« La guerre viendra,
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

« La guerre viendra,

qu'on le veuille ou non. » Cendres de Rosée
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 weak but dogged ft. mouette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Douceur Irisée
Curieux-se.
Douceur Irisée

Féminin
Date d'inscription : 19/06/2020
Nombre de messages : 313

Mes personnages
Description:

weak but dogged ft. mouette Empty
MessageSujet: weak but dogged ft. mouette   weak but dogged ft. mouette 3horlo10Mer 3 Fév - 13:12





La quiétude du ciel planait sur l'arbre noueux du camp, laissant le vide laissé par les occupations de la journée faire résonner des cris de chatons excités, ou des ronflements sifflants de quelques anciens. Une jeune guerrière blanche se faufilait hors de la pouponnière, le poil ébourrifé, et le souffle encore un peu rapide. Petite Fraise était encore plus énergique que d'habitude ! songeait-elle, loin de cacher sa surprise qui se lisait limpidement dans son regard.

Si ses battements de coeur ralentissaient progressivement, ses pensées n'avaient pas le temps de se reposer. Les questions de la chatonne la tourmentait encore, et son esprit s'enroulait en méandres vifs, avec une impression d'infini. C'est vrai, la femelle immaculée était fière d'être guerrière. Mais pourquoi ressentait-elle un vide immense dans sa poitrine ? Et les tensions avides de la vallée n'apaisaient pas ce sentiment qui grandissait, toujours plus.

C'était rare pour la douce Irisée d'avoir l'esprit aussi peu clair. D'habitude, ce dernier était éclairé de tendres lueurs argentées, de bulles, de fleurs et de fantaisies, dans un parfum d'apaisement et de passion mélancolique. Devant ce tourbillon noir qui perturbait sa clairière de rêveries, une idée traversa ce paysage en un éclair.

En apercevant une fourrure familière, Douceur Irisée hésita un instant. Est-ce vraiment une bonne idée ? Elle dandina sur place, avant de souffler et de rabattre les oreilles. Je dois prendre mon courage, comme un vrai guerrier. En un pas décidé et dynamique, la jeune immaculée s'avança vers son camarade, et dans son impulsion, faillit lui rentrer dedans. Ses moustaches frolèrent la fourrure noire blanche du guerrier lunaire. Douceur Irisée leva ses yeux sombres vers Mouette Rieuse, hésitant alors, de sa voix douce et quelque peu honteuse :

« Oh, bonjour Mouette. La guerrière élancée chercha alors à nouveaux ses mots, le regarde fuyant. J'aurais un service à te demander... si tu as du temps libre, et si ça ne te dérange pas aussi. Je ne voudrais pas t'embêter pour si peu.»

La queue touffue de la femelle trahissait sa gêne, bien qu'elle essayait d'être le plus normal possible. Elle avait connu le mâle biocolore dans sa tendre jeunesse, aux couleurs de la pouponnière, lorsque tous les chatons se mélangeaient pour s'amuser dans l'insouciance enfantine. En observant curieusement les yeux ambrés du guerrier, la douce femelle remarquait que son regard n'avait pas changé d'intensité, et avant de se retrouver encore dans une situation encore plus gênante, les pupilles sombres d'Irisée se dirigeaient à nouveau vers le sol. Il doit me trouver bizarre.



_________________




(♡´౪`♡)





Iris sourit en #A25D8B


weak but dogged ft. mouette Conte13


Conte taquine en #FED68B


Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/chimkuns38/videos?view_as=subscribe
Mouette Rieuse
Bavard-e.
Mouette Rieuse

Féminin
Date d'inscription : 11/03/2017
Nombre de messages : 766

Mes personnages
Description:

weak but dogged ft. mouette Empty
MessageSujet: Re: weak but dogged ft. mouette   weak but dogged ft. mouette 3horlo10Dim 14 Fév - 15:03


Weak but dogged

ft. Douceur Irisée


Un petit rongeur grignotait une baie au pied d'un grand arbre à moitié fourni. Ses petites pattes trituraient la nourriture et sa bouche engouffrait de trop grandes quantités. Il était vif et sensible l'animal, mais pourtant il ne sentait ni n'entendait le prédateur qui n'était plus qu'à quelques longueurs de queue de renard de lui. Le félin, parfaitement dissimulé par l'épais buisson de bruyère, fixait intensément sa proie. Ses yeux ambrés étaient scindés en deux fentes et son museau humait tantôt l'air pour s'assurer que rien ne viendrait s'interposer entre lui et la bestiole. Son ventre frôlant le sol humidifié par la rosée matinale s’affaissa entièrement tandis que son postérieur, lui, se leva. Sa queue commença à silencieusement fouetter l'air et d'un coup sans prévenir il bondit sur sa cible, se propulsant grâce à la force de ses pattes. Il atterrit alors pile sur le campagnol qu'il attrapa entre ses griffes pour l'immobiliser puis le tuer d'un coup de croc dans la nuque. En voilà une jolie prise bien grasse, elle saura plaire aux Anciens, se disait gaiement Mouette Rieuse.

Ayant réussi à attraper de quoi satisfaire ses camarades il rentra au campement avec dans sa gueule deux maigres souris et ce fameux campagnol plus gros que la moyenne. Le noir et blanc pénétra dans l'enceinte du Clan de la Lune presque en sautillant. Il était d'excellente humeur, malgré les tensions qui régnaient et la confrontation contre Feuille des Neiges qu'il n'oubliera pas de si tôt. Mais c'était dans sa nature d'être aussi joyeux et déterminé dans tout ce qu'il entreprenait. Distribuant ses biens, il alla ensuite piocher dans le tas de gibier pour partager une souris avec un ami. Cela faisait peu de temps qu'il était devenu guerrier, néanmoins il se plaisait très bien dans la tanière des combattants et s'était rapidement fait ses marques. Il réussit sans grand mal à sympathiser avec des matous plus âgés que lui, sans doute grâce à son indéchiffrable sourire empli de douceur. Il était facile d'apprécier Mouette Rieuse et il fallait bien avouer qu'avoir un membre comme lui rassurait un peu et permettait de détendre l'atmosphère, puisque tous redoutaient plus ou moins une guerre sanglante.

Lui préférait ne pas trop y penser. Il se complaisait dans l'idée d'une neutralité constante de leur Clan et se disait qu'Étoile de Nuit n'oserait jamais faire quelque chose qui pourrait nuire d'une façon ou d'une autre à la Lune. Ainsi lors du repas il lécha amicalement l'épaule de son camarade en croquant quelques fois dans la chair fraîche de la proie. Ils discutaient ensemble de tout et de rien, faisant quelques blagues et parlant même de leurs ambitions respectives. Si certains pouvaient être plein d'humilité en prétextant vouloir devenir un membre qui sache protéger les siens, Mouette Rieuse lui affirmait avec un mélange étrange d'arrogance et d'innocence qu'il deviendrai un meneur historique qui dépassera tous ses prédécesseurs. Cela n'était pas du narcissisme comme pourrait le penser n'importe qui, mais c'était plutôt une détermination à toute épreuve. Il voulait réaliser son rêve et s'en donnait les moyens.

C'est par ailleurs pour cette raison qu'en tant qu'apprenti il prenait très aux sérieux les conseils de Souvenir Irréel et l'entraînement en général. Il se tuait presque à la tache, sachant qu'il lui fallait travailler plus qu'autrui pour pouvoir se permettre de dire qu'il souhaite devenir un chef surpassant les anciens. Il avançait sur un chemin compliqué, mais pourtant il ne déviait pas de ses convictions et de ses valeurs. Il restait un félin au cœur bon et à l'âme pure, cela se voyait à la lueur de ses yeux. Le Rieur voulait aider ses prochains et perpétuer la paix au sein de son Clan, envers et contre tout. Si quelques personnes riaient bien de ses idées utopistes, lui y croyait profondément. Même s'il peut sembler trop blagueur voire un peu naïf, c'est un mâle fort qui protégera les siens au péril de sa propre vie. Il a toutes les qualités pour devenir chef, mais il sait qu'il faut encore qu'il s'entraîne et qu'il vieillisse un peu avant tout.

Ayant finit de grignoter, il se sépara de son ami et s'étira un peu, grattant du bout des griffes la terre. Après s'être ébroué, il ouvrit les yeux et fut bien surpris de voir quelqu'un presque lui rentrer dedans. Clignant plusieurs fois des yeux, il détailla celle face à lui. Il reconnu sans grand mal Douceur Irisée avec qui il avait partagé autrefois la pouponnière, mais aussi la tanière des apprentis. Sa trogne traduisant toute sa stupeur de la voir ainsi -toute décoiffée et gênée- il garda le silence en l'écoutant. Elle semblait vouloir lui demander de l'aide, mais pourquoi ça il ne le savait pas du tout. Comme pour entrer en concordance avec son nom, il rit avec clarté et afficha un grand sourire plein de bienveillance :

« Normalement on regarde les gens dans les yeux quand on leur parle, Douceur. »


Il la taquinait, mais au fond il l'aimait bien. Elle est vraiment gentille et sa façon de fuir son regard était adorable. Il utilisa, de la même façon qu'elle l'avait fait, la première partie de son nom complet sans se rendre compte que cela ferait un joli surnom. Il s'assied, la regarda un peu et reprit rapidement :

« J'suis à ton service, j'ai l'estomac plein j'suis prêt à tout. Qu'est-ce-qu'il y a ? »


Son rictus s'estompa un peu, se faisant plus doux et réconfortant pour qu'elle comprenne qu'il ne se moquait pas d'elle. Le petit bicolore ainsi assis face à l'immaculée plongea ses pupilles ensoleillées dans celles plus océaniques de son interlocutrice en attendant sa réponse. Il était dévoué, le matou. Pas seulement envers Douceur Irisée, mais envers tous les membres de son Clan. N'importe qui lui aurait demandé, il aurait accepté. Surtout qu'il n'est pas convié à la prochaine patrouille donc il a du temps devant lui !
agora

_________________
Mouette Rieuse il te bouffe en #660066. ♪
weak but dogged ft. mouette 200420105129668164

weak but dogged ft. mouette Z26d

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
weak but dogged ft. mouette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« La guerre viendra, :: VALEEMAR. :: Clan de la Lune :: Territoires :: Pierres Levées-
Sauter vers: