« La guerre viendra,
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

« La guerre viendra,

qu'on le veuille ou non. » Cendres de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un chasseur d'herbes ~ Ombre des Chouettes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matin Embrasé
Dépendant-e.
Matin Embrasé

Féminin
Date d'inscription : 13/02/2011
Nombre de messages : 2280

Mes personnages
Description:

Un chasseur d'herbes ~ Ombre des Chouettes. Empty
MessageSujet: Un chasseur d'herbes ~ Ombre des Chouettes.   Un chasseur d'herbes ~ Ombre des Chouettes. 3horlo10Lun 15 Fév - 15:03

P E T I T A M O U R.
Un chasseur d'herbes, ça existe non ?

Petit Amour était blottit dans sa tanière, inhabituellement vide de la chaleur de son frère, ses sœurs et sa mère. Il avait décidé ce matin là, de ne pas suivre le reste de la troupe dans leurs aventures de visites du camp, un apprenti devait leur montrer des entrainements au combat, mais le chaton lui, ça l'ennuyait et il n'aimait pas du tout la brutalité dans laquelle se complaisait sa fratrie. Ça ne l'intéressait pas, à la grande déception de son père, lui le regardait toujours d'un œil dur quand il s'agissait de l'avenir de son fils.

Petit Amour semblait ne pas s'épanouir dans la voie qu'on lui réservait, lui il aimait se prélasser au soleil, sous la brise du vent, se promener dans les forêt, observer les plantes, les fleurs, les insectes et les petits animaux, il aimait la nature tout simplement. Parfois il enviait les solitaires qui vivaient une vie paisible, et en même temps il se rendait bien compte que les solitaires entre eux devaient aussi se battre, alors comment faire pour pouvoir profiter de toutes ces choses, sans pour autant devoir avoir accès à la violence ?

C'était un chaton, comme son nom l'indiquait, emplie d'amour et de douceur, il avait un petit caractère certes, mais restait toujours respectueux et bienveillant de son prochain, c'est pour cela que la voie des guerriers l'angoissait autant, dans le mot "guerrier" il y avait "guerre" et Amour, était incapable de ça.

Il était d'humeur grincheuse et n'arrêtait pas de se retourner dans sa litière, il ruminait intérieurement, à ce moment là de sa vie, il n'avait que quatre lunes, et le baptême d'apprentis lui paraissait bien loin. Il soupira, exaspéré et se force à sortir de son cocon douillet à l'odeur rassurante de sa famille, un jour, tous ça, n'existera plus non plus, il devra dormir seul dans la litière froide des apprentis, puis des guerriers... Il frissonna.

Lorsqu'il arriva à l'entrée de la pouponnière, il observa au loin, sa fratrie qui s'amusaient sous le regard protecteur de leur mère. La reine qui était censé le surveiller pendant ce temps s'était assoupie, et il en profita pour se faufiler hors de sa tanière. Il examina les cachettes potentielles et se dissimula sous un petit buisson épineux, les ronces se logea dans son pelage duveteux, il grimaça mais ne broncha pas. Il logea précautionneusement les abords du camp pour ne pas se faire repéré, et remercier le Clan des Étoiles et sa génétique de lui avoir donnés une robe qui se camouflait parfaitement avec le reste du décor de 80 % de la forêt. Ce qui était un sacré atout.

Une odeur attira son attention, des odeurs à la fois âcres, acides et fraiches, des odeurs qui s'entre-mêlaient pour donner un parfum presque enivrant, quoi que très certainement désagréable pour la plupart des chats, mais Petit Amour appréciait assez cette odeur mystérieuse. Et alors qu'il s'enfonçait de plus en plus dans le camp, il bifurqua sur une antre froide et humide, d'où s'échappait toutes les odeurs précédemment reniflés. Il fit un pas hasardeux, tout en se recroquevillant le plus possible près du sol, puis s'aventura timidement dans cette antre qui lui était inconnue. Certaines des odeurs qu'il y percevait, lui étaient familière, et il se souvenait de ces herbes que les reines prenaient parfois lorsque Ombre des Chouettes passait pour vérifier que tout aller bien. Il se souvenait même qu'une fois une de ses sœurs avait attraper un léger mal blanc, rien d'alarmant puisque le guérisseur lui avait donné quelque chose qui l'avait guérit en deux jours à peine. Il esquissa un sourire lorsqu'il se rappela encore de la grimace écœurée que sa sœur avait faites lorsque le jus d'herbe lui avait coulé au fond de la trachée. Ils avaient tous tellement rit ce jour là.

Soudain, du coin de l’œil, il aperçut du mouvement, et une masse brunâtre dans l'ombre, il reconnut l'odeur d'Ombre des Chouettes et mit du temps à ce que ses pupilles s'habituent à l'obscurité présente de l'antre.

Il l'observa minutieusement, sans faire de bruits, celui-ci semblait trier des herbes, des fleurs et des baies étranges, l'odeur lui piquait le nez maintenant qu'il était tout prêt et il se demandait comment le matou faisait pour supporter ça tout les jours. Il était fascinait par la précaution que prenait le guérisseur en posant chaque brin d'herbe avec délicatesse, et surtout il se demandait comment faisait-il pour toutes les reconnaitre ! Elles se ressemblaient tant et puis l'odeur est tellement forte et mélangeait qu'il devait être impossible de les identifier ? Décidément, il allait de surprise en surprise mais ne pouvait quitter son regard du jeune guérisseur. Il espérait juste que celui-ci ne le repérerait pas.

_________________
Un chasseur d'herbes ~ Ombre des Chouettes. Nfnz

Mes babys ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Un chasseur d'herbes ~ Ombre des Chouettes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« La guerre viendra, :: VALEEMAR. :: Clan du Tonnerre :: Camp :: Antre du Guérisseur-
Sauter vers: