançait de peu Tempête de Glace, et c'est pour ça qu'elle entra dans l'antre de la guérisseuse quelques secondes avant le guerrier, affolée, mais déterminée à sauver sa soeur, dont les respirations étaient de plus en plus rares.

-Y a quelqu'un? lança-t-elle.

Tempête de Glace entra, posa Petite Nuit et chercha la guérisseuse.

-Croc Jaune! Croc Jaune! Réveille toi!
-Quoi?
râla celle-ci en se réveillant.
-Petite Nuit est tombée dans la rivière et si tu l'aide pas, elle mourra!

Le guerrier était paniqué, Croc Jaune se précipita vers la noyée, Patte de Jour était déjà penchée sur sa soeur, priant le Clan des Etoiles à voix basse pour qu'elle s'en sorte.La guérisseuse se tenait près de Petite Nuit, examinant la chatonne noire. Rassurante, elle parla à tous les chats présents.

- Rentrez dans vos tanières. Elle ne mourra pas, elle a juste avalé un peu d'eau. Elle a besoin de repos et d'ici demain elle ira mieux.

Patte de Jour laissa échapper un soupir, profondément soulagée. Les autres se détendaient eux aussi. Mais la guérisseuse avait oublié un détail : la chatonne blanche ne quitterait pas sa soeur tant qu'elle n'irait pas mieux, elles étaient trop proches pour s'éloigner les unes des autres dans un instant si critique.
La femelle au poil gris terne se tourna vers Patte de Jour et posa une question.

- Que s'est il passé au juste pour qu'elle soit dans cette état ?

La petite au pelage de neige prit une profonde inspiration, elle allait devoir tout révéler.

- Petite Nuit et moi sommes sorties de la Pouponnière toutes seules ce matin. On voulait explorer le territoire du Clan. Sauf que Petite Nuit est tombée dans la Rivière, et elle ne sait pas nager... Si Tempête de Glace n'avait pas été là, elle serait morte...

Croc Jaune semblait choquée par les paroles de Patte de Jour. Cependant, elle se reprit bien vite et posa une autre question.

- Je peux savoir pourquoi vous êtes partit seules ? Heureusement que Tempête de Glace traine dans les parages. Vous méritez une punition.

La petite chatonne blanche n'était pas impressionnée. La guérisseuse ne lui faisait pas peur, malgré sa colère visible. Elle et sa soeur n'avaient pas eu de mauvaises intentions, elles étaient sorties du Camp, oui, mais elles étaient vivantes, non? C'était ce qui comptait! Elles n'étaient pas des chatonnes inoffensives, enfin, si, elles étaient des chatonnes, mais pas inoffensives!

- Je te l'ai dit! Nous explorions les territoires!

Patte de Jour était parfois insolente, oui, malgré ses airs de chatonne sage. Elle était insolente quand elle jugeait que l'on était injuste avec elle, et c'était le cas de Croc Jaune, elle était injuste.

- Pour la peine vous aurez une punition, même si vos intentions étaient bonnes, vous ne devez pas sortir toues seules. Vous devrez m'aider a chercher les herbes avec moi jusqu'à nouvelle ordre. En plus ca vous sera bénéfique pour plus tard.

Cette punition n'en était pas vraiment une, Patte de Jour rêvait d'apprendre à reconnaitre certaines plantes, ça pourrait lui être utile. Et son côté serviable faisait qu'aider la guérisseuse ne la gênerait pas, et elle était certaine que ça n'embêterai pas non plus Petite Nuit, quand elle serait réveillée...

- Très bien. Je ferais ça.

Il n'était pas dans ses habitudes de se soumettre à une cause injuste, mais il fallait être réaliste, une telle chance d'apprendre les propriétés et noms de certaines plantes ne lui serait peut-être jamais plus offerte!
Patte de Jour se tourna vers sa soeur, qui semblait commencer à se réveiller.


_________________________________________________________________

Petite Nuit ne bougeait pas. Des phrases, ou plutôt des bribes de phrases lui parvenaient. Où était-elle? Il faisait si noir... Parmi les voix qui émettaient des paroles sans queue ni tête, elle reconnut avec soulagement une qui lui était familière. Elle reconnaitrait entre mille les timbres de ses deux triplées, et là c'était Patte de Jour qui parlait.
Il fallait qu'elle se réveille, elle devait se réveiller, lutter contre les ténèbres qui l'enveloppaient. Ses paupières lui semblaient tellement lourdes...
Au prix de multiples efforts, la chatonne noire d'ébène commença à entendre mieux. Une phrase entière lui parvint alors.


- Très bien. Je ferais ça.

Elle ouvrit les yeux tout grand. Elle avait un peu froid, pourquoi donc était-elle toute mouillée? Des souvenirs lui revenaient sous la forme de flash, notamment sa chute dans la Rivière.
Petite Nuit regarda autour d'elle. Les yeux jaunes de la guérisseuse de la Lune au poil gris terne la fixaient. Une autre paire d'yeux la surveillait, un regard bleu comme le ciel du jour. Patte de Jour. Petite Nuit se mit à tousser, recrachant l'eau qu'elle avait avalée.

- De retour parmi nous la belle au bois dormant^^ ? Ca vas tu n'as mal nulle part, tu as recrache toute l'eau ?

Petite Nuit avait cessé de cracher de l'eau. Elle sentait le soulagement de ses deux soeurs. Comme elles avaient dû avoir peur! La chatonne de jais se sentait coupable de leur avoir causé tant de soucis. Plantant son regard de nuit dans celui de la guérisseuse, elle lui répondit.

- Je vais bien, Croc Jaune.


Pour appuyer ses dires, elle se leva, chancela un instant sur ses pattes engourdies, avant de se stabiliser. La petite allait bien, malgré le fait qu'elle venait de frôler la mort, d'une manière où n'importe quel autre chaton aurait sans doute succombé. Tout est bien qui finit bien, comme on dit.


[list]
    Hémorragie.


_________________


Dernière édition par Belle de Nuit le Lun 18 Juil - 16:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Deux chattes, deux vies, une destinée...   Mar 8 Déc - 19:09

Chapitre 2 : Trouver l'amour de sa vie, être obligé de le cacher...

Patte de Jour se réveilla à l'aube. Elle regarda autour d'elle. Sa mère adoptive et sa jumelle dormaient encore. Pas de sortie entre soeurs dans le dos de Jolie Fleur ce matin, la chatonne blanche irait donc seule. Se levant doucement, elle sortit de la Pouponnière sans un bruit. Prudemment, la femelle de neige se dirigea vers l'entrée du Camp et le quitta en trombe.
D'abord hésitante, elle décida d'aller à la Colline Etoilée, pour regarder le soleil se lever. De tous les chatons, ses soeurs et elle devaient être celles qui connaissaient le mieux le territoire de leur Clan, vu le nombre de sorties clandestines qu'elles avaient faites. A cette pensée, Patte de Jour eu un petit rire. Au moins, leurs futurs mentors n'auront pas trop de difficultés à leur faire mémoriser les lieux! D'ailleurs, elle aurait bientôt six lunes! Bientôt elle serait apprentie. Qui donc serait son mentor?
La jeune chatte arriva à la Colline Etoilée, et s'assit, fixant l'astre qui se levait. Sa fourrure blanche comme la neige semblait orange vif sous les rayons du soleil. Soudain une petite brise se leva, retombant aussitôt, mais ce fut assez pour que Patte de Jour sente l'odeur d'un chat de son Clan. Elle aurait dû fuir, rentrer à la Pouponnière et faire semblant de dormir, mais elle voulait voir ce que l'autre faisait ici.
Doucement, elle s'approcha, mais une brindille craqua sous ses pattes.

*Crotte de renard!* pensa la jeune femelle.

L'autre l'avait entendue, car il prit la parole :


- Bonjour, je m'appelle Nuage de Minuit. Et toi, qui es-tu?

Aussitôt Patte de Jour se détendit. Elle ne savait pas pourquoi, mais l'apprenti noir lui inspirait confiance. Peut-être parce qu'ils avaient grandis ensemble? Au fond d'elle, elle savait que c'était faux, il y avait une autre raison. La jeune chatte au pelage de neige sorti de sa cachette.
Une douce chaleur l'envahit quand elle répondit :


- Nuage de Minuit, c'est moi, Patte de Jour.

Nuage de Minuit sembla enfin la reconnaitre, et il s'excusa aussitôt de son temps de réaction.

- Patte de Jour ! Désolé, je n'était pas concentré et ne t'ai pas reconnu tout de suite mais je savais que c'était un chat de mon Clan. Que fais-tu ici ?

La jeune chatte agita les oreilles, amusée. Quand elle entendit la question du mâle noir, elle s'assit, et laissa passer un moment de silence, afin de choisir ses mots pour y répondre. Dans le même temps, elle regarda le chat en face d'elle, et se surprit remarquer une chose dont elle ne s'était jamais aperçue auparavant. Il était beau. Comment avait-elle put passer à côté de ce détail? Ils avaient grandi dans la même Pouponnière non?. Une drôle de sensation la parcourut, comme si des milliers de papillons dansaient dans son ventre.
*Mais qu'est-ce qui m'arrive?* se demanda-t-elle.
Sans savoir pourquoi, Patte de Jour avait envie que le temps s'arrête, que cet instant dure à jamais. Comprenant peu à peu ce qui se passait, elle sentit le trouble l'envahir, et regarda le levant pour le cacher. Les Reines et les Anciennes parlaient souvent de sensations dans ce genre. Elles appelaient ça l'amour. Etait-ce ça? Etait-elle en train de tomber amoureuse? La voix tremblant légèrement, elle répondit à la question de Nuage de Minuit.


- J'avais juste envie de voir le soleil se lever, et le Camp n'est pas le meilleur endroit pour ça.

La chatte au pelage de neige planta son regard dans celui de l'apprenti, et se surprit à vouloir fourrer son museau dans sa fourrure noire.
Nuage de Minuit sourit à Patte de Jour, avant de se tourner vers le soleil levant, et de parler à son tour :

- Oui, tu as raison. Le lever du soleil est plus beau à regarder ici qu'au Camp. On peut presque tout voir du haut de cette colline.

La jeune chatte blanche alla s'asseoir près de l'apprenti noir, qui plongea ses yeux dans les siens. Patte de Jour se sentait fondre devant ce regard.
*C'est pas vrai* songea-t-elle *Je deviens guimauve*.
La petite femelle sourit toute seule. Elle était amoureuse, c'était bien ça. La vie lui paraissait soudainement si belle qu'elle aurait voulut se lever et chanter. Courir, jouer parmi les herbes, comme un chaton.
Mais elle ne le ferait pas. Passer pour une folle, d'accord, elle en était une. Mais pas devant Nuage de Minuit, ça non. Jamais.
Parler? A quoi bon quand un regard peut suffire. Non, la jeune chatte ne pouvait pas non plus se résoudre à briser ce silence tellement apaisant.
Patte de Jour ne parvenait pas à lâcher le regard de l'apprenti, elle se sentait bien. Heureuse. Elle était elle, tout simplement.
Patte de Jour restait immobile, regardant Nuage de Minuit. Son pelage habituellement noir d'encre devenait orangé sous le soleil levant. Il était beau, tout simplement. La jeune chatte se perdait dans l'océan bleu du regard de son camarade.
Une douce brise vint souffler dans leurs fourrures, caressant leurs visages, sans réussir à casser l'immobilité des deux félins amoureux.
*Comment lui dire?* Telle était la question qui trottait dans la tête de la jeune femelle. Le ciel passait peu à peu du rouge-orangé au bleu. Le même bleu que les yeux de Patte de Jour, même si celle-ci aurait préféré que le ciel prenne la couleur du regard de Nuage de Minuit. Elle soupira. L'aube serait bientôt passée, et alors, il leur faudrait rentrer. Mettre fin à cet instant... Magique... Sans lui avoir dit? Non, il fallait lui dire, mais comment? Comment briser ce silence si apaisant? Et... Comment avouait-on son amour à quelqu'un? Désormais, la chatte blanche était perdue, noyée par ce sentiment qu'elle ne parvenait pas à avouer.
La voix de celui qu'elle aimait retentit alors timidement, la faisant sursauter.


- Tu...tu es très belle, tu sais. Je crois qu'on va bientôt te nommer apprentie, tu fait presque ma taille.

La femelle au pelage de neige rougit sous sa fourrure. Il avait bien dit qu'elle était belle? Elle n'avait pas rêvé? Le reste n'avait plus d'importance. Elle répondit d'une voix rêveuse.

- Oui, ma mère adoptive va aller voir Etoile des Déserts tout à l'heure pour demander quand aura lieu mon baptême.


Elle hésita un instant. Elle voulait répondre à la première partie de la phrase de Nuage de Minuit, mais hésitait. Finalement, au bout de quelques secondes, elle ajouta très timidement.

- Toi aussi, tu es très beau.

Gênée, elle avait du mal à continuer à soutenir le regard du jeune chat noir. Mais elle ne voulait pas non plus baisser les yeux.
Un détail la frappa alors. Elle venait de se souvenir... Que Nuage de Minuit voulait devenir apprenti guérisseur, et que Croc Jaune n'y avait pas l'air opposée. Cela signifiait que... Malgré son amour, elle ne pourrait être avec lui! Un gémissement peiné lui échappa. Elle souffrait de cela, aurait préféré ne pas se rappeler. Elle voulait être avec lui, elle le voulait de tout son coeur! Mais elle refusait d'obliger le jeune chat à choisir entre sa vocation et elle, si jamais il partageait son sentiment.
Nuage de Minuit sembla gêné, mais Patte de Jour s'en aperçut à peine. Elle souffrait d'un choix si difficile à faire... Pourquoi ça tombait sur elle? Elle avait toujours été la malchanceuse de sa petite famille. Enfin, sauf une fois, ce n'était pas elle qui était tombée dans la Rivière Scintillante, c'était Petite Nuit. La pauvre petite chatte ne savait pas quoi faire. Cela ne serait jamais arrivé à ses triplées, de tomber amoureuse d'un apprenti aspirant à être guérisseur... Difficile d'aimer. Difficile de vivre. La vie est faite de choix si injustes! Tentant de rester confiante, elle souriait toujours au mâle qui était face à elle. Soudain il parla. Sa question était si surprenante qu'elle donnait l'impression qu'il l'avait choisie au hasard. Etait-il gêné?

- Mer...merci. As-tu des frères et des soeurs ?

Patte de Jour lança un regard surprit à Nuage de Minuit, avant de répondre d'une voix étonnée.

- O... Oui, j'ai une soeur, Petite Nuit.

Quelle question! La jeune femelle blanche commençait à se demander si le félin charbonneux n'était pas aussi troublé qu'elle, au final... Elle en oubliait son désespoir, juste une question demeurait. *Qu'est-ce qui le trouble ainsi?*
Le bel apprenti charbonneux regarda la jeune femelle au pelage de neige dans les yeux. Ils lui lança un sourire gêné, avant de prendre la parole, légèrement hésitant.

- Patte de Jour, je crois que je....que je t'aime...

L'étonnement. La surprise. La joie. La petite chatte dû faire appel à toute sa concentration pour se rappeler comment on respire. Il l'aimait. Il partageait ses sentiments. Ce devait être un rêve. Un rêve tellement beau qu'elle aurait voulu qu'il dure à jamais. L'amour était un sentiment magnifique, réellement. Mais il était plus splendide encore lorsqu'il était partagé.
Patte de Jour regarda attentivement l'apprenti. Encore une fois, elle était frappée par sa beauté. Sa fourrure noire comme le charbon brillait au soleil, et ses yeux bleus étaient illuminés d'un éclat nouveau.


- Je... Nuage de Minuit, je t'aime aussi.

Elle s'approcha de lui et pressa son museau contre celui du mâle couleur d'ébène. Elle ferait n'importe quoi pour lui. S'il le lui demandait, elle sauterait de la falaise, s'arracherait le coeur... Tout. La femelle blanche comme neige ronronnait, ne parvenant pas à exprimer ce qu'elle ressentait par la parole.

- Je suis si heureux avec toi.

Le jeune chat donnait des coups de langues sur l'oreille de Patte de Jour avec affection. Le plus beau jour de sa vie. Voilà ce que ressentait la chatonne au pelage de neige, c'était le jour le plus beau qui soit pour elle. Apprenti-guérisseur ou apprenti-guerrier, c'était la même chose. Il était tout ce qu'elle avait de plus précieux, tout ce qui la faisait vivre. Le soleil était déjà haut dans le ciel. Au Camp, tout le monde devait se demander où ils étaient, peut-être que des recherches avaient été lancées, mais elle n'en n'avait rien à fiche. Elle était avec lui, point final. Elle enfouit son museau dans la douce fourrure de son compagnon. Elle était bien, heureuse.

- Tu es ma vie. souffla-t-elle.

Ces quatre mots montraient à quel point elle tenait à lui, la force de ses sentiments, et encore, même eux ne suffisaient pas, ils n'étaient pas assez forts.

_________________


Dernière édition par Belle de Nuit le Lun 18 Juil - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Admin Nighty.
Admin Nighty.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2005
Age : 23
Date d'inscription : 23/06/2009


Mes personnages
Description:

MessageSujet: Re: Deux chattes, deux vies, une destinée...   Mar 8 Déc - 19:19

Chapitre 3 : Une sortie peut parfois tourner mal.. (U-C)

L'aube. Petite Nuit se réveilla. Elle s'étira, puis alla renifler sa mère adoptive et sa soeur. Elles dormaient toutes les deux. La chatonne soupira. Ce matin, elle sortirait sans sa jumelle. Tout en quittant la Pouponnière, la jeune femelle cogitait.
*Où vais-je aller ce matin? La Colline Etoilée? La Falaise? En tout cas, pas la Rivière Scintillante! Si je tombais dedans, il n'y aurait personne pour aller chercher de l'aide...*
Elle se dirigeait tranquillement vers l'entrée du Camp. A cette heure-ci, personne n'était réveillé, du moins elle le pensait. Elle entendit un bruit qui la fit sursauter. Un autre chat approchait! Elle se tourna aussitôt. L'autre s'approcha, et lui posa une question.


- Comment t'appelles-tu?
- Je m'appelle Petite Nuit, et toi? Je ne t'ai jamais vu dans la Pouponnière? Es-tu de notre clan? répondit-elle.

La jeune chatte était intriguée, l'autre portait l'odeur de son Clan, mais elle croyait connaitre tous les chatons, du moins tous ceux de la Pouponnière...

- Je m'appelle Patte de Terre, non je ne vis pas dans la pouponnière, mais dans la tanière de Croc Jaune pour l'instant et je suis désormais du Clan de la Lune.

Petite Nuit comprenait mieux... Elle sourit au petit mâle. Ils discutèrent un peu, mais ils s'ennuyèrent très vite. Le Camp n'était pas un lieu très amusant, et la chatonne aux yeux de nuit s'était levée pour sortir. Elle allait proposer à Patte de Terre de partir, mais il la devança.

- Eh! Si on allait à la falaise ! Entre meilleur amis. dit-il en faisant un clin d'oeil à la femelle d'ébène. Ça te dit ?

Petite Nuit sauta sur ses pattes, son regard s'illumina. Elle n'attendait que ça, et le jeune chat venait de lui proposer ce qu'elle espérait. En plus, il avait résolu son problème, elle qui ne savait pas où aller!
Très enthousiaste, elle répondit aussitôt.


- Bien sûr! Le premier arrivé!

Et elle se mit à courir, le vent fouettait son visage. De temps en temps, elle jetait un coup d'oeil derrière elle, pour voir si son meilleur ami la suivait toujours. Il suivait, il commençait même à la rattraper. Pour finir, ils arrivèrent en même temps, essoufflés, riant à s'en tordre le ventre.

- Nous sommes si loin de notre camp... Je ne savais pas que notre territoire était aussi petit. fit le chaton gris. Où sommes nous ???

Petite Nuit sourit. C'était lui qui avait proposé la sortie, mais il voulait certainement lancer une conversation.

- Nous sommes sur la Falaise.
répondit-elle.

Elle se lécha la patte, montrant ainsi sans s'en rendre compte à quel point elle était à l'aise sur les territoires. C'était assez révélateur du nombre de sorties qu'elle avait pu faire par le passé. Patte de Terre s'approcha du bord de la Falaise et regarda en bas. Nuit ne se donna pas cette peine, elle savait déjà ce qu'elle verrait. Un sol, très loin en bas, recouvert d'eau. Une sorte de lac, quoi... Son ami frissonna, il était vrai que c'était impressionnant les premières fois qu'on voyait ça... Elle alla se frotter contre lui pour le réconforter un peu. Elle se souvint de la peur qu'avait eue Patte de Jour la première fois qu'elle avait regardé en bas, Petite Nuit avait mit du temps à la calmer, mais Patte de Terre semblait déjà s'en remettre. Il était courageux. *Et beau...* se surprit-elle à penser.

-
La chasse... Mais oui !! On n'a qu'à chassé pour le clan. Ce sera pas une partit de chasse, où il faut être sérieux tout le temps. Ce sera une partie de chasse pour rire. Comme sa on pourra peut-être être apprentis avant six lunes. Qu'en dis-tu ??? Tu es partante ???

La petite femelle noire sourit joyeusement. Elle n'avait jamais chassé, mais n'avait pas l'oreille dans sa poche. Elle avait souvent écouté les guerriers parler et savait exactement où l'on trouvait le plus de gibier. En plus, elle avait un bon odorat qui lui avait permis de prouver ça. Elle avait également suivi et espionner des patrouilles de chasse, elle pensait pouvoir montrer à son ami comment faire, mais elle n'en était pas trop sûre. En tout cas, elle était excitée comme une puce.


- Bien sûr que ça m'intéresse! Tu veux qu'on aille attraper quoi?
- Je sais pas... Ce que l'on trouve en chemin.

Petite Nuit sourit. C'était effectivement une bonne idée.
Soudain Patte de Terre se stoppa net, la femelle suivit son regard, et vit un renard qui leur montrait les crocs. Le mâle se recroquevilla sur lui-même, la jeune chatte noire se tassa sur elle-même, le poil hérisser sur sa nuque, elle cracha haineusement sur l'animal. Le chaton à son côté dû croire qu'elle avait eu peur, car il tenta de la réconforter, ce qui la toucha. Elle lui donna un coup de langue sur l'oreille, avant de reporter son regard sur la bête, qui allait bientôt leur sauter dessus. Petite Nuit émit un grondement sourd, qui fit hésiter un peu le renard.


- Petite Nuit monte dans un arbre!! cria soudain Patte de Terre à la chatte noire.

Elle ne répondit pas, et attendit qu'il ai commencé à courir vers un arbre pour le suivre, protectrice, crachant toujours. Les deux jeunes du Clan de la Lune grimpèrent sur la première branche. Le renard grogna et fouetta l'air de la queue. Mais il s'assit, attendant patiemment que les chatons descendent pour manger ou boire. Patte de Terre sembla soudain inquiet, très inquiet, sembla également avoir le vertige, il demanda à Petite Nuit :


- As-tu déjà eu ce problème lors d'une sortie?? Allons-nous nous en sortir?? Le clan va bien remarquer notre absence à un moment où un autre...

Petite Nuit lui fit un sourire rassurant, puis tourna son regard vers l'animal.

- On va s'en sortir. Ecoute-moi bien Patte de Terre. Je vais descendre et l'attirer plus loin. Pendant ce temps file au camp et ramène de l'aide.


Le mâle allait protester, mais la femelle aux yeux de nuit feula sur la bête rousse en bas. Petite Nuit approcha prudemment du bout de la branche, sans lâcher le prédateur des yeux, toujours en crachant. Patte de Terre miaula, essayant de la rappeler. Trop tard, elle allait sauter. Elle continua à cracher, sa fourrure avait triplé de volume. Le renard se prépara à monter, la jeune féline gronda plus fort. Soudain, une chatte imposante se jeta sur la bête, au moment où la petite femelle au poil de jais sautait de l'arbre.
*Etoile des Déserts!* reconnut-elle.
La Cheffe de son Clan avait dû entendre Patte de Terre crier pour l'empêcher de descendre, et était arrivée pour les aider. C'était une bonne chose, elle était forte, elle viendrait rapidement à bout de l'animal. Car même si elle était courageuse, Petite Nuit ne se faisait pas d'illusions : elle était largement en âge d'être apprentie, mais ne l'était pas... Elle n'avait donc pas apprit à se battre. La seule chose qu'elle aurait pu faire aurait été d'emmener le prédateur loin de l'arbre, pour permettre à Patte de Terre de s'en sortir, quand à elle... Morte ou vive, elle s'en fichait, elle l'aurait sauvé, c'était tout ce qui importait. La jeune féline noire restait donc près des combattants, feulant sur la bête quand celle-ci se tournait vers elle, sans doute à la recherche d'une échappatoire. La meneuse avait largement le dessus sur le renard. Au bout de quelques minutes, la puissante guerrière lui laissa une seconde de répit, le regardant froidement, il en profita et prit la fuite. Il était plutôt amoché, l'une de ses pattes pendait mollement.
La chatte sablée leva son regard vers l'arbre où se trouvait encore Patte de Terre.


- Descendez

Elle ne semblait pas contente du tout, pourtant, sa voix n'était pas froide, mais agacée et sèche. Petite Nuit comprit qu'elle ne l'avait pas vue descendre de l'arbre, puisqu'elle avait parlait au pluriel, comme si elle était encore en haut. La jeune femelle aux yeux de nuit vit son ami descendre. Elle-même s'approcha de la Cheffe doucement.

- Je suis là, Etoile des Déserts.

Etoile des Déserts sembla surprise de voir Petite Nuit sortir d'un buisson au lieu de descendre de l'arbre. Elle les considéra pensivement elle et Patte de Terre, puis soupira et baissa la tête, la secouant lentement comme pour montrer que les nouvelles responsabilités qui pesaient sur ses épaules étaient très lourdes. En un sens, la petite chatte d'ébène la comprenait, même si elle n'était pas dans son cas, mener un Clan devait être bien difficile. Le jeune mâle s'assit à côté de son amie, qui lui donna un petit coup de langue sur l'oreille, attendant qu'Etoile des Déserts s'adresse à eux. Seraient-ils sanctionnés? Telle était la question qui trottait dans la tête de la femelle aux yeux de nuit. Finalement, la Cheffe sablée prit la parole.

- Vous ne devez pas sortir du camp. Je sais que les journées sont longues là-bas mais Patte de Terre Croc Jaune ne s'en remettrait pas si il t'arrivais quoi que ce soit. Et toi Petite Nuit? Te sens-tu capable de faire souffrir Jolie Fleur? Et puis qui deviendrait mon apprentie?

Jolie Fleur. Le nom de la chatte qui l'avait adoptée la frappa de plein fouet, tandis qu'elle revoyait l'image de la Reine d'abord paniquée, puis soulagée qu'elle aille bien, le jour où elle était tombée dans la Rivière Scintillante, à l'âge d'une lune. Elle avait dû lui donner tant de mal, et se sentait un peu gênée de lui causer tant de peine, même si elle ne le laissait pas paraitre. Quel mal faisait-elle à sortir du Clan? Quel mal faisait-elle à apprendre les territoires dans le moindre détail, tant qu'elle en avait le temps? Quel mal faisait-elle à apprendre à reconnaitre les moindres odeurs de la forêt, les effluves des proies et des autres Clans? Quel mal avait-elle à observer les apprentis s'entrainer au combat, ou les guerriers chasser? Ce serait toujours ça en moins que son mentor aurait à lui apprendre! Surtout qu'elle avait déjà six lunes et demi, si elle espérait être guerrière avant d'avoir vingt-six lunes, il fallait bien qu'elle se débrouille...
La suite de la phrase d'Etoile des Déserts la figea sur place. Elle pensait... La prendre comme apprentie? Wow... Quel honneur... La pire chatonne du Clan de la Lune, devenir l'apprentie de la Cheffe... Elle ne s'en remettait pas, et en était si fière! Quand elle dirait ça à ses soeurs! Mais bon, ce n'était pas ça qui réduirait ses sorties, si c'était ce qu'espérait la grande chatte sablée en lui faisant part de sa décision maintenant.


- Je ne ferais jamais souffrir Jolie Fleur, j'en suis incapable : je lui suis trop reconnaissante pour tout ce qu'elle a fait pour ma soeur et pour moi-même.

Oui, elle et Patte de Jour appelaient leur mère adoptive par son nom. Petite Nuit était presque certaine que Jolie Fleur en avait souffert pendant un temps, mais elle lui préparait une surprise, une surprise qu'elle espérait belle, elle espérait vraiment que la Reine l'apprécierait. La jeune chatte continua avec un sourire.

- Ton apprentie? C'est... C'est un véritable honneur, Etoile des Déserts, merci beaucoup!


Elle fit un sourire éclatant à la Cheffe, et elle ne souriait pas comme ça à tout le monde, seulement à ses proches, à ceux en qui elle avait confiance...



[U-C]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux chattes, deux vies, une destinée...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux chattes, deux vies, une destinée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle série JLA : "Dreams 1 Rêve 2 Vies" 06/01/2014
» ? Le Destin réunit parfois deux amants, simplement pour qu’ils se déchirent.
» Comment présenter deux chats
» porter deux bébés
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Il n'y a que toi, il n'y a toujours eu que toi. » :: AVANT TOUT. :: Incipit :: Chronologies-
Sauter vers: